Les révélations de l’ancien député Tliba plaident pour la dissolution du FLN

Tliba FLN APN député
Tliba, Louh, Ould Khelifa et Bouchouareb à l'APN. New Press

Par Mounir Serraï – Tête de liste pour la députation à 7 milliards de centimes, commerce de candidatures, achats des voix… les révélations de Baha-Eddine Tliba, de Djamel Ould-Abbès et de l’un de ses enfants devant le juge renseignent ainsi sur l’usage massif de la «chkara» (argent sale) au sein du parti FLN. Un usage maintes fois dénoncé par des ex-responsables du parti, certes parfois par esprit de revanche. Cette pratique, interdite par la loi, a également fait l’objet de nombreuses dénonciations de formations politiques. Ce qui devait être une exception s’avère ainsi la règle au parti FLN.

Il est bien clair aujourd’hui que l’usage de l’argent pour l’achat des places de candidature sur les listes de ce parti est une pratique courante, de l’aveu même de ses responsables. Cette généralisation de la corruption est encore plus grave pour un parti qui se confond avec l’Etat et qui se revendique de la lignée historique des vaillants chouhada et moudjahidine qui se sont sacrifiés pour le recouvrement de l’indépendance du pays.

Il n’y a pas seulement dans les révélations de Tliba et ses co-prévenus des aveux de corruption à grande échelle mais aussi des signes de recyclage et de blanchiment de l’argent sale. Sinon, comment expliquer ces enchères sur les têtes de listes qui ont atteint 7 milliards de centimes ? Pourquoi débourser 7 milliards de centimes pour un mandat de député qui ne rapportera pas plus de 1,8 milliard de centimes en 5 années d’exercice si ce n’est une volonté d’échapper à quelque chose ou de se refaire une virginité ?

Cette course effrénée à la députation à coups de milliards révèle aussi la nature du fonctionnement du parti FLN qui, grâce à l’appui illimité du pouvoir et de sa machine administrative, s’assure le contrôle de la majorité des APC, des APW et la majorité des sièges de l’APN. Ces révélations remettent ainsi sur la table le débat sur l’impératif de faire changer de sigle au FLN ou carrément sa dissolution.

Des personnalités et d’anciennes grandes figures historiques ont déjà plaidé par le passé pour la dissolution du FLN ou tout au moins le changement de sa dénomination afin que le sigle soit préservé comme un patrimoine historique. On se souvient encore de l’appel lancé par le groupe des «19», composé, entre autres, de Zohra Drif Bitat, des anciens condamnés à mort Mohamed Lamkami et Abdelkader Guerroudj mais aussi de la secrétaire générale du Parti des travailleurs, Louisa Hanoune.

L’Organisation nationale des moudjahidine a, elle aussi, appelé le FLN à changer de dénomination. Tout récemment, c’est le président de Jil Jadid qui a appelé le président de la République à retirer le FLN de tout usage politique et de le conserver comme patrimoine historique.

Cette revendication, qui est aussi celle d’autres partis et personnalités politiques, va-t-elle être concrétisée afin, comme le souhaitent de nombreux Algériens, réaliser une véritable rupture avec l’ancien système ?

M. S.

Comment (46)

    Brahms
    8 septembre 2020 - 2 h 52 min

    A l’étranger, on est rincé, plus de respect ?

    Écoutez la chaine CNEWS, les journalistes et invités tapent sans arrêt sur les maghrébins du matin au soir. Ah, la drogue, la violence dans les quartiers, les bandes d’agresseurs aux couteaux, terrorisme, incivilités, l’islam radical, le séparatisme même les intellectuels juifs s’y mettent. Tout ce qui est négatif est mis sur le dos du maghrébin. Or, si vous rajoutez la ISSABA, tous ces escrocs qui tournent en boucle, on est plus que rincé, notre parole ne porte plus, on se moque de nous. Il y a même un journaliste qui a fait une émission sur l’Afrique : intitulé QU’AVEZ VOUS FAIT DEPUIS QUE LA FRANCE a quitté vos pays ? Réponse, ils rigolent.

