Arrestation de deux mineurs marocains pour trafic de drogue dans l’enclave de Melilla

police Melila
La résine de cannabis, objet d’un trafic mondial, provient principalement du Maroc selon l’ONU. D. R.

La police espagnole a procédé à l’arrestation de deux mineurs marocains pour trafic de drogue dans l’enclave de Melilla, rapporte l’APS selon des médias locaux.

Les deux mineurs marocains ont été arrêtés lors d’opérations distinctes et à deux jours d’intervalle, a précisé le quotidien espagnol El Faro de Melilla, notant que l’un d’entre eux a été arrêté près de la clôture frontalière avec le Maroc et l’autre sur une piste automobile à proximité du ruisseau Mezquita.

Selon un communiqué de la police espagnole, cité par la même source, «des agents de l’Unité de prévention et de réaction parcouraient la zone jouxtant la clôture frontalière (avec le Maroc) à hauteur de Chinatown, un point de lancement de substances narcotiques, lorsqu’ils ont observé des objets jetés à partir du côté marocain».

Pendant ce temps, du côté de Melilla, trois personnes ramassaient «tout ce qui tombait» et, lorsqu’elles ont remarqué la présence policière, ont fui en se débarrassant des substances en leur possession, ajoute le communiqué.

Les agents de la police espagnole ont pu rattraper l’un d’entre eux, qui «a opposé une forte résistance à son arrestation». Il s’agit d’un mineur de 17 ans, de nationalité marocaine, arrêté avec une importante quantité de haschisch et un paquet de piqûres de marijuana en sa possession.

Le lendemain, les agents de la police espagnole ont aperçu un autre suspect manipulant un sac en plastique et insérant son contenu dans un sac à bandoulière non loin d’une zone industrielle de la ville de Melilla.

Lorsqu’il s’est rendu compte qu’il y avait des policiers à proximité, le mis en cause a traversé le ruisseau Mezquita en courant, mais a été rattrapé par les policiers. L’individu, également mineur et Marocain, avait deux paquets contenant 780 grammes de marijuana piquée, qu’il transportait à l’intérieur du sac à bandoulière.

Le trafic de drogue en provenance du Maroc ne cesse de défrayer la chronique en Espagne et des saisies de quantités importantes de haschich sont souvent signalées.

Fin janvier dernier, la Garde civile espagnole a démantelé une organisation criminelle spécialisée dans le trafic de stupéfiants, lors d’une opération qui a permis de démasquer une nouvelle voie d’introduction de la drogue du Maroc vers l’Espagne.

Le 8 janvier, la police espagnole avait annoncé aussi avoir interpellé une trentaine de trafiquants de drogue marocains, espagnols et d’autres nationalités impliqués dans un réseau criminel international de trafic de stupéfiants.

Et début janvier, le service de surveillance douanière de l’Agence espagnole des impôts était intervenu dans les eaux à l’est du détroit de Gibraltar pour saisir un bateau semi-rigide qui transportait près de cinq tonnes de haschich et a procédé à l’arrestation de ses trois membres d’équipage, tous de nationalité marocaine.

En septembre dernier, la police espagnole avait annoncé la saisie, près de la ville de Grenade, de 26 tonnes de cannabis à bord d’un camion en provenance du Maroc. Et en juin dernier, l’ONU avait affirmé que la résine de cannabis faisant l’objet d’un trafic mondial provenait principalement du Maroc.

R. I.

Comment (5)

    Kahina-DZ
    21 février 2022 - 15 h 31 min

    Juste deux…C’est très négligeable par rapport au nombre des dealers marrouki qui activent en Espagne et bien ailleurs…
    Le Haschisch marrouki est une vraie pandémie dont son seul vaccin/remède est une sanction économique à l’encontre des grands dealers du palais…

    chaoui05
    21 février 2022 - 8 h 55 min

    La misère est la mère de tous les vices. Elle n’a ni couleur ni race ni religion … Le narcotrafic se passe au niveau le plus haut (international); le pauvre Marocain du sous-sol n’en tire que quelques miettes pour survivre. Idem de la prostitution ! La drogue devrait être une arme, s’il ne tenait qu’à moi, pour gangréner les impérialistes Occidentaux. Mais bon, je suis musulman, j’ai encore un peu de scrupules !

    Anonyme
    21 février 2022 - 0 h 37 min

    L’étau se resserre de plus en plus.

    Anonyme
    20 février 2022 - 21 h 28 min

    Le Maroc est la plaque tournante du trafic des stupefiants et de psychotropes dans le monde..La mafia israelo-marocaine a ses ramifications dans la douane et les officiers superieurs marocains pour assurer la logistique et le transport de plusieurs tonnes de drogue a travers l Espagne vers le reste de l Europe….Ces mafias israelo-marocaines procedent aussi au trafic humain par acheminer plusieurs jeunes marocaines pour la prostitution dans les villes europeennes…

    Elephant Man
    20 février 2022 - 20 h 47 min

    Félicitations aux forces de sécurité Espagnoles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.