La famille qui a perdu cinq enfants dans un accident en France est algérienne

accident cinq enfants tués Albon
Sur les lieux du tragique accident. D. R.

Par Houari A. – Nous avons appris de sources autorisées que la famille dont cinq enfants sont décédés dans un tragique accident de la route survenu, ce lundi, à Albon, en France, est algérienne. Les enfants décédés – Tasnim (3 ans), Maryam (8 ans), Anfal (11 ans), Youcef (12 ans) et Rayan (14 ans) – sont issus de deux familles, indique-t-on. La première réside à Paris et la seconde habite Vénissieux. Le conducteur, un enfant et deux femmes – des sœurs – ont réussi à s’extraire du véhicule en flammes. Un autre enfant, âgé de 8 ans, est dans le coma. Les deux femmes ont été gravement brûlées et sont «entre la vie et la mort à l’hôpital Edouard-Herriot à Lyon», a-t-on appris.

Le consul d’Algérie par intérim à Lyon, qui s’est rendu à l’hôpital pour apporter à un parent des victimes soutien et réconfort dans ces moments terribles, s’est engagé à prendre en charge le rapatriement des dépouilles à Alger «le plus tôt possible».

Selon le quotidien français Le Parisien, «au regard des conditions de l’accident, les quatre personnes survivantes sont des miraculées». Le journal indique qu’une caméra de surveillance a enregistré l’accident, qui a été signalé à 18 h 59 lundi soir aux services préfectoraux. Les images filmées par cette caméra montrent la voiture qui arrive très vite, puis un gros nuage de fumée qui sort de la voiture. Le véhicule prend alors feu et se transforme en une boule de feu. Le journal ajoute que le monospace «fait ensuite une embardée et prend une trajectoire oblique, la boule de feu fait des tonneaux, et on aperçoit des ombres éjectées du véhicule».

Deux témoins du terrible accident ont essayé de sauver les occupants du véhicule en flammes et d’éteindre l’incendie avec un mini-extincteur, mais en vain, toujours selon Le Parisien, qui affirme, en se référant au préfet du département, que le conducteur a parlé avant de perdre connaissance et expliqué que les freins ont lâché et qu’il n’a pas pu immobiliser le véhicule.

Le président de la Fédération Sud-Ouest de la Grande Mosquée de Paris, Abdallah Zekri, a fait part de son «affliction» et de sa «compassion» pour les familles des victimes. «C’est une terrible nouvelle que celle qui nous est parvenue ce lundi soir. La mort de cinq enfants nous a peinés au plus profond de nous. Nous prions Dieu qu’Il les accueille en Son Vaste Paradis et qu’Il accorde à leurs proches endeuillés patience et courage», a-t-il dit, d’une voix empreinte d’une profonde tristesse.

«J’ai discuté avec Rachid (le père de deux des enfants décédés et dont le troisième est entre la vie et la mort, ndlr) et j’ai été terriblement affecté par son état psychologique durement éprouvé par cette douleur insoutenable», a fait savoir Abdallah Zekri, qui a décidé de se rendre à l’hôpital pour être au plus près des victimes et de leurs proches inconsolables, dans ces moments difficiles.

H. A.

Comment (23)

    Anonyme
    24 juillet 2020 - 11 h 19 min

    @ Futurgaché
    Il ne vous a pas échappé que nous sommes en deuil devant ce drame terrible et tous les commentaires vont dans ce sens . Aussi et si vous avez un peu d’humanité, gardez votre haine viscérale pour vous et passez votre chemin. Merci

    Erdinc
    23 juillet 2020 - 16 h 49 min

    Bonjour
    Je souhaite toutes mes condoléances à ces deux familles que Allah vous facilite la douleur de cette épreuve j habitte St rambert d albon dès que j’ai entendu ce terrible accident c’est comme si la terre c était écroulé je n arrête pas d y pensée toutes mes prières sont pour vous Que Allah les accueille dans son paradis

    Anonyme
    23 juillet 2020 - 0 h 40 min

    Bravo pour cette solidarité ALGERIENNE de France !!!

