Razika Adnani : «La charia n’a jamais permis aux musulmans d’être parfaits»

Razika Adnani charia
L'islamologue et philosophe Razika Adnani. D R.

Par Mohamed K. – Pour l’islamologue Razika Adnani, «la charia qui existe dans les livres de droit n’est pas exactement celle inscrite dans les textes coraniques». «En réalité, écrit-elle dans une tribune parue dans Ouest France, les musulmans ne pratiquent pas toutes les recommandations du Coran, et certaines règles présentées comme faisant partie de la charia ne figurent dans aucun de ces versets.» «Quant au caractère intemporel qu’on leur a attribué, il s’est institué en dogme avec la mise en place de la théorie du Coran incréé, selon laquelle le Coran n’a pas été créé par Dieu, car il est un de ses attributs. Tout comme Dieu, il s’inscrirait en dehors du temps ainsi que les règles qui s’y trouvent», explique-t-elle.

«Or, ajoute la philosophe, la théorie du Coran incréé n’existe explicitement nulle part dans le Coran. Certains versets même la contredisent tel le verset 27, sourate 31, Loqman. Il décrit la parole de Dieu, le Coran, gardée auprès de lui comme infinie alors que le livre en possession de l’être humain a un nombre fini de pages, de versets, de phrases.» Selon elle, «l’idée d’un Coran inscrit en dehors du temps est également contredite par des versets évoquant des événements qui se sont déroulés à l’époque du Prophète et des personnes ayant vécu à ce moment-là en Arabie».

Dans son article intitulé «La laïcité face à la charia», la fondatrice des Journées internationales de philosophie d’Alger précise que «le terme charia signifiait à l’origine la religion musulmane, puis il a signifié le système de normes qui organisait l’ensemble de la vie des musulmans». «Aujourd’hui, indique-t-elle, il est de plus en plus utilisé pour désigner les règles sociales et politiques.» «Ce qui pose problème, souligne Razika Adnani, c’est que les musulmans continuent de s’y référer alors qu’elles remontent aux premiers siècles de l’islam.» Elle explique l’importance que les musulmans donnent à la charia par le fait qu’«elle est, pour eux, l’émanation de la volonté divine inscrite dans le Coran, la parole de Dieu, qu’un musulman ne peut discuter», en faisant remarquer que «les conservateurs considèrent que ses règles sont valables en tout temps et tout lieu et ne peuvent pas être amendées, qu’elles sont parfaites, donc supérieures à toutes les autres lois issues de la pensée ou de la religion, l’islam étant la meilleure des religions».

«Si certaines règles, appelées charia, sont dictées dans les textes coraniques, celles qui existent dans les livres de droit ne peuvent être sacrées, ni parfaites», note le membre du conseil scientifique de la Fondation islam de France, qui s’interroge : «N’est-ce pas l’être humain qui a interprété ces textes et en a extrait les règles juridiques ?» «Sauf à ce que l’être humain soit infaillible et son savoir sacré, ce qui serait une contradiction avec le principe de l’unicité sur lequel se fonde l’islam», relève-t-elle, en faisant remarquer que «l’histoire montre aussi que la charia n’a jamais permis aux sociétés musulmanes d’être parfaites et aucune société humaine ne peut l’être».

«L’islam est constitué de deux dimensions : l’une est d’ordre spirituel et l’autre concerne l’organisation de la société à laquelle appartient la charia. Pour les islamistes, l’islam est religion et Etat et la charia, en tant que corpus législatif, permet la réalisation de cet Etat : la partie de l’islam qui revient à la politique. Il est donc important que les musulmans soient convaincus par sa sacralité, par sa perfection et par son intemporalité et, par conséquent, s’y soumettent», conclut l’auteure de l’étude sur la réforme tournée vers l’avenir dans l’islam.

M. K.

Comment (47)

