Véronique Jacquier : une journaliste nostalgique falsificatrice de l’histoire

Vero France des lumières
Véronique Jacquier, un «air de famille» politique avec Eric Zemmour. D. R.

Par Mrizek Sahraoui – Finie cette France des lumières, de la pensée, de l’universel, de la grande presse qui connut des moments plus glorieux avant de tomber entre les mains de scribouillards et autres braillards dont la principale préoccupation est moins de s’astreindre à la rigueur journalistique que de verser dans la recherche du buzz. Place désormais au règne des idiots, ultracrépidariens, de plus en plus nombreux partout. Notamment dans la galaxie médiatique où l’ignorance concurrence la bêtise, l’orgueil, la médiocrité. Et, sur un tel registre précisément, la chaîne CNews fait office de repaire des rien-du-tout, chanteurs de comptines totalement sans intérêt quand elles ne sont pas scandaleusement racistes.

Véronique Jacquier qu’on dit journaliste politique chez CNews s’est illustrée, de nouveau, jeudi dernier, dans le club ouvert des falsificateurs de l’histoire coloniale par un argumentaire au ras des pâquerettes. Elle a affirmé sous un air de nostalgie honteuse difficilement dissimulable : «La France a colonisé l’Algérie pour mettre fin à la piraterie barbaresque et à l’esclavage en Méditerranée pratiqué à l’époque par les musulmans.»

Elle poursuit dans la même veine : « En 1830, l’Algérie c’était rien du tout. La France a construit des ponts, des routes, des hôpitaux, Emmanuel Macron faudra [sic] bien qu’il tienne un peu beaucoup plus [resic] ce discours plutôt que d’être dans l’autoflagellation et la repentance, un chemin qu’avaient commencé à emprunter Jacques Chirac et François Hollande. Enfin, la France pourra être aussi en droit de demander des excuses pour les massacres d’Oran et pour les massacres de tous les harkis, de tous les Français pendant cette période de l’histoire.»

Et, bien sûr, de tels propos qui sont bien entendu des contrevérités historiques manifestes ont suscité des réactions de solidarité venant de tous les racistes de France et de Navarre. Celle qui officie sur le même plateau qu’Eric Zemmour, le polémiste en chef venu d’ailleurs et qui déteste ceux qui sont arrivés un peu plus tard, et bientôt Marion Maréchal-Le Pen, a oublié la torture pourtant reconnue par les auteurs. Pas plus qu’elle ne s’est attardée sur le passé colonial particulièrement sanglant, une indignation sélective.

Ecrire l’histoire est une façon comme une autre de se libérer du passé, dit un jour Goethe. Le hic, c’est que Véronique Jacquier ne sait ni écrire convenablement l’histoire de son pays ni même la raconter fidèlement aux enfants de la patrie.

Ce qui rend la chroniqueuse incapable de voir avec clarté les heures sombres de la France coloniale, encore moins de se délivrer du lourd fardeau des crimes commis contre l’humanité, une réalité historique incontestable.

M. S.

Comment (79)

    Anonyme3
    21 juillet 2020 - 18 h 15 min

    Cette conasse dit n’importe quoi , elle na ramener avec elle, pour dire qu’elle à laissé ses biens,elle est venu avec quelques chiffons dans sa valise avec dès pieds noir du charbon.cette conasse au fond d’elle connais ce qu’ ont fait lès barbares militaires armés jusqu’au dents et lès misérables français et leurs frères au peuple Algériens,les lâches ont volés même lès crânes de nos résistants et lès ont emprisonné dans un musée.pour eux ils se croient civilisées ,pour nous des barbares assis sur l’argent volé.

    Cosmopolite
    21 juillet 2020 - 11 h 44 min

    Vous l’avez sûrement remarqué , il y a de plus en plus de journalistes en quête de se faire une place sur le marché médiatique , en se caractérisant par une posture empruntée à Zemmour.
    Cela consiste à occuper le créneau vendeur, du racisme.
    Après avoir échoué en homophobie contre les LGBT ( lobby puissant qui fait passer toutes les lois ) ; ils s’évertuent à casser de l’africain ( Nord et Sud).
    Ils ont trouvé un public qu’ils manipulent d’une part et l’entrainent vers les abîmes d’autres part .
    Car les millions d’africains ( Français ou Immigrés ) ne se laisseront pas faire.
    En un mot ces gens ( ces journaleux avides de reconnaissance) veulent le chaos.
    Ils l’auront , mais ils ne s’en sortiront pas indemnes .
    Il y a tout le tiers-monde qui répliquera avec des répercutions planétaires au détriment de ce pays que vous semblez défendre avec de faux arguments, des mensonges en continu et des falsifications.
    Ce n’est point une menace , c’est une réalité.

    malek
    20 juillet 2020 - 6 h 45 min

    voir a qui appartient cette chaine et vous aurez tous compris

    pacha
    19 juillet 2020 - 20 h 40 min

    madame Veronique Jacquier, la France de mille huit cent trente deux, je le met en lettre pour que ça intègre votre cerveau et s’inscrit dans votre mémoire, avait construit des ponts et des routes qui n’ont eu de but que de s’arrêter où s’arrêtaient les besoins des colons qui étaient venus sans connaissances sans instruction, qui pour faire fortune et qui pour échapper à la misère vers et dans un pays peuplé de gens instruits où le dernier savait lire et écrire son nom à partir de cinq ans déjà, et ce grâce à l’école coranique où on commençait à apprendre le rituel des ablutions quand la saleté noyait paris lyon et autres dans les détritus dont vous ne saviez quoi faire tels ils ont laissé traces dans vos gènes. La première préoccupation de la colonisation était la la déculturation par la destruction des universités et medersa où on étudiait la science, les mathématiques, la physique et autre quand ton souverain de l’époque le despote Napoléon III comme Charles dix vivaient oisifs ça et là dans les châteaux de leur fuites des monarchies cousines où l’instruction était plus dans les rengaines du pouvoir et les oisives occupations de scelles et de juments je m’entend. Ainsi allait l’ambition de vos anciens Maîtres puisque vous y êtes encore attachée au carcan qui vous retient à l’ignorance de l’histoire qui elle ne les a guère épargné. ils sont morts titrés de noblesse usurpée par la force des armes, de l’écrasement et la soumission de leur peuple par la servitude, de costumes, médailles d’apparat à ne pouvoir nourrir leur pays en s’endettant comme c’était envers l’Algérie encore à ce jour où le crédit continue à courir comme courra la dette morale qui fera de vous jusqu’à le nième génération les obligés de l’Algérie et des algériens, nous transmettrons le témoins soyez en sure et consciente pour une fois et pour votre avenir

    Jacques Mariani
    19 juillet 2020 - 17 h 54 min

    Si l’Histoire n’est pas une science au sens strict du terme elle s’en rapproche cependant ; en effet l’Histoire a en vue d’expliciter les causes, et de rendre intelligibles les faits qu’elle étudie …..Faire l’Histoire de l’Algérie c’est expliquer ce qui est singulier ( la colonisation ) et dire qu’ elle aurait pu ne pas se produire !
    l’Histoire de la colonisation ne peut être portée que par des analystes impartiaux et attentifs aux causes. L’Histoire , l’authentique , ne peut être et ne doit pas être celle portée par un parti politique , ici le FLN , dans le seul souci de son maintien au pouvoir parce qu’ il sait l’approbation et le rassemblement du petit peuple autour de la stigmatisation des crimes coloniaux qui répondaient à d’autres crimes.
    OUI , L’Algérie n’existait pas en tant que Nation ou qu’ État avant 1830 . Aucune frontière n’en délimitait son pourtour actuel : les Ottomans , colonisateurs dans la Régence d’Alger et le long du littoral méditerranéen, se contentaient d’occuper et de lever taxes et impôts sur les autochtones.
    A partir de l’expulsion des arabo-berbères d’Espagne « les corsaires de Barbarie étaient en grand crédit dès l’an 1390. et troublaient déjà fort bien le commerce sur mer, et le repos de la Chrétienté » Rev Dan
    En effet les enfants et les adultes enlevés sur les côtes d’Espagne, d’Italie , de Corse ou d’ Angleterre étaient mis en esclavage et étaient l’objet de rançons ou de rachats . Les renégats chrétiens et autres albanais constituaient souvent les cadres de la flotte corsaire ou pirate. L’équipage, était aussi composé d’esclaves chrétiens :
     » Les uns étaient chargés de la manœuvre des voiles, les autres constituaient la chiourme des rameurs rivés à leur banc…… Le trafic des esclaves semble avoir été l’un des mobiles les plus puissants de la guerre de course…… .En 1580, Haëdo a dénombré 25 000 esclaves chrétiens à Alger. En trois siècles, il en serait passé un million. …..Source Algérie ancienne
    Le trafic des esclaves et des prises constituait l’essentiel des exportations d’Alger. En plus des cuirs, laines et cire dont le Dey monopolisait le commerce, Alger exportait quelques produits locaux : figues, dattes,
    « Alger ne nous rapporte rien » écrit en 1699 le Consul de France à la Chambre de Commerce de Marseille !
    La Régence d’Alger fut bien le souci des Rois français et européens face aux actes de piraterie qui troublaient le commerce maritime et qui mirent aux fers , en esclavage, plus d’un million de captifs chrétiens .
    Alors oui , l’Algérie d’alors n’était rien comme d’ailleurs toute l’Afrique sub-saharienne et noire ; ce n’est pas faire injure de faire le cliché , à l’instant T , d’un peuple ou d’une Nation. La Gaule était inculte quand Athènes ou Rome dominaient dès avant J.C ! Est-ce insulte à l’égard des Français de le dire ? ! Désert intellectuel et spirituel de l’Algérie de cette époque.
    Quel Platon , Socrate , Gallien, Thalès, Michel Ange , Léonard de Vinci , ou Pascal brillait en Numidie d’alors ? La colonisation française aurait bien pu ne pas être : elle fut bien la cause de ces 4 siècles de courses .
    Que l’Algérie ait pu recouvrer son indépendance ne doit pas raviver la haine entre nos 2 peuples . Trois guerres avec l’Allemagne et des millions de morts ont permis le rapprochement , la coopération de ces deux peuples et mes enfants et petits enfants ne sont pas dans la haine et le ressentiment .
    Quel Adenauer ou De Gaulle algérien saura nous rapprocher ? De Boumedienne à Tebboune en passant par Bouteflika le ressentiment à notre égard est bien cultivé . C’est péché !