    Anonyme
    22 juillet 2020 - 20 h 56 min

    L’expertise a révélé que le turbo du Monospace a explosé, projetant du gas-oil sur le moteur chaud. Ce qui a donné les fumées blanches puis s’est enflammé provoquant le non fonctionnement des freins puis des tonneaux.
    La communauté algérienne de Lyon et de ses environs s’est vite mobilisée. La mosquée de Lyon à sa tête le recteur M. Kabtane Kamel, un vrai Algérien, né a Khenchela, supervise les opérations. Il prévoit une prière collective et un rapatriement des corps vers l’Algerie.
    Ce n’est pas le cas de la mosquée de Paris aux mains des agents du makhzen qui vous renvoie dès que vous les sollicite
    Paix à leurs âmes innocentes et prompt rétablissement aux blessés.
    La solidarité algérienne marche à plein régime. Un collectif d’avocats bénévoles s’est constitué pour attaquer Renault, constructeur du véhicule.

      Anonyme
      23 juillet 2020 - 6 h 56 min

      Kamal kabtane un vrai algérien!! Un algérien islamiste « frère musulman ». Comme tous les islamistes il est là pour faire de la pub pour sa secte dans des moments douloureux

        Anonyme
        23 juillet 2020 - 11 h 07 min

        çca se voit que tu ne le connais pas pour parler ainsi. Orphelin de père très jeune, il dût suivre sa mère pour s(installer à Lyon dans les années 1950. Il n’a jamais renié ses origines et a toujours maintenu des liens étroits avec la famille de son père. Au lieu de vous confiner derrière votre clavier à distiller du venin et à deverser votre haine, il vous suffit d’aller à Lyon et demander au premier passant ce quil pense de lui.

      Leroy
      23 juillet 2020 - 14 h 30 min

      @ anonyme

      Voiture défectueuse et trop de passagers. Les assurances ne marcheront pas et Renault n’y est pour rien.

    ladaoui
    22 juillet 2020 - 20 h 16 min

    toute mes condoléances a la famille que dieux leur ouvre ces grandes portes du paradis.AMINE

    Selecto
    22 juillet 2020 - 14 h 29 min

    Mes sincères condoléances au père et Allah yarham les enfants.

    مسعود البسكري
    22 juillet 2020 - 13 h 34 min

    قال الحق والحق قول ربي:ـ
    « الَّذِينَ إِذَا أَصَابَتْهُم مُّصِيبَةٌ قَالُوا إِنَّا لِلَّهِ وَإِنَّا إِلَيْهِ رَاجِعُونَ » (البقرة 156)ـ
    رحم الله الجميع، وألهم ذويهم الصبر والسلوان.ـ
    واجعل كل طفل فرطاً وذخراً لوالديه ،وشفيعاً مجاباً.ـ
    آمين يا رب العالمين.ـ

    Anonyme
    22 juillet 2020 - 11 h 33 min

    Allah irahemhoum Paix à leurs Âmes et bon rétablissement aux blessés soyez prudent en voiture la vitesse ne cause que dégâts levé le pieds…

    Brahms
    22 juillet 2020 - 10 h 40 min

    Condoléances aux familles ?

    Espérons que les mosquées de France mobiliseront des fonds (argent) pour ces 2 familles, certaines mosquées touchant plus de 2 millions d’euros par an sans compter le business des voyages à la Mecque + de la viande Hallal (certification). Le vrai musulman se voit quant les familles sont dans la douleur. Une cagnotte de 250 000 € serait la bienvenue car les assurances mettront sûrement la responsabilité sur le conducteur (voiture défectueuse).

      Belveder
      22 juillet 2020 - 13 h 22 min

      Commence toi puisque tu es la bas toi qui a la critique facile

      Anis
      22 juillet 2020 - 17 h 04 min

      J’ai remarqué que tu ne parles que d’argent et de profit. Tu dois etre un Mr Grinche en savattes et costume. C’est incroyable de parler fric au milieu d’une tragédie. Tu es tout simplement obsédé par la matiere.

