Pressions à l’ONU

ONU
Antonio Guterres. D. R.

Par Sadek Sahraoui – La propension des Etats-Unis à vouloir reprendre en main le dossier du conflit du Sahara Occidental se confirme une nouvelle fois à travers leur proposition de continuer à n’accorder qu’un très court mandat à la Minurso, contrairement au souhait du secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, et de la France. Lors des consultations sur la situation au Sahara Occidental tenues jeudi par le Conseil de sécurité, Washington a réitéré en effet, comme en avril dernier, son souhait de ne voir le mandat de la Minurso étendu qu’à six mois le 29 octobre prochain, date à laquelle le Conseil de sécurité de l’ONU devra se prononcer sur la question.

Pour motiver leur position, les Etats-Unis ont expliqué que cette limitation du renouvellement à six mois seulement est la seule manière qu’il y a de mettre la pression sur le Maroc et le Front Polisario afin de les amener à s’asseoir autour d’une table des négociations et donc de sortir le conflit du statuquo. Washington dit militer pour une telle démarche surtout qu’elle a déjà permis de pousser les deux parties en conflit à coopérer avec l’envoyé spécial des Nations unies, Horst Köhler et à accepter son invitation à se réunir les 4 et 5 décembre prochain à Genève définir le cadre des négociations.

Le nouvel intérêt des Américains pour le dossier du Sahara Occidental a dû chambouler les plans du Maroc et de son allié français dont la stratégie consiste à plonger le conflit dans l’oubli afin de rendre l’option de la tenue d’un référendum d’autodétermination impossible à mettre en œuvre et donc à exclure à exclure toute éventualité d’une décolonisation du Sahara Occidental occupé illégalement par Rabat depuis le milieu des années 1970.

N’ayons pas peur de le dire, cette stratégie aussi vicieuse que cynique a très souvent reçu le soutien tacite d’un certain nombre de hauts responsables de l’ONU qui se sont laissés corrompre par le Makhzen. A ce propos justement, nombre d’observateurs ont estimé que le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, ne rend pas du tout service à la cause de la décolonisation – portée pourtant par les Nations unies – en essayant de ménager le chou et la chèvre et en soutenant lui aussi l’argument selon lequel il est important de renouveler pour une année le mandat de la Pressions à l’ONUafin de donner à Köhler «l’espace et le temps» nécessaires en vue de créer des conditions favorables pour faire avancer le processus politique. L’expérience a montré clairement que c’était un argument boiteux qui ne résiste pas à l’analyse, surtout quelle que soit la démarche suivie la Maroc n’a jamais voulu négocier ou appliquer les résolutions de l’ONU pertinentes.

Il faut espérer donc qu’Antonio Guterres a défendu l’option d’un long mandat au profit de la pression à l’ONU par conviction et innocence et non pas calculs comme ce fut le cas de certains de ses prédécesseurs.

S. S.

 

Comment (32)

    Anonyme
    15 octobre 2018 - 0 h 04 min

    C’est de la naïveté manifeste,ou bronché Alzheimer,de croire que le Sahara occidental sera un jour traité!Veto Français,armement Américain équipant le Maroc,étude de dresser un embargo sur les pays qui achètent du matériel Russe dont l’Algerie, la pression Russe en Syrie,des sénateurs Américains pointent du doigt le polisario en connivence avec le Hezboullah,via l’Iran,et le lobby juif qui ne lâche rien. Sincèrement c’est mal parti.

    2
    2
    Fodil
    14 octobre 2018 - 10 h 51 min

    Moi qui consulte régulièrement la presse èlectronique marocaine je note ces dernières semaines une panique généralisée chez le Marocain Lambda au regard de la mauvaise situation politico-socio-économique qui prévaut actuellement au Maroc aggravée par l’impasse sur le dossier du Sahara occidental au point où de plus en plus de marocains parlent d’un réel risque de la transformation du Maroc en Syrie Bis ou en mieux en Libye Bis.

    5
    3
    brahma
    14 octobre 2018 - 5 h 02 min

    A bien observer le comportement du secrétaires de l’ONU , sieur, Guitares dans ce conflit du Sahara Occidental et le Maroc, il y a un sentiment que ce dernier ne souhaite pas marquer pleinement son engagement personnel dans ce processus contrairement a mr Kohler qui s’acharne a aller a l’avant en le faisant avec noblesse. Et oui, sa proposition d’aller vers un mandat d’une année est sincèrement intrigante et ne fait pas corps avec la dinamique en cours pour avancer. Venant du grand patron de l’ONU garant de droit universel, ce n’est pas du tout un signe encouragent, cette proposition ressemble plus a une sorte de ralentisseur de temps et tout le monde sait que ce temps provoque la lassitude qui se termine par l’oublie. Ce point de vue de mr Guitares rejoint parfaitement celui du grand défenseur des. (( libertés )) , tuteur de ce tête entité colonisatrice.