      Algérien
      20 juillet 2020 - 10 h 53 min

      Allez diffuser votre venin ailleurs car nous connaissons notre histoire.

        Si Tayeb
        20 juillet 2020 - 16 h 46 min

        Si j’ai bien compris les cadres de la flotte corsaire ou pirate etaient des renégats chrétiens et albanais et l’équipage, était composé d’esclaves chrétiens d’apres vos dires. Dans ce cas pourquoi vous vous etes invite en Algerie.

        Lazizi
        21 juillet 2020 - 21 h 12 min

        Mme Jaquier,
        Les ponts : nous traversons les quelques Oueds en dehors des crues seulement.
        Les routes : pour relier les fermes des colons ; on appelle aussi ces routes  » voies de pénétration « .
        Les hôpitaux : les quelques bâtiment existant en 1962 étaient des hôpitaux militaires ; on peut en voir sur des cartes postales de l’époque. Pour Alger, Oran ou Constantine c’était réservé à la masse de pieds noirs habitant ces villes.
        ARRETEZ DE DIRE DE SOTTISES. En plus de ça vous êtes vilaine.

        Hcino
        28 juillet 2020 - 21 h 01 min

        Votre récit s’arrête a 1699 et après il s’est passé quoi?
        La période qui nous intéresse, et dont parle cette « journaliste »,c’est a partir de 1830! est ce que a ce moment la l’Algérie n’était rien du tout?

      Bouzwija
      20 juillet 2020 - 12 h 59 min

      @ Mariani 17:54′ On se console comme on peut, vous aviez cru ne jamais être déboutés du pays de cocagne qui n’avait jamais été le votre, après vos aïeux fuyant la misère de leur pays d’origine, vous voilà de nouveau apatride, pauvre de vous, je n’aimerais pas être à votre place, quant à votre histoire de frontière allez la raconter aux naïfs.

      Cirta25
      20 juillet 2020 - 13 h 21 min

      A Pacha : A lire votre écrit, c’est à se demander comment la France a pu conquérir l’Algérie et si, à la lumière de votre propos, l’inverse aurait pu se produire à ce moment là ? Pourriez-vous par contre nous citer les noms des universités, que vous mentionnez, qui d’après-vous vous exister déjà en Algérie. Enfin, comment se fait-il que l’école coranique n’est pas survécu à la concurrence de l’enseignement laïque ? Est-ce à dire que les sciences modernes, les progrès techniques et technologiques sont antinomiques avec l’enseignement religieux ? Pensez-vous que les invasions arabes ont eu un impact sur les populations autochtones et y a t-il eu un processus d’acculturation pour les noms berbères soient effacés de l’histoire au profit de dénominations importées d’Arabie et qui préexistaient à l’islam ?

      Winna
      20 juillet 2020 - 16 h 08 min

      Un jour, béni, quand le FLN post-indépendance aurait disparu et les mensonges avec, les algérien(ne) remercieront la France. Un Algérien, fier de l’être.

      Défaire jusqu’à en finir avec l’influence néfaste des ersatz qui empêchent l’accomplissement total de l’indépendance
      20 juillet 2020 - 17 h 16 min

      La singularité que vous évoquez, prélude au négationnisme, ne peut qualifier le fait historique du colonialisme français en Algèrie, lequel a duré plus d’un siècle (132 ans) au vu et au su de tout le monde, vécu par un peuple tout entier dans sa chair, à travers 4 générations soit au bas mot 20 millions d’Algèriens (ou si vous voulez d’âmes ou d’êtres humains), dont une grande partie a été décimée ou déportée pour leur refus ou leur résistance à cet état de fait.
      Si j’ai bien compris vos propos, vous voulez affirmer que seuls des « extraterrestres » auraient assez de distance pour étudier l’histoire objectivement et encore !…ce n’est alors que là qu’on parviendrait -peut être- au postulat que le colonialisme est aux antipodes des droits des peuples et ne peut jamais s’en accomoder.
      Concernant le parti-pris flagrant aux relents nostalgiques émanant de vos propos, sachez que la majorité des Algériens nés et ayant vécu libres ont sans aucun doute assez de maturité et suffisamment de dignité, pour dépasser et anéantir tous les complots, d’ailleurs fomentés depuis 1962 contre le cours de l’indépendance par des officines françaises, en collusion d’ordre affairiste selon la conjoncture et le contexte avec diverses autres étrangères mal intentionnées, aidées en cela par toutes les trahisons infectes en interne, qui font le plus mal pour empêcher son accomplissement total.

      Ils ne cessent d’exprimer fortement ne rien regretter, malgré tout de l’indépendance, mais au contraire laissent paraitre qu’une nouvelle étape faite d’encore plus de détermination à défaire jusqu’à en finir avec l’influence néfaste de tous les ersatz du passé colonial.
      Il en va de l’avenir depuis longtemps attendu et espéré et aujourd’hui légitimement voulu pour notre pays et nos enfants.
      Et ce n’est qu’après cette réalisation que tout deviendrait possible, rendant possible de nouvelles relations entre les deux pays pour une vraie coopération mutuellement bénéfique aux peuples.

      IWEN
      21 juillet 2020 - 21 h 08 min

      Il y a une chose qui est sûr, les richesses se trouvaient dans les pays du sud de la méditerranée et pas du tout au nord de celle ci, les différentes attaques et autres invasion et autres guerres de religions contre le monde musulmans n’avaient rien à voir avec la défense de la chrétienté ou la défense des esclaves !!
      Tout ces crimes étaient connus dans les pays de l’Europe ! et les croisades si ce n’est un preuve, qu’est ce que celà pourait être ? ! !

      On parle d’esclavage en Afrique du nord, mais on oublierait le pourquoi les populations, pour une majorité d’entre elles avaient choisi l’Islam comme religion !

      L’une des habitudes qui avaient cour à l’époque de la Reconquista, aussi bien en Espagne (initialement, que dans le reste de l’Europe, fut , pour ceux qui revenaient des pays musulmans, de dire qu’ils avaient étés captifs des musulmans, pour ne pas être brûlés sur le bucher pour apostasie, par l’église, sachant que la méthode celle ci avait durée plusieurs années, sur plusieurs générations, afin de marquer les esprits des population d’Europe, comme elle avait terrorisé celle des Amériques.

      l’Algérie n’existait pas ?? !! Pourquoi des batailles dans toute l’Algérie jusqu’en 1920 quasiment et ceci est une réalité histroique sur laquelle les historiens s’accordent, car à partir de cette époque, la France avait eu l’ingénieuse idée d’impliquer les indigènes Algériens et autres, dans des guerres de reconquêtes dans les territoires que celle ci pensait posséder de droit !

    Bouzwija
    19 juillet 2020 - 17 h 50 min

    Elle est hilare, elle est contente d’elle de débiter des inepties, pauvre France, être entre les mains d’un tel ramassis, tu es tombée bien bas.

    DZLander
    19 juillet 2020 - 17 h 14 min

    Cette productrice de boniments sur commande, dont le visage est visiblement marqué par la haine de notre pays, est de toute évidence à coté de la plaque. A mon avis la seule réponse possible qu’il lui faudra infliger est de fédérer d’ores et déjà un conclave d’historiens, géographes, psycho-sociologues et autres universitaires, chercheurs ou non, d’ici ou d’ailleurs, pour se mettre d’accord sur une écriture algéro-centriste de l’histoire, bien évidemment sans que pour cela il faille verser dans le même travers que l’ex colonisateur, autrement dit sans commettre, en l’occurrence, les slogans et lieux communs d’un parti dit FLN post indépendance -l’antithèse même du FLN canal historique d’avant 1962- ; mais avec pour objectif et souci majeurs de mettre en place une véritable écriture authentique de l’histoire de la colonisation française de notre pays. Pour tout dire, ce que nous autres Algériens voulons dans le fond, c’est quelque chose qui soit pérenne, quelque chose qui frise l’éternité, quelque chose qui restera longtemps dans la mémoire des Algériens et des Français et ce, quelles que soient les circonstances et conjonctures politiques actuelles et à venir. Nous, on veut quelque chose que les Juifs, pour leur part, appellent «Shoah». Mais pour nous autres Algériens, ce sera avec une autre appellation, une appellation typiquement algérienne. Car il ne faut jamais perdre de vue que la véritable «shoah» -si pour l’instant on doit l’appeler ainsi- a d’abord existé en Algérie ! Elle a existé avec les enfumages, les chambres à gaz, la terre brûlée et tous les nombreux autres moyens destructeurs que le colonisateur a mis en œuvre pour exterminer toute une population, et pas seulement une partie de cette population, comme Hitler l’avait fait avec les Juifs. Alors, vivement ce début d’écriture de l’histoire authentique des massacres à grande échelle, en tout cas parmi les plus grands que l’histoire contemporaine de l’humanité ait connus. De la sorte, quelle réponse plus cinglante à cette égarée de l’histoire, et aussi quelle façon magistrale de rabaisser le caquet à tous les autres égarés de droite et d’extrême droite française qui semblent continuer de n’avoir qu’une seule raison d’être : nuire coûte que coûte à l’Algérie indépendante !

    rossolini
    19 juillet 2020 - 16 h 30 min

    A la fin d’une partie chacun reprend ses billes.Les français ont repris leurs pieds noirs élevés sur la terre algérienne. Par contre ils tolèrent aujourd’hui encore la présence de 4 à 6 millions d’algériens installés chez Eux.Un jour ou l’autre ,un nouveau gouvernement français enjoindra à tous ces algériens de retourner chez eux.Et ce serait une politique de justice .L’Algérie retrouverait ses enfants égarés là bas.

