Il n’y a pas que des généraux mafieux dans le haut commandement militaire

gen commandement militaire
Il faut savoir qu’il n’y a pas que des généraux mafieux dans le haut commandement militaire. D. R.

Il va falloir définitivement balayer de nos esprits jusqu’à la simple évocation d’une possible intervention armée ordonnée par le haut commandement militaire contre les manifestations pacifiques qui sont l’émanation d’une grande majorité du peuple algérien. Il est bien fini ce temps-là ; ce temps des colonels cow-boys incultes, sans foi ni loi, ingérables, que l’on retrouvait jusque dans les directions des hôpitaux, administrations diverses, etc., est révolu.

La bavure fratricide des années 1980 ne se répétera plus. Elle avait coûté très cher à notre pays qui, d’une part, devint infréquentable des autres nations du monde et, d’autre part, on se souvient de l’isolement international dont il avait fait l’objet durant la décennie noire.

Il faut savoir et retenir qu’il n’y a pas que des généraux mafieux dans le haut commandement militaire. Les troupes actives sont sous les ordres directs de généraux de divisions instruits, hautement formés et diplômés, où toutes les spécialités y sont représentées – Ali Ghediri représentait ce corps de jeunes hauts officiers compétents, Gaïd-Salah l’a emprisonné en guise de mise en garde en direction de ce corps qui frissonnait déjà. Ces hauts officiers, soyons-en sûrs, prendront leurs «responsabilités» quand ils jugeront le moment venu.

Gaïd-Salah est en butte à une mini «guerre froide» au sein de son état-major pour cause de choix du «civil» qui doit les représenter et les protéger durant leur «dépôt de bilan» dans un avenir non lointain et de la voie à suivre pour désamorcer la bombe Hirak. Mais Gaïd-Salah, à ce propos, s’entend répondre de toutes parts qu’il est hors de question de faire intervenir l’armée sous peine d’éclatement du pays.

Gaïd-Salah a son talon d’Achille qui a pour nom  les frères Bouteflika, Toufik, Tliba, Saïdani, Belkhadem et, bien entendu, Khaled Nezzar qui doit en savoir un bout sur la mafia militaro-industrielle qui bloque tout essor socio-démocratique du pays. En dehors du dernier nommé, il est judicieux de se poser la question de savoir pourquoi  Gaïd-Salah ne veut pas les juger en public ou, tout simplement, les pousser à l’exil.

Enfin, si Gaïd-Salah dit avoir l’œil sur Tebboune, l’Oncle Sam qui s’est dit prêt et pressé de travailler avec ce dernier, semble dire au chef d’état-major qu’il a l’œil sur lui. C’est un message aussi clair que l’eau de roche : d’autant plus que cet oncle «lointain» est très «proche» de nous.

Je conclus en disant que l’esprit du Hirak est partout et nulle part, il est même dans les casernes sous forme de colère grandissante.

S. A.

Ndlr : Les opinions exprimées dans cette tribune ouverte aux lecteurs visent à susciter un débat. Elles n’engagent que l’auteur et ne correspondent pas nécessairement à la ligne éditoriale d’Algeriepatriotique.

Comment (28)

    eliamine
    16 décembre 2019 - 23 h 57 min

    Qui vivra vera. Beaucoup de personnes se posent la question comment de jeunes officiers diplômées
    acceptent d’etres sous l’autorité d’un commandement aussi âgé et avec peu de qualification. AGS a un niveau élémentaire, il n’est même pas sorti de la zeitouna et n’avais même pas le niveau pour faire l’école d’état major de Frounze à Moscou, comme Zeroual ou Nezzar, il a du se contenter d’une simple école d’application d’artillerie qui ne prépare pas au commandement. Mais malheureusement la médiocrité et l’ambition est un moteur de promotion dans le système l’armée n’a pas réussit à s’ en préserver. Bouhaf chef des forces armées et msn pendant 20 ans a noyé l’armée de promos d’allégeance au détriment de la compétence croyant pouvoir se prémunir mais à la fin c’est le déshonneur pour lui. Mais comment des officiers diplômées et qualifiés ont pu accepter qu’un homme totalement handicapées physiquement et mentalement être leur commandant en chef. Attendre le salut du corps des officiers est chimérique akhti rassi berk. Seul le peuple et ça jeunesse auront la capacité de mettre fin à ce système mortifère.

