Erdogan veut rééditer le coup de 1830 et vendre le monde musulman à l’Occident

Tuequie Erdogan
Recep Tayyip Erdogan nostalgique de l'empire ottoman. D. R.

Par Karim B. – Un académicien algérien très au fait des questions liées à l’histoire de la «Régence» turque en Algérie a indiqué que la stratégie d’Ankara sous la conduite de Recep Tayyip Erdogan vise à rééditer le coup du 5 juillet 1830 en Algérie. «Le nouveau sultan turc n’aspire pas seulement à réinstaurer l’empire ottoman, mais veut également commettre le même crime que ses ancêtres qui a consisté à étendre ses tentacules à une bonne partie de l’Europe, de l’Afrique du Nord et du Moyen-Orient pour ensuite livrer ces territoires à la colonisation occidentale, comme ce fut le cas en Algérie, en Egypte, en Syrie et ailleurs», souligne notre source.

«C’est dans cette perspective que le gouvernement d’Erdogan s’est engagé militairement dans le conflit syrien où la Turquie est en train de perdre son pari en raison de l’intervention de la Russie aux côtés du régime de Bachar Al-Assad», explique cette source qui précise que la décision d’Ankara d’envoyer des troupes en Libye participe de cette même logique, après que Recep Tayyip Erdogan eut échoué au Proche-Orient.

L’académicien rappelle que la présence turque en Algérie pendant près de quatre siècles a été travestie en «Régence», alors que «cet euphémisme cache une occupation indue du sol algérien qui ne diffère en rien du colonialisme français». «D’ailleurs, ce sont ces mêmes Turcs qui ont vendu l’Algérie à la France un certain 5 juillet 1830, alors que le général de Bourmont, conduisant son impressionnante flotte, peinait à vaincre les vaillants Algériens qui affrontaient l’armée française courageusement depuis le 14 juin, jusqu’à ce que la trahison du dey Hussein mette fin à cette résistance, en signant un pacte honteux avec la France, en vertu duquel les Turcs cédaient le territoire au nouvel occupant, moyennant maintien de ses privilèges bassement matériels.»

Dans la convention signée par le général en chef de l’armée française et le dey Hussein, il est stipulé que «le fort de la Casbah et tous les autres forts qui dépendent d’Alger seront remis aux troupes françaises ce matin, à dix heures (heure française)» (matin du 5 juillet, ndlr). En contrepartie de cette lâcheté, la France s’engage, lit-on dans le document historique, envers le représentant turc à Alger, «à lui laisser sa liberté et la possession de toutes ses richesses personnelles». En outre, le dey «sera libre de se retirer avec sa famille et ses richesses particulières dans le lieu qu’il fixera. Et tant qu’il restera à Alger, il y sera, lui et sa famille, sous la protection du général en chef de l’armée française». De Bourmont fit assurer la sécurité de l’abdiquant dey et celle de sa famille par une garde spéciale.

L’ancêtre d’Erdogan venait d’offrir l’Algérie à la France contre sa propre sécurité et la sauvegarde de sa fortune. Son descendant veut faire de même, en contrepartie de dividendes et d’accords économiques et diplomatiques avec les puissances occidentales dont il escompte qu’elles lui permettent enfin d’accéder à l’Union européenne.

K. B.

 

Comment (101)

    Felfel Har
    5 janvier 2020 - 15 h 07 min

    Erdogan cherche à émuler son mentor Trump en déclenchant des conflits loin de son pays pour le préserver de retombées dévastatrices. Ils n’hésitent pas à mettre les pays ciblés à feu et à sang. L’opinion publique de leur pays ne réagit que lorsque les cadavres de leurs enfants reviennent au pays dans des sacs en plastique. Je suis surpris par le silence que se sont imposé leur opposition et surtout la communauté internationale qui ne condamnent de telles aventures que du bout des lèvres.
    A la suite de Howard Zinn, interrogeons-nous « comment peut-on avoir une guerre contre le terrorisme, alors que la guerre elle-même est du terrorisme? »

      oxi
      5 janvier 2020 - 19 h 27 min

      Que veux tu faire de ces algériens qui à peine 150 ans de colonisation prirent et transmettèrent la langue du colon. Si vous êtes déjà des tordus, que peuvent bien faire les turcs ? moi je te pose la question.

        Felfel Har
        5 janvier 2020 - 23 h 24 min

        @Oxi
        Quand on fait preuve de tant de mauvaise foi, pourquoi dignifier les propos d’un hurluberlu par une réponse. Je n’accepte de discuter qu’avec des personnes sensées.

    Badre
    5 janvier 2020 - 14 h 57 min

    Malheureusement, les mêmes instigations et les mêmes manipulations qui se réitèrent sans cesses , depuis des années .
    Il est imminent que notre histoire soit réécrite , car celle qui est sur et enseignée a été écrite par ceux qui nous conquis , qui spoliés nos biens et meme nous ont le massacré ont semé la desolation , et malheureusement la même idéologie qui se pérennise et se poursuit et ceci malgré les moyens de communication dont nous disposons
    Celui qui désigne la Turquie, alors l’empire Othoman comme une force dévastatrice ou colonisatrice , c’est que réellement les 132 de colonialisme par la puissance la plus néfaste et la plus hostile , font toujours leur effet ; jusqu’a présent
    Et la preuve est que notre programme est toujours par ceux qui nous ont piétinés et continuent de dresser les uns contre les autres
    Sommes nous condamnés à la déchéance ?

    Réveillez-vous et vite !
    4 janvier 2020 - 17 h 46 min

    A CE JOUR ENCORE DE NOMBREUX TURCS CONSIDÈRENT LES POPULATIONS DITES ARABES ET MAGHRÉBINES COMME DES ÊTRES INFÉRIEURS , chose que le réalisateur Allemand FASSBINDER avait remarqué à la suite de son Film « ALI »

    Les Turcs rêvent encore de façon nostalgique de leur ancien empire ottoman définitivement perdu mais qu’ils espèrent reconstituer de façon économique et culturelle.

    Anonyme
    4 janvier 2020 - 10 h 25 min

    La haine viscérale à l’égard de la personne du Président Turc dont certains commentaires font état démontre largement l’inféodation de leurs auteurs a une france coloniale dont les crimes contre le Peuple Algérien ne peuvent jamais être proscrits. Les turco-ottoman n’ont jamais violé nos femmes et assassiné froidement des civils entassés dans des grottes par asphyxie

      @Anonyme
      4 janvier 2020 - 17 h 17 min

      Tu te trompes car ils ont fait au moins aussi pire que les colons français ( sur les femmes et les hommes) et le fait qu’ils soient Musulmans n’enlèvent rien à leurs crimes passés, tout au contraire.

      Fais quelques recherches sur le Net et tu verras par toi même.

    KP10
    4 janvier 2020 - 8 h 57 min

    La Turquie aurait vendu l’Algérie à la France?
    C’est un scoop, une analyse historique?
    Ou plutôt la recette d’Algérie Patriotique pour inciter les réactions des internautes.
    Ce serait bon de rappeler que l’empire ottomain a été attaqué militairement par la France et l’Angleterre
    qui allait devenir les deux super puissances de l’époque. On a tous en mémoire les accords de
    Sykes-Picot. Il ne suffit pas d’être arabe, musulman mais simplement
    humain pour prendre fait et cause pour la Palestine et contre l’injustice.
    Certains critiquent la position des pays arabe pro-occidentaux (et l’empire ottoman à son temps)
    de vendre leur indépendance. D’autres leur renvoient le cas de l’Irak de Saddam Hussein
    et la Lybie de Khadafi.
    Malgré tout la bonne volonté de l’Algérie, elle doit d’abord connaitre les contraintes pour agir intelligemment et essayer d’y échapper.
    Selon moi, le salut de l’Algérie ainsi que celui des pays arabes et musulman est l’avènement de la puissance Chinoise. Il faut participer à la route de la soie et encourager le remplacement du dollar, du franc CFA et tous les outils qui permettent la domination.
    Même si la Chine est en train de devenir la première puissance économique, les pays occidentaux possèdent encore la puissance militaire et peuvent encore faire beaucoup de dégat.
    C’est pour cette raison que la voie pour l’Algérie reste l’engagement avec la Chine et la prudence.

    PRECISION HISTORIQUE
    3 janvier 2020 - 15 h 12 min

    IL NOUS FAUDRA TÔT OU TARD EXPURGER NOTRE HISTOIRE FALSIFIÉE ET MANIPULÉE PAR LE RÉGIME POUR POUVOIR REPARTIR SUR DES BASES SOLIDES ET SAINES.

    Sous les Tuco-Ottomans, le Nord de notre Pays avait été , au départ , découpé en 3 régions ou Beylic (Oranie, Région Centre et Région Est ) puis plus tard en 2 régions ( Alger + Constantine) .

    Quand le Bey d’Alger et ses Janissaires ( armée) ont abandonné sa capitale Alger pour la Turquie avec toutes les garanties de la France coloniale, c’est l’Émir Abdel Kader qui a lancé la Lutte anti-coloniale.

    Dans l’Est, c’est le Bey de Constantine ( Baba Ahmed ) qui a va continuer la lutte jusqu’en 1844.

    DANS TOUTES LEURS COLONIES, LES TURCO-OTTOMANS AVAIENT CRÉÉ UN SYSTÈME RACIAL OU DE CASTES OU ILS SE PLAÇAIENT EN HAUT DE LA PYRAMIDE ET LES POPULATIONS LOCALES EN BAS.

