Grave menace : des mercenaires en Libye signalés près de nos frontières

ANP Libye
Un soldat de l'ANP en faction. D. R.

Par Mohamed K. – Selon le site Menadefense, «la pression en Libye augmente à la frontière avec l’Algérie». «Après la base aérienne d’Al-Watiya dans le nord-ouest de la Libye, qui risque de devenir une base permanente de l’armée turque, on signale l’arrivée d’un contingent de centaines de mercenaires dans la région de Brak, dans le sud-ouest, dans la nuit de jeudi à vendredi», rapporte le site qui croit savoir que plusieurs centaines d’hommes armés «sont stationnés actuellement dans l’enceinte de la base aérienne de Brak» où «ils sont arrivés à bord de dizaines de pick-up et de véhicules blindés».

«Cette base aérienne dépend de l’Armée nationale libyenne depuis mars 2019 et la prise de Sebha, elle est très importante pour le contrôle des champs pétroliers de Sharara et El-Fil à la frontière avec l’Algérie», précise Menadefense qui ajoute que «l’ANL y déploie des chasseurs et des bombardiers légers L-39, dont un avait eu un accident dans le nord du Tchad il y a trois jours».

Selon le site spécialisé dans les questions géostratégiques, la compagnie pétrolière libyenne NOC a tiré la sonnette d’alarme sur l’apparition de «ces nouveaux acteurs près de leurs installations», en soulignant que les responsables de la NOC «se sont dit profondément préoccupés par la présence de mercenaires au champ pétrolier de Sharara» dans un communiqué rendu public récemment.

La base avancée de Brak est à 400 km d’In Amenas et la zone d’activité des champs pétroliers court tout au long de la frontière algéro-libyenne, rappelle le site, en précisant que la base d’Al-Watiya est à 300 km seulement des frontières algériennes.

L’Algérie est extrêmement préoccupée par l’évolution de la situation en Libye où de nombreuses puissances étrangères se livrent une guerre par procuration. Le président égyptien, Abdelfattah Al-Sissi, a menacé d’intervenir en Libye si la Turquie ne retirait pas ses mercenaires et ses milices, tandis que l’Algérie, tout en faisant preuve de retenue, multiplie les manœuvres militaires d’envergure pour parer à toute éventualité et dissuader les pays impliqués dans le conflit libyen au cas ils franchiraient la ligne rouge. L’avant-projet de la nouvelle Constitution saute le verrou du confinement de l’armée algérienne à l’intérieur des frontières et l’autorise désormais à intervenir au-delà de celles-ci si les intérêts et la sécurité du pays étaient menacés.

L’attaque terroriste contre le site gaziez de Tiguentourine en janvier 2013 a poussé l’armée algérienne à abandonner sa doctrine pour pouvoir repousser toute attaque au-delà des frontières et prévenir toute action hostile en amont.

Les forces armées algériennes sont mobilisées sur les frontières sud-est et sont en état d’alerte maximum, prêtes à intervenir en cas de risque de débordement de la guerre en Libye sur le territoire algérien, d’autant que, comme a averti le président tunisien, Kaïs Essaïed, «le plan de division de la Libye vise aussi l’Algérie et la Tunisie». Le Libye a, dans ce contexte, constitué un des points essentiels des discussions que le chef d’état-major de l’ANP, le général Saïd Chengriha, vient d’avoir avec ses homologues russes à Moscou.

M. K.

Comment (32)

    Anonyme Utile
    29 juin 2020 - 7 h 38 min

    Le très juteux champ pétrolier libyen de sharara affole l’axe du mal (France, EAU, Egypte, USA …), qui soutient l’auteur de crimes contre l’humanité haftar.

    La pression augmente plutôt sur le champ pétrolier libyen de sharara en question, qui se trouve à plus de 400 Kms des frontières Algériennes.

    Les sponsors des terroristes qui se trouvent dans l’axe du mal ont tous en tête l’affaire Tigentourine qui s’est terminée par un échec total et cuisant, qui s’est soldé par la très douloureuse élimination de tous les terroristes qui ont été cramés jusqu’au dernier, par notre glorieuse ANP.

