Erdogan continue de jouer la carte Algérie dans sa guerre contre Macron

Erdogan colonialisme
Le président de la Turquie Tayyip Recep Erdogan. D. R.

Par Kamel M. – Le président turc s’arc-boute sur l’Algérie à chacune de ses passes d’arme avec son homologue français. Une nouvelle fois donc, Tayyip Recep Erdogan a rappelé à la France son passé colonial et ses crimes commis en Algérie pour l’inviter à se taire et à ne plus s’en prendre à Ankara, «sommée» de retirer ses «mercenaires» de Libye. Erdogan répond que la Turquie, contrairement à la France, n’a rien à se reprocher. Est-ce vraiment le cas ?

D’abord, estiment des observateurs avertis, le patron de l’AKP, le parti islamiste au pouvoir en Turquie, n’a pas à se servir de l’Algérie dans sa guerre froide avec Paris. «L’Algérie est un Etat souverain qui n’a pas besoin de quiconque pour prononcer un réquisitoire sur les affres du colonialisme français qu’elle a subi, qui plus est lorsque ces cris d’orfraies répondent à des joutes bilatérales qui ne la concernent en rien», relèvent ces sources indignées par «l’exploitation de ce dossier par Ankara pour régler ses comptes avec une autre puissance alors que l’Algérie s’oppose aux deux pays dans le conflit libyen». Car c’est bien la Libye qui fait qu’Erdogan et Macron s’entredéchirent, le premier brandissant la carte des crimes français en Algérie, le second celle du génocide arménien au début du siècle dernier.

Des médias algériens proches de la mouvance des Frères musulmans relaient les rodomontades du sultan d’Ankara, nostalgique de l’empire ottoman. Ce, au moment où un débat s’est enclenché en Algérie sur la véritable nature de la présence turque dans le pays et sur le rôle que les deys ont joué dans l’invasion française. Les récits historiques évoquent une trahison et un deal passé entre les dirigeants turcs de l’époque qui allait permettre l’occupation du pays en contrepartie d’avantages négociés, d’une préservation de «leurs» biens et de la protection de leurs familles.

Parce que musulman, l’empire ottoman a toujours été présenté comme une «régence», euphémisme qui cache une occupation indue du sol algérien qui ne diffère en rien du colonialisme français. Ce sont ces mêmes Turcs qui ont «vendu» l’Algérie à la France un certain 5 juillet 1830, alors que le général de Bourmont, conduisant son impressionnante flotte, peinait à vaincre les vaillants Algériens qui affrontaient l’armée française courageusement depuis le 14 juin, jusqu’à ce que la trahison du dey Hussein mît fin à cette résistance en signant un pacte honteux avec la France, en vertu duquel les Turcs cédaient leur «régence» au nouvel occupant, moyennant maintien de ses privilèges.

Dans la convention signée par le général en chef de l’armée française et le représentant de la Sublime Porte à Alger – qualifié d’«altesse» par les Français et dont une rue porte pourtant son nom à ce jour au cœur de la capitale –, il est stipulé que «le fort de la Casbah et tous les autres forts qui dépendent d’Alger seront remis aux troupes françaises ce matin, à dix heures (heure française)» (matin du 5 juillet, ndlr). En contrepartie de cette lâcheté, la France s’engage, lit-on dans le document historique, envers le dey d’Alger, «à lui laisser sa liberté et la possession de toutes ses richesses personnelles». En outre, le dey «sera libre de se retirer avec sa famille et ses richesses particulières dans le lieu qu’il fixera. Et tant qu’il restera à Alger, il y sera, lui et sa famille, sous la protection du général en chef de l’armée française». De Bourmont fit assurer la sécurité de l’abdiquant dey et celle de sa famille par une garde spéciale.

Quant au reste du peuple, la France conquérante et arrogante s’engagea, selon les clauses de cette même convention, à respecter l’exercice de sa religion (l’islam) et à ne pas porter atteinte aux biens et commerces des habitants. «Le général en chef en prend l’engagement sur l’honneur», est-il écrit dans la convention à l’issue de laquelle les troupes françaises entraient «dans la Casbah et successivement dans tous les forts de la ville et de la marine».

Le dey turc venait d’offrir l’Algérie à la France contre sa propre sécurité et la sauvegarde de sa fortune.

K. M.

Comment (35)

    IWEN
    14 février 2021 - 11 h 57 min

    ¤
    Erdogan continue de jouer la carte Algérie dans sa guerre contre Macron
    février 10, 2021 – 12:28Rédaction

    Erdogan avec son homologue Français, ne font que jouer la comédie et rien d’autre, ON LE SAIT TOUS !