      Lyes Oukane
      23 juillet 2020 - 5 h 15 min

      @ Brahms . La voiture n’était pas dans un état défectueux . Le contrôle technique du véhicule est à jour. Valable jusqu’à cet automne.
      D’après un accidentologue dépêché sur place le soir même de la tragédie « … cela fait plus de 20 ans que je travaille dans ce domaine pour les constructeurs automobiles ,comme pour les assurances . Un turbo est fait pour durer le temps de vie de la voiture .Il peut y avoir une pièce qui s’use mais le turbo qui explose ,c’était jusqu’à ce soir inimaginable .Je n’ai jamais vu ni entendu parler d’un cas pareil dans toutes mes expertises . Il va falloir que les constructeurs revoient leur copie … « 

        Brahms
        23 juillet 2020 - 12 h 03 min

        Lyes Oukane

        Il y a des avis divergents mais il apparaît que c’est le Turbo. Le Renault Scénic est une voiture qui a beaucoup de défauts, à l’époque, le défaut majeur était la courroie de distribution qui lâchait ce qui donnait une casse moteur. Renault a surement des assurances professionnelles donc ils sont couverts via la garantie souscrite. Ce genre de procédure peut durer des années en justice au moins une (1 décennie).

        mwaidudésert
        23 juillet 2020 - 22 h 50 min

        pour 1 turbo, d’un ancien modèle plus en vente ? Il va rien y revoir du tout, surtout que le turbo n’est plus fabriqué par renault mais une boite externe et donc ça pourrait plus être de sa responsabilité.
        Y’a eu un article sur lci, l’expert est assez surpris de la position de l’avocat aussi rapide, sans les avis définitif d’enquête, ça sent la récup. En tout cas ils disent que ça devrait pas géné les indemnisations des assurances.

    Belveder
    22 juillet 2020 - 10 h 16 min

    Térrible Epreuve allah yerhamhoumme…

      Le Patriote
      23 juillet 2020 - 11 h 19 min

      Bonjour M. Lyès
      Ayant un lien de parent » avec les victimes et connaissant bien le sujet des véhicules et des expertises, je vous signale pour compléter votre propos, les medias, dès l’accident commencèrent à pointer des faits pouvant disculper le constructeur. Ils parlèrent du nombre de passagers  » en dépassement de 2 personnes par rapport è celui autorisé ». Soit. Mais ils oublièrent de préciser « places assises » et que c’est le poids de la charge utile qui doit etre pris en compte. S’agissant de 6 enfants en bas âge, on peut supposer qu’ils occupaient un siège par deux, comme dans les avions. Mais les experts ont vite fait d’écarter cette ineptie devant la mobilisation de la communauté de nos compatriotes à à Lyon qui suit l’affaire de très près et qui ne s’en pas (plus) conter.

        futurgaché
        23 juillet 2020 - 22 h 25 min

        la « communauté » pourrait aussi mettre de l’ordre contre les rodéo en pleine nuit et les tirs de feux d’artifices contre les immeubles.

    Allah yarham li touafaou ou yechfi el madjrouhine
    22 juillet 2020 - 10 h 07 min

    m3a djami3 el Moumnine oua el Moumnate incha Allah ouya3ti esbar lemoualihoum

    Anonyme
    22 juillet 2020 - 8 h 37 min

    Le papa (Rachid) père des 2 enfants décédés Maryam et Youcef était à Paris. Il est parti à l’hôpital retrouver sa femme qui est dans le coma. Que dire devant un tel drame? Je souhaite beaucoup de courage aux survivants et à leurs familles dans cette terrible épreuve

      Anonyme
      22 juillet 2020 - 21 h 23 min

      Dans mon commentaire sur l’hécatombe des familles algériennes de la région de Lyon, j’évoquais le rôle de la mosquée de Lyon et de l’élan spontané et magnifique de solidarité de notre communauté.
      Mais j’ai oublié de souligner le rôle de notre représentation diplomatique et la bonne réactivité de nos autorités. Le vice-consul d’Algérie à Lyon a été chargé, toutes affaires cessantes, de coordonner avec les autorités françaises toutes les démarches administratives.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.