Tebboune va-t-il intégrer des figures respectées par le Hirak dans l’Exécutif ?

Mouv Tebboune
Abdelmadjid Tebboune. D. R.

Par Nabil D. – Des sources concordantes n’excluent pas l’idée qu’Abdelmadjid Tebboune fasse appel à des figures de l’opposition respectées par le Hirak pour faire partie du gouvernement, voire pour le diriger carrément. Des noms sont cités mais il sera difficile au nouveau locataire du palais d’El-Mouradia de convaincre d’anciens ministres qui se sont rangés du côté du peuple majoritaire de lui tourner le dos maintenant que le chef d’état-major a exécuté sa feuille de route, en ignorant superbement le rejet de cette échéance par le Mouvement de contestation populaire.

Abdelmadjid Tebboune est conscient que libérer les détenus politiques ne suffira pas à calmer la colère des citoyens, qui continuent de manifester pour le changement du système et le départ définitif de ses symboles. Un tel geste, qui sera présenté comme une «grâce» ou une «amnistie» générale par le nouveau Président, ne sera pas accepté en tant que tel par le Hirak dans la mesure où les arrestations qui ont ciblé ces manifestants, ces militants, ces hommes politiques, ces journalistes et ces artistes sont des abus de pouvoir commis par les cercles de décision qui ont permis à Tebboune de devenir chef de l’Etat.

Pour de nombreux observateurs, les actes de «bonne foi» que Tebboune s’apprête à faire ne seront pas de nature à réduire le fossé qui sépare la majorité du peuple qui a boudé les urnes de la nouvelle direction politique qui ne pourra pas se défaire de l’image de «relique» de l’ère Bouteflika. S’associer au nouveau gouvernement signifierait inéluctablement une «trahison» envers le Mouvement du 22 Février, et aucune personnalité respectée par l’opinion majoritaire ne serait prête à se faire harakiri en se jetant dans les bras du Président qu’elle considère comme étant un «pion» entre les mains de l’armée.

Pour ces observateurs, si Tebboune veut gagner un semblant de confiance auprès de cette opposition non structurée mais homogène et soudée qu’est le Hirak, il devra commencer par limoger, voire faire juger le chef d’état-major et ses proches collaborateurs qui se sont rendu coupables de graves atteintes aux droits de l’Homme et abus d’autorité, outre la violation de la Constitution et l’adoption de lois jugées contraires aux intérêts suprêmes de la nation.

Le nouveau chef de l’Etat va-t-il annuler ces lois ? Ce serait un autre gage de bonne volonté, assurent ces observateurs qui se disent, toutefois, sceptiques quant à la disposition d’Abdelmadjid Tebboune à mordre la main qui lui a fait prendre sa revanche contre le clan adverse, en lui faisant prendre sa place sans coup férir.

N. D.

Comment (71)

    Bibi
    18 décembre 2019 - 21 h 03 min

    @ AU GRAND MOUDJAHID VROUM VROUM
    ..
    j’ai pris la sage décision de ne plus répondre à vos éminents posts.
    Tous sur le site , nous savons que vous êtes un sage, et que votre seul moteur est le succès de l’Algérie, bien sûr tout en gardant tout ce qui fait la réussite et le rayonnement de notre pays, c’est à dire le cachir, la confusion entre caisse du trésor public, et besace personnelle. Mais tout cela n’est rien, il faut se réjouir on a un nouveau Président, jeune, dynamique, talentueux, intègre, et surtout à l’écoute du peuple!
    Donc encore une fois pourquoi gâché la fête!! .
    Tous les pays étrangers nous prennent comme exemple, pour notre sérieux , notre démocratie participative, et surtout pour notre armée valeureuse qui as combattu les pires ennemis, de l’extérieur et surtout de l’intérieur.
    Donc après tout ces faits, je ne peux que m’incliner et vous assurer que jamais plus je n’abuserai de votre temps en réponse ou questionnement.
    Je vous souhaite une bonne continuité dans votre dur besogne de sauveur, et de défenseur de la veuve et de l’orphelin de ce pouvoir que tous les pays du monde regardent avec des yeux ébahis d’admiration.
    Je souhaite ardemment qu’AP publie cette réponse qui fera clore à jamais un débat stérile.
    Merci.

    Vroum Vroum 😤..
    18 décembre 2019 - 1 h 05 min

    Je m’adresse à Momo , l’islamiste Frère Musulman Wahabites , si le Président Teboune etait Islamiste Frères Musulman Wahabites dit Salafistes , tu serais le Premier à le féliciter cher Momo !!.. Tu prendrais sa défense , mais je voudrais te poser une question Momo , que penses-tu du FIS AIS Frères Musulman Wahabites dit Salafistes , de Rachad et de Al Maghribya de Zitout ?? Que penses-tu du Rôle de Erdogan Turquie Frères islamiste dans son soutient au Terrorisme islamiste Wahabite contre la Syrie ???… Je te sommes de Répondre à ces deux questions , sans botter en Touche , devant les Internautes !!… Répond Momo !! On t’ecoute !

    1
    10
    Pacha
    17 décembre 2019 - 17 h 47 min

    à El-Ghoul et Souk-Ahras
    el ghoul ton nom n’a de taille que ton esprit la légende n’impressionne plus personne je suis collé spirituellement au Hirak jamais dans ma vie je n’ai eu ou fait quoi que ce soit qui m’enrichisse ou me donne des remords ou bénéficié, ma famille ou moi-même de la moindre aide pas un centime de dinard ni terrain ni appart, ou papier « fiche communale » comme on disait pourtant j’ai vécu les pires moments de ma vie avant et après l’indépendance , avant j’ai été parmi de nombreuses personnes arrêtées et fusillés 3 heures après notre ramassage par l’armée française plus de trois cent morts dont des nourissons, des enfants des femmes et des vielliards, la plus part des corps des victimes ont disparu à ce jour, on en a retrouvé que 12, et moi j’avais 9 ans 3 mois 17 jours et 9 heures, le 12 août 1957, après l’exil pour avoir dénoncé des personnalités que tu adules peut être, et dont certaines ne sont plus de ce monde je subi l’exil depuis 46 ans, fais ton compte, quand je lis ton poste que tu as signe du mot khoroto… j’ai compris ce que tu vaux, ce que valent ceux qui ont noyauté le Hirak avec leur torchon de drapeau berberiste, leur revendications, leur dégradations, j’ai compris que le hirak de ceux qui avaient l’espoir de changer les choses n’était pas le mouvement vers la liberté mais vers la dictature incontrôlable bête et stupide qui n’a de recours qu’à la violence et la haine. encore une fois nous avons perdu vous nous avez fait perdre parce que nos intérêts et les vôtres ne se cofondent pas mais nous vous encore une fois découvert. Jai honte pour vous vous avez brisez nos derniers espoirs du moins pour ceux de mon age ne serait-ce que pour retourner mourir chez soi

    2
    20
      Bibi
      17 décembre 2019 - 21 h 51 min

      @ Pacha,
      dès l’entame de votre écrit on compatit et on sent de la sincérité. Mais tout cela s’estompe quand votre racisme primaire fait surface.
      Vous parlez d’un emblème qui englobe toute la Tamazgha comme d’un torchon!!!
      Quant aux dégradations pouvez-vous nous dire lesquelles car manque de peau moi aussi je suis en exil?
      Quant aux intérêts qui divergent c’est sûr qu’ils divergent, mais dîtes moi pour quelqu’un qui est comme vous, qui tout juste ne chante pas les louanges du Kabran vous êtes en exil à El Biar ou à Birmandreïs?
      Discréditer et essayer de diviser le peuple ce pouvoir, pardon cette junte l’utilise depuis près de 60 ans, alors pourquoi ne pas continuer et c’est ce que vous essayer de faire à votre niveau. Quand on voit que toute l’Algérie d’une seule voix félicite la Kabylie pour son ardeur dans le Hirak et le refus de cette junte, il faut bien qu’il y’ait des goumiers pour crier au deshonneur.

