Enrico Macias : «Je n’ai pas fait le deuil de l’Algérie et mon cœur est là-bas !»

Enrico Macias
Enrico Macias ne perd pas l'espoir de retourner à Constantine un jour. D. R.

 Par Mohamed K. – Le chanteur Enrico Macias est revenu sur son départ d’Algérie en 1963 dans l’émission «Sept à huit» de TF1. «Mon départ d’Algérie a été une grande déchirure. Cela avait été accompagné aussi par la perte d’êtres chers comme mon beau-père, qui était mon maître dans la musique arabo-andalouse, il était un des plus grands représentants de cette musique en Algérie», a-t-il dit, en confiant que sa chanson J’ai quitté mon pays, qui deviendra le symbole de l’exil des pieds-noirs, a été composée dans le bateau qui le menait en France avec ses parents et ses grands-parents.

«L’Algérie, c’est toute mon enfance, avec mes grands-parents, c’est la musique de tonton Raymond, c’est mon histoire d’amour avec Susie (son épouse décédée, ndlr), c’est les premiers élans du cœur», a ajouté Enrico Macias, de son vrai nom Gaston Ghrenassia, avec un pincement au cœur, car, a-t-il ajouté, «il me manque le soleil, les couleurs, les odeurs, les merguez, les brochettes, tout ça me manque bien sûr». «Ce n’est pas terminé cette souffrance. Vous savez, c’est comme quand vous perdez quelqu’un et que vous n’avez pas fini son deuil, c’est un petit peu ça. Je n’ai pas fait le deuil de l’Algérie encore», a-t-il insisté.

«Je ne suis jamais retourné en Algérie. J’ai été invité plusieurs fois, puis, plusieurs fois, on a fait marche arrière, pas moi, [mais plutôt] les autorités [algériennes] ou alors à cause de l’influence de certains extrémistes qui me reprochaient d’être trop proche d’Israël», a regretté le chanteur, aujourd’hui âgé de 82 ans. «Je vais vous raconter l’histoire exacte : en 1963, j’ai dû partir chanter au Liban. La Ligue arabe, ayant appris que j’étais de confession juive, m’a écrit une lettre me demandant [d’attester] que je n’étais pas juif. Je ne pouvais pas faire une chose pareille, renier mes origines. La réaction du monde arabe a été de m’interdire et de brûler mes disques sur la place principale de toutes les capitales arabes», a-t-il expliqué.

«Puis, après, l’espoir est revenu parce que le président Sadate m’a invité en Egypte, il a entraîné avec lui la Jordanie, le Maroc et la Tunisie, sauf l’Algérie», a encore dit le chanteur natif de Constantine. «Ce n’est pas grave, je suis exilé mais mon cœur est toujours en Algérie», a-t-il conclu.

Enrico Macias devra se produire bientôt à Dubaï, aux Emirats arabes unis, où il chantera en arabe et en hébreu, dans le sillage de la normalisation des relations entre cette monarchie du Golfe et Israël.

M. K.

Comment (147)

    BILAL
    3 février 2021 - 15 h 40 min

    …, ton coeur n’est pas algérien il est avant tout juif. Alors STP, va en Israël et laisse l’Algérie aux Algériens.

    karimdz
    1 février 2021 - 22 h 19 min

    Ah qu’ils sont jolies les mensonges de enrico, laye laye laye laye lala, laye laye lala !

    Fennec
    26 janvier 2021 - 21 h 39 min

    Il n’ a jamais essayé de chanter en arabe .portant ,il la metrise a la perfection.
    Qu ‘il dégage , pauvre j….

    CAFTAN ALGÉRIEN
    26 janvier 2021 - 18 h 04 min

    Il nous reste à savoir de quelle Algérie parle-t-il.
    L’Algérie Algérienne, ou, l’Algérie-Francaise de son enfance et de sa jeunesse.

      Anonyme
      26 janvier 2021 - 23 h 59 min

      Si il n’y avait que le CAFTAN qui avait été volé, la listes serait bien trop longue…

        Ait ali Nabila
        27 janvier 2021 - 11 h 23 min

        Marheba bike quand vous voulez, je vous invite chez moi en Kabylie 😘😘

          Zlabia
          28 janvier 2021 - 14 h 48 min

          Son cœur n’est pas Algérien ! ne sois pas naïve !
          Lui, il a des visés lointaines sur ton Algérie.