    Anonyme
    29 janvier 2021 - 19 h 53 min

    L’ère du développement de l’islam et de la société arabo-musulmane s’est arrêtée en 1492.
    Et ensuite son aire même.
    Auparavant c’étaient les occidentaux qui cherchaient la science en pays d’islam et dans les pays « arabes ». Si vous êtes des scientifiques (doctorat, publications …) vous avez appris des tas de choses venant des pays arabo-musulmans, le pillage a commencé même auparavant.
    Depuis l’avènement de l’empire ottoman (créé par les turcs venus d’Asie avec une islamisation tardive), le monde arabo-musulman à périclité et est « sorti de l’histoire ». Les turcs n’ont jamais eu comme les
    moyen-orientaux (y compris ceux d’Arabie) la préoccupation du Dieu unique (judaïsme, christianisme, religions monothéistes anciennes, …) et la connaissance du monde ancien (Egypte ancienne, Mésopotamie, Grèce antique, Grèce, …)
    Le centre de la décision (tous les points de vue) s’est déplacé vers un pays non-arabe qui n’avait rien à faire des populations du Maghreb et du Machrek et son but était d’enrichir le Calife ottoman et la Turquie (impôts, vols, …) qui n’a jamais pensé à développer des centres de culture, civilisation, sciences, ailleurs qu’en Turquie … ce n’était pas son intérêt . Sauf le Maroc qui a échappé au massacre, mais ne s’est pas développé lui-aussi, petit pays de l’extrême Occident arabo-musulman (après la chute de l’Andalousie) appelé Maghreb El Aqsa. Le Moyen-Orient utile et scientifique ainsi que l’Andalousie et sa civilisation ont disparu, il reste encore les mythes (Cordoue, Grenade et l’Alhambra, Damas, Baghdad …). Toute pensée créatrice et critique avait disparue sous l’empire ottoman, dans les pays appelés faussement arabes, après tout dans l’empire romain il n’y avait « que des romains » puisque les populations étaient dirigées par le maitres de Rome. Tant que les pays « arabo-musulmans » étaient dirigés par les turcs il était impossible de revoir une pensée « locale » comme on l’on a vu dans le passé.
    Allez donc faire des recherches en Turquie pour espérer trouver une évolution de la pensée critique comme celle de Ibn Roshd, de la médecine comme celle de Ibn Sina, Ibn Maimoun (juif de religion mais complètement intégré à l’Andalousie arabophone) et tant d’autres scientifiques, musiciens, écrivains, philosophes, …
    Pourquoi donc parler de la shariaa et oublier que pendant plusieurs siècles les contrées concernées (…) étaient loin de pouvoir mener une quelconque évolution propre à elles, exactement comme l’Algérie pendant la période coloniale française.
    La shariaa « proclamée » dans la période actuelle n’est qu’une tentative de « relier » l’avant 1492 à la période moderne en oubliant totalement que c’est d’abord impossible et ensuite que la shariaa « mythifiée » est inapplicable et n’a même jamais existé.
    Si le but inconscient est de retrouver une « place » dans l’histoire et se rapprocher des peuples qui ont vécu une histoire commune de plusieurs siècles, alors ce n’est certainement pas la shariaa qui sera le moteur et ne doit certainement pas être le but. Si le but est autre, …

    yassine
    21 janvier 2021 - 15 h 05 min

    Dire d’abord la verite ! La charia est une creation humaine et non divine .
    Ce n’est qu’au 2-ieme siecle de l’hegire que les nouveaux califs ont demande a leurs exegeses d’ecrire un texte juridique regissant la societe et fonde sur le Coran .
    Bien entendu , l’interpretation du coran a ete faite pour asseoir le pouvoir du pouvoir . Cela atoujours ete ainsi en terre d’Islam .
    Le prophete (QLSL) n’a t-il pas dit a la fin de sa vie ; je vous ai laisse le Coran et les hadites . Il n’a pas parle de Charia ; car a l’epoque elle n’existait pas .
    L’application de la Charia sur les musulmans n’aura qu’un seul resultat .
    La perenite des musulmans comme des sous-hommes hors de l’histoire humaine !

      Abdel
      21 janvier 2021 - 21 h 18 min

      @ Yassine
      21 janvier 2021 – 15 h 05 min
      Vous avez tout dis cher ami, vos deux dernières lignes illustrent parfaitement la réalité.

    Kahina-DZ
    20 janvier 2021 - 19 h 43 min

    [email protected]
    19 janvier 2021 – 21 h 16 mi

    Personne ne te demande d’accepter ma vérité !!
    (…)

    Argentroi
    20 janvier 2021 - 8 h 43 min

    La philosophie du Coran incréé de l’imam Ahmed ibnou Hanbal n’est-elle pas un emprunt à la théologie chrétienne du concept de la consubstantialité trinitaire où Dieu le Père, Dieu le Fils, et Dieu le Saint-Esprit sont « d’une même essence »? Ainsi, le Fils est « engendré » « avant tous les âges » ou « éternellement » de l’être propre du Père, à partir duquel l’Esprit « procède » aussi « éternellement ».L’imam Ahmed n’a fait que remplacer Dieu le fils par le Coran et ainsi condamné les muutazilites, et de nos jours les achaârites, comme l’Eglise a condamné l’Arianisme qui rejetait le dogme de la consubstantialité élaboré par le Concile de Nicée en 325.

    TOLGA - ZAÂTCHA
    19 janvier 2021 - 22 h 05 min

    Comme la philosophie représente l’accès à l’intelligible, au savoir et/ou à la vérité, on peut affirmer que la philosophie est bien un exercice à la mort. C’est dans ce sens que Platon a employé la phrase «Philosopher, c’est apprendre à mourir» dans le dernier dialogue de Socrate, «Phédon».
    Mais cette célèbre phrase a été reprise par Montaigne plus tard.
    Alors, continuez, Madame, de « philosopher » dans un ensemble vide… comme le disent si bien nos matheux. b.h.l. – filkenkraut – zemour et toute la filière vont très bientôt vous « décorer » pour votre félonie « intellectuelle »…

    Kahina-DZ
    19 janvier 2021 - 20 h 09 min

    Philosopher pour RIEN dire ou juste pour manipuler = perte d’énergie et de temps !

