L’évacuation de l’acteur Salah Aougrout à l’étranger provoque un tollé général

SA Aougrout
Salah Aougrout. D. R.

Par Nabil D. – Bien qu’adulé par les Algériens, l’acteur Salah Aougrout, dit Souileh, n’a pas laissé l’opinion publique indifférente suite à son transfert à l’étranger pour y subir des soins après que les médecins lui ont diagnostiqué un cancer. C’est que ce traitement de faveur intervient à un moment où des centaines de milliers de citoyens n’arrivent pas à sortir du pays, ni à y rentrer pour cause de fermeture des frontières. Une fermeture qui ne semble pas concerner tout le monde, dénonce-t-on sur les réseaux sociaux.

De nombreux cas d’enfants malades sont signalés chaque jour qui nécessitent une prise en charge à l’étranger mais qui n’ont droit à aucune considération de la part des autorités, sinon des discours creux. Il en est ainsi de la jeune Aya d’El-Biar, sept ans, qui risque de perdre la vie à tout moment faute de soins adéquats en Algérie. Son cas a été rapporté aux plus hautes autorités via Facebook et les médias, mais aucune réponse n’est venue rassurer ses parents qui assistent, impuissants, à la dégradation de l’état de santé de leur fille qui souffre le martyre. L’image d’un autre enfant atteint d’un cancer circule sur Facebook, sa photo étant postée à côté de celle de l’acteur privilégié pour dire que tous les Algériens ne sont pas égaux et ne sont pas logés à la même enseigne.

Par ailleurs, l’opération médiatique qui a accompagné la prise en charge de Salah Aougrout a fait réagir de nombreux internautes qui ont dénoncé une récupération politique et une exploitation machiavélique. En effet, une chaîne de télévision privée a suivi le malade depuis l’hôpital jusqu’à l’avion médicalisé battant pavillon français affrété pour la circonstance, en passant par l’ambulance qui l’y a déposé. «Cette chaîne a voulu faire le buzz comme si le concerné partait en France pour un séjour touristique alors que son déplacement même hors du pays signifie que son cas est très délicat», ont commenté des observateurs qui n’ont pas caché leur «écœurement» face à ce «comportement immoral».

D’autres commentateurs affirment ne pas comprendre que des médias pavoisent en informant les Algériens qu’un des leurs doit être transporté à l’étranger pour pouvoir être soigné «convenablement». «A quoi servent nos hôpitaux dans ce cas ?» s’interrogent-ils. «Quelles substances administre-t-on donc à nos malades du cancer soignés en Algérie ?» se demandent-ils encore, sceptiques quant à l’efficacité des traitements utilisés. «La différence entre un malade traité par chimiothérapie en Occident et un autre qui subit le même protocole en Algérie est flagrante», notent des citoyens qui ont des proches atteints de cette maladie. «En France, même un sans-papier peut se soigner aux frais de l’Etat au bout de trois mois de présence sur le sol français, il a le droit au même traitement de qualité qu’un Français ou un résident en situation régulière, sans considération des frais astronomiques que cela engendre», témoigne un Algérien dont l’épouse est prise en charge dans les hôpitaux parisiens.

«Il ne suffit pas pour un ministre de la Santé de partager, à grand renfort de caméras, un déjeuner avec le personnel soignant de l’hôpital Mustapha-Pacha d’Alger pour sauver un secteur de la santé lui-même malade», déplorent des citoyens qui ont vu dans ce geste une «pure démagogie tout à fait inutile».

N. D.

Comment (72)

    Chicago 92.
    12 mai 2021 - 19 h 32 min

    Durant mes 40 ans de ghorba avec des hauts et dès bas je dirai que nos docteurs sont intelligents et compétant et plus humain ,ils voient le patient comme un malade et non comme business.ce qui manque c’est des hôpitaux moderne et surtout le matériel sophistiqué.je souhaite a nôtre frère souilah un prompt rétablissement et inchallah il retournera chez lui guerri.il est temps pour le président de la république de revoir lès prix de la baguette ou le ghachi qui parle que de son ventre jette chaque jour plus de 8 millions de baguettes dans lès poubelles << une baguette a 2 euros plus de 15 millions d'euros jetter chaque jour dans lès poubelles. sans compter lès autres subventions.de quoi construire dès centaines d'hôpitaux et cliniques.nous avons de très bons docteurs donnons leurs lès moyens et chaque citoyens aura droit a des soins chez lui sans aller donné son corps a dès gens apprendre sur lui lès nouvelles techniques.

      BILAL
      13 mai 2021 - 16 h 22 min

      Bien dit

    Belveder
    12 mai 2021 - 19 h 19 min

    Finalement on ne sait pas ce qu on veut
    Quelle aurait été la réctions s il n avait pas été transféré pour soins???
    C est deja arrivé qu on dénnonce le sort de dizaines et dizaines d Artistes tombé dans L oublis et la Maladie et surtout au Temps ou il n y avait pas de chaines de tv ni internet

    @ mohamed el maadi.
    12 mai 2021 - 18 h 59 min

    El mazda est un 106,ce (…..) Ne mérite pas de prononcé son nom.le plus grave ou sont lès lâches de Rashad et leurs tv de propagande awress.ou sont lès vendus de tabou,Assoul,bouchachi ,mohcen ,lalmas et lès autres lâches qui ont peur de ne plus être reçu par leurs maître leurs excellence l’ambassadeur et ne plus recevoir un visa pour aller craché leurs venin sur lès plateaux de fr24 et tv5.