    25
    8
    Expresscommentaire
    16 décembre 2019 - 19 h 24 min

    J’attends le jours ou les vrais patriotes de Hauts gradé militaires policiers et autres emprisonnerons AGS et les pourris qui le suivent et donnerons les reines du pouvoir aux civils compétent ce jour la sa sera la vrai indépendance et la 1ere République vrai

    26
    12
      Anonyme
      17 décembre 2019 - 3 h 25 min

      Hihihi quel est ce c… de militaire qui va risquer sa vie et celle de ses hommes pour en fin donner le pouvoir a des civils qui ne savent meme pas s’organiser !!! Un non sens souhaite par Abane ! la primaute du civil sur le militaire ?!! Quelle aberration ! Mais pourquoi cette inequation ? Si la primaute du militaire sur le civil est a bannir , l’inverse l’est tout aussi bien !

      7
      28
        Ziri Warsenis
        17 décembre 2019 - 10 h 42 min

        Vous, je crois bien que vous avez lu La République de Platon parfumée d’arômes de zendjabila et 3ouloum eddemyati dans les râteliers du système. A ce compte tous les pays développés et avancés gouvernés démocratiquement par des civils sont des tarés. Les mangeoires ont encore de beaux jours à ce compte. Meuglons en chœur : moooouuh !!!

        14
        8
          Anonyme
          17 décembre 2019 - 17 h 22 min

          Quant on pose des hypotheses il faut les poser integralement, les pays developpes dont tu parles, ont des citoyens a la hauteur de leur developpement, aujourd’hui le mal est plus profond que de changer le systeme politique uniquement, les gens que tu vas ramener tu vas les ramener de ton vivier qui a vu naitre les Sellal et les Ouyahiya, on ne les a pas ramenes de la Lune ! La seule exception que je vois a cette equation c’est la formule Belmadi , sinon on va encore perdre 60 ans a nous rendre compte qu’on s’est encore trompe de remede et de diagnostique.

          3
          4
        Bibi
        17 décembre 2019 - 14 h 02 min

        @ Khranonyme,
        Tu parles de MONSIEUR ABANE alors que tu as une haleine d’hyène.
        Donc d’après toi tous les pays du monde sont soumis à leurs bidasses?
        Quant à l’aberration, la seule qui me saute aux yeux , et comment l’ Algérie à pu produire de sacrés incultes comme toi

        15
        7
    Babinga
    16 décembre 2019 - 18 h 20 min

    ARRETEZ DE PHILOSOPHER: Selon le journal Le Monde dans son N° 16 du dimanche 15 lundi 16 decembre 2019 ,« Les généraux algériens se déplacent en jet privé dans leur pays, témoigne un militaire français. Je n’ai pas vu cela ailleurs. » Alger devient le premier acheteur d’armes du continent africain. » d’où viennent ces fortunes subites en millions de dollars pour ces gens ? pleure mon pays, pleure….

    27
    12
      Bibi
      17 décembre 2019 - 14 h 08 min

      @ Babinga,
      je peux même te dire que le vendredi pendant que le peuple est à la mosquée, les voitures de l’ambassade, sont place de la madeleine avec les factotums de ces Khabiths pour faire les courses chez Fauchon et chez Hédiard et aussi à la maison du caviar pour faire les courses de nos dirigeants qui sont livrés le soir même par le dernier vol d’Air Couscous. Elle est pas belle la vie!!!!

      8
      8
        [email protected]
        17 décembre 2019 - 23 h 18 min

        Leurs courses çà ne date pas d’aujourdhui , depuis que Chadli est arrivé au pouvoir et bien chaque mercredi des centaines de kilos de fruits, chocolats, boisson de luxe (champagne et rosé) pistache, noix, amende, noix de cajoux, de tous dont ils ont besoin arrive par avion à l’aéroport Houari Bmoumédiène ce n’est pas nouveau meme l’eau minéral pour cette caste arrive par avion.
        Les militaires dont tu te pose la question pourquoi ils n’agissent pas et bien du moment qu’ils e profitent pourquoi se créer des problème avec leur supérieur.
        Je me rappelle très bien depuis les années 1970
        les militaires les gradés ils n’ont jamais sorti le moindre sous de leur poche , la viande provient gratuitement des moutons entiers chez les comme on dit avec notre dialecte les moualines, les légumes ils envoient les simples militaires dans les fermes ils leur ramènent tous frais et gratuit par dizaines de kilos, l’eau minérale par camion pour chacun d’entre eux et pas que les ministre aussi profitaient.
        Donc il ne faut pas rever que Gaid Salah va changer quoi que se soit, il protégé les siens et continuer dans le meme chemin qu’avant.