    Madame,
    En bref:
    Connaissez vous que signifie El-IJTIHAD dans la religion musulmane ??
    Comme vous n’avez pas parler de cet aspect important, je conclus que vous n’avez rien compris de l’ islam. C’est vrai qu’il est plus facile de philosopher dans le vide que de faire un effort de transmettre la vérité.

      Anonyme
      19 janvier 2021 - 21 h 16 min

      @ Kahina-DZ
      19 janvier 2021 – 20 h 09 min

      Cette dame n’a peut-être pas la vérité, mais on ne veut pas non plus de la votre…

      Anonyme
      19 janvier 2021 - 21 h 39 min

      Pffff… vous parlez d’Ijtihad à une islamologue?? Cela fait 15 ans qu’elle écrit sur le sujet et vous parlez d’Ijtihad? Vous ne parlez pas à une collégienne

    Hmed hamou
    19 janvier 2021 - 18 h 48 min

    L’islam, dès les premières Décennies se son existence, a été dévoyé par les Banu ommaya, les omyyades, et leurs chouyoukh et autres exégètes de cours (à l’image de al karadaoui de nos jours), et dont sont issus en partie les lois qu’on appelle « chari3a », mais qui ne sont en réalité que des lois, issues d’interprétations subjectives au service des pouvoirs politiques du moment et successifs pour, soit consolider leur pouvoir et en faire un pouvoir héréditaire, ou encore pour régler de vieux comptes avec leurs adversaires, pour justifier des exactions,… La preuve ce qu’on appelle les foutouhates, les conquêtes musulmanes, n’ont rien avoir avec la religion; elles ne sont que habillage d’anciennes coutumes, les guerres tribales à but souvent lucratifs, les razzias, ou pour des vengeances, sang, honneur,…mais là, la nouveauté ils le font sous couvert de la religion, donc soi-disant pour des consideration plus noble mais les pratiques sont toujours les mêmes . Or, la religion en est innocente !
    Le prophète n’a jamais imposé l’islam avec la force. L’exemple, de la Mecque, quand il a pris la Mecque, « fatah mekka » en est flagrant et édifiant; il ne s’est en aucun cas vengé, ni à aucun moment imposé aux mecquois de devenir musulmans pour sauver leurs peau, ni à aucun moment pris leurs bien,…
    Donc, Les foutouhates initié par les Banu ommayya, sont plus à but hégémonique, lucratif, matériel que spirituel (qui n’était qu’une couverture ; à l’instar de nos islamistes aujourd’hui se servent de la religion pour se remplir les poche et pour accéder au pouvoir) !! Parceque, Depuis quand on impose une religions à des gens avec l’épée, en les tuant, en prenant leurs biens, leurs femmes, et leurs enfants pour les vendre sur les marchés ou pour alimenter les harem des princes et des rois… Alors que dieu dit clairement : « nulle contrainte dans la religion « ; ou encore, en s’adressant à son prophète (au sujet de son oncle) : Tu ne peux guider qui tu aime; c’est dieu qui guide qui il veut »;…
    L’autre preuve, l’Asie où l’islam s’est répondu pacifiquement, grâce souvent au commerce, il est beaucoup mieux réussi, apaisé que dans les pays où il s’est repandu et imposé par le sang et la violence et jusqu’au aujourd’hui ces peuples souffrent de tous les maux, le fanatisme, l’intolérance, l’hypocrisie,…la religion (l’apparence) est partout, la foi (le fruit) est nulle part.

    Djamel
    19 janvier 2021 - 15 h 58 min

    J’aimerais bien lire cette charia, j’ai impression que tous le monde parle de charia mais personne n’a le prospectus de sa mise en pratique. Si la charia est le méprit de la femme ca tous le monde connais, mettre la djalaba le hidjab etc c’est ca la charia!!!!!
    J’aimerais bien que quelqu’un puisse m’envoyer ce texte de charia peut être, je vais adhère!!

      Abdel
      21 janvier 2021 - 21 h 12 min

      @ Djamel
      19 janvier 2021 – 15 h 58 min
      Inutile de te l’envoyer cher ami,
      Il suffit de se masturber l’esprit seul de manière la plus débiles, abjecte et inhumaine et essayer de mettre tout ça en pratique dans votre environnement, et que personne sort du chemin enfanté par un esprit malsain, il faut que satan devienne un atome par rapport à l’immensité de l’esprit déformé.
      A-t-on un de ces barbares auto-proclamé savants améliorer un tant soit peu l’existence de leurs concitoyens ou coreligionnaires, à part leurs monstruosité, ils excellent à inventer des réalités dans la réalité et il faut les prendre pour des envoyés de dieu (savants dans la pourriture), c’est seulement ça la charia créée par les hommes pour les hommes.
      On dit que dans notre religion, il n’y a pas de clergé, pas d’intermédiaire entre le créateur et ses créatures, moi je dirai, ils y a des clergés et une infinité d’intermédiaire entre notre créateur et nous, et on s’y plait dans cette médiocrité chronique.
      Pendant ce temps, les autres peuples de la terre travaillent à améliorer le sort de l’humanité, ou en tout cas celui de leur proche.