    Lahouaria
    11 mai 2021 - 22 h 32 min

    Je vis en France, je n’ai aucun droit social pour me soigner gratuitement, c’est faux et archi faux, la CMU est donné pour les gens qui perçoivent le RSA, ou les étrangers mais les autres doivent payer une mutuelle santé de 100€ pour être remboursé à 100% sinon, vous recevez des factures de 200 à 1000€ à la maison et des menaces de l’huissier si on ne règle pas vite.
    J’ai décidé de ne plus me soigner que par des plantes. C’est pire que les USA

    Une femme algérienne est venue d’Algérie pour soigner sa tumeur au bout de 3 mois, elle devait quitter l’hôpital de Toulouse où une amie franco-algérienne est aide soignante travaille.
    La femme malade refusait de rentrer en Algérie car la sécurité sociale algérienne devait arrêter les versements, son assistante sociale était venue l’informer qu’elle devait quitter l’hôpital dans 2 jours que le protocole était fini, la femme s’est enroulée dans un drap fin et s’est mise à crier, pour sois disant dire qu’elle est folle et quelle necessite une autre hospitalisation en psychiatrie pour avoir des papiers etc., mais le personnel hospitalier a fait venir la police et les pompiers pour l’évacuer vers un hôtel de l’aéroport que l’hôpital lui a payé gracieusement 1 jour et 2 nuits pour son retour en Algérie.
    Les hôpitaux refusent les patients qui n’ont aucune couverture sociale, vous êtes évacués vers un hôpital de jour d’anciens médecins militaires qui continuent de soigner malgré leurs retraites si vous n’avait pas les moyens de pays les frais, moi, je suis allée me soigner mon oreille pour un bouchon qui me provoquait des angines, j’avais payé 20€ au lieu de 85€ en clinique ou 70€ en hôpital CHU

    Mohamed el Maadi
    11 mai 2021 - 21 h 03 min

    Cessons c’est polémique qui n’ont pas lieu d’être.
    Il est malade et va se faire soigner.
    C’est ramadan un mois de miséricorde.
    Par contre quand le fumier de Amir Dz pose des photos d’interventions de policiers Algériens et mettre cela en parallèle avec ce qui se passe en Palestine oui..
    Allez voir ce qu’il fait sur Twitter a chaque fois que des Algeriens montre des photos de palestiniens tabassé que faire Amir Dz ? Et bien il met des photos de policiers Algeriens en train d’interpeller des casseurs .
    Pour Amir Dz l’Algérie est pire qu’Israël et pourtant vous ne dite rien.
    Amir Dz pour qui travaille il ?
    Quel agence étrangères pourvoit a ses besoins
    Pourquoi met il des photos de policiers Algeriens quand des Algeriens montre la barbarie sioniste.
    Tout les Algeriens qui le suivent devraient s’interroger comment parfois il produit des documents sur notre pays ?
    Qui lui donne tout les renseignements parfois sur la sécurité d’Etats ?
    Posez vous les bonnes questions car le jour ou va apprendre que c’est un barbouze qui bosse pour des agences internationales vous allez voir la gueule que vous allez tirer.
    Cessez d’emmerder l’Algerie car vous travaillez a miner la société civil et tout cela profite a qui ?
    Nos pères se sont battus pour l’indépendance et certains se vautrent dans la collaboration avec les ennemis de l’Algerie.
    ..

      Algérien Algérois Plus
      12 mai 2021 - 11 h 36 min

      (…) Ce qui gangrène notre pays c’est ce favoritisme, ce clientélisme, on se croirait en Inde avec les castes. Que dire de tous ces enfants ALGERIENS qu’on laisse mourir à petit feu de leur maladie, faute de soins à l’étranger, qu’ils doivent devenir « comédien » ?. Je suis écoeuré que vous essayez de détourner l’attention sur un autre sujet.

    Anonyme
    11 mai 2021 - 13 h 49 min

    ils sont bien naifs,ceux qui pensaint que le systeme allait rompre avec ses anciennes pratiques;;;;. !! au délà de ce cas,il faut bien constater,que 50 après,le systeme de santé, défaillant, est incapable de soigner sur place les citoyens, car toutes les compétences ont trouvé refuge ailleurs,et il n y a pas un hopital ou clinique en france,ou vous ne trouvez pas des medecins venant d’algerie !

    FAID
    11 mai 2021 - 11 h 08 min

    Bravo l’acteur va se soigner et revenir de France, il va continuer à nous faire rire, avec ses sketchs qui frisent le ridicule et vendre des bonbons en spots publicitaires, pendant ce temps des jeunes plein d’avenir et d’espoir pour le pays continue de crever dans l’anonymat.

    benchikh
    11 mai 2021 - 9 h 41 min

    parlons du cancer la maladie du siècle ,comment peut il que quelqu’un de bonne santé tombe malade subitement d’une maladie maligne.La cause c’est nous .Nos cellules en leur appris à manger des poisons pour préserver le produit du producteur et ce producteur nous donne le bienfait ,le bonheur .On est programmé pour manger ces aliments de mauvaises qualités(chimiques) que notre corps malheureusement ne parle pas pour nous dire arrêtez vous me faite mal .Le cancer ça se guéri avec le temps et la volanté de l’individu ,mais la première chose changeons la nourriture industrielle par les aliments sains que la main humaine n’a pas modifier ,les cellules cancéreuses mourront et les cellules saines les remplaceront .La chimio c’est la fin d’une longue arnaque .

    Rosa
    11 mai 2021 - 8 h 18 min

    Comme si en France on guéri du cancer !
    Bref quoi qu’il en soit je lui souhaite un prompt rétablissement.
    Ce transfert a créé beaucoup de bruit et je le comprends parfaitement, personne ne veut du traitement de faveur, combien d’algérien souffre de maladie extrêmement grave? Le système de santé et à revoir ansi que sa gestion, c’est bien dommage d’en arriver là.