    Par ailleurs, je rappelle qu’il est déjà arrivé un grand malheur, très douloureux également, il n’y a pas si longtemps, à un sponsor du terrorisme en Afrique, notamment, qu’il n’oubliera jamais de sa vie. Le sponsor du terrorisme en question, fait partie de l’axe du mal et fait partie également des pires ennemis de l’Algérie.

    Je trouve le titre de l’article du site Menadefense racoleur et tendancieux.

      Wlad Ettourk
      29 juin 2020 - 9 h 18 min

      (ما يعرف كوعو (ه) من بوعو(ه
      Il ne sait distinguer son poignet de sa bouche !

        hadda
        29 juin 2020 - 20 h 32 min

        anonyme utile??
        tendancieux et racoleur ??vous vous fichez du monde ..??
        le site menadefense a bien raison ,avec tous ces chamboulements ,ce covid19 qui ne dit pas son nom ,ils ont raison ,il faut que le pays soit sur ses gardes avant qu’il ne soit trop tard

          Anonyme Utile
          30 juin 2020 - 14 h 53 min

          Vous êtes à côté de la plaque.
          On essaie de comprendre et on réfléchit avant d’écrire n’importe quoi.
          Inutile de dire plus au vu de votre réponse immature.

    alpha
    29 juin 2020 - 6 h 25 min

    mercenaires russes syriens et janjawides soudanais tous payes par les emiraties.
    pas de soucis a se faire se sont nos amis.

    Anonyme
    28 juin 2020 - 21 h 02 min

    Surtout pas de sommet a Berlin,il faut absolument eliminer Merkel et l Allemagne de tout sommet consernant la Lybie…On n arretera jamais de le repeter L Allemagne surtout sous la conduite de Merkel veulent faire payer la facture de leurs crimes nazis par les arabes et les Palestiniens. Merkel est totalement soumise aux decisions de Netanyahou..c est elle meme qui soutient egalement Erdogan dans la plus part de ses decisions….on l a vu avec les marchandages et les chantages avec les refugies..Merkel a impose la plus fidele a elle de ses collaboratrices madame Ursula von den Leyen a la presidence de la commission europeenne qui etait deja ministre de la defence…Le seul endroit ou peuvent se reunir les belligerants Lybiens en toute securite et loin de toute manipulation c est Alger..ON a deja vaicu la manipulation des accords de Skhirrat au Maroc sous la conduite de l allemand Martin Kobler. cet accord du 17décembre 2015 semble d’ailleurs avoir été modelé en grande partie pour inciter les principaux belligérants libyens à se liguer contre lui et c est ce qui est arrive…5 annees de perdues.C est la strategie de ces salauds manipulateurs dont le seul but n etait pas la paix mais de faire perdurer le conflit et de le pourrir pour l internationaliser…et pousser les Lybiens a s entretuer et a la destruction de la Lybie comme au Yemen ou en Afghanistan..Donc a nous Algeriens,Tunisiens et Egyptiens a calmer la situation et negocier la fin des ingerances etrangeres en exigeant le depart immediat des combattants et des milices etrangers hors des frontieres Lybiennes…La Turquie,le Qatar et la Russie ne seront pas en aucun cas invites aux sommet de reconciliation des Lybiens…La seule force legale est l armee Lybienne reunifiee sous la gouvernance de transition issue du conseil supreme des villes et tributs Lybiennes et rien d autres,la suite sera la redaction d une nouvelle constitution pour elire un nouveau parlement et un president…..Aucune autre possibilite ne sera viable pour ramener la paix en Lybie…