        Anonyme
        29 janvier 2021 - 18 h 45 min

        … lisez
        Le Soleil d’Allah brille sur l’Occident : Notre héritage arabe (Français)
        Poche – 29 mai 1997
        Sigrid Hunke

        (…)

    dz man
    19 janvier 2021 - 11 h 21 min

    Cette dame passe son temps à vilipender l’islam. Elle ne rate aucune occasion pour dénigrer notre religion. Je me souviens juste après le reportage de M6 comment elle a fait le service après-vente de ce dernier. On dirait elle était payée tellement elle s’acharnait sur les Algériens et leur religion.

    Elle peut vivre sa vie comme elle l’entend mais elle n’a pas à demander aux algériens de renier leurs principes.

      Anonyme
      28 janvier 2021 - 4 h 47 min

      Elle est Islamologue, c’est son métier, c’est tout à fait normal qu’elle en parle.
      Ne pas lire si cela vous dérange! ou amenez autres arguments !
      A bon entendeur

    Abou Stroff
    19 janvier 2021 - 6 h 59 min

    je crois que, pour éviter un débat « byzantin » sur la charia ou sur tout autre texte dit sacré, il nous faut admettre que, vu la taille de notre cerveau, nous n’avons guère la capacité requise pour démontrer l’existence ou la non-existence d’une entité suprahumaine ou d’un être omnipotent et omniprésent que nous appellerons Dieu (la fourmi a t elle une quelconque idée du nombre d’étoiles d’une galaxie ou de l’électron qui est là et qui, en même temps, selon la physique quantique, n’est pas là?) et qui s’adresserait à « ses » créatures via des textes souvent abscons et sujets à diverses interprétations.
    par contre, tout porte à croire que les religions, toutes les religions, sont des produits humains répondant à des problèmes spécifiquement humains. en effet,
    1- elles permettent aux êtres humains d’atténuer leur angoisse existentielle. car, l’homme est le seul animal qui sait qu’il va mourir grâce à la tridimensionnalité du temps humain qu’engendre le travail (a t on observé une quelconque pensée ou pratique religieuses chez les animaux alors que ces derniers sont supposés comme l’homme, être des créatures du divin?). par conséquent, l’homme a tous les droits de s’inventer un Dieu et un au-delà pour affronter, sereinement sa finitude inéluctable (l’au-delà des musulmans n’est il pas mirifique?).
    2- elles permettent, dans les sociétés de classes, aux couches dominantes de mieux asseoir, grâce aux gardiens du temple (les soi disant oulémas dans le contexte musulman, en particulier), leur domination sur les couches dominées en faisant croire à ces dernières que l’ordre dans lequel elles vivent est un ordre « naturel » qu’il ne s’agit surtout pas de remettre en cause (ne pas se révolter contre « el hakem », ne pas remettre en cause la soi disant charia, n’est ce pas une attitude recommandée ou plutôt ordonnée aux fidèles?).
    en d’autres termes, la religion est la drogue dure la plus dure parmi les drogues dures. d’ailleurs, on peut remarquer que le coefficient de corrélation entre l’archaïsme d’une société (cf. les sociétés dites arabo-musulmanes) et l’emprise de la religion sur la dite société est proche de +1 pour ne pas dire qu’il est égal à +1.
    PS1: méditons ces deux sentences remarquables de K. Marx:
    « la critique de la religion est la condition préliminaire de toute critique »
    « L’abolition de la religion en tant que bonheur illusoire du peuple est l’exigence que formule son bonheur réel. Exiger qu’il renonce aux illusions sur sa situation c’est exiger qu’il renonce à une situation qui a besoin d’illusions. La critique de la religion est donc en germe la critique de cette vallée de larmes dont la religion est l’auréole. »
    PS2: observons le fait ou le constat indéniable que ce ne sont pas les dogmes (la charia y compris) qui « gèrent » la société (quel que soit son niveau de développement) mais les rapports sociaux dominants qui impriment à la société dont ils forment le sous-bassement, le « caractère ». ce qui permet de comprendre la signification profonde de la sentence de l’auteur « la charia qui existe dans les livres de droit n’est pas exactement celle inscrite dans les textes coraniques ».

    Charliepedo.
    19 janvier 2021 - 2 h 32 min

    Cette dame qui est Algérienne devenu franco qui passe plus de temps en france à parler dans les médias française ne va pas dire quelques choses qui va fâché le peuple de Charlie hebdo.les francais ont compris que pour bien passé leurs message anti islam il faut qu’ils choisissent dès musulmans qui aiment le chocolat ils leurs font sentir comme si ils sont des gens importants , ils les gonflent,ils les rendent médiatisés fr 24 et autres tvs et radios en échange d’un bon salaire .pourquoi ils s’intéresse à la religion islamique qui ont essayé de l’éliminer des siècles auparavant.quand je vois ce que le philosophe qui à détruit le peuple libyen je comprend qu’il y-a des hommes et femmes qui utilisent plus leurs coeurs que leurs cerveaux.