    Anonyme
    11 mai 2021 - 2 h 12 min

    ……vous allez évacuer les 45 millions d’algériens vers l’étranger c’est ça la nouvelle algérie !?
    construisez ce pays au lieu de nous pondre des élections carnavals tous les 6 mois, arrêtez de mettre en prison tous ceux qui ne sont pas avec vous, c honteux !

    Bonne idée
    11 mai 2021 - 1 h 00 min

    Un Algérien naïf de Reggane dit à son voisin naïf et demi: Puisque mes enfants sont tous malades, eux qui sont victimes des inhalations des radiations laissées par l’armée française que notre RAÏS Boumediène a autorisée à poursuivre ses essais nucléaires même durant son règne, je vais appeler le prochain enfant SOUILAH, peut-être il aura la chance d’aller se soigner en France, puis on ira faire le regroupement famirial et remercier notre FRANSA d’avoir Pirmis de nous débarasser di code de l’indijana. La doustour algérien l’a bien mon sillonné: tous les algériens sont EGO DIVAN LALWA!

    1commentaire
    10 mai 2021 - 23 h 38 min

    Allah ichafih tout d’abord ensuite j’aurez était cette acteur et bien jaurez donner ma place à quelqu’un qui et plus en danger voilà la droiture à suivre mais malheureux chacun regarde ces intérêts en égoïste certains et beaucoups même je direz oublie qu’un jour ils serons plut ce monde et aurons des comptes à rendre de leurs égoïsme aucun valeurs ajouter c’est minable voilà tout…celui ou celle qui pense pas tant que ce peu pour son prochain comme pour lui même ne fait pas partie de l’humanité il aurez value qu’on montre jamais c’est images sur le départ pour la France en Avion médicalisé de cette acteur car sa fait mal au cœur pour ceux qui ont le plus besoin !!!

    Anonyme
    10 mai 2021 - 23 h 31 min

    Voir la fille ou petite fille de cet acteur de dix ans portait le hidjab me révolte !!!il verse dans le populisme…
    Mon estime pour lui s est envolé….

      Ce n'est pas sa fille
      11 mai 2021 - 7 h 54 min

      Je crois qu’il n’a jamais eu d’enfants, …

    ZORO
    10 mai 2021 - 21 h 12 min

    Que diriez vous d une personne agee de 70ans qui a cotise 51 ans a la cnas et 15ans a la casnos au total 66ans et qui se voit refuser le remboursement des frais medicaux .
    C est l histoire d un ami retraité qui a cotise depuis 1969 et continue a cotise a ce jour a travers sa retraite soit 51 ans de cotisation a la CNAS
    En 2005 il a ouvert une acivite bain maure et se mit a cotiser de nouveau a la CASNOS soit 15 ans de cotisation .
    En avril dernier il recu l ordre de fermer son activité en raison du covid jusqu a ce jour .
    Cette annee la casnos lui exige des cotisations pour le remboursement des frais medicaux alors que son revenu annuel est nul en raiison de la fermeture exigee par l etat.
    Tandis que laCNAS refuse de le prendre en charge tout en prelevant des cotisations de sa pension de retraite .sauf s il procede a la radiation registre de commerce .
    Etant diabétique il fut oblige de se soumettre a leur diktat il paya des cotisations a la CASNOS contrairement a toute logigue du fait que son revenu annuel est egal a Zero.tandis que la CNAS continue a prelever des cotisations de sa oension de retraite dans cette ALGERIE NOUVELLE.qui se permet d affreter des avions et payer des soins a l etranger.
    SIGNEZORO. ..Z…..

    FAYCAL
    10 mai 2021 - 21 h 11 min

    Je trouve que, en ces temps difficiles, faire un geste pour un acteur dont on sait que, visiblement ses jours sont comptés (Allah ou Ralem), les commentaires de certains sont mal venus voire méchants pour ne pas dire abjectes.
    La santé en Algérie mérite une chose ; que les gens paient la Sécurité Sociale CNAS CCASNOS.
    Je ne parle pas du vol généralisé de tout (seringues etc) mais ce n’est rien.
    On assiste aussi à un problème : les gens ne veulent pas se soigner dans les dispensaires fi douar alors qu’ils sont meilleurs et viennent se prendre la tête dans la ville.
    Pour ce qui est des cancéreux, beaucoup reste à faire mais beaucoup est fait. Il faut arrêter maintenant. L’Algérie n’est pas un gourbi.
    TAHIA EL DJAZAIR ALLAH Y JIBLOU CHIFA KIMA Y JIBE CHIFA LE DJAZAIRIYNE JMIR

    OUA RAMADANKOM SAID OUA SAHA FORKOM OUA AID MOUBAREK EN ATTENDANT QUE LES FRONTIERES OUVRENT POUR QUE L’ON REVIENNE TRAVAILLER ET VIVRE EN ALGERIE

    FAYCAL

      Oui tout à fait
      11 mai 2021 - 8 h 12 min

      Je trouve que certains commentaires sont à supprimer, AP devrait le faire !!! même au temps de je ne sais quel président , certains acteurs ont été envoyés à l’étranger pour des soins, ceci n’est pas nouveau.

    Brahms
    10 mai 2021 - 18 h 29 min

    Bouteflika a été pris en charge en Suisse et en France ?

    A t – il guérit, non.

    Par conséquent, la prise en charge ne veut pas dire que vous allez guérir, détrompez vous, je connais la médecine française.

    En réalité, la santé c’est un investissement, votre corps c’est un bateau qui vous permet de traverser la vie mais encore faut – il savoir l’entretenir, chose que les personnes oublient.

    Un citoyen préfèrera donc acheter une voiture à 15 000 € mais pour sa santé, si vous lui dîtes d’y investir rien que 2000 €, il vous dira que c’est trop chère donc il ira vers la carte vitale ou chifa pensant que tout est gratuit pour lui mais en réalité, il subira les effets secondaires des produits chimiques ingurgités.