    FAID
    6 septembre 2020 - 13 h 15 min

    Depuis l’affaire du Cadenas je me souviens avoir dit que le FLN, de l’après 62 est
    – Une maison du diable;
    – Une maison clause;
    – Un endroit de tous les désordres possible;
    – Un Lieu de dépravation moral …

    Nous ne faisons que parler, il est entrain de se restructurer.

    Nouveau front de libération
    4 septembre 2020 - 16 h 33 min

    FLN = corruption. Il fait se débarrasser de ce parti corrompu qui a trahit les serments des gens nobles qui se sont battus pour notre indépendance. Malheureusement ils ne savait qu’on allait être colonisé par des corrompus depuis la libération de la terre mais pas des hommes. On continue à emprisonner tout ceux qui ne ne partagent pas les mêmes opinions- celle de la vieille guarde qui ne sait plus comment s’adapter au nouveau ordre mondiale. L’Algérie et les jeunes algériens ont besoin d’une nouvelle gouvernance qui est intègre et propre- pas de recyclage…. Il faut juger le grand corrupteur même si on le fait symboliquement ….

      Achat et Ventes aux Enchères des biens mal acquis
      6 septembre 2020 - 0 h 00 min

      Je propose Que les biens de tous les corrompus soit Re-Privatises:
      1. rachetés par l’Etat en payant la plus-value avec des Bons du Trésor Algériens après remboursement des Taxes.
      3. Mis aux enchères au plus offrant Algérien // re-privatiser.
      4. les dettes pourront voir leur Paiement renégociées mais pas Annulées.

    Aures
    4 septembre 2020 - 10 h 45 min

    Il est temps pour le FLN de rentrer au musée en tant que patrimoine de l’ Algérie.
    Desormais Le FLN doit être dans les pages de l’histoire. C’est un passé qu’il ne faut surtout pas oublier ainsi que tous ces héros morts ou encore vivants qui ont accompli un travail légendaire en libérant la nation d’un colonialisme avilissant et humiliant qui a déshonoré tout un peuple.
    Les générations présentes et futures doivent entretenir une mémoire vive au même titre que les juifs d’europe  » plus jamais ça  » sans pour autant être contaminé du syndrome de Sion .
    Les algériens doivent s’inscrire dans l’avenir et le futur avec des valeurs humaines et un esprit de compétiteurs de gagnants revêtant des qualités telles que l’exigence, la performance et l’ excellence. D’un pays de consommateurs passifs et fatalistes, les algeriens doivent devenir des générateurs de richesses et de défis dans un esprit d’initiatives personnel et collectifs.
    Autrement, ce pays est voué à se balkaniser et à finir entre les mains de ses prédateurs et des esprits revanchards néocolonialistes.
    Bien à vous

      @Aures
      4 septembre 2020 - 13 h 55 min

      Les premiers responsables de cette gabegie ne sont autres que Bouteflika et son frère.Point barre.
      Les Hyènes mal odorantes,sauvages et affamés dont ils s’est entouré n’ont fait que se ruer,dévorer et se délecter de ce que ces deux ennemis implacables de notre pays leur ont offert.
      (…)

    Lghoul
    4 septembre 2020 - 9 h 10 min

    Regardez bien leurs visages: Il est aisé de comprendre qu’ils ne font que semblant de faire quelque chose et ne croient a rien sur ce qu’ils racontent. On les voit tous, bouchouareb a l’arriere plan, qu’ils ont hate de partir et de continuer leur besogne: Voler et detourner. Sinon ils ne savent rien faire. Comment laisser un systeme pareil, qui a enfanté et continue d’enfanter, des gens pareils toujours en action ?

    The one
    3 septembre 2020 - 23 h 21 min

    Et jusqu’a quand le ministere des moudjahidines? Je pense ke tous les vrais moudjahidines sont morts. Cette argent devrais y allez aux hopitaux

    Bahri Redouane
    3 septembre 2020 - 18 h 28 min

    Remboursez, remboursez, remboursez l’argent du peuple.