      17
      1
        Vroum Vroum..
        18 décembre 2019 - 0 h 25 min

        Tu te laches Bibi !!…Jusqu’à présent tu ne fais qu’artiste le Feu du Non à toutes solutions , des un rayon de solution appait Toi , OUI , Azul , Dahman et vos semblables vous critiquez , Non à tout , On parle pas avec cette Junte , Teboune on le refuse , ANP au placard … Mais alors il ne reste que Vous les « Non Non  » !.. Et vous voudriez prendre le Pouvoir !!? , ne voyez-vous pas que l’Algérie est malade , mais vous tirez sur l’ambulance , aulieu de rassembler vous cherchez à diviser les Algériens par votre Non à tout , juqu’au renverser l’Etat Algérien et c’est votre seul et unique objectif à vous et les Islamistes Rachad et Al Maghribya qui se présentent rasé et Costume Cravate alors qu’hier c’était des Barbus en Kamis et Crâne rasé pour le Nikab !!.. Vous avez le même langage que Rachad de Dhina et Almaghribya de Zitout , exactement le même , Non à tout , et vous voulez donner l’impression de parler au nom du Hirak , mais personne ne vous fais confiance , y’a l’islamisme caché , en Kabylie c’est une alliance entre les résidus du Mak et Islamistes Frères Musulman Wahabites dit Salafistes en Jean et barquettes passe partout .. Vous avez pollué le Hirak , dans tous vos post c’est Non à tout , et celui qui est ouvert au dialogue et présente des solutions vous le traité de « Cachiriste « … Donne ta solution en détail Mr Bibi , donne ta solution devant les internautes , et que pense – tu du FIS AIS Frères Musulman Wahabites dit Salafistes qui veulent le Califat islamiste Ottoman si cher à Erdogan le Chef Terroriste contre la Libye et Syrie .. Répond y’a Bibi , que penses-tu du FIS AIS Frères Musulman Wahabites de Rachad et Al Maghribya financé par le Wahabisme Qatar et Saouds et pas loin Erdogan Turquie Frères islamiste , Répond ?.. devant les internautes . Répond !

        1
        11
      Zaatar
      18 décembre 2019 - 5 h 30 min

      Ya khouya pachas je ne t’avais pas lu au début. J’ai prêté une attention à ton post quand j’ai vu Bibi te répliquer. J’ai lu ton post. Ya sahbi c’est toi qui cherche à noyauter le hirak. Et c’est toi qui est en train de jouer à plante couteau sur tout le territoire national. C’est encore plus amusant quand tu dis que t’es exil. T’as pas besoin de récupérer le couteau t’en prend un autre.

      10
    Salim Samai
    17 décembre 2019 - 10 h 49 min

    Ce n´est PAS Flen, Felten, Moussa ou Aissa! La nature du Pouvoir pharaonise & AVEUGLE TOUS! C´est ecrit et c´est Dieu qui le dit! Il faut donc le structurer & CONTROLER!

    L´ESSENCE du probleme, de la LEGITIMITE et de la Construction d´un Etat de Droit & des Lois reside en
    l´ORGANISATION des RAPPORTS entre les INSTITUTIONS de cet Etat!

    Qelless seront les RAPPORTS entre le Commandant de Secteur, le Wali, le Maire, le Juge/la justice!
    Quelles seront ceux entre le M.D.N et la Presidence, le Wali et le Commandant de Secteur,
    le Juge et le Wali: Last not least, quels seront mes recours juridiques legaux en tant que Citoyen quand le President de la Republique, les Agents de l´Etat ou mon voisin enfreidront la LOI ou les Droits qui me protegent!

    ETA!

    et de la

    3
    8
    Lghoul
    17 décembre 2019 - 10 h 34 min

    Ce personage, fruit du fait accompli et du vol de quartier, peut inclure dans sa mangeoire TOUS ceux et TOUTES celles qui ont oublié l’hypothèse INITIALE de ras-le-bol du peuple et de ses sorties dans la rue depuis le 22 février. Ceux qui ont oublié que le système corrompu est devenu un fossil sans vie et sans avenir peuvent faire parti de tout ce qu’ils voudraient. Ceux qui ont oublié que le système ne peut survivre que dans la corruption et les détournements – car ils ne savent rien faire d’autre – peuvent se faire eux-mêmes corrompre, peuvent oublier facilement que 40 millions d’algériens ont commencé a sortir dans la rue quelque soit les circonstances de repression et quelque soit les conditions climatiques et leurs conditions physiques (malades, enfants, vieux etc.) pour 10 mois. L’histoire nous enseigne que chaque révolution a ses traitres, ses rallies et ses caméléons. Alors pour nous, tout ce qui se passe est POSITIF ! Oui positif car c’est maintenant que la décantation réelle, la vraie se fera. Toutes les ordures, les déchets, les sangsues et les bactéries qui vivent sur les autres et qui ne peuvent vivre que dans l’opportunisme et l’opacité vont dévoiler leurs faces. Donc PLUS ces gens se dévoilentt, MOINS le Hirak sera miné de l’intérieur. Alors ils peuvent décider entre eux, comme ils ont élu leur président en ignorant le peuple, parler du partage de la rente avant de commencer leur première séance d’idôlatrie avec leur premier messie car les messies et les pharaons, ça s’invente en 24 heures. Une toute petite question pour tous ces khorotos: Pourquoi vous n’aviez pas simplement participé le plus normalement du monde aux éléctions de la honte du 12/12 ? Parce que vous coryiez que la victoire du Hirak serait brève si rapide car votre but est d’avoir une « place » et commencer a profiter comme avant mais sous un visage différent ? Ou bien, vous n’êtes plus capabales de lutter ? Votre position dans le Hirak fut douteuse ? Alors plongez ou vous voudrez, le peuple prendra evidemment note. Mais pour nous le peuple, tout se confirme en notre faveur: Moins de caméléons il y en aura, plus fort serait le Hirak.
    Alors rendez vous a Oran ce vendredi pour montrer a nos frères oranais qu’il se sont et ne SERONT JAMAIS seuls. Ils font parti de toute l’Algérie et acune région d’Algérie ne serait dorénavant isolée et aucune région d’Algérie n’aura dorénavant peur.

    14
    9
    Souk-Ahras
    17 décembre 2019 - 9 h 11 min

    Très chères électrices, très chers électeurs.
    Je remercie les innombrables 9 % d’électeurs, dont les millions se comptent sur les doigts d’une main, qui, dans le secret des alcôves institutionnelles, ont accouru pour m’attribuer leurs voix afin de faire de moi le meilleur président illégitime, de l’univers connu de l’entourloupe, que l’Algérie ait connu depuis… avant moi. Il était temps, chers électeurs, de le faire, dans l’intérêt de ma candidature et de celle du système en place, et seulement ça ; et vous l’avez fait, sous le regard bienveillant du sargène Garcia que, entre-nous soit dit, j’aimerais pouvoir dégommer sans « perdre » ma tête.

    Aussi, chers électeurs, en ce jour non béni que le sargène Garcia a fait, j’atteste que moi, 3/8ème de président, dans la mesure de mes forces et de mes connaissances, je respecterai hypocritement le serment et l’engagement écrit suivant : 

    – Mon Maître, Hypocrite, je le mettrai au même rang que ma famille. Je partagerai mon hypocrisie avec lui, et s’il le faut, je pourvoirai à ses fiels. Je considérerai ses enfants comme mes frères et s’ils veulent étudier l’hypocrisie, je la leur enseignerai moyennant salaires et dons à ma fondation.
    – Je transmettrai les préceptes, les explications et les autres parties de l’enseignement à mes enfants, à ceux de mon Maître, aux élèves inscrits, à mes donateurs, à mes supporters et à tout autre, ayant prêté serment aux lois d’Hypocrite.
    – Dans toute la mesure de mes forces et de mes connaissances, je conseillerai aux non-hypocrites le régime de morale capable de les soulager et j’écarterai d’eux tout ce qui peut leur être égal ou profitable.
    – Toujours je remettrai du poison, surtout si on me le demande, et je conseillerai à quiconque d’y recourir.
    – Je passerai le restant de mes jours et j’exercerai mon art dans l’impureté et l’irrespect des lois.
    – Dans toute maison où j’entrerai, je n’entrerai que pour le bien être des hypocrites.
    – Je ne m’interdirai pas d’être volontairement une cause de tort ou de corruption, ainsi que toute entreprise voluptueuse à l’égard des hommes ou des femmes. 
    – Tout ce que je verrai ou entendrai autour de moi, dans l’exercice de mon art ou hors d’El Mouradia, et qui ne devra pas être divulgué, je ne le divulguerai pas..
    – Si je respecte mon serment sans jamais l’enfreindre, puissé-je jouir de la vie et de ma profession, et être honoré à jamais parmi mes votants. Mais si je viole et deviens parjure, qu’un sort contraire m’arrive !

    Signé : Abdelmajid Tebboune. 3/8ème de président par la grâce de géronte le sargène.

    16
    8
      Zaatar
      17 décembre 2019 - 10 h 20 min

      Bonjour Souk Ahras,
      Lucide comme toujours, rigoureux et objectif. Auxquels se rajoute une petite note d’humour.
      J’ai toujours pensé qu’il existait dans notre chaîne ADN, un gène nommé hypocrisie et qui fait partie du troupeau de genes malléables et faconable par l’environnement. Et donc se met en évidence des que les conditions s’y prêtent. Tu nous fais la une belle démonstration. Bien à toi l’ami.