    Adnane
    10 mai 2021 - 16 h 58 min

    1. qui paie pour cet avion et combien coute un déplacement en avion privé vers l’étranger ?
    2. pourquoi il est prit en charge par notre sécu à laquelle je contribue et pas mon fils et bien d’autres qui ont été aussi atteints par un cancer ? sans parler de ceux qui n’ont pu être soigné et meurent comme des mouches !
    Je suis déçu Souileh que tu ais accepté cette prise en charge, sans dire un mot au publique.

    Salim31
    10 mai 2021 - 16 h 43 min

    Sans demagogie aucune , je vois pas un pays qui donne des medicament gratuit carte chiffa et sois gratuit comme l algerie il ne faut exagerer on peut trouve un medcin dans les polyclinique partout et a
    n importe quel heur en algerie moi meme je me soigne et je me suis meme fait vaccine sans piston et sans probleme les medcins font leur boulot exple il ya de millers de nigerienes et malienes qui accouchent tout les jours dans nos hopitaux et soins gratuit pour les etrangers et pour leur enfants , bien sur il ya un probleme de gestion socialisante du pays qui touche le domaine de la sante comme tous les domaine …exp si gestionaire fait son travail il y aura le syndicat et le directeur sera renvoyé ..
    ….

      Belveder
      10 mai 2021 - 21 h 30 min

      Bravo pour ta lucidité

      ils veulent tous un pieds dans hôpital européen
      11 mai 2021 - 8 h 05 min

      J’étais plutôt contre la dame qui a demandé le transfert de sa mère atteinte de la maladie parkinson qui est une maladie neurologique chronique logiquement incurable, cette dame a demandé TROP !!!! il faut peut être privilégier certains cas chez les jeunes pour leurs envois quelque part, les médecins algériens sont excellents arrêtez vos délires. Tout le monde cherche la moindre ouverture pour prendre la fuite, VOUS regretterez l’Algérie et ses facilités. …

        Salim31
        11 mai 2021 - 9 h 24 min

        Exact la maladie de parkinson est incurable et evolutif que peut une prise en charge en france ou ailleur , mais le medicament  » modopar  » l original n est pas disponible en algerie et le generique ne ralenti pas l evolution de la maladie ..je ne sais pas pourkoi l etat ne l importe pas ? est ce un peobleme de finance? Sinon Laissez le fabricant ROCHE s installe en algerie pour le produire ici ,tout en saluant @ belveder pour son comliment , attention je ne dis que c est tout rose ici surtout pour les malade a maladies complexe , rabi chafi el morda !

      BILAL
      11 mai 2021 - 15 h 26 min

      C’est vrai. Le problème c’est que les différents pouvoirs n’ont jamais respectés le monde de la santé et on plus investit dans les mosquées que dans les hôpitaux

      Lghoul
      12 mai 2021 - 15 h 36 min

      Combien les malades remboursent-ils quand ils ont un traitement de 20.000DA par exemple ? Comment un malade déja faible puisse aller faire la chaine pour rembourser 100DA ? Je te prie de demander a ceux qui remboursent les médicaments – pas a ceux qui vivent en bonne santé dans leurs tours d’ivoire loin des tracas de la populasse – pour voir si les médicaments sont gratuits. Et tout cela sans tenir en compte qui paye pour les scanners etc.. Alors la carte chiffa n’est qu’un symbole pour montrer que les peuple est prise en charge.

    CHAOUI-BAHBOUH
    10 mai 2021 - 16 h 10 min

    Pour rappel, pourquoi ne pas autoriser les chaines de Television faire des reportages sur les hopitaux et leurs dégradation en propreté, les miserables soins, tres souvent pas de medicaments, et de demander aux parents de les procurer, en Tunisie, où en france ect… Les medicaments disponibles en Algerie, certains malades, n’ayant pas le droit d’en bénéficier, très souvennt nos compatriotes se deplacent en Tunisie, mais vainement, les Ordonnances délivrées par des Medecins Algeriens, ne sont pas acceptées, au vu de certains les utilisent pour faire rentrer des médicaments sous forme de Drogue avec des prix plus que Exorbitants pour détruire la jeunesse Algérienne et faire beneficier d’autres pays à détruire notre pays aux Millions de Glorieux Martyres, il est temps.de voir et d’avoir des Inspecteurs Assermentés pour des Controles Rigoureux, àchaque changement de Gouvernement rien à l’horizon, c’est le contrôle des prix innexistants et lorque les controleurs des prix decident, ils avertissent les commercants voleurs et maitres des penuries par telephone, surtout au mois de Ramadhan, ils constatent que les magasins sont fermes la majorite, une fois passé ce faux contrôle, ils repassent après l’accalmie, pour ramasser les billets de leurs moisson, les complicités sont à lahauteur de chaque mains et de son titre et de son poste de travail rémunérateur, plus le bras est long, plus la moisson est frictueuse pour ces Faux Musulmans sans fois, ni loi merci à tout bon lecteur Ranconé pendant le Mois sacré du RAMADHAN !!!

    Raïna
    10 mai 2021 - 15 h 09 min

    Je vais peut-être paraître un peu naïf aux yeux de certains mais la question qui me taraude avant tout est comment se fait-il que nos médecins pourtant compétents et formés en Algérie se retrouvent à travailler dans des hopitaux à l’étranger et plus précisément en France et aussi le coût exorbitant du transfert de nos patients à l’étranger pour ceux bien évidemment qui ont la possibilité de s’y rendre.
    Comment se fait-il qu’avec les moyens humains et matériels dont nous disposons nous nous retrouvons à être dépendant de l’étranger même en termes de soins?

