Le cas Feraoun

Feraoun
Houda-Imane Feraoun. D. R.

En juin 2018, nous publiions cet éditorial sur la gestion calamiteuse de Houda-Imane Feraoun, une parvenue à l’incompétence chevillée au corps. Dix-huit mois plus tard, l’inamovible ministre a réussi à faire plonger l’Algérie à l’avant-dernière place dans le classement mondial du débit internet, derrière la Somalie et le Rwanda. Une prouesse !

Par Karim Bouali – Houda-Imane Feraoun, qui avait promis de faire de son secteur un chantier pharaonique, s’est assise sur une Déclaration de politique sectorielle élaborée par des experts algériens émérites et applaudie par les institutions internationales les plus prestigieuses, et s’est adossée sur les vestiges surannés de ses prédécesseurs. Le miracle n’a pas eu lieu, et pour cause. Des compétences avérées avaient été écartées au profit de la jeune enseignante dont les résultats, depuis qu’elle est à la tête du secteur stratégique des télécommunications, sont tout simplement catastrophiques.

La véritable Déclaration de politique sectorielle, élaborée avec l’aide de la Banque mondiale et appliquée jusqu’à la fin 2005, a confié au ministère en charge du secteur la mission d’élaborer une réglementation adéquate, encourageante pour les investisseurs et  rassurante pour les opérateurs. Le ministère devait, sur la base de ce document de référence, veiller au respect de la législation et  d’une concurrence loyale entre les opérateurs et à l’égard des usagers et des obligations contenues dans leur cahier des charges. Sous la direction d’Amar Tou, le secteur des NTIC allait prendre son envol, mais les changements inappropriés opérés à sa tête par la suite ont freiné l’élan impulsé par les responsables dont les choix judicieux et courageux allaient permettre à l’Algérie de s’octroyer une place de choix dans ce domaine.

Il n’en fut rien. Et au vu de l’immense retard que l’Algérie accuse en raison d’une mauvaise gestion et de décisions répondant moins à une vision stratégique qu’à des lubies personnelles et des intérêts étroits, on est en droit de s’interroger sur l’opportunité même de ce ministère et, surtout, jusqu’à quand une situation aussi insensée que néfaste pour le pays va encore durer.

K. B.

Comment (25)

    Elephant Man
    1 janvier 2020 - 9 h 21 min

    Ou le SABOTAGE ÉHONTÉ.
    Tout le monde sait pour qui elle bosse France et makhnazi sioniste pour laisser le pays et les Algériens en sous-ddéveloppement, je renvoie aux excellents commentaires de @Confidentiel sur le sujet.

    9
    16
      Anonyme
      1 janvier 2020 - 10 h 59 min

      @Elephant Man Feraoune fait partie du système que vous défendez…

      21
      3
        mohammed hlal
        3 janvier 2020 - 1 h 22 min

        Elle a bossé, tout simplement, pour un régime militaire dirigé par des séniles illettrés qui n’ont aucune notion des nouvelles technologies de pointe en Information et en Communication.

        7
        2
      Lghoul
      1 janvier 2020 - 12 h 18 min

      Mais sais tu qui l’emploie a alger, c’est a dire ses chefs ? Ceux que tu soutiens bec et ongles, les illegitimes corrompus tous des ramifications du pouvoir boutef ou issaba et c’est pour cette raison qu’elle est toujours la ou elle est car elle EST DES LEURS.

      22
      1
    Zaatar
    31 décembre 2019 - 23 h 56 min

    On est à l’avant-dernière place dans le monde sur le débit internet. Faut le faire c’est vrai, ce n’est pas facile. Ça demande plein de sacrifices.

    20
    5
      Lghoul
      1 janvier 2020 - 1 h 56 min

      @Zaatar – Comment pourrons nous expliquer que des pays qui ont 1/100 de nos ressources humaines et minieres nous depassent ? La seule explication est que le pays est pris en otage par des bras casses, des incompetents et des corrompus qui ne pensent qu’a COMBIEN voler. Le pays et le peuple sont leurs derniers soucis.