    Deuil? Nous aussi
    26 janvier 2021 - 17 h 00 min

    Enrico, j’adore vos chansons, je vous reconnais personnellement que vous êtes algérien en appliquant le droit du sol, mais, eh oui il y a toujours un mais, souvenez-vous ou relisez la déclaration du 1er novembre 1954, l’appel était destiné aussi à tous les algeriens de toutes confession afin de rejoindre la lutte de libération. Il y en a eu parmi votre communauté et d’autres aussi qui ont choisi de défendre l’Algerie jusqu’à l’indépendance et ils y sont restés jusqu’à leurs décès ou meme jusqu’aujourd’hui, rien de mal ne leur est arrivé. Personne n’a forcé votre communauté à partir, à abandonner leurs bîens et à choisir la France sauf que le plan diabolique de l’OAS visait justement votre départ afin de ne laisser aucun industriel, aucun riche ( sur le dos des algeriens c’est certain) dans ce pays, ils visaient de vider l’Algerie de toute compétence ou richesse afin de faire regretter l’indépendance à son peuple et vous et votre communauté qui étiez partis, vous aviez joué ou tombé dans le jeu. Vous parlez de deuil, c’est comme si c’était la faute aux algeriens si vous l’avez pas fait encore et nous? Croyez-vous que nous avons fait encore le deuil de nos disparus surtout? Car nos martyrs, on sait qu’ils sont chez leur créateur et on voit leurs tombes, sauf les disparus dont leurs mères et parmi eux mes deux oncles qui sont enlevés respectivement en 1959 en Algerie et en 1960 en France, peut-être que les ossements de ce dernier gisent au fond de la Seine. Aviez-vous le courage de vous enquêter, vous et votre communauté, des milliers d’algeriens qui meurent chaque année de cancer, de leur bétail handicapé à cause des radiations émises depuis les essais nucléaires français dans les années 60? Est-ce un retour en Algerie qui est plus important que la dénonciation et la réparation par la prise en charge de ces algeriens ainsi que la décontamination des sites de ces algeriens qui meurent à petit feu? Mais connaissant vos attitudes à vous passer pour victimes partout dans le monde alors que c’est le sionisme que vous supportez qui a causé des millions de morts partout dans le monde, je ne m’attends à aucu repentir de vous et votre communauté qui vous prenez pour le peuple élu du Dieu, alors que les vrais juifs qui s’identifient au livre de la thora savent que le sionisme ne fait que nuit à leur religion, car il est bien écrit que Vous ne verrez jamais la terre promise. Contentez-vous de vivre votre religion sans porter atteinte aux autres peuples qui souffrent à cause de vos manigances qui se transforment en une victimisation une fois révélées.

    Zombretto
    26 janvier 2021 - 12 h 01 min

    @ Krimo, l’anti-m’torni :
    Tu rates deux ou trois points dans ta réponse à mon commentaire:
    – D’abord, la petite dose d’ironie.
    – Quand je dis – ironiquement – Décret Crémieux-bis, je parle d’aujourd’hui. Combien d’algériens le rejetteraient-ils aujourd’hui? Je me rappelle bien la stigmatisation et l’horreur que nous inspirait le m’trouzi pendant la guerre d’indépendance. J’ai vécu ces années-là. Le m’trouzi était un monstre pour nous à l’époque, mais les époques changent. Aujourd’hui plus personne ne te regarde de travers si tu prends une autre nationalité.
    – Quand les juifs ont profité sans états-d’âme du Décret Crémieux, il faut se rappeler leur situation de très petite minorité mépriséée et à peine tolérée par les autochtones. Ils n’étaient pas considérés comme des compatriotes par les autres. De leur côté, dans leur culture ils se considéraient comme des passagers temporaires sur le sol de tout pays autre qu’Israël. Ils attendaient que leur dieu intervienne enfin pour les mettre à la tête de toutes les autres nations et ré-établisse le Temple de Jérusalem. C’est bête et c’est ridicule, mais c’est ça leur religion. Quand on y pense, ce n’est pas plus bête que de croire que Dieu a fait crucifier son fils afin que les péchés de tous les êtres humains leur soient pardonnés, ou que Dieu a choisi un homme obscur au fin fond du désert pour lui donner un message à relayer à tous les hommes.
    Si le Décret Crémieux avait été proposé – plutôt offert – à quelque autre groupe qui avait toujours été rejeté et méprisé par le reste, je suis sûr qu’il aurait accepté aussi.

      Anonyme
      26 janvier 2021 - 16 h 31 min

      Mon dieu que d’erreurs !
      Napoléon voulait donner la nationalité française d’abord aux arabes d’Algérie avant les juifs. Chercher sur Google (ou autre moteur) Senatus Consulte Algérie Napoléon (ou encore le « rêve arabe de Napoléon »). Avant 1870.
      Napoléon mort et l’Empire avec les choses ont changé avec le pouvoir civil en France (de gauche) qui a tout fait pour « intégrer » les juifs au sein de la République.
      Petite minorité méprisée, les juifs ? Non vous confondez avec les siècles précédents la colonisation. De 1830 à 1870, 40 ans ! La condition des juifs avait considérablement changé, même s’ils étaient comme les musulmans citoyens de 2ème zone !
      Et qui plus est, n’avaient pas subi de massacres (sauf les juifs de Constantine) de la part des armées françaises car ils ne s’étaient pas rebellés devant l’avancée des troupes fr. J’ai vécu dans le quartier juif de Constantine (bien avant l’indépendance) je connais bien l’histoire des juifs !

