Attar demande l’accélération de l’application de la loi sur les hydrocarbures

hassi r'mel gaz projets
Le projet de boosting de gaz a nécessité un investissement de 2 milliards de dollars. D. R.

Le ministre de l’Energie, Abdelmadjid Attar, a présidé une réunion avec les hauts cadres du secteur de l’Energie, dont les présidents des agences Alnaft, ARH, la CREG et le PDG de Sonatrach, selon un communiqué du ministère.

«Cette réunion a été consacrée à la présentation du secteur de l’énergie qui constitue la locomotive de l’économie nationale et la préparation d’une feuille de route sectorielle à court, moyen et long terme qui portera sur les principaux axes de la stratégie énergétique avec la définition des actions, des engagements et des délais de mise en œuvre de ces actions, dans le cadre du programme d’action du gouvernement et des orientations de Monsieur le Président de la République».

Selon le dit communiqué, le ministre a salué l’ensemble des cadres du secteur et à travers eux l’ensemble des travailleurs, appelant à mobiliser toutes les synergies et les compétences afin de relever les défis qu’affronte le secteur dans l’objectif de contribuer au développement économique et social du pays.

Parmi les objectifs primordiaux assignés au secteur, le ministre a cité notamment, l’approvisionnement du marché national en produits énergétiques (tous types confondus), le renforcement des capacités de production, et la préservation des parts de marché à l’exportation.

Attar a particulièrement insisté sur la nécessité de procéder dans les plus brefs à satisfaire les milliers de demandes des agriculteurs et des industriels pour le raccordement en énergie électrique et gaz naturel. «Les potentialités sont multiples et énormes, particulièrement dans les régions du sud et des hauts plateaux, où les volontés d’investir, de produire, n’attendent que l’énergie nécessaire», a souligné le ministère.

Il a insisté sur la nécessité d’accélérer le développement des réserves prouvées et des gisements découverts non encore développés en privilégiant le recours au partenariat gagnant-gagnant. A cet effet, il a appelé à accélérer l’élaboration des textes d’application de la nouvelle loi sur les Hydrocarbures afin de rassurer les partenaires et les potentiels investisseurs et de lancer les compagnes de promotion du domaine minier dont le potentiel est prometteur.

R. E.

Comment (2)

    Mangez
    11 juillet 2020 - 12 h 25 min

    Il n’y a pas que cette société en Algérie !
    Agroalimentaire, recherche… Quand on aura faim mangeons du BRUT !
    Quand tu achètes une voiture, combien d’estomacs ailleurs vas-tu nourrir ?
    Tu leur vend un baril à 30€ ils en bouffent et fabriquent ce qui te sera vendu bien fois plus cher !
    °°°°°°°°°°°°°°Tu rames à contre-courant, tu t’épuises, tu coules ou tu dérives jusqu’à ta disparition.
    Bêtise humaine ! Un teeshirt à 1€ , ils te rajoutent une inscription ridicule dessus et ils te le vendent à 30€ !
    Tu est content de toi pour le regard des autres! L’Habit fais l’imam chez nous hélas !
    C’est quoi ces conneries idôlatres accrochées à ton retroviseur? hein? ignorant!

    Anonyme
    11 juillet 2020 - 0 h 27 min

    AU DIABLE VOTRE DÉVELOPPEMENT
    vous avez assez massacré l’environnement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.