Question de survie

tebb réformes
Dans l’intérêt de l’Algérie, Tebboune doit instaurer un dialogue productif entre l’opposition et le pouvoir. D. R.

Par Abderrahmane Mebtoul – Les réformes en profondeur du fonctionnement de la société algérienne, et non pas replâtrer sur le plan organisationnel, impliquent d’analyser avec lucidité les relations dialectiques entre les segments de la production de la rente, via Sonatrach, et de sa redistribution à travers le système financier, qui bouleversent des intérêts. Lorsque la valeur de la rente des hydrocarbures s’accroît, paradoxalement, les réformes sont freinées et on assiste à une redistribution passive de la rente pour une paix sociale éphémère avec l’extension de la corruption et une concentration excessive du revenu national au profit d’une minorité rentière.

Cela explique fondamentalement l’instabilité juridique et le manque de cohérence et de visibilité dans la réforme globale et dicte la mise en place d’une économie diversifiée hors hydrocarbures. La solution réside dans le dialogue productif avec des concessions réciproques entre le pouvoir et l’opposition, privilégiant uniquement l’intérêt de l’Algérie. En effet, dans le cas du retour au FMI, il serait utopique tant pour le premier que pour la seconde de parler d’indépendance sécuritaire, politique et économique. Nous aurons alors des incidences géostratégiques négatives de déstabilisation de la région méditerranéenne et africaine.

Où sont donc nos députés récemment élus pour tranquilliser la population, loin des communiqués rédigés dans les bureaux capitonnés ? Face à cette situation interne et à un monde en plein bouleversement, comme dans une guerre, il faut différencier entre tactiques et stratégie et éviter toute sinistrose mais également toute autosatisfaction. Le programme du gouvernement ne peut pas attendre ; il s’articule autour d’une vision stratégique des réformes pour faire face aux nouveaux défis, en évitant la cacophonie et la dispersion des énergies.

Les élections locales apporteront-elles une solution à la crise ? Ne faut-il pas les reporter jusqu’à ce que des solutions concrètes palpables soient apportées sur le terrain à la crise économique avec la perte de millions d’emplois ? Ceci, d’autant plus que la crise sanitaire et son lot de morts chaque jour risque de donner lieu à un taux de participation dérisoire.

L’Algérie est comme dans un état de guerre où il est question de survie de toute une nation. Il faut concilier l’ordre et la démocratie qui ne doivent pas être antinomiques et, sans doute, décréter l’état d’urgence économique et sanitaire.

A. M.

Comment (16)

    Le Programme qui Tue
    3 août 2021 - 13 h 01 min

    J’accuse le Programme de Bouteflika, ceux qui l’ont Soutenu dams son Pouvoir et sa Gestion IRRESPONSABLE pendant au moins 10 ans de:
    – La Mort de nos Industries
    – La mort des Partis politiques
    – La mort des Services Publics
    – La mort de la Justice et des Medias
    Sans compter, la mort indirecte de ses propres Concitoyens..
    Pourquoi:
    Pour de l’Argent, pour le Pouvoir et pour un Culte de la Personnalité
    ….Que Dieu les Pardonne Et qu’on Transforme IMMÉDIATEMENT la Grande Mosquée en HÔPITAL!

      Anonyme
      3 août 2021 - 17 h 21 min

      T’as oublié le démantèlement sec du renseignement par un inculte et voleur, un certain Amar Saidani.

        Anonyme
        3 août 2021 - 20 h 12 min

        Pour aider le maroc a infiltrer toutes nos institutions.

    mhamed
    3 août 2021 - 11 h 46 min

    versement au domaine public du dossier des échanges au sujet des réformes constitué dès 1990 par la banque mondiale