    Dans cette histoire le plus grave , c’est des citoyens ( comme Mokri du MSP ou Messali El Hadj etc…) qui se disent fiers de leurs origines turco-ottomanes.
    Certains de nos compatriotes ont même créé des associations d’amitié ou d’entente Turco-Algériennes pour continuer à renouer avec leurs « fières » origines ottomanes.

      Mouh
      4 janvier 2020 - 10 h 36 min

      Vous avez fait abstraction des crimes commis contre les Ouighours, votre analyse est biaisée pour quelqu’un qui se targue qu’il suffit d’être humain pour défendre les peuples opprimés et le droit

        @Mouh
        4 janvier 2020 - 17 h 11 min

        COMPRENDS –TU VRAIMENT CE QUE TU LIS ?

        Entre 1530 et 1830 (date d’arrivée puis de départ des Turcos – Ottomans dans la Partie Nord de l’ALGÉRIE, Partie Sahara alors non comprise) , il n’y avait pas de crimes contre les OUÏGHOURS qui , pour rappel, ont lieu en CHINE.

        Avant de la ramener et raconter n’importe quoi , il faut te conseiller juste de coller dans Google le mot « OUÏGHOURS » et tu vas alors te rendre compte à quel point tu es totalement à côté de la plaque.

        Pour rappel : L’ Encyclopédie Larousse est gratuitement disponible sur le Web

    Anonyme
    3 janvier 2020 - 14 h 56 min

    Lire ce que dit Ghazali dans « ihya ouloum eddin » (revivification des sciences de la religion) à propos de ces dégénérés turco-mongoles !
    Il faut se préparer à la guerre. Mobiliser l’armée appuieé par des civils volontaires et intervenir en Libye et écraser une fois pour toute ces barbares. Les exterminer tous jusqu’au dernier. Ensuite ce sera au tour de nos services secrets d’opérer : canaliser toutes les hordes de terroristes aujourd’hui stationnés en Libye en Tunisie au Sahel et les refourguer tous chez ces turco-mongoles de malheur. Il faut que leur satané pays devienne la destination préférée de tous les terroristes et de tous les paumés acculturés.
    Notre diplomatie aura aussi son rôle à jouer en apportant de la cohérence à notre politique étrangère. Pourquoi en effet soutenir le sahara occidental et la palestine mais pas les kurdes??
    Le combat des kurdes pour l’autodétermination est aussi légitime. Il faut les soutenir, de la même façon il faut soutenir tous les pays qui subissent le billecisme et les agressions injustes de ces sauvages turco-mongoles : syrie, Grèce, armenie, Chypre, Irak,…

    Sprinkler
    3 janvier 2020 - 13 h 56 min

    Peut-on croire que la Turquie – membre de l’OTAN – ait pu prendre la décision d’intervenir militairement en Libye sans l’aval des Etats-Unis qui gardent plus d’un fer au feu dans ce chaudron ? D’un côté ils donnent leur bénédiction à l’intervention turque, d’un autre ils menacent d’agir contre toute  » initiative armée  » étrangère…Comme l’ont relevé quelques commentateurs, la Turquie  » d’Err-dou-kane  » (  » err  » en amazigh se dit pour faire avancer l’âne…,  » dou kane  » marche donc ! ) exécute à la lettre la feuille de (dé)route de l’OTAN qui ne veut pas apparaître comme rééditant les expéditions coloniales des siècles passés…S’il ne s’agit plus d’exterminer les peuples autochtones comme en Algérie de 1830 à 1962 en y apportant  » lumière et civilisation « , le nouveau millénaire est au pillage de leurs ressources et au morcellement de leurs territoires en petites entités  » indépendantes  » dirigées par des hommes liges tels que le  » maréchalissime  » Haftar et autre  » pharaon  » d’opérette…En fomentant des troubles comme en Syrie, en Irak, au Yémen, en Libye, etc…qui déflagrent en guerres civiles dévastatrices ! La question est de savoir combien de temps encore l’Occident arrogant pourra continuer d’écrire  » son  » Histoire avec le sang des opprimés ? Je disais donc des turcs que la  » consultation  » de leur parlement n’est qu’une grossière mascarade qui donne à croire que leur voix compte sur l’échiquier géopolitique quand ils ne sont que les vils et serviles sous-traitants de l’OTAN…Reste à savoir ce qu’ils tireront comme  » subsides  » de leur soumission après avoir contribué à la destruction de la Syrie… …

    Triple faces
    3 janvier 2020 - 11 h 30 min

    Quelques vérités sur trois siècles de colonialisme turc en Algérie.

    Mr Erdogan devrait ouvrir les pages sombres de l’histoire de l’empire ottoman dont il est l’héritier et il s’apercevrait qu’il y a énormément de choses à ne pas dire et encore moins à entendre. Et quand il convoque la colonisation de la France en Algérie pour se défendre contre la loi votée par l’assemblée française concernant le génocide arménien, il est mal inspiré et il a un trou de mémoire, il est dans un trou d’air. Avant tout, il doit balayer devant sa porte avant d’évoquer ce sujet à moins qu’il veuille dire: l’ennemi de mon ennemi est à mon ami et attirer ainsi la sympathie des algériens.
    Alors parlons un peu de la présence turque en Algérie afin de rafraîchir la mémoire du premier ministre de la Turquie Moderne.
    En s’emparant d’Alger en 1530 après avoir chassé les Espagnols du Pénon, le corsaire turque Aroudj surnommé Barberousse, fit étrangler Salim Toumi des Beni Mézghana (prince d’Alger) avant d’épouser sa femme Salima. Par ce geste de terreur, il voulut marquer les esprits des habitants d’Alger qui avaient refusé dans un premier temps sa présence en s’alliant à la dynastie Berbère des Hafsides qui l’avait combattu durement.
    Il y instaura alors un régime de répression inouïe pour les punir.
    Dès la prise d’Alger par les pirates Ottomans jusqu’à leur départ forcé en 1830, tous les deys qui s’étaient succédés à la régence étaient tous sans exception des janissaires (pirates) d’importation venus d’Albanie, de Venise, de Bosnie, de Crête, du Caucase mais aucun d’eux ne fut un autochtone. Et pourtant, jusqu’à preuve du contraire les Berbères étaient et restent en majorité musulmans.
    Les Turcs avaient institué un apartheid en Algérie. Au sommet de la hiérarchie sociale se trouvaient les janissaires ottomans, puis les Koulouglis ( issus des mariages entre les turcs et les algériennes) les Chrétiens, les Juifs puis au bas de l’échelle pataugeaient les algériens de souche.
    A la tombée de la nuit, les autochtones étaient chassés de la Casbah d’Alger et seules les femmes y étaient tolérées pour assouvir l’ardeur sexuelle des janissaires.
    Chaque année partaient d’Alger vers la Porte Sublime( Istambul) des bateaux, les cales pleines d’or et de marchandises ainsi que des esclaves berbères sexuelles, la plus âgée ne dépassait guère les dix huit ans. C’étaient des cadeaux d’allégeance au Calife Ottoman.
    Pour montrer la cruauté et la haine que nourrissaient les ottomans à l’égard des Algériens, un Bey (gouverneur) de Constantine du nom de Chaker au XVIII siècle exigea de ses subordonnés que chaque matin quand il sortait de son palais, il devait voir sur son passage au moins une vingtaine de têtes d’hommes plantés sur des piquets. On racontait qu’il entrait en transe en apercevant un tel spectacle. Il murmurait alors : » c’est tout ce qu’ils méritent ».
    Une autre histoire qui reste encore vivace dans l’esprit de nombreux Kabyles pour édulcorer la barbarie que pratiquait les Turcs dans la régence d’Alger. Un jour un commandant de janissaire qui devait récolter les impôts, s’arrêta auprès d’un chef de mechta de Kabylie. Ce dernier végétait dans l’indigence; il égorgea alors l’unique poulet de ferme qu’il possédait pour faire honneur à son invité de marque.
    Ce chef de tribu avait un garçon qui était âgé à peine de cinq, se mit pleurer en voyant le poulet. Sa mère lui donna une cuisse pour le calmer. Et lorsque il présenta le plat de couscous avec le poulet, le commandant des janissaires constata qu’il manquait une cuisse. Il entra dans une terrible colère et demanda où était passée sa « cuisse ».
    Le pauvre chef de tribu bafouilla quelques instants en tremblant de peur puis finit par avouer la vérité.
    Le commandant turc exigea qu’on lui ramène sur le champ le garçon et avec rage, il l’écartela en criant : » C’est ainsi que je tue celui qui me désobéit. »…
    Hussein Dey, le dernier gouverneur d’Alger, en signant la reddition déclara: » Je n’ai que faire de ces vauriens d’Algériens, qu’ils aillent au diable » avant de s’embarquer pour Gênes. Mais il n’omit pas de garantir la sécurité des biens des Ottomans auprès des nouveaux maîtres d’Alger. Drôle d’esprit pour un chef musulman… Et au lieu de combattre, il préféra s’occuper du mariage de sa fille et laisser les soldats du maréchal de Bourmont prendre Alger sans tirer un coup de feu.
    Mr Erdogan oublie peut-être qu’en 1827, les chefs de tribus berbères s’étaient réunis dans un village à l’est d’Alger pour demander par écrit au roi de France Louis Philippe de venir les délivrer de la tyrannie des janissaires turcs et que c’étaient ses ancêtres qui avaient permis la colonisation de l’Algérie par la France à cause de leur lâcheté et surtout de leur cruauté…
    Mr Erdogan est amnésique, car jusqu’en 1972, la Turquie refusa de reconnaître l’indépendance de l’Algérie qu’elle considérait encore comme sa province lointaine qu’elle avait vendue à la France en 1830 et pensait encore la récupérer.
    Je ne doute pas que Mr Erdogan nourrit l’ambition de restaurer le Califat Ottoman et c’est pour cette unique raison qu’il s’est emparé de la colonisation de la France en Algérie et se placer ainsi en sauveur du monde arabo-islamique qui est en proie à son fameux printemps arabe. A vrai dire, il fait de la gesticulation pour noyer le poisson dans l’eau…
    J’espère que les historiens algériens s’emparent de la colonisation ottomane en Algérie qui avait duré trois siècles sans aucune réalisation digne d’être citée et surtout qu’ils ne soient pas atteint par la fraternité et l’amnésie islamiques pour mettre à nu la présence janissaire dans leur pays qui fut terrible…