    Vroum Vroum 😤..
    28 juin 2020 - 18 h 57 min

    L’idéal pour l’Otan Sionisme est que le Hirak infiltré continue, sans fin jusqu’à l’effondrement de l’état… Et puis Erdogan Islamistes /Sionisme Otan occuperons la Libye.. Alors on le voit que vouloir la reprise du Hirak n’a rien d’innocent, mais plutôt l’objectif de Déstabilisation, car logiquement ça ne peut aller que vers la Confrontation.. L’Algérie ne pourra rester indifférente et frappera en Libye ceux qui le méritent, en plus si pour l’instant l’Otan laisse Erdogan Islamistes Turquie libre de mouvement en Syrie et Libye c’c’est que Erdogan Turquie servent les objectifs de l’Otan Israël , détruire les Pays Musulmans, et si Erdogan Turquie Islamiste prennent trop d’importance, ils se feront remettre à leur place, celle de vassal aux ordres.. Erdogan Islamistes Turquie en Libye et Syrie est tel un Âne à qui l’Otan Usa ont tendus une Carrotte pour l’appater en Syrie puis Libye , la Carrotte c’c’est le Califat Ottoman, un mirage… Erdogan à mordu.. Ce que je dis depuis environ 2010..11..le Plan Vaste Zone Géographique Moyen-Orient élargit jusqu’à l’Afrique du Nord et plus si possible.. L’Algérie dans le plan fait partie du « Califat inclus dans la Vaste Zone Géographique sous autorité de l’Otan… Donc tant que Erdogan Islamistes Turquie restent dans les clous , Usa Otan laisseront Erdogan travailler en Syrie et Libye.. Et si la Erdogan Islamistes Turquie deviennent trop importants , trop gros, alors Usa lâcherons Erdogan… Erdogan sert les intérêts de Nethaniaou Israël USA en croyant vouloir unir les Musulmans en Califat, mais véritablement Erdogan détruit des Pays Musulmans pour le compte d’Israël Usa.. Erdogan est aveugle de même que Rachad ou Ghanouchi Tunisie.. Je rappelle que Erdogan en 2003 à fait le voyage à Washington pour y rencontrer Le Looby Sioniste Israël WINEP /Aipac, y faire allégeance… Le même chemin pris par le Frère Ghanouchi en 2014 environ à Washington chez Aipac,.. En tout les cas notre Anp veille à la ligne rouge, car la venue de Erdogan à Alger aura été de présenter son « Plan de Vol » et si il sort du Couloir, notre Anp frappera.. N’oublions pas l’Égypte et Russie sur la même longueur d’onde que Algérie… Mais en tous les cas Erdogan est un Pigeon de l’Otan, alors qu’il se croit le Faucon électron libre…

    Badre
    28 juin 2020 - 18 h 13 min

    Il y a une rumeur qui circule dont la véracité n’en eut être vérifiées que par des reporters ou experts en matière de recherche de l’information , est que l’Egypte ; enfin El Sissi est entrain d’en fomenter une guerre civile .
    D’apres La rumeur, ce potentat fourbe de l’Egypte est entrain d’armer les tributs situées aux frontières est avec l’Egypte pour les dresser les uns contre les autres
    La triade criminelle a leur tête les Émirats , tende à recourir à une guerre généralisée

      Argentroi
      28 juin 2020 - 22 h 29 min

      @ Badre
      Ah, parce que la guerre civile en Libye n’a pas encore commencé et que Sissi est seulement entrain de la fomenter ! Quelle perspicacité ce Badre.
      C’est que le potentat fourbe de Sissi est entrain de prendre exemple sur le potentat fourbe d’Erdogan qui a réussi à faire éclater une guerre civile en Syrie avec bien sûr l’aide des Emirats, tu te rappelles !
      J’aime bien cette logique des algériens, elle est d’une limpidité déconcertante.