      2
      15
        Zaatar
        17 décembre 2019 - 13 h 10 min

        Il y en a qui sont contre les gènes de notre ADN, peut-être plus sur contre le gène hypocrisie je crois. A moins que ça soit celui la qu’ils préfèrent, mais ils ne le disent pas, c’est dommage.

        3
        11
          Zaatar
          17 décembre 2019 - 17 h 50 min

          Par contre je sais qui sont contre ces gènes, l’ayant déjà vécu

          4
          4
    Telenovela
    17 décembre 2019 - 4 h 00 min

    Il va y avoir un beau retournement de situation à un moment donné, Gaid Salah va morfler hé hé hééé… De plus, A.Tebboune n’est pas son fils – son fils est un être individué qui répondra de ses actes devant la justice SEUL comme un adulte, donc les accusations et autres moqueries infantiles sur son nom de famille ne mènent nulle part. A force d’utiliser « l’humour » à tord et à travers, le Hirak a perdu 9 mois d’organisation donc stop là sra3touna. Vous ne comprenez pas que ça ne sert à rien de bouillonner dans le vide ? A part être aveuglés…au final vous devenez des disques rayés comme Gaid lui même lors de ses discours hebdomadaires. Soit A.Tebboune va nous faire un retournement de situation formidable OU vos prédictions seront les bonnes, et en ce cas l’organisation sera de mise pour les prochains mois sinon toujours pas de démocratie en vue. Mais…pour l’avoir entendu, observé et analysé, il y a un espoir à mon avis. Après le questionnement stérile de « Tebboune a besoin du hirak » ou « le hirak a besoin de Tebboune » / qui de la poule ou de l’oeuf, c’est une stupidité de plus. Observez chers amis et attendez de voir la suite 😉

    4
    12
    Anonyme
    17 décembre 2019 - 3 h 24 min

    Président de la République, c’est le plus dur métier du monde.

    Le Président c’est une chose mais avec lui, il faut aussi des économistes, des financiers, des as du développement, des stratèges pour planifier une politique.
    L’assistanat, les subventions sont à bannir. Il faut remettre les gens au travail avec un plan d’action bien définit et surtout éliminer définitivement le marché parallèle de la devise, les privilèges, les passes – droits et poursuivre en justice les voleurs, les corrompus pour éradiquer ces fléaux.

    1
    9
      Zaatar
      17 décembre 2019 - 9 h 28 min

      Je ne suis pas d’accord. Le plus dur métier au monde est bien Asronaute.

      1
      12
        Zaatar
        17 décembre 2019 - 13 h 57 min

        Pour certains le métier d’astronaute est un métier facile et ordinaire.

        2
        8
    Anonyme
    17 décembre 2019 - 0 h 05 min

    Bonjour à tous,
    Monsieur Lhadi nous parle de suffrage universel et de légitimité et de président mais monsieur Lhadi avec tous mes respects , ce Teboune n’a pas était élu par leur peuple, il est nommé par Gaid Salah meme les 58,13% ne sont pas vrais ils ont bourré les urnes encore une fois , certes il y a des citoyens qui ont voter pour cet homme mais il ne dépassera pas les 6% de suffrage soyant honnetes tout de meme.
    Non monsieur c’est Gaid Salah qui tire les ficelles dès le départ et vous allez voir que les personnes qui vont accepter certains postes et bien le meilleur d’entre eux à une affaire ou deux de détournement et d’enrichissement personnel car les vrais cadres chevronné qui ont été marginalisés dès les année 1990 et qui ont des capacités et des compétences hors normes sur le terrain ainsi que ceux de l’étranger çà m’étonnerais fort qu’ils vont accepter de se salaire et aller accepter de travailler avec un homme corrompu et dont l’un de ses fils est en prison impliqué dans des affaires et non pas une seule affaire et grace au vidéo du boucher qui démontre ses va et viens dans les bureaux du boucher Kamel et il a intervenu plusieurs fois pour Kamel boucher auprès de son père lorsqu’il était ministre de l’habitat.
    Seulement est ce que la justice qui se dit libre ira jusqu’au bout et le fils de Teboune sera condamné sévèrement et là son père sera lui meme impliqué dans l’affaire du boucher car son fils lui demander à chaque fois de luis faciliter la tache afin que son ami Kamel boucher obtient des parcelle de terre lorsque Teboune était en poste.
    Un monsieur corrompu , milliardaire grace à la corruption, incompétent qui n’a ni l’envergure, ni le gabarit d’un président avec un fils en prison c’est du jamais vu meme au Bendladech se retrouve premier magistrat d’un pays comme l’Algérie c’est la honte.

    Normalement dès le départ que se soit lui, Mihoubi ni Belaid on aurait du leur refuser leur candidature c’est claire car c’est des personnalité corrompu avec des preuves. Lors des déclarations de leur patrimoines aucun parmi les cinq n’a vraiment déclarer au peuple ceux qu’ils ont et ils ont mentit sauf Benflis qui a tout déclarer meme ce fameux compte qu’il a déclarer en 2004 et 2014 et qu’on a voulu faire circuler la rumeur de cet espion et de ce compte comme si Benflis un magistrat chevronné et c’était un avocat ne connaissait pas les lois et qu’il va jouer avec du feu, il était le seul qui a vraiment tout déclarer sans rien caché et voilà qu’un professeur d’université sur une chaine de TV algérienne qui dénonce clairement que Mihoubi possède un compte à Genève d’une somme de 24.000.000 Francs Suisse et delà ils auraient stopper Teboune qui a des biens un peu partout, Belaid qui a une clinique et Mihoubi et son compte Suisse car dès le départ ils ont menti au peuple , aucune crédibiltité sans oublier Bengrina il vient pas lui aussi nous berner.
    Donc monsieur L’hadi Teboune c’est la présidence à vie pour cette mafia à vie et si Gaid Salah la choisit c’est pour se protéger car les fils de Gaid, Teboune Wali a Annabi il leur a rendu service et pas mal de services dans le foncier, les terres et tous ce qu’ils voulaient il étaient à leur disposition.
    Teboune président nommé par Gaid Salah sans aucune légitimité.

    6
    9
    ELFNEC
    16 décembre 2019 - 23 h 30 min

    Pas de panique..Teffoune n’as pas été élu Brizidane…..il a été nommé porte parole de Gaid Fayah ! rien n’a changé..la lutte contnue !

    11
    9
    lhadi
    16 décembre 2019 - 21 h 35 min

    Le temps présidentiel impose du recul, de la distance et de la hauteur.

    Le Président de la république doit agir vite, une fois installé aux commandes, à engager sans délai les réformes attendues par les Algériens.

    Il lui faut donc doter le pays d’une équipe dirigeante forte, cohérente et déterminée. Et dans l’immédiat désigner le Premier ministre qui en aura la responsabilité à ses cotés. Celui-ci ne saurait être qu’un homme de stature intellectuelle et de rigueur morale, avec lequel il se sente pleinement en confiance et en harmonie.

    La préoccupation immédiate du président de la république est de préparer la composition du prochain gouvernement. Celle-ci doit tenir compte de la nécessité de ressouder le paysage politique ébranlée par les conflits et les divisions. Mais elle doit plus encore illustrer sa volonté de changements et de rénovations qui apaiserait les tensions et fédérerait les énergies.

    Etablir davantage de proximité entre l’Etat et les citoyens, rétablir ce lien fondamental qui donne tout son sens à la vie démocratique, telle est la première exigence qui doit l’animer à sa prise de fonctions. C’est l’une des conditions essentielles de ce pacte républicain qu’il aura la mission de défendre et de sauvegarder. Il ne suffit pas d’invoquer de grands principes pour garantir leur pérennité. Encore faut-il ses donner les moyens de le faire respecter, tant dans l’exercice du pouvoir politique que dans le fonctionnement de l’Etat. Cela suppose avant toute chose de combler le fossé de défiance et d’incompréhension qui n’a cessé de se creuser entre le peuple et ceux qui, censés servir ses intérêts, ont trop souvent fait preuve d’inertie, d’impuissance et de résignation.

    Je suis persuadé que le nouveau président de la république a mesuré à quel point l’un de ses devoirs les plus urgents, est non seulement de restituer à l’Etat républicain ses véritables missions au service d’une politique économique et sociale à la fois plus juste et plus ambitieuse, mais aussi de rénover la façon de gouverner, de lui insuffler plus de dynamisme et d’efficacité, de la rendre plus simple, ouverte et transparente.

    Le président, Investi d’un pouvoir souverain, n’en demeure pas moins un fils de la république, un citoyen parmi les autres. Bien que la vocation du président est, certes, de se tenir au-dessus de la mêlée pour mieux rassembler et se porter garant de fout ce qui fait l’histoire, le destin, l’âme de la nation, ses prérogatives lui font aussi obligation de s’engager pleinement dans la conduite des affaires du pays, vertu de cette relation directe qu’il est le seul à détenir avec le peuple tout entier.

