Ce que le journal Corriere Della Sera révèle sur le belliqueux Khalifa Haftar

Corriere Della Sera Haftar
Khalifa Haftar bloque le processus de paix en Libye. D. R.

Par Houari A. – L’Algérie a raison de ne pas faire confiance à Khalifa Haftar. On comprend mieux, à travers un portrait brossé par le journal italien Corriere Della Sera, les virevoltes de «celui qui a trahi Mouammar Kadhafi» qui menacent les efforts de paix en Libye.

Dans un article intitulé «De la CIA à Poutine, les mille visages du général Haftar», le quotidien italien note que «l’homme fort de la Cyrénaïque est peu enclin au dialogue» car «il voit la diplomatie comme un danger» pour sa propre personne. On comprend aussi l’acharnement de Khalifa Haftar à l’égard des islamistes, même modérés, contre lesquels il concentre toute son énergie pour leur mener une guerre sans merci. Cette rancœur, il s’en est expliqué dans un entretien au même quotidien italien en 2017, en affirmant qu’il était à deux doigts d’être nommé ministre de la Défense après la chute de Kadhafi, «mais les Frères musulmans qui dominent Tripoli ne voulaient pas de moi. C’est alors que j’ai compris qu’il n’y avait pas d’autre solution avec eux que le recours à la force».

Le journal italien révèle que le temps joue en défaveur de Khalifa Haftar qui, du haut de ses 76 ans, souffre de graves problèmes de santé. De ce fait, le temps joue contre lui, explique Corriere Della Sera, selon lequel le maréchal autoproclamé estime que «revenir au jeu diplomatique l’affaiblirait», d’où son refus de respecter l’accord de cessez-le-feu.

L’Algérie, qui est directement impactée par la guerre civile qui fait rage dans la Libye voisine et qui chemine vers une intervention étrangère imminente, fait face aux calculs égoïstes d’un officier qui a fait montre, par le passé, de sa lâcheté face à l’armée tchadienne. A cette attitude indigne d’un chef militaire se greffent les défaites enregistrées par l’homme-lige du régime émirati, qui a échoué dans son offensive contre Tripoli et a encouragé la Turquie à mettre un pied en Libye.

Le journal italien évoque, enfin, une guerre de succession qui met aux prises le propre fils de Khalifa Haftar, son bras droit Mahmoud Warfalli, décrit comme «l’homme des sales besognes» et accusé d’avoir tué de sang-froid des dizaines de prisonniers, et un autre «chef militaire» répondant au nom d’Unis Abu Hamada qui ne cache pas son ambition de régner sur l’Est libyen.

«Haftar n’a jamais vraiment gagné une guerre», conclut le quotidien italien.

H. A.

Comment (22)

    Houbib said
    28 janvier 2020 - 7 h 26 min

    Si ce ministre ne peut reussir comme vous le dite le grand parleur que vous etes montrer lui .

    Salim Samai
    18 janvier 2020 - 8 h 16 min

    Bizarre! Du Coq a l´Ane! Que de FAUX DEBATS/Problemes!
    Votre article traite de la Libye, la DIVISION, la Manipulation, le Pouvoir qui aveugle, de l´Influence, des joueurs internationaux et de NOTRE VOISINAGE que NOTRE interet commande d´assister SINCEREMENT! Et de quoi disserte t-on dans ce Blog!

    Des « Kabyles », des « Arabes » et de leur « Nature » comme si on nait pour ne PLUS CHANGER et comme si la Chine et le Qatar d´aujourd´hui etaient toujours les « Creve la Faim » d´il y a 50 ans.

    Sur des Blogs j´ai l´IMPRESSION parfois que c´est VOLONTAIRE et que ce ne sont PAS des Algeriens mais des desseins ORGANISÈS pour semer la Fitna du Bantoustan et du Douar tel au « Kurdistan »!

    1
    2
    Salim Samai
    18 janvier 2020 - 8 h 01 min

    Aux Libyens de REGLER LEURS PROBLEMES avec une Jemaa dans la TRANSPARENCE avec l´objectf de l´Interet de la Libye qui comme tous les pays du monde a des « Tribus-interets MULTIPLES » mais un SEUL Interet National!