    Bogdanov
    3 septembre 2020 - 18 h 17 min

    Il n’y a pas que le Fln qu’il faut dissoudre.Toutes les organisations satellites qui permettent à ce pouvoir de se régénérer doivent être dissoutes.Je citerai l’Unja, l’Unfa, l’Onm, l’Ugta, l’Unpa, le Rnd, les médias El moudjahid, el massa, ennahar, echourouk, el bilad, el hayat ainsi que le parlement de la chkara!!!!

    elhadj
    3 septembre 2020 - 18 h 04 min

    devenus la risée du peuple ces pseudo députés chkaristes osent encore parler alors qu ils sont discrédités et le dernier des citoyens ne leur accorde aucun crédit. ils ont sali la fonction de député,abuse et trahi la confiance du peuple par leur appui impopulaire des 4 eme et 5 eme mandat, du traficotage de la constitution, de l exploitation indigne du portrait d un candidat impotent sur tous les plans,de leur silence complice sur les affaires scabreuses qui ont ruine le pays, la dilapidation des ressources publiques, transferts illicites de capitaux,

    inouïe !
    3 septembre 2020 - 17 h 50 min

     » L’APN est en vérité un refuge pour les malfrats qui ont payé rubis sur l’ongle leur immunité parlementaire. au systeme qui gere le pays ! Ils n’ont donc aucune moralité et leur statut n’a aucune légalité » » (…). C’est une gangrene serieuse qui menace le pays et le peuple dans leurs fondements et le remede logique est l’amputation pure de tous ces vauriens du pays par le hirak !

    DZA
    3 septembre 2020 - 17 h 47 min

    Qui ne savait pas que le pays était entre les mains d’une bande mafieuse ?
    Les opportunistes du ‘’parti’’ FLN, ne font que confirmer devant le juge ce que tout le monde savait plus ou moins.
    Je pense qu’on ne finira pas de sitôt – si justice il y-a – d’apprendre encore et encore sur la ruine du peuple et pays.

    La vraie question suite à ces fameuses et fumeuses confirmations quant trafic des élections, peut-on encore laisser les députés de la chkara débattre des problèmes de la Nation ?

    Quant au sigle FLN, il est urgent de le mettre à l’abri de toutes appropriations et manipulations politiques, comme tout ce qui est patrimoine national historique ou contemporain.

    Anonyme3
    3 septembre 2020 - 17 h 46 min

    Tout les partis ont profité de la générosité de chadli et Bouteflika argent de poche,locaux,postes gouvernemental ,résidences dans nos territoires occupés morretti et club des pins ,hotels de zeralda et sidi ferruch,lots de terrains sur lès hauteurs d’Alger et tout les avantages juste pour jouer la comédie en se moquant du peuple et comme ma yachmouch aujourd’hui ils sont lès portes paroles de l’authentique hirak qui l’ont kidnappé.on a un seul parti qui peut faire la différence c’est le HIRAK1.le HIRAK JAUNE dès rues de paris et le HIRAK DES AHRARS des rues de londres et Genève n’ont pas encore reçu l’agrément du peuple.on ne fait pas la politique à travers le Face book et le YouTube.

      Chadli+Bouteflika = Traitres
      3 septembre 2020 - 18 h 19 min

      Chadli a été le père de la corruption et Bouteflika l’a généralisé et institutionnalisé.

    Belbeder
    3 septembre 2020 - 17 h 31 min

    qui blamé le corrupteur ou le corrompu??? l un est plus gros d ailleurs

    Karamazov
    3 septembre 2020 - 17 h 26 min

    Un jour Dahviya Ouzaghar avait taclé son mari. Velqacem unjanjel qui s’était mis à la prière pour se faire pardonner ses péchés de jeunesse.

    Quand l’imam Ghafour se mit à appeler à la prière, Velqacem tournait en rond comme s’il ne l’avait pas entendu.
    Alors Dahviya le tacla avec une véhémence féroce, l’ogresse. Ayamghar n’djihenama , tu ne l’as pas entendu? Vas faire ta prière !