    Nord-africain
    28 juin 2020 - 16 h 52 min

    Tant que l Afrique du Nord est divisée,tant que ses efforts sont éparpillés,tant qu elle est tiraillée intra-muros et est unanime à aller détruire Israel,les pays qui la composent vont être détruits one by one!C est comme une famille méchante et dangereuses qui,quand elle ne se querelle pas chez elle,elle part quereller les autres !Les fils de notre Afrique du Nord,les militaires ont fait la guerre au Sinai et au Golan,les civils ont fait du terrorisme contre Ies juifs en Europe,contre l Amérique en Irak et contre la Russie en Syrie!Mon Afrique du Nord va recevoir le retour du fouet.Ses enfants vont se frapper les uns contre les autres,addalimoune bi ddalimine wahoum salimoun!L occident n est qu un outil entre les mains de Dieu qui nous punit en ce moment!De grâce qu est ce que vous attendez d un père(occident)à qui vous voulez tuer l enfant(Israel)?Il a beau patienter mais aujourd hui,il n a plus de patience!Le covid 19 dans une main et les armes dans l autre,il va les lâcher sur tous les arabes et tous leurs élèves musulmans!Cet occident sait que si un musulman a les armes en main,il en fera usage immédiatement pour dominer son frères,les rescapés vont être aspergé de covid 19,le vrai!Dans cinq jours l annexion de la Cisjordanie va être faite,On frottera le nez du Covid aux opposants.L occident,la Russie la Chine et l Inde sont prêts à en découdre avec nous.Rentrons dans nos coquilles,nous avons trop déborder!Mon Afrique du Nord ne cesse de demander des dédommagements à la France pour le siècle de domination,dédommageons d abord l Europe pour les huit siècles que les arabes y ont passés,Tareq Bnou Ziad,le nord-africain fut la cause!Vous cherchez les bagarres,les voici qui vous arrivent

    Elbahri
    28 juin 2020 - 14 h 52 min

    Ce que l’autheur ne mentionne pas, c’est l’appartition de revendications par certaines parties libyennes sur les champs pétrolifére de Hassi Massoud. Ceci change la donne vis a vis de notre implication qui n’est plus de défendre nos frontières héritées du colonialisme mais d’une partie de nos ressources.

    Badre
    28 juin 2020 - 14 h 27 min

    L’impérialisme occidental , à leur tête la France a transformé la Lybie en un champs de bataille au travers de forces interposées .
    D’une part il y a Haftar dont les forces qui le soutiennent instiguent la scission de la Lybie en province et l’autre partie qui constitue l’Etat légitime soutenu par d’autres forces qui s’emploient à recourir au même moyens pour répondre à la perfidie de ceux qui renforcent Haftar.
    Néanmoins il faut se poser la question suivante : qui est à l’origine du chaos en Lybie ?
    N’est ce pas la France , agissant dans le commandement de l’Otan et conduite par l’assassin Sarkozy qui a été le fossoyeur de ce pays
    Et pourtant Kaddafi était bien dans le giron de l’occident et particulièrement Sarkozy dont on connaît le scandale avéré de l’affaire du financement de la campagne , d’ailleurs au même titre que Bouteflika .
    Ce qu’il faudra retenir de cette guerre , actuellement sur un échiquier mais qui finira par un embrasement , c’est les enjeux géopolitiques des pays de néocolonialistes dont la seule finalité est le contrôle des ressources et les richesses de la région
    Ces puissances n’ont pas d’amis et encore moins la France et la Russie avec ses mercenaires wagner et sa guerre proxy .
    La formation des 3 pays arabes ( Égypte -Arabie et Émirat ) repose sur d’une part la chaire à canon des soldats égyptiens et le fric des enturbanés toujours au diapason de la lâcheté et la servilité .
    La question qui revient toujours sur le dossier Lybien, est la suivante :
    Est ce que la Turquie agit en tant que membre de
    Si c’est le cas , on a donc devant nous ce qu’on appelle une stratégie de la triangulation
    Si ce n’est pas le cas , on a assistera tôt ou tard à l’éclatement de l’otan.
    Il est temps que les pays toujours en proie aux crises fomentées de l’extérieur et les tentatives de déstabilisations et de spoliations de leur richesses que ces puissances occidentales infâmes mènent pour leur intérêt au péril même de mettre en danger les populations , comme c’est le cas au Yémen , Iraq , etc .

    Abou Stroff
    28 juin 2020 - 13 h 45 min

    « Grave menace : des mercenaires en Libye signalés près de nos frontières » titre M. K..
    après mure réflexion, je ne vois que deux options pour le pouvoir algérien:
    1- la première option consisterait à agir à la manière bouteflikienne, c’est à dire à leur offrir une réconciliation dite nationale avec une prime d’installation qui leur donnerait l’occasion de rejoindre leurs frères en armes déjà installés. en outre cette prime leur permettrait, comme leurs frères en armes déjà installés, de se lancer dans le business lucratif de l’informel. enfin, ils pourraient, comme leurs frères en armes, être invités à donner leur avis sur la future constitution. ces mercenaires seraient ainsi désarmés et s’intégreraient parfaitement dans un décor qui ressemblerait, étrangement à ce qu’ils auraient, eux mêmes, ériger s’ils étaient au pouvoir.
    2 – la deuxième option serait plus facile à réaliser. en effet, il s’agirait d’opérer des manoeuvres à balles réelles sur le sol libyen et d’utiliser ses mercenaires, leurs équipements et leur encadrement (turque) comme cible. ainsi dans un même mouvement, toutes nos armes pourraient être testées sur un vrai champ de bataille et nous nous débarrasserions de la menace que fait peser sur nous l’hurluberlu qui se prend pour le nouveau calife des arabo-muslims.
    (…)