    2
    2
    Me Gusta El Señor TRUMP
    13 octobre 2018 - 20 h 54 min

    Entre-nous, je conseillerai vivement aux Marocains qui se sont incrustés au Sahara pour fausser le referendum, de se sauver avant qu’il ne soit trop tard.
    La vengeance de cette génération de Sahraouis va être …
    Vendez vite vos bien usurpés au Sahraouis bientôt ils ne vaudront pas un pesos.
    Le rey ne vous laissera pas rentrer une fois le Sahara libéré (voir france et harkis).
    Le couffin ou le cercueil.
    VIVA la LIBERTAD del Pueblo del Sahara Polisario.

    11
    6
    algerien libre.
    13 octobre 2018 - 19 h 23 min

    J´ai lu avec attention le rapport de Guterres sur le Sahara Occidental-Minurso. L´ONU, ¨ce machin¨ qui ne sert qu´a engraisser des momies cocktails et whisky couscous, nous rabâchent depuis 1991 tout, absolument tout, SAUF L´ESSENTIEL: pour quand le referendum d´autodétermination?
    Dans l´état actuel des choses, et pour être brefs avec vous,chères soeurs et frères:
    1. Le makkhranez n´acceptera jamais la perte de ses¨provinces du Sud¨.
    2. Le polisario-RASD n´acceptera jamais autre chose que le fameux et utopique referendum.
    3. A ce stade-ci, l´Algérie ne peut se permettre de renier ses principes et faire machine arrière en abandonnant le polisario.
    4. La Mauritanie, qui reconnaît la RASD, et qui entretient des liens culturels très forts avec les Sahraouis, continuera a les soutenir tout en essayant de maintenir une position ¨neutre¨ dans ce dossier.
    5. Le makkhranez, avec son projet d´autonomie, reconnaît tacitement les sahraouis comme étant un peuple distinct.
    6. Les positions de chacun et chacune étant diamétralement oppose, il ne reste que ces options:
    1. La reprise de la lutte armée.
    2. le partage du territoire entre la RASD et le Makkhranez.
    3. une ¨association¨ du type Puerto Rico.

    5
    40
      Anonyme
      13 octobre 2018 - 21 h 43 min

      Avec un raisonnement aussi bancal, l’Algérie aurait du partager et céder le Sahara à la France.
      La solution ne peut être uniquement diplomatique. L’erreur du polisario c’est d’avoir accepté un cesser le feu. Il aurait du continuer la résistance armé tout en négociant.

      19
      5
      ADMI
      14 octobre 2018 - 23 h 38 min

      Rien de tout cela !Nous sommes chez nous.Creuses toi la tete à la place de guterres et de kohler.La solution que tu trouves tu nous l’envois pour aprobation,parceque nous sommes maitre de la situation.

    HANNIBAL
    13 octobre 2018 - 18 h 34 min

    Mais si Trump en veut a Shlo – homo VI cette rancune vient en premier lieu du financement des 18 millions de dollars
    offert a Hilary Clinton pour la présidentielle et qui fait que cette largesse n’a servie qu’a se faire adoré par Donald Trump
    qui teigneux comme il est ,n’a pas oublié d’ailleurs rien qu’a voir comment ils traite les golfistes qui ont mis leurs Oeufs
    dans un seul panier ; que ça devient plutot une hommelette el mar’ok ne peut avoir aucun soutient des ces soit disants
    Amis Shlo – homo VI peut oublier sa soit disant alliance avec MBS qui lui meme est dans la merde , cette fameuse
    rencontre de Paris du trio Shlomo MBS et Harriri une union de canards boiteux !! Makane Wallouuuuuuuuuuuu !!

    17
    2
    ALI
    13 octobre 2018 - 17 h 15 min

    ABBAT TRUMP SUR LE DOSSIER PALESTINIEN ET IRANIEN MAIS VIVE TRUMP SUR LE DOSSIER DU SAHARA OCCIDENTAL

    24
    6
    Othmane
    13 octobre 2018 - 17 h 12 min

    Le criminel Trump sait parfaitement que le Maroc est au bord de l’implosion socio-économique et tres certainement qu’il veut, avec ce dossier du Sahara occidental, donner le coup de grace a M6 pour se venger de lui en raison de son soutien financier a Clinton. Enfin c’est mon point de vu.
    Il semble avoir réussi pour l’organisation de la Coupe du Monde 2026 attendons pour voir sur ce dossier.