    Erdogan souhaite offrir le monde musulman, celui de l’Afrique du nord, et en particulier l’Algérie à l’occident, en attaquant de front la France, juste avant le 22/02 Erdogan pense jouer sur les symboles de manière subliminale et ainsi, on pensera à lui, et à lui les querelles officieuse et aux services après vente **les médiats**, de nous le rappeler de temps à autre afin que la population Algérienne, soit prête à se soumettre au *califa* sous le meneur ‘Erdogan* qui lui même est sous le pouvoir de NATO (Organisation Terroriste Administré par les Nazis = OTAN) ! et donc, nous seront, nous même sous l’OTAN, indirectement !

    صحراوي
    12 février 2021 - 7 h 30 min

    مجرد تساؤل.ـ
    من أيضا !!!؟؟؟
    كل أعداء وخصوم فرنسا يستغلون تاريخ الجزائر للضغط عليها أو لإحراجها ما عدا الجزائريين.ـ
    والسبب أن أذناب فرنسا مازالوا في دواليب السلطة.ـ
    وخرصوا حتى عندما سنت قانون يمجد استعمارها.ـ
    بل حاربوا حتى من طالبها بالاعتذار وتجريم استعمارها.ـ
    أتذكر بالمناسبة تصريح احمد أويحي عندما طلب سنة 2012 من أردوغان عدم المتاجرة بدماء الجزائريين.ـ
    للتذكير أنه ليس أردوغان وحده من استغل تاريخ الجزائر، الألمان والبريطانيين فعلوا كذلك، أخرهم صحيفة الغارديان التي طالبت ماكرون بإعلان الندم عن جرائم استعمار الجزائر.ـ
    وهذا لا أعتبره تدخلا أو متاجرة بدماء الجزائريين، بل دعم ومساندة لأحرار الجزائر للضغط على فرنسا وكشف جرائمها وإحراجها أمام العالم.ـ

    Vroum Vroum 😤..
    11 février 2021 - 23 h 04 min

    Je rappelle que Erdogan s’est rendu à Washington vers 2003 , fencontrer WINEP, AIPAC looby Sioniste auquel il fit allégeance, un Joli discours devant un parterre de Sionistes qui lui remirent un Prix.. Un Prix reçu dans les mêmes conditions par le sinivice Vice président Criminel de guerre sur l’Irak Dick Chesney, BHL,.. Et autres Sionistes.. Puis vers 2014 c’est au tour du bras droit du sinistre Al Quardawi qu’est Rached Rhanouchi de faire le voyage à Washington faire allegence à WINEP AIPAC et lui aussi reçu son Prix.. Donc Erdogan y devint Premier ministre de Turquie puis Président… Et Ghanouchi y devint Homme de Pouvoir dans le Gouvernement Islamistes sous Marzouki… Donc Erdogan /Ghanouchi Frères Musulmans de l’Otan auraient reçu le feu vert Us Otan pour la Colonisation Islamistes du Moyen-Orient et Afrique du Nord par Terrorisme Islamiste Al Nosra Daesh, Freristes comme agents destabilisateurs soutenus par le Sionisme Otan.. D’ailleurs Daesh fut créé par Obama et sa Clinton avec l’aide des Vils Saouds relayé plus tard par Erdogan Freristes.. On est en pleine période Terrorisme contre la Syrie don’t Israël bombarde le Sud Syrie puis Erdogan Sultan Freristes attaque le Nord Syrie sous l’égide de l’Otan Sionisme.. Erdogan est grillé de chez grillé.. On se rappelle qu’en 2010 Erdogan Frères dit Musulmans allié de Sarkozy France et Cameron GB, et BHL Israël Otan ont détruit la Libye et assassiné Kadafi.. Puis les même avec USA derrière le Terrorisme attaquer ent la Syrie…. Et aujourd’hui les Alliés d’hier sont ennemis les des autres.. Erdogan Islamistes Turquie contre Macron France… D’alliés devenus ennemis.. Et ensemble membres de Otan.. Erdogan grillé et Hypocrite ami d’Israël voudrait cacher sa double casquette.. Erdogan continu pour sa Trahison envers les Musulmans en étant Allié et membre de l’Otan avec Israël Sioniste comme cerise sur le gâteau..le Grand Amour entre Erdogan le Frère dit Musulman et Otan Usa Sionisme contre les Musulmans.. Erdogan et Saouds sont les Traîtres envers l’islam..

