Le général-major à la retraite Ali Ghediri condamné à 4 ans de prison ferme

Ghediri prison
Ali Ghediri réfute toutes les accusations. D. R.

Le tribunal criminel de Dar El-Beïda a rendu son verdict, jeudi, et condamné l’ancien général-major Ali Ghediri à la peine de 4 ans de prison ferme pour le chef d’inculpation de «participation en temps de paix à une entreprise visant à fragiliser le moral de l’Armée nationale populaire (ANP)», rapporte l’APS.

Outre cette peine, 10 ans de prison ferme ont été prononcés à l’encontre de Hocine Guasmi, comparaissant dans la même affaire et poursuivi pour «faux et usage de faux», «usurpation d’identité», «intelligence avec l’étranger» et «fragilisation du moral de l’Armée nationale populaire (ANP)». En sus de la réclusion criminelle, ce dernier sera également privé de «ses droits civiques».

Plus tôt dans la journée, le représentant du parquet avait requis une peine de 7 ans de prison ferme à l’encontre d’Ali Ghediri et 20 ans de prison ferme à l’encontre de Hocine Guasmi, arguant de «la gravité» des faits reprochés aux accusés et exprimant son souhait que ces peines «sévères» puissent «servir d’exemples» à l’avenir.

Les avocats de la défense, ayant plaidé «l’acquittement» pour Ali Ghediri lors de leurs plaidoiries, envisagent de faire appel «dès ce jour», ayant considéré notamment «infondés» les faits reprochés à leur client et souligné, dans leurs respectifs plaidoyers, «son sens patriotique et son abnégation» au service du pays durant toute sa carrière militaire au sein de l’ANP.

Le procès d’Ali Ghediri, ancien candidat à la présidentielle annulée d’avril 2019 et en détention depuis juin 2019, s’est ouvert mercredi matin dans la même juridiction et a été entamé par son audition au sujet, notamment, de ses sorties médiatiques, entre 2015 (année de son départ à la retraite) et 2018.

R. N.

Comment (28)

    eliamine
    26 septembre 2021 - 21 h 47 min

    Le general major à la retraite Ali Ghediri est un patriote. Après une formation d’ingénieur de la marine pendant les années 70s, en rentrant au pays il se retrouve sans affectation car la marine n’avait pas assez de navire pour ses ingénieurs bon nombre d’entre eux seront reversé à d’autre corps, certains rejoindrons la SM, d’autre des directions administratives au mdn ou dans les régions militaires. Ghediri sera ainsi nommée auprès du commandement de la 6e RM dont le chef était Zeroual. Puis il part pour la 3e RM dont le chef était Benhadid. En 2000, il est nommé par le GCA Lamari, directeur du personnel jusqu’en 2014 date de son départ à la retraite. En 2007, il remet à jour les règles légale régissant le personnel militaire. Certains aux gradés (ceux qui avaient plus de 63 ans )lui ont tenue rigueur car leur mise à la retraite devenait obligatoire. Après un lobbying de ces derniers, Bouteflika rajoute un article qui va vider cette lois de son contenu, le chef suprême des forces armées se donne le droit de prolonger indéfiniment la carrière d’un général et c’est ce qui se passa avec l’inamovibilité de certains responsables et les dérapages qui s’en suivront avec les purges violentes depuis 2018. Normalement le general Ghediri devrait pas être en prison mais ministre de la défense.

    Anonyme
    25 septembre 2021 - 21 h 17 min

    Laissez la justice faire son travail….Ghdiri candamne a le droit de se pourvoir en appel et s il le faut en cassation…

    benchikh
    24 septembre 2021 - 16 h 09 min

    avec tout le respect et l’admiration du général-major M Ali Ghediri (génie mécanique de Marine) malgré sa spécialité en génie mécanique, on le transfère vers les sources humaines??? après avoir servi dans les forces navales??!! un crime qui n’a pas commis ,sauf avoir eux une rencontre innocente avec un mouchard Hocine Guasmia qui voulait salir la probité des élections présidentielles du général M Ghediri et qu’il la refusé M Ghediri .M Ghediri courage ,vous êtes entré dans l’histoire Algérienne par la grande porte « BRAVO »

    Belveder
    24 septembre 2021 - 8 h 55 min

    Tout le Monde a l air d avoir eu accés au dossier d instruction et connais toutes les charges et les preuves
    Tout le monde ici a decidé ici que c est une INJUSTICE
    N étant pas au courant des détails je ne m aventure pas a porter un jugement sur le VERDICT
    Sachant qu a a sa décharge son staff d apres sa Défense a été «  »infiltré » » et manipulé meme de L étranger

      la parole est d'argent mais...
      24 septembre 2021 - 11 h 41 min

      Le silence est d’or.