    CHAOUI-BAHBOUH
    3 août 2021 - 11 h 35 min

    Il y à un très grave PROBLÈME, celui des nouveaux Bacheliers, à chaque annonce des résultats, les Parents se retrouvent en deux CLANS celui des heureux et celui des Tristes, ensuite rentre l’Art et la Manière, comment programmer et Aider sa fille où son fils, et parlons des Orphelins sans aucune Aide, ni Soutien, car avant et après les examens, les interventions prennent le dessus, sans Foi, ni Loi !!! à l’annince des Résultats et là en s’aperçoit que les DÈS Sont jetés et rien ne va plus, la grande Majorité, se trouve isolée, rejetée avec une bonne partie des Eleves se trouvent non gratta, et toutes les portes fermées, Après la Fête et la joie du Diplôme, son titulaire avec le temps et d’avoir frappé à toutes les portes closes, ni connaissance, ni moyent pour négocier un place à sa fille où à son fils, c’est le tsunami qui emporte tous les espoirs tant espérés, la Corruption est tout les niveaux, malheur aux familles demunies pécunièrement et ils où elles voient et comprennent que cette espoir s’arrête LÀ, VOIE SANS ISSUE !!! El la vie et les espoirs aussi avec République Algérienne Démocratique et Populaire !

    Anonyme
    3 août 2021 - 9 h 35 min

    @ Elephant Man
    1 août 2021 – 22 h 11 min

    De quelle opposition parlez-Nous ?

    En l’état actuel, peut-on entrevoir un dialogue constructif entre toutes les sensibilités de la société algérienne ? Et ce dialogue est-il encore possible ? Y a-t-il d’autres solutions envisageables? Notre peuple sera-t-il capable d’en saisir le sens et d’en assumer les conséquences?
    Votre tendance à voir, dans tout algérien qui use de son droit d’expression, « des moins que rien, des corrompus, des traîtres et autres narco-terroriste-monarchie », est la preuve que vous êtes dans l’incapacité d’appréhender, en toute intelligence, l’état moral de notre nation les épreuves qu’elle devra tôt ou tard défier et résoudre.

    Il existe une opposition algérienne qui est le reflet des divers problèmes que rencontre une population jeune et avide de liberté. Ce n’est pas en l’affublant de tous les vices de la terre, ni en la niant que vous effacerez sa désespérance. Un opposant n’en est pas moins un patriote qui veut le bien de ses concitoyens dans un pays où il fait bon vivre. Vous ne détenez pas le label du patriotisme. D’autant plus que vous vivez dans un autre pays.

    Vouloir apparaître comme une grande défenseuse de l’Algérie en employant un vocabulaire incompréhensible mêlant tout et n’importe quoi n’apporte rien aux débats. C’est d’ailleurs très choquant car la situation dramatique que nous vivons à cet instant, semble complètement vous échapper.

    Crise économique, chômage de masse, covid 19, voilà le triptyque actuel qui impacte la société algérienne. Ainsi, des mesures urgentes sont à prendre dans l’immédiat. Mais dans un proche avenir, il sera nécessaire et évident que la société algérienne doit admettre de profondes réformes structurelles afin d’être en mesure de s’adapter aux enjeux de notre époque.

    Ou ces réformes se font par le haut et personne n’a son mot à dire et nous marchons tous du même pas comme nous le faisons depuis 60 ans avec un bandeau sur les yeux. Ou bien elles s’élaborent dans la concertation et le dialogue et nous sommes tous impliqués et donc tous responsables de la destinée du pays.
    Il s’agit effectivement d’une question de survie qui implique tous nos concitoyens qu’ils soient ou non dans l’opposition. Nous sommes sur le même bateau Algérie, s’il coule nous coulons tous. Sauf vous évidemment, qui êtes en France.

    Sortir par le Haut !
    2 août 2021 - 16 h 50 min

    Il est temps de Sortir par le Haut et Donner des Perspectives Post Hirak et Post CoVid-19…sur les Plans Économiques, Sociaux et Politiques.
    La Mobilisation populaire et Pacifique de la Société Algérienne est un ACQUIS PRÉCIEUX en ces temps Difficiles.
    =>
    Oui il est URGENT de donner des SIGNAUX Clairs de RUPTURE dans la SÉRÉNITÉ avec le Passé.