      Anonyme
      18 décembre 2019 - 16 h 04 min

      Quand on porte un pseudo du 1er ministre sioniste c’est qu’on est deja en train de nager dans la m…Et les pays du monde dont tu parles si fierement, tout defiance a la loi est passible d’un shoot, tu n’as qu’a voir les manif des GJ en France et la violence des forces de l’ordre d’un pays qui est pour vous le model . Alors parlons de culture je pense que tu es loin de faire le poids et ceci dans les deux langues.

      1
      1
    Ces soit-disant...
    16 décembre 2019 - 16 h 48 min

    …généraux cultivés sont aussi opportunistes que la France qui accompagne les dictatures jusqu’au bout avant de changer de braquet et passer la main dans le sens du poil aux peuples dans le besoin. Il y a là, une forme sordide d’éternel recommencement. Voyez-vous, les gens cultivés, ça ne mangent plus de pain !!!
    Et pour cause, c’est une espèce en voie de disparition !

    11
    20
    Azul
    16 décembre 2019 - 16 h 15 min

    Pour moi, la paix doit assurer la sécurité du peuple Algerien

    25
    10
    Felfel Har
    16 décembre 2019 - 15 h 26 min

    Cette contribution enfonce des portes ouvertes. Nous savons qu’au sein de l’armée et à des niveaux élévés, il y a des officiers de valeurs, instruits, honnêtes et compétents. J’ai eu de la chance d’avoir fréquenté quelques uns au lycée et à l’université. Mais la question que se posent de nombreux citoyens est de savoir pourquoi ils sont si silencieux, muets, apathiques, timorés alors que le pays périclite et que la déliquescence se généralise au point de mettre le pays en danger? Ignorent-ils la galère que vivent leurs parents?
    Savent-ils que des capitaines ont mis fin au régime despotique de Salazar au Portugal, à celui de Ceaucescu en Roumanie?

    34
    19
      chaoui40
      16 décembre 2019 - 19 h 12 min

      Les hommes en uniforme, dont les militaires, sont, par définition, des gens qui suivent les ordres. Ce ne sont ni des leaders, ni des hommes politiques, ni gens qui prennent des décisions. PS : je ne mets pas les moudjahidine dans cette catégorie, car le moudjahid répond à un appel, il ne s' »engage » pas.

      10
      13
    SOYOUZ
    16 décembre 2019 - 14 h 51 min

    D’après des statistiques sur plusieurs populations, 10% ont une morale incorruptible , honnêtes, intègres etc…10% sont tous le contraire et 80% qui peuvent basculer d’un côté ou d’un autre selon les circonstances et l’environnement…je pense que cela s’applique à l’armée avec ceci de particulier à savoir plus on est situé en haut de la hiérarchie plus c’est facile ….pour anecdote , j’ai fait mon service national à l’hôpital Ain Naidja , il y’ avait un capitaine, je ne connais pas précisément son travail mais l’un de ses jobs était de récupérer les palettes en bois des médicaments et autres matériels importés que des soldats à sa solde démontaient pour être acheminées à Biskra pour être vendues à des chantiers ….c’était son business , cet exemple est juste pour montrer à quel point la corruption est diffusée dans la société, la source du problème est le système lui mm qui ne produit pas seulement la corruption mais bien d’autres maux que le peuple subit malgré lui, le peuple est fatigué de ce système mafieux, le peuple demande à ce que les choses soient normales dans l’intérêt de tous et surtout du développement du pays pour les générations futures , ce système mafieux n’épargne personne …C’est juste pour vous dire Mr A.S que le problème de la corruption est induit par celui qui détient le pouvoir, en Algérie le POUVOIR est confisqué depuis 57 ans avec les mm constances d’exclusion du peuple qui sans détour demande à nouveau l’indépendance avec des références historiques du combat du peuple Algérien depuis toujours qui est celui de la LIBERTE ….Personne n’empêchera la naissance de la nouvelle Algérie, état civil et de droit pour mettre définitivement un terme au rôle de l’armée et surtout de ne plus entendre parler de généraux chikours