      Anonyme
      24 septembre 2021 - 12 h 09 min

      Tu n’a rien compris à la justice. Pas besoin du dossier car tout est résumé dans les chefs d’inculpation et le jugement. Quelqu’un qui est condamné pour un motif aussi futil que « l’atteinte au moral de l’armée » n’est condamné que pour ce motif. Ce qui veux dire que c’est le seul qui a été retenu par le juge et donc que les autres motifs de la mise en examen n’ont pas été retenus!! C’est le b.-a-ba de la justice de tous les pays. Autrement dit on est donc sur que c’est une injustice!!! Je te précise juste que je ne connais rien de ce monsieur mais je ne fais que commenter son jugement.

        Nanou
        24 septembre 2021 - 14 h 22 min

        Absolument, je pense que ça m’a tout l’air d’être une cabale monté contre sa personne. En somme, un règlement de compte entre mafieux, tout simplement ou du moins c’est mon sentiment et mon plein ressenti.

      Said Djelfa
      24 septembre 2021 - 14 h 22 min

      Tout le monde en Algérie connait la justice du téléphone. Inutile donc de ne pas connaitre la conclusion. Un militaire qui a passé toute sa vie dans l’armée est soudain une mauvaise personne une fois retraité. Quand au « moral de l’armée », ce n’est pas la justice du téléphone qui va comprendre combien notre armée est solide moralement.

      Affaire jugée
      24 septembre 2021 - 14 h 41 min

      Il me semble que le Procès était Public.
      On peut donner un Avis sur une Affaire jugée, sinon, quoi on se tait avant. ..On se tait pendant… et on se tait après…
      Désolé chacun doit être respectueux de la LOI mais tout Citoyen a aussi, des DROITS garantis par notre Constitution et nos Institutions.
      C’est cela la RADP, notre République.
      C’est simple.

    Anonyme
    24 septembre 2021 - 6 h 13 min

    Emprisonné par Gaid Salah mais toujours en prison après la mort de Gaid Salah. Il paraît que le régime a changé…

    On Comprend rien…
    24 septembre 2021 - 3 h 03 min

    ….Après Benhadid, Bouregaa et d’autres et après plus de 2 ans, on pensait naïvement que s’en était Terminé du Passif…
    Il semble que Non.
    J’espère que le Citoyen Ali Ghediri, Ancien Cadre de l’ANP, Ancien Candidat à la Présidentielle de 2019 sera Libéré, retrouvera sa Liberté et pourra même pourquoi pas se Représenter à des Élections si il le Souhaite.
    La Justice triomphera.

    TOLGA - ZAÂTCHA
    23 septembre 2021 - 17 h 26 min

    Je n’ai pas encore saisi les tenants et les aboutissants de cette affaire que je trouve vraiment bizarre.

    Je n’ai absolument RIEN compris à ce « procès » où je vois se profiler dans le même temps un DANGER d’une extrême gravité et dans lequel sont impliqués des OFFICIERS SUPÉRIEURS de notre armée.

    IL Y A DANGER EN LA DEMEURE…

    Quand il y a un GRAVE MALAISE au sein d’un corps d’une armée de quelque pays que ce soit c’est indubitablement la marque d’un mauvais signe et un très mauvais présage pour l’avenir de ce pays.

    En l’espèce, nous sommes touchés de manière vive à la MOELLE ÉPINIÈRE de NOTRE NATION ALGÉRIENNE.

    Dès lors, il va falloir faire très ATTENTION !!! Car NOUS SOMMES ENTRAIN DE JOUER LÀ AVEC UN FEU DESTRUCTEUR TERRIBLE QUI NOUS CONSUMERA AD VITAM AETERNAM…

    Car qui s’attaque à notre armée, s’attaque DIRECTEMENT à la colonne vertébrale de l’ETAT ALGERIEN et de LA NATION ALGÉRIENNE.

    Nous savons tous, que, depuis la nuit des temps immémoriaux de l’Humanité :

    il n’y a qu’UN SEUL AXIOME qui a toujours été appliqué QUAND ON VEUT DÉTRUIRE UNE NATION, UN PAYS OU UNE CIVILISATION…

    ON COMMENCE – TOUJOURS – PAR DÉTRUIRE D’ABORD ET EN PREMIER LIEU : SON ARMÉE !!!

    ATTENTION…!!!