      22
        Zaatar
        1 janvier 2020 - 10 h 37 min

        Bonjour l’ami Lghoul et bonne année,
        Ah l’ami je suis entièrement d’accord avec toi. Mais il faut pousser un peu loin dans l’analyse. En ce sens qu’il faut poser les bonnes questions et essayer de trouver les bonnes réponses. Cela ne peut se faire qu’en restant objectif et pragmatique.
        Pourquoi nos dirigeants sont malhonnêtes et des bras cassés? Si on les remplaces est qu’on n’aura pas la même chose? Pourquoi dans d’autres pays ce n’est pas le cas? Est ce que ce n’est pas la faute à notre société qui ne peur produire que cela? Et pourquoi si c’est le cas? Ou est ce qu’il faut changer les choses dans ca cas ? Par où commencer?….ah l’ami, ce dont je suis sûr, c’est que le problème est très complexe et que mettre en branle sa solution prendra sûrement beaucoup de temps. Mais effectivement cela n’empêche pas de se mettre des a présent à l’oeuvre.

        1
        9
          Lghoul
          1 janvier 2020 - 12 h 29 min

          Bonne annee a toi aussi Zaatar. Je pense qu’avant det conclure « qu’aucun remplacement des bras casses » qui nous gouvernement ne changera rien, il faudrait d’abord le faire. On ne peut pas connaitre a l’avance les resultats d’une experience avant de la faire.
          Par contre tout le monde connait les resultats de leur 57 ans d’experience de gouvernance: Un desastre total. Il est donc temps d’essayer autre chose. Qui aurait cru que boutef partira etc que des ould abbas et des ouyahia seraient en prison aujourd’hui ? Je suis convaincu que la roue du changement est en train de tourner irreversiblement.

          14
      Zaatar
      1 janvier 2020 - 6 h 15 min

      Y ‘en a qui s’y plaise a cette avant-dernière place. Ils sont au moins deux.

      8
      2
    1commentaire
    31 décembre 2019 - 22 h 04 min

    quand l’incompétence et le number one chez nous j’espère que ça va changer virage à 360 toutes ou seul l’expérience et compétences serons de mise

    11
    1
    Vangelis
    31 décembre 2019 - 21 h 09 min

    Il est patent que pendant le règne de l’ex fakhamatouhoum, la médiocrité était de mise.

    Cette dame, sortie de nulle part avait été propulsée à la tête d’un ministère important qui devait faire rentrer de plein pied l’Algérie dans les TIC. Il n’en a rien été et d’année en année, le pays plongeait dans les profondeurs des classements mondiaux. D’ailleurs dans tous les domaines il en est ainsi.

    Et à contrario, lorsque vous avez un capitaine d’industrie qui fait un travail extraordinaire en matière d’initiatives sociaux économiques, j’ai nommé le sieur Rebrab, lé régime lui cherche des poux sur sa tête et monte un tas de tracas et d’accusations afin de le casser.

    Cela confirme bien que le régime avec la facette de l’ex fakhamatouhoum a détruit le pays pour de sombres desseins.

    Je ne comprends pas dans ces conditions pourquoi lui et sa clique ne sont pas encore déférés devant les tribunaux pour favoritisme, corruption et au moins sabotage de l’économie nationale.

    25
    1
    Vendredire
    31 décembre 2019 - 20 h 50 min

    Personnellement, j’ai horreur de voir une femme en prison. Mais pour celle-là je fermerai bien les yeux et boucherai les oreilles .

    18
    Anonimaoui
    31 décembre 2019 - 20 h 36 min

    Elle n’a pas été désignée pour ses  » compétences  » et elle ne sera jamais virée pour ses résultats catastrophiques .

    15
    Anonyme
    31 décembre 2019 - 20 h 14 min

    Elle plane toujours …Comment peut-elle se rendre compte que nous sommes les derniers des derniers .

    13
    Je pense que vous n'y êtes pas tous !...
    31 décembre 2019 - 19 h 58 min

    De l’éditorialiste au commentateurs, vous avez tous, tout faux !
    Houda Ferraoun a rempli sa mission au delà des espérances vis-à-vis de ses patrons.
    De Fakhamatouhou à Gaïd en passant par FLN, RND et consorts, le but assigné cette dame est de priver le Hirak et le peuple algérien de connexions internet pour empêcher la révolution d’aboutir. N’est-ce pas là, de quoi lui accorder une forte augmentation de salaire à l’occaasion de ce premier janvier 2020 !!!
    A yaâ, elle a encore de beaux jours devant elle !
    Sauf, sauf… à sortir tous en masse (HIRAK) pour précipiter la fin du cauchemar !!!

    25
    ahwthoul
    31 décembre 2019 - 19 h 24 min

    Bonne annee 2020 a tous . on se qui concerne cette fhakahamatouha elle un grand piston pour se retrouver a diriger un secteur sensible . vue qu lui a fait tout un paragraphe sur son passe . Honnetement ca fait mal de voir ce genre de personne qui se font offrir des postes strategiques .

