Quatre acolytes du général ripoux Wassini Bouazza bientôt entendus par la justice

Mediouni Bouazza
Mokhtar Mediouni, un des complices de Wassini Bouazza. D. R.

Par Mohamed K. – Les huit ans de prison ferme dont a écopé l’ancien directeur de la sécurité intérieure (DGSI), Wassini Bouazza, ne concernent qu’une affaire parmi d’autres, a-t-on appris de sources sûres. Le prochain procès verra la comparution d’au moins quatre complices du général ripoux, résidu de l’ère Gaïd-Salah, incarcéré à la prison de Blida depuis le 13 avril dernier, quelques jours à peine après son limogeage. Selon nos sources, d’autres plaintes sont en cours de traitement dans un procès intenté par Youcef Baadja.

Le général Wassini Bouazza aurait soutenu une équipe de corrompus pour soutirer des millions d’euros à l’homme d’affaires installé en Suisse. Quatre personnes seront entendues par le juge incessamment. Il s’agit d’Amine Belazzoug, qui usurpe la fonction de journaliste ; d’Abdelatif Belkaïm, recruté à la présidence de la République mais mis sur la sellette ; de Habet Hannachi, directeur de la chaîne El-Hayat TV, et de l’ex-colonel Mokhtar Mediouni. Des convocations leur auraient été adressées par le tribunal de Chéraga et ils seront entendus «très prochainement», indique-t-on.

Pour rappel, l’ancien chef de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), le général Wassini Bouazza, a été condamné, mardi dernier, par le tribunal militaire de Blida à une peine de huit ans de prison ferme dans une première affaire. Le concerné est également poursuivi pour haute trahison, trafic d’influence, corruption et abus de pouvoir.

Youcef Baadja mène une guerre acharnée contre ses associés en Algérie qu’il accuse de l’avoir ruiné avec la complicité de personnes qui occupent de hautes fonctions sur place. Dans sa bataille pour récupérer son argent et réclamer justice, il faisait savoir, dans une série de vidéos postées sur les réseaux sociaux en décembre 2019, qu’il avait déposé une série de plaintes auprès des juridictions suisse, britannique, allemande, espagnole et française.

Dans un de ces enregistrements, le patron de Baadja Group Invest affirmait qu’il allait dénoncer, par tous les moyens légaux en sa possession, les dignitaires du régime qui ont participé à sa faillite après qu’il eut décidé d’investir en Algérie en 2009, à son grand dam, puisque, affirme-t-il, dépité, il a découvert une véritable mafia qui gangrène l’économie nationale. L’homme d’affaires se dit victime d’une cabale et assure qu’il ne se laissera pas faire.

Youcef Baadja n’était pas connu du grand public en Algérie. Jusque-là discret, il s’est néanmoins associé à de gros pontes du business local avec lesquels il a créé des sociétés d’importation, le concerné étant spécialisé dans le négoce. Mais sa malheureuse expérience a pris des tournures acides.

M. K.

Comment (27)

    tahar
    30 juin 2020 - 11 h 52 min

    et pour conclure chers amis: il faut supprimer le grade de  » GENERAL » de toutes les armees arabes et africaines ( surtout francophones ).,comme du temps de Boumediene: et il avait raison.
    430 generals pour une population de 43 Millions d’Algeriens: faites vos comptes,bye bye tresor public…..
    et le retraite zawali qui attend devant les bureaux des PTT,en fin de compte pas de monnaies

    Sprinkler
    30 juin 2020 - 10 h 09 min

    Les généraux et la rente, ou quand il y a plus de doigts que de miel dans le pot…

    Bogdanov
    30 juin 2020 - 9 h 34 min

    Des militaires encore et toujours.Quand est-ce qu’ ils vont rentrer dans leurs casernes une bonne fois pour toute pour ne plus faire de politique et de business????