    Quant aux députés français, ils seraient mieux inspirés de trouver les solutions pour endiguer l’islamisation de la France…
    Le génocide arménien doit être traité au niveau mondial pour contraindre la Turquie à le reconnaître officiellement et engager ainsi sa responsabilité et sans oublier au passage les autres peuples qui avaient subi le même sort, ceux qui n’ont pas de porte-parole tels les Tizganes…
    Les voix des franco-turques qui criaient le rejet de la France sous les fenêtres du palais de l’Assemblée, devraient faire réfléchir les représentants de la nation à revoir le code de la nationalité qui doit se mériter.
    Car aller à la pêche des voix des électeurs en faisant de la politique politicienne, ce n’est pas servir la France…

    Hamdane Ammar

      Elephant Man
      3 janvier 2020 - 19 h 17 min

      @Triple faces
      Sauf votre respect j’en ai rien à cirer du génocide arménien qui est de la gnognotte à côté de la colonisation française en Algérie qui est la PLUS BARBARE qui ait jamais existé au risque de me répéter à côté Hitler fait office de saint.
      Que la France soit condamnée pour CRIME CONTRE L’HUMANITÉ BARBARIE CRIMES DE GUERRE etc..pillage des richesses naturelles du pays et ressources humaines …
      Pour reprendre encore @Anonyme 13/07/19 : « Un raciste restera toujours un raciste. Il est temps pour nous Algériens de changer notre politique envers cette France pour le bien de l’Algérie. Une des priorités de la nouvelle République est de régler le contentieux historique avec la France. La France devra ou pas demander pardon pour ses crimes, c’est son affaire on ne peut pas exiger de la grandeur de celui qui n’en a pas. Mais on doit obligatoirement exiger réparation pour 132 années de crimes et d’exploitation. C’est même une question d’estime de soi ! ».
      Le génocide arménien de la gnognotte reconnu par la France…
      Les Zemmour BHL Glucksmann des éternelles victimes célébrées… indemnisées pour de l’antisémitisme VIRTUEL perpétuellement….et par la France….
      L’enfumage dans les grottes de la population civile Algérienne c’est pas des chambres à gaz pour ne citer que cet exemple infinitésimale…..

        Carlos
        4 janvier 2020 - 12 h 02 min

        @Elephant Man
        Si tu en a rien cirer du « génocide arménien » j’imagine que de façon cohérente tu accepte que les autre en on « rien à cirer » de toi, de ce que la turquie fasse en lybie et aussi en algérie si elle décide revenir faire le coup qu’elle a fait au 15ème siècle.

      Ammi Mourad
      3 janvier 2020 - 19 h 24 min

      Encore merci ne fois ou est colonisés lorsqu’on est COLONISABLE,

      Ammi Mourad
      3 janvier 2020 - 22 h 01 min

      hamdane Ammar, Un Colonisé De la tete, Très proche des Milieux d’extreme droite en france dont riposte Laique…Sifaoui, Zemmour qui ne cesse De cracher sa haine sur tout ce qui se reclame de l’Islam,

      Abdeslam
      9 janvier 2020 - 3 h 35 min

      Je suis complètement d’accord avec votre analyse et je voudrais rajouter au sujet du Dey Husein un détail que peut-être vous ne connaissez pas. Le Dey Hussein que je considère personnellement comme le 1er TRAÎTRE DE L’ALGÉRIE n’a rien fait pour défendre Alger lors de l’invasion de 1830 et pour cela il a été RÉCOMPENSÉ par la France qui attribué son nom à tout un quartier d’Alger ( il faut savoir ne donne rien s’il n’y a pas de services rendus à la France ) et lui a attribué la NATIONALITÉ FRANCAISE et lui a octroyé le nom de DUPRÉ = DEY HUSSEIN !
      Ainsi le dey Hussein a quitté Alger avec toutes ses richesses et il s’est installé en France avec un autre nom en laissant derrière Alger aux mains des Francais

    seagull
    3 janvier 2020 - 6 h 36 min

    je l’ai poste’ sur le matind au moment des accords d’alger… je ne m’attendais pas aux turks mais aux americains et la nato otan, mais c’est la meme chose…la turkie en fait partie et est toujours avancee comme le cheval de troy. la seule solution a ce cauchemard qui attend l’algerie, c’est qur teboune accompagne de son general-machin aille en lybie pour se faire inviter par le gouvernement reconnu et que l’algerie mene une guerre sans repli a ce haftar, jusqu’aux frontieres egyptiennes et y reste, jusqu’a ce que les lybiens finalisent leur constitution et mettent sur pied un etat et une armee. c.a.d. 2 a 3 ans. et que cette armee [algerienne s’occupe de ce qu’elle est sense’ faire – la guerre et non la politique – cependant, l’occasion de faire de meme que les lybiens, c.a.d. reinventer l’etat algerien dont la premiere institution a construire est la justice, une justice aveugle, pour trancher a la place de l’arme’e qui le fait depuis dieu sait quand. faute de ca, les batailles se derouleront sur le sol algerien, mais bataille y aura.

    Vroum Vroum 😤..
    2 janvier 2020 - 23 h 10 min

    Un grand merci pour l’article AP , je me suis régalé sur la vérité historique de la Trahison Turquie sur l’Algérie vendue à la France Coloniale , un Dey minable . Oui l’histoire se répète avec le Dey Erdogan Turquie Frères islamiste , j’ai lu la majorité des Post et je dis merci aux intervenants contre l’arnaque Erdogan Frères islamistes , Saouds/ Qatar Wahabisme , Qardawi , les Khawaridjs des temps modernes qui ont ensanglanté le Moyen-Orient et Afrique du Nord aidé en celà par Israël USA Otan Gb…Je voudrais rappeler qu’en 2002 ou 2003 , le « Calif » Erdogan s’est rendu à Washington prêter allégeance devant le Looby Aipac Winep Sioniste Israël , lors de cette rencontre , Erdogan fut décoré par un Prix décerné par le Lobby Israël Aipac /Windows, le Prix « Intellectuel de l’Annee  » , après cela il fut soutenu pas USA Otan Gb Sionisme , Erdogan Turquie Membre fidèle de l’OTAN… On l’a vue à l’oeuvre en 2010 destruction de la Libye … puis en Syrie ou Erdogan Turquie Frères islamiste Otan furent la plaque tournante du Terrorisme islamiste Frères contre la Syrie … Vient apres le « Cheikh  » Ghanouchi (Enahda Tunisie ) , bras droit de Qardawi , ce Ghanouchi fit en 2012 environ le même Voyage à Washington que quelques années auparavant par Erdogan le Frère musulman !! , Ghanouchi à Washington fut reçu par le Lobby Israël Aipac /Winep où il fit un discours comme avant lui Erdogan , et apres le Discours devant un Parterre Sionistes voué à Israël , Ghanouchi reçu le Prix de « Intellectuel de l’Annee  » , Ghanouchi fit allégeance et repartit à Tunis ou il parvint au Pouvoir avec le soutien du Sionisme Otan Usa Gb Israël… Tout ces infos sont vérifiables par celui qui veut . . On retiendra qu’une Alliance Objective existe réellement entre Otan Usa Gb Israël et la Mouvance islamiste Wahabite Frères Musulman , on a pu le constater en Libye , Irak , Syrie , Yémen .. Rappelons que leur cible au Moyen-Orient est Iran/Hezbollah , et en Afrique du Nord c’est l’Algérie l’obstacle à Otan Sionisme /Islamistes Frères Musulmans Wahabisme ( Saouds, Qatar , Erdogan… ) .. (Califat islamiste Supranational ) (Vaste Zone Géographique sous autorité Usa OTAN )..

    issam
    2 janvier 2020 - 22 h 28 min

    Le cafard d’haftar a conceder une partie de ses ressource en gaz meditérranéen à la turquie en appuie militaire .La régence d’Alger n’est plus d’actualité .Erdogan est un opportuniste qui retourne sa vestes au gré des profits qu’il peut tirer.Il a volé le pétrole au syriens il refait le même coup en Lybie .

