Début de panique après le décès d’un Chinois d’un autre virus que le Covid-19

hanta chinois
Un nouveau virus a été mis au jour, le hantavirus. D. R.

Par Kamel M. – Un malheur ne venant jamais seul, le décès d’un ressortissant chinois d’un virus autre que le Covid-19 a provoqué un début de panique sur les réseaux sociaux. Les médias dominants ne se sont pas encore emparés de cette nouvelle, mais la polémique enfle. Concentrées sur le Covid-19 qui a mis le monde sens dessus dessous, les autorités politiques et scientifiques mondiales sont trop préoccupées par la grave situation économique et sociale induite par la propagation fulgurante du coronavirus pour pouvoir communiquer sur le hantavirus – c’est son nom.

Selon certains médias alternatifs, l’homme décédé en Chine, victime de ce pathogène, est originaire de la province de Yunnan. Mais, rassurent les spécialistes d’ores et déjà, ce virus ne crée pas d’épidémie. Une information censée calmer les esprits dans ce contexte marqué par une pandémie que l’humanité ne semble pas maîtriser, au regard des mesures draconiennes prises par pratiquement tous les pays du monde pour stabiliser la courbe et éviter que le Covid-19 fasse autant de dégâts que la grippe espagnole au début du siècle dernier, en pleine Première Guerre mondiale.

Voilà qui devrait rasséréner les milliards d’êtres humains dont la liberté de circulation a été suspendue pour tenter de limiter la propagation du virus par la distanciation sociale, faute de vaccin et de protocole thérapeutique efficaces pour le moment et au milieu d’une guerre qui fait rage entre les médecins qui avouent leur impuissance face à l’ennemi invisible. Car, contrairement au Covid-19, nous apprennent les scientifiques, pour être infecté par le hantavirus, il faut être en contact direct avec l’urine, les excréments ou la salive d’un rongeur infecté. «C’est la seule façon d’être contaminé : il n’y a pas de transmission interhumaine, c’est-à-dire d’un être humain infecté vers un autre être humain», soulignent ces experts.

Les médias qui ont rapporté l’information expliquent que l’homme décédé, qui avait été testé positif au hantavirus, était dans un bus et qu’aucun des trente-deux autres passagers n’était contaminé. «Il n’existe pas de potentielle épidémie, cela n’a jamais eu lieu avec ce pathogène», insistent les mêmes sources qui relèvent que «la potentialité de contamination dépend du lieu d’habitation et des rongeurs qui y sont présents ou de l’hygiène : si l’on mange un aliment qui a été en contact avec un rongeur infecté, on peut être contaminé. Les deux maladies que ce pathogène peut alors véhiculer sont le syndrome pulmonaire à hantavirus ou la fièvre hémorragique à syndrome rénal».

K. M.

Comment (13)

    Anonyme
    26 mars 2020 - 0 h 20 min

    Il serait temps de fermer hermétiquement toutes les frontières (…)
    Il faut être indépendant alimentairement et une structure et des infrastructures basiques et se retrousser les manches et travailler tous .
    Les échanges avec l extérieur devraient se faire avec mise en quarantaine et désinfections des marchandises.
    Les échanges avec l extérieur par télé et visioconférence.
    Chacun chez soit et les vaches seront mieux gardées.
    Un scénario à la assimov pour se préserver des maux qui viennent de l extérieur.

    14
    3
    Zaatar
    25 mars 2020 - 17 h 04 min

    Dernière info a propos de ce virus, il semblerait qu’il détruit le système nerveux….

    5
    8
      Karamazov
      26 mars 2020 - 11 h 55 min

      Le système nerveux ?

      Si au moins il ne s’attaquait qu’à ça !

      Comme disait Brassens , Dieu merci ils n’en avaient pas

      4
      3
        Zaatar
        26 mars 2020 - 18 h 42 min

        …par bonheur…

    elhadj
    25 mars 2020 - 13 h 30 min

    la sante du citoyen n est elle risquée lorsqu on observe a travers les comptes des médias d énormes produits alimentaires de consommation courante déposés a même le sol dans des entrepôts insalubres et exposes aux insectes, rongeurs et autres aléas climatiques.
    ne risque t on de subir un mafia-virus si ce laisser aller et ce laisser faire perdureront impunément .

    10
    6
    SaidZ
    25 mars 2020 - 11 h 35 min

    Chers compatriotes ne vous inquiétez pas, la mafia au pouvoir vient tout juste de trouver la solution à tous les virus connus et à venir en publiant la liste des imams habilités à faire des déclarations sur le coronavirus et ce suite un concours national qui a vu la participation de tous les aveuglés formés dans les basses écoles spécialisées où les professeurs sont pour leur majorité des cordonniers chômeurs.

    11
    17
    Du bon sens
    25 mars 2020 - 11 h 21 min

    Sérieux, quelle idée de manger des rongeurs…ces chinois sont incorrigibles. Ne disent ils pas « un chinois mange tout ce qui à quatre pattes, exceptés les chaises »? L’Algérie devrait prendre de la distance avec ce peuple dont la culture est aussi éloignée de la notre. Rien ne vaut un bon couscous!

    17
    29
      Zaatar
      25 mars 2020 - 12 h 15 min

      Les chinois peut-être se disent la même chose. Quelle idée de manger du couscous, rien ne vaut un beau rongeur grillé.. c’est selon, et ils sont plus d’un milliard et demi.

      27
      13
    Zaatar
    25 mars 2020 - 10 h 03 min

    On vous l’a annoncé hier, le Hantavirus dont l’origine est les rongeurs. Rats et souris essentiellement. Et on vous a dit qu’il y a un mort c’est dans l’article « ça sera trop tard » de notre ami AG.

    6
    15
    Anonyme
    25 mars 2020 - 9 h 39 min

    Bofff… La grippe saisonnière avec des virus moins méchants que le Covid-19 continue de tuer…

    9
    19
    Belveder
    25 mars 2020 - 9 h 37 min

    A croire que rien ne sort de Bon de cette partie de Monde…la Magalomanie et la folle qui se sont emparés de ce peuple et ses dirigeants a tout ecrasé et a dominé tout les autres peuples se retournent sur la terre entiére….apres il faut RAmené l expertise chinoise zaama..

    9
    20
    Rayes Al Bahriya
    25 mars 2020 - 9 h 18 min

    A lire cet article , sans prise de position de ma part, biensure.

    Histoire d’exorciser les demons de cette grande phobie de Cornova
    Coquille Vide 19.

    Soyons vigilants….

    https://www.hiram.be/les-bienfaits-du-coronavirus/

    1
    15
    Mounir Sari
    25 mars 2020 - 8 h 39 min

    Il ne manquait plus que ça!!!!

    10
    10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.