      Merrikh
      26 janvier 2021 - 18 h 11 min

      Sur la condition des juifs d’Algérie avant la colonisation et le rôle joué, par de grandes familles juives, qui a précipité la colonisation française en Algérie : lire
      le document à l’adresse suivante (écrit pas juifs) :
      www-prod.akadem.org/medias/documents/210_Bakri_Busnach.pdf

      Krimo
      28 janvier 2021 - 7 h 49 min

      Zombretto,

      Pointe d’ironie !!!!! T’as oublie pas grave.

      Entre M’torni et M’tourizi la nuance est comme le fut le probleme Kanak-Caldoche pour Le FLN dans les annees 80.

      Peuple meprise ? T’as deja une reponse pertinente. Ya si Zombretto le divorce avec les juifs d’Algerie c’est apres le decret cremieux, attitude consideree comme une traitrise de la part des autres indigenes, d’ou l’expression « el houdi, hachak ……. » Avant 1830, ce n’etait ni au physique ni a l’accoutrement ni a l’attitude que l’on pouvait distinguer juif d’un autre. La dhimitude c’est la version franchouille que tu rends. Lis ce que fut le juif en Europe avant 1789, l’etoile jaune et tous les pastiches dont il fut encombre et apres on fera les comparaisons, et cerise la tres catholique Isabelle et son bras l’ignoble Torquemada. Tu crois que les fantasmes du petit caporal sont tombees du ciel. Y a pres de 70 ans le franchouille (sous occupation) vendait du youpin pour un bon ou un ausweis (laisser passe). En 1940 fut abroge le decret cremieux, meme le juif marocain en a pati et meme les gosses l’ont subi, ils etaient retires de l’ecole par « douce france » et ce jusqu’en 1943. Voila un des visages du mepris que le youpin cocardier d’aujourd’hui feint d’oublier et en tire des dividendes aux fins de et de ……. en mettant la focale sur la dhimmitude

      Allez ce p….. de decret tu le ramenes a aujourd’hui mais as-tu conscience de la condition des indigenes d’alors ? Des milliers de harragas tout autant que des milliers de m’tourizi et cela te suffirait a l’etendre a tous les algeriens.

      Oui il est vrai qu’une certaine engeance est disposee au pire pour un visa ou pour un statut de m’tourizi ce qui est totalemeent different du m’torni. Chacun est libre face a ce dilemne mais il doit assumer son choix …… en ces pays pour la double et nouvelle on prete serment pour etre eligible alors en cas de et de ……. je laisse a ta sagacite de conclure.

      P.S. pour ma curiosite et t’es libre de ne pas y repondre: t’es devenu ricain par choix ou victime des circonstances ??????

        Mustapha Bey Benyoub
        1 février 2021 - 10 h 59 min

        Pour moi Algerien français ce type est le plus grand hypocrite , avec ses histoires sur tonton Raymond
        En omettant oas et les crimes pieds noirs
        Et surtout sur israel avec son armée la plus morale du monde
        Il n arrive même pas à la cheville de Roger Hanin un vrai bonhomme et vrai Algerien , même s il était fan de Mitterrand

    DYHIA-DZ
    26 janvier 2021 - 5 h 57 min

    [email protected]
    25 janvier 2021 – 17 h 44 min
    Dupond, ton nom me fait rappeler les pieds noirs qui rêvent toujours de l’Algérie française
    Ainsi tu fais partie de ces 80 % qui ont regagné leur patrie, la France, après l’indépendance de l’Algérie !!
    Tu n’aimes pas qu’on dise le colon français…alors, disons les agresseurs et les pilleurs…
    Autrement, disons l’intestin français …C’est la famine qui a fait courir le colon/l’intestin français vers l’Algérie !!

    stop au racisme et aux insultes inutiles !
    25 janvier 2021 - 20 h 11 min

    Ya si @Boudia 25 janvier 2021 – 19 h 19 min , … ! Moi j’ai déjà 3 amis juifs, ils sont mieux … Stop à ces critiques globalisantes et ridicules ! Pardon de te le dire mon frère, mais il existe encore des juifs dans notre pays qui sont d’une extrême gentillesse et bien éduquée, qui aiment l’Algérie plus que certains, fais moi confiance ! Les juifs non recevables sont les juifs sionistes , point barre !

    Boudia
    25 janvier 2021 - 19 h 19 min

    Non on ne veut pas de juifs chez nous, ils sont truques et malins c’est des voleurs et maguoulleurs
    Peuple Algerien fait tres attention une fois a l’interieur du pays, ils commenceront a manipuler les gens avec de l’argent, oui l’ESPONNAGE ils feront des degas irreparable faites tres attention
    VIVE L’ALGERIE QUE ALLAH LA PROTEGE

      Anonyme
      25 janvier 2021 - 21 h 09 min

      Tu ne veux pas de juifs en Algérie mais tu les a suivi quand même en France 😂😂

        Anonyme
        26 janvier 2021 - 8 h 36 min

        Ceux qui sont allés en France (les « anciens » des années 60 et 70) y sont allés (d’ailleurs pas qu’en France) à cause de la faim … pas par choix !
        Et ton cas ?