    Alors Velqacem regarda sa femme et lui dit : bla r.. Heu… astaghfirou allah , il a dit ouqsimou billeh a la3ziza pisk c’est toua qui me le dit bla… heu pardon , ouqsimou billeh que je ne la ferai plus.

    Moughaliti. Si c’est Tliba qui le dit…

    Anonyme
    3 septembre 2020 - 17 h 14 min

    Arrêtez de nous vendre le FLN historique, cette entité et bien pire que le parti du FLN . Ceux qui tentent d’instrumentalisés la guerre d’Algerie encore et encore sont les pires ennemis de la nation algérienne.

      Algérien
      3 septembre 2020 - 17 h 41 min

      Dégage d’ici ce n’est pas chez toi espèce d’esclave consentant !

        velakhdhar
        4 septembre 2020 - 14 h 27 min

        Tout ces posts qui se renvoient la balle en franc-arabe exhalent LEHNOUCHA à cent mille lieux…
        du blabla à n’en plus en finir et bonjour L’OISIVETE…et pourtant c’est la rentrée sociale

    صحراوي
    3 septembre 2020 - 16 h 58 min

    مجرد تساؤل:ـ
    من يريد حل حزب جبهة التحرير!!!؟؟؟
    أن ضد الذين ينادون بحل حزب جبهة التحرير أو إحالته على المتحف.ـ
    لأن هذا الحزب هو حزب الشعب وذاكرة الأمة، ومصدر إلهام وتحديات لأجيال المستقبل.ـ
    إسمه فقط، يزلزل الأرض تحت أقدام كل من توسوس له نفسه من الدنو من الجزائر.ـ
    فرنسا وأذنابها سيدفعون ممو أعينهم من أجل حله.ـ
    لهذه الأسباب يتعين أن لا تنفرد به مجموعة دون باقي الشعب، لذلك أقترح تحويله إلى مركز أو نادي تفكير وأبحاث بنفس التسمية يستقطب جميع أبناء هذا الوطن من كل المشارب وفي كل القطاعات توكل له المهمات التالية:ـ
    1- كتابة تاريخ الجزائر والتعريف به حول العالم.ـ
    2- مخبر أبحاث واستشراف.ـ
    3- معهد للدراسات السياسية والإستراتجية.ـ

      C ca
      3 septembre 2020 - 23 h 07 min

      C avec ton arabe qu’ils vont faire des recherches, et surtout cache ps derriere la religion.

        صحراوي
        4 septembre 2020 - 9 h 22 min

        @C ca :3 septembre 2020 – 23 h 07 min

        وأنت من !!!؟؟؟
        يا سيدي أنا عربي مسلم وافتخر.ـ
        ويكفيني فخرا أني من قوم أختار الله أشرف رسول منهم، بعثه ليتمم مكارم أخلاقهم، وأختار لغتهم لكتابه.ـ
        وبالتالي فالإسلام هو ديني ودين الدولة الذي يدين به السواد الأعظم من الشعب الجزائري طبقا للمادة 2 من دساتير الجزائر.ـ
        والعربية هي لغتي ولغة السواد الأعظم من الجزائريين طبقا للمادة 3 من دساتير الجزائر.ـ
        أخير، إعلم أن الإسلام والعربية سيبقيان غصة في حلق كل كافر ومرتد ولائكي وعلماني وصهيوني وخاصة فرنسا وأذنابها إلى يوم الدين، لأن الإسلام كل ما حاربته اشتد وإذا تركته إمتد، وسيموت أعداؤه بغيضهم ولن ينالوا خيرا من بغضهم الذي ليس له دواء.ـ
        وفي أول نوفمبر القادم سندشن مسجد الجزائر الأعظم ونصوت لصاح دستور الجزائر الجديدة النوفمبرية الباديسية، تجسيدا للمادة الأولى من بيان أول نوفمبر التي تنص بالحرف الوhحد على:ـ
         » إقامة الدولة الجزائرية الديمقراطية الاجتماعية ذات السيادة ضمن إطار المبادئ الإسلامية. ».ـ