    hadjrader
    30 juin 2020 - 8 h 51 min

    Khawti tant que nous n’avons pas réintégré (la genèse du 1er novembre l’avait comme un PRÉALABLE non négociable) qu’un pays comme le notre ne peut dans l’absolu être dirigé par une JUNTE MILITAIRE…Nous n’avons toujours pas compris que prendre partie pour mettre en avant l’armée dans la gestion des affaires de la citée est un NON SENS une ERREUR grave que tout un peuple pays aujourd’hui au prix FORT la pauvreté gagne des pans entiers de la population Algériennes 80 % des nôtres
    notre système de santé, d’éducation, justice…et j’en passe et des meilleurs …TOUT est à VAU L’EAU (Aller en se dégradant, aller à sa perte, péricliter, aller sans contrôle, partir à la dérive)
    Mais à l’impossible nul n’est tenu (il toujours temps de REDRESSER ce qui doit l’être) en apportant un soutien MASSIF au peuple Algérien et son mouvement du 22 février 2019…à cette condition et uniquement L’ALGERIE NOUVELLE peut devenir une réalité pour les générations futures!!!
    best regards

    Bogdanov
    29 juin 2020 - 22 h 50 min

    C’est cette tète de (…) sur la photo qui n’arrêtait pas d’affirmer que Gaid Salah ne faisait pas de politique!!!!

    Anonyme
    29 juin 2020 - 19 h 55 min

    AP je reviens sur lui …chapeau c est bien n malin on dirait un simple bonhomme qui paie pas de mine mais qd tu l entend on voit que c’est un un pti loup et c’est de quoi il parle au niveau sécuritaire bref il est mouillé ds la corruptions et d autres choses en tant que complice de Wassini.
    Il est plus malin qu eux tous c est comme le grd dealer qui roule avec une Fiat Uno et le p’tit caïd quartier qui roule avec le dernier Merco décapotable. Il paie pas de mine ex Colonel du omos. de la viande .du blé de la farine du sucre du gaz du coco essence et les capitaines lieutenant c était pareil ensuite qd tu deviens commandant ou colonel tu commences a goûter aux meilleures choses fric or drogue diamant passerelle de terrain , création d entreprises petites et moyennes et le grale c est qd tu deviens général , tu as l Algerie et tt c qu elle contient.
    Qu est ce que tu veux mon fils plus tard ?
    Bandit …. Ben oui.

    REDA
    29 juin 2020 - 19 h 53 min

    Tiens ! Même le général Mokhtar Mediouni… qui l’eût cru ? Décidément……

    Anonyme
    29 juin 2020 - 19 h 45 min

    AP lol je le connais pas ce type là mais vous je vous connais bien alors si mon com n est pas passé.C est qu a ce monsieur je lui donne pas bcps de temps avt d être convoqué par la gendarmerie et être dirigé en mandat dépôt à El Harrach en attendant son procès.
    On reviendra sur ce sujet surement….faites moi confiance il est dans le collimateur aussi ….. Li ma rlaf koumch i bet barra.Ben oui. C est bien nous !
    Je connais pas ce monsieur mais vous vous le connaissez très bien ….vous ! Lol

    Djemel
    29 juin 2020 - 18 h 53 min

    Mediouni est répugnant. Honte à celles et à ceux qui le recevaient sur les plateaux de TV et de radio. Autres choses : j’ai le doute que les bandis de (…) ont partagé les terres de l’Algérie. Chaque groupe s’est accaparé des milliers d’hectares. Qui vérifie les dossiers des biens de l’état? J’espère me tromper…