    IL Y A RÉELLEMENT DANGER EN LA DEMEURE ALGÉRIE…

    SO, LADS… BEWARE !!!

    ALLAH OUMMA INNI BALAGHT…!!!!!

    Anonyme
    23 septembre 2021 - 16 h 46 min

    abdelaziz boutelika  » candidat du consensus  » a affirme : les premieres violences sont venues de l’armee  » a propos des evenements de la decennie noire. Il a encore ajoute a props des terroristes :  » si j’avais leur age je serais monte au maquis  » . Au moment ou il a emis ces propos extremement graves, on devait disqualifier sa candidature au mandat presidentiel et l’envoyer devant les tribunaux.

      Anonyme
      23 septembre 2021 - 18 h 30 min

      Tout à fait, il aurait du etre démis de ces fonctions : c’est en soi une attaque en regle contre l’armée, ce que Ghediri n’a jamais fait.
      La justice n’est pas claire : que reproche-t-on à Ghediri ?
      Concrètement il n’y rien contre lui, c’est juste un ancien militaire qui a voulu se présenter aux élections présidentielles, ce dont il a le droit.
      Notre pays a toujours été dans l’histoire un pays dans lequel les soldats sont une partie essentielle de notre société. Bouteflika a fait ce que personne n’a fait et il n’a jamais été inquiété.

      Ghediri devrait etre dehors avec sa famille.

    Anonyme
    23 septembre 2021 - 16 h 09 min

    Nous sommes dans une période du n’importe quoi. On arrete, on jette en prison etc. etc. Seulemnt posons nous la question: A quoi ca nous menera toute cette haine ?

    Anonyme
    23 septembre 2021 - 14 h 10 min

    Il s en sortira encor plus renforcer et plus grand dans cette affaire inch Allah c est que du bonus pour lui je l ai dit hier sur mon com à ce sujet , on en reparlera pas de son affaire mais de cet homme .Le monde tourne. C est pas Draheni qui a besoin d un soutien etranger, ce général aura um mmt donné le soutien de tt le peuple algérien car les algériens m acceptent pas l injustices et la hograa qu eux même ont connus et mtn faite à un officier de ht rang et patriotes. Pour finir la nvelle Algérie qu on nous présente est à geometrie variable et valide la justice de l ancienne Algérie et d individus loin de tt reproches de l avoir actionner pour leurs intérêts. Du cas Guedhiri je fais un pti parallèle mais vraiment un pti avec la grande affaire qui a boulverser la France ds les année 30 l affaire DREFUS . Je ne vais pas joué à Emile Zola algérien  » j accuse  » hihiihi mais d autres le feront à l avenir pour Guredhiri que ce soit en Algérie ou ailleurs. Il sera reabiliter et deviendra le premier president élu démocratiquement et en tte transparence donc chef suprême des armées Chengriha sera plus la ou à la retraite , idem Tebboune car ils font parti et sont les pionieers de cette nouvelle Algérie moderne démocratique et transparente c est le but donc on va y arriver avec ou ss eux , c est une question de temps et c est bien eux qui sont sur la selette , pas Guedhiri ou un de ces soutiens qui pouront le faire à sa place si tte fois il est empecher ,vs voyez je trve tjrs la parade meme qd c est pas pour moi , pour.moi plus que tt et avt tt rt eux tous réunis, c est Algérie qui compte .Qui vivra verra inch Allah mais retenez bien ce com .

    Vangelis
    23 septembre 2021 - 13 h 58 min

    Si la  » justice  » militaire qui normalement ne devrait pas exister condamne un individu juste pour des interventions médiatiques qui  » peuvent porter atteinte au moral de l’armée « , il est évident que c’est la liberté d’expression qui est bridée.

    Ce général à la retraite a le droit de dire, de parler et de faire ce que tout citoyen fait dans une démocratie où la liberté est la règle. Apparemment, la REPUBLIQUE Algérienne DEMOCRATIQUE et populaire n’est qu’un slogan.

    Les algériens à quelque niveau qu’ils se trouvent, doivent être libérés de de ces carcans d’un autre âge.

    Abou Stroff
    23 septembre 2021 - 13 h 55 min

    4 ans de prison pour «participation en temps de paix à une entreprise visant à fragiliser le moral de l’Armée nationale populaire (ANP)», à l’encontre de Ghediri me parait tout à fait ridicule.
    en effet, si un seul bonhomme armé de ses seuls écrits peut faire vaciller l’une des plus puissantes armées du continent, alors cet homme, ou plutôt ce surhomme devrait être emprisonné à vie sans aucune possibilité de remise de peine pour bonne conduite.
    car, à y regarder de près, cet individu est un danger manifeste pour ………….tous les « clients » du sergent garçia qui doivent tout faire pour le neutraliser.
    moralité de l’histoire: il n’y en a aucune, à part le constat indéniable que les clients du sergent sont toujours aux commandes.
    PS: le lecteur averti aura saisi que le sarcasme est de mise dans le commentaire ci-dessus.