      Algérien
      19 juillet 2020 - 18 h 19 min

      Le peuple Sahraoui vous chassera de son pays comme les Algériens avaient chassés vos protecteurs pédophiles une mains devant et une autre derrière.

    Hamid
    19 juillet 2020 - 16 h 26 min

    There’s a commenter here who’s saying that he’s happy and proud to have french nationality and live in France , a country of freedom , brotherhood and mostly human rights .Are you serious or just teasing us ? If you’re serious , well , apart from regrettable , to say that is incredibly shocking , i just can’t get over it.Do you agree with me that country you praise and adore is an abuser of human rights ? Your pseudo country has a horrible track record of abuse : more than a million and half Algerians killed , two of whom are family members plus others deported to New Caledonia ….and the list goes on .I’ve no love for your country.My position is consistent and unchanged .Right, look after yourselves in this difficult time and bye .May Allah bless our country and our Chouhada ! Tahia ElDzair as always ………. …. . ..

    Lheq
    19 juillet 2020 - 14 h 34 min

    Les propos que cette personne a tenu ne sont que la preuve de son inculture et méconnaissance de l’histoire Algéro-Française.
    Cela dit, les plus grands et méchants falsificateurs de l’histoire Algérienne sont parmi nous en Algérie, nos propres frères, ils ne sont pas étrangers.

      Algérien
      19 juillet 2020 - 16 h 46 min

      Casse toi pauvre (…) consentant ce n’est pas chez toi ici et rejoints tes frères Marocains.
      Cette minable savait tout mais la haine de la perte du paradis perdu l’Algérie de papa la tue.

    Brahms
    19 juillet 2020 - 2 h 32 min

    Olive de chez Popeye,

    En France, les cathédrales commencent à bruler et les journalistes montent vite au créneau quand il s’agit de leur patrimoine (qui a fait ça, vite une enquête, attrapons vite les auteurs, suspicion sur des communautés), ils jouent aux effarés, aux inquiets.
    Par contre, quand ils bousillent les pays des autres, ils trouvent vite des prétextes, se fichant éperdument des conséquences. Donc, pas d’affolement, l’avenir nous dira tout sur les désastres commis par des imbéciles ou par des fascistes, quel que soit le pays et la covid – 19 (virus) vise tout le monde. Dans la vie, tout se paye en centuple quand on a fait du mal.

    Hamid
    19 juillet 2020 - 2 h 30 min

    It’s unbelievable that this idiot journalist of a right wing defends colonisation while the whole world is against it in the aftermath of the killing of a black man in the USA .She’s surely still fuelled by nostalgia for the old good days of french Algeria , and by extension , her France of 1830 set out to educate and civilise us , in other terms , we were at that time a barbarian people .What happened afterwards ? That France she continuously praises and adores created a colony called french Algeria, separate from itself , by subjugating us and and the same time bringing in new settlers .This pseudo journalist is out of historical reality , heartless , inhuman .The decapitation of the resistants ‘heads taken to Paris and kept there in boxes for years is a horrific example .She should revisit , rethink the way she looks at colonialism and its cruelty and learn that invading a country isn’t , by definition , educating nor civilising people , rather the reverse , a kind of self-conflicted wound of the colonial past that France suffers now and pays the price .Well , take care of yourselves and bye .May Allah bless our country and our Chouhada ! Tahia ElDzair as always …………………….

    Lazizi
    18 juillet 2020 - 20 h 33 min

    Bof ! Ces gens sont en manque tout simplement.
    Sur le plateau de CNews il leur est permis de vomir ; C’est ça la Démocratie : vomir en public.
    LEUR CAUCHEMAR N’EST PAS FINI.

    BACHTOLA
    18 juillet 2020 - 20 h 26 min

    Tant que la France et ses politiques n’ont pas fait leur devoir, de raconter dans les manuels scolaires l’Histoire vraie de la colonisation. Qui passe aussi par le cinéma, les reportages, la télé, la radio…etc…Le même travail qu’elle a fait pour les juifs victimes du nazisme . La vérité sera a jamais dissimulée et ce genre de dérapage et de mensonges continuent à circuler et trouveront une oreille pour l’écouter . Que font nos politiques pour exiger un travail de fond à ce pays ? Malheureusement une partie de nos citoyens arrivent à donner raison à Marine Lepen sous prétexte qu’elle a critiqué nos hommes politiques. parmi nous il y a les pires Harkis qui ne veulent pas que la vérité soit connu par tout les français et par le monde entier. Tant que le peuple algérien ne parle pas avec une seule parole on avancera pas dans ce domaine

      mwaidudéserthistoire
      23 juillet 2020 - 23 h 19 min

      «  »Qui passe aussi par le cinéma, les reportages, la télé, la radio…etc… » »
      J’en vois pourtant passer tous les 4 mois … et sachant que la radio france inter et l’ensemble du cinéma est de tendance gauche communiste, de l’anti colonialisme c’est pas ce qui manque …
      Et ça fait 36 ans que j’ai jamais vu quoi que ce soit au cinéma qui ait l’air de donner envie d’être français … C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquels le pen monte année après année …

    DZLander
    18 juillet 2020 - 20 h 07 min

    @Socrate -18 juillet 2020 – 13 h 11 min
    La lettre ci-dessous est un exemple parmi tant d’autres qui vous prouvera qu’en dépit des sornettes haineuses que vous débitez chaque fois sur notre pays, l’Algérie existait déjà en tant qu’état-nation et ce, bien avant 1830. Il faut juste relire l’histoire à l’endroit, et pas à l’envers comme vous venez de le faire.

    Lettre du Roi de France Louis XVI à Hassan-Pacha, Dey d’Alger

    Cette lettre est écrite dans un cadre en or, ayant aux angles des fleurs de lys d’or dans des couronnes vertes ; à droite et à gauche, il y a des trophées d’armes ; en bas, deux «L» d’or entrelacés sur le champ d’azur d’un écusson, au milieu d’un trophée maritime ; et, en haut, les armes de France sur un globe couronné, entre deux palmes et au centre de rayons d’or. Nous reproduisons scrupuleusement le texte, avec l’orthographe de l’époque :

    «Illustre et magnifique seigneur,
    «Nous avons reçu avec une grande satisfaction la nouvelle de votre avènement à la dignité suprême de Dey d’Alger ; et l’attention que vous avez eue de nous en informer vous-même nous a été infiniment agréable. Les rares qualités dont vous êtes ornéz ; et les sentiments d’attachement que vous montrés pour la nation française pouvoient adoucir les regrets que nous a causé la perte de notre ancien ami votre illustre prédécesseur (le pacha Mohamed ben Osman). Votre empressement à ratifier les traités qui subsistent si heureusement entre la France et la Régence auroit suffi pour nous convaincre de la sincérité de vos désirs pour le maintien de la bonne harmonie ; mais vous –y avéz ajouté de plus une marque de prédilection à laquelle nous attachons un grand prix, celle de donner la préférence à notre pavillon pour transporter à Constantinople l’ambassade que vous envoyéz à sa hautesse afin d’obtenir son investiture. M.Vallière, notre chargé d’affaires auprès de vous, que nous recommandons à vos bontés, illustre et magnifique seigneur, aura l’honneur de vous présenter cette lettre. Il a du déjà vous prévenir que nous avions promptement donné les ordres nécessaires à cette expédition. Nous nous en rapportons entièrement aux détails qui vous en seront faits par notre ministre de la marine : vous y reconnoitréz qu’elle est absolument conforme à vos vœux. Les nôtres n’auront jamais d’autre objet que la conservation de la paix et de la bonne amitié, ainsi que la gloire et la prospérité de votre règne. Et la présente n’étant à autre fin, je prie Dieu, illustre et magnifique seigneur, qu’il vous ait en sa digne garde. Ecrit en notre château impérial des Tuileries de Paris, le seize septembre mil sept cent quatre-vingt-onze». «LOUIS»
    Dans un travail intitulé «Fin de l’occupation d’Oran» et qui paraitra prochainement dans la Revue, cette lettre recevra son commentaire historique.
    (Extrait de «La Revue Africaine», vol. 4, 1860, pp. 133-134)

    Anonyme
    18 juillet 2020 - 20 h 04 min

    Leur place est dans une déchèterie, point barre.

    Marokis Wlad Fransa
    18 juillet 2020 - 19 h 08 min

    C’est complètement anachronique de faire ce genre de comparaisons dans le temps.
    C’est comme dire que la production de richesse de l’Algérie(PIB)au temps du colonialisme Français était de moins de 1 milliard $ par an et qu’aujourd’hui cette même production de richesse a été multiplié par 200 fois depuis l’indépendance de l’Algérie.

    Heureusement que l’Algérie d’avant 1830 ce n’est pas l’Algérie de 1950 par exemple!
    Tout comme l’Algérie de 2020 ce n’est pas l’Algérie de 1900(au temps du colonialisme)!