          Anonyme
          26 janvier 2021 - 9 h 43 min

          Moi je suis venu par choix car je ne voulais plus d’une société de yadjouz-la yadjouz où des BAC -10 du pouvoir viennent donner des ordres à des Bac +10. Ici on m’a donné ma chance, je l’ai saisie en passant devant des centaines de « français de souche ». Jamais je ne serai monté aussi haut dans ma propre société. Ceux qui critiquent cette société sont les mauvais perdants qui mettent systématiquement leurs échecs sur le dos sur racisme…

        Anonyme
        28 janvier 2021 - 0 h 45 min

        Je ne suis pas du tout d’accord avec vous . J’ai eu des amis juifs qui sont éduqués , honnête , travailleur . Votre commentaire sème la confusion . Les juifs ont soufferts depuis la nuit des temp c’est pour ça qu’ils sont forts aujourd’hui . Nous sommes contre les sionistes radicales et extrémistes qui exploitent et colonisent nos frères palestiniens . Il y’a beaucoups de juifs algériens qui vivent en harmonie avec nos valeurs . La religion Juif est respecté par les musulmans . Car presque la même chose . Ils ont peur et jaloux de notre prophète salam alih . Car comme Sayidouna Aissa Alih salam .
        Concernant enrico qu’il arrête de pleurer avec l’agneau et chasser avec la loup . Si l’Algérie lui manque qu’il demande un visa comme tout le monde . Et arrête ces histoires d’intégristes qui ne veulent pas qu’il vienne . Il ne sera pas invité par l’état algérien . Car il a soutenu les extrémistes sionistes qui bombardés gaza avec des bombes expérimentales .

    Hmed hamou
    25 janvier 2021 - 19 h 19 min

    @ Karamazov,

    « YB qui ne se reconnaît pas d’origines » ? Ah! Mais, ça c’était ya longta. Il faut que tu réactualises tes infos. Parceque YB aussi a fini par être rattrapé par son ethno-centrisme. Il a déclaré récemment (ya un ou deux jours) qu’il est de la tribu des zaatcha ! Sans doute pendant un (son unique d’ailleurs) moment de faiblaisse (nostalgie) ou d’inattention.

    Hocine-Nasser Bouabsa
    25 janvier 2021 - 19 h 13 min

    Les traitres, qu’ils soient juifs ou harkis, ont choisi leur camp et leur patrie, la France. Alors, qu’ils y restent et que leurs acolytes restés et qui font tant de mal au peuple algérien partent les rejoindre. De la mauvaise graine, dont la bonne terre algérienne des braves et des justes, peut bien s’en passer.

      Anonyme
      26 janvier 2021 - 9 h 46 min

      C’est de la langue de bois tout ça mon frère. Cette façon manichéenne de voir l’histoire est dépassée quand on voit plein de patriotes réfugiés chez les anciens colons…

    il est déjà trop tard, ya Enrico
    25 janvier 2021 - 18 h 14 min

    Enrico Macias a certes de la sensibilité et de la nostalgie sincère pour l’Algérie mais il s’est brûlé vis à vis de notre pays quand il accepté de jouer le jeu que les juifs sionistes lui ont confié. Il a joué ce jeu avec tellement de zèle qu’il a été définitivement rejeté par une grande majorité d’Algériens qui l’aimaient pourtant beaucoup lui et ses chansons ! Mais « il est trop tard » comme le dit dans une de ces chansons Georges Moustaki !

    CHAOUI-BAHBOUH
    25 janvier 2021 - 16 h 45 min

    Mr, vous avez fui l’Algerie en bonne santé et en tres bonne conscience, vous tous les Juifs d’Algerie, votre choix a etait la France, malgre vos gestes traitres, vous continuez de pleurer cette Algerie et son Vaillant Peuple, celui qui bon gré où malgré lui, nos aïeux ont combattut pour les Français colonisqteurs et pour tous les Chretients d’Europe, mais vous en tant qu’identité Juive, vous avez choisi la france, et vous avez oublier, que Maurice PAPON qu’il vendait les juifs aux Nazis, votre choix est Clôturé avec votre départ en 1962, donc assumez vos decisions et gestes anti-Algeriens, puisque ce problème ne se pose pas à la Tunisie et Djerba !!!, ni au Maroc la preuve, ils qualifient le Million de juifs Marocains comme des freres, mais nous en Algerie la donne et l’honneur ont un sens et une Très Grande VALEUR POUR NOTRE VAILLANT PEUPLE ALGERIEN, LE MAGICIEN ET LE COMBATTANT, QUI NE TRAHI PERSONNE, HOMME DE VALEUR ET DE DIGNITÉ ABSOLUES ALORS ALLEZ-Y Chez le derniers des Rois lâches et soumis après avoir imposé la COURBETTE À SON PEUPLE EL-3HAZZIZ, Mais l’un des plus grand homme et COMBATTANT DU RIF LE REGRETTÉ ABDELKRIM EL-KHATABI EST PRIVÉ D’UNE GOMBE DANS PROPRE PAYS LE MAROC, POURQUOI LES MAROCAINS NE MANIFESTENT PAS POUR CE TRÈS GRAND MARTYR ET UN VRAI HERO DE SON PEUPLE LES RIFAINS, ALLAH YARHAMOU BI RAHMATIH EL WASSI3HA, ET REPOSE TOI LÀOU LE DESTIN DES LÂCHES T’A ABONDONNÉ Qjelque soit la longudjr du temps tu sera de retour dans Ton PAYS LE MAROC et non pas des sionistes, ni de la France, ni des Sionistes: CORDIALEMENT À TOUS LES RIFAINS DU MAROC !!! LORIOT DES AURÉS ALGERIE !!!