    14
    Anonyme
    31 décembre 2019 - 19 h 06 min

    En fait je vs aide à vs inspiré AP juste hier ou avt hier je disais qu en 1914/18 et en 45 que les soldats arrivaient à correspondre avec leurs familles…moi en 2019 je peux pas envoyer un courrier ou un document de France ou recevoir un courrier d Algérie 2019 ça s est pour l extérieur en tant qu algérien j ai besoin d’ un acte de naissance j attend un barani que mon oncle lui aurait confier cette tâche amana à l’ aéroport d Orly comme les messagers d autrefois elle est là la réalité pauvre pays qui emploi des corrompus et incompétents , a l intérieur vs avez vu ds les villes algériennes des boîtes publics postales et un ramassages matin et soir hé non…mais moi ça vs l avez pas valider je ment pas j insulte pas mais c vrai que j y vais pas avec le dos de la cuillère tt en respectant sauf les voleurs vs les respectez vous les voleurs ben moi non et encor je suis gentil mais vs AP cet article la descend vs l avez finie..lol…copieurs ou plutôt complémentaire car . Je savais bien que il faisait allusion à elle qd il parlait d expurgé des ministres inamovibles sur le précédent article…il a pas fallu bcps de tps pour le confirmer avc cet article vs en conviendrai AP mais mahlich vs m avez bani juste parce que je penses différemment des autres mais pas de vous en fait qd on regarde bien. Je vs souhaite à tte votre équipe AP un bon réveillon.bne soirée
    Ben oui c est mérité.

    11
    2
    Radio Trottoir
    31 décembre 2019 - 18 h 56 min

    Elle n’est pas la seule, la majorité de nos dirigeants se sont engagés pas par leur compétence, pour certaines faire l’oreillette, d’autres ciré les pompes, d’autres pour rapporter les paniers, d’autres imposés par la France le cas de Bouchouareb, Khelil, Ould Kaddour, Belaiz Melsi, lorsqu’on est pas élus démocratiquement, on se permet de faire n’importe quoi, République Bananiere

    17
    1
      Anonyme
      31 décembre 2019 - 23 h 19 min

      Khelil, Oud Kaddour c’est pas plutôt les USA ??

      8
      2
    Anonyme
    31 décembre 2019 - 16 h 44 min

    vous pensiez vraiment qu’elle a ete recrutée pour ses compétences ??

    14
    1
      Anonyme
      31 décembre 2019 - 17 h 41 min

      Elle n as ni compétences ni autres chose à offrir. …

      19
      1
        Anonyme
        31 décembre 2019 - 19 h 13 min

        Elle ressemble à une Guezzana, planant sous l’effet d’une plante hallucinogène dont son pays, le Maroc, est le premier producteur.

        13
        2
          Anonyme
          1 janvier 2020 - 3 h 16 min

          Wallah mon frère tu m’a volé le mot de la bouche.
          Une vraie Guezzana!!!
          Elle sort tout droit du film sales, affreux et méchants et on pourrait facilement y inclure toute la issaba, les Boutesrika, Saidani, belkhadem, loup, bedoui, bensalah, tliba,had dad, les kouninef, tahkout, sidi said, bêlais, gaid Salah, belkcir et sa femme la juge riposte, zoghmati le zigoto etc…
          J’en oublie!

    Anonyme
    31 décembre 2019 - 16 h 37 min

    Cette femme 👩 qui se concentre plus sur son look 👀 ne peut être qu institutrice dans une école 🏫 primaire dans une commune la ou l eau ne viens qu une fois par semaine. Elle n a ni les compétences ni le charisme pour diriger un minister…et je sais de quoi je parle…continuer à dormir et lorsque vous vous réveiller le train n est plus au quai… l incompétence un peu partout…et les grosse guelle aussi un peu partout…la médiocrité..aussi partout..l arrogance aussi partout..la connivence..les coups bas..l’acheta..la traîtrise partout.. pfff vous me dégoûtez surtout en bloquant le jeune Nezzar qui a mis en place une entité de telecom et le résultat on l à chasser pour être compétent et innovateur… voilà ce que cette femme a fait..pour moi sa place est dans une cantine scolaire…

    16
    5
    Mounir Sari
    31 décembre 2019 - 16 h 03 min

    Comment peut-on être ministre dans notre pays quand on sait que pour se faire délivrer un extrait de naissance il faut connaître un wali ou un chef de daira????

    16
    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.