          Anonyme
          4 septembre 2020 - 20 h 16 min

          المسلم الحق لا يقدم العروبة على الإسلام لان رسول الاسلام قال : » أتركوها فانها نجسة » يقصد الراسة والعرق والجهوية ، فهمت ؟

          صحراوي
          5 septembre 2020 - 8 h 33 min

          @Anonyme :4 septembre 2020 – 20 h 16 min
          صدقت سيدي، الحديث صحيح أما سياق وروده وسياق تعليقي يختلفان.
          ومادام ذكرت شطرا من الحديث فلابد أنك تعرف سبب وروده ولا داعي لذكره.
          أما عن تعليقي فقد قدمت العروية لأنها سابقة للإسلام وكدليل اعتزاز برسول اله صلى الهو عليه وسلم كونه عربي، وليس للتفاخر على غير العرب من المسلمين، لأنني أدرك أن فيهم من هو أحسن مني في كل شيء حسن.
          ودليل أن الاعتزاز لا هو محرم ولا هو مكروه بدليل الكتاب والسنة.
          قال الحق والحق قول ربي:
           » فَإِذَا قَضَيْتُم مَّنَاسِكَكُمْ فَاذْكُرُوا اللَّهَ كَذِكْرِكُمْ آبَاءَكُمْ أَوْ أَشَدَّ ذِكْرًا ۗ …. » (البقرة 200)
          قال صلى الهم عليه وسلم:
           » تُنْكَحُ الْمَرْأَةُ لأَرْبَعٍ : لِمَالِهَا ، وَلِحَسَبِهَا ، وَلِجَمَالِهَا ، وَلِدِينِهَا ، فَاظْفَرْ بِذَاتِ الدِّينِ تَرِبَتْ يَدَاكَ  »
          ومن بين الأسباب التي ذكرها الحديث النسب.
          وهذه عادة منتشرة عندنا كجزائريين عندما نذهب لخطبة البنت نقول:
          أتينا لخطبة بنت الحسب والنسب.

          صحراوي
          5 septembre 2020 - 11 h 54 min

          @Anonyme :4 septembre 2020 – 20 h 16 min
          …/… تتمة لتعليقي المؤرخ في:05/09/2020، الساعة: 8 و33 د، ولتعميم الفائدة أضيف مايلي:ـ
          هذا نص وسبب ورود الحديث موضوع النقاش كاملا:ـ
          لما كَسَع غلامٌ من المهاجرين غلامًا من الأنصار في غزاة بني المصطلق، واستغاث الأول يا لَلْمهاجرين، ونادى الآخر يا لَلأنصار، سمِع ذلك رسول الله -صلى الله عليه وسلم- فقال: «مَا بَالُ دَعْوَى الجَاهِلِيَّةِ»، فحكوا له ما جرى، فقال -صلى الله عليه وسلم-: «دَعُوهَا فَإِنَّهَا مُنْتِنَةٌ».
          والحديث مخرج في الصحيحين -.
          أما الحديث الثاني حول الخطوبة، فأردت أن أوضح للسيد الذي عاتبني على تقديم العروبة عن الإسلام، أن الرسول عليه الصلاة والسلام ذكر المال والحسب والجمال وقدمهم على الدين، وذلك ليس للأولوية، أي أن المال والحسب والجمال مقدمون على الدين، كما أثبته شطر الحديث الأخير.ـ
          للعلم:ـ
          1- أن الحسب هو شرف الأسرة والقبيلة ويدل على الفعال الحسن من قيم وسمعة للرجل وآبائه والنسب هو سرد النسب فلان بن فلان بن فلان ….إلخ.ـ
          2- كسع = ضرب دُبُرَه بيده أَو بصدر قدمه.ـ