      BILAL
      10 mai 2021 - 16 h 30 min

      L’état de notre système de santé est le résultat de mauvaise gestion depuis l’indépendance, les structures hospitalières datent de la période coloniale, les président qui se sont succédés se sont occupés de constructions de prestige et de nombreuses mosquées, de siphonner les ressources financières du pays la santé a été délaissée, heureusement que la formation de médecins, infirmiers, sages femmes, dentistes, pharmaciens n’avait pas subi le même sort et le manque de respect du personnel de santé par les autorités successives, il y a exode des compétences dans tous les domaines, notamment en médecine. Ce sont les meilleurs médecins Algériens qui font le bonheur des hôpitaux français, Européens, Canada, USA, Moyen Orient quasiment le monde entier. Voilà un pays qui forme des milliers, voire des millions de personnel de santé, est obligé d’envoyer ses dirigeants, ses généraux, ses cadres et hommes d’affaires se soigner à l’étranger.

        Anonyme
        11 mai 2021 - 10 h 28 min

        Oui, les médecins algériens partent à l’étranger…

        Mais les études de médecine en Algérie ne sont pas du niveau que vous semblez insinuer. Autant la fac de médecine d’Alger était réputée au moment de l’Indépendance, autant le niveau des nouveaux docteurs en médecine sortant du système algérien actuel est dévalorisés. Ce qui induit que beaucoup de jeunes médecins, femme et homme, sont obligés de se remettre à niveau pour pouvoir exercer leur métier à l’étranger.

        Les étudiants en médecine d’Alger, lors des dernières grandes manifestations dont personne ne se souvient, soutenaient qu’ils ne voulaient pas de formation «au rabais». Rappelez-vous qu’ils dénonçaient qu’ils n’étaient pas normal pour un futur médecin de passer des examens de pratique sans mettre le pied à l’hôpital, et ce, pour la plupart des modules … ! Ils étaient bien conscients que cette formation au rabais nuisait gravement à la qualité de leurs compétences et, par conséquent, à la crédibilité de leur diplôme de futurs médecins. Et leurs employeurs étrangers, avant de leur confier des patients, le savent très bien et remettent en cause leurs compétences avant de leur confier des patients. En Europe et ailleurs.

        Exode des compétences dites-vous ? Quitter son pays, partir à l’étranger… est la résultante d’une et/ou de plusieurs raisons que chaque individu porte en lui et qui lui est personnelle.
        Mais ce ne sont pas seulement des personnes physiques, en l’occurrence nos médecins, qui partent mais surtout des intelligences, des concepts, des idées, des initiatives, des inventions, des créations, des énergies, des valeurs, des créateurs… et aussi quelques bons à rien. Mais tous les espoirs sont permis, ils peuvent s’en sortir. Pourquoi pas ?

        Comment une nation, une société comme la nôtre, qui est sortie du fin fond de la nuit coloniale peut-elle laisser partir la fleur de sa jeunesse, femme, homme, sans se poser des questions ? Et sans agir pour inverser ce drame?

        Souileh, n’a pas laissé l’opinion publique indifférente suite à son transfert à l’étranger pour y subir des soins après. A la lecture de quelques commentaires nauséabonds, en cette période du mois sacré, il ne fait aucun doute que leurs auteurs sont d’excellents musulmans.
        Je souhaite que Souileh retouve la santé, ailleurs ou ici, grâce à la science qu’on appelle la médecine et qui n’a pas de frontière ni de nationalité.

      Lghoul
      10 mai 2021 - 17 h 36 min

      Reponse: Quand tout le travail qu’ils font se base principalement sur la corruption et comment detourner que reste t-il a donner ou a construire au peuple ? Les professions et les postes de responsabilite en Algerie sont privatises car les responsables travaillent pour leur propre compte comme si le pays leur appartenait. 90% ne savent pas quoi faire en dehors de detourner. Donc sans culture de travail dans un etat de droit et de justice, les responsabilites et les devoirs sont juste des morts. On ne peut rien reussir avec de l’incomptence sauf les fiascos.

    Kahina-DZ
    10 mai 2021 - 14 h 48 min

    Si j’ai bien compris, c’est le peuples surtout ses collègues qui ont demandé pour qu’il soit pris en charge.
    Ces derniers temps l’Algérie a perdu ses meilleurs artistes, il serait bien de sauver ceux qui restent…

    C’est un faux débat… car le vrai débat doit se focaliser sur la situation précaire de nos Hôpitaux.
    Les médecins Algériens sont compétents…Je le dis en connaissance de cause….Mais le ministère de la santé ne leurs donne pas les moyens qu’il faut…La gestion des hôpitaux est une catastrophe en soi.
    C’est pour quand la réalisation des hôpitaux avec des normes internationales ??

      Anonyme
      10 mai 2021 - 17 h 59 min

      C’est un faux débat, bien sûr!! Tout va très bien madame la marquise!!

      Toubib
      10 mai 2021 - 19 h 01 min

      Les médecins Algériens sont compétents certes mais sont à l’étranger. Au moins 15.000 en France sans compter les autres pays. Les médecins formés ces 20 dernières années en Algérie sont très loin d’avoir le niveau de leurs aînés. La baisse de niveau n’épargnes malheureusement aucune branche.

    Anonyme
    10 mai 2021 - 14 h 39 min

    Il faut transformer la grande mosquée en un Hôpital ultra-équipé. C’est ça la VRAIE Hassana.