    Anonyme
    2 janvier 2020 - 21 h 08 min

    On a tendu beaucoup de pièges à Erdogan.On l attendait en Syrie,à Chypre,en Grèce et peut être en Arménie,le voici qui rentre volontiers dans un autre piège(inattendu,celui-là),celui de la Libye!!Tout le monde se tait et laisse la bête entrer(les arabes et non arabes) après quoi des missiles atterriront de tous les côtés sans savoir d où ils émanent!!La bête ruera dans tous les sens avant d être abattue comme un taureau dans une corrida.Les dwaesh sortiront de leurs gîtes et essayeront de sauver le chef,ça sera une guerre civile entre ces derniers et les miltaires comme en Syrie qui aboutira à la partition de la Turquie!!Les européens se mordaient les doigts sur la perte d Istanbul

    DYHIA-DZ
    2 janvier 2020 - 18 h 02 min

    La question qui a besoin d’une réponse urgente.
    Qui a voulu écarter l’Algérie dans le processus de la résolution du conflit Libyen = conférence de Berlin ???
    Qui a pesé de tous ses chèques et ses magouilles pour écarter l’Algérie.

    Que font les chameliers du Golf en Afrique du Nord ???

    On assiste à une guerre du Gaz et du pétrole par procuration !

      Haut Niveau
      2 janvier 2020 - 20 h 28 min

      Réponse urgente et en expresse :
      Nuance, l’Algérie est respectée dans le monde entier, si elle a été écartée de la conférence de Berlin, ce n’est ni par la guerre de gaz, ni Sidi Abdellah, ni Sidi Zekri. C’est due uniquement a TON gouvernement rejeté pour son illégitimité et illégalité.
      Ouvre les yeux, c’est pas des 3-15-14-S (1)

      (1) 1 = A, 2 = B, 3 = C, 4 = D … ainsi de suite.

      fennecdz
      3 janvier 2020 - 0 h 26 min

      Faut absolument changer le nom de la Commune dhussein dey il faut l effacer a tout jamais pourquoi l avoir appelé comme le nom de ce traitre c’est incroyable ou est notre soit disante fierté ????

      Elephant Man
      3 janvier 2020 - 13 h 37 min

      @DYHIA-DZ
      À QUI PROFITE LE CRIME comme toujours…
      Conflit pour le contrôle et le pillage des ressources pétrolières et gazières en méditerranée orientale …même la Grèce veut faire partie du conclave sur la Libye …..
      Scheatanyahaou a écourté sa virée à Athènes où il a signé un accord avec la Grèce et Chypre en faveur d’un projet de gazoduc suite à l’assassinat commandité par lui de Qassem Soleimani, Allah Yarhmou, en Irak.
      Rappel pas des moindres, BHL a déclaré au CRIF que son intervention en Libye était en tant que JUIF ET SIONISTE.

    Anonyme
    2 janvier 2020 - 17 h 11 min

    (…) Le partage actuel des richesses en gaz est effectue entre les pays europeens a l aide des pantins egyptiens et autres. Il incombe a l Algerie de se redefinir aujourdhui comme une nation independante ou bien elle egalement, comme un pantin de l ordre etabli (…)

    WATANI WATANI
    2 janvier 2020 - 17 h 09 min

    Parlant de richesses, les historiens de l’épique avaient révélé que durant plus d’une semaines, 80 chevaux faisaient la navette entre le palais du Dey et le port, chargés en argent et or et autres bijoux et artefacts représentant le tesor algérien trouvés après des fouilles archéologiques superficielles. En s’en allant, ils nous ont laissé des centaines de marabouts éparpillés un peu partout en Algerie afin de s’adonner à leurs charlatanisme prétextant qu’ils sont les descendants de Athmane bien affan le compagnon du prophète. Les massacres économiques, humains et surtout culturels commis par les turcs peuvent dans certaines villes dépasser ceux commis par les français qui poursuivaient leurs méthodes. Là où le bas blesse, c’est que aujourd’hui, il existe des courants politiques et leurs militants qui ont prêté allégeance à ordegan, en vendant leurs âmes pour des miettes. Il s’agit des partis islamistes qui se disent modérés qui veulent en réalité livrer le pays aux sionistes qui n’ont jamais admis d’avoir quitté ( sans que personne ne les y oblige) l’Algerie en 1962. C’est le grand combat des algériens qui reste à faire après avoir négocié avec certains militaires affairistes leur retour à leur mission première qui est La Défense du territoire. Et ce combat consiste à débusquer et mettre hors d’état de nuire tous les comploteurs visant à offrir l’Algerie aux néocolonialistes du golf, sous- traitants des disciples de Sion.

      Amazighkan
      2 janvier 2020 - 19 h 18 min

      Pourquoi le pouvoir ne débaptise pas tout une daïra au nom de ce traître dey-Hussein, il faut croire que la colonisation par des musulmans est plus supportable que celles des non musulmans. Il est temps que notre pays reconnaisse que les turcs ont fait beaucoup de mal aux algériens en les spoliant de leurs richesses et en les traitants comme des indigènes avec un statut inferieur

    Anonyme
    2 janvier 2020 - 16 h 24 min

    Il ne faut pas oublier que la turquie n’a reconnue l’independance de l’Algerie qu’en 1972.

      Anonyme
      2 janvier 2020 - 19 h 43 min

      Excellent rappel. C’est de la salade leur charlatanisme religieux, un attrape-nigauds. Ce que veut Erdogan c’est le pouvoir, il n’a aucun scrupule à être aider un certain pays pourtant avide de tuer palestiniens, syriens et tout le reste. Un attrape-nigauds est la confrérie des frères musulmans : des criminels en costume-cravate.

    Sacro Saint
    2 janvier 2020 - 16 h 18 min

    La Turquie d’Erdozane (comme il a dit lui et merci) a-t- elle :
    – La Bombe atomique ?
    – Des puissants missiles inter-continentales ?
    – Chantiers maritimes pour sous-marins nucléaires et portes-avions ?
    – Usines d’avions furtifs ultra-sophistiqués ?
    – Rampe de lancements de satellites pour surveiller le monde au moindre Cm² ?
    – Un Centre Nodal ou tous les écrits sur internet sont décortiqués avec Haker d’avant-gardes ?
    – Etc … NON !!! Alors de quoi et de qui parlons-nous ???

    Il fût un temps !!! 3andi djeddi ou mate (j’ai un grand-père mais il est mort)

      T129
      2 janvier 2020 - 17 h 50 min

      Et L’Algerie?

        Anonyme
        2 janvier 2020 - 17 h 53 min

        Mieux que toi, l’Algérie

          T129
          2 janvier 2020 - 18 h 37 min

          D’accord l’Algérie est mieux que moi.

          One Two Three Viva L’Algerie

        Sacro Saint
        2 janvier 2020 - 19 h 52 min

        Merci @T129 pour ta question, Je garde les pieds sur terre et je ne répond pas spécialement pour toi mais d’une manière générale d’une triste vérité et humblement par Brel : « Il faut pas jouer aux riches qu’on on a pas le sou ». Mais cela ne m’empêche pas d’aimer mon pays avec ses qualités et ses défauts.

        Fraternellement.

      WATANI WATANI
      3 janvier 2020 - 4 h 15 min

      Les seules choses qu’ils possèdent c’est le hammam skhoun, kaaba baqlawa, Zorna et une entente secrète avec le Qatar et l’Israël afin de leur frayer un couloir pour acheminer leur pétrole et gaz ( récemment découvert en Israël) afin de mettre fin à la dépendance de l’Europe vis-à-vis du pétrole et gaz russe et diminuer de la dépendance de la France et Italie, de l’Espagne du gaz algérien. C’est le vrai complot qui a visé la Syrie que les islamistes à la solde du Qatar et Turquie afin de permettre le passage du pipeline Qatari et israelien qui voudra contrôler la partie d’Afrique du nord de la Méditerranée en plaçant leurs hommes en Libye afin de freiner les prochaines exportations algériennes surtout après les découvertes gazières et pétrolières en offshore algérien. L’Algérie devra défendre ses intérêts car c’est son pipeline traversant la Tunisie qui est menacé.

        Anonyme
        3 janvier 2020 - 12 h 28 min

        @ watani
        le pseudo te va très bien.es-tu prêt pour aller au front?
        ça te faire du bien,sortir un peu de ta cachète.

          WATANI WATANI
          4 janvier 2020 - 7 h 56 min

          @Anonyme, tu la joues comme un chameau qui ne regarde que la bosse de son frère? Je ne suis pas anonyme, je me déclare WATANI car moi, quand toi et tes semblables écoutaient les discours islamistes et encourageaient les barbus, moi j’ai pas cherché la carte militaire, j’étais là pour casser du barbu. À ton tour de sortir de l’anonymat excellent terrier pour les mouches électroniques comme toi.

    Anonyme
    2 janvier 2020 - 16 h 12 min

    Erdogan ne se rend pas compte qu’il a l’air vraiment risible avec ses costumes du passé. Beaucoup de dingues gouvernent, ils sont dans leur monde, dans leur grandiosité. De mon coté je vais faire ressusciter Conan le Barbare puisqu’il faut jouer.

      T129
      2 janvier 2020 - 20 h 27 min

      Je suis d’accord avec toi, je respecte les patriotes algériens.

    Anonyme
    2 janvier 2020 - 15 h 25 min

    Erdogan est ce qu’on appelle aux usa un wanna be ,il veut être quelqu’un mais en fait il n’est qu’un dictateur et une grande G… , il est dans le viseur de trump qu l’attend au tournant et si il met les pieds en lybie il va y laisser toutes ses dents et cela ne sera que mieux.