    Golan
    28 juin 2020 - 13 h 24 min

    N’oubliez surtout pas de maintenir la vigilance aux autres frontières…la guerre c’est la diversion aussi !
    Après l’Egypte et l’Algérie, c’est au tour des mounark…L’IRAN LUI RESTE UN POISSON TROP GROS pour nos vrais ennemis, à part les sanctions ils ne vont pas s’y aventurer…
    Les turcs c’est du pipeau, on s’en sert pour brouiller les pistes comme on se sert du voisin…toujours serviles, comme en 1830…

      Surfer d'argent
      28 juin 2020 - 16 h 50 min

      Excellent commentaire de haut niveau !! Ne pas oubliez que nos ennemis cherche à nous trouver un prétexte voir la provoquer, pour faire intervenir les terroristes de l’OTAN et CO. Un de nos voisin attends que ça et son de la partie pour nous morceler notre SAHARA surtout le SUD !!
      Il n’y à pas si longtemps que cela ils ont organisés une manifestation dans le sud et un manifestant Algérien à été touché depuis le Mali pour accusé nos forces de l’ordre, donc méfiance tout azimute !

    Anonyme
    28 juin 2020 - 13 h 05 min

    La meilleure des defense c’est l’attaque , il n’y a cas les bombarder chez eux et lourdement pour qu’ils comprennent une bonne fois pour toute qu’il vaut mieux pour eux de rester loin de nos frontières et qu’ils ne tentent pas de venir chez nous.

    Brahms
    28 juin 2020 - 12 h 29 min

    Les Russes vont envoyer leurs commandos Spetsnaz pour nettoyer les abcès de pus. Boum Boum Badaboum ensuite les Russes demanderont une part du gâteau du pétrole Libyen. Le business c’est cela. Fini de jouer aux légos ou aux élastiques ou encore aux billes. C’est le fric, les intérêts mercantiles, le pognon qui font foi.

    Wlad Ettourk
    28 juin 2020 - 11 h 55 min

    Si les intérêts et la sécurité de l’Algérie devraient être laissés à l’appréciation du parlement avec ses deux chambres avec une approbation des 2/3 des voix, on risque d’avoir une minorité de blocage constituée des islamistes devenus tous erdoganistes et de leurs alliés glanés ça et là.
    Nouvelles dispositions de la constitution, vous dites, ou bien nouvelles menaces. On rappellera que les partis ou associations politiques basés sur la religion, la langue, le régionalisme, le sexe, le corporatisme sont constitutionnellement interdits. Alors, est-il possible que la nouvelle situation géopolitique, qui est entrain d’évoluer à grand V, puisse supporter cette contradiction fondamentale ? En effet, doit-on accorder autant de largesses inconstitutionnelles à des partis qui sont ouvertement et fondamentalement plus proches d’un ennemi potentiel que de leur pays ?

      Nadir
      28 juin 2020 - 13 h 58 min

      100/100 d’accord …Merci pour ton commentaire.

    RAYES AL VHOUUR
    28 juin 2020 - 11 h 42 min

    Sur injonctions de la france , egypte et kharrab les maudits.
    Le temps des conquetes banou hilal hyenes sur les territoirs nords africains sonne le glas.
    Le sommet de Berlin etait un piege monter contre l’algerie….surtout.