      Anonyme
      4 septembre 2020 - 7 h 02 min

      الصحراء الغربية ليست مروكية

    Lghoul
    3 septembre 2020 - 16 h 43 min

    Comment des gens pareils OSENT encore montrer leurs visages ou faire semblant que le FLN va rester -sous forme de « parti » – un business sur le dos des algériens ? Comment un tel parti qui repose sur la corruption, le monsonge, le vol, la rapine et l’utilisation des chouhadas puisse encore rester comme « parti politique » ? Le FLN est un sigle, un symbole de la révolution algérienne doit revenir a tous les algériens. Comment par exemple un saidani, un tunisien, puisse etre a la tete de ce parti ? Comment ce meme saidani se retrouve aujourd’hui résident en france, la puissance coloniale ? Alors y’ en a marre de la tartuferie du siecle. La plupart de ces charlatans doit finir en prison et ce symbole national réstitué aux algériens.

    Et les autres ?
    3 septembre 2020 - 16 h 39 min

    Tout les partis sans exceptions doivent être dissous.

      SaidZ
      3 septembre 2020 - 17 h 08 min

      Des hommes d’affaires députés !!! Pincez moi je fais un cauchemar !

    Anonyme
    3 septembre 2020 - 16 h 07 min

    Si le parti FLN ,qui en fait n est composé en majorité que de faux moudjahidines , n est pas dissous après toutes ses révélations c est qu il y a anguille sous roche…
    (…)
    Il y a quelque chose qui ne tourne pas rond dans le monde de nos dirigeants !!!!
    Il est temps de balayer toutes ses structures qui ont fait le malheur de l Algérie depuis l indépendance APN,Sénat,conseil constitutionnel,assemblée populaire communale, apw….il faut remettre tout à plat pour repartir sur de meilleures bases!!!

      Anonyme
      3 septembre 2020 - 17 h 19 min

      Les vrais sont pires que les faux car sans la signature des deux « vrais » cil n’y aurait aucun « faux »
      Il faut absolument sortir de cette guerre dAlgerie ou y plonger vraiment et sérieusement et dans la liberté totale le FLN est le pire ennemi dé lAlgerie Cette imposture est pire que tous les colonialistes que cette terre a connu

        Anonyme
        4 septembre 2020 - 7 h 03 min

        Dégage esclave de …6!

      SaidZ
      3 septembre 2020 - 19 h 06 min

      Le ministre des moudjahidines réside en France !
      Sa3idani le drabki, ex sg du FLN réside dans un appartement vue sur seine à Paris. Si on fouille en profondeur dans la seine on risque de trouver des dizaines de Cadavres d’Algériens.

        Anonyme
        4 septembre 2020 - 23 h 48 min

        La chose intrigante est le silence de Baha Edine Tliba sur sur les enfants de Gaid Salah.Pourquoi ce monsieur n’a pas souffle un mot sur ces liens avec les enfants de Gaid Salah? A t-il recu l’ordre de garder silence devant la justice ? S’il y a ordre il ne peut provenir que de la presidence.Dans ce cas c’est le retour a la case du depart:retour aux pratiques anciennes.

      Le président
      3 septembre 2020 - 22 h 35 min

      Rappelez vous Boudiaf disait : en 1962 ,il y avait 300.000 moudjahids et en 1992………….1.200.000 , en incluant ceux du 19 Mars . Si Tebboune veut réussir ,c’est le moment idoine de dissoudre les 2 chambres et organiser des élections libres qui auront à valider la new constitution . Il sortira grandit