    En 132 ans de présence cela aurait été grave si la France n’aurait construit aucune infrastructure. Infrastructure construite cela dit en passant pour les colons eux-mêmes et pour l’intérêt de la France. La population autochtone quant à elle, nageait dans la misère, l’gnorance, l’analphabétisme le plus total après qu’elle eut été une population lettrée et alphabétisée a 98% avant la venue du colonialisme.
    Ce que l’Algérie indépendante a réalisé en 58 ans(a tous les niveaux)…le colonialisme français n’en a pas fait le 1/10 en 132 ans!
    C’est sur cela que cette mégère doit méditer!

    Salem melkhouf
    18 juillet 2020 - 18 h 53 min

    Elle sent le sionisme à plein nez.

    Raïna
    18 juillet 2020 - 17 h 52 min

    O’combien ils sont devenus minables,pitoyables,ignorants et par dessus tout arrogants.Cette France bienpensante et bienfaitrice se devait de mettre un terme à la piraterie et à l’esclavagisme,tiens donc!!..Et de ce fait voyez-vous elle n’eût guère le choix de tuer,de massacrer hommes,femmes enfants et vieillards,de les affamer en brûlant leurs récoltes car oui,là ou l’armée française passe l’herbe ne repousse plus…Il fallut plus d’un demi-siècle à l’armée coloniale pour coloniser l’Algérie.L’Algérie,ce pays et son peuple qui ont des milliers d’annees d’existences et d’histoire mais qui semblerait-il n’était rien avant 1830..La France a procédé à un génocide ethnique,identitaire et culturel pour la simple et bonne raison que la race blanche se doit d’être supérieure et dominatrice sur les autres races…Comment cette France peut-elle se revendiquer « pays des droits de l’homme et des libertés »après avoir commis une telle barbarie et de telles atrocités tout en pillant les richesses d’un pays et en anéantissant tout un peuple…Ils sont allés jusqu’à qualifier les résistants algériens de »terroristes » mais c’est vrai que c’est légitime et différent lorsqu’une armée nationale d’occupation tue,massacre et pratique la torture sur une population civile,tout comme l’OAS qui commettait des attentats mais qu’on accusait seulement de « séparatisme » ou encore les massacres de Guelma et Sétif décrits comme des « événements »…

    çà ne sert à rien de développer
    18 juillet 2020 - 17 h 43 min

    A mon avis, Il faut juste répondre à ces néo-colonialistes nostalgiques du passé que les infrastructures de toute nature développées en Algérie du temps de la colonisation n’était pas faite pour les algériens considérés comme des indigènes mais au profit de l’économie coloniale, de la métropole et des citoyens français ! Point barre ! Donc, cela ne sert à rein de développer avec ces crapauds ou de faire des livres !

      Al maliyoun
      22 juillet 2020 - 20 h 28 min

      Adepte de la géométrie variable, le deux poids deux mesures n’ est-il désormais, une abomination manifeste ? D’autres y contemplent leurs gloire ainsi que leurs bienfaisance, tandis que pour d’autres la destruction! Comment deux lectures d’un meme événement peuvent s’ opposer si frontalement. Je dis qu’il y a tous simplement deux idéologies, deux visons du monde qui s’oppose. Soyons fin, aiguisé, méticuleux, patient, autodeterminé.

    Du tac au tac, ou quand l’arbre généalogique agnatique de la « journalista » est historiquement faussé en raison…du droit de cuissage.
    18 juillet 2020 - 17 h 29 min

    Il y a une lapalissade déclinée sous forme d’aveu à faire sur cette nième polémique alimentée ici une fois de plus par la journalista, à l’antipode de la conviction objective qui voudrait qu’on laisse toujours une place au doute méthodologique, lequel aurait dû la conduire à plus de réserve avant d’asséner ses vérités, en y introduisant une certaine pondération ou au moins en laissant transparaître une toute petite once d’incertitude dans ce qu’elle avance, sachant pertinemment que beaucoup de faits, pourtant bien établis en termes de références historiques (par une sorte de monopole unilatéral du fort en thème), le sont parfois carrément faussement ou encore plus subtilement, avec beaucoup de nuance sur la vérité exprimée de par un faisceau de faits, dont le doute sur la source en tant que partie prenante ou sa compromission n’est pas des moindres ou tout bonnement comme ici à cause de leur marginalité vite transformée en phénomène dont la généralisation est définitivement acquise.

    Si on doit recourir au même procédé sournois en réduisant l’histoire de la France à quelque pratique sociale qui y a régné durant le moyen âge jusqu’au 20° siècle et bien après et qui a été notoirement rapportée dans maints et divers ouvrages des plus sérieux écrits en ces temps-là, mais non répertoriée ni adossée statistiquement et si on doit caricaturer à l’extrême, comme le fait cette journalista en prétendant que l’esclavage est une seconde nature des Algèriens , comme elle semble l’insinuer dans ses propos proférés à contrario de la réalité historique, mais assénés avec une grande assurance, on pourrait alors lui rétorquer sans grand risque de se tromper en ce qui concerne précisément et simplement sa personne, que si son arbre généalogique cognatique n’est pas discutable, on ne pourrait rien affirmer de tel sur celui agnatique en raison …du droit de cuissage qu’ont dû pratiquer ou subir c’est selon ses aïeux, soit en bourreaux, soit en victimes.

    PS : D’ailleurs la période incriminée s’étalerait peut-être bien au-delà de ce qui est relevé jusqu’à nos jours, n’est ce pas journalista..?

    Surfer d'argent
    18 juillet 2020 - 17 h 11 min

    Pourquoi cette journaliste infiltré ne parle pas de son pays pour qui elle roule et qui n’est certainement pas la France et comment ce pays c’est illustrés dans le crime et le pillage !!!???

    Nous les Algériens savent comment et pourquoi la colonisation de l’Algérie et comment elle avait débuté : Rapport des militaires Français qui après une certaine guerre n’avait plus rien, venaient nous espionner en rédigeant des rapports sur l’une de plus belle vie que les Algériennes et Algériens vivaient : La meilleur Agricultures du monde et de son bétail etc….et comment les anciens militaires Français certainement envoyer par la city of london ont procédés pour nous soumettre en brûlant nos vivres, nos champs, et bétails etc……..
    Si leurs colonisations était uniquement pour les pirates virtuels alors c’est des mensonges, ont ne colonise pas un pays comme cela, c’est par la richesse que celui si possède !
    Enfin le territoire Français était quoi avant ? Elle a encore des terres disputés à ce jour, , fait pire que de la piraterie sur certains pays en partenariat avec les terroristes de l’OTAN et de l’ONU et TOUT LE MONDE LE SAIT !!!!!!!!!!!!
    De plus il est déjà trop tard car le pouvoir Français est entièrement colonisé et que même si la France s’excuse on ne pourra plus avoir de bonne relation jusqu’à sa libération total !

    Missions aux Missionnaires
    18 juillet 2020 - 16 h 16 min

    Des religieux qui protégeaient les femmes et les enfants, mais en réalité ils étaient envoyés pour le nettoyage ethniques.
    Un tabou bien gardé a ce jour.

    Et, Alors !!
    18 juillet 2020 - 15 h 38 min

    Et alors !!
    ça change quoi que l’Algérie était coloniser par des ottomans qui pirater les bateaux,
    sur ce territoire il y avait des tribus qui vivais de bric et de broc mais ils étais libre d’aller et de venir
    et de ne pas être massacrer par le plus intelligent,
    La France à construit des ponts et des routes et a sois disant éduqués les harkis qui voulais les suivre
    grand bien leur fassent si moi je décide de rester indigène illettrés et bien je fais ce que je veux
    Je vous rejoins sur une chose c’est que nos colonisateur d’aujourd’hui ont massacrés beaucoup plus d’Algériens que vous !

    ... ce qu'il faut simplement leur répondre !
    18 juillet 2020 - 15 h 08 min

    Il faut juste apprendre à répondre à cette Véronique Jacquier (et aussi à Zemmour and Co) dès qu’ils ouvrent leur gueules que toutes les infrastructures, les équipements mis en oeuvre à l’époque coloniale par la France (route, ponts, chemin de fer, usine, pétrole, agriculture etc.etc.. ) étaient faits pour le seul profit de l’économie coloniale qui enrichissait les entrepreneurs français, les propriétaires terriens qui ont volé toutes les terres fertiles aux algériens, et dont le gros des débouchés était les exportations vers la métropole. Tout cela n’a donc pas servi le peuple ou les citoyens algériens qui avaient droit juste à des emplois saisonniers à la marge ou d’être des ouvriers-manœuvres, une force de travail du type esclavagisme !

      Soraya
      19 juillet 2020 - 15 h 09 min

      Que fait l’Algérie indépendante aujourd’hui, si n’est extraire les richesses du sud pour enrichir le nord en général et l’Est du pays en particulier. Que faites vous des terroriste dans les maquis aujourd’hui. On dirait un état colonial, que les autochtones on décidé de combattre. Regarder la BBC « once upon time Irak » vous allez imaginer que peut être ce que dit cette journaliste est vrai, je peux aisément croire que le règne musulman avant1830 la France, c’était comme Daech et isis, Ferhat Abbas l’avait dit (https://www.bvoltaire.fr/france-na-colonise-lalgerie-fondee/). Je dis que c’est aux historiens d’écrire l’histoire pas aux politiciens d’aujourd’hui. Les algériens on vécu un bourrage de crâne depuis le putsh qui a l’évidence les aveugle et les rend haineux envers qui ose contredire la version politicienne apprise dans les écoles de l’Algérie indépendante depuis le putsh., quand les archives de la guerre d’Algérie seront ouvertes dan 2 ans (peut être 12 ans) les historiens vont se pencher sur l’information de l’armée française.. J’imagine aisément l’Algérie recherchera les autres harkis que la France aurait caché. Et rien d’autres.