    Anonyme
    25 janvier 2021 - 16 h 40 min

    Résumé de la situation.
    Je m’en fous que Enrico aille au Maroc, en Tunisie ou dans n’importe quel pays (arabe ou pas). Son envie de revoir Constantine se heurte à son passé (adepte et soutien de l’Algérie française, soutien aux milices juives qui ont massacré beaucoup d’algériens en mai 1956 et enfin soutien sans faille à Israël).

    Pour se documenter voir :

    1) https://www.dailymotion.com/video/x3px8h Gisèle Halimi et Enrico Macias
    2) https://babzman.com/constantine-1956-un-aid-sanglant/ (évènements de mai 1956 à Constantine)
    3)
    « Les pacificateurs à l’œuvre. I- Les atrocités de Constantine (12 et 13 mai 1956) » In El Moudjahid N°1
    « Représailles anti-musulmanes lors des événements de Constantine de l’Aïd Es Seghir 1956 (12 mai 1956). Combien de victimes ? », par Abdelkrim Badjadja, publié le 5 avril 2007 In https://etudescoloniales.canalblog.com
    Gilbert Meynier, « Histoire intérieure du FLN, 1954-1962 », Casbah Editions, 2003
    « Mise au point sur les événements de Constantine en 1956 », par Gilbert Meynier, publié le 14 mars 2007 In https://etudescoloniales.canalblog.com

    Voir aussi sur le Web « évènements d’aout 1934 à Constantine » où des dizaines de juifs ont été assassinés par des algériens pour des motifs futiles. Au sein même de « charaa el yahoud » (rue Grand, ex frères Levy) et ses environs (rue Thiers …).

    Contrairement à ce que pense une jeunesse algérienne ignorante et ignare sinon violente, qui n’a plus aucun respect pour son histoire et ses « ancien », il n’y a jamais eu de vie « apaisée » entre les 2 communautés à Constantine et ce depuis que les français ont colonisé l’Algérie, des décrets Crémieux à la gestion du judaïsme algérien par les autorités françaises.
    Et qui plus est, nombreux sont les juifs qui ont participé à l’OAS (à Constantine et ailleurs).

    J’ai vécu les années 50 dans le quartier « juif » de Constantine non loin de là où a été assassiné le beau-père d’Enrico, Raymond Leyris que certains ignorants prennent pour son oncle.
    L’origine d Enrico est andalouse (dont le nom Ghrenassia qui vient Ghernatia) il l’affirme lui-même !
    Donc rien à voir avec une origine lointaine en Algérie, les juifs ayant suivi majoritairement les arabes en Espagne (d’où le nom sépharades qui leur a été donné) avant leur expulsion et fuite vers de nombreux pays comme le Maghreb , la Grèce, la Turquie, la France ….

    Kahina-DZ
    25 janvier 2021 - 16 h 26 min

    Macias confond entre ses souvenirs d’enfance et l’Algérie qu’il prétend avoir dans son cœur.

    CHICHE, qu’il ose une indignation contre le colon français …
    CHICHE, qu’il ose une déclaration de soutien et de sympathie à l’encontre du peuple Algérien qui a souffert des atrocités du colon français.
    N’attendez pas trop !

    nadia azzaba
    25 janvier 2021 - 15 h 36 min

    ce que vous dites est confirme par les archives israelienne declassifiees, en 2019. oui le mossad a aide la france a Constantine et tue raymond leyris pour creer la zizanie pour au final demander a degaulle de partager le pays avec la france en laissant un foyer pour les musulmans. degaulle a refuse et donne son fameux discours ce peuple expansioniste ,fier et…….. . voyant le danger arriver il a opte pour le referendum . enrico sait maintenant qui a tue son tonton , posez lui la question , je serai curieuse de voir ce qu’il va repondre . les journalistes d’i24 ont ete surpris eux meme ..

    Jean-Boucane
    25 janvier 2021 - 15 h 30 min

    L’Algerie c’est son fond de commerce… il joue la carte de l’antisémitisme pour être invité dans les plateaux TV… c’est tout quand tu as compris cela tu ne prennes plus attention à son discours!!!

    DYHIA-DZ
    25 janvier 2021 - 15 h 09 min

    Et voilà les notes de la musique qui sont au rendez-vous, pour manipuler la corde sensible.

    J’ai une question à Enrico Macias:
    Donne nous votre opinion sur le colon français ?? Montre nous que tu as l’Algérie dans ton cœur et non pas dans tes gènes.