    Anonyme
    3 septembre 2020 - 15 h 47 min

    aux oubliettes ce partie vereux.ainsi que tous ces vendu de députés

    Abou Stroff
    3 septembre 2020 - 15 h 37 min

    « Pourquoi débourser 7 milliards de centimes pour un mandat de député qui ne rapportera pas plus de 1,8 milliard de centimes en 5 années d’exercice si ce n’est une volonté d’échapper à quelque chose ou de se refaire une virginité? » s’interroge M. S..
    et bien la réponse coule de source. les futurs députés n’étant pas des perdreaux de l’année font des calculs relativement simples:
    grâce au statut de député, l’hurluberlu qui a dépensé 7 milliards de centimes en pots de vin …. euh, pardon, en pot de l’ben, a la possibilité de côtoyer des distributeurs de rente (des walis, entre autres) comme tliba (qui était considéré comme une chakhsia watania avant de rejoindre la prison), par exemple et accaparer des marchés publics, s’engager dans des promotions immobilières, s’associer avec des pontes ou des fils de pontes du régime dans des activités à la limite de la légalité, comme tliba, par exemple, faire intervenir les souloutates watania ou mahalia (gendarmes, policiers, « services », etc.) au cas où ça coince quelque part et finir au bout du mandat avec une fortune de 7 fois 10 ou 7 fois 100 milliards de centimes.
    moralité de l’histoire: il n’y en a aucune, à part le fait indéniable que le sigle FLN est accompagné d’une charge émotionnelle qui exige qu’il soit retiré de la scène « politique » pour qu’il ne soit plus terni par les opportunistes qui le squattent depuis l’indépendance.
    PS: les pratiques du fln sont certainement copiés par les autres « partis » politiques. en effet, tous les partis politiques algériens n’ont de parti politique que le nom (le système basé sur la distribution de la rente et sur la prédation ne permet l’émergence ni d’une société civile, ni de citoyens qui la composeraient et ni de partis politiques qui défendraient des intérêts de classe particulier et différenciés). ces soi disant partis sont, d’abord et avant tout, des « sectes » dont l’objectif premier de leur leader est de se rapprocher le plus près possible des distributeurs de rente. alors dépenser une fortune pour ramasser une fortune à la puissance n me semble tout à fait rationnel.

      Belveder
      3 septembre 2020 - 17 h 26 min

      entre nous tu aurais craché dessus toi???

        Hmed hamou
        3 septembre 2020 - 19 h 28 min

        @ Belveder,
        Que ce que tu racontes là ?
        Sans dicounner, Tu l’aurais fait toi ?
        tu veux dire que finalement, contrairement aux apparence de sainteté, tous les Algériens sans exception sont des amateurs potentiels de pots de lben, plus il est fermenté
        mieux s’est ?Ah ! Un pays aux 99,99 boursa de Muslim, dont 90 % se voient comme plus saint qu’eux tu meurs; un pays aux 17.000 mosquées, sans compter la grandissime mosquée de
        fakhamatouhou aux 12000 prieurs ,… Le pays de si-al bachir-al-ibrahimi, naima salhi, abassi et hamadache…!

    prêt-nom
    3 septembre 2020 - 15 h 26 min

    Paradoxalement c’ est ce même parloir qui statue sur l’ identité nationale et minorise l’ amazigh archétype et culture ancestrale.
    Cette semaine il confirmera la volonté de  » réforme  » du régime dictatorial prédateur au nom des damnés de la terre!

    Anonyme
    3 septembre 2020 - 15 h 19 min

    Tes moudjahidines et ton groupe des 19 que tu veux glorifier ne pèse rien avec moi…j ai perdu confiance à tout ce qui bouge dans mon pays…maintenant chacun pour soit et le bon dieu pour tous.. plus jamais croire au khorti fln ou autre dénomination d incompétent voleurs.

    Fln
    3 septembre 2020 - 14 h 48 min

    Le FLN historique doit être sacralisé et surtout protégé de tous ces prédateurs.
    Quant à celui de maintenant, Front de la Lâcheté nationale lui irait comme un gant.

      Anonyme
      3 septembre 2020 - 18 h 28 min

      On ne peut pas sacraliser une entité politico-militaire sans un vrai débat et totalement libre sur la guerre d’Algérie. je peux vous assurer que si on pose sur la table cette guerre qui sera débattue en toute liberté par les vrais historiens ainsi que tous les acteurs à commencer par les combattants du FLN encore, les harkis ainsi que les messalistes et les civils encore vivants je vous assurer qu’à la fin, le FLN rejoindra la poubelle de l’histoire, il a été une entité faciste et fascisante depuis ses débuts jusqu’à aujourd’hui.

        Anonyme
        4 septembre 2020 - 7 h 09 min

        Dégage on t a dit mokoko sans histoire no honneur!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.