    24
    6
      TARZAN
      13 octobre 2018 - 17 h 38 min

      tout à fait! et la france est en train de tout faire pour prolonger le mandat d’un an;, non pas pour faciliter l’autodétermination mais c’est juste pour gagner du temps et espérer que trump sera plus occupé par les élections américaines que par le dossier du sahara. la france est responsable du malheur des sahraouis, ils ont les mains pleind e sang et ils ne mesurent pas encore dans quel problème ils se mettent, et vont comprendre que obliger un peuple à se prosterner pour un roi est le pire péché sur terre, ils défient notre dieu et on vera qui est plus puissant eux ou notre dieu soubhanou! et sans parler de la malédiction qui les attend

      19
      4
    Mokrane
    13 octobre 2018 - 16 h 56 min

    Finalement on peut mentir a ses sujets un temps mais pas tout le temps surtout avec l’avenement des NTIC.

    25
    4
    Ahmed ADDOU
    13 octobre 2018 - 16 h 39 min

    Une tromperie de plus de trois décennies pour arriver a un tel fiasco tout en donnant cette pietre image d’un Régime essouflé et en manque d’idées qui panique a chaque brise de vent poussant le pays dans une impasse interne et externe particulierement :
    1/- EN INTERNATIONAL :
    a/- le dossier du Sahara occidental,
    b/- la reconduction des deux Accords UE-Maroc (Peche-Agriculture),
    c/- le diplomatique refus de l’adhésion du Maroc a la CEDEAO.
    2/- EN NATIONAL :
    a/- la rebellion séparatiste dans la Région du Rif.
    b/- le chaos socio-économique actuel exprimé par les multiples Hirak devenus endémiques ( Jerada, Essaouira, Errachidia, Zagora, Bouarfa, Figuig etc…)
    c/- ces utopiques projets (TGV,Gazoduc Tanger-Lagos, Manara El Moutawassat….) qui n’arrivent jamais.

    27
    6
    SPOUTNIK
    13 octobre 2018 - 16 h 37 min

    Monsieur TRUMP qui lutte contre la drogue et le blanchiment d’argent… ne va pas laisser ce pays et ses acolytes s’accaparer du territoire d’un autre parce que plus faible !
    Maintenant, négocier l’autodétermination et pas de chantage à l’autonomie, sauf si le RIF aussi en bénéficie.
    En définitive le Maroc tout entier est un territoire autonome de la France, CQFD !
    Si TRUMP réussi ce coup il va gagner pas mal de pays en sa faveur !

    28
    6
    fuera
    13 octobre 2018 - 16 h 27 min

    Le Maroc doit déguerpir ! pas question d’autonomie.
    C’est très vicieux d’occuper le terrain de quelqu’un puis faire languir puis exiger d’en devenir propriétaire en laissant le vrai maitre des lieux y habiter…
    La crédibilité des USA et de l’ONU déjà assez altérée est en jeu. L’Afrique lassée finira par réagir comme une grande ou s’autodissoudra avec l’aide de Faffafrique pour rester à l’état de serviteur.
    «  » »Pour moi, Guterroz, depuis le début , sonne faux » » ».
    Le Problème Israêlo-Palestinien est d’une autre nature.
    J’espère que le Peuple Sahraoui a prévu un Plan B Agressif en cas d’entourloupe Onusienne, taper où ça fait mal.

    28
    7
    Thami 20/02/11
    13 octobre 2018 - 16 h 10 min

    Quel gachi de temps et d’argent pour une cause qui ne nous appartient pas au risque de pousser mon cher pays vers une guerre inutile surtout quand on sait que hier M6 A confirmé la rumeur sur l’obligation du service militaire au Maroc, rumeur suivie ces dernieres semaines par des departs massifs de jeunes marocains et marocaines fuyant notre pays clandestinement,

    Tout ceci pour obliger la jeunesse marocaine a défendre le dossier de colonisation du Sahara occidental pour faire de cette cause propre au « Palais », une «cause nationale» alors qu’entre-temps M6 est devenu en 19 années la 7eme fortune mondiale et la 1ere en Afrique.