        Aouina
        20 juillet 2020 - 17 h 42 min

        Délires complets faits de supputations sans plus.
        En quoi l’Est du pays est-il enrichi par les richesses du Sud ?
        Le fer dans sa majorité vient de l’Est, le mercure, les phosphates …
        Pour l’agriculture, le blé dur vient de l’Est et les produits maraichers des environs de Biskra au travers de serres en grand nombre. La pomme de terre aussi. Je peux continuer la liste. Pour le reste du texte, je ne commente pas les choses stupides et fausses. Avant 1830, l’Algérie (La Régence d’Alger fournissait à la France blé -raison de la venue de la soldatesque française pour impayé de livraisons de la part de la France. Elle fournissait aussi de la cire pour faire des bougies d’éclairage (région de Bougie) d’où le nom de « bougie ». En 1664, Louis XiV avait tenté de mettre pieds en Algérie (Gigerie 1664) en vain. Longue histoire qui a, momentanément, privilégié la France c’est tout.

    Anonyme
    18 juillet 2020 - 13 h 56 min

    On l’avait dit, que rien ne sera fait quant à la guerre d’Algérie surtout aucune excuse ou quoi que ce soit dans ce sens là du côté français tant que car les lobis sont puissant et ne sont pas prêts de se laisser faire. Jusqu’au milieu des années 90 le FLN pouvait espérer poursuivre son bout de chemin avec ses amis gaullistes de la droite ou de la gauche, tout ça c’est terminé ! Le loby pied noir et surtout harki sont désormais trop puissant pour que n’importe quel politique ne puisse les ignorer. Une seule issue, le débat doit se faire de par et d’autres et totalement libre sans aucune exclusion et ce, dans l’absolue. Les archives doivent être ouvertes et à tous et totalement du côté FLN qui s’est accaparé du pouvoir sur l’état algérien et n’est pas prêt de le lâcher comme du coté français. Les principaux acteurs de cette guerre combattants FLN-ALN ; messalistes et bien sûr harkis ainsi que les anciens militaires et appelés français.
    Tant que le FLN se crispe et persiste dans son délire de faussaire avec des nombres de morts faramineux qu’il avance par exemple qu’aucun historien sérieux même celui du FLN Harbi ne confirme. Wa c’est fini ! le temps de vérité se rapproche et aucune force ne peut empêcher son éclatement au grand jour. Plus personne ne croit sérieusement à une « guerre de libération » et ce après 58 ans du règne quasi colonial du FLN en 2019 sa nature a été totalement confirmée : fasciste et fascisante.

      Selecto
      18 juillet 2020 - 15 h 56 min

      En effet les lobby des pieds noir et harkis sont très puissants, les ministres des transports Jebari et Darmanin de son vais nom Moussa sont des fils de harkis, il faut rajouter a ces lobby celui des Marocains, il faut faire attention aux Marocains et Marocaines qui se cachent derrière des origines algériennes de mères ou de pères comme le faisait Rachida Dati.

    Socrate
    18 juillet 2020 - 13 h 11 min

    Les pirates barbaresques opéraient depuis Alger, Tunis et Tripoli un immense trafic d’esclaves européens (en plus du trafic d’esclaves sub-sahariens qui existait depuis des siècles) le tout sous la « protection » de la « sublime porte » qui pratiquait lui-même les razzias sur diverses populations balkaniques à grande échelle pour alimenter son besoin inextinguible d’esclaves. Les sociétés islamiques reposaient entièrement sur les esclaves pour fonctionner et ce n’est toujours pas terminé. L’Algérie en tant qu’état fonctionnel n’existait pas. Il y avait quelques villes côtières et dans l’arrière-pays des tribus berbères, parfois arabisées, qui ignoraient tout du monde extérieur. Donc parler de « peuple algérien »; de « nation algérienne » en 1830 est une supercherie du nationalisme algérien post-indépendance.

      Heidegger Alias Elephant Man
      18 juillet 2020 - 15 h 36 min

      @Socrate version sioniste
      PS : Je persiste et signe et je reprends encore une ÉNIÈME fois @Anonyme 13/07/19 :
      Un RACISTE RESTERA TOUJOURS UN RACISTE..
      Il est temps pour nous Algériens de changer notre politique envers cette France pour le bien de l´Algérie.
      Une des priorités de la nouvelle république….est de régler le contentieux historique avec la France!
      La France devra ou pas demander pardon pour ces crimes, c est son affaire: on ne peut pas exiger de la grandeur de celui qui n´en a pas.
      Mais on doit OBLIGATOIREMENT exiger des réparations pour 132 années de crimes et d´exploitation de pillage.
      C est meme une question d´estime de soi!
      PS 2 : quant à la supercherie vos congénères et vous en êtes le parfait exemple.

      Jean-Boucane
      18 juillet 2020 - 16 h 46 min

      Alors pourquoi toute l’Algerie cest battu contre labpresence française des 1830 si il n’y a aucun lien??? Donc l’Algerie n’avait qu’une ou deux villes cotieres mais elle attaquait toute la méditerannée??? Un peu de serieu

      PLATON
      18 juillet 2020 - 17 h 04 min

      « L’Algérie en tant qu’état fonctionnel n’existait pas »… dites-vous… ben, mince ! Alors, expliquez-moi comment des accords et traités entre l’Algérie et les états occidentaux aient étaient signés dans le passé ? Que ce soit avec l’Espagne, la France, l’Angleterre, les Etats-Unis… mais je comprends yal mococo ton complexe puisque vous n’existiez même pas quand l’ALGÉRIE en ce temps-là jouait DANS LA COUR DES GRANDS…
      Vous êtes des esclaves SANS DIGNITÉ doublés d’êtres complexés… pauvres de vous ! Vous ne méritez AUCUN RESPECT… c’est connu.

    gallek
    18 juillet 2020 - 12 h 55 min

    Ce qu’on ne peut pas faire par les missionnaires on le fait par l’armée.
    On maintient ensuite ce qui plombe les autochtones, alcool, croyances loufoques, ethnicisme, anticulture…
    L’un agit en menteur et l’autre en bourreau, mais le résultat est le même : s’accaparer des richesses .
    Les trains, routes, ports…sont fait pour le transport des richesses et les villes pour loger les colons.
    On releve le niveau des dominés selon les besoins du travail ! car on ne vend pas des pc portables à des tribus qui ne savent pas lire et écrire…
    Maintenant si les apports sont partagés avec justesse et sans lavage de cerveau, soyez les bienvenus !
    Pour chaque mosquée une bibliotheque et avec tous les livres pas que les mêmes distributeurs d’opium à langue unique !
    Si les livres ne sont pas tous traduits ou introuvables, ce n’est pas en apprenant l’Arabe que l’on permettera aux gens de progresser et par là d’avoir une idée franche des situations !
    Ce n’est pas demain la veille chez nous.
    Avez-vous vu tout ces illuminés sortir des vidéos (clic STP) en rabâchant des incohérances grosses comme une montagne…
    Sachant qu’en religion rien ne peut être prouvable car l’histoire (dépend des pouvoirs) est passée par la !
    La mystique ? c’est le domaine où on peut dire ce qu’on veut ! comme en philo
    — Le vrai sage ne demande rien à personne il chemine pour lui-même;
    c’est les gens qui racontent et écrivent sa vie et en font une idôle !
    Un tombeau à offrandes pour nourrir les charlatans
    Avant dans des tribus dans le monde c’était jusqu’à offrir des belles vierges de l’or… loin dans la montagne et tout le monde devait fuir (bien entendu) car si Dieu les voit ils risquent gros.
    Ensuite devinez qui s’occupe de l’or et de la pauvre sacrifiée?
    Au loin en entendant les cris les gens tremblaient de peur et croient de plus en plus.
    – Les mêmes gros malins nous font celà autrement de nos jours.
    Pauvres humains ingrats et malhonnêtes .

    Cosmopolite
    18 juillet 2020 - 12 h 54 min

    A Elephant Man , Iwen et Aouina , merci pour vos éclairages.
    Je rajouterai que l’histoire des pirates qui sur la côte barbaresque,attaquaient
    les bateaux français ou européens , étaient des ottomans ( turcs ) et n’avaient rien à voir avec la population autochtone amazigh.
    Les janissaires ( chrétiens européens ) constituaient l’élite de l’infanterie de l’armée ottomane .
    Venir des siècles plus tard nous raconter que c’est en représailles de ces attaques que vous étiez ( vous, mme Jaquier et vos compères bas du front) dans l’obligation de coloniser cette terre et ses occupants autochtones , c’est la plus grande des supercheries et un mensonge énormissime.
    Nous connaissons l’histoire et s’il se trouve des gens sincères du côté français pour l’écrire ensemble et tourner la page , pourquoi pas .

    Hum... hum... hum...
    18 juillet 2020 - 12 h 49 min

    Avec le « nose » qu’elle se tape et qu’elle cache avec une grosse paire de lunettes, il ne faut pas sortir de Saint-Cyr pour savoir qui vraiment… elle est. Elles est très expressive…

    Hmed hamou
    18 juillet 2020 - 12 h 45 min

     » Finie cette France des lumières, de la pensée, de l’universel, de la grande presse… Place désormais au règne des idiots, ultracrépidariens,… Notamment dans la galaxie médiatique où l’ignorance concurrence la bêtise, l’orgueil, la médiocrité…dont la principale préoccupation est moins de s’astreindre à la rigueur journalistique que de verser dans la recherche du buzz. »!!