      Anonyme
      12 février 2021 - 10 h 14 min

      Nous ce n est pas que l islam qui nous intéresse ,c est La Défense de notre pays qui est le plus importante!!!!
      Toutes les religions sont utilisées pour mener des guerres impérialistes donc le problème n est pas là!!!
      Alors frères musulmans ou salafistes,ils sont tous pareils…..

    karimdz
    11 février 2021 - 18 h 49 min

    Réponse à l ‘anonyme.

    Ceux qui falsifient l histoire, sont les sionistes. Si vous prenez le soin de me lire, je suis loin de donner 100% de crédit à Erdogan, notamment sur le dossier syrien ce qui n est pas rien pour lequel il endosse une lourde responsabilité.

    Par contre, s’agissant du génocide algérien, oui il raison de remettre à sa place macro 1er, dont le pays est à l origine d’un génocide en Algérie et c’est de bonne guerre, que de rappeler à son ennemi qui veut donner des leçons, de lui rappeler son passé.

    Pour l histoire, est il besoin de rappeler que les turcs sont arrivés à la demande de nos aieux, face à la menace notamment espagnole. Et sans les turcs, l Oranie serait une grande enclave espagnol.

    S’il n y avait divisions entre nos aieux qui ont fortement affaibli le pays à l époque, peut etre que nous n’aurions pas eu besoin de l aide turque, mais soyons un minimum objectif, et reconnaissant.

    Il y a pu y avoir des dépassements durant la période turque, sans aucun rapport avec les crimes commis par la France.

    Par contre, vous préférez occulter le génocide francais en Algérie en vous retranchant derrière la régence turque. Point besoin de vous demandez de vous identifier, on sait à qui on a affaire…

      Anonyme
      11 février 2021 - 23 h 54 min

      Je n occulte absolument rien du tout mais je refuse qu un pays génocidaire comme la Turquie utilise la colonisation française de l Algérie pour se faire bien voir par les jeunes algériens qui ne connaissent pas bien l histoire de l occupation du pays par l empire ottoman qui n était pas plus tendre….

        karimdz
        12 février 2021 - 11 h 35 min

        Tu prends le parti de la France contre la Turquie. Erdogan a raison de rappeler à la France le génocide encore qu’il est loin des chiffres, car ce n’ est pas un million mais un nombre qui se situe entre 5 et 8 millions de morts.

        Et ne prenez pas les algériens pour des gogos, ils savent faire preuve de discernement. Erdogan, a suffisament déçu lors des conflits irakien et syrien, nous ne t avons pas attendu pour s’en apercevoir.

        Mais comparons ce qui est comparable, c’est la France qui a décimé la moitié du peuple algérien lors de son invasion, sans compter les autres massacres et crimes qui ne sont sont jamais arrêtés jusqu’à la libération.

          Anonyme
          13 février 2021 - 23 h 54 min

          Je ne vais plus répondre parce que vous êtes vraiment de mauvaise foi!!!
          Je vous parle de ce qu ont fait les ottomans en Algérie et vous vous me parlez de la guerre en Syrie et en Irak!!!!
          Toutes les colonisations de l Algérie ont été douloureuses,arabe,turque ottoman et française….

          karimdz
          15 février 2021 - 18 h 42 min

          Effectivement vous persistez dans votre mauvaise foi, vous faites tout pour occulter le génocide français et ne vous en prenez qu’à la Turquie.

          Tu as raison, arrête là, ta comédie.