      DYHIA-DZ
      25 janvier 2021 - 16 h 18 min

      Correction:
      Donne-nous ton opinion

      DUPONT
      25 janvier 2021 - 17 h 44 min

      En Algérie 80 % de la population française, d’alors, n’étaient pas des colons.

        Fleur
        1 février 2021 - 9 h 35 min

        je dirais plus de 99% étaient des français d’adoption de diverses origines devenus français par la force des choses …le 1% restant était des libéraux les vrais colons

    Redouane
    25 janvier 2021 - 14 h 06 min

    L’Algerie a demontré qu’elle n’a jamais été contre les personnes de confession juive. La preuve que Roger Hanin, le fils de la casbah a été enterré dans son pays natal avec tous les honneurs. Concernant Mr. Enrico Macias, il ne s’agit pas de sa proximité affichée avec Israel mais plus grave, son appartenance avec son tonton Raymond á l’OAS dont on connait les horreurs commises dans les dernieres années de la guerre d’Algerie.
    Mais je pense qu’aprés tant d’années et comme vainqueurs de cette guerre, nous devrions faire preuve de clemence et laisser ce monsieur mourrir dans son pays natal Allah ghafour rahim !

      Anonyme
      25 janvier 2021 - 17 h 19 min

      L’OAS a été créé en 61. Raymond Leyris est mort en 61 et Macias a quitté l’Algérie en 61 après la mort de Leyris. Arrêtes donc ton khorti sur l’OAS

        Anonyme
        29 janvier 2021 - 8 h 26 min

        Entre la date de l’annonce ( …) de l’OAS et le départ de la famille d’Enrico en France, 6 mois ont passé. Beaucoup de bombes et d’assassinats à Constantine. Des témoins (des familles honorables voisines de sa maison – rue Thiers Constantine) l’affirment : lui et Sylvain son père ont été vus dans la rue armes au poing. Leur implication directe n’a pas été prouvée mais supposée certainement. Il faut dire, comme vous, que le FLN ainsi que les nouveaux chefs de l’Algérie après 1962, n’ont jamais établi d’enquêtes suite aux demandes des populations « musulmanes » du quartier juif (Rue Grand, rue Thiers, …) car les familles constantinoises bourgeoises, certains musiciens, … ont joué la carte des juifs « algériens » (dont beaucoup sont venus d’Espagne après la Reconquista), en les rejoignant même à Paris pour des concerts de malouf … dont Med Tahar Fergani . Il y a certes des juifs qui n’ont pas fait de mal tout en repartant vers la métropole que leurs ancêtres n’avaient jamais vue. Et Enrico et sa famille proche (son père et même Raymond Leyris) ne sont pas loin d’être des criminels. Bon débarras et vous avec, néo-colonisé !!!

    Anonyme3.
    25 janvier 2021 - 13 h 56 min

    Ils chantent et pleurent tous pour L’Algérie et jamais son peuple qui à donné plus de 5 millions d’hommes, femmes, vieillards et enfants morts pour leurs pays. L’Algérie appartient à ceux qui ont souffert le barbarisme dès soldats français, à ceux qui ont défendu leurs dignité et leurs pays contre lès colons et les pieds noir qui ont pillés leurs terres et leurs richesses.ce Monsieur pleure L’Algérie du colonialisme ou la vie était belle et facile pour lui et non pour lès Constantinois et le peuple Algérien qui souffraient devant ses yeux!….

    AKJOUN AZEGAR
    25 janvier 2021 - 13 h 51 min

    JE PREFERE ENRICO QUE L EGYPTIENNE WARDA . VOUS ETES DES MENTEURS . LA PREUVE IL VA ENCORE CHANTER AU MAROC TUNISIE EGYPTE JOURDANIE ET PAYS DU GOLFE ET UN JOUR EN KABYLIE NCHALLAH

      AKJOUN OUDHAYENE
      25 janvier 2021 - 16 h 24 min

      … ! IL NE CHANTERA JAMAIS EN NOTRE KABYLIE !!! TU PEUX DORMIR TRANQUILLE ON VEILLE POUR CELA, NOUS LES KABYLES CHORFAS… PAS LES MISSE iPAPASSAN…!!! …

    bensaala
    25 janvier 2021 - 13 h 44 min

    M. Macias a soutenu officiellement le sionisme et ne condamne pas la colonisation de la Palestine, revoir la vidéo entre lui et Mme Halimi.il est toujours la victime et de plus il est faux de dire que l’Algerie est antijuif car des Juifs vivent toujours en Algerie totalement libre et d’autres reviennent chaque année en Algerie mais le sionisme joue la ruse .