    Nous, DZiens & VOISINS, nous contenterons de la sage conduite du Sultan Qabous, A.Y,:
    « Ami de TOUS! Ennemi de PERSONNE! »
    Nous appliquerons en outre le Codex du M.A.E., M.Messahel in El Moujahid:
    « Nous ne nous melons pas des affaires des autres & ne tolerons á PERSONNE de se meler des notres! »
    Ce qui vaut pour NOUS devrait aussi valoir pour les AUTRES! Sinon, CREDIBILTE Zero!

    2
    1
      Houari
      18 janvier 2020 - 8 h 25 min

      Ce guignol de haftar ignorant et aveugle ne sait rien de rien aux possibles négociations de paix. La preuve, il s’est barré durant la signature du soit disant cessez le feu prescrit par les russes en présence des turcs.
      C’est un abruti fini. Il reçoit ses ordres et ses directives par sissi l’egypchien qui lui aussi combat les frères musulmans et des chameliers, bedouins saoudiens et bien sûr des rébus de la société emiratis. En clair, ce déchet de haftar n’a aucune stratégie. Il a été prisonnier en tchad et sa détermination est de remettre la libye de kaddafi aux egypchiens qui meurt de faims chez eux.

      2
      1
    Elephant Man
    17 janvier 2020 - 20 h 17 min

    Bourbier à l’Irakienne bis…sciemment entretenu.
    Je réitère seule et unique solution pour une recouvrance pleine et entière de la souveraineté Libyenne Seïf al Islam Kadhafi qui dispose toujours du soutien de nombreuses tribus Libyennes.
    Les Libyens doivent créer une Résistance comme en Irak Hachd al Chaabi notamment au Yémen Ansarullah pour nettoyer la Libye de toute présence étrangère et terroristes.
    Le Guide le Colonel Kadhafi Allah Yarhmou a oeuvré contre l’impérialisme le sionisme et la françafrique d’où son assassinat par le couple de zélateurs d’IsRatHell Sarkozy BHL avec dessein final outre le pillage des richesses souterraines Libyennes la partition de la Libye, tout comme en Syrie avec échec machallah.
    Quelle magnifique démocratie OTANazienne ont hérité les Libyens…

    10
    16
      Hoggar
      18 janvier 2020 - 4 h 26 min

      Je cite: « …Les Libyens doivent créer une Résistance comme en Irak Hachd al Chaabi notamment au Yémen Ansarullah pour nettoyer la Libye de toute présence étrangère et terroristes. … »

      Mais c’est ca les troupes de Haftar… En fait, le probleme Lybien est le meme que l’ALgerien. Les Arabo-Moslimistes qui ont tout fait pour se tenir en barriere devant les Tribus qui ne bougent pas devant l’exigence de Tamazight comme Langue Officielle et traitent l’Arabe comme une langue etrangere… en fait tout a fait logique ! Et biensur la religion d’Etat. Voila ou ils ont bute’ et ou l’algerie de bouteflika a sabote’ la paix et la democratie en lybie.

      1
      6
    Anonyme
    17 janvier 2020 - 15 h 34 min

    J’ai suivi un débat transmis par une chaine bien connue, et j’ai appris que Haftar était un agent de la CIA pendant la révolution qui a détruit La Libye et son peuple.
    Le problème c’est que actuellement il est devenu l’agent de plusieurs pays, Émiratis&CO….

    25
    7
    Anonyme
    17 janvier 2020 - 13 h 59 min

    Laissés son pays miné par des querelles de courant islamiste est affligeant !!!
    Où est le peuple lybien pour s élever contre ces deux vendus l un aux frères musulmans du Quatar et de la Turquie l autre aux salafistes d Arabie saoudite et des émirats arabes?
    Pourquoi ce peuple ne se défend pas ou ne lutte pas pour se débarrasser de ces deux belligérants et les laisse importer des milices militaires pour faire la guerre à leur place et ruiner leur pays?
    Je pensais que les lybiens étaient plus valeureux que cela….
    Soyez courageux et battez vous au lieu d attendre que votre pays sombre encore plus!!!!