    LA DIPLOMATIE EXPLIQUÉE AUX ALGÉRIENS
    11 février 2021 - 17 h 21 min

    Il faut se rendre à l’évidence, ces gens-là n’ont ni culture ni civilisation, n’ont connu aucun intellectuel, aucun savant aucun inventeur. Ils ont eu de l’influence dans l’histoire, certes, mais cela n’est du ni à leur puissance militaire, ni à leur développement économique ou intellectuel ou civilisationnel. Non, il n’y a eu rien de tout ça. Les vraies raisons de leur ascension, c’est 2 choses : 1/ un sentiment nationaliste fort (c’est toujours les nationalistes qui colonisent les autres, et l’Europe elle-même est devenue coloniale suite à l’avènement du nationalisme chez elle au 19ème siècle… c’est le seul point où les turcs étaient en avance par rapport aux européens, ils étaient nationalistes bien avant le 19ème siècle). 2/ Leur esprit traître et fourbe : on le voit aujourd’hui encore, s’en prenant lâchement aux faibles (ils ont attaqué l’Irak, la Syrie, la Libye, une fois que ces états se sont littéralement effondrés). Les turcs ne sont pas fiables et ont toujours trahis. Les 1ers à s’être liés à Israël et à l’OTAN. Des profiteurs qui mangent à tous les râteliers, et n’hésitent pas à lever la bannière de l’islam si ça leur rapporte. J’invite les islamistes intoxiqués par les turcs à lire ce que dit Al Ghazali dans son « ihya ouloum eddine » (revivification des sciences de la religion), qui considérait les turcs comme que les plus dégénérés parmi les peuples
    Il y a cependant un avantage à leur présence en Lybie. En effet, le jour où l’Algérie sortira de son état comateux et prendra conscience de son poids et de la place qui lui revient de droit dans ce monde, et ce jour est proche, l’Algérie règlera ses comptes et fera la peau à ces dégénérés une fois pour toute.
    L’Algérie doit assumer son statut d’État-Nation libre et souverain. Et que ce soit contre les turcs en libye ou les français au mali ou les marocains au Sahara Occidental, nos prochaines guerres seront des guerres de conquête et d’influence. Des guerres offensives qui se dérouleront hors de nos frontières. La présence française au Sahel est intolérable. La présence turque en Libye est intolérable. La présence marocaine au Sahara Occidental est intolérable. L’Algérie doit intervenir pour faire le ménage et déloger tout ce beau monde

      Excellente analyse
      11 février 2021 - 23 h 34 min

      La Turquie voit ses intérêts comme tous les pays du monde. Et Erdogan ne peut porter le chapeau seul sur tout ce que ses prédécesseurs ont fait, tel que leur relation diplomatique avec l’état Hébreu ou leur rôle en Syrie/Iraq. Il a depuis rehaussé l’image de son pays en défendant la cause Palestinienne, le seul à avoir critiqué les monarchies du Golf et défendre les Rohingyas, Yemen quand notre gouvernement et le reste des pays Arabes se tuer dans un silence monacal et tête baissée! Entre temps Erdogan a construit son pays qui était, en 1985, deux fois moins que l’Algérie en une puissance qui dégage une santé économique hors pair lors que notre dzaïr sombre encore plus bas. Je suis d’accord avec vous quant aux ambitions Turques, Françaises en Libye, Mali etc… et c’est de bonne guerre sauf que l’Algérie a choisi la corruption, le népotisme, les passes droits, et la destruction programmée du tissu industriel depuis les 25 dernières années, toute une génération, et je doute qu’on puisse intervenir en dehors de nos frontières quand on a plus les moyens, ne serait ce que pour défendre le pays. La fermeture économique du pays, plus socialiste que le Vietnam qui possède un système bancaire performant, ne pourra assurer un développement malheureusement, et s’il y a danger, ce n’est pas les Turques, Français, Marocains ou autres mais c’est le manque de gens qualifiés et capable, le manque d’un system politique démocratique et une armée mafieuse, hors pair, corrompu jusqu’aux os qui sont le malheur de ce bled. Un pays qui importe plus de la moitié de ses calories, un pays qui ne fabrique même pas un missile ou un système de défense ne pourra prétendre à jouer un rôle dans quelques domaines qu’ils soient. Un embargo en arme et en nourriture et le bateau-Dzaïr coulera en un rien de temps. Dans les années 1990, le monde à suivit la France dans le boycott des armes, et on avait que l’Afrique dunSud comme « last solution », toues les compagnies aériennes ont suivi Air France et nos aéroports sont devenus que l’ombre d’un même et j’en passe. Alors, en mot de la fin, s’il y a un pays avec qui je dois traiter, faire des affaires, transfers de technologie c’est bien avec le pays d’Erdogan car le reste de tous les pays ne manqueront jamais à nous pointer un coup de couteau dans le dos! Je dis Erdogan parce qu’il respire sa religion, et le résultat qu’il a obtenu pour son pays est éloquent – point de corruption, point de vols, et l’Europe lui en veut, surtout la France.

        Anonyme
        14 février 2021 - 15 h 12 min

        Ouaouhhh!!!
        Vous êtes turc ou frère musulman pour défendre ainsi un dictateur comme Erdogan ???
        Tout ce qu il a fait c est grâce aux États Unis et à l OTAN,il a écrasé ses pays voisins à la demande de ses sponsors…c est un malade mental qui veut devenir Calife et il est prêt à tout même à vendre sa mère….
        Jamais nous ne devons suivre ce traître !!!!