    En d’autres termes, il doit réconcilier efficacité de l’action et légitimité démocratique sur la base d’un principe fondamental : tout commence avec le peuple, tout émane du peuple.

    Elu au suffrage universel, le chef de l’Etat se doit d’incarner ce principe, qui lui impose notamment de donner la parole aux Algériennes et aux Algériens sur les sujets qu’ils jugent essentiels pour l’avenir du pays.

    Fraternellement lhadi
    ([email protected])

    5
    26
      Anonyme
      17 décembre 2019 - 0 h 21 min

      @Lhadi j’ai adoré la phrase « le chef de l’Etat se doit de donner la parole aux Algériennes et aux Algériens » Whaouuuu! 92% des algériens n’ont pas voulu de lui et il va leur donner la parole?? Pourquoi il a des remords?? Il s’en veut d’avoir été imposé par la junte militaire comme un colonisateur???

      13
      9
        Lghoul
        17 décembre 2019 - 10 h 48 min

        Mais la seule réponse est de faire le choix entre aller en prison ou se faire tabasser et aller en prison. Mais c’est la main du systeme non ? De la me vient une image bizarre: Tu tabasses quelqu’un jusqu’a l’ensanglanter, tu le jettes dans de la boue sale et tu le soulèves gentiment, tu lui fais prendre une douche chaude et une fois qu’il respire, tu le jettes dans une piscine jelée ou tu le laisses passr la nuit. c’est la seule description de ce système espiègle. Alors comment croire des gens dont le seul travail est RUSER ? Je pense qu’on a encore des idiots vivants.

        9
        9
    mokra
    16 décembre 2019 - 21 h 13 min

    Ou bien alors accepter tebboun et accepter que l’ Algérie soit condamnée à vivre dans le marasme, la corruption etc jusqu’ à la fin des temps. C’ est peut être son destin et donc il faut s’ y résilier. Si le peuple s’ y résilie c’ est peut être la volonté d’ Allah. Nous avons ce que nous méritons. Malgré les millions de coeurs braves, Allah ne les a pas écouté, il y a bien une raison. Une raison inconnu, incompréhensive mais surement juste. J’ accepte la résiliation du peuple car je me soumet à Allah et à sa sage décision.

    4
    15
      Momo
      16 décembre 2019 - 22 h 18 min

      La résignation n’est pas une option. Il est question de l’avenir de notre nation, de nos enfants et nous n’avons pas le droit d’abdiquer.
      Regarde-les ! Est ce qu’ils abdiquent alors même que des millions sortent 2 fois par semaine depuis 10 mois pour leur signifier qu’ils doivent partir? Ils n’abdiquent pas alors qu’ils sont une poignée de malfrats. Au contraire, ils continuent de trafiquer les élections et de désigner des présidents croupions pour nous humilier encore plus.
      Il nous faut les combattre avec une extrême rigueur jusqu’à leur éradication totale.
      Nous sommes au début d’un long processus. Nous savons que ceux qui ont privatisé l’état depuis 57 ans, ne lâcheront pas leurs privilèges au bout de 10 mois d’épreuves. Ils y croient dur comme fer, alors croyons plus fort qu’eux et nous aurons gain de cause.
      Puisque tu parles de Dieu et de fatalité, sache que le prophète de l’islam a combattu les idolâtres pendant 23 ans et ce n’est qu’après ce temps que son message a fini par gagner les cœurs des habitants du Hijjaz. Que de misères n’a t-il pas subi en 23 ans de luttes san répit de la part de ceux qui voulaient le statu quo. Mais il a fini par gagner.
      Dieu rétribue les efforts quand ils sont justes mais Dieu rétribue encore plus la patience. Notre devoir est de faire les efforts que l’on croit justes et d’être patients. Nous gagnerons insha Allah.

      14
      10
    REVELATION CHOC
    16 décembre 2019 - 20 h 47 min

    Un média national online vient de révéler que le colonel Chérif a fomenté un complot pour infiltrer les collectifs du Hirak à Paris et provoquer des affrontements entre les Algériens.

    5
    8
    abdel 1
    16 décembre 2019 - 20 h 35 min

    une loi faite par des individus,illégitimes,quelle valeur peut elle avoir? qui d,ailleurs ils ils sont les premiers a les voiler par exemple la constitution

    5
    10
    mokrane
    16 décembre 2019 - 18 h 07 min

    Si le Hirak s’ estompe, s’ essouffle, se calme ou se fait duper, s’ en est fini pour l’ Algérie tant rêvée et tant espérée. Le 12/12 fait parti de la feuille de route de ce régime, le hirak, lui, a sa propre feuille de route. Ce 12/12 est un non événement, il ne regarde pas le Hirak, le hirak n’ est pas concerné par cela et il ne doit en aucun cas être concerné par cela. Qui est ce tebboun ? Gaid salah en civil ni plus ni moins. qui est synonyme de 3issaba qui part en chasse contre l’ autre 3issaba, très bien ça fait l’ affaire du hirak mais de grâce qu’ ils viennent pas nous faire croire qu’ ils répondent à l’ aspiration et aux revendications du hirak en chassant une 3issaba en préservant leur 3issaba car si c’ était réellement le cas, Gaid salah et sa bande auraient eux aussi fini à el harache car le hirak veut chasser toutes les 3issaba TOUTES, celle de gaid en premier !! Ne soyez pas dupe, ils veulent corrompre le hirak et tout ceux qui sont hostiles contre eux mais se serait sacrifier l’ avenir de l’ Algérie dans un marasme de statu quo marécageux en acceptant par faiblesse immonde une telle laiderie humaine . Ce hirak est une bénédiction, attention, attention à ne pas le laisser s’ échapper, à se faire duper, à se faire acheter, à se faire corrompre, c’ est un trésor qui appartient au peuple ! Un trésor convoité par les carnassiers. Un trésor savouré quand le hirak remportera sa victoire. Qui pensait que les Algériens en 1954 remporterais la victoire contre la france ? Personne. O hirak, ne espère pas, ta victoire est proche, plus tu la penses s’ éloigner plus elle se rapproche ! Veillez à faire en sorte à ce que la pureté du hirak ne soit pas approchée par l’ impureté de ce régime. Le mouvement continu et doit continuer avec plus de ferveur, d’ enthousiasme, de determination. Je le répète, ce 12/12 ne concerne aucunement le hirak ni le peuple Algérien donc ne vous y sentez pas concerné. Commencer à vouloir reconnaitre timidement tebboun revient à reconnaitre le 12/12 et de fait reconnaitre la fraude, la triche et toute la mascarade qui y virevolte autour et les aider à pourrir le peuple et le pays. La feuille de route du hirak n’ est pas le 12/12, elle ne s’ arrête pas au 12/12, notre feuille de route ne concerne pas ce régime et leur feuille de route ne nous concerne pas, ni de près ni de loin. Il faut mépriser ce régime, le snober et ne pas y faire attention comme il a fait avec le hirak point !! Tant que l’ on ne créera pas une véritable scission entre le peuple et ce pouvoir, ils continuerons à vouloir nous duper. Je dis qu’ il faut faire scission entre le peuple et ce pouvoir car la démoralisation du hirak après le 12/12 prouve que le hirak se sent encore concerné ou représenté par ce pouvoir sinon dans le cas contraire il n’ aurait eu aucune réaction. Il faut aussi bien se mettre dans la tête que l’ endurance est la clé de la réussite car espérer avec empressement la chute de quelque chose peut être démoralisant si elle tarde ou si une pustule comme se 12/12 survient. Le paternalisme de ce régime qui a encombré et formaté psy pathologiquement les Algériens doit très vite disparaître pour pouvoir s’ émanciper et se responsabiliser, de là découle les idées solutionnaires à toutes problématiques. Oui car vouloir faire croire qu’ il y a une 3issaba derrière le hirak, c’ est vouloir enlever toutes capacités et responsabilités au peuple Algérien de se gérer, de s’ éveiller, de se prendre en charge et de se réveiller pour et par lui même. C’ est une stratégie d’ infantiliser un peuple grandement mature, évidemment ça ne prend pas. Ce pouvoir à fait un passage en force et à totalement méprisé le peuple par la force, le peuple doit faire de même dans un cadre pacifique mais non passif. Il doit passer en force et mépriser ce pouvoir. Il faut faire en sorte qu’ en Algérie il y est deux mondes impossible à s’ imbriquer, le petit monde nauséeux de ce régime dégueulasse et le grand monde du hirak. Ce pouvoir peut importe sa crapulerie tyrannique, on le snobe orgueilleusement et avec fierté , ne pas y faire attention et ne pas le calculer, l’ oublier et continuer la mobilisation encore et encore jusqu’ à la victoire car la victoire est proche très proche malgré leur cirque. Arrêter le hirak reviendrait à légitimer le duo gaido- tebboun point ! La mélancolie, la démoralisation, le désespoir des plus faibles émane de trop d’ attention qu’ ils portent à ce pouvoir ridé. Ne pas accepter leur illusion psycho ténébreuse mais accepter notre réalité lumineuse qui les aveugles. Le peuple renouera avec un nouveau pouvoir que le hirak aura lui même désigné !