    mohblida16000
    29 juin 2020 - 17 h 23 min

    Bonjour a tous, Colonel Mediouni, un officier raté du DRS qui a fait union avec le raciste general inculte et ignare GS pour attaquer l’homme qui leur faisait peur et qu ils n’oser jamais approcher au sommet da sa puissance le general M. Ce colonel corrompu, charognards qui a pu sortir 100 000 $ cash avec la complicité de la bande de GS doit être mis hors d état de nuire avec Lachekehm et A. Ghris les résidu de GS. faut pas oublier que les Bouteflika fratrie ont laissé a GS la main mise sur l’armée de 2013 a 2019 pour placer ses hommes corrompus comme lui pour affaiblir T et détruire le DRS. Je pense que cette bande de malfaiteur et de voyous ont presque mener le pays a une guerre civile sans la mort de leur chef GS l’inculte ignare et la neutralisation de wassini Bouazza et Kamel Belmiloude alias caniche.
    nous avons réellement espoir en la personne bachelier et saint-cyrien de nettoyer l ANP de cette bande de mafieux, racistes qui ont nuis a l image de l armée comme jamais au paravent depuis 1962. l histoire retiendra que AGS a été un des CEM de l ANP qui a mis en danger de mort le pays en poussant les Algériens a un affrontement ethnique dévastateur pour l Algérie. cet episode devra être jugé et pris en compte par le Haut commandement de l armée et doit servir de ligne rouge a ne jamais franchir par un officier general pour la peine de cours martiale et passible de l execution. étant moi meme un ancien élevé de ENITA, je considère que AGS est passible de la peine de mort pour haute trahison.

      Thamourth
      29 juin 2020 - 20 h 33 min

      Ton problème c’est l’usage de vocabulaire quetu ne maîtrise pas. Tu vois, on t’a reconnu, tu es un béneniste.

        Wlad França
        29 juin 2020 - 22 h 10 min

        Toi, c’est la grammaire que tu ne maîtrises pas. Relis toi!

    Anonimaoui
    29 juin 2020 - 16 h 05 min

    Ce minable Wassini n’est rien du tout sans l’entremise de son complice Lachekam qui l’a introduit dans le harem de Gaid Fayeh avec un travail préparatoire du serviteur Kermit Bounouira. La même méthode à été appliquée par ce chacal de Lachekam pour la désignation de Lakhdar et de Kamel caniche à la tête de la DCSA. Toute cette bande de malfaiteurs , à sa tête Lachekam, doit être mise rapidement hors d’etat de nuire. Sinon rien ne changera.

    Wlad França
    29 juin 2020 - 15 h 38 min

    Mokhtar Mediouni, un ancien colonel de la DRS, porte-parole officieux e Gaid Salah. Il était de tous les plateaux radiophoniques de la chaine 3 pour défendre le point de vue de l’armée et de son boss le vilain Gaid Salah. C’est ce Mediouni qui a passé les frontières avec un pactole de 100,000$ dans les poches sans être inquiété par les douaniers. (…)

    Ayweel
    29 juin 2020 - 15 h 24 min

    vue ce qui se passe actuellement, vue le nombre des militaires tous corps d’état confondus, vue le nombres de haut responsables civiles et militaires, vue les postes les plus sensibles qu’ils occupent, vue l’ampleur de ce troupeau conduit en prison,vue les centaines de milliards de dollars volatilisés , je suis à 100 % sûr^que l’Algérie était bel et bien entre les mains des pirates. il reste à savoir quand et comment ils ont mis la main dessus et jusqu’à quel niveau et profondeur ils se sont infiltrés ???

    Le HARAM est roi en Algérie
    29 juin 2020 - 15 h 11 min

    Mon défunt père, Allah yarhamou fait partie des nombreux victimes émigrés.
    Même un pur Français que nous avons connus par hasard en Algérie qui courait comme un fou, comme nous pour que justice nous soit rendue, en vain.
    Il nous restaient que nos yeux pour pleurer.
    La justice au bled est de connivence avec les mafieux qui les achètent en les corrompants comme bon leurs semblent.
    (…)

    elhadj
    29 juin 2020 - 14 h 49 min

    sans connaitre la personnalité de ce personnage mais avoir écouté par curiosité sur le Web ses différentes plaintes avec l exposition de pièces justificatives et les copies des multiples plaintes déposées auprès de la justice algérienne dont il sont demeurées sans suite , il semble a priori ,en attendant que justice soit rendue,que beaucoup de personnalités algériennes et des propriétaires de médias sont mis en cause pour avoir cause la perte de ses investissements sur ses propres fonds en Algérie. aussi,cela a donne une très mauvaise sur la réputation du pays et a sans aucun doute contribue au désengagement de la diaspora a investir et s engager donc au développement du pays.