    17
    6
    Anonyme
    17 janvier 2020 - 13 h 24 min

    Ce n’est pas l’arabe qui est mauvais mais sûrement le faux-arabe qui a perdu son identité, sa langue, sa religion, sa noble culture qu’il a effritée

    20
    13
      kadafi a arabisé et islamisé la lybie
      17 janvier 2020 - 16 h 34 min

      Bien dit, nos faux arabes sont dans le meme moule, au plus ils tuent en recourant aux mercenaires.
      Ceci dit les islamistes ne sont guerre meilleurs, du reste haftare obeit à une autre frange d’islamistes du golfe.

      14
      8
    Algérie nouvelle
    17 janvier 2020 - 13 h 07 min

    On a enfin compris que Haftar est l’ennemi N°1 de la Libye. Sa stratégie repose sur l’assistance de plusieurs pays dont « Israël » et l’utilisation de mercenaires pour conquérir le pays. Résultat: l’intervention de la Turquie qui a anéantie tous ses espoirs. Il a fini par accepter des négociations et sa fin est pour bientôt inchallah.

    19
    11
      Nekki
      17 janvier 2020 - 21 h 39 min

      L’Algérie de demain ne sera jamais islamiste !

      6
      7
    Brahms
    17 janvier 2020 - 11 h 26 min

    Ce petit gugusse de Maréchal Haftar, il faut l’attraper et le mettre devant la Cour pénale internationale afin qu’elle le juge pour ses atrocités commises. 30 ans de prison et ainsi, le peuple Libyen sera débarrassé de cette vermine.

    36
    13
      Anonyme
      18 janvier 2020 - 11 h 12 min

      Mais aussi l autre gugus de Tripoli qui vend son pays au Quatar et à la Turquie !!!!

    Ma Vérité
    17 janvier 2020 - 9 h 54 min

    Non il faut appeler un chat un chat, depuis quand les Arabes ne font pas la guerre entre eux, depuis quand ils sont frères juste pour tromper le voisin, depuis que les Arabes ont opter pour d’autres cultures on oubliant la leur, ils deviennent des ennemis d’eux mêmes, citez moi le nom d’un pays Arabe qui n’a pas de conflit avec son voisin, comme ils sont promis du Paradis, alors ils sont foute pas mal

    22
    64
      algerien ou nass
      17 janvier 2020 - 12 h 01 min

      Vous parlez de l’Afrique du nord ou du moyen orient avec votre propension a mettre arabe à toutes les sauces. A ce que je sache la lybie est un pays africain et amazigh avant d’être arabe.

      35
      17
      Réponse
      17 janvier 2020 - 14 h 53 min

      @Ma Vérité, le sujet n’ a rien a voir avec les Arabes ou les Kabyles.

      10
      14
        Ma Vérité
        17 janvier 2020 - 17 h 08 min

        Qui a parlé des Kabyles, je le dis et je le répète les Arabes d’aujourd’hui ne sont pas les Arabes de l’époque où ils respectent leurs religions et traditions, les Arabes d’aujourd’hui sont faits juste pour faire la guerre entre eux est si vous voulez des exemples no problème

        16
        2
    Le Chant Des Cygnes
    17 janvier 2020 - 9 h 44 min

    Faire confiance à un Arabe équivaut à pactiser avec le diable.

    33
    64
      Anonyme
      17 janvier 2020 - 16 h 12 min

      Vous etes hors sujet car a ma connaissance Haftar auusi vil qu’il peut etre est un amazigh pas un arabe.

      10
      17
        Elephant Man
        17 janvier 2020 - 19 h 09 min

        @Anonyme 16h12
        Ses militaires ont arboré sur le drapeau fourchetta de Jacques Bénet (OAS, mossad) drapeau de la France coloniale sur leur véhicule c’est dire..

        7
        19
          Anonyme
          18 janvier 2020 - 0 h 56 min

          @doubab Elephant OAS-Mossad? Vous avez oublié BHL!! Vous avez la mémoire qui flanche!!

          3
          2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.