    Jacques chachnaq.
    19 janvier 2021 - 1 h 48 min

    Comme si zaama les francais avec leurs laïcité de la débauche ou l’homme se prostitue dans les toilettes publics et la femme sur lès le trottoirs publics avec leurs politiciens fils a maman qui attaquent et détruisent que des pays militairement faibles ( libye des touwars , la syrie des nosra et les pauvres le Mali et le Niger riches de leurs sous sol.un voleur et destructeur ne peut pas être un exemple pour l’humanité et tant que lès servants et servantes continuent à faire de la brosse aux haineux afin de recevoir l’argent de poche , les haineux avec leurs charlie hebdo continuent à attaqué l’islam.

      Anonyme
      20 janvier 2021 - 9 h 02 min

      Pfff « leur laïcité de la débauche »!! Qu’est-ce qu’il ne faut pas lire…

    Anonyme
    18 janvier 2021 - 23 h 02 min

    Bien dit Madame,vous êtes courageuse!!!
    Vous allez être cassée par des gens bornés qui vont vous critiquer sans avoir lu et compris votre analyse…
    Ces gens là pensent que le Coran est tombé du ciel sous forme de livre ,tel quel ,par milliers d exemplaires.
    Ils ignorent ou font semblant d ignorer qu il est passé de l oral à l écrit bien après la mort du prophète et plusieurs fois remaniés à travers les siècles ,selon les besoins des califes ,et que donc l homme ( l être humain) a pu l orienter et changer certains textes selon ses objectifs .

    Un Algerien.
    18 janvier 2021 - 21 h 57 min

    L’islam officiel n’a jamais pris ses bateaux ,ses avions et dès milliers de soldats pour aller brûler lès pays, détruire lès infrastructures. massacrer des populations et même uriner dans leurs livres sacrées.je crois qu’il est temps aux savant de l’islam de se lever pour aidé leurs populations à comprendre mieux leurs religions et combattre intellectuellement ces sois disant PhD en islam à la façon de leurs laïcité qui à détruit tout lès valeurs humaines.fini la propagande et la haine. lès musulmans modérés ont compris le jeux.

      Anonyme
      19 janvier 2021 - 1 h 18 min

      On ne sait ce qu est l islam « officiel «  mais n empêche qu en Algérie des milliers de personnes ont été assassinés au nom d un islam alors que les algériens sont en général musulmans !!!
      Donc oui on peut tuer au nom de l islam…..

      Un Algerien.
      19 janvier 2021 - 14 h 26 min

      N’oublie pas avant les années noirs du terrorisme ta France officiel à envoyé ses barbares qui ont assassiné plus de 5 millions de musulmans et pillés leurs leurs richesses.tout le monde connaît l’histoire de ta France officiel sauf lès servants.

      Un Algerien
      19 janvier 2021 - 14 h 27 min

      N’oublie pas avant les années noirs du terrorisme ta France officiel à envoyé ses barbares qui ont assassiné plus de 5 millions de musulmans et pillés leurs leurs richesses.tout le monde connaît l’histoire de ta France officiel sauf lès servants.

    Anonyme3.
    18 janvier 2021 - 21 h 09 min

    Qui à dit que lès êtres humains sont parfaits pour que les musulmans le sont . Depuis les événements du 11 sept 2001 trop d’experts en Islam,des écrivains comme Salman Rushdie et nôtre fameux journalistes daoud qui est devenu une star dans le pays de la liberté dès insultes ont apparut est devenus dès riches millionnaires , des journalistes dont la majorité connaissent le monde qu’à travers leurs ordinateurs et dès gens comme zemmours et compagnies qui crachent leurs venins de haine.c’est vrai que lès musulmans ont dès difficultés à comprendre la langue du coran qui est très difficile et aussi manipulé par des extrémistes qu’on trouve dans toutes lès religions.meme lès arabes trouvé dès difficultés à traduire lès sourates .
    D’un côté l’occident se mêle dans lès affaires internes dès pays musulmans et de l’autre côté ils supportent les dictateurs ( sisi a reçu une médaille de je ne sais quoi du président gamin Mr Macron) .et ce qui ont détruits le peuple libyen pour piller ses richesses sont ils musulmans? Aucun malien ou nigérien a attaqué la france pour que cette dernière envahit son pays pour combattre le terrorisme si ce n’est pour piller leurs sous sol. Quand lès Algériens combattaient le GIA terroristes lès frenchis ont accusé notre armée national de qui tue qui? , quand les libyens que les frenchis ont détruits que leurs ministre de la mèche chikour henry levy était reçu avec lès honneurs par les touwars . Quand les musulmans dénoncés le terrorisme à l’exception des bedouins et les frères musulmans les frenchis disaient le groupe terroriste el nosra qui est une branche de daech font du bon boulot.la majorité dès musulmans sont propres de tout extrémismes ,ils veulent juste vivre en paix et lavé leurs linge entre eux sans qu’un frenchi ou autres viennent apprendre leurs religion ou lès aider à détruire leurs pays.la France aussi au nom de sa laïcité à détruit dès millions d’enfants , femmes et vieillards et n’oublions pas que la moitié de sa fondation est construite avec le sang et lès richesses d’africains et musulmans.

      Anonyme
      19 janvier 2021 - 6 h 08 min

      Hors-sujet. L’article parle du Coran, de la « Charia » et de son interprétation. On s’en fout de ton Daoud ou ton Rushdie.