    Et pourtant, eeet pourtant, on leur fait écho ! On traite l’auteur des propos tenus d’insignifiant et de sans importance et on donne de l’importance à ses propos ? Où est la cohérence, si ce n’est participer à lui faire du buzzzzz (et c’est ce qu’il recherchait dit-on, but atteint pour lui? ) ?
    J’aime les documentaires animaliers (on apprend beaucoup des animaux, même ceux qu’on qualifie d’ « insignifiants » (par abus de langage et surtout par abus d’ignorence) et jamais vu un lion (pourtant très chatouilleux concernant la défense de son espace vital et ses butins de chasse) courir derrière des souris ou se soucier de ce qu’elle font ou ne font pas… Seul le chat s’y intéresse, aux souris…

    Bealem du 42
    18 juillet 2020 - 12 h 39 min

    Ses origines sont françaises, tout comme moi suédoises.

    Sprinkler
    18 juillet 2020 - 11 h 55 min

    Une autre crème du purin nostalgique…Comme ses congénères de porcherie, les Zemmour, Ménard et autre Le Pen, cette malotrue aime remuer du groin le fumier de son histoire coloniale. La racoleuse  » C News « , comme BMF TV sa consœur de trottoir, est réputée pour ses malformations médiatiques et l’art de donner aux discours racistes une cosmétique cathodique, à l’exemple des braiments xénophobes de cette  » chauffeuse  » de plateaux  » ultracrépidarienne  » – merci pour ce mot ! – qui est à l’Histoire ce que le vent est au moulin à eau…

    Les français sont comme les marocains, une sous race
    18 juillet 2020 - 11 h 51 min

    Cette dame (…) apporte la preuve au monde entier que les français et les marocains se ressemblent ! Ils sont lâches, traîtres et vicieux. Les italiens ont raison de rappeler les français que la culture, le savoir vivre et la classe sont nés en italie que la France tente de détourner vicieusement, c’est exactement comme fait le Maroc avec notre histoire, culture, nos us et coutumes qui tente désespérément de les détourner pour les mettre à leur actif.
    Cette dame devrait relire l’histoire de l’algerie avant la colonisation, si toutefois elle sait lire. La France avant 1830 avait des dettes énormes envers l’Algérie, donc déjà on était Plus riche que la France. Je rappelle cette dame que l’algerie avait une flotte maritime redoutable que hélas avait été détruite à cause de la mauvaise stratégie tactique des ottomans à la bataille de navarin en 1827, les turcs qui avaient refusé d’écouter les conseils des stratèges algériens qui étaient plus expérimentés que les turcs dans les batailles navales. L’algerie était le premier pays à montrer que les batailles navales se gagnaient grâce à la manœuvrabilité des bateaux. D’où le chebbec de conception 100% algérienne et qui est l’ancêtre des frégates. Les anglais se sont inspirés des tactiques de batailles maritimes algériennes pour anéantir la lourde flotte franco espagnole à Trafalgar.
    Que l’algerie était totalement indépendante de Constantinople, elle faisait partie de l’axe ottoman sans faire partie des territoires colonisés par les turcs qui se sont arrêtés en Égypte. Que les algériens doivent faire la distinction entre turcs et ottomans. L’algerie était ottomane mais pas turc.
    Je rappelle cette dame que les USA payaient 20 % de leur budget ainsi que toutes les puissances de l’époque qui payaient une taxe À ALGER ET NON PAS À CONSTANTINOPLE pour pouvoir naviguer librement, et que Alger était la ville la plus riche et la plus branchée du monde. Ce qui explique pourquoi la culture algérienne au sens très large est si riche et si fine. En France Paris était une ville sale et puante, les gens ne se l’avaient même pas. Les maladies touchaient aussi bien les riches que les pauvres. En Algérie, les gens avaient de l’eau courante chez eux et la casbah d’Alger avait ce que les français ne connaissez pas son réseau d’évacuation d’eau sale, rendant la vie hygiénique et agréable.
    Quand la France est rentré en Algérie vous avez tout détruit et vous nous avez ramené vos maladies enixistente en Algérie et dans les pays musulmans.
    Les enfants algériens allaient tous à l’école pour apprendre le coran et les sciences. Vous les avez détruit aussi, tout comme les bibliothèques des deys, des beys, de nos grandes tribus comme celle de l’émir abdelkader…
    Nous fabriquons des armes très efficaces comme les canons de différents modèles dont un était le plus puissant du monde et il fallait attendre l’Allemagne avec leur grosse Bertha pour en faire un plus puissant.
    C’est grâce à l’argent et le trésor des deys et des algériens que vous avez volé pour reconstruire Paris avec une hygiène que vous avez découvert en Algérie. C’est avec l’argent des algériens que vous avez pu bénéficier et financer la révolution industrielle qui a commencé en 1850 à Londres puis aux USA. C.’est l’ Algérie qui aurait pu profiter de cette révolution industrielle et scientifique si vous n’avez pas détruit et pillé l’Algérie. Vous ne perdez rien pour attendre, lew plaintes des algériens contre la France vont être déposés tôt ou tard, et vos crimes seront mis à jour devant la communauté internationale qui jugera qui est coupable, crapuleux et assassin et qui est victime de la pire sauvagerie de l’histoire de l’humanité. Vote politique de l’autruche et de désinformation insultante et révoltante ne font qu’aggraver votre cas

      Selecto
      18 juillet 2020 - 17 h 05 min

      Vous le réconfortez dans mes profondes convictions, merci.

        L. Louis
        21 juillet 2020 - 11 h 08 min

        Ce n’est pas vraiment utile de discuter avec certains algériens, ils n’ont pas colonisation mais ils sont nourris depuis l’enfance par une propagande MANICHÉENNE le sain peuple algérien et le DIABLE FRANÇAIS coupable de tous les maux, c’est du catholicisme ! La vie est toujours complexe messieurs les algériens, elle est GRISE !
        N’oubliez pas que la colonisation est dûe aux pratiques de vols et d’esclavage pendant des siècles de la part de vos ascendants, Il faut assumer ses responsabilités !

    Djurdjura
    18 juillet 2020 - 11 h 45 min

    « La France a colonisé l’Algérie pour mettre fin à la piraterie barbaresque et à l’esclavage en Méditerranée pratiqué à l’époque par les musulmans. »
    La plupart d’entre eux (certains partis politiques, médias, ou même des français lambda) répètent cette fameuse phrase négationniste, les uns par ignorance qui maîtrisent pas les connaissances de ce passé colonial, d’autres par hypocrisie pour contourner les vérités sur la barbarie coloniale infligée au peuple algérien durant 132 ans.

    Comme disait l’anti-colonialiste français René Vautier : « Le système éducatif français n’enseignera jamais la véritable histoire du passé colonial en Algérie qui va à l’encontre de toutes les idées qui servent de base à l’enseignement de la pénétration française en Algérie. C’est reconnaître que l’enseignement n’est pas pour but l’éducation : l’ouverture vers les réalités, mais l’endoctrinement au service d’une idée politique »

    Ce que disait René Vautier on peut l’appliquer aussi sur le pouvoir algérien qui ne cesse de falsifier la véritable histoire avec une propagande mensongère au service de son idée politique pour se pérenniser le plus longtemps possible au pouvoir.
    Avant qu’on exige à la France la repentance sur son passé colonial et enseigner la vérité à son peuple, l’Algérie aussi (à travers son pouvoir) doit cesser de falsifier l’histoire, (de mentir à son peuple) et l’enseigner telle qu’elle est (avec ses qualités et ses défauts) si non elle n’aura pas la crédibilité pour exiger quoi que ce soit de l’ex puissance coloniale.

      pcfdudésert
      23 juillet 2020 - 23 h 31 min

      déjà vu l’application du manuel ? Après 1789 et l’esclavage il n’y a plus de temps pour voir le 19e, en dehors des conditions de travail des ouvrier et du syndicalisme.
      Après on change de cursus on passe aux premières et deuxième guerre mondiale puis la scolarité est terminée, y’a plus de temps pour autre chose.

    PAS BONS
    18 juillet 2020 - 11 h 30 min

    Elle a mal où, celle-là ?
    Elle ne fait que cracher ce que ses patrons lui ordonnent de dire.
    Vous croyez que ce sont des vrais journalistes les petites plantes représentantes de modes et les minets en cravate en cours d’initiation sectaire?
    En France on ne veut pas de comunautarisme que quand il s’agit de noirs et de maghrebins, par contre lorsque c’est ceux qui mènent le monde ils s’y soummettent en groupe prêts à pousser leurs enfants vers là où les « cachés » leurs suggèrent…ensuite ils disent c’est la liberté de choix : quel enfumage !
    Regardez leur systeme pyramidal hierarchique depuis des lustres : « Penseurs cachés »- Financiers – Gouvernants -Lois – Armée/Police – Médias – Clergé – Ecoles – Entreprises – Publicité – Consommateurs.
    Prenez n’importe quel malaise en partant de la base et réflechir en remontant vers le sommet…Il y a de quoi en faire de vous des moutons conscients ou croyants réalistes voire des esprits libres, si j’ose dire !
    L’Occidental, tant qu’il a son petit confort relatif est prêt à se laisser mener au chaos prévisible et hypothequer l’avenir des générations futures.
    Croyez-vous que les puissants (ceux qui font l’histoire) vont vous rapporter la VERITE telle quelle ?
    Que nenni ! c’est comme un poisson qu’on sert au jeune d’aujourd’hui sous forme de rectangle…
    Ne pouvant traire les femmes, ils ont quand même choisi de vendre du lait pour enfants! conserve tes seins disent-ils !
    Demain si vous tomber dans l’extrême pauvreté, votre petit enfant sera adopté par un couple (contre-nature) et quel sera son devenir en tant qu’humain?
    Elevé avec ces principes on devine l’avenir de l’humanité !
    A cause de l’EGO sensible, on n’ose même plus se revolter part honte d’être traité de ringard !
    Médias, peoples et écoles ont fait du bon travail de sape, hélas !