          LA DIPLOMATIE EXPLIQUÉE AUX ALGÉRIENS
          15 février 2021 - 11 h 26 min

          @Anonyme,
          C’est bien un turc. Plus exactement, c’est une mouche turque, une doubaba. Leur arrogance les aveugle tellement qu’ils investissent les réseaux sociaux et dépensent des fortunes en rêvant de conquérir d’Algérie. Mais l’Algérie n’est ni l’Iraq ni la Syrie ni la Libye. Les turcs par leur arrogance et leur traîtrise vont mordre la poussière et nous allons les ramener à leur condition réelle, c’est à dire des moins que rien.

    KHARRFOUBI
    11 février 2021 - 12 h 47 min

    Inutile de disserter plus longtemps ; Erdogan doit relire son histoire, l’ histoire Ottomane : les envahisseurs turcs, après d’ autres, ont été sanguinaires, cruels, dans leurs querelles avec les arabes les autochtones ( algériens ) ont subit les mêmes souffrances que lors de la colonisation française dont ils avaient contribuer en négociant des accords zt conventions.

    Un Algerien.
    11 février 2021 - 12 h 19 min

    Les frenchis veulent travailler que 35 heures la semaine ,copié lès technologies ,la science et dès cultures de l’art,de la musique et du cinéma et ils veulent vivre dès richesses dès peuples pauvres .ce n’est pas uniquement la Turquie qui doit quitté la Libye , les frenchis aussi doivent quitté nôtre région qui est la terre du prophète que lès pedos et haineux insultent. Même nôtre pays n’est pas épargné ils sont contre tout ceux qui veulent pendre leurs destin en main et lès états souverains sauf qu’ils montrent leurs 💪 contre dès peuples pauvres.declarer la guerre contre lès faibles et négocié avec lès puissants en faisant très attention de ne pas insulté leurs leaders comme ils le font avec lès autres.

    Logique
    11 février 2021 - 5 h 03 min

    Qui est mieux Macron ou ERDOGAN ?!!!

    👍🇩🇿🕋🇹🇷👍
    10 février 2021 - 21 h 50 min

    Le président de la Turquie Tayyip Recep Erdogan n’invente rien en rappelant ce que la France d’autrefois a commis en Algérie sur nos parents et grands parents.
    Mais la Turquie n’a-t-elle rien à se reprocher !!!
    Sur les trois siècles qu’elle a colonisé l’Algérie.
    J’ai lu des choses qui sont dure à lire sur leurs présences en Algérie.
    Est-ce la vérité ??
    Jaime énormément la Turquie et le peuple turque.
    Et je suis heureux que l’Algérie ait de bonnes relations avec la Turquie et je souhaite de tout cœur que ça dure.
    Mais la vérité doit-être dites mêmes contre ceux et celles que nous estimons biens.

    karimdz
    10 février 2021 - 20 h 20 min

    Ne nous trompons pas de cible, j’ai l impression de relire des articles journaux français. Je ne vois pas où est le problème, quand Erdogan, même si je ne partage pas à 100% sa politique, notamment sur le dossier syrien, rappelle à la France ses crimes.

    Cela concerne l’Algérie, oui et pas que, un génocide concerne l humanité tout entière et notre Etat fut étrangement silencieux pendant des dizaines d années. Je trouve pertinent et de bonne guère que la Turquie rappelle à l’ancien occupant français, ses crimes, et invite macro 1er à revisiter son histoire.

    On ne refera pas l histoire de notre pays non plus, il y a eu peut être une trahison de la porte sublime, mais désolé de le dire, nos aieux n’ont pas pu non plus, faire front à l invasion française. Il est important aussi, de rappeler, que sans les turcs, une partie de l Oranie serait occupée à ce jour par l Espagne, il faut donc demeurer objectif.

    Enfin, je rajouterai, que la France a reconnu le génocide arménien alors qu’il ne lui appartenait pas de le faire. La réponse de la Turquie s’inscrit dans ce contexte de négation, et il est bien qu’ Erdogan revient à la charge sur les crimes français en Algérie.

      Anonyme
      10 février 2021 - 23 h 18 min

      C est incroyable comment vous falsifiez l histoire pour donner de la crédibilité à votre Erdogan !!!
      Va raconter ça à ceux qui ne connaissent pas ce qu ont fait les ottomans en Algérie ….

    Ayweel
    10 février 2021 - 19 h 22 min

    Parmi tous ceux qui sont passé par cette terre bénie, et plus bénie que n’importe quelle supposée parcelle benie sur toute cette terre, la périodes des ottomans après la période des banouhilals, est la plus désastreuse. Leur passage a fait de l’Afrique du Nord un désert culturel, scientifique et civilisationnel. Leur culture se résume en un gouvernement de janissaires, de piraterie dans les hautes mers , le banditisme sur terre et le khasnajisme dans tous les douars. Leur présence sur le sol algérien a laissé les algériens vivrent 3 siècles dans les ténèbres. Le peuple algerien n’a pas besoin d’un avocat janissaire. On connaît tres bien notre histoire et on connait tres bien ce qu’on doit et ce que nous doit chaque envahisseur .