    5
    10
    Zaatar
    16 décembre 2019 - 17 h 51 min

    Un anonyme m’a interpellé. Le terme qu’il a employé est très lourd de sens meme s’il ne s’y prête pas à priori. Il a utilisé diversité. Et il l’a bien placé dans le contexte actuel. Il est venu suite à mon post ou je disais que le paradoxe de certains dans leurs raisonnement est plus qu’interrogatif a plus d’un titre.j’ai lu qu’on exige du décideur suprême de se faire décapité par celui qu’il a désigné comme interlocuteur auprès de ceux avec qui il va négocier. Et j’ai rajouté si ce n’est pas de la débilité je ne sais pas ce que c’est. L’anonyme qui m’a répondu m’a laissé baba par sa réponse. Mes salutations l’ami.

    2
    20
      Anonyme
      17 décembre 2019 - 1 h 23 min

      @Zaatar …. C’est le peuple qui dicte ses règles. Sans le peuple l’armée n’existe pas. C’est un château de carte qui peut s’écrouler en quelques heures. Sans des hommes motivés et convaincus, il n’y a pas d’armée. Les chars et sukhoïs ne marchent pas tout seuls. Des dictateurs ont réprimé des mouvements d’une minorité ou d’une région en s’appuyant sur d’autres régions (boudhistes pour réprimer les musulmans, chiites pour contrer les sunnites etc…). Mais on ne peut pas combattre un pays tout entier avec des hommes issus de ce même pays. Si l’armée n’a jamais osé tirer, c’est parce que Gaid, qui doit bien connaître ses hommes, sait qu’ils ne le feront jamais. Tirer sur des femmes, enfants, vieillards personne ne l’aurait fait. Pourquoi ferait-il des concessions?? Pour avoir la paix et en finir avec ce climat insurrectionnel qui risque de l’emporter. Rien n’arrêtera 2 ou 3 millions de personnes si elles marchent vers la présidence même pas l’armée US. Regardes la Roumanie et d’autres pays tu verras. Le peuple n’a pas dit son dernier mot et le risque d’explosion n’est jamais exclu. Je l’ai dit sur un autre post, nos jeunes ne seront pas éternellement pour la silmiya j’en suis convaincu! Ce qui s’est passé le 12/12 a du faire l’effet d’un tremblement de terre dans l’état major qui a vu la détermination d’une écrasante majorité de ce peuple. Tu dois être le seul à ne pas sentir ce danger en croyant que ce pouvoir ne lâchera jamais. Dans les tous prochains jours, tu verras à travers les mesures d’apaisement que ce pouvoir a vraiment pris peur et que tu a eu tort…

      14
      9
        Zaatar
        17 décembre 2019 - 7 h 26 min

        On se donne RDV ici? Disons au premier Janvier?

        1
        10
        Zaatar
        17 décembre 2019 - 7 h 42 min

        Pardon anonyme, j’allais ne pas te répondre, mais je me suis ravisé par respect à ton interpellation.
        Tu dis que c’est le peuple qui dicte les règles. Entendons bien, cela ne se fait pas dans une anarchie. Le peuple doit élire ses représentants dans un cadre démocratique et transparent et ces représentants font les règles. Et déjà la il y a un problème chez nous. En d’autres termes, ceux au pouvoir sont censés avoir été élu, même si on sait tous comment cela s’est passé, si tu veux c’est bien fait pour notre gueule démocratiquement. A nous de résoudre le problème. Alors là on a le hirak, ce mouvement de contestation de ce pouvoir. En absolu, il n y a pas photo, ce pouvoir doit dégager car c’est la volonté du peuple qui le veut, mais en pratique il y a la légalité, il y a les lois et sur ça que campe ce pouvoir qui en parallèle usé des pratiques les plus illégales sans que l’on puisse en apporter la preuve. Alors comment le dégommer a t’on avis? Si tu uses de la force, il a tous les services de sécurité et de répression à sa botte et c’est le pays qui va trinquer. Il reste le moyen Pacifique. Manifester tous les jours oui, mais faut il déduire que des manifestations pacifiques vont amener un pouvoir résolu, adepte de toutes les tricheries, capable de pratiquer la politique de la terre brûlée, et on a eu une expérience, que l’on va attendre à ce qu’il parte tout seul en nous remettant les clés du pays? Ne serait il pas plus intéressant de lui disputer le pouvoir par les propres règles qu’il a instauré d’autant plus que la masse populaire est de notre côté? Ce n’est pas simple c’est vrai, mais ça sera certainement plus efficace. Bien à toi l’ami.

        1
        11
          Anonyme
          17 décembre 2019 - 10 h 16 min

          @Zaatar le pouvoir détient la solution et sait ce qui peut calmer le peuple. On ne va pas faire des élections dans le Hirak pour désigner des représentants car le Hirak n’est pas un parti. Par exemple, le peuple se plaint de l’injustice?, pour faire un geste fort il faut être prêt à céder ce ministère et le donner à quelqu’un de l’opposition. Les noms ne manquent pas, les Bouchachi, Benissad etc…s’ils sont nommés pourront calmer les choses. Si le pouvoir persiste en nommant encore une marionnette style Charfi ou un autre vendu comme lui. Ce sera retour à la case départ. Ce raisonnement vaut pour beaucoup de postes. Au pouvoir de choisir car il connait très bien les siens et peut facilement reconnaître ceux qui sont dans le camp adverse.

          14
          9
          Zaatar
          17 décembre 2019 - 13 h 26 min

          Maalich anonyme on va débattre. Toi tu pense que par exemple si le pouvoir donne le ministère de la justice à Nouchachi par exemple ça sera un bon signe pour calmer les choses c’est ça? Et le hirak commencera à s’assagir avec peut-être d’autres ministères. Donc en gros si moi j’étais au commandement je comprendrais qu’on trouvera un terrain d’entente comme ça c’est bien ça. Alors l’ami il s’en est fini du hirak. Je donnerais le ministère de la justice à Bouchachi sans problèmes, mais l’ami il n’arrivera jamais à le faire fonctionner tant je suis au pouvoir, pareil pour les autres. Et je ferais en sorte que rien ne provienne de moi comme le fait le pouvoir depuis 62. Mieux, ces nouveaux ministres démissionnent d’eux même sans avoir à reprocher quoi que ce soit. Entre-temps il n y a plus de hirak. Apres il y aura d’autres solutions. Voilà l’ami ce n’est pas aussi simple que tu ne le dis. Lorsque j’ai dis qu’il faut elire des représentants et constituer une force politique dans le hirak c’est avec tous ses accessoires. Ke combat contre un pouvoir partout dans le monde a toujours été un combat de longue haleine. Ce n’est pas en négociant quelques revendications qu’on juge primordial et que l’on obtient que la partie est gagnée. Dans ce genre de négociations sois en sur que l’essentiel ne sera jamais lâché, surtout au début
          Bien à toi l’ami.

    KARITA
    16 décembre 2019 - 16 h 56 min

    ATTENTION A LA GROSSE ARNAQUE DE CE RÉGIME TOXIQUE

    TEBBOUNE , du fait de la fraude qui a entaché TOUT le processus électoral du Début à la Fin , ne peut être en aucun cas LE PRESIDENT LEGITIME DU PAYS.

    Il faut donc le considérer pour ce qu’il est en vérité à savoir le simple PORTE PAROLE du clan Gaid SALAH

    Le Régime , via son porte parole Tebboune , cherche uniquement à DIALOGUER avec de pseudos représentants du Hirak pour se maintenir au pouvoir ALORS QUE les Hirakistes , à travers ses futurs et vrais représentants, veulent NEGOCIER sa sortie.

    Les mots ont un sens précis donc attention aux manipulations du régime dont l’unique but véritable est de tuer le Hirak.

    14
    13
    Bibi
    16 décembre 2019 - 16 h 22 min

    A tout les yaka faukon,
    Quel Algérien propre ,intègre, respecté et respectable voudrait se jeter dans cette fosse sceptique qu’est la basse cour politique Algérienne?
    Le seul moyen pour que la solution soit viable, est que le Hirak désigne parmi les vrais patriotes qui n’ont jamais fricoté avec cette junte, pas pour négocier des postes mais pour négocier un plan de retrait sans conditions de toutes cette mafia.
    Tout autre solution produira les mêmes effets qu’actuellement, le recyclage se refera sans aucun doute.
    Soit on veut un nouvel état de droit, une nouvelle constitution, un état digne de ce nom et démocratique, soit on repart sur des dizaines d’années de militaires au pouvoir. C’est au peuple de décider et surtout pas aux cachiristes dans le vroum vroum en chef.