    23
    19
      abdelmadjid
      18 décembre 2019 - 17 h 26 min

      Et bien SOUYOUZ 10% d’incorruptibles c’est beaucoup car si on prend aujourd’hui le nombre de parsonnes corrompus au sein du Hirak et bien en tout et pour tout on va trouvé 6% qui sont incorruptibles car on s’attaque qu’à cette mafia au pouvoir mais en épargne et ne parle jamais des simples employés de mairie, au niveau de la poste, les douanes, qui sont quatre à cinq fois plus riches que certains colonels je précise le grade.
      Pour la catégorie, militaires, ministres, députés, chefs de gouvernements etc…. au moins un pourcentage de 3% l’autre catégorie qui balance d’après les situations comme les partis politiques, Hamas de MOKRI, DJABALLAH, pour ne citer que ces deux et qui ont refuser de se présenter mais ils étaient en embuscade et bien ils sont les premiers à vouloir négocier avec Teboune et il y a un grand nombre de personnes comme Ferhat AIT LARBI qui passait sur El-Magharibia ce qu’il disait sur ce système qui ne cessait de le critiquer et bien il ne cesse maintenant de nous donner des leçons et défend bec et ongle Teboune, et qu’il est un président légitime élu avec un bon score et qu’il n’y a aucun des quatre candidat qui a protester alors qu’il est convaincus que les quatre sont menacer s’il protestent sur la fraude.
      Sache SOYUZE au sein du parti Hamas de MOKRI qui veut négocier avec Teboune si vraiment d’après ce qu’on dit que des centaines de dossiers de corruption vont etre ouvert et bien que Teboune s’attaque aux importateurs sympatisants et membre au sein de ce parti depuis de très longues années faisaient de l’importation et leur cantainers quittaient le port d’Alger et celui de bougie ce dernier port cité il y avait deux directeur des douanes qui étaient en poste à Bougie et c’est pourquoi tous les traficants de Blida et ceux de Hamas leur containers arrivaient sur le port de Bougie et ces deux directeurs des douanes l’un c’est un Blidéen et il s’est enrichit, l’autre un membre de Hamas et il été meme nommé ministre délégué de la culture et c’est quelqu’un de plus pourri par la corruption et il était un agent du DRS car du moment que Bouderbala est convoqué et bien que Teboune et son maitre Gaid Salah aillent jusqu’au bout et ouvrent tous les dossiers des douanes.
      Vous évoquez ce militaire qui récupère les palette de bois je ne trouve pas de mal à çà meme s’il les revend sauf si c’est palettes contiennent de la marchandises là c’est une infraction et c’est du détournement pur et simple et qu’il doit etre sanctionné.
      Dans notre pays meme les femmes de ménage , l’eau de javel, les serpillères, les frottoir, les balais et tous les produits de nettoyage elle les volent par quantité pour les revendre.
      Les employés au sein des cantines de certaines entreprises, au sein des cuisines de nos hopitaux ils volent tous, viandes , légumes, yaourt, fruits au su et au vu de tout le monde, j’ai vu çà de mes propres yeux au niveau de l’hopital Mustapha Pacha en plein jour vers 11heure le monsieur sort du service ophtalmologie avec un grand sac plastique transparent , de la viande, de la salade et tous les légumes d’au moins d’un poid de 20 kg .
      Le problème d notre pays c’est l’absence d’homme de valeur qui un du Nif malheureusement de nos jours et du moment que les Chaouis ont perdu leur Nif et bien on ne peu pas dire qu’il y a des hommes sur qui l’Algérie peut compter sauf une minorité de cette trempe ils sont marginalisés ceux qui n’ont pas quitter le pays , d’autres ont choisir de quitter le pays mais ils ont fait le bon choit .
      Si je cite les Chaouis, c’est pour leur valeur et leur Nif c’est une réalité qu’on le veuille ou pas , la région des Aurès et ses hommes c’est notre fierté, grace à eux nous avons une histoire que personne ne peut nier ni falsifier mais de les voir baisser les bras et se saboter entre eux c’est regrettable car ils ont le terrain libre aux Kabyles et au clan de Oujda de mettre à genou tout un pays et nous voilà aujoud’hui le clan de Naama, Laghouat et à leur tete Teboune avec le soutien de Lechkhem, ROUAGH et la protection de Gaid Salah ils ont la main mise sur les richesse du pays et nous allons sombrer de nouveaux

    SaidZ
    16 décembre 2019 - 11 h 58 min

    c’est vrai…il y a aussi l’ENA (école nationale d’administration), moi quand j’ai eu mon bac, je n’ai pas pu faire ce que je voulais non pas parce que je n’avais pas de bonnes notes !!!