        Anonyme
        29 janvier 2021 - 18 h 48 min

        C’est bien ton commentaire qui est déplacé et même hors sujet car le titre de l’article est bien en relation directe avec la 1ère phrase du texte de Anonyme3. Le reste se discute …

    karimdz
    18 janvier 2021 - 20 h 56 min

    C est formidable de voir certains islamologues ou supposés comme tels, s’évertuer à donner une image de l’Islam sous l’angle de de la laïcité, comme si cela était la référence. On sait ce qu’il en est de cette laïcité en France qui s’illustre beaucoup plus par l’intolérance, principalement de l’islam que du bien vivre ensemble avec ses différences.

    L’islam est devenu un commerce pour ces personnes, pas forcément islamologues, qui surfent sur la vague islamophobe, histoire de s’attirer un large public et de se faire du blé.

    Certains vont jusqu’à proposer de réformer l’Islam, et de supprimer certains versets, s’attribuant du coup des attributs divins !

    Le Coran c’est la parole de Dieu, c’est en ce sens, qu’il est un attribut incréé. Le livre sacré contient des recommandations, des obligations, des révélations… Il y a des versets dont l’interprétation peut devenir une véritable pierre d’achoppement, ou qui ne peuvent pas être encore élucidés à la lumière de nos connaissances.

    Il faut cependant être prudent avec certains hadiths, c’est comme pour les évangiles, ils ont été écrits par les hommes, contrairement à la parole de Dieu transmise par l’ange Gabriel ou directement au Prophète Mohamed 3ali salat oua salam.

      Santa Claus
      19 janvier 2021 - 7 h 15 min

      vous avancez qu' »il faut cependant être prudent avec certains hadiths, c’est comme pour les évangiles, ils ont été écrits par les hommes, contrairement à la parole de Dieu transmise par l’ange Gabriel ou directement au Prophète Mohamed 3ali salat oua salam. »
      êtes vous sûrs que la version officielle du coran n’ait pas été triturées, au même titre que les hadiths, par des hommes?
      en effet, toute individu sensé peut remarquer que:
      1- la version officielle du coran a été « homologuée » des dizaines d’années (du temps de othmane) après la mort du Prophète Mohamed 3ali salat oua salam. on dit qu’à l’époque de othmane, plusieurs versions du coran circulaient parmi les fidèles.
      2- juste après la mort du Prophète Mohamed 3ali salat oua salam, il y eut des luttes de pouvoir qui se sont soldées par la victoire des koraichites, c’est à dire les ex-ennemis de l’islam.
      il me semble que pour assoir leur domination sur l’empire musulman en formation, les koraichites avaient tout le loisir d’ajouter ou de retrancher les versets qui ne les avantageaient pas. par conséquent, je pense qu’il faut être d’une naïveté maladive pour croire sans se poser la moindre question.

        L’Auteur du Saint Coran vous a dit :
        19 janvier 2021 - 9 h 41 min

        « إِنَّا نَحْنُ نَزَّلْنَا الذِّكْرَ وَإِنَّا لَهُ لَحَافِظُونَ »
        En vérité c’est Nous qui avons fait descendre le Coran, et c’est Nous qui en sommes gardien.
        Bien essayé mais raté! 😂

          Santa Claus
          20 janvier 2021 - 7 h 16 min

          « En vérité c’est Nous qui avons fait descendre le Coran, et c’est Nous qui en sommes gardien. »
          n’est ce pas une manière peu intelligente de clore le débat et d’éviter de poser les questions qui fâchent?

        karimdz
        19 janvier 2021 - 12 h 07 min

        Justement, pour éviter qu’il y ait des versions du Coran, comme il existe une pléthore de versions de la Bible, la calife Othmane a réuni tous ceux qui connaissaient le Coran par Coeur et il en a fait une compilation que nous connaissons tous aujourd’hui.

        Et la meilleure réponse, est celle de notre compatriote, qui rappelle que Dieu Subhanou en est le gardien.

          Santa Claus
          20 janvier 2021 - 7 h 14 min

          vous avancez que: « la calife Othmane a réuni tous ceux qui connaissaient le Coran par Coeur et il en a fait une compilation que nous connaissons tous aujourd’hui. »
          vous est il venu à l’idée que le calife othmane et tous ceux qui connaissaient le coran par coeur (quoique les neurosciences ont des doutes sur la mémoire humaine) étaient de simples humains mus, essentiellement, par des intérêts humains et qu’ils avaient toute le latitude pour ajouter ou retrancher des versets qui ne cadraient pas avec leurs propres intérêts essentiellement humains?
          en d’autres termes, pourquoi acceptez vous l’hypothèse que les hadiths ont pu être inventés pour assoir le pouvoir de certains tandis que vous refusez cette hypothèse en ce qui concerne le coran?

          Fatima
          20 janvier 2021 - 8 h 04 min

          Karimdz,
          Est-ce que tu as entendu parler de Mus’haf Fatima des chiîtes ?

          karimdz
          20 janvier 2021 - 18 h 47 min

          A saint nicolas

          Des millions de musulmans connaissent le Coran par coeur, et ce de génération en génération, c’est d ailleurs cette mémorisation humaine qui a préservé le Coran, et bien entendu par la grâce d’Allah.