      Anonyme
      28 juin 2020 - 17 h 15 min

      Surtout un sommet a Berlin,il faut absolument eliminer Merkel et l Allemagne de tout sommet consernant la Lybie…On n arretera jamais de le repeter L Allemagne surtout sous la conduite de Merkel veulent faire payer la facture de leurs crimes nazis par les arabes et les Palestiniens. Merkel est totalement soumise aux decisions de Netanyahou..c est elle meme qui soutient egalement Erdogan dans la plus part de ses decisions….on l a vu avec les marchandages et les chantages avec les refugies..Merkel a impose la plus fidele a elle de ses collaboratrices madame Ursula von den Leyen a la presidence de la commission europeenne qui etait deja ministre de la defence…Le seul endroit ou peuvent se reunir les belligerants Lybiens en toute securite et loin de toute manipulation c est Alger..ON a deja vaicu la manipulation des accords de Skhirrat au Maroc sous la conduite de l allemand Martin Kobler. cet accord du 17décembre 2015 semble d’ailleurs avoir été modelé en grande partie pour inciter les principaux belligérants libyens à se liguer contre lui et c est ce qui est arrive…5 annees de perdues.C est la strategie de ces salauds manipulateurs dont le seul but n etait pas la paix mais de faire perdurer le conflit et de le pourrir pour l internationaliser…et pousser les Lybiens a s entretuer et a la destruction de la Lybie comme au Yemen ou en Afghanistan..Donc a nous Algeriens,Tunisiens et Egyptiens a calmer la situation et negocier la fin des ingerances etrangeres en exigeant le depart immediat des combattants et des milices etrangers hors des frontieres Lybiennes…La Turquie,le Qatar et la Russie ne seront pas en aucun cas invites aux sommet de reconciliation des Lybiens…La seule force legale est l armee Lybienne reunifiee sous la gouvernance de transition issue du conseil supreme des villes et tributs Lybiennes et rien d autres,la suite sera la redaction d une nouvelle constitution pour elire un nouveau parlement et un president…..Aucune autre possibilite ne sera viable pour ramener la paix en Lybie…

    Anonyme
    28 juin 2020 - 11 h 42 min

    Ghannouchi et sa secte des freres musulmans sont en train de preparer une guerre contre le president tunisien Kais Saied,qui a eu le courage politique de denoncer le flux de terroristes et de milices par milliers avec une logistique Turque et Qatari en Lybie,Le president Tunisien a rejete l ingerance etrangere en Lybie declarant que la Lybie est et a ete toujours de constitution tribale.Le conseil supreme des villes et des tributs Lybiennes reste la colonne vertebrale du peuple Lybien.Aucune structure d Etat ne peut tenir debout sans la participation du conseil supreme des villes et des tributs Lybiennes qui serait pret a assumer le pouvoir dans une phase de transition,en attendant que la Lybie soit dotee d une veritable constitution,pas celle deja manipulee et cuisinee par les freres musulmans et les experts d Erdogan et du Qatar qu ils veulent imposer au peuple Lybien,comme ils l ont fait en Tunisie..Une nouvelle constitution afin que le peuple Lybien puisse elire un nouveau parlement et un president…mais l urgence c est de voter une resolution invitant toutes les puissances etrangeres de quitter le territoire Lybien en emportant dans leurs bagages leurs milices et leurs terroristes…L Algerie,la Tunisie et l Egypte doivent imperativement aider les Lybiens a suivre cette voie de la raison et de la logique politique benefique a tous les peuples ayant des frontieres communes avec la Lybie.. Nous Algeriens sommes totalement pour cette solution qui garanti notre securite et la stabilite de la region, nous ne voulons en aucun cas fermer les yeux et laisser la Turquie d Erdogan et le Qatar et leurs milices et leurs terroristes s installer sur des bases militaires a nos frontieres …Jamais jamais trois fois jamais…et c est l avis du president tunisien Kais Saied que Ghannouchi et sa secte des freres musulmans tentent de destabiliser et humilier….Les prochains jours sont d une importance capitale pour l Algerie et les Algeriens ..

    Gesticulons en silence
    28 juin 2020 - 11 h 35 min

    Il faut passer à l’acte au lieu de montrer ses muscles tout en restant confiné et gesticulé, les sempiternels Blablabla n’ont jamais apportés quoi que ce soit à ses auteurs .