    14
    19
    DZA
    16 décembre 2019 - 11 h 25 min

    Je cite : « Ces hauts officiers, soyons-en sûrs, prendront leurs « responsabilités» quand ils jugeront le moment venu.»

    C’est bien ça.

    Je ne savais pas qu’il y avait pire que ce que le peuple a subit et qu’il continue de subir. Un pays dirigé par une mafia constituée de politicards et de militaires depuis 57 ans, une nation qu’on a clochardisé, des richesses qu’on a bradé, un peuple assujetti qu’on tente de désagréger et diviser, ce n’est pas suffisant pour interpeller les consciences. ??

    Loin de moi l’idée de généraliser et de dire que tout le monde et pourri et corrompu. Ils sont encore très nombreux les authentiques patriotes dans cette Algérie meurtrie.

    Personnellement, je dis à tous les hommes et toutes les femmes des forces armées que la meilleure aide qu’ils puissent apporter à la nation algérienne, est de se limiter à leurs missions constitutionnelles. Qu’ils ne se mêlent pas de politique et de business tant qu’ils endossent une tenue et une casquette.

    Le 22/0/2019, le peuple a pris ses responsabilités et son destin en main. Il sait par ailleurs qu’il y a des bons et des mauvais partout.
    Nous sommes désormais dans une société, ou il n’y a (presque) plus de secrets.

    21
    18
    58 ANS ET ENCORE LA
    16 décembre 2019 - 11 h 19 min

    la question qui me turlupine ,combien de temps va t on supporter ces voyous encore combien de te temps vont ils continuer a saigner le pays ILS ONT SACRIFIER ILS QUATRE GÉNÉRATIONS ET CE N EST PAS FINI
    (je ne citerai pas d adjectifs qui pourrait nuire a la vue des lecteurs mais je n en pense pas moins)si vous le souhaitez, je vous laisse l embarras de choix)

    20
    19
    le niveau
    16 décembre 2019 - 10 h 51 min

    donc ya pas de mafieux ..la corruption non plus …les voleurs y’a pas au bled
    el hagra makache….juste une question rak habesstli mokhi maa had essebha
    que fait le peuple dans la rus depuis fevrier 2019 ?

    30
    23
    Momo
    16 décembre 2019 - 10 h 48 min

    Certainement que dans les forces armées, au sein même de la hiérarchie militaire, il y a d’honorables citoyens qui font leur travail avec abnégation . Cependant, les généraux exécutifs, ceux qui ont les postes clés du pouvoir, sont tous des crapules de la pire espèce et à leur tête Gaid Salah.
    Nous les connaissons tous. Ils sont 8 pas plus et ce sont eux le grand malheur de notre pays.
    Tout ce que le peuple demande, c’est que ces 8 généraux ne soient pas obéis quand ils donnent des instructions visant à entraîner le pays vers le désastre. Mieux, nous disons aux 400 généraux qui sont dans les différents corps d’armée de s’entendre entre eux pour arrêter ces 8 lascars et les présenter à la justice.
    D’honorables cadres militaires ont fait ce travail salvateur au Portugal pendant la révolution des œillets et ont, par la suite remis le pouvoir au peuple après avoir mis fin au pouvoir dictatorial de Salazar. Pourquoi on n’envisageait pas un tel scénario chez nous? Cela évitera au pays des lendemains incertains.
    Que valent 8 généraux cupides devant le devenir de 43 millions de citoyens en danger de mort? Rien!
    Alors, Paris vaut bien une messe. Non?

    44
    29
    TNT
    16 décembre 2019 - 10 h 45 min

    S’ils avaient moins de généraux mafieux, monsieur Bouteflika aurait été emprisonné quatre ans après ses règnes sûr l’Algérie, mais comme ils a graissés comme des canards, alors ils étaient trop lourd pour bouger et prendre des décisions sages

    38
    17
    Le Duc D'Alger
    16 décembre 2019 - 10 h 19 min

    Heureusement qu’ils existent encore des hauts gradés pur sang noble et honnête, sinon le pays serait occupé par nos ennemis en particulier le voisin de l’ouest, le royaume cher à nos corrompus dirigeants et certains hauts gradés, lorsqu’on constate le parcours de certains généraux où ils sont gradés juste pour toucher un conséquent salaire, le cas du général Belkcir, Boudaouad, chérif et d’autres, combien existent ils de haut gradés loyaux et patriote très bientôt aucun

    26
    21
    ABOU NOUASS
    16 décembre 2019 - 10 h 17 min

    Surtout n’oublions pas aussi ces nouveaux gradés « adjudants chefs majors  » tout aussi, sinon plus, haineux envers les civils comme si seuls les porteurs d’uniforme vert ont droit de cité.