      Boudia
      25 janvier 2021 - 19 h 12 min

      Enrico peut nous donner son opinion des palestiniens qui sont eloignes de leur terre et que les authorites israeliens leur interdit de revenir chez eux, qu’est ce que vous pensez de ca

    Kaci
    25 janvier 2021 - 12 h 59 min

    Enrico Macias à bien entendu le droit d´exprimer son sentiment à l´égard de l´Algérie, qu´il porte maintenant aussi Israël dans son cœur, n´altère en rien son amour pour notre pays et particulièrement pour Constantine la ville où il naquit.
    Avez-vous des problèmes avec ce dualisme émotionnel ?
    Regardez de près certains du sérail algérien qui portent une double nationalité et qui en plus ont traîné notre pays dans la boue, je cite ici en exemple, Chakib Khelil et Abdeslam Bouchouareb qui ont servi sous ce pantin qui a régné pendant vingt ans en Algérie.
    Ajustez un peu mieux votre lunette de tir et ça fonctionnera mieux avec votre ambition de préserver notre pays du mal.

      Anonyme
      25 janvier 2021 - 16 h 11 min

      Constantinois d’un certain age, j’ai vécu dans le quartier juif de Constantine dans les années 50.
      je me souviens très bien de lui et même de son père Sylvain. Dans le quartier, tout le monde sait maintenant ce qu’il a fait … il ne pourra jamais y revenir.

    Bouzwija
    25 janvier 2021 - 12 h 49 min

    Le leitmotiv de cet imposteur doublé d’usurpateur, n’est pas de vouloir visiter l’Algérie mais de lui nuire.

      Fennec
      26 janvier 2021 - 21 h 17 min

      Qu’il dégage, et ne plus revenir au
      Pays ,il n est plus crédible
      Dégage ,dégage.

    Nadir
    25 janvier 2021 - 12 h 33 min

    Personne l’empêche de visiter l’Algérie comme Monsieur tout le monde avec un visa touristique, ce que veux Macias c’est d’être reçu en grandes pompes avec un comité d’accueil officiels, mais tu es qui pauvre monsieur ? un un pro criminelles qui a soutenu Israël en 2005 quand ils ont massacré les enfants de gaza, on oublie pas M.Macias tu ne sera jamais reçu en grande pompe en Algérie, pour nous Algériens tu n’existe pas, tout comme ce que tu appel ton pays  » l’entité sioniste » n’as jamais existé pour nous.
    Le Liban ne t’a jamais demandé de renier tes origines elle t’a demander de renier l’entité sioniste et tu as refusé, bien fait pour toi.
    L’Algérien n’est pas contre les juifs, il y a des juifs qui n’ont jamais quitté leur pays l’Algérie et ils y sont toujours, et ils ont toujours leur part de merguez et des brochettes comme tous les Algériens.

    Karamazov
    25 janvier 2021 - 12 h 21 min

    Iben , au risque de déplaire à Zombretto qui et l’un des rares ici à dire qu’Enrico est plus algérien que beaucoup de ceux qui ici l’on banni , moua je dirais que contrairement à Benjamin Stora et à Zemmour qui affichent clairement leur bérbéritose , Enrico n’a fait que prendre la nationalité du dernier occupant comme désormais tous les algériens d’aujourd’hui. Tout en ajoutant que Fakhamatouhou a dit aussi qu’Enrici est plus algérien que lui. Ou quelque chose du genre : çuila kidi kili Algérien il est algérien ipicitou.

    Disons qu’aujourd’hui, la messe étant dite, : cha3bou ldjazaïri mouslimoun wa illa l3ouroubati yentassib . Et çuilà qui dit le contraire fa qed kadeb.

    Et puis il y a cette sentence gravée dans le marbre venant de YB qui ne se reconnait pas d’origine , et qui écrit en demyati: « Les Palestiniens chassés de leur terre depuis 1948 n’ont pas aussi fait le deuil de la Palestine et leur coeur est également là-bas !
    Lorsqu’on soutient le régime sioniste israélien qui est coupable de cette expulsion massive des Palestiniens de leur terre, il faut s’attendre soi-même à subir le même sort que toutes ces victimes innocentes… »

    Sek je voudrais dire c’est combien de combattants algériens vont se faire soigner dans les hôpitaux français du Val de Grâce, et combien d’entre-eux sont aujourd’hui établis chez Fafa ?

    Je sais , je sais , vous allez me répondre que c’est parce que nous autres nous sommes indécrottables et que 3alayna hallal wa 3allayhoum haram. Et que pour les algériens un fizza c’est un droit divin.

      Zombretto
      25 janvier 2021 - 19 h 56 min

      Salut, Karim Azov!… Je voudrais poser une question à tous ici: Si vous étiez juif et que vous viviez en Algérie avant et pendant la conquête française et que l’on vous ait offert le Décret Crémieux, comment auriez-vous réagi? Je sais que moi j’aurais sauté dessus avant que Monsieur Crémieux change d’avis. Comment vivaient les juifs en Algérie et comment étaient-ils vus et traités par les autochtones? Rappelons-nous juste que l’insulte la plus courante chez nous était – et est toujours – « espèce de juif ! » Ça, c’est pour ceux qui disent que les juifs étaient des algériens traîtres. Non, à leurs yeux ils n’étaient pas des traîtres. On leur a offert la liberté et une position sociale meilleure et ils ont accepté avec empressement. Enfin, pas tous mais presque.
      Il y a quelque chose qui m’irrite chez les juifs: le fait de vivre 2000 ans au sein d’une autre société sans jamais s’y confondre totalement. Ça je n’arrive pas à le comprendre, moi qui suis issu d’une société où l’on se targue que si nous allons passer un mois au Japon nous reviendrons les yeux bridés, mais je n’ai pas le droit de critiquer quelqu’un d’autre, et surtout pas le haïr, s’il est comme ça.
      Alors s’il y avait un Décret Crémieux-bis, version 2021, offert à tous les kabyles, les tlemcéniens, algérois, ou tout autre groupe algérien, comment réagiraient-ils aujourd’hui?