      Anonyme
      28 juin 2020 - 11 h 47 min

      Comme dit l’adage faut pas tirer la moustache du lion qui dort…

    Hocine-Nasser Bouabsa
    28 juin 2020 - 11 h 18 min

    Sachant que la Turquie n’a pas les moyens militaires pour jouer dans la cour des grands, une question se pose d’elle-même. Pour qui joue-t-elle dans la partie du poker libyen où elle laissera certainement des plumes.

    Le jeu de la Russie est lui aussi trouble. Ce pays veut certes sa part du gâteau africain, comme on le voit en Afrique Centrale. Mais n’est-ce pas plus urgent pour ses intérêts stratégiques, qu’elle consolide ses lignes en Crimée face à l’OTAN et Extrême-Orient face à la Chine.

    En lisant RT et Spoutnik on a, l’impression que la Russie pourrait croire que l’Algérie est à la merci de son armement. Mais elle doit savoir que notre pays a aussi d’autres alternatives.

      Anonyme
      28 juin 2020 - 22 h 14 min

      notre pays a aussi d’autres alternatives… Quelles sont donc ces autres alternatives?

    58 ans
    28 juin 2020 - 10 h 28 min

    ce qu m inquiète ce sont les hauts gradés parachutés qui n ont aucune expérience en matière de stratégie militaire peut être qu on a plus de chance avec des conseillés russes sinon c est la cata

    Anonyme
    28 juin 2020 - 9 h 45 min

    Oeil pour oeil dent pour dent.
    Il faut engager des mercenaires kurdes, syriens, yemenites pour semer le chaos et la destruction chez nos ennemis (egypte, turquie, monarchies du golf) qui tentent la meme chose en libye
    (…)

      Le Coqueret du Pérou
      28 juin 2020 - 11 h 04 min

      Egypte, Turquie, Monarchies du golf … la France, le Maroc, l’Egypte … Sans compter ceux qui ne te portent pas dans leurs cœurs par le politiquement correcte ou par intérêts …

      Tu ne trouves pas que ça en fait un peu trop ? Alors, gardes ton œil pour voire d’où vient ce mal et ta dent pour mordre sur ceux qui t’ont foutu dans ce bourbier.

      Il faut engager des mercenaires kurdes, syriens, yéménites … Et puis quoi encore ?

    Anonyme
    28 juin 2020 - 9 h 26 min

    Ça commence à bien faire avec Erdogan. Il faudrait peut être qu’on bombarde une de ces bases pourqu’il retourne chez lui…

      Le goyave du Brésil
      28 juin 2020 - 12 h 26 min

      @Anonyme 28 juin 2020 – 9 h 26 min
      Excellente idée, comme çà Ordogan viendra en rampant te demander des excuses et l’Otan dont fait partie la Turquie t’applaudira et surtout nos « amis » vont apprécier puisqu’ils n’attendent que ce geste de ta part pour être bien servi en TOUTE LEGALITE.
      Concernant cette légalité poses la question pourquoi l’Algérie veut inscrire dans sa nouvelle constitution le droit à notre armée d’intervenir hors de nos frontières

      Est-ce que tu as déjà entendu parler des pays « Neutre » ou « pays non-belligérant  » qui font passer l’intérêt de leurs nations avant la RADJLA tout en consolidant la sécurité de leurs frontières et dénoncer pacifiquement (Voir Hirak) mais avec énergie toutes injustices sur terre dans le cadre des protocoles internationaux. Qui ne lésinent sur aucuns moyens pour arbitrer en cas de conflit pour servir paix, s’ils sont sollicités.

      Je te suggères de lire ou relire sur AP : l’article d’Ali Akika du du 27/06/2020 intitulé : « Libye, Syrie, Palestine : pourquoi l’Algérie doit jouer ses cartes politiques » et te recommandes son dernier paragraphe car tu es parmi les plus concernés et j’espère que tu aime les enfants de toute l’Algérie comme tes propres enfants.

        Anonyme
        28 juin 2020 - 18 h 22 min

        @La Goyave je réitère ce Ie j’ai dit. La Turquie est la plis grande menace à moyen et à long terme pour tous les pays du Maghreb. Laisser la Libye aux turques serait un véritable suicide

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.