      Merci, exactement
      11 mai 2021 - 8 h 09 min

      Il faut arrêter le construction de mosquées, il y en a assez, il faut améliorer la situation des centres hospitalo-universitaires

    Anonyme
    10 mai 2021 - 14 h 15 min

    Se faire évacuer pour des soins a l’étranger oui pourquoi pas et surtout pour un cancer
    A partir du moment que notre système de santé est défaillant très même. Tous les algériens et algériennes devraient se faire soigner a l’étranger a partir du moment que nous sommes incapable gérer la crise du covid 19, ni de ramener les vaccins pour la population .Que font les ministres de la santé et celui soit disant de l’industrie pharmaceutique du jamais vu que des promesses non tenues et des mensonges .raz le bol de ces energues humaines sans scrupule ni retenu.
    Nb : dans les pays développés avec une industrie pharmaceutique il n’y a pas de ministère d’industrie pharmaceutique alors
    qu’en Algérie on arrive juste à fabriquer du paracétamol génétique nous avons un ministre et un ministère c’est bizarre…

    Bof
    10 mai 2021 - 13 h 57 min

    Plus de 50000 haut commis d’etat, ministres &co ont la Nationalite francaise pourquoi s’inquite des malades algeriens et de l’algerie du coup vaut mieux envoyer les enfants cancereux en France que des vieux.

      Boumediene
      10 mai 2021 - 23 h 01 min

      Comportement racistes, inhumain,non productive
      Temp de débloquer une enveloppe pour construire,bâtir,des hôpitaux haute qualité high tech ultime génération,la classe politique face un défi du siècle, l’Algérie ne mérite pas d’être humilié,nous sommes en guerre sanitaire, n’attendez plus on est condamnée à reconstruire le pays en vitesse,il n’est jamais retard le temps nous l’oblige,courage président, courage ministre, courage regarder vers l’avant, la nation doit écrire l’histoire, l’Algérie doit tatoué son avenir par le travail,comme l’Allemagne,le Japon,les USA etc…etc…etc…le train et en arrêt, redémarrer, relancé le pays vers le Futur.

        Anonyme
        11 mai 2021 - 18 h 31 min

        Avec une ecole sinistree tu peut rien developer des caisses vides rien a construire. Stop dreaming

    karimdz
    10 mai 2021 - 13 h 51 min

    S’il n avait pas été envoyé en France, il y aurait eu aussi un tollé sans aucun doute. Sans vouloir en rajouter une louche, l article parle de tollé général, il faut relativiser, l’acteur est adulée par le public algérien.

    Maintenant c’est certain que ceux qui souhaitent être soignés à l étranger vont se demander pourquoi pas moi.

    Il est clair que priorité doit être donné à la santé, le Président Tebboune a hérité d’une situation, et cela aurait été pareil, si c était un autre président. Il n empêche, encore une fois, qu’on ne change pas les choses d’une baguette magique. On ne pourra pas reprocher à l’actuel président, bien au contraire, d’avoir lancé plusieurs projets de CHR dans le pays.

    Il faut aussi que les médecins qui sont tentés par des salaires de rêve à l étranger, alors qu ils ont été formés par l’université algérienne, privilégient de travailler au pays, c’est quand même la moindre des choses. Bien sûr, l’Etat doit faire en sorte qu’ils restent au pays par des mesures incitatives.

      Djurdjura
      10 mai 2021 - 17 h 48 min

      ‘‘…le Président Tebboune a hérité d’une situation, et cela aurait été pareil, si c était un autre président. Il n empêche, encore une fois, qu’on ne change pas les choses d’une baguette magique. On ne pourra pas reprocher à l’actuel président, bien au contraire, d’avoir lancé plusieurs projets de CHR dans le pays. ’’

      J’ai entendu la même chanson 🎶 20 ans plutôt, en 2000 après l’élection frauduleuse de fakhamatouhou. Durant son règne l’Algérie n’a jamais été auparavant sous les flots des milliards pétrodollars qui coulent de tous les côtés. 20 ans après on est toujours dans la m…

        karimdz
        11 mai 2021 - 8 h 22 min

        @djurdjura, pour ton information, le Président Tebboune, n est au pouvoir que depuis deux ans.

          Anonyme
          11 mai 2021 - 8 h 47 min

          Depuis 2 ans + ministre depuis 1999 avec Boutef…

          karimdz
          11 mai 2021 - 11 h 48 min

          Il était pas président à ce que je sache, et encore moins ministre de la santé, à moins que t as un scoop lol, à nous préciser…

          Anonyme
          12 mai 2021 - 11 h 40 min

          Quand on est dans une équipe pendant 20 ans on assume!! Ceux qui étaient contre Boutef ont démissionné et ceux qui approuvaient ce qu’il faisait sont restés…

    Abou Stroff
    10 mai 2021 - 13 h 37 min

    « L’évacuation de l’acteur Salah Aougrout à l’étranger provoque un tollé général » titre N. D..
    l’évacuation de bouteflika ou de tebboune et leurs séjours à l’étranger au frais de la princesse a t elle provoqué un quelconque tollé?
    au fait, le problème me semble mal posé.
    en effet, posons nous une simple question, pour ne pas dire une question simple:
    pourquoi, 60 longues années après notre indépendance, la marabunta qui nous gouverne n’a t elle pas érigé un système de santé aux normes internationales alors que l’université algérienne a produit un nombre incalculable de médecins qui font, au moment présent, le bonheur des hôpitaux étrangers?
    la réponse est d’une simplicité maladive: nous n’avons pas un système de santé performant parce que les membres de la marabunta qui nous gouverne se soignent dans les hôpitaux huppés étrangers (au frais de la princesse, bien entendu) et qu’ils se fichent royalement de la plèbe qu’ils considèrent comme un ensemble de moins que rien.
    moralité de l’histoire: il n’y en a aucune à part le constat indéniable que ceux qui nous gouvernent depuis des décennies ont failli et doivent être présentés à la justice pour haute trahison.
    PS: remarquons que, malgré un embargo qui dure depuis des décennies, les cubains n’évacuent aucun de leurs malades à l’étranger. Fidel Castro a été soigné à Cuba et Cuba a l’un des systèmes de santé les plus performant au monde et a déjà son propre vaccin anti-covid. question à deux doros: pourquoi y a t il une si grande différence entre Cuba et l’algérie dans beaucoup de domaines et dans les système de santé particulièrement?