    Karamazov
    18 juillet 2020 - 11 h 01 min

    Té, à propos de donnage de leçons de céfranc.

    1) bien entendu, l’écrasement de la France par les troupes nazies et son occupation « POURRAIENT » apparaitre comme « BIENFAITEURS;

    Amounavi , c’est: soit : bienfaitrices , si le sujet c’est « troupes nazies et son occupation  » ou « pourrait » s’il s’agit de l’écrasement.

    Et ,

    2) : qui ont soutenu les troupes allemandes et « collaborer ». Et collaboré.

      Karamazov
      18 juillet 2020 - 12 h 09 min

      C’était destiné à kidedrwa et à tous les donneurs de leçons dortograffe , pour ne pas cité Aouina !

      Même mon chat Hmimiche voit mes fôtes une fwa que le commentaire est publié.

      Et mon commentaire il sent l’ail ?

    Le dernier qui arrive ferme la porte
    18 juillet 2020 - 10 h 44 min

    J’aimerais bien connaître le vrai nom de cette pseudo journaliste?

      LA VÉRITÉ
      18 juillet 2020 - 11 h 40 min

      Le vrai nom de cette pseudo journaliste est : Danielle BENSOUSAN (BENCHOUCHANE) qui est une juive d’Algérie originaire de Tlemcen.
      Quant au fameux « massacre » des pieds-noirs à Oran la vérité est la suivante. Lors des manifestations de joie des populations musulmanes d’Oran à la place de la victoire, les manifestants algériens ont grimpé sur la statue pour manifester leur joie quand soudain des coups de feu ont été tiré sur ces manifestants pacifiques dont deux ont étés tué sur le coup et quatorze autres personnes parmi les manifestants algériens ont été blessés. Fous de rage, les populations algériennes se sont défendues en lynchant le premier européen rencontré sur leur chemin. CE QU’ILS N’AURAIENT JAMAIS DU FAIRE…
      Maintenant QUI A TIRÉ les coups de feu sur les populations musulmanes qui manifestaient paisiblement ? D’après les vieilles personnes musulmanes de l’époque, ce sont des personnes organises d’origine JUIVES qui ont tiré pour foutre la m….. entre les populations musulmanes et pieds-noires. Voila, toute la vérité sur ce drame caché encore de nos jours ! Les juifs de Constantine avaient à une certaine époque fait la même chose en tuant des européens constantinois pour monter ces derniers contre les musulmans et en tuant des musulmans pour monter les populations musulmanes contre les populations européennes. Un ancien officier du mossad a confirmé ces faits et que tout le monde peut retrouver sur U TUBE. Chez nous on désigne ces actes par : KHADMAT LIHOUD !
      ET QUI A BRULÉ, DERNIÈREMENT, LA CATHEDRALE DE PARIS ??? A vous de trouver et de désigner les VRAIS COUPABLES…..

    Anonyme
    18 juillet 2020 - 10 h 30 min

    C est avec des gens pareils des deux côtés de la Méditerranée que les relations avec la France seront toujours tumultueuses.
    Elle oublie de signaler que tout ce que les français ont construit en Algérie c était pour eux et pas pour les beaux yeux des algériens,en pensant qu ils allaient y rester indéfiniment.

    Franc du Front
    18 juillet 2020 - 10 h 10 min

    Si,l’Algérie allait mieux,économiquement,démocratiquement,avec une vraie justice pour tous,y’a pas photo;tout le monde est d’accord de dire que le colonialisme Français était barbare,injuste,inhumain;est meme raciste,est-ce que c’est le cas, comment il vas le pays avec les remplaçants du colonialisme,on a meme pas d’équipements pour soigner nos malades,sans parler d’autres choses,environs un quart de la population pour rien,voir pire

    Karamazov
    18 juillet 2020 - 9 h 53 min

    Té, j’vas la remettre:

    Un Français rencontre un mec. T’es d’où toua, lui dit-il. Je suis Anglais , répondit l’autre. Et vlan , le Français lui assène une gifle. Et pourquoi? je ne t »ai rien fait!
    Si, vous avez brûlé Jeanne d’Arc. Mêêê ! ça fait des siècles. Protesta l’English Je m’en fiche, moua je viens tout juste de le savoir . .

    Si avec ça vous n’avez pas la preuve que ce n’est pas avec des palimpsestes officiels ou consensuels si doctes et académiques fussent,-ils qu’on effacera ou qu’on endormira définitivement les vieux démons qui sommeillent des deux cotés de la Méditerranée , je ne vois pas ce qu’ils vous faut.

    Moua je vous l’ai dit en toute modestie , nonobstant le poète: ce n’est ni les faits ni l’histoire, ni ni la façon dont on raconte , qui comptent: c’est le lien qu’on entretient.

    Et je ne crois pas que c’est le fil de la conciliation qui est entretenu. Surtout de notre coté. Parce que pour une Véronique Jacquier il y’a chez nous cent qui pourraient lui répondre avec le même jus du même tonneau.

    Ayant vécu en France des décennies, rencontré des gens de tous bords et de toutes confessions, dans tous les coins de ce pays, et en diverses circonstances, jamais , jamais , un Français ne m’a interpellé passionnément à ce sujet. Les rares fois où ce sujet a été évoqué c’est avec une grande distanciation.

    El Fellag
    18 juillet 2020 - 9 h 23 min

    Un colon peut-on caché un autre,est-ce que les remplaçants des ex colons ont fait mieux,mais la vérité chez les melons,elle n’est pas la bienvenue,circulez tout va à la merveille,un commis ne pourra jamais etre meilleur que ses maitres

    Elephant Man
    18 juillet 2020 - 8 h 55 min

    La colonisation française et la guerre d’Algérie est la plus BARBARE qui ait jamais existé au risque de me répéter à côté HITLER fait office de SAINT et ce n’est plus un secret pour personne dans le monde entier.
    Maintenant le code pénal français article 212-1 définit clairement le CRIME CONTRE L’HUMANITÉ : « la déportation, la réduction en esclavage ou la pratique massive et systématique d’exécutions sommaires, d’enlèvements de personnes suivis de leur disparition, de la torture, ou d’actes inhumains, inspirés par des motifs politiques, philosophiques, raciaux ou religieux et organisés en exécution d’un plan concerté à l’encontre d’un groupe de population civile ».
    Quant à MMLP, sioniste, fille d’un agent du mossad et proche d’un Zemmour toujours le même fonds de commerce bouc émissaire anti-Algérie primaire par excellence….aucun programme politique PRAGMATIQUE RÉEL concret.
    Je persiste et signe et je reprends encore une ÉNIÈME fois @Anonyme 13/07/19 :
    Un raciste restera toujours un raciste.
    Il est temps pour nous Algériens de changer notre politique envers cette France pour le bien de l´Algérie.
    Une des priorités de la nouvelle république….est de régler le contentieux historique avec la France!
    La France devra ou pas demander pardon pour ces crimes, c est son affaire: on ne peut pas exiger de la grandeur de celui qui n´en a pas.
    Mais on doit OBLIGATOIREMENT exiger des réparations pour 132 années de crimes et d´exploitation de pillage.
    C est meme une question d´estime de soi!
    Et ces rats puants psychopathes qui ont l’outrecuidance d’élever la barbarie au rang d’honneur à la Nation française s’en iront une bonne fois pour toute dans leur trou.
    Car pour considérer le génocide arménien qui est peanuts, célébrer et indemniser l’antisémitisme VIRTUEL à tout va encore à ce jour … ils sont champions et ont l’indignation à GÉOMÉTRIE VARIABLE.
    Enfin la phrase dorénavant culte du Président Bachar Al Assad à Le Drian : « Je n’ai pas de leçon de paix à recevoir de ceux qui financent le terrorisme ».
    Quant on expose des crânes de resistants dans un musée tels un trophée quelle différence avec DAECH aucune…
    @Lyes2993 14/07/2020 :
    Ce qui est ridicule c est surtout de mettre au même niveau l oppresseur et l oppressé … votre étroitesse d esprit ne vous permet pas de voir plus loin que le bout de votre nez ! Comparer l ALN à une armée et un état qui a pratiqué la destruction systématique l extermination la concentration et qui ont même inventé l enfumade ou l emmurade de populations prises au piège femmes et enfants confondus … commencez par ouvrir un livre et regardez vous dans un miroir avant de trépasser et de rejoindre vos congenaires dans les abysses !

      Bi- national et fier
      18 juillet 2020 - 13 h 02 min

      A Elephant,
      Que faites vous dans cette France que vous fustiger à longueur de journée . Moi je suis pour la d’échéance de la nationalité pour ceux qui n’ont pas la reconnaissance du ventre
      Faîtes attention à vous car un jour où l’autre les services français vont s’intéresser à vos écrits et la vous serez contente du voyage. Votre racisme primaire vous aveugle.
      (…)

        Aouina
        20 juillet 2020 - 17 h 53 min

        Les fautes d’orthographe/grammaire au sein de vôtre texte prouvent que les autorités françaises auraient du être plus sélectives à votre égard, avant de vous octroyer la nationalité française. On ne devrait pas naturaliser à une personne qui ne domine pas la langue du pays où il veut s’intégrer totalement.
        On écrit déchéance et non d’échéance
        Autre chose : …vos écrits et la vous serez contente du voyage. devrait s’écrire … vos écrits et là vous serez content du voyage.
        Vous ne faites pas honneur à la langue française ni à la France tout court, retournez à l’école primaire !