    28
    7
    BabElOuedAchouhadas
    13 octobre 2018 - 15 h 55 min

    Si je comprend bien aux dires de cet article. cela veut dire que toute la danse du ventre de (…) (Rupture des relations diplomatiques avec l’Iran – Confirmation du statut de parti terroriste pour Hizballah comme voulu par les Yenkees, soutien a ces derniers pour la non reconnaissance du CPI, silence de Momo6 sur le transfert de l’Ambassade US de Tel aviv vers Jerusalem etc…) n’a servi a rien du tout et du coup Messahel avait raison de dire Makane Wallou.

    25
    6
    Paris 75011
    13 octobre 2018 - 15 h 48 min

    Selon de nombreuses indiscrétions au sein du Secrétariat de Mr Guterres, il semble que la prochain Résolution du Conseil de Sécurité de l’ONU sur le Sahara occidental, attendue pour le 29 octobre. sera marquée par :
    1/- la proprogation de la mission de la MINURSO de six (06) mois au lieu et place d’une année comme souhaité par Mr Guterres dans la présentation de son Rapport la semaine derniere et soutenue par la France.
    2/- l’extension du mandat de cette MINURSO pour la prise en charge de la surveillance des droits de l’homme au Sahara occidental et ce, sur injonction de l’Administration Trump et notamment John Bolton qui est en charge de la rédaction de ce projet de Résolution

    27
    7
    Bennani
    13 octobre 2018 - 15 h 46 min

    Espérant que le peuple marocain se réveillera a temps pour éviter a son pays ce qu’il est arrivé a l’Irak surtout quand on sait que ce meme Occidental qui avait encouragé Saddam pour envahir le Koweit sur la base des meme consideration que la Marche verte de 1975 et qu’aujourd’hui tout le monde connait la situation chaotique de l’Irak

    25
    6
    Hafraoui
    13 octobre 2018 - 15 h 40 min

    Tout me monde s’accorde a dire maintenant que si feu H2 a piegé le Maroc en 1975, avec sa fameuse «marche verte» a l’effet exclusif d’éloigner du Maroc ses Généraux apres les 3 tentatives de coup d’Etat militaire de 1971 (Lieutenant colonel Benabid), 1972 (Général Oufkir) et 1973 (Général Dlimi), son fils M6 a enfoncé le clou dans le cercueil avec sa fuite en avant et son entetement puéril sur ce dossier tout en appauvrissant davantage le peuple marocain.

    25
    5
    Anonyme
    13 octobre 2018 - 15 h 25 min

    Seul Trump est capable d imposere le respect du droit international sur l autodetermination du peuple Sahraoui et leur independance dans les frontieres reconnues par l union africaine.

    27
    5
    awrassi
    13 octobre 2018 - 15 h 24 min

    Les USA et l’ONU sont bellicistes et ne vivent que de la guerre. La paix ne fait pas leurs affaires … Ne jamais leur faire confiance. La franc-maçonnerie atlanto-sioniste rêve d’un gouvernement mondial qu’il dirigerait sous couvert d’une institution dite « démocratique ». Comprenne qui pourra … En France, Alain Soral a écrit l’Empire. Je vous invite à le lire !

    6
    26
    Med Benhamou
    13 octobre 2018 - 15 h 06 min

    En voulant accélérer la résolution du dossier de décolonisation du Sahara occidental, l’administration de Trump veut d’une pierre atteindre deux objectifs, à savoir :
    1/- faire respecter le droit international édicté par la Charte des Nations Unies sur le continent africain tout en essayant de faire oublier durablement le dossier palestinien.
    2/- permettre à M6 de s’occuper enfin du développement du Maroc et du bien être du peuple marocain dont les récents Rapports sur la question des IDH (Banque mondiale, Pnud, FMI etc…) sont plus que inquiétants et même choquants pour les yeux de la Communauté internationale.

    31
    7
      Mohamedz
      13 octobre 2018 - 15 h 31 min

      @Med Benhamou, Votre commentaire me fait rebondir pour reprendre l’adage qui dit « quand on n’a pas les moyens de sa politique colonialiste, il est préférable d’appliquer la politique de ses rudiments moyens » surtout quand on sait, en rapport avec votre 2eme point, qu’en matiere
      d’INDICE DE CAPITAL HUMAIN : Le Maroc est bien loin derrière l’Algérie et la Tunisie, selon le dernier Rapport de la Banque mondiale.

      En effet, le Maroc récolte les dernières places du classement dans le monde arabe, derrière des pays tels que la Jordanie, la Palestine ou encore le Liban, ce qui confirme la 126e place sur 165 pays, en matiere des IDH (Indice de Developpement Humain) relevee dans le dernier Rapport du PNUD.