    AYAW EL-BATATA
    2 janvier 2020 - 15 h 16 min

    YA RAB EL-3ALAMINE !!! COMME ÇA NOUS SOMMES DEVENUS DE LA MARCHANDISE ET ON EST VENDU AU PLUS OFFRANT!!!
    NON, NO, LALA, KHATI, NEIN, HAYIR, HET ET OXI, LE PEUPLE ALGÉRIEN N’EST PAS UN PEUPLE D’ESCLAVES.
    VIVEMENT LA DEUXIÈME RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE TOUT COURT. NI ARABISME, NI ISLAMISME, NI OCCIDENTALISME ET CETTE ALGÉRIE SERA FAITE IN CHA-ALLAH AVEC SES FILS NATIONALISTES AVEC OU SANS L’ÉTAT MAJOR DE L’ARMÉE ACTUEL. ILS DOIVENT CHOISIR ET VITE DE SE METTRE OU PAS DU COTÉ DU PEUPLE. NUS AVONS PERDU BEAUCOUP DE TEMPS À VIVRE, TRANSFORMÉS EN SIMPLES TUBES DIGESTIFS.
    AU TRAVAIL ET VIVE L’ALGÉRIE!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    3AME SA3IDE ! ASSEGASSE AMEGAZE ! BONNE ET HEUREUSE ANNÉE 2020!

    Clovis
    2 janvier 2020 - 15 h 15 min

    Erdogan est un dictateur megalomane et soutien des islamistes. Il n’y a qu’a voir ce qu’il a fait chez lui, et ce qu’il veut faire ailleurs… Donc aucune excuse en ce qui le concerne, ses actes sont inqualifiables. Dieu nous preserve de toute alliance avec lui. Il faut le denoncer et le rejeter, lui mais pas son peuple. Comme par hasard en meme temps on assiste a un reveil des velleites des islamiste algeriens pour tenter de prendre le train en marche : mokri et djaballah declarent vouloir dialoguer (en serviles fideles a erdogan, mais ils representent qui ?) et bengrina soutient qu’il va faire partie du gouvernement, puis se fache car on ne l’a toujours oas appelle !! Que Dieu nous preserve aussi de ces betes immondes qui n’ont de musulman qu’un masque devoye. Puisse l’Algerie evoluer vers une vraie democratie avec justice sociale, integrite politique et dans le monde des affaires, et une ecole moderne sans interferences obscurantistes d’enseignants pseudo religieux qui n’ont rien compris a la religion. Que tous les souhaits exprimes par le Hirak soient realises.

    Brahms
    2 janvier 2020 - 14 h 55 min

    Très bel article qui résume parfaitement la situation. Ce journaliste a mis de la finesse et a beaucoup de clairvoyance. C’est très bien d’ouvrir les yeux et ceux qui prendront le temps de lire avant d’émettre un commentaire seront contents.

    J’ajouterai que la Turquie est coutumière dans le domaine avec le Kurdistan et les Kurdes ainsi qu’avec les Arméniens (génocide). A la mort de Raïs Amidou, les Turcs nous avaient vendus à la France et à la mort de Gaïd Salah, ce foutriquet de Erdogan est venu en Tunisie pour tisser une alliance.

    Enfin, ce Erdogan aurait toucher 06 milliards d’euros de l’Europe pour avoir ramasser les réfugiés Syriens alors qu’il est à l’origine de la guerre en Syrie et aurait vendu l’islamiste Baghadadi aux Américains pour avoir des avantages.

    Ce faiseur de Kebab ne passera pas 02 fois en Algérie ou en Libye comme en 1835. Faire très attention à ce comploteur de Turc.

    DYHIA-DZ
    2 janvier 2020 - 14 h 53 min

    [email protected]

    VIVE TEBBOUNE …

    En vérité, vous ne voulez personne. Vous voulez assoir le vide en Algérie. Citout.

      Haut Niveau
      2 janvier 2020 - 16 h 56 min

      VIVE BOUREGAA
      Ne pas confondre « asseoir le vide » en Algérie et « faire le vide » en Algérie des cachiristes de ton genre.

    Tartuffe
    2 janvier 2020 - 14 h 43 min

    La défense d’un pays ne commence pas à la lisière de ses frontières. C’est ce que vous dira tout bon stratège versé dans l’art de la guerre. Contrairement à l’Algérie qui est ankylosée dans ses sacro-saints principes de non ingérence, Recip Tayep Erdogan, lui, l’a bien compris et en a fait son cheval de bataille. Ce concept s’appelle la « défense avancée ». Cette défense avancée permet aux armées défenderesses de créer des abcès de fixation subsidiaires (Syrie, Chypre, Qatar, Libye) où sont présentes les forces turques et sur lesquelles se concentreront les objectifs et toute l’attention des armées ennemies tout en oubliant le principal (le territoire turc). Prêter à la Turquie des velléités d’invasion et des visées territoriales d’ordre hégémoniques durables au Maghreb (Libye comprise) est une gageure qu’aucun spécialiste en la matière ne commettra. Erdogan lorgne stratégiquement sur le nord de la Syrie, pays limitrophe, et prolongement naturel de la partie sud de la Turquie. Dans son souci d’expansion en territoire syrien et pour obtenir plus de concessions, il doit posséder certaines cartes maitresses en mains, ou une monnaie d’échange à savoir le futur désengagement des troupes turques de la Libye (gouverner c’est prévoir). Non seulement sa présence en Libye lui permettra d’obtenir plus de territoire en Syrie (l’élargissement de sa bande frontalière sur une centaine de kilomètres en profondeur) mais (et c’est le plus intéressant) de se débarrasser de 20 000 djihadistes (deals passés avec Poutine et Trump) toujours stationnés à Edlib et qui constituent un fardeau politique des plus encombrants. Les forces de l’OTAN (l’aviation surtout) se chargeront de liquider tout ce beau monde réuni préalablement dans la partie ouest de la Libye et offriront ensuite sur un plateau la belle bête dépecée aux charognards ayant
    activement participé au lugubre festin. La Turquie, en plus de certains territoires syriens, engrangera quelques dividendes gaso-pétroliers au passage, le gros pactole, quant à lui, sera partagé entre la France, les USA et la Russie (pays en ruines à reconstruire). Les grands perdants seront l’Italie et l’Egypte. Les Emirats et l’Arabie Saoudite auront la satisfaction morale et politique de s’être débarrassés du dernier bastion (virulent) des frères musulmans encore en activité et d’avoir pris leurs revanches personnelles sur un certain colonel qui les avaient humiliés lors de son fameux discours à l’assemblée générale de l’ONU. L’Algérie n’aura droit à aucun chapitre. Et elle le sait. Gesticuler ne sert à rien.

    Anonyme
    2 janvier 2020 - 14 h 39 min

    Erdoğan est critiquable comme la Fin de l’empire Ottoman qui n’avait plus de dirigeants fiable pour maintenir l’empire, maintenant la décision d’intervenir en Lybie est capitale pour l’intérêt de Turquie et du monde musulman, la Turquie d’abord pour ses intérêts à maintenir le gouvernement actuel en place parce qu’il y’a 3 raisons

    1- Maintenir l’accord maritime signé avec la Libye.
    2- Cet accord permet de couper la route au Pipeline israelien qui transporte du Gaz Palestinen.
    3- D’éviter qu’il se mette en place un « President » comme Sissi à la tête de la Libye.

    Regardez tout simplement qui soutient Haftar et vous comprendrez.

    HAFTAR c’est SISSI bis, des types qui prennent le pouvoir en faisant des putsh et qui restent sur le trône jusqu’à leurs mort biensure il s’assurent que le trône reste à leurs famille apres leur mort.

    Si Haftar gagne les saoudiens auront gagnés, donc qui dit saoud dit Israel.

    A vous de voir.

    En tout cas Vive L ‘Algerie Vive la Turquie.

    Anonyme
    2 janvier 2020 - 14 h 32 min

    Le dey et les turcs n’avaient pas le choix, ils savaient que la régence paupérisée rencontrait de plus en plus de difficultés à se défendre face aux puissances européennes de plus en plus de nombreuses à demander que les corsaires ottomans cessent les enlèvements d’européens.
    Ils savaient que tôt ou tard, c’était perdu donc ils se sont dit « laissons ces terres aux français et on pourra récupérer un maximum de richesses plutôt que combattre et à la fin tout abandonner sans contrepartie ».

      Anonyme
      2 janvier 2020 - 16 h 15 min

      Un vrai algérien ne dira jamais « vive la Turquie ». Ce n’est pas son pays et quand il est au fait de l’histoire, il sait que l’empire ottoman a préparé la colonisation française de l’Algérie de fait. Donc si vous êtes turc, allez ailleurs ici c’est pour les algériens patriotes, pas pour les trolls.