    MOI
    29 juin 2020 - 13 h 44 min

    Ils ont fait de l’Algérie une passoire et une proie facile.
    Huit ans c’est peu.

    Anonyme
    29 juin 2020 - 13 h 00 min

    J ai écouté un extrait d interview de Medioni qui passait à la chaîne El hayat sur Facebook,j ai été scandalisé par le ton de voyou qu il employait pour dénigrer certaines personnes politiques…ces hommes devraient être affectés à des métiers de tenanciers de maison close….et pas pour parler au nom de l état algérien…
    Si ceux qui sont au pouvoir sont de son gabarit, comment voulez vous que les algériens soient respectueux des femmes en général !!!!

    Je sais de quoi je parle
    29 juin 2020 - 12 h 46 min

    En Europe et il se peut ailleurs aussi, , dans le millieu des entrepreneurs, dès que le mot Algérie est prononcé, le clignotant rouge s’allume, combien de binationaux se sont fait déplumer, ce Monsieur n’est pas le premier et sûrement pas le dernier, les avoirs de notre diaspora s’élèvent à plusieurs centaines de milliards USD et ses compétences dans tous les domaines sont prouvés, à causse de ses malotrus qui ont mis main basse sur tous les rouages pour ruiner l’Algérie et s’enrichir malhonnêtement, notre pays ne peut en profiter, quel dommage.

      Belveder
      29 juin 2020 - 13 h 55 min

      La Diaspora Algérienne a des centaines de milliards de dollars ???première nouvelle On bat même les chinois qui détiennent la dette américaine..

        Concernant les binationaux
        30 juin 2020 - 5 h 10 min

        Lors d’une émission télévisée, feu Madame Simone Viel avait dit cette phrase, il faut leur ouvrir les portes de l’administration, si non demain, ils détiendront l’économie Française, ils sont tous entrain de faire du commerce.

    anonyme
    29 juin 2020 - 12 h 35 min

    Ce mediouni se presente comme un expert respectable sur latv et youtube pour cacher ses magouilles en jouant au patriote

    58 ans
    29 juin 2020 - 11 h 51 min

    (…) en attendant c est toujours bon a prendre malgré cette justice qui reste aux ordres d ou son indulgence et sa partialité
    PRENEZ NOTE ♥ Dans les pays de droit la justice des hommes n a de chef ,de roi ,de maître, ou de président qu elle même car elle est au dessus de tout et en dessous du TOUT PUISSANT ,,,,,peut que vous aurez a le citer un jour
    PS je me resserve les droits d auteur

      Le président
      29 juin 2020 - 18 h 47 min

      Hier , il a orné de fil de diamant son vénerable Gaid Salah , aujourd’hui il tresse des lauriers à Tebboune et demain ……………il sera Yago de Richelieu . Débiteurs d’insanités sur la télé Loubia , il pérsévère dans son vomis par des circonvolutions aussi perplexes que vides de sens .

    Comment a t-il fait pour devenir colonel.
    29 juin 2020 - 11 h 17 min

    J’ai écouté plusieurs fois le colonel Mokhtar Mediouni, je me suis demander ou avait fait ses classes ce monsieur pour arriver au grade de colonel, aucun style, aucune classe, des phrases à l’emporte piece, très vague, il parle comme un gars qui n’a jamais quitter sa DECHRA, si l’ANP ne compter en son sein que des gens de cet acabit le pays sera déjà pris depuis très longtemps, remarque un LAJUDAN de 3ami el gaid faisait peur aux généraux, tout est devenu possible, espérons que cette fois toute la mafia sera débarquée des rangs de l’armée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.