    CORRUPTION
    10 mai 2021 - 13 h 33 min

    C EST SE QUI ME DÉGOÛTE DANS LE PAYS.DIT MOI QUI TU ES .ET TU POURRA TE FAIRE SOIGNÉ A L ETRANGER OU MOURIR DANS TON BLED.

    larbi
    10 mai 2021 - 13 h 26 min

    il faut en finir avec ce systeme de soigner a l’etanger. ca coute enormement. et souvent ces les relations qui decident qui va etre soigner. en ce soigne en algerie – si nya pas de soin en meur dans notre pasy. il faut en finir avec ce systeme –

    rami
    10 mai 2021 - 13 h 16 min

    On a la nette impression que rien n’a changé dans tous les domaines, un marché intérieur désorganisé, des promesses sans résultat, des vols souvent révélés par la presse notamment l’institution des douanes pour des actes de vol, de détournement de devises ( Annaba, Tébessa) qui ne sont pas de nature à réhabiliter la confiance des citoyens, une inflation vertigineuse, une chute inexpliquée de la valeur du dinar, des penuries de produits alimentaires ,la paupérisation subite de la population ,des hausses de prix ni justifiées ni compensées par une revalorisation conséquence des salaires, un marché informel qui impose sa loi face à une société démobilisée pour tout subir. De ce fait, il est légitime de s’interroger sur ce l’avenir nous réserve d’autant que les mentalités et les méthodes de gestion de l’ancien système semblent perdurer aggravées par une sorte de léthargie au niveau décisionnel qui ne sied guère à la situation actuelle ni à fortiori à préserver la cohésion sociale du pays et de la population urgence est à la prise en charge des problèmes ,à la relance du développement, à l’assainissement des rouages , au contrôle méticuleux des conditions de gestion et de dépenses des ressources publiques ,à l’émergence d’une justice indépendante, transparente et impartiale, à la révision et l’assainissement dans un cadre égalitaire et juste des conditions fixant les rémunérations d’une manière générale et l’octroi des retraites ( CNR et FSR ) pour ne plus avoir cette impression que dans ce pays il y des algériens et des super algériens qui nous fait revivre le 1er et le 2 -ème collège d’antan.

    Anonyme
    10 mai 2021 - 13 h 14 min

    Au lieu de dépenser 20.000 d’avion, et des milliers d’euros par jour d’hospitalisation, ça coûterait dix fois moins cher d’acheter les médicaments pour la chimiothérapie et les administer sur place en Algérie…mais pour ça il faudrait avoir été à l’école pour le comprendre. Que des incapables!! Il n’y a pas d’autres mots!!

    ZORO
    10 mai 2021 - 13 h 11 min

    Il faut dire les choses telles qu elles sont et sans tergiversations ,tant que les dignitaires du systeme s arrogent le droit des soins a l etranger ,ils se permettront l effronterie t d envoyer les gens de leur choix en France pour maintenir la breche ouverte.
    SigneZORO. ..Z….

    Anonyme
    10 mai 2021 - 13 h 04 min

    il faut construire des hôpitaux former des médecins faire revenir les medecins algeriens a l’étranger. prodiguer des soins a l etranger pour certains es totalement immoral

    hassan
    10 mai 2021 - 13 h 02 min

    Je conseille aux responsables politiques, que si les Algériens veulent s’en sortir de ce MARASME, ils faut PRIVATISER tous les hôpitaux Algériens .
    Tous ces Hôpitaux doivent êtres gérés par des entreprises médicales Russe ou Cubaine sur 99 ans.
    J’espère que le bon sens l’emportera.

    veronese21
    10 mai 2021 - 12 h 52 min

    Au delà de ce qui a été dit, moi ce qui me révolte c’est les propos et actes d’un ministre du gouvernement qui a proclamé devant le senat que la France était l’ennemi héreditaire de l’Algerie, et qui a sauté sur cette occasion ensuite pour annoncer qu’il ferait tout pour envoyer cet acteur se soigner en France…… !!!!mémoire courte ou déni de conscience???

    Brahms
    10 mai 2021 - 12 h 46 min

    Il est malade du cancer,

    (…)
    La médecine chimique ne soigne rien du tout, le patient est en réalité un cobaye pour les laboratoires et les firmes pharmaceutiques, les médecins n’obéissant qu’à leurs cercles via le budget de la sécurité sociale.

    Anonyme
    10 mai 2021 - 12 h 38 min

    Finalement, on efface tout et on recommence. C’est une bonne chose pour cette personne d’aller se soigner en France avec l’aide de Djaaboub malgré sa fameuse sortie contre ce même pays. Et les autres malades graves qui ne se manifestent pas ou qui n’ont personne pour les aider à le faire
    Donc les marcheurs ont plutôt raison de ne pas arrêter de le faire et ont même le devoir de continuer. poids 2 mesures. L’ombre de boutetef est encore là.

    et en plus ils l'envoient en france!
    10 mai 2021 - 12 h 04 min

    ces algériens qui critiquent la france et veulent couper toutes relations avec elle, passeront pour des rigolos. l’acteur est assez grand, dont la carrière est derrière lui, pour se débrouiller pour aller se soigner à l’étranger puisque tel est son souhait. mais si son traitement est faisable en algérie, alors c’est une erreur gravissime de l’Etat ou de la personne qui a décidé de l’envoyer puisque ça donne une très mauvaise image de notre système de santé, mais aussi comme le dit clairement l’article des enfants dont l’avenir est devant eux, qui ont des maladies rares dont l’algérie ne peut les prendre en charge, meurent dans l’anonymat!
    oui, je confirme que sa prise ne charge est une faute, même si sur le plan humain et déontologique on n’a pas à parler comme ça