    Le Berbère
    2 janvier 2020 - 13 h 40 min

    Erdogan et un marchand de tapis, il ne fait jamais les choses sans contre partie. D’un côté, je suis tout à fait d’accord avec lui car nous vivons dans un monde où chaqu’un défendre les intérêts de son peuple,  » sauf chez nous  » . Ce qui ce passe aujourd’hui au Mali et en Libye, c’est la faute de plus de 20 ans de l’immobilisme de l’ancien président et ces fichus conseillés ( les frères de président) ..Notre pays à abandonné son rôle en Afrique en abandonnant à la France ces alliés ( la Libye et le Mali ) et même le Sahara occidental à subi le même sort de la part de cette famille d’intrus de naturalisés . Quand j’étais à l’armée à la fin des années 80 , il y’a avait un pacte de défense commun entre la Libye et notre pays en cas d’agression extérieur , l’un porte secours à l’autre en cas d’agression extérieur . Ce pacte n’a pas été respecté par l’ancien harki de marocain qui été à la tête de l’état algérien .
    Je sais par conviction que Erdogan est un opportuniste et un bon marchand de tapis comme ces acolytes de la quasi totalité de la confrérie musulmane mais il a tout à fais raison de proposer son aide à la Libye. Entre un Hafter collabos et harki pour qui roule pour les arabes et la France barbare et un Erdogan opportuniste et hypocrite qui défend les intérêts de son pays , mon choix et fait . Je préfère Erdogan que l’autre connard de Hafter. Certains vont me dire, oui ! mais notre constitution interdit l’armée nationale d’intervenir hors de nos frontières..Ma réponse : la constitution de mon oeil ! ..Durant la guerre de Kippour, l’ANP s’est déployé à plus de 5000 km hors nos frontières dans une guerre voulu par Djamel Abdel Nacer et aujourd’hui il y’a deux confits qui se trouvent dans notre zone de confort au sud et à l’est et certains nous chante toujours la même chansonnette  » l’ANP n’a pas vocation d’intervenir hors nos frontières  » ..J’appelle ça la politique de l’autruche qui fonce sa tête dans le sable dès qu’il y’a un danger qui le guette et c’est le cas de nôtre pays sous la gouvernance des bons à rien.
    Assegas ameggaz , tazmert igerzen pour tout le peuple Algérien .

      Slgerien Pur Et Dur
      2 janvier 2020 - 15 h 56 min

      (…) Autant garder nos frontieres securisees sans aucun autre engagement militaire. Les guerres, c’est facile a commencer mais dures (en vies et argent) a finir. S’ils violent nos frontieres cependant, c’est une autre histoire. Ils auront 40 millions d’algeriens enrages sur le dos. Je comprends cependant votre point de vue.

        AMDZ
        2 janvier 2020 - 19 h 38 min

        Laisse tomber et laisse le peuple qui en n’a marre de subir la folie et la hogra de nos chefs en casquette !
        l’Algérie regarde l’avenir de ses enfants ingénieur et doctorant obligés de fuir le pays pour regarder nos chefs en casquette se partager le gâteaux en donnant à leur enfants des destinations heureuses ou ils ne tomberons pas sur un de notre leur demander des comptes !

    Vangelis
    2 janvier 2020 - 13 h 18 min

    La Turquie sous Erdogan est sous la menace potentielle de sanctions américaines pour s’être acoquinée avec la Russie en lui achetant des armes type S400.

    Les USA commencent à déplacer leurs arsenal atomique situé en Turquie vers l’Italie considérant cette dernière plus sûre alliée. Ils n’envisagent pas plus de la faire participer à la fabrication des F35. Et si la Turquie persiste à privilégier la Russie, c’en est fini de sa qualité de membre de l’OTAN.

    Devant ce tableau, Erdogan voyant que le tapis se dérobe sous ses pieds recherche des moyens pour ne pas être écarté par les occidentaux et fait tout pour leur plaire y compris en allant faire le sous fifre des USA dans des guerres montées de toutes pièces afin de s’emparer des richesses d’autrui.

    Tout ceci pour dire que Erdogan fait feu de tout bois pour plaire à ses maîtres y compris par la menace envers les USA et l’Europe par l’envahissement de cette dernière par les migrants actuellement sur son sol.

    Dire à l’extrême que Erdogan envisagerait de réediter par nostalgie le coup de 1830, il n’en a pas les moyens et les pays qui seraient concernés ne vont pas rester les bras croisés attendant qu’il les vendent à ses maîtres.

    Tinhinane-DZ
    2 janvier 2020 - 12 h 14 min

    Akvaly , avant c’était l’Afrique du Nord ??

    Si tu veux parler de ton maghreb, sache que tu es à la mauvaise place. ICI C’EST L’ALGÉRIE !!!
    Nous n’avons pas la même histoire. Les Ottomans n’ont jamais mis le pied chez ton marrouk… La falsification et pillage de l »histoire est votre force…
    Va vendre tes théories ailleurs…. L’ALGÉRIE EST ALGÉRIENNE ET éternellement AUX ALGÉRIENS !!

      Akvaly Dz
      3 janvier 2020 - 9 h 22 min

      [email protected]
      existe t’il une langue Algérienne et qui est dénommée ainsi? Non, il y a des langues Algériennes: l’arabe Algérien le darja, le tamazirt et on peut même rajouté le français, même si c’est une langue importé tout comme l’arabe littéraire.
      Le tamazirt est la seul langue qui a pour origine l’Afrique du Nord!
      J’utilise la dénomination Afrique du Nord qui est géographiquement et historiquement plus juste que le Maghreb, qui nous rattache au moyen orient et à l’arabo-musulman. Je ne suis pas inféodé a l’arabe-islamisme, au nasserisme au BAASSISTE, mais un Algérien fière de son Algerianité et amaghrzir.
      Qu’est que c’est posts d’individus misérablement ignorants et vociférant? Vous insultez gratuitement du moment que nous ne pensons pas comme eux! Vous n’avez aucun argument que des insultes, vous me faites pitié, et vous croyez que l’Algérie est un territoire privatisable a ceux qui pense comme vous! La fumeuse rivalité rageuse et haineuse avec le Maroc, ne concerne pas le peuple Algérien, mais la bande, la issabate,qui sont au pouvoir depuis l’indépendance. C’est eux qui ont mis l’Algérie dans une telle situation!

    DYHIA-DZ
    2 janvier 2020 - 11 h 49 min

    Les propagandistes turcs et ceux à la solde de la Turquie veulent faire croire aux arabes que Erdogan est le défenseur de l’islam en Libye… Alors qu’on vérité Erdogan veut avoir son mot à dire dans le prochain gazoduc qui reliera le moyen orient à l’occident….il veut élargir sa zone d’influence géopolitique/économique.
    Erdogan veut retrouver son rôle de pirate dans la méditerranée….

    Mais que faisait MOKRI en Malaisie, en compagnie de Erdogan et des Émiratis…??? La semaine du 18 décembre.

      Anonyme
      2 janvier 2020 - 13 h 04 min

      Trahir sa patrie au nom de la liberté d’expression. Inacceptable.
      Mokri c’est aussi Rashad.

      Vendredire
      2 janvier 2020 - 14 h 11 min

      Ton Mokri soutient Tebboune. Ca te va?

        Anonyme
        2 janvier 2020 - 14 h 55 min

        Mokri soutient Erdogan et personne d’autre.
        Laisse Tebboune à sa place.

      ConFerence ISLAMIQUE
      2 janvier 2020 - 16 h 10 min

      Une conference mondiale des pays musulmans a eu lieu ou l`Algérie officielle n`a pas assisté pour faire plaisir à l`Arabie Saoudite qui considère l`Islam comme une propriété personnelle, et n`assiste qu`aux conférences organisées par ses soins. Elle a même menacé le Pakistan de sanctions s`il y assistait.

    K. DZ
    2 janvier 2020 - 11 h 49 min

    Tant que l’histoire de l’Algerie reste sous séquestre des tenants de la « glorieuse dawla othmania » et des inféodés à Erdozzan, ce pays sera condamné à revivre les son passé indéfiniment. Aux mêmes causes les mêmes effets.

    Anonyme
    2 janvier 2020 - 11 h 46 min

    La France est la seule coupable de ce bourbier que subissent les libyens. Sarkozy a eu une commande du Qatar qui lorgnait sur une poche pétrolifère immense et a bombardé la Libye pour le Qatar contre de l’argent.
    Partout où passe la France, cela finit en m… généralisée. La Libye vit une situation criminelle dont seule la France est coupable.

      Chibl
      2 janvier 2020 - 12 h 32 min

      Les Turcs sont restés plus de 4 siècles en Algérie résultat des courses nous ne parlons pas un mot de turc, la preuve que ces tirs n’étaient la que pour piller notre pays.

        T129
        2 janvier 2020 - 16 h 40 min

        De tout les territoires que l’empire Ottoman a contrôlé aucun peuple n’a été forcé à parler la langue Turque.
        Irak Syrie Arabie Saoudite Liban Palestine Egypte Libye Tunisie Algérie, en Europe la Grèce la Bulgarie l’ex-Yougo.

        Mais même ça vous le détourné.
        Vous êtes libre d’avoir la haine contre les Turcs mais ne dite pas de bêtise.

          DMDZ
          2 janvier 2020 - 19 h 47 min

          et les égorgement des tribus par ton Barbe rousse c’est pas grave ??