      Wlad França
      18 juillet 2020 - 17 h 00 min

      Commence par rendre ta nationalité française, tu serais plus crédible. Quand on a de l’honneur, on ne peut pas continuer à faire partie d’un peuple que tu considères BARBARE

        Anonyme
        18 juillet 2020 - 18 h 29 min

        Et biensur waldfranca est là pour s’en prendre à ceux qui osent défendre l’Algérie en les invectivant…
        Mais serieux pour qui tu roules pour…?
        Merci de ne pas tronquer mon message

          Anonyme
          19 juillet 2020 - 9 h 52 min

          Si l’Algérie n’avait que des gens comme toi avec tes propos et ton égo d’hypers patriotique pour la défendre elle serait déjà démembrée. J’ai la nationalité française et j’ai fait mon service national dans l’armée algérienne au fin fond du désert algérien et ce volontairement et au moment ou des millions de gens en Algérie remuent ciel et terre pour aller se réfugier et fuir la violence de la décennie noire d’autres part je suis très fier aussi d’avoir cette nationalité française pays dont je parle la langue dans lequel règne la liberté la justice et la fraternité. Je te donne un seul nombre que te prouver que l’Algérie et la France sont trop proches pour que n’importe quelle haine qu’elle vienne des fascistes français ou des mercenaires du FLNesques, les deux d’ailleurs ont fait de la guerre d’Algérie un véritable fond de commerce : le nombre de conjoints mixtes franco-algériens dépasse de de 10 fois celui de tous les autres couples mixtes entre algériens et le reste des pays du monde réunis. Séparation totale impossible à réaliser et ce quelque soit le degré de haine de certains et ce de part et d’autres, les « zemmours » de part et d’autre peuvent au pire faire quelques turbulaces.

        Anonyme
        18 juillet 2020 - 21 h 08 min

        Moi j’ai la nationalité française et je peux t’assurer que je ne suis pas uniquement ravi de vivre dans un aussi beau pays mais surtout fier et ravi d’avoir la citoyenneté du pays de la liberté de la fraternité et surtout des droits de l’homme.

    IWEN
    18 juillet 2020 - 8 h 54 min

    l’Algérie aurait été le repère des pirates ? ! ! ! ! ! Wawww !!! On oublierait l’Espagne qui fut durant des siècles le sanctuaire de tout les pirates d’Europe et de la méditerrané et pour des pirates autres flibustier et autres corsaires! et autres et autres !! Appelez les comme vous voulez, le fait est là, que quiconque voulait se faire de l’OR (au sens propre) c’et en Espagne qu’il fallait être .. . .Et non en Algérie ::
    et le tout, pour sortir de ses années du règne de l’obscurantisme ecclésiastique qui chassa tous (Juifs et Musulmans) et qu’importe son rang ou ce qu’il était au point ou les grands argentiers d’Espagne avaient dut fuir aussi bien vers le nord de l’Afrique, que vers le nord de l’Europe, rajoutez les guerres entre Etat (Espagne/Angleterre) mettant l’Espagne à genoux et ou la survit de l’Espagne tenait du brigandage et du mercenariat, attaques de navires marchands, qu’importait le contenu !!
    Et donc, c’est l’Algérie qui obtint toutes les intentions de la France, qui; pour sortir de la misère et de la guerre civile qui se dérouler sur son sol (guerre de Vendée suivi de celle des communes) longtemps après, certes, mais on est ici dans le rejet du système Français, avec ses maux à lui.
    et pour se refaire une santé, l’Espagne a choisi de faire appel à ses anciens familles riches qui vivaient chez elle pour lui faire des prêts (c’est une histoire d’argent, croyez le ou pas) en revanche, la France, vu que c’était un pays musulman, elle, elle était dans l’esprit de celui des  » CROISADES » ainsi, elle pouvait soulever une armée trés imposante qui viendrait de tout horizon, pas uniquement de la France, car la France était boudé par son peuple, à cette époque là. ..Mais rien à voir avec la piraterie, ni d’un « coup » de chasse mouche. En attaquant l’Algérie, elle pouvait soulever des armées (mercenaire) qui viendraient piller en échange de leurs soutien dans la barbarie sur le sol Algérien.
    Aucune famille Française ne dira que mon arrière arrière-arrière-arrière grand père…Etc fut un mercenaire ou un tortionnaire d’un camps nazi ou autre.. .Oubliez ça !!

    Aouina
    18 juillet 2020 - 8 h 46 min

    Cela ne vaut pas le coup de commenter les divagations de journaleux de l’extrême droite (CNews est un repaire de ces rats).
    Bien entendu, l’écrasement de la France par les troupes nazies et son occupation pourraient apparaitre comme bienfaiteurs à la France qui était en retard civilisationnel et technologique (elle l’est toujours … il n’y a qu’à voir comment elle veut coller à l’Allemagne sinon elle deviendrait une 2ème perfide Albion en perte de vitesse elle aussi).
    La libération de la France s’est faite grâce aux alliés (les anglo-saxons particulièrement) sinon elle serait toujours en « Germanie » !
    Quant aux harkis, vieux serpent de mer d’une France, il n’y a qu’à lire ce que dit Wikipedia sur la « collaboration » française :
    En France, la politique de collaboration est mise en place par le Maréchal Pétain sous l’occupation allemande, pendant la Seconde Guerre mondiale. C’est Pétain lui-même qui lance ce terme dans son discours radiodiffusé du 30 octobre 1940, où il invite les Français à collaborer avec l’ennemi. Mais Hitler, qui tient la France pour une puissance devenue secondaire, ne cherche pas à entraîner la France dans une guerre aux côtés de l’Allemagne. Malgré leurs divergences, les dirigeants allemands veulent avoir pour interlocuteur un pouvoir légal et reconnu comme légitime par la majorité de la population afin de mener l’exploitation du pays à moindre frais. Yves Durand oppose, dans les projets d’Hitler, la France à un pays comme la Norvège : « Pour Hitler lui-même, la France n’est ni un partenaire racial, ni un partenaire central dans le pays où il a engagé l’Allemagne ». Pétain et la majorité des forces vichystes admettent qu’ils peuvent collaborer avec l’occupant. En croyant préserver les intérêts de la France, ils servent mieux les intérêts de l’Allemagne que n’auraient pu le faire des fascistes déclarés.
    Après « la libération », les français ayant changé de veste se mettent à poursuivre « les collaborateurs » (collaborationnistes). La discrimination des enfants des femmes ayant eu des enfants avec des nazis, la tonte de ces femmes, …
    Les assassinats de ces « collaborateurs » ont commencé dès l’été 45.
    Voici ce que dit Wikipedia (qui parle d’épuration) :
    L’épuration est très rapidement un sujet polémique. Les premiers à écrire sur le sujet sont les épurés eux-mêmes ou les épurateurs. Ce qui ne favorise pas la neutralité des propos. De plus, les journaux d’extrême-droite et les anciens vichystes ou leurs avocats relaient la « légende noire » de l’épuration : massacres, chiffres farfelus. Cependant, les dernières enquêtes réalisées par le Comité d’Histoire de la Deuxième Guerre mondiale (CHGM) et son successeur, l’Institut d’histoire du temps présent (IHTP), donnent pour 84 départements (sur 90 en 1945) le chiffre de 8 775 exécutions sommaires lors de l’épuration extrajudiciaire, auxquels il faut ajouter les condamnés à mort par la Haute cour de justice et les cours de justice (791 ou 767 suivant les enquêtes), et par les cours martiales (769 pour 77 départements selon l’IHTP). L’épuration aurait donc fait entre 10 000 et 11 000 morts.

    Il faut citer les centaines d’artistes, d’écrivains, de « politiciens » (Miterrand, Papon …) … qui ont soutenu les troupes allemandes et collaborer d’une façon honteuse.
    Certains français, comme d’habitude, sont des donneurs de leçon sans plus. Ils préfèrent détourner l’attention sur les méfaits de « leur » pays.

    Anonyme
    18 juillet 2020 - 8 h 24 min

    Elle ne fait que répéter un argument classique de l’extrême droite. C’est plus facile que d’avouer que cette colonisation décidée par Charles X est une opération de prestige conduite à des fins de politique intérieure…

    Ahh ...
    18 juillet 2020 - 8 h 20 min

    Les internautes seraient plus crédibles s’ils écrivaient en français lisible et sans fautes.

    @58 Ans
    Ce sont des charognards ….de cicatriser …. qui remuent … là où ça fait mal … à (se reproduire).

    Pour être pris au sérieux, il faut rédiger correctement, même si le sens est clair.

    Anonyme
    18 juillet 2020 - 8 h 07 min

    Elle a aggravé son cas et montré son ignorance en tentant de se justifier dans une interview. Elle a dit « À l’époque, Alger comptait 30 000 habitants et le reste de l’Algérie était des tribus de Touareg » waouuu!!! Je ne sais pas ce qu’elle fume mais elle devrait arrêter!!

    58 ans
    18 juillet 2020 - 7 h 30 min

    c est des charognards comme ça qui empêchent les blessures de cicatrisées et même ,qu ils remuent le couteau dans la plaie ,qui appuient la ou ça fait mal et seulement dans ces conditions qu ils arrivent a (se reproduire)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.