      RBOBA
      11 février 2021 - 22 h 21 min

      Absolument Ayweel. Les Ottomans, Turcs, quelque soit le nom qu’on leur donne ont livré une Algérie exangue au conquérant français. Ils n’ont rien construit, rien fait, rien organisé, sinon l’art de la rapine, du backchiche, de la fainéantise, de la débauche, de la luxure. Aucun savant, aucun illustre penseur, aucun médecin. Partout où ils sont passés, ils n’ont laissé aucune trace de civilisation et lorsque des édifices existent, ils les ont fait construire par des artistes, artisans de tous métiers appartenant aux peuples qu’ils avaient soumis. En Algérie, ils avaient organisé une société de castes : en haut de la pyramide, eux, les Turcs, presque à côté d’eux, les Israëlites, un peu plus bas, les Arabes et très en dessous les Kabyles. Où sont les établissements d’Education (Universités, écoles, instituts) les hôpitaux, les routes, les ponts etc…… qu’ils auraient construits !
      Oui, ils ne sont pas fiables et c’est par la frontière turque que tous les psychopathes du monde entier, tout ce que les prisons comportaient d’assassins de la pire espèce, ont déferlé sur la magnifique Syrie, pour en égorger, décapiter, démembrer ces habitants, en piller ses richesses, usines y compris, démantelées et transportées en Turquie. Alors que les frères musulmans, nostalgiques de ces « maîtres » là, aillent les rejoindre chez eux. Encore une fois, ce n’est pas difficile, quand on aime pas son pays et qu’on s’en est choisi un autre eh bien, on le rejoint. Que l’Algérie affrête des avions, mettent à l’eau, avec juste ce qu’il faut pour tenir quelque jours (pour le reste, Dieu y pourvoiera !) des canots de sauvetage, puisque ces gens là veulent se sauver et bon débarras ! Comme pour ces pseudo-religieux transformés par la magie d’un Coran qu’ils n’ont jamais lu en ou version pour Les Nuls, et qui osent se prononcer sur le coté « Hallal » ou non d’un vaccin ! Laissons les choisir leur Destin, laissons mourir « Hallal » et réservons les doses de vaccins à ceux qui veulent vivre pour reconstruire leur pays. Le paradis est sur terre et c’est à nous de le construire !

    Anonyme
    10 février 2021 - 17 h 33 min

    Voilà ce qu’il a dit Emmanuel Macron doit d’abord expliquer au monde pourquoi ses troupes se trouvent au Tchad au Mali et dans d’autres pays africains.

      Anonyme
      10 février 2021 - 21 h 36 min

      Ils font la même chose que les militaires turcs qui sont en Syrie, en Lybie et en Azerbaïdjan

    Anonyme3.
    10 février 2021 - 17 h 17 min

    Tout les deux sont responsables de nôtre retard de 132 ans et de nos problèmes d’aujourd’hui . les turcs sont venus chez nous ou invités ont vécu une belle vie lès ben Turquie et familles soltanes qu’on appelait slitanes vivaient tous dans dès palais et possédaient des terres énormes qui nous ont vendu aux français qui leurs devaient de l’argent du blé qui leurs ont vendu ,le reste tout le monde connaît l’histoire et doit réfléchir au futur. Ni la France ni la Turquie demanderont dès excuses . Pour le problème libyen ,d’abord ils devront avoir honte d’avoir détruit un peuple pour volé sa richesse et c’est au libyens de demander au turcs ,égyptiens,émiratis ,francais et autres de quitté leurs terres et lès laissé résoudre leurs problèmes entre eux. Ils me font rire comme si lès pays qui sont économiquement et surtout militairement faibles leurs appartiennent. PS:n’oublions pas que même durant le colonialisme barbares des français lès turcs étaient protégés et ont gardé tout leurs biens et ont refusé notre indépendance.je me rappel après le départ dès misérables chez eux ils disaient même pas bonjour a leurs nouveaux voisins Algériens qui sont lès propriétaires de la terre.