    Anonyme
    2 janvier 2020 - 11 h 41 min

    Erdogan a appris un jour que les arabes et les nord-africains l aimaient et lui vouaient admiration voire idolâtrie,il croyait que Dieu l avait envoyé pour ressusciter l empire ottoman et commence alors à y oeuvrer d une manière on ne peut plus arbitraire et purement machiavélique.Il s est collé à l Arabie et insultait le régime safaoui d Iran et quand l Arabie Saoudite s est retournée contre lui,il est revenu flatter l Iran qu il insultait auparavant.Tout l orient aspire à re-coloniser la périphérie,l Arabie Saoudite par son wahabisme,le même wahabisme récupéré par le Qatar pour dominer,le turc surveillait tout et attendait le moment opportun pour sauter sur tout le bazar!Erdogan a laissé se produire sur son sol le crime de Khashouggi pour se détacher de l Arabie et prend la tête du peloton!Il occupe déjà le nord de la Syrie,a happé le Qatar apeuré et s apprête à faire la même chose avec la Libye.Le prétendant au Sultanat se trompe sur toute la ligne.Il ignore que les vautours(maîtres du monde) le surveillent depuis la montagne et attendent à ce qu il dépèce les proies pour vite atterrir et recoller les morceaux comme bon leur semble((Saykes-Picot 2)

      T129
      2 janvier 2020 - 20 h 18 min

      Vous savez quand vous gerez un empire forcément y’a du sang qui coule.
      C’est comme ça…

    Anonyme
    2 janvier 2020 - 11 h 39 min

    Il est possible que ce soit un coup monté par plusieurs pays, dont la France (qui sait…) pour pousser l’ANP à agir. Cela fait des années qu’ils harcèlent tous l’Algérie pour qu’elle fasse mourir ses enfants pour un conflit qu’elle n’a causé en rien. Le silence total de la Russie dit quelque chose. Le silence timide de la France est louche, comme l’attaque de Erdogan contre Macron peut etre quelque chose de surjoué, de préparé. Le coup d’état opéré contre Erdogan n’a jamais existé, il a crée ce cinéma déjà à cette époque pour faire une purge et exclure tous ses opposants. Faire crédit à Erdogan qui jouait le fort contre la Syrie, pour ensuite se la fermer comme un poux devant Poutine tout en racolant pour obtenir de l’argent par l’Union européenne contre le maintien des réfugiés. Ce type est un sale môme qui ne comprend que la bounia. Tout ceci est du cinéma. Je rejoins l’avis concernant les films à l’eau de rose turcs qui ont débarqué, le Erdogan fait du soft power. En gros nous sommes pris entre :
    – des français qui créent des conflits dans le sahel pour que personne ne l’exclue de l’Afrique (les entreprises chinoises sont son cauchemar),
    – des turcs qui veulent une redite de l’empire ottoman,
    – des arabes qui ne veulent pas que nous sortions de leur zone d’influence.

    Au passage, tous ces gens-là ont été des colonisateurs. Laissez la religion de coté : les pays arabes sont musulmans à leur manière, de façon très hypocrite. Rien que leur goût pour les petits garçons en dit long sur leur foi élastique.

      T129
      2 janvier 2020 - 20 h 34 min

      Vous savez quand vous gerez un empire forcément y’a du sang qui coule.
      C’est comme ça…

      Sitez moi un empire ou le sang n’a pas coulé

    DZA
    2 janvier 2020 - 11 h 37 min

    À la différence près, que ne nous sommes plus en 1830. Le temps des pirates et autres soi-disants corsaires et révolu.
    Quels que soient les calculs du Turc, il aura à affronter un Etat et une nation soudés devant tout périls venant de l’extérieur.
    Les Algériens connaissent le prix de chaque cm2 de terre de leur pays. Le sang des chouhadas coule encore dans les veines du peuple.
    Nous ne devons notre indépendance qu’à nous-mêmes, elle est notre orgueil, la source de notre patriotisme qui dérange les visées impérialistes.
    Mr Erdogan, il n’y aura aucun autre un empire ottoman, résignez-vous. En attendant, vous pouvez toujours vous chercher une gloire plus raisonnable et moins sanguinaire.

      @DZA
      2 janvier 2020 - 13 h 04 min

      Super article qui nous rappelle les velléités d’Erdogan.Oui,les turcs ont vendu notre pays aux français.Erdogan rève de ressuciter l’empire Ottoman.En 4 siecles d’occupation,les turcs N’ont rien fait en Algerie ,sinon la piller.Ils sont restés cantonner dans les cotes
      N’oublions pas que Mr Moquerie reste à son service et applique sa feuille de route,celle de lui ouvrir la voie vers notre pays

    Anonyme
    2 janvier 2020 - 11 h 36 min

    Ce monde arabe, fourbe et traître, depuis la nuit des temps, sera à coup sûr notre perte.

    Anonyme
    2 janvier 2020 - 11 h 32 min

    Il ne peut rien vendre à l’occident, sauf peut-être le Kebab et les séjours touristiques défiant toute concurrence.

      Bozkurt23
      2 janvier 2020 - 12 h 45 min

      Le monde musulman est déjà vendu à l occident.

    Nuancer est une sensiblité que les mutants ne peuvent avoir
    2 janvier 2020 - 11 h 25 min

    La Turquie est forte parce qu’elle assume sa propre identité et s’en sert de l’islam, ce qui est le contraire des alger-riens, qui assument l’islam à la place de leur identité et feignent combattre les effets de leurs propres choix scélérats.

    Anonyme
    2 janvier 2020 - 11 h 24 min

    La Turquie, l’Arabie Saoudite, le Qatar, tous ces pays – leurs dirigeants – sont des illuminés. Erdogan peut venir s’il en a envie. Il sera pris en sandwich et le risque est que la Libye se retrouve partagée entre les égyptiens et les algériens, ce qu’il ne faut pas souhaiter pour les libyens. Le malheur est une horreur. Mais ce plouc fera ce qu’il veut, il ne pourra pas prédire son avenir par contre, cela le dépasse. Quand on le voit dans cette photo, avec des personnages de musée ou de théâtre, on se dit que le mec ne vit quasiment jamais dans la réalité et que l’empire ottoman personne est un empire d’acculturation, de taxes, de prostitution, de pédophilie (les enfants chrétiens étaient volés au nombre de 1 pour 40, puis violés pour casser leur volonté, avant de les faire rentrer dans l’armée de janissaires). Laissons-le rêver. Il sera obligé d’atterir.

    Anonyme
    2 janvier 2020 - 11 h 23 min

    COMMENT CELA SE FAIT T IL QUE LE SOL ALGÉRIEN EST INFECTÉ DE TURC.

    Akvaly Dz
    2 janvier 2020 - 11 h 16 min

    Les ottomans avaient emprises sur les villes, avec des cargaisons de janissaires et dans les campagnes a l’intérieur du pays ils avaient quelques Bordjs avec des soldats afin de collecté l’impôts qu’ils envoyaient au sultan ottoman de la grande porte a Constantinople. En Kabylie ils n’était pas soumise a la régence turc.
    Ce qui était absent a cette époque c’était la notion nationaliste et ce qui manque aujourd’hui a bien des maghrébins c’est le sentiment nationaliste qui ne soit pas sujet a la religion musulmane, pour ce qui est de la question de la oumma et d’avoir sacralisé la langue arabe, ce qui est purement idéologique et ne fait référence a aucun texte dans le coran.
    Les différents qui opposèrent les nationalistes algériens étaient d’ordre idéologiques.
    Ceux qui étaient du coté des oulémas, se seraient contenté d’une sorte de statut de proctetorat, avec un système proche de celui de l’apartheid, et les nationalistes qui a leurs débuts s’indignaient du statut de Français musulman et des inégalités de droits et traitement qui de fait ferait de nous des sujets français mais de seconde zones, alors que nous étions la catégorie la plus grande en termes de populations et nous étions des indignes, car issus de cette terre, celle de nos ancêtres numides et non pas arabe. Et a l’époque du début de la colonisation française, les locuteurs berbérophones représenté plus de 75% de la population. La colonisation Française nous expropriés de nos terres arables pour les donner aux colons. L’Algérie de cette époque était autosuffisante et exporté du blé et d’autres produits agricoles. Aujourd’hui avec les héritiers de ben Bella et Boumediene, les fumeux novembristes-benbadistes, nous renions notre propre identité et nous sommes extrêmement imprégné par l’idéologie arabe-islamiste. La question Palestinienne est un sujet primordiale, alors que nous ne sommes ni palestiniens ni arabe, même si une majorité d’Algériens sont arabophone et arabophile et que géographiquement nous sommes très éloigné. Le drapeau Amaghzir a irrité plus d’un et a été de manière maligne manipulé pour essayé de divisé le peuple, qui a la grande surprise a eu une réaction fraternelle avec les porteurs de ce drapeaux et ne sont pas tomber dans le piège du pouvoir.
    L’histoire de l’Algérie doit être revus et le peuple révolutionnaire Algérien doit construire son propre récit historique en prenant en compte l’identité amaghzirt. Comme disait Abane Ramdane « Nous ne sommes pas des occidentaux pour suivre le mode de vie occidentale, mais ne nous sommes pas des orientaux non plus, nous sommes une race unique et nous le restons » ou comme disait Kateb Yacine  »
    Si nous sommes arabes pourquoi nous arabiser et si nous sommes pas arabe aussi pourquoi nous arabiser »

      Anonyme
      2 janvier 2020 - 12 h 30 min

      Tu ne peux écrire un paragraphe sans parler du palais de la drogue.
      Tout ce qui n’est pas Algérien, ne nous intéresse
      pas.

      Tu es sois du MAKK ou un esclave de la monarchie alaouite qui se prend pour un kabyle.

        Akvaly Dz
        2 janvier 2020 - 23 h 32 min

        Les Ben Badistes comme toi, nationaliste de la 25 iéme heures! Tu parles des Alaouites, comme si notre principale problème c’est le Maroc, alors que les personnes a la tête de l’Algérie venant du Maroc sont légion! Tout comme ceux qui pointent la France a tout va, où qui injures tout patriote qui ose remettre en cause la junte militaire en l’es accusant de main étrangères. Alors que Total est devenu l’acteur major des firme étrangères dans les hydrocarbures et que ton défunt Gaid et sa bande ont fait passé une loi pour asseoir encore plus les firmes étrangères au détriment de la Sonatrach. Ils ont tous des biens immobiliers et des comptes en France, c’est gros hypocrites de vendus! Et toi tu ose insulté ceux qui exprime leurs opinions, ta bouche c’est une poubelle!