    De la plus basse à la plus haute échelle , tout militaire, en Algérie, cherche à grapiller un avantage auprès de son chef hiérarchique en usant de saluts zélés ou de courbettes avilissantes.

    Voilà ce que ces fameux généraux ont fait de notre pauvre armée et il ne faut pas se voiler la face, c’est honteux, tout simplement.

    Il va falloir dépoussiérer cette armée !!!!!!!!!!!!!!!

    27
    19
    lhadi
    16 décembre 2019 - 9 h 49 min

    On s’accroche aux illusions qui sécurisent et résiste aux veinés qui inquiètent !

    Des contre vérités ont induit nombre d’innocents en erreur, car elles s’imbriquent à des faits bien réels et à des événements que ceux qui ont encore une conscience ne nieront jamais.

    Les habitudes ne se perdent pas facilement, elles laissent des marques indélébiles, des cicatrices invisibles gravées dans notre chair, qui dévastent les principaux acteurs sans rémission possible, et qui menacent leurs descendants où qu’ils se tournent, les privant de la dignité, de la pureté et du bonheur qui devraient être les leurs.

    Ces cicatrices marquent les gens qui les arborent, elles mettent en plein lumière, pour le public attentif, les embarrassantes contradictions avec lesquelles chaque individu se débat. Et ces contradictions tendent un miroir fidèle à ceux qui en sont affectés, elles proclament : « Quels qu’aient été mes idéaux dans la vie, voilà ce que je suis ».

    Notre existence à ses propres garde-fous, ses propres compensations. On nous dit qu’un saint est un pécheur qui s’efforce d’atteindre la pureté. On peut être un mauvais garçon pendant les trois quarts de sa vie et être canonisé pour avoir vécu comme un saint le quart restant.

    Dans la vraie vie, nous ne côtoyons pas des dieux mais des êtres ordinaires, comme nous-mêmes : des hommes et des femmes pleins de contradictions, constants et capricieux, forts et faibles, glorieux et infâmes, des gens dans le sang desquels des vers se battent chaque jour contre de puissants pesticides.

    Sur quel aspect faut-il se concentrer pour juger l’autre ? Cela dépend du caractère de chacun. Comme nous jugeons les autres, ils nous jugent.

    Le soupçonneux sera toujours tourmenté par le soupçon, le crédule sera toujours prêt à avaler n’importe quoi, tandis que le vindicatif maniera la hache plutôt que le plumeau. Mais le réaliste, fut-il choqué et déçu par les faiblesses de ceux qu’il aime, examine le comportement humain sous tous ses angles. En toute objectivité, il se concentre sur les qualités édifiantes d’une personne ; qualités qui élèvent son esprit et attisent son enthousiasme envers l’existence.

    Un point cardinal que nous devons constamment garder à l’esprit, l’objectif que nous ne devons jamais perdre de vue, c’est qu’une avancée n’est jamais le résultat d’un effort individuel. C’est toujours un effort et un triomphe collectif.

    Fraternellement lhadi
    ([email protected])

    8
    29
      anonyme
      16 décembre 2019 - 19 h 58 min

      @Lhadi
      Je suis surpris sur tous ces like moins
      les fourchitistes n’aiment que leurs mensonges
      Bravo à toi pour ce com intelligent pas à la portée de leur petite cervelle

      6
      21
    Anonimaoui
    16 décembre 2019 - 9 h 45 min

    Au risque de me répéter à chaque fois que c’est nécessaire je dirais que le salut de l’Algérie ne viendra pas de la hiérarchie militaire dont sa principale composante a été puisée parmi les plus dociles des incompétents. Bien entendu les incompétents ne le sont pas génétiquement, se sont surtout des personnes rusées qui passent le clair de leur carrière à tout faire pour se rapprocher des chefs, les corrompre et accéder aux postes lucratifs. Ce type de faune n’a aucun sens de l’honneur , seul le parrain compte, bien sûr après l’intérêt personnel.

    25
    18
    Anonyme
    16 décembre 2019 - 9 h 16 min

    C’est vrai, Il n’y a pas que des généraux mafieux, il y a aussi des colonels et des commandants…

    41
    19

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.