Zoubida Assoul : «Rien n’arrêtera ce sursaut populaire pour la construction de l’Etat de droit»

ZA Assoul
Zoubida Assoul. D. R.

La présidente de l’Union pour le changement et la démocratie (UCP), Zoubida Assoul, estime que rien n’arrêtera le Hirak qui aspire à une nouvelle Algérie moderne et démocratique. «Rien n’arrêtera ce sursaut pour la construction de l’Etat de droit», affirme Zoubida Assoul, selon laquelle «ces élections ne peuvent en aucun cas constituer une solution à la crise politique que nous vivons». «Bien au contraire, ça risque d’aggraver la situation parce que le pouvoir cherche à ce que les Algériens soient en confrontation», prévient cette responsable politique dans une interview parue dans les colonnes d’El-Watan, estimant que «la Révolution du sourire, qui continue dans une mobilisation exceptionnelle, nous donne la chance à nous tous, pouvoir et politiques, de nous remettre en question, d’écouter la voix du peuple».

«C’est une chance inouïe que cette révolution donne à l’Algérie de faire ce saut qualitatif dans la construction de l’Etat de droit, d’un Etat des institutions, de sortir définitivement et irréversiblement du pouvoir personnel, du pouvoir des clans, du pouvoir occulte, de la corruption, de l’arbitraire et d’aller vers la construction d’un Etat de droit. Les Algériens sont disposés et il ne faut pas qu’on rate cette chance», soutient Mme Assoul pour laquelle «il faut retourner à la voie de la raison».

La présidente de l’UCP considère que «la mobilisation va être de plus en plus forte dans les semaines à venir». «Nous appelons aussi à préserver le caractère pacifique et à ne pas répondre aux provocations, d’où qu’elles viennent, et je suis sûre que c’est le peuple qui aura le dernier mot», poursuit-elle. «Tout l’Etat et ses ramifications n’ont pas pu mobiliser quelques milliers de personnes pour, soi-disant, soutenir les élections, c’est quand même un indicateur assez significatif que les Algériens dans leur grande majorité rejettent ce scrutin, et je pense qu’il doit y avoir dans les institutions de l’Etat des gens qui ne peuvent aller vers ces élections rejetées par la majorité du peuple», souligne-t-elle.

M. S.

Comment (26)

    Miss tmourth
    5 décembre 2019 - 13 h 51 min

    Cette femme m’a réconcilié avec les Aurès.
    C’est la fille de Larbi BEN M’HIDI.

    34
    Il manquait que toi.
    4 décembre 2019 - 13 h 03 min

    … au lieu de poursuivre lès commentateurs comme un mechant toutou, écris et donne ton avis comme tout le monde et laisse tout les hommes libres, tranquille. AP n’est pas ta propriété privé ou tribale. !…

    2
    28
    Azul
    4 décembre 2019 - 12 h 07 min

    pour une fois on aura une présidente belle
    pas comme tout les cauchemars qu’on a eu
    depuis 62.

    34
    17
      Essalam
      4 décembre 2019 - 13 h 39 min

      J’espère qu’elle ne s’appellera pas Françoise et son mari Jacques.

      3
      38
    En colere et pessimiste.
    4 décembre 2019 - 3 h 36 min

    Mme Assoul je crois que 9 mois était suffisant pour choisir dès candidats et diriger une campagne electorale.vous vous êtes moqué de nous et finalement que de l’air dans lès filets.

    9
    139
      Anonyme
      4 décembre 2019 - 7 h 17 min

      Elle s’est moqué de qui ?? Tu es dans quel camps?? Un hirakiste ne parlera pas comme toi. On a mis 7 ans pour se débarrasser des français, rassures-toi l’indépendance est proche…

      44
      20
        Anonym 1
        4 décembre 2019 - 13 h 14 min

        AP n’est pas un hammam de vielles gonzesses qu’on appelle tiyabet el hammam,chaque Algérien à droit à s’exprimer et si tu n’aimes pas leurs avis tu as le choix, pouce bas et continue ton chemin. mon commentaire était pour Assoul.je suis un homme socialement sélectif!..

        2
        28
    Anonyme
    3 décembre 2019 - 22 h 38 min

    louiza hanoune presidente

    52
    32
      Anonyme
      5 décembre 2019 - 21 h 01 min

      Moi j’aurais préféré Louisa Ighil ahriz.

      11
      1
    Rani zaafane
    3 décembre 2019 - 22 h 18 min

    Mme Assoul est complètement dépassée par les événements , il reste une semaine pour la tenue des élections et elle continue de nous raconter la même histoire et nous avancer les mêmes arguments qui datent du 22 fevrier. Ces politiciens n’ont même pas pu s’entendre sur un candidat consensuel lors des réunions de Mazafran capable de porter le projet du hirak.Par conséquent, Mme Assoul et ses semblables doivent au moins adapter leurs discours et positions par rapport au développement des événements et arrêter d’induire les gens en erreur!

    6
    46
    Tu viens de le confirmer.
    3 décembre 2019 - 21 h 43 min

    Tu ès responsable de cette mascarade ou tout le monde est rentré dedans,qui arrêtera lès salafistes,lès laïcs de France et les servants ,lès séparatistes,lès manipulateurs,lès naïfs ,lès imbéciles? et dernièrement le RP kabyle à jeté aussi son (…),oui madame personne ne pourra l’arrêté!..