          Il y a des gens, qui n en sont pas capables, peut être comme toi, mais tu ne dois pas faire de ton cas une généralité.

          Le Coran contient des versets qui peuvent être terribles punitions et de jugement, mais aussi annonciateur de bonheur, de patience, d’épreuves etc, et ma foi, cela dément votre idée d exploitation du Coran à des fins personnels. Il n y a de compte à rendre qu’à Dieu et c’est aussi Dieu qui comble de ses bienfaits.

          Les hadiths contrairement à la révélation du Coran, attribut incréé d’Allah, au Saint Prophète Mohamed 3ali salat oua salam, sont rapportés par des chaines de transmission humaine. Et il faut savoir qu’à l époque, les musulmans vivaient dans un environnement plutôt hostile, arabes polythéistes, juifs hostiles etc, qui ont surement, et là, je vous rejoins, inventé des hadiths pour tenter de nous induire en erreur.

          karimdz
          20 janvier 2021 - 18 h 49 min

          Fatima, il y a plusieurs branches dans le chiisme, mais ne tombons justement pas dans le piège de nos ennemis qui veulent toujours nous diviser pour régner, comme ils tentent de le faire aujourd’hui avec les pays arabes et l’Iran.

    Alma ouguelmim
    18 janvier 2021 - 20 h 30 min

    Les Arabes nous en eu, je ne suis pas un intellectuel ni instruit, mais je crois à une chose
    la religion c’est l’opium du peuple j’ai pas besoins des pseudos philosophe pour me dire comment
    sont les choses.

    صحراوي
    18 janvier 2021 - 20 h 20 min

    بدون تساؤل:ـ
    لا أدعي مناقشة الأستاذة، لكنني أود أن أتدخل بملاحظتين:ـ
    1- أعتبر كل ما جاء في القرآن مقدس يُحرم التلاعب به، وهو السبيل الأمثل لتقويم الإنسان والمجتمع، كونه لا يتعارض لا مع فطرة الإنسان ولا مع المنطق ولا مع الحكمة ولا مع العلم.ـ
    غير أن المرء أحيانا يسمع أو يرى ما يتعارض معهم، فذلك ليس مصدره الإسلام بل إستنباط البشر أو لغرض تشويهه.ـ
    ومثال ذلك ما يسمى الإرهاب و الأعمال الإرهابية التي يسعى الغرب بكل قوة وبعض أذنابه أن يلصقه بالإسلام.ـ
    2- جاء في المقال ما نصه:
    «l’histoire montre aussi que la charia n’a jamais permis aux sociétés musulmanes d’être parfaites et aucune société humaine ne peut l’être».
    الجملة تشير أنه لا يوجد مجتمع مثالي سواء المحكوم بالشريعة أو بغيرها.ـ
    هذا صحيح، لأن البشر مهما كان يبقى بشر معر ض للخطأ بنص الآية، سواء كان حاكما أو محكوما، لكن المثالية نسبة، يتنافس البشر كمجتمعات أو أفراد للوصول إلى أعلى نسبة من المثالية التي لا تصل أبدا إلى 100 %.ـ
    لنأخذ مثال المجتمعات الإسلامية فقد وصلت إلى نسب عالية من المثالية عل الأقل في القرون الأولى التي وردت في الحديث:
    قال صلى الله عليه وسلم :ـ
    « خَيْرُ النَّاسِ قَرْنِي ، ثُمَّ الَّذِينَ يَلُونَهُمْ ، ثُمَّ الَّذِينَ يَلُونَهُمْ »
    وأعرج على المجتمعات الغربية أو التي توصف بالديمقراطية وأخذ على سبيل المثال أمريكا كونها قائدتهم وأعظمهم وأقواهم.
    حسب معلوماتي، أن نسبة الفقر بلغت فيها 43% من عدد السكان منهم نسبة معتبر مأواهم الشارع، ضف إلى ذلك العنصرية التي تأست عليها الولايات المتحدة ورغم محاولة التستر عليها فقد فجرتها عهدة ترامب وجائحة كورونا. وسيرحل ترامب وسيخلف ورأه 75 مليون عنصري ومتطرف في أمريكا.ـ

    Zahida ZERHOUNI
    18 janvier 2021 - 20 h 19 min

    Mais d’où sort-elle cette pseudo-intellectuelle ? De la planète Mars très certainement….. Que valent vos « écrits » et votre prétendue – « théorie du Coran incréé » – devant les paroles sacrées IMMANENTES et INTEMPORELLES d’Allah ?
    Je conçois et je comprends parfaitement que vos « écrits » ne sont, en fait, que de la brosse à reluire que vous faites en ahanant à vos maitres censeurs satano-sionistes qui vous guident en leur mauvais chemin…