    Le Chant Des Cygnes
    2 janvier 2020 - 11 h 08 min

    Erdogan est un piètre dictateur, il est la marionnette des Etats unis et de l’Europe, donc de L’OTAN. Ils lui font faire le sale boulot.
    Ce petit personnage est imbu de sa personne et se rêve en Atatürk.
    Le jour ou ses protecteurs le lâcheront , il finira comme tous ses pairs dans la poubelle de l’histoire.
    Les turcs eux-mêmes ne supportent plus sa dictature, et malgré toutes les malversations il à déjà commencé à prendre des vestes électorales.

    SOYOUZ
    2 janvier 2020 - 11 h 00 min

    Tu parles de la Turquie d »Erdogan dont l’Algérie devrait bien s’inspirer qui en 15 ans en se débarrassant du régime militaire d’Ankara a fait de son pays une puissance mondiale et qui pour ses intérêts intervient en Libye aux côtés de la partie démocrate de l’union nationale mais vous ne parlez pas de la partie adverse de Haftar, un vrai criminel soutenu par des régimes nauséabondes avec une armée de voyous mercenaires …..Si depuis 62 , l’indépendance n’était pas confisquée , jamais il y ‘aurait eu l’intervention de qui que ce soit en Afrique surtout du nord, au Mali par exemple ou à vrai dire il n’y a aucun besoin de la France pour traquer une bande de mercenaires, l’Armée Algérienne aurait pu être acteur principal pour montrer ses forces, défendre ses intérêts partout dans le monde, ce qui lui aurait donner l’occasion d’essayer ses propres armes et surtout maintenir sa place de puissance par un travail acharné et continu pour le développement de la Turquie. Sois lucide on n’est pas en en 1830 et la Syrie n’est pas l’Algérie !!!

      Lyes Oukane
      2 janvier 2020 - 13 h 43 min

      @ Soyouz .  » … l’armée algérienne aurait pu être acteur principal … par un travail acharné pour le développement de la Turquie …  » !

      Franchement , je me demande si tu te relis ou si c’est vraiment ce que tu penses .

    Anonyme
    2 janvier 2020 - 10 h 57 min

    Il n’y a pas de « monde musulman », il y a juste des Larbins acculturés(…)
    Déni de soi, complexe d’infériorité, sentiment d’insécurité, larbinisme… sans un sentiment Nationaliste Algérianiste fort qui lui redonnerai sa fierté et son NIF, L’Algérien continuera toujours à regarder au loin espérant qu’un étranger, de préférence très sadique, viennent le dominer!

      Pfff
      2 janvier 2020 - 14 h 20 min

      Dit il en FRANCAIS….

        Anonyme
        2 janvier 2020 - 16 h 25 min

        Dégagé, le turco-mongole de malheur !

      SOYOUZ
      2 janvier 2020 - 16 h 13 min

      [email protected] désolé, je ne relis pas mes commentaires, je ne suis pas à un examen, lire Algérie ça va de soi, c’est l’idée qu’il faut retenir, merci d’avoir prit la peine

    Anonyme
    2 janvier 2020 - 10 h 48 min

    L histoire peut se répéter si on n apprend rien du passé !!!
    Ne faisons confiance à aucun état quelque soit ses propositions mielleuses ,tous ces vautours ont l habitude d embellir leur proposition par la religion ou les liens ancestraux ou de voisinage qui nous relient…
    Moi je me méfierai autant du musulman que du chrétien ou du juif, seul l intérêt de notre nation compte.
    Alors les Turcs ,les arabes,les occidentaux Ouste….

    Sarrazin
    2 janvier 2020 - 10 h 29 min

    Analyse trop volumineuse pour passer dans le sas d une aiguille. Comment peut on comparer les événements incomparables de 1830 et 2019 ?
    Erdogan se retrouve pris entre deux feux sinon plus. D un côté les alliés d Israël et des US comme les Saoudiens de Salman ben Salmane, asservi aux israeliens, les Emirats, l Egypte (asservis aux Sionistes colons de la Palestine), et d un autre côté les velléités coloniales de l Europe et de l occident sur le continent africain, y compris les Russes et les Chinois . Erdogan se retrouve seul face à l inertie du monde Musulman.

    Inisi
    2 janvier 2020 - 10 h 06 min

    C’est ça la fraternité dans la religion entre les „peuples musulmans“. Les turcs, derrière Erdogan, sont des musulmans. Les Algériens aussi.

    INTOX+
    2 janvier 2020 - 10 h 05 min

    Réfléchissez et analyser bien la situation en Lybie, et pour comprendre il faut revenir en arrière et le Seul tort de la Lybie c’est l’erreur de Kadafi d’avoir insulter le roi de l’Arabie Yahoudite,c’est à partir de la, toutes les hostilités ont commencés, c’est l’occasion rêvé des ennemis des Arabes et l’islam, rappeler vous conflit Irak Iran, Irak Koweït, Syrie, où les ennemis arment les uns et les autres, la Lybie son sol et très riche où Israël et les autres grandes puissance guéttent à la moindre occasion d’en profiter, c’est la faiblesse du monde Arabes ils dependent toujours des autres, si le peuple Lybien avait un cerveau, il aurait jamais entré tué entre frères est épargné le pays des prédateurs

    kahina-DZ
    2 janvier 2020 - 10 h 04 min

    La Turquie a bien préparé son coup depuis longtemps. La première chose qu’a fait Erdogan est d’envahir le monde musulman à travers ses séries turcs interminables des mille et une nuits = influence culturelle…après avoir écrasé les artistes syriens qui dominaient l’écran des arabes à une époque.
    La 2eme étape, Erdogan a formé des journalistes turcs arabophones qui maitrisent la langue arabe mieux que les arabes. Ces journalistes turcs s’adressent/ manipulent le monde arabo-musulman À LEUR GUISE…
    La 3eme étape: L’ouverture d’une chaine à tout traitre de sa patrie…Le salaire est très alléchant , parait-il.
    Toute cette arnaque est sous une couverture religieuse.
    Les ottomans veulent revenir par la porte de l’ intégrisme religieux …

      Akvaly Dz
      2 janvier 2020 - 11 h 28 min

      Les séries turcs nous envahissent, tout comme les séries arabes (syriennes, jordaniennes ou pire quataris ou émiraties.
      Aujourd’hui nous devons rien renier de ce qui fait notre algerianité et notre spécificité, pour cela nous devons nous remettre a nous même et a notre propre identité, que nous partageons avec nos frères d’Afrique du nord (libye, Tunisie et Maroc. Mettons a favorisé l’arabe Algérien est a lui donné un statut nationale et officiel, comme pour le tamaghzirte. Et au sujet de la religion, qu’elle ne puisse pas s’interfère dans les questions d’état, mais reste a sa place comme une confession, ou chacun est libre d’avoir ou ne l’avoir.

        Kahina-DZ
        2 janvier 2020 - 12 h 06 min

        Akvaly @
        Je crois que tu n’as rien compris…
        Je ne défends que l’Algérie !!Ta grande arnaque du grand makhreb à la sauce sioniste…je ne la défends pas.
        Nous sommes Algériens et point barre !!!!

        P.S: Tu n’as pas encore appris à écrire Akvaili correctement . Drôle de Akvaili ???

          Anonyme
          3 janvier 2020 - 0 h 13 min

          [email protected]
          Algérien point barre, d’accord mais l’Algérien est a un amaghzire point barre!
          Le sionisme a toute les sauce!!! La question palestinienne m’est autant éloigné que la Palestine est éloigné de l’Algérie! Je me sents bien plus proche d’un Marocain, d’un Tunisien ou d’un Libyen que d’un Palestinien!
          « L’arnaque du Makhreb », l’afrique du nord, c’est Tamaghzra et l’arnaque c’est ceux qui crient au sionisme pour dénigré une autre personne qui n’a pas les mêmes opinions, c’est juste être sans arguments! Je ne suis pas du Mak mais je ne suis pas du tout un Ben Badiste, ni un fervent admirateur de Abdelkader « l’ami de la France » et qui a prêté allégeance au roi du Maroc.

          Akvaly et non Akvaili
          3 janvier 2020 - 2 h 28 min

          [email protected]
          Azul fellam a Kahina, au sujet de la manière d’orthographier mon pseudo, il n’a d’autre règle que ma liberté de l’écrire a ma convenance et non vous déplaise, un pseudo et un pseudo.
          Ce que vous appelez « Makhreb » à la sauce sioniste!
          Je vous direz simplement qu’employé le terme sioniste a tout va, démontre que votre « Algérie » ou le sentiment d’Algérianité que vous essayez de vous construire est basé sur un sentiment arabe-islamisme! Algérie= arabe est arabe= musulman! L’Agérie est amaghzir et ce faite rien ne viendra interféré négativement que de dire que Algerie est Amaghzir.

      Anonyme
      2 janvier 2020 - 11 h 35 min

      (…) Je n’en veux pas à Erdogan qui essaie de manipuler comme tous les intégristes, j’en veux au régime algérien qui se fait manipuler

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.