    19
    18
      Zaatar
      16 décembre 2019 - 17 h 54 min

      T’es trop naïf Bibi. Si tu penses que le pouvoir va te remettre les clés du pays sans conditions c’est que tu en as encore à apprendre même si tu as rouke ta bosse pendant plus de cinquante ans.

      3
      16
        Bibi
        16 décembre 2019 - 22 h 11 min

        @Zaatar,
        L’optimisme n’est nullement de la naïveté.
        Disons que le hirak se poursuit avec des millions de gens , la crise économique qui est à la porte, une bonne gréve générale, que penses tu qu’ils fassent?
        Sortir les 12,7 et arroser le peuple où bien sauve qui peut?
        Et quand je dis arroser, cela veut dire arroser une vingtaine de millions, à ton avis?
        Pour moi, cela sera la débandade au sens propre comme au figuré.
        Mais je n’ai pas la science infuse, et je suis humain, donc pour moi, et j’ai vécu une telle situation en Afrique ou si je restais je pouvais rentrer des millions à ma boite, mais si je partais je sauvais ma poire, je n’ai pas réfléchi dix secondes et je ne suis pas une chochotte ni un peureux, mais quand ça sent pas bon vaut mieux mettre les voiles, ne serait ce que pour préserver l’acquis.

        4
        8
          Zaatar
          16 décembre 2019 - 22 h 57 min

          @Bibi
          Je serais d’accord avec l’optimisme bâti sur du probable qui ne serait pas de la naïveté. Car comment croire qu’en « negociant », en position de faiblesse de surcroît on mettra en déroute ce pouvoir? Il n’est pas facile de prévoir un tremblement de terre au-delà d’un délais, mais on arrive à prévenir quelques heures seulement avant. Ce que je veux insinuer c’est que dans cette bataille qui est forcement à long terme on doit raisonner à court terme pour ses décisions. Si on doit prendre ses jambes à son cou eh bien ça le sera. En attendant, 43 semaines n’ont pas bougé godzilla d’un millimètre. Secundo c’est 43 semaines de manifs dans la rue pendant que godzilla aiguisait ses dents. Apres 43 semaines godzilla est sorti de sa cage et commence à faire ses premières victimes. Question: doit on continuer de la sorte? Et ça urge.

          2
          12
      Anonyme
      17 décembre 2019 - 8 h 50 min

      @Bibi c’est ce que j’expliquais @Zaatar sur un autre post. Le pouvoir est en position de faiblesse car il sait désormais combien d’algériens le soutiennent. Même à l’intérieur du pays traditionnellement votant à 80 ou 100% le pouvoir a annoncé 41%. C’est ça la bonne surprise de ce vote (pour nous pas pour Gaid). Ces villes ont donc voté dans le meilleur des cas à 15 ou 20%. Ajouter à cela que ces wilayas pèsent 25% de la population on imagine la catastrophe pour ce régime. Ils vont jouer les durs durant la négociation en gardant les postes régaliens mais il ne faudra pas céder. Benbitour a été un des premiers à parler de négociation en les comparants aux accords d’Évian (rappellez-vous la France avait essayé de céder l’Algérie en gardant le Sahara mais on a vu la réponse de Krim Belkacem) il faudra donc négocier et faire exactement comme nos aînés!!

      3
      7
    Anonimaoui
    16 décembre 2019 - 15 h 54 min

    Des candidats du hirak pour briguer un poste de ministre ou autre dans le futur gouvernement Tebboune il y en aura à la pelle ou à l’appel, comme bon leur semble. Si Tebboune opte pour cette solution de facilité avant même d’entamer des négociations sérieuses avec les représentants charismatiques du hirak, notamment ceux emprisonnés, il finira dans quelques mois chassé par la population comme son mentor Boutefleka.

    9
    20
    DZA
    16 décembre 2019 - 15 h 12 min

    Les élections qui viennent d’avoir lieu contre la volonté du peuple, ont été sanctionnées par une abstention manifeste. Le pouvoir s’est entêté, il a manœuvré, triché, élu un président et alors ?
    Il n’est pas plus avancé qu’avant les élections. Le 12/12 il y eu les élections, le 13/12, le peuple comme tous les vendredis depuis le 22/02, à manifester sa volonté au pouvoir pourri. La réponse du berger à la bergère.
    Il faut comprendre que les élections ont été une défaite avérée pour le pouvoir corrompu.
    C’est bien le peuple le vrai vainqueur de ces élections.

    Mr A.Tebboun, et ses marionnettistes l’on comprit, mais ils ne l’admettront jamais publiquement.
    D’où également les tardives, timides et hésitantes reconnaissances et félicitations des chefs d’Etats européens.
    Le peuple qui bat le pavé les vendredis, est la première force politique du pays, il sera difficile de vouloir escamoter cette réalité flagrante. Les partis du pouvoir FLN, RND, TAJ, etc. Les satellites traditionnels UGTA, ONM, et autres syndicats et organisations fantoches que sont ils devenus ? Tous en voie d’extinction, l’ère des dinosaures est révolue.

    C’est Tebboune qui a besoin du peuple, et non le contraire. Il faudra qu’il y mette le prix.
    Le peuple a aussi la loi pour lui. Il est le détenteur de la souveraineté national.

    18
    17
    Felfel Har
    16 décembre 2019 - 14 h 35 min

    Cet article suggère que Tebboune est libre de ses mouvements et maître de ses décisions. Il n’en est rien, GS a « un oeil sur lui ». S’il arrivait à recruter une seule figure du Hirak, ce serait à la demande du Grand Manitou et cela cacherait mal sa volonté de les museler, de les compromettre, de les corrompre.
    Je ne croirai aux bonnes intentions de Tebboune que le jour où il s’affranchira de la tutelle pesante de l’armée, de son EM et de GS, quand il réussira à tous les mettre en retraite et lorsqu’il parviendra à inscrire dans le socle de la Constitution que la république algérienne est civile et que l’institution militaire se cantonnera dans ses prérogatives constitutionnelles, stricto sensu.
    On aura enfin fermé la parenthèse du coup d’État qui dure depuis 1959, quand Boumédienne avait refusé de reconnaître le gouvernement civil du GPRA.

    19
    16
    Thevest
    16 décembre 2019 - 13 h 21 min

    Se poser la question  » Tebboune va-t-il intégrer des figures respectées par le Hirak dans l’Exécutif ?  » c’est accepter cette parodie d’ élection. S’il les intègre c’est pour mieux les manipuler et par voie de conséquence semer la division au sein du hirak. et c’est le but recherché.

    32
    18
      anonyme
      16 décembre 2019 - 20 h 03 min

      @Thevest
      16 décembre 2019 – 13 h 21 min
      Se poser la question » Tebboune va-t-il intégrer des figures respectées par le Hirak dans l’Exécutif ? » c’est accepter cette parodie d’ élection. S’il les intègre c’est pour mieux les manipuler et par voie de conséquence semer la division au sein du hirak. et c’est le but recherché.

      Donc votre hirak est manipulable et hypocrite et c’est ce que j’ai pensé depuis toujours

      4
      13
        Anonyme
        16 décembre 2019 - 21 h 12 min

        @Anonyme 20h03 si le hirak est manipulable ce ne sera sûrement pas par des gens comme toi…

        5
        11
        Anonymous
        16 décembre 2019 - 21 h 49 min

        @Anonyme. Va troller ailleurs.

        2
        12
    Momo
    16 décembre 2019 - 11 h 28 min

    Je ne veux pas anticiper les décisions du hirak mais je crois pouvoir en déduire les grandes lignes.
    Tebboune est de fait president de la république. Mais indéniablement, c’est un membre de la Iissaba et il doit toujours être considéré comme tel. Cependant, de par ses nouvelles fonctions, il devient l’interlocuteur privilégié du hirak quand viendra le moment de discuter de l’avenir de ce pays.
    Si Tebboune est animé de bonnes intentions, il doit, dès son assermentation jeudi prochain, poser des gestes concrets qui visent à démontrer sa volonté d’apaisement.
    Ces gestes sont:
    0- faire une déclaration solennelle que l’armée n’interviendra plus dans les affaires politiques. Ceci est un pré requis à tout ce qui suivra
    1- libérer les détenus d’opinion du hirak
    2- nommer un gouvernement de compétences nationales qui n’ont jamais été impliquées dans le pouvoir depuis 62.
    3- dissoudre les 2 chambres. Gestion par ordonnances jusqu’à l’avènement d’une nouvelle APN
    4- remplacement de Gaid Salah et des 7 généraux major qui sont dans des postes clés de l’état major
    5- dissoudre tous les partis politiques
    6- remplacer les 48 Walis actuels par des personnes locales, , qui n’ont jamais servi la Iissaba.
    7- inviter le hirak à désigner ses représentants.
    8- ouvrir le premier chantier qui est la révision constitutionnelle . Ce chantier sera inclusif et représentatif de toutes les sensibilités politiques .