    Belveder
    2 août 2021 - 10 h 48 min

    la refondation des ésprits commence a L école
    On apprend ce Qu est un Citoyen ses Devoirs ses Obligations
    Le Service National et/ou Civique
    les universités lieux de savoir et non des Dortoirs pour des cycles a l infini
    la mobilisation des travailleurs JALOUX de leur entreprise loin du je m en foutisme

    la liste est longue

      Anonyme
      3 août 2021 - 20 h 15 min

      L’universite coranique arabisee ou les entreprises en faillite ? Je ne vois que ca.

    chaoui40
    2 août 2021 - 9 h 11 min

    Avant 20 ans, nous n’aurons plus de pétrole à exporter et personne n’achètera plus notre gaz, car nos clients achèteront tous le gaz russe moins cher … Que deviendrons-nous ? C’est cette seule question qui doit préoccuper tous nos esprits et nos « analystes » ! Quid des politiques économique, industrielle, agricoles, sanitaires, éducatives ? Arrêtons de parler pour rien ! Parlons ECONOMIE POLITIQUE.

    Anonyme
    1 août 2021 - 23 h 51 min

    Le peuple Algérien mérite des dirigeants à sa hauteur. Regardez la noblesse de ce peuple.

    https://www.youtube.com/watch?v=odC-9qHwznI

      Je n’en ai jamais Douté…Je ne suis pas Surpris
      2 août 2021 - 7 h 02 min

      Personnellement, Je ne suis pas Surpris !
      Mais, tu trouveras beaucoup de “pseudo patriotes” qui vont Cracher sur le Peuple en le traitant de Ghachi et deTubes Digestif, ou que sais-je encore, pour quelques Peu Éduqués ou indisciplinés.
      – Que Dieu pardonne à ces Gens…
      – MOI, Non!
      Alors, Je ne pardonnerai jamais et a PERSONNE de manquer de RESPECT a une Citoyenne ou a un Citoyen .Algérien !
      Désolé, je garderai jusqu’à mon dernier souffle, le plus grand Respect pour mon Peuple, son Histoire, a Tord ou à Raison…Coupable ou Victime…

      Je n’ai JAMAIS DOUTÉ et Donc, Je ne suis pas Surpris car je connais et je partage l’âme de ce Peuple.
      Tahya El Djazair
      Vive le Peuple Algérien, Uni, Solidaire et Pacifique

        Kahina-DZ
        2 août 2021 - 13 h 02 min

        Je n’en ai jamais Douté…Je ne suis pas Surpris

        OUI, le peuple et son histoire sont de grande noblesse.ET personne ne le NIE!
        Les Algériens sont uniques quand il s’agit de sauver leur patrie d’un danger !!!
        Mais le peuple a été déformé et vidé de son civisme. Les 20 ans de Bouteflika ont formaté le peuple Algérien ( nouvelle génération).
        Il faut avoir le courage de regarder, aussi, nos défauts pour se relever.
        Autrement, on ne trouvera que le passé comme refuge, car le présent n’est pas clair !!!

          Rassures toi
          2 août 2021 - 14 h 44 min

          Je Respecte AUSSI mes ENFANTS et ma FAMILLE mais Oui, il faut AUSSI faire prendre Conscience et quelquefois DIRE les Choses DIFFICILES mais toujours
          TOUJOURS avec Une réelle EMPATHIE!

      Hommages a nos Soignants
      2 août 2021 - 20 h 03 min

      HOMMAGES A TOUS LES SOIGNANTS ALGÉRIENS.
      TOUS et TOUTES !
      Allah Yerham ceux qui ont été touchés et ont succombé pour sauver leurs Concitoyens.
      Mes Condoléances a leurs Familles et a toutes les Familles Algériennes Endeuillées.
      MERCI 🙏 POUR VOTRE HUMANITÉ, VOTRE DÉTERMINATION et votre SENS DU DEVOIR.
      NOUS N’OUBLIERONS JAMAIS!
      Tahya El Djazair

    Elephant Man
    1 août 2021 - 22 h 11 min

    De quelle opposition parlez-vous ?! Celle-là même qui a toujours bénéficié de largesses et fait partie intégrante du système de corruption : a-t-on vu cette opposition lors de l’acte de la narco-terrorite-monarchie d’une gravité extrême à l’ONU s’opposer à son maître la majesté et défendre son soi-disant pays l’Algérie…..pas que je sache, cette opposition [PT RCD MSP …sans omettre les terroristes harkis de service pseudo démocrates de pacotille Tabbou sbires et cie Assoul …] était aux abonnés absents d’ailleurs cette même Assoul juste après s’est fendu d’une interview qualifiant la narco-terroriste-monarchie de pays « frère » zaâma.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.