    Anonyme
    18 janvier 2021 - 20 h 10 min

    Très belle contribution. La charia n’est qu’une des interprétations, humaines bien sûr, (interprétations qui peuvent différer selon les époques, les circonstances et les hommes) du Coran. La charia n’est qu’une espèce de constitution ou de charte appliquée à une époque donnée pour régenter et réglementer le fonctionnement et la vie des hommes et des femmes musulmans en un territoire donné. Ca les gens ne l’ont pas vraiment compris.
    Dire que  » l’Islam est religion et état ( dine oua daoula ) est une invention récente des islamistes qui veulent phagocyter l’état pour en faire une théocratie néo-féodale. Il faut plutôt dire « l’Islam est religion et vie ( dine oua dounia ).
    Quant à l’amélioration de l’homme par la charia ou par toute autre charte de quelque religion que ce soit, on peut toujours attendre, les hommes ne sauraient être des anges, ils s’arrangeront toujours pour ne toujours appliquer que ce qui leur profite le plus en ce bas monde.

    ragnar
    18 janvier 2021 - 20 h 06 min

    Cette personne n apporte rien de nouveau, elle crois peut être qu’elle est la seule à philosopher, sur l islam , la théorie du coran et de la création etc…. Mais y en a beaucoup qui le pensent , même en pire, voire plus critique qu’elle ; de l islam et des religions en générales. mais par décence et respect pour des milliards de personnes , qui croient à ces religions, qui existent dans toutes les sociétés et fortement bien encrées dans celles ci , parce qu’elle sont porteuses de l’idée de communauté universelle des hommes, du lien entre les vivants et les morts, entre ce monde-ci et l’au-delà…… comment peut avoir l’outrecuidance de se prendre pour un théoricien illuminé , et se permettre de démystifier tous ça dans un bagou. A moins d’incarner une nouvelle prophétie.Pour ma part je pense que certaines personnes pour faire le buzz, sont prête à conjecturer extravaguer .

    Je vais vous donner mon opinion,
    18 janvier 2021 - 19 h 15 min

    brute de béton :
    Depuis les croisades, l’occident n’a jamais permis à l’Islam de respirer pour pouvoir construire une société basée sur les préceptes de l’Islam. On a morcelé les pays musulmans en principautés avec à leurs têtes des roitelets de pacotille ou des dictateurs à leur solde pour continuer d’avoir la main mise sur les richesses et les peuples.
    Quant à la religion musulmane vous en avez fait une marchandise qui a nourrit vos pamphlétaires et vos caricaturistes et maintenant ceux qu’on appelle un peu des islamologues, comme vous.
    De nos jours, tout ce qui se dit ou s’écrit sur l’Islam l’est au travers du filtre déformant de l’occident.
    Même nos responsables politiques sont encore sous l’emprise de l’héritage occidental en ne faisant qu’adapter vos pratiques pour assurer une continuité qui ne profite hélas, à aucun peuple musulman.
    Pour conclure, Allah (SWT) a donné la liberté aux êtres humains de croire ou de ne pas croire. Aucun être humain n’est habilité à se décréter général des consciences. La Chariââ inspiré du coran, message Divin, réglemente la société musulman selon les préceptes de l’Islam. Evidemment l’âme humaine est imparfaite, elle a ses hauts et ses bas. Nous avons le devoir de tendre vers la perfection sans jamais prétendre l’atteindre. Seul Allah (SWT) est Parfait et juge devant l’éternel.

      Anonyme
      18 janvier 2021 - 20 h 14 min

      « l’occident n’a jamais permis à l’Islam de respirer pour pouvoir construire une société basée sur les préceptes de l’Islam » 🤣🤣🤣 tu es un humoriste né!!

        @Anonyme
        18 janvier 2021 - 21 h 16 min

        Je fais de l’humour sans le savoir.
        En fait, je pensais écrire : « l’occident n’a jamais permis aux musulmans….etc…
        Merci pour votre remarque.

    Belveder
    18 janvier 2021 - 18 h 51 min

    D autres s’y ont esseye depuis des siècles MAdame personne n a réussi ..que chacun vive sa foi comme il l entend.
    Et puis les réformes téléguidé ca ne marche jamais.surtout vénant de l occident

    TOLGA - ZAÂTCHA
    18 janvier 2021 - 18 h 37 min

    Donc, d’après-vous, à contrario, si je comprends bien :

    POUR PERMETTRE AUX MUSULMANS D’ÊTRE – « parfaits » – IL NOUS FAUDRA DONC, POUR CELA, SUPPRIMER TOUT SIMPLEMENT ou VOIRE TOUT BONNEMENT LA CHARIAÂ…!

    Est-ce bien cela votre intention Madame/Mademoiselle ?

    Bigre… et Fichtre ! C’est un peu fort ce que vous dites-là, gente Dame !

    Perso, et pour être plus terre à terre, je vous dirai tout simplement : … !

    Allez faire croire cela aux ESPRITS SIMPLES et CRÉDULES… Je constate que l’olive alias zemour a fait de vous une adepte sinon une supportrice de choix. A la bonne heure…!

    Bonté Divine ! Que ne doit-on point entendre et lire en ces temps si incertains que nous vivons…..

    Anonyme
    18 janvier 2021 - 17 h 34 min

    Les ser… de vive benet vont se précipiter sur cet article…
    ….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.