    Toute autre approche serait entourloupe donc elle ne viserait qu’ à induire le hirak en erreur et à faire perdre à l’Algérie un temps précieux .

    35
    27
      Anonyme
      16 décembre 2019 - 15 h 02 min

       »Ce chantier sera inclusif et représentatif de toutes les sensibilités politiques  »

      Tu veux dire tes BARBUS financés par le Qatar et les émiratis et les autres.
      Momo, Tu es un voilé opaque.

      3
      28
        Zaatar
        16 décembre 2019 - 18 h 00 min

        Il veut que le système se fasse décapiter par Tebboune lui-même, et qu’il remettent les clés du pays au peuple et ensuite le peuple va tous les juger et les mettre en prison. Rien que ça.

        4
        16
        Momo
        16 décembre 2019 - 18 h 19 min

        L’acceptation par tous d’une alternance politique dans le cadre d’une société démocratique doit être le liant qui permettra à toute sensibilité politique de s’exprimer et d’agir en toute liberté sans toutefois transgresser les principes démocratiques.
        Une constitution claire et des institutions efficaces permettront de corriger d’éventuelles déviances en faisant en sorte que la puissance publique joue pleinement son rôle .
        Dans ce contexte où les responsabilités sont clairement définies , il n’y a pas lieu d’exclure quiconque sinon on serait à l’extérieur du cadre démocratique.
        Le FIS tout comme le Parti communiste ont le droit de militer et de diffuser leurs idées dans la société et d’espérer un jour arriver au pouvoir. Mais aucun ne peut transgresser la loi.
        La société étant mature a démontré qu’elle était en mesure de réagir rapidement contre la iissaba. Elle fera la même chose avec n’importe quel parti politique déviant même si les institutions venaient à être transgresser.
        Avoir une société Démocratique et pluraliste est notre vœu le plus cher. Alors oui tout le monde dans cette algérien plurielle a le droit de s’exprimer et de diffuser ses idées car le faire c’est tempérer les tensions qui sont normales dans toute société active.
        La France vit bien avec son extrême droite et son extrême gauche, l’Italie aussi, la grève , l’Allemagne et l’Autriche entre autres . La Tunisie aussi. Pourquoi pas l’Algérie? Cette histoire d’acceptation de l’autre n’est pas tributaire d’une géographie, d’une race ou d’un niveau de développement. C’est universel! Il nous faut juste les bons instruments pour y arriver.

        9
        12
          Anonyme
          16 décembre 2019 - 21 h 23 min

          L’acceptation par tous d’une alternance. On est 42 millions d’algériens. Repartis anarchiquement en des partis qui n’ont aucun sens pour un nombre , pour un autre livre a un commerce lucratif informel et d’autres à la contrebande, et pour le reste se sucrent au pouvoir au travers de la rente pétrolière ayant main mise sur quasi tout. Ils vont accepter l’alternance en une journée et le problème sera réglé.
          Le contexte où les responsabilités seront définies. Notre président élu ne connait même ou commence ses responsabilités et ou elles se terminent. Un pays où chacun fait tout et n’importe quoi en même temps et où tout le monde empiètent sur les plates-bandes de tout le monde. Ce qui a permis d’ailleurs le foisonnement de tout type de corruption.
          Et on se compare à la France, a l’italie et les autres ou il fallu quelques siècles pour asseoir leur démocratie alors que nous, nous allons la faire en quelques jours.

          1
          12
          Zaatar
          16 décembre 2019 - 21 h 37 min

          … Otes dans tes raisonnements les « doit etre » les « il faut » les « acceptations par tous »…tout ça c’est du blabla, du virtuel qui n’existe pas. Regarde ce qui se passe en ce moment à l’instant t, et projete le contexte a l’instant t+1 en fonction des évolutions possibles et de l’historique des événements. C’est comme cela qu’on fait et qu’on tient un raisonnement pas avec des « il faut » des « doit etre » des « on fera en sorte « …etc ça c’est de l’utopie virtuelle dans un cerveau en mal d’équilibre.

          3
          15
    Vroum Vroum 😤..
    16 décembre 2019 - 11 h 21 min

    Attention , dans mes Posts quand je dis « Y’a des Chiens qui aboient , non à tout , refuser toutes solution , pousser au Pourrissement du Hirak.. ».. , si y’en a qui se sentent visés , c’est à ceux là que je m’adresse , sinon Respect aux Algériens sincères et Patriotes .

    7
    39
    Vroum Vroum Vroum
    16 décembre 2019 - 11 h 09 min

    Oui , c’est une exécution ouverture pour le Hirak , qui appelait au changement , l’occasion d’y participer par l’intermédiaire de Personalites Competantes aimé du Hirak , car jusqu’ici c’est la cacophonie dans le Hirak , des mots d’ordre pour tout refuser , dire non à tout , qui arrangent certaines Organisations Islamistes , Mak , garder l’Eau Trouble …C’est quoi le Hirak c’est les Algériens qui veulent le changement , participer à l’avenir du Pays , être écouté , donc le Président Teboune dit qu’il va changer la Constitution par référendum , mettre des Ministres Jeunes et Compétants , fais un pas vers le Hirak par des propositions , des Ministres proches du Hirak .. on est au début, .. Le Hirak à été une bénédiction pour l’Algérie , un réveil , alors maintenant ce Hirak doit être Responsable , se structurer et participer au changement par des propositions , une Délégation du Hirak auprès du Président Teboune
    ….. Là on parle de l’Algérie et non d’une équipe de foot !.. C’est notre Pays , pour certains sans scrupules il faudrait tout refuser , faire Chuter le Président , renverser l’Etat et pour espérer y arriver , il suffit de faire durer très longtemps , jusqu’au pourrissement !!.. Et à ce moment là qui installera un Nouveau Régime ?? Volera le Pouvoir ?…Suffit de se tourner vers la Libye ou Syrie ou Tunisie qui commence seulement à réaliser…. Pour moi la sagesse veut que le Hirak ne se laisse pas embobiner par ceux qui voudraient l’utiliser pour leur plan en lui disant de tout refuser , non à toute solution , non à tout . . Quoi qu’il en soit , l’Algérie a maintenant un Président , c’est la réalité , il est là et déjà propose des changements , changer la Constitution , rapprochement avec le Hirak…donc laissons lui le bénéfice de monter ces actes , et ensuite jugez . . Et méfiez vous des Pseudos masqués qui pullulent sur les Forums , parler au nom du Hirak , non à tout , alors qu’ils sont très loins ainsi que les Moustiques du Mak , tous ces tordus poussent vers l’insurrection , la déstabilisation…et parlent au nom du Hirak . ..Soyons vigilant . Le Président Teboune est le Président de la République Algérienne et personne ne pourra rien y changer , alors disons In Cha Allah , la réussite de l’Algérie . . Je ne vais quand même pas souhaiter l’échec et destruction à l’Algérie , ou insulter le Nouveau Président pour faire plaisir aux chiens qui aboient .. Moi j’appelle au dialogue entre le Président et une Délégation du Hirak …l’apaisement tout en étant vigilants . . Car y’a des chiens qui aboient pour pousser à l’insurrection , non à tout ,

    11
    37
    Man Char
    16 décembre 2019 - 10 h 51 min

    … dois-je comprendre que nous sommes devant le fait accompli Mr Nabil D :
    Le Hirak doit s’intégrer à la politique de Tebboune avec certains arrangements ou concessions ?
    ou est-ce :
    Tebboune doit se s’intégrer à la politique du Hirak en jouant les parricides ?

    N’est-il pas un suicide de l’un ou de l’autre ? Itnahaou Ga3 n’est-elle plus notre vocation initiale ?

    18
    24
      @manchar
      16 décembre 2019 - 13 h 02 min

      Tebboune,illegitime fera face au meme scenario qu’a vecu Bedoui pour monter son gouvernement.Aucun des figures tenantess d’un état de droit n’a voulu se salir .Je ne crois pas que des figures proches du Hirak acceptent de servir dans un gouvenemant contolé pas Gaid.
      Tebboune,sil veut s’approprier le Hirak,devra comme premiere décision,de degommer Gaid Salah et le poursuivre ,suivront ensuite ses proches acolytes.Secondo,il libère tous les détenus d’opinions et les indemniser.dissoudre toutes linstitutions,creer une cour supème libre et ensuite doter le pays d’une constitution qui garantit l’état de droit et l’intégrité du citoyen

      13
      23
        Man Char
        16 décembre 2019 - 14 h 12 min

        @@Manchar.
         » … Tebboune, sil veut s’approprier le Hirak, devra …  »

        Tu viens consciemment ou inconsciemment de reconnaître Tebboun en t’alignant sur ma première hypothèse. Donc, le Hirak doit s’autodétruire et laisser Tebboune agir avec TES conditions, n’est-ce pas ?