      A ce titre et sur les 157 pays évalués par la Banque mondiale, le Maroc est classé 118e. Dans le monde arabe, le Maroc se situe derrière Bahreïn (47e), les Emirats Arabes Unis (49e), Oman (56e), le Qatar (60e), l’Arabie saoudite (73e), le Koweït (77e), la Jordanie (79e), la Palestine (82e) et le Liban (86e).

      De plus, le Maroc se situe au troisième rang en Afrique du Nord, derrière l’Algérie (83e) et la Tunisie (96e), mais devant l’Egypte (140e) et la Mauritanie (150e).

      A noter qu’a la différence des IDH du PNUD qui prennent en charges les huit (08) Objectifs du Millénaire pour le Développement identifiés par le Sommet Mondial de Rio de 1992, l’indice du Capital Humain de la Banque Mondiale s’articule autour de cinq indicateurs : la probabilité de survie jusqu’à l’âge de cinq ans ; le nombre d’années durant lesquelles l’enfant devrait être scolarisé ; les résultats scolaires des élèves par rapport à la moyenne mondiale ; le taux de survie des adultes (à partir de l’âge de 15 ans, ceux qui vivront jusqu’à 60 ans) ; la proportion des enfants qui n’accuseront pas de retards.

      27
      5
      jughurta
      13 octobre 2018 - 17 h 19 min

      Votre premier point est totalement faux, le second est juste. Le problème Palestinien peut être oublier des Algériens ou de la communauté international tu penses ? Tu as une réflexion qui a une mécanique inversée, je me devais de te le dire. En effet, le dossier du Sahara Occidentale et son accès à son indépendance ne peut que raviver l’ envie folle des Palestiniens à vouloir à leur tour d’ acquérir leur indépendance eux aussi. Cet finalité là, c’ est à dire l’ acquisition de l’ autodétermination du Sahara Occidental et de la Palestine, en m’ adressant et en répondant à sarkosy, je lui dis que : « Nous, Algériens, Sahraouis et peuple du monde juste, allons aller ensemble vers cette autodétermination du Sahara Occidental et de la Palestine et personne, je dis bien personne ne pourra s’ y opposer ».

      16
      3
    RasElHanout
    13 octobre 2018 - 14 h 47 min

    C’est à croire que ce diable de Donald Trump va siffler la fin de la récréation qui dure depuis 43 années (lol).

    32
    5
    Rachid Djha
    13 octobre 2018 - 14 h 43 min

    Mon petit doigt me dit que cet imprévisible Trump est en train de préparer une mauvaise surprise à Mimi6 en cette fin mois !

    33
    8
    ALI
    13 octobre 2018 - 14 h 40 min

    AUTANT JE SUIS CONTRE CE TRUMP SUR LE DOSSIER IRANIEN, SYRIEN ET CHINOIS, AUTANT JE LE SOUTIENS TOTALEMENT SUR LE DOSSIER DE DÉCOLONISATION DU SAHARA OCCIDENTAL.

    33
    7
    Ziad ALAMI
    13 octobre 2018 - 14 h 35 min

    Certes les USA insistent pour une prorogation de six (06) mois pour la MINURSO au lieu et place des traditionnels douze (12) mois et ce, afin de maintenir la pression sur les parties en conflit (Maroc- Front Polisario) tout en gardant ce trop vieux dossier de décolonisation sous le feu de la rampe du CS/ONU.

    Toutefois et à mon avis, le plus grave pour le Régime Allaouite serait la très probable extension de la mission de cette même MINURSO pour la surveillance des droits de l’homme au Sahara Occidental au regard du Rapport accablant du SG de l’ONU en la matière et présenté la semaine dernière au CS/ONU.

    Fumons notre thé en attendant le 29 octobre prochain.

    31
    6
    M'hamed HAMROUCH
    13 octobre 2018 - 14 h 19 min

    On sent que Donald Trump est viscéralement rancunier avec une mémoire d’éléphant surtout pour le soutien financier de Mimi6 au profit de Hillary Clinton lors des dernières élections présidentielles aux USA.

    31
    7
    Anonyme
    13 octobre 2018 - 14 h 14 min

    Bravo à John Bolton. Finalement ce voyou de Trump sait parfaitement comment traiter les Etats-Voyous comme celui de «Bled El Makhnez».

    28
    9
    Danny
    13 octobre 2018 - 13 h 08 min

    Il faut craindre que la pression des USA ne s’exerce que sur le seul Polisario pour accepter la solution de l’autonomie et que ce differend sur la durée du mandat de la MINURSO ne soit qu’un jeu de rôles entre eux et la France. Vigilance

    11
    29

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.