Non c’est non !

élection imposture électorale
Le non à cette mascarade électorale sera massif. D. R.

Par Abdelkader S. – Les citoyens étaient au rendez-vous de cette élection à laquelle ils ont «participé» en masse par le boycott et le rejet. Leur refus de cautionner une énième imposture électorale est exprimé avec force à travers les manifestations mais, aussi et surtout, par leur veille patriotique qui a permis de démasquer des opérations de fraude avant même la tenue de cette échéance dont la finalité première est la consécration du système qui tient les commandes du pays depuis l’indépendance à ce jour.

Face à cette mobilisation historique active du peuple majoritaire, le pouvoir a recouru à ces recettes éculées, aidé dans son infamie par une presse soumise, une justice aux ordres et des services de sécurité dédiés à la seule satisfaction des lubies d’un chef d’état-major octogénaire qui se bat pour la survie du système, qui l’a fait roi après avoir éjecté du trône son ancien bienfaiteur, Abdelaziz Bouteflika, dont il fut l’inconditionnel et zélé serviteur.

Les citoyens sont nombreux à commenter les images burlesques diffusées en boucle par les chaînes de télévision hors champ, complètement dépassées par les événements qui sont en train de façonner l’Algérie de demain, expurgée de ces tænias qui se sont multipliés dans un milieu politique à l’hygiène morale précaire. C’est ce ver que le peuple majoritaire veut extraire pour permettre au pays de guérir, enfin, de sa longue maladie parasitaire qui l’a empêché de se hisser au rang des nations développées.

Ces images montrant des Algériens rassemblés à l’entrée de quelques bureaux de vote pour «accomplir leur devoir citoyen» sont tellement grossières que tout un chacun aura remarqué que ces partisans du vote sont à peu près les mêmes que les Algériens ont été habitués à voir lors des farces électorales précédentes, hormis l’élection de novembre 1995 qui avait drainé des millions de votants, harassés par le terrorisme sanguinaire et qui aspiraient à en finir avec le climat de terreur et d’insécurité, avant que cette confiance du peuple fût à nouveau trahie par un Président démissionnaire et un conseiller politique omnipotent qui inaugurera la rapine et ouvrira les portes toutes grandes devant la concussion, l’abus d’autorité et le trafic d’influence dont on voit la succession à une échelle bien plus large aujourd’hui.

Cette fois, le peuple a juré de ne plus se laisser faire. Il le prouve par les actes depuis dix mois et encore plus aujourd’hui en ne se contentant plus de boycotter l’urne mais en l’abrogeant.

A. S.

 

Comment (4)

    Ma Vérité
    12 décembre 2019 - 19 h 28 min

    Ne surtout pas reculé la bête est à l’agonie et il ne faut pas lui laisser le temps de récupérer, nous n’avons pas d’autre pays a par le notre, le contraire de nos mafieux oppresseurs

    9
    1
    Anonyme
    12 décembre 2019 - 18 h 13 min

    @Momo – Comment une chaine representant la honte et qui preche la honte aura honte ?

    7
    2
    Momo
    12 décembre 2019 - 13 h 18 min

    Je viens de visionner une vidéo …. Elle est l’oeuvre de l’ENTV. On y montre un bureau de vote de Blida assailli par un groupe de 150 personnes tous entre 20 et 30 ans maximum, corpulences, sportives, tous hommes, pas une seule femme, pas un seul vieux. La propagandiste de l’ENTV insistait sur le fait que les jeunes ont répondu massivement au devoir national.
    Yal khawa, avez vous jamais vu:
    des jeunes qui se bousculent pour voter comme si le vote devrait s’accomplir en une heure
    une absence aussi flagrante de femmes et de vieux qui généralement constituent la clientèle la plus fidèle pour ce genre de rendez-vous.
    En vérité, ils ont ramené des soldats en tenue civile. Je dis soldats, car comme je le mentionnais, ce sont des hommes et des jeunes (max 30 ans).
    L’ENTV n’a plus honte de mentir grossièrement. Et ses propagandistes doivent être bannis de la société dans une nouvelle république.. Plus traitre que ça, ça n’existe pas.

    15
    4
      Zaatar
      12 décembre 2019 - 18 h 24 min

      On aura vu ta perspicacité. Comme si on aurait attendu autre chose de notre pouvoir. Ses habitudes sont les mêmes, rien n’a changé c’est toujours les mêmes manoeuvres et ça n’étonne personne. Le contraire nous aurait étonné d’ailleurs. Moi j’aurais été étonné qu’on me dise que ce pouvoir se serait tenu les bras croisés et n’aurait pas tenté de telles manoeuvres.

      8
      11

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.