        Fraternellement.

        6
        22
    DZA
    16 décembre 2019 - 10 h 46 min

    Tel que se présente l’échiquier politique aujourd’hui, A.Tebboun, est juste un interlocuteur officiel du pourvoir qui l’a mit en place.
    En face de lui, il y a un peuple majoritaire qui ne reconnaît pas la légitimité des élections, et qui revendique des changements. Entre autres, le droit à l’exercice de la souveraineté du peuple, un Etat de droit et la disparition du système corrompu et de ses représentants.

    Si, effectivement, Tebboune se sent en mesure de réaliser ces revendications, il doit prouver sa bonne foi en procédant à la libération des détenus politiques, mettre la justice au service de la loi et personne d’autre, libérer la presse, et veiller à ce que toutes les conditions permettant aux citoyens engagés politiquement d’élire leurs représentants et aux partis politiques de travailler et de s’exprimer librement.
    Après quoi un programme de transition ver une Algérie nouvelle pourra sans doute être proposé au peuple.

    En politique, tout est négociable.

    17
    19
    ABOU NOUASS
    16 décembre 2019 - 9 h 45 min

    La ficelle est trop grosse à avaler, et la roublardise de ce cacique du régime est trop voyante pour tenter d’attirer le Hirak, assez mûr , dans les rets de ces diaboliques tenants du pouvoirs.

    Cette tête de furet croit encore avoir à faire avec des incultes comme ses maîtres .

    Nous ne nous laisserons jamais tenter par une quelconque coalition avec ces maffieux et leur appel du pied n’aura aucun écho de notre part.

    25
    21
    Mounir Sari
    16 décembre 2019 - 9 h 34 min

    Une chose est sûre qu’avec Tebboune, au lieu d’avoir des champs de patates et de blé, on aura droit à des champs de cocaïne!!!! Désigner un président qui est mêlé à un trafic de drogue est un non sens.Notre pays est tombé trop bas et il est devenu la risée du monde à cause de la momie Bouteflika et de Tebboune el cocaïne!!!!

    24
    26
    Pour quel but
    16 décembre 2019 - 9 h 33 min

    Compte tenu de la méthode et par laquelle notre nouveau président est arrivé au pouvoir et surtout le climat politico-social, a t-il les moyens de faire ce à quoi il pense réellement, partant d’une hypothèse gratuite et complément loufoque, on va supposer qu’il à de très bonnes intentions, il veut vraiment passer le Karcher à l’eau de Javel, sur qui va t-il s’appuyer et autour de qui peut-il composer pour mener à bien sa mission, je parle des gens sincères et compétents pas les kachiristes car cela se compte par million, après une guerre civile de 10 ans et 20 ans de désertification du champs politique, oeuvre majestueuse de Fakhamatouhou, la maison Algérie est dévastée à tout les niveaux, au sein de la société civile on ne compte pas des masses les gens capables, au seins du commandement militaire, on ne fait pas de la politique avec des Gaid, le chemin sera long.

    17
    18
    Anonyme
    16 décembre 2019 - 9 h 17 min

    Qu on soient clair comme un crystal… le Hirak n a pas de représentants et ne devra jamais avoir des représentants … car un représentant sera influencer par ces gens illégitimes tél que tebboune et ses amis Garcia…. par contre le hirak a des revendications claires et des besoins clair à satisfaire. Intégrer des supposées hirakistes à son executive illégitime n est que poudre aux yeux. Le hirak doit continuer jusqu à toutes les revendications et les besoins énoncés soient satisfaites.

    17
    21
      abdel 1
      16 décembre 2019 - 11 h 02 min

      un mouvement peut toujours avoir des représentants sans dévier de ses revendications initiales et sans i être recupere,,,

      6
      16
    abdel1
    16 décembre 2019 - 9 h 06 min

    tentatives de division du hirak, on peut pas a la fois
    dénoncer une fraude et un président illégitime et faire partie d,un gouvernement,contrôlé par le systeme .par ailleurs,la totalite des pays du golfe.ont apporte leur soutien a ce regime et a ce president.le moment venu,le peuple algerien ,se souviendra de cette infamie ,des pays de la ligue des incapables arabes,en l,a quittant j,espère.

    21
    19
    Anonyme
    16 décembre 2019 - 8 h 46 min

    On veut juste 3 ministères. La justice, l’intérieur et l’information & communication!!! S’il garde ces postes ce sera de l’arnaque!!!

    17
    21
    Ma Vérité
    16 décembre 2019 - 8 h 41 min

    Monsieur Tebboune a été désigné par nôtre caporal et aussi par le clan d’oujda pour la continuité du chantier déjà entamé par ces deux derniers, certes il va changé de méthodes pour tromper la vigilance de nôtre héroïque mouvement Hirak, mais le contenu sa sera le même, il n’a pas été choisi par hasard, il a été choisi pour défendre les intérêts des familles règnante sur le pays depuis 1999 jusqu’à ce jour,y compris la famille Bouteflika ainsi les familles de certains généraux et hommes d’affaires véreux, tant que ce virus ravages la vie quotidienne de nos citoyens, n’esperer pas relevé la tête, vous allez voir très bientôt tout va augmenter et encore plus de problèmes pour que le peuple n’aura pas le temps ni d’observer, ni de contrôler les dérives d’un pouvoir encore plus corrompu que le précédent, pas le choix la lutte et l’exode

    21
    19
    Zaatar
    16 décembre 2019 - 8 h 35 min

    La chance du hirak est de politiser le mouvement. Ce n’est que de cette façon qu’il pourra abattre ce pouvoir. Ca prendra du temps, mais c’est un passage obligé autre que celle de solution violente. Une incrustation de représentants du hirak par exemple lors des prochaines élections législatives serait une bonne chose. Si Tebboune intègre des représentants désignés par le hirak dans l’exécutif ca ne sera que mieux pour le hirak ( a condition qu’il ne retournent pas leurs vestes). Si le hirak refuse le dialogue on va le traiter de radical. L’idéal serait qu’il crée son propre mouvement politique et définir toutes ses basses. Il sera ainsi dans la légalité et combattra ce pouvoir avec ses armes à lui et sur son terrain. Personne ne trouvera à redire, en national et en international, le tout dans la sagesse et le pacifisme.

    9
    45
      Anonyme
      16 décembre 2019 - 10 h 28 min

      J’ai l’impression de réécouter Karim Younes en train de vouloir rouler les représentants politiques. On a vu comment sa tentative a échoué. Pas de représentants, pas dialogue mais seulement une négociation!! Il n’a qu’a dire ce qu’il est prêt à lacher, comme l’assemblée ou les postes ministériels sensibles. Il fait ses propositions claires on verra s’il faut envoyer des émissaires. Ne rien accepter s’il garde la justice, l’intérieur ou l’information, Rien!!

      24
      20
        Zaatar
        16 décembre 2019 - 12 h 48 min

        Parce que en l’état des choses tu penses que le hirak va prendre le dessus sur le pouvoir? Si tel aurait été le cas, cela fait 43 vendredi que ça dure, il en faudra combien d’autres? Et si le hirak dit qu’il l’aura a l’usure, de l’autre côté ils disent pareil sauf qu’ils ont un meilleur arsenal que celui du hirak, ils ont surtout la loi avec eux qu’ils peuvent configurer comme bon leur semble.

        5
        30
          Zaatar
          16 décembre 2019 - 14 h 29 min

          Le paradoxe dans le raisonnement de certains est interrogatif à plus d’un titre, ceci sans vouloir être méchant car lie à la compréhension des événements.
          On exige au décideur suprême de se faire décapiter au travers de son interlocuteur qu’il a lui-même désigné, en traitant avec ce dernier. Si ce n’est pas de la débilité, je ne sais pas ce que c’est.

          3
          30
          Anonyme
          16 décembre 2019 - 15 h 19 min

          Soit indulgent, chacun voit les choses de son point de vu, et ils n’ont tous pas ta caboche !
          C’est un peu ça, la diversité ???

          6
          23
          Zaatar
          16 décembre 2019 - 17 h 40 min

          Pour régir le monde la nature fait bien les choses, et dans la diversité effectivement qui induit une complexité dans l’évolution. Parfait.

          2
          12

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.