    IWEN
    10 février 2021 - 15 h 14 min

    {
    Erdogan continue de jouer la carte Algérie dans sa guerre contre Macron
    février 10, 2021 – 12:28Rédaction
    }

    Vraiment, ici, il est clair que le bizness de la mémoire et de sa reconnaissance devient plus un bien marchand comme un autre qu’un acte de reconnaissance permettant aux âmes de se reconstruire !
    Ainsi, notre Erdogan, par cet acte, pense se rallier à lui tous les islamistes de notre Algérie profonde !

    Finalement, ses sorties, sur les crimes de son alliés Français et accessoirement co-réalisateur du chaos en Lybie sont sensé nous faire oublier son (h)Histoire et la sienne et elle de son pays .. .Malheur à celui qui n’est pas au courant de l’actualité de ces temps ci et qui, par méconnaissance le prendrait comme le sauveur du monde musulman ! !!

    Aïe ! esprit quand tu tiens les faibles !

    Socrate
    10 février 2021 - 14 h 57 min

    Mr Erdogan voit l’histoire de l’empire ottoman avec des lunettes très très roses ! Il oublie les multiples massacres et génocides non seulement d’arméniens mais aussi de grecs, de grecs pontiques, de serbes, de bulgares, d’arabes ect … la liste en est interminable. Quand on veut faire la morale aux autres, il faut avoir …

      Anonyme
      10 février 2021 - 16 h 17 min

      On parle de massacres d’algeriens par les turcs pas ceux des arabes et grecs.

    LA DIPLOMATIE EXPLIQUÉE AUX ALGÉRIENS
    10 février 2021 - 14 h 54 min

    L’ALGÉRIE DOIT SIGNIFIER CLAIREMENT À CE (…) ENRAGÉ QU’IL N’A PAS À INSTRUMENTALISER L’ALGÉRIE DANS SES CHAMAILLERIES AVEC LA FRANCE

    Rach
    10 février 2021 - 13 h 53 min

    Encore une fois, la relation de l’Algérie et l’Empire ottoman était symbolique, l’Algérie était indépendante de la sublime porte(surtout après 1615)et ce que vous appelez deys turcs machins, ils étaient Algériens(comme tout algérien d’origine ottomane), Ce que certains berbéristes ou francisants reprochent à certaines sphères islamistes(leur soi-disant obédience à Ankara)ils le consacrent envers la mouvance française en essayant de transposer le colonialisme français a une présence très symbolique de la khalifa musulmane ottomane qui est venue pour nous aider et sans laquelle, les espagnoles et les portugais auraient fait un carnage de tous genres. Il n’y a qu’à voir ce que ces mêmes espagnoles ont perpètrés en Tunisie(et au Maroc)quand ils y sont entrés(la décence m’interdis d’élaborer là-dessus).

    Non, merci, les ottomans musulmans que de subir ce que les espagnoles et les portugais avaient en réserve pour nous, surtout que les Algériens étaient vu comme les chefs de file du djihad musulman en méditerranée, ils se seraient vengés beaucoup plus durement que par rapport aux Marocains, dociles et collaborateurs des croisés!

      Anonyme
      10 février 2021 - 16 h 21 min

      Ne mets pas les francisants et ce que tu appeles les berberistes sur la meme balance. Les francisants parlent la langue de l’ancien colonisateur et ce que tu appeles les berberistes essaient de parler la langue de leurs ancetres malgre les ambuches et les croche pieds des arabo baathistes comme toi.

      Anonyme
      10 février 2021 - 17 h 54 min

      Ha ha!!! Vous êtes un vrai turc de la trempe d Erdogan…
      Les ottomans ( musulmans) ont paupérisé les paysans algériens en prélevant de très forts impôts ,ils considéraient les algériens comme inférieurs et ne les autorisaient ni à occuper des postes administratifs ni à épouser leurs filles,par contre ils enlevaient nos filles pour les envoyer au harem du Sultan !!!
      Quand à l invasion des espagnols,ils nous ont aidé à les repousser mais ils ont occupé la région à leurs places….
      Lisez l histoire avant de glorifier la présence ottomane en Algérie….
      Ils sont autant coloniaux que les français….ils nous ont vendu pour quelques pièces d or….

      Anonyme
      10 février 2021 - 23 h 15 min

      L’Algerie n’a pas besoin d’Avocat encore moins un Erdogan.
      L’Algerie sait se défendre.
      L’Algerie refuse d’être un motif pour un pays qui porte la responsabilité d’un génocide et qui n’a pas de motif pour se défendre.
      L’Algerie veut simplement qu’on ne s’immisce pas dans ses affaires et qu’on ne la mêle pas à ce qui ne la regarde pas.
      Il n y a pas plus simple.