        Krimo
        25 janvier 2021 - 22 h 51 min

        Zombretto,

        Tu dis : «que l’on vous ait offert le Décret Crémieux, comment auriez-vous réagi?».

        Bien avant 1870 et bien avant Crémieux, le sinistre Cardinal Lavigerie des 1867 a offert bien plus a tes, mes ancêtres autochtones que le décret d’Isaac (dit Adolphe) Crémieux, alors que nos aïeux vivaient dans des conditions (d’ailleurs je ne sais si une langue vivante pourrait les qualifier). La seule modalité qu’exigeait douce France aux indigènes, était de se renier pour entrer dans l’ère si noble et civilisatrice de madame la france …… devenir M’TORNI (selon l’usage de notre parler d’alors). D’ailleurs des le début de la conquête des informations arrivaient a l’armée française dans l’application du ‘’diviser pour regner’’ les meilleurs candidats seraient les montagnes et particulièrement de Kabylie….. Ce que les français reçurent en retour ce fut un bras d’honneur. Cette action de franciser l’algérien s’est poursuivi jusqu’en 1962 avec mise en œuvre de tout moyen ….. résultat quelques milliers de M’torni et autant de M’tourizi sans compter les Harkis d’après 54.

        Antérieurement au décret crémeux voila ce que Bugeaud himself pensait des juifs : « ce qui a le plus contribué à nous faire déchoir dans l’opinion des arabes , c’est de traiter d’égal à égal avec les juifs, peuple méprisé et fort digne de l’être en Afrique, car il est impossible d’imaginer sans l’avoir vu jusqu’à quel point d’abjection de fourberie et de rapacité est descendue dans la Régence cette fraction de la nation israélite ».
        Tu veux un peu plus de littérature voici un lien qui en dit long sur la vision des juifs de France par les salonnards francais : https://www.cairn.info/revue-archives-juives1-2009-1-page-8.htm.

        Tu termines ta phrase : « …Je sais que moi j’aurais sauté dessus….. » Rassure-toi t’es pas le premier a le penser ou a le faire. Sur ce plan tu ne peux être mieux que le bachagha Boualem …. et finalement qu’advint-il a ce neo-francais après 1962 dans les bras de son pays la France?

        Ya si Zombretto y a que le mulet qui renie ses origines et pour cause ….. tiens une youpinade : au mulet israelien fut posee la question « qui est ton père ?» et la reponse fut «mon oncle maternel est un pur sang arabe »

      Fennec
      26 janvier 2021 - 21 h 28 min

      Qu ‘il dégage, pauvre…c
      Nettoyez le pays de tout cette
      Pouriture barbus-sionistes.

    haine-rico
    25 janvier 2021 - 12 h 16 min

    ses regrets toujours tardif de n’avoir pas put visiter «  »son pays » » font partie d’un agenda sioniste , il n' »y a qu’a voir l’actualité brulante du rapprochement de nos «  »arabes » du moyen orient , maroc compris et l’empressement d’ouvrir des représentations diplomatiques réciproques. la vrais raison ce sont les milliards en attente d’etre réclamé a ses meme pays sous couvert de reconnaissance et de paix, la tunisie par exemple c’est vue avec l’assentiment d’israel, voir d’anciens juifs tunisiens parties a l’epoque vers leur patrie sioniste reclamer en dédommagement de bien laissé labas des sommes astronomique qui dépasse même le budget du pays. et d’apres quelques sources fiables ils ont commencé a leur faire au maroc et s’appretent a le faire dans tous les pays arabes…sauf en algerie (comme c’est bizarre) , on appele cela la rancons de la gloire , voila la veritable raison , saigner les pays sous pretexte de reconnaissance et de paix, elle va couter tres tres chere aux pays felons et traitre a la nation palestinienne, et enrico s’en fou perdument de l’algerie , la villa de ses parents est toujours debout et coute une fortune , la recuperer sous forme de dedomagement est son principale but,comme on dit chez nous cheh !

      Anonyme
      26 janvier 2021 - 10 h 30 min

      l’Algérie et Le Liban !
      Pour l’Algérie, les juifs étaient des français. Pour les autres (sauf Liban) les juifs étaient des indigènes (nationalité du pays plus française pour les « protégés » français des protectorats français).
      C’est donc aucun espoir pour les juifs natifs de l’Algérie et français en 1962.
      Vous pouvez me dire où se trouve précisément la « villa » des parents de Enrico, je manque d’infos ? Merci.

    Anonyme
    25 janvier 2021 - 12 h 08 min

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.