    Anonyme
    23 septembre 2021 - 12 h 56 min

    C est grave d emprisonner une personne qui n a rien fait de répréhensible!!!
    En fait c est juste pour l exemple parce qu il a osé se présenter à l élection présidentielle contre le clan au pouvoir…
    Mettre des innocents en prison pour l Algérie nouvelle n est pas bon signe!!!
    Ghediri n était pourtant pas le favori au niveau des sondages…

    Zemoura
    23 septembre 2021 - 12 h 53 min

    Bon débarras

    ZORO
    23 septembre 2021 - 12 h 53 min

    Au départ il y avait du louche dans cette affaire.
    Comment un général sorti du néant incognito pour le peuple aurait il pu convaincre ce peuple récalcitrant à voter, pour le nommer à la tête du pays.
    Si j ai bonne mémoire c est Aboustroof qui lui faisait de la pub on aimerait bien avoir son avis.
    SigneZORO…Z…

      Anonyme
      23 septembre 2021 - 15 h 42 min

      Ien de louches justement parce que c’est un homme du peuple et un general a la retraite qui a servi sa nation. Pour le peuple c etait largement suffisant . Jene suis pas l avocat d aboostrof mais je ne te rejoins pas zoro surtt qd un Nekkaz de France et son mécano de cousin se sont présente et a ameuter des foules et pire a demander de prendre les armes, lui est dehors Guedhiri pour moins que ca reste prison et tu sais pkoi Zoro parce que lui n est pas le guignol de Nekkaz il fait vraiment peur à ceux ci et bien plus crédibles aux yeux des autorités ss dictat surement qui l ont incarcerer. Enfin j ai bien pkus été choquer par la candidature Nekkaz et tt ce qui a suivi que celle de Guedhiri plus respectable et discrete ds le respect de tous ,non ?

      Anonyme
      23 septembre 2021 - 15 h 44 min

      RIen de louches justement parce que c’est un homme du peuple et un general a la retraite qui a servi sa nation. Pour le peuple c etait largement suffisant . Je ne suis pas l avocat d aboostrof mais je ne te rejoins pas zoro surtt qd un Nekkaz de France et son mécano de cousin se sont présenter et a ameuter des foules et pire a demander de prendre les armes, lui est dehors Guedhiri pour moins que ca reste prison et tu sais pkoi Zoro parce que lui n est pas le guignol de Nekkaz il fait vraiment peur à ceux ci et bien plus crédibles aux yeux des autorités ss dictat surement qui l ont incarcerer. Enfin j ai bien plus été choquer par la candidature Nekkaz et tt ce qui a suivi que celle de Guedhiri plus respectable et discrete ds le respect de tous ,non ?

      Souk-Ahras
      23 septembre 2021 - 16 h 33 min

      When Zoro gets sick, a long nap always makes him feel really better.
      You are losing speed dear friend. You’re just stuck in the middle with the role of eache one.

    Anonyme
    23 septembre 2021 - 12 h 48 min

    Incroyable mais vrai ! 4 ans plus ce qu’il a déja passé et tout cela pourquoi ? Nobody knows. Que c’est facile de jeter des gens en prison ! Bienvenu a la nouvelle algérie !

    Anonyme
    23 septembre 2021 - 12 h 38 min

    C’est scandaleux, il ne mérite pas cette outrancière sévérité. Pendant 20 tout le monde s’est tu et s’est rabaissé devant les abus de Bouteflika et voilà un militaire consciencieux, patriote qui doit ramasser sur les épaules une sévérité qu’il aurait fallu coller à Boutef et sa tribu et ses manants dès le début. Cette sanction est honteuse.
    Il doit être libéré.

    LIBEREZ-LE !

    anonyme
    23 septembre 2021 - 11 h 11 min

    Le militaire ne doit pas faire de politique … Mais pourquoi envoyer un homme 4 ans en prison quand il n’a rien fait de mal contre son pays. J’attends qu »on ramène de l’étranger tous ceux qui ont atteint aux finances de l’Etat !

    Anonyme
    23 septembre 2021 - 10 h 56 min

    4 ans pour « atteinte au moral de l’armée » 🤣🤣 Ils n’ont pas fini de nous ridiculiser!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.