      Lghoul
      10 mai 2021 - 12 h 58 min

      « ces algériens qui critiquent la france et veulent couper toutes relations avec elle, passeront pour des rigolos. » – Les seuls « algériens » qui font semblant de critiquer la france pour passer inapercus sont les corrompus du FLN/RND. Aujourd’hui, en 2021, le grand chanteur de mensonges et danseur et spécialiste de la déception, nommé amar saidani a des propriétes a paris et se la coule douce au … maroc. Qui pourra prendre tout le monde a contre pied en embrassant le drapeau national a chaque occasion ? Concernant Salah Aougrout ou quiconque atteind d’une maladie grave qui ne peut pas etre soignée en Algérie, doit aussi partir a l’étranger pour des soins et cela sans excéption en attendant que notre systeme de santé « dépasse » celui de l’europe et sachant qu’ils « dépasse » déja celui des pays africains. J’ai mis « dépasser » entre les guillemets pour juste dire que dépasser ou ne pas dépasser ne veut aboslument rien dire si les citoyens ne peuvent pas se soigner dans leur pays. Ce qui compte c’est ce qui se passe sur le terrain’ le reste n;est que du blabla politique et schant que la politique est la science du mensonge, il inutile de faire un schéma pour conclure.

    Gargantua
    10 mai 2021 - 12 h 03 min

    Mr Souileh Aougrout a-t-il été en France par avion médicalisé aux frais de l’Etat ou à ses frais ?
    Je n’ai rien contre Souileh s’il va se soigner en France, mais au vu de ses cachets cinématographiques il doit quand même disposer de moyens à cet effet.

    Ce 2 poids 2 mesures reflète , à tous les égards, comment le pouvoir traite ses citoyens et c’est trop flagrant.
    (…)

      Anonyme
      10 mai 2021 - 13 h 08 min

      A ses frais? Un avion médicalisé coûte au moins
      20.000 euros. Tu crois qu’il a 400 millions pour se le permettre??

    RRab3i
    10 mai 2021 - 11 h 39 min

    je maudit jusqu’à la 5 éme génération toute les personnes qui on décidé de m empêcher de voir une dernière fois ma petite maman juste avant son départ qui est partie avec les larmes aux yeux pour n a pas pu voir ses enfants vivant a l étranger A CAUSE DES CHARLATANT INCOMPETANTS ,… SOYEZ MAUDIT… SOYEZ MAUDIT …
    Merci de me publier

      BILAL
      10 mai 2021 - 16 h 15 min

      Je compatis et te soutien à fond, je comprends ta douleur, je ne comprends pas pourquoi, on ferme les frontières à des Algériens et on laisse passer les étrangers. Les variants anglais et indiens ont été apportés par les étrangers puisque les Algériens ne peuvent pas rentrer. Dieu te donne la passion, en espérant que le gouvernement ouvre les frontières à ses fils, ses enfants et vieux chibanis qui ont envie de retrouver leurs parents, leurs amis, leur pays.

      Anonyme
      10 mai 2021 - 23 h 01 min

      Je suis comme vous,je maudis tout ceux qui m ont empêché de voir ma mère qui est morte un mois après et dont je n ai même pas pu aller sur sa tombe depuis plus d un an malgré la demande avec certificat de décès!
      Je ne pardonnerai jamais….jamais je n aurai pensé que ma patrie allait fermer ses portes à ses propres enfants ( enfin pour la plèbe)!!!car les autres ont des laissez-passer sans problèmes….

    Souk-Ahras
    10 mai 2021 - 11 h 28 min

    Sommes-nous tous égaux devant la mort en Algérie ?
    Dit autrement : se peut-il qu’il y ait des « sursitaires » désignés devant la mort en Algérie ?
    Il semblerait que la mort, en Algérie, s’accorde un délai de réflexion avant de passer à l’acte pour une catégorie d’algériens.

      FREE FREE
      10 mai 2021 - 14 h 19 min

      Ce pouvoir politise tout , meme ses artistes
      De l’unique chaine qui ns enchaine depuis
      1962 à 2021….
      Des enfants cancereux , ne trouvent meme pas
      De traitements pr soulager leurs calvaires..
      Oublions les vieillards, les moujahidines et
      …et…et…
      Le geste est louable certes mais hautement politic.
      Helas, ce pouvoir ronge tout ds son sillage..
      Comme le Cancer..!
      Helas…
      Allah ichafi l’artiste Souilah…
      Amen…

    Surfer d'argent
    10 mai 2021 - 11 h 25 min

    A quand l’ouverture des frontières, la colère gronde ?!!!

      BILAL
      11 mai 2021 - 11 h 38 min

      C’est vrai, on en marre de la fermeture des frontières. On nous considèrent comme des citoyens de seconde zone, alors que les privilégiés rentrent et sortent comme ils veulent, ainsi que les étrangers, priorité aux enfants d’Algérie, les Algériens d’abord.

    Sprinkler
    10 mai 2021 - 11 h 23 min

    Ce traitement de faveur ne peut que susciter l’indignation générale vu le nombre de cas nécessitant une prise en charge  » à l’étranger »…Un système de santé à deux vitesses, voire même trois car même en Algérie les malades ne sont pas égaux face à la maladie…Ceci dit je souhaite prompte guérison à Salah Aougrout qui n’a peut-être rien demandé…

    Anonyme
    10 mai 2021 - 11 h 09 min

    Envoyer quelqu’un en France alors qu’on a le meilleur système de santé en Afrique??

    berbère
    10 mai 2021 - 11 h 08 min

    M’azal ou m’azal avec ce système de castes ou les citoyens vont bientôt être relégués aux périphéries des agglomérations et devenir en quelque sorte des « intouchables » comme en Inde. Le hirak ne doit pas faiblir : ouallah m’ana habsines »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.