    5
    62
      Anonyme
      4 décembre 2019 - 7 h 24 min

      Ya si doubab rouh khtina!! Tu ne pourrais même pas manipuler un enfant de 3 ans. Ton message sonne tellement faux. C’est à croire qu’aucun de vous n’a dépassé l’école primaire! comme votre Gaid!! Ils n’ont pas des gens mieux formés dans votre caserne??

      64
      18
    ELLE EST BIEN BONNE CELLE-LA...
    3 décembre 2019 - 21 h 13 min

    Qu’est-ce que tu as fait pour construire « l’état de droit » quand tu étais en poste ? Alors ne commence surtout pas à nous chanter ta sérénade…

    8
    88
      Pessimiste.
      4 décembre 2019 - 13 h 16 min

      AP n’est pas un hammam de vielles gonzesses qu’on appelle tiyabet el hammam,chaque Algérien à droit à s’exprimer et si tu n’aimes pas leurs avis tu as le choix, pouce bas et continue ton chemin. mon commentaire était pour Assoul.je suis un homme socialement sélectif!..

      1
      24
    Lghoul
    3 décembre 2019 - 21 h 03 min

    Un grand Bravo madame. L’Algerie a besoin de citoyennes et de citoyens forts comme vous.

    42
    22
      Rani zaafane
      3 décembre 2019 - 22 h 17 min

      Mme Assoul est complètement dépassée par les événements , il reste une semaine pour la tenue des élections et elle continue de nous raconter la même histoire et nous avancer les mêmes arguments qui datent du 22 fevrier. Ces politiciens n’ont même pas pu s’entendre sur un candidat consensuel lors des réunions de Mazafran capable de porter le projet du hirak.Par conséquent, Mme Assoul et ses semblables doivent au moins adapter leurs discours et positions par rapport au développement des événements et arrêter d’induire les gens en erreur!

      4
      142
    (?)
    3 décembre 2019 - 20 h 37 min

    Mme ASSOUL est une tbessia fahla bent el awrass . la region BTS est un dès pilier solide sur qui on peut compter.

    31
    24
      Il manquait que toi.
      4 décembre 2019 - 13 h 28 min

      @ l’anonyme feregh chghoul, lès gens qui ne s’exprime en français ont un niveau ignorant heureux.si tu bosses 72 heures la semaine, tu t’exprimes d’autres langues et la derdja de Dzair je t’autorise à m’insulter si c’est non attend la fin du mois pour recevoir ta part de saucisse.

      28
    ALI II
    3 décembre 2019 - 19 h 45 min

    Félicitation Madame et que Dieu tout puissant vous protège contre les résidus qui empoisonne les citoyens de ce pays,le peuple Algérien n’a jamais reculé devant aucune dictature,n’est devant ses ennemis d’hier et d’aujourd’hui,car nous avons les meilleurs combattants et combattantes de la planète

    45
    22
    Le Berbère
    3 décembre 2019 - 19 h 19 min

    Nous allons jusqu’au bout dans notre projet de la restitution de notre Algérie blessée et humiliée par les collabos..Nous allons honoré la mémoire de nos valeureux chouhadas de tout les temps .The End is Near pour ce pouvoir pourri jusqu’à la la moelle osseuse. Un pouvoir qui ordonne à ses sbires de collabos d’insulter le peuple algérien n’est pas digne de gouverné le pays .

    45
    16
    Anonyme
    3 décembre 2019 - 19 h 07 min

    cette femme est courageuse, tous les intellectuels devraient s’engager et expliquer la vraie nature de ce régime,qui dit clairement au peuple par des messages a peine dissimulés,que vous etes invisibles, et votre avis ne compte pas, meme si vous etes des millions dans la rue, car le pays nous appartient, a nous ,et nos enfants !!

    44
    21
    Momo
    3 décembre 2019 - 18 h 15 min

    Bravo madame Assoul.

    44
    27
    Zaatar
    3 décembre 2019 - 17 h 45 min

    Rien n’arrête un sursaut populaire, oui mais encore faut il qu’il y ait les conditions adéquates. Dites le aux palestiniens par exemple, et ils vous diront combien de sursauts populaires ils ont compté et quel a été le résultat.

    23
    42
      Ammi H'med
      3 décembre 2019 - 22 h 05 min

      Tu veux dire que le pouvoir est israelien ?
      Pour comparer 2 peuples differents dans deux conditions differentes c’est comme si tu compares les pommes aux oeufs. Pauvre zaatar. Tu es comme le pouvoir; tu ne sais pas ou donner de la tete.

      12
      17
        Zaatar
        3 décembre 2019 - 23 h 23 min

        Non je pensais que le pouvoir était néerlandais, j’avais mal jugé. Deux peuples différents tu dis? Conditions différentes tu dis? Je sais faire des tartes aux pommes par contre, et même de la pâte feuilletée aux œufs, je te ferais goûter un de ces quatre. On voit que tu n’es pas du pouvoir comme moi tu sais ou tu mets ta tête toi..

        8
        20
    Zenaty
    3 décembre 2019 - 17 h 28 min

    Un Peuple Révolutionnaire est un PEUPLE UNIS DU NORD AU SUD ET DE L EST À L’OUEST, Citoyennes et Citoyens. POUR UNE DEUXIÈME RÉPUBLIQUE DE FEMMES ET D HOMMES LIBRE… VIVE L ALGERIE AVANT TOUT POUR UN AVENIR POUR NOS ENFANTS

    45
    25

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.