    Abou Stroff
    10 février 2021 - 13 h 30 min

    « D’abord, le patron de l’AKP, le parti islamiste au pouvoir en Turquie, n’a pas à se servir de l’Algérie dans sa guerre froide avec Paris » estiment des observateurs avertis.
    désolé, mais les « observateurs avertis » sont complètement à côté de la plaque.
    en effet, erdogan est dans son droit d’utiliser tout argument qui sied à sa politique (sournoise?) d’extension de la sphère d’influence des frères musulmans dont il est l’un des représentants les plus en vue.
    et, les « observateurs avertis », au lieu de jouer à la vierge effarouchée, devraient plutôt remettre erdogan, en particulier et la vermine islamiste en général , à leur place.
    car, il suffit d’expliquer au « commun des mortels » que la vermine islamiste est l’allié objectif et subjectif aussi bien de l’impérialisme que du sionisme pour que le khalife en gestation erdogan se retrouve nu comme un ver.
    d’ailleurs, malgré la modestie qui m’étouffe, je me permets de re-soumettre le texte, qui suit, et que AP a publié il y a quelques temps.
    « l’impérialisme, le sionisme, l’islamisme (qu’il soit soft ou radical ou djihadiste ou n’importe quoi) et le séparatisme ont, malgré les apparences, des intérêts convergents pour ne pas dire identiques.
    – en effet, l’islamisme sert l’impérialisme dans la mesure où les intérêts bien compris du capital financier mondial, fraction dominante du moment du capital mondial, requiert un monde sans frontières (composé de micro-états vassaux) où les capitaux peuvent se mouvoir à la recherche de retours sur investissements optimaux. l’islamisme, portés par des couches sociales pré-bourgeoises, croyant que le commerce crée la richesse est le meilleur rempart contre toute velléité de désengagement d’Etats nationaux de l’emprise de la soi disant mondialisation.
    – quant au sionisme (basé, entre autres, sur des textes religieux admis comme sacrés par les musulmans eux mêmes), il est inutile de ressasser que la pérennité de l’entité sioniste et la garantie de sa domination perpétuelle sur ses voisins proches et lointains, requièrent que cette entité soit entourée de micro-états vassaux (voir le plan yinon) basés sur la religion et/ou sur l' »ethnie » (d’où la convergence d’intérêts entre l’entité sioniste et le mouvement séparatiste « algérien » mak). ainsi, cette entité raciste basée sur la religion fera oublier sa nature de vestige colonial (doublé d’une entité raciste basé sur la religion) qui doit disparaître en tant que tel et n’apparaîtra pas comme un anachronisme.
    enfin, reconnaissons que les élites « arabes » en particulier et les élites « musulmanes » en général, les plus en vue, participent, à leur manière à la déliquescence de leurs propres pays en étant, soit incapables de « voir » le monde autrement qu’avec des lunettes religieuses, soit en utilisant la religion comme instrument d’asservissement de leur peuple respectif.
    dans tous les cas de figure, les régimes arabo-musulmans, sans exception, répondent, au moment présent, à la dynamique qui sied le mieux aux intérêts impérialo-sionistes et la turquie d’erdogan est un cheval de Troie performant (au regard des valets indigènes -dont la vermine islamiste algérienne- qui la sert) dans l’asservissement de tous les peuples musulmans par les puissances impérialo-sionistes, en général et le sous-impérialisme turc, en particulier.

    Anonyme
    10 février 2021 - 13 h 27 min

    Le terroriste Erdogan est dans la m…. sur le plan économique, il est aussi en perte de vitesse sur la plan politique. Il ne lui reste plus que le discours populiste pour chauffer les foules. C’est classique, quand ça va mal à l’intérieur on agite la menace extérieure…

    Lghoul
    10 février 2021 - 13 h 20 min

    Et tout cela pendant qu’il fait tout ce qui est possible pour se mettre a plat ventre devant Israel afin d’ouvrir quelques portes via les USA pour avoir acces au fric. Le chantage sur l’Europe est fini et l’OTAN se réduit. Ce type est un pieuvre a milles tentacules: Il est musulman, arabe, palestinien, ottoman, pro-algérien, pro-européen, pro-iranien, pro tout ce qui raporte et un jour il sera l’ami de la France; mais quand ? Quand la France oubliera que la Turquie a exterminé 2 millions d’arméniens.
    Si ce type te demande a regarder a gauche, il faudrait regarder a droite. – – – Ce type n’a et n’aura jamais d’amis. Il aura toujours des interets meme avec le diable.
    .
    https://www.jpost.com/middle-east/turkey-and-israel-inch-closer-to-reconciliation-658438

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.