Melilla : 18 migrants subsahariens tués par la police marocaine

Mellila Dix-huit migrants
La ville de Mellila où a eu lieu le drame. D. R.

Dix-huit migrants subsahariens sont morts vendredi lorsque la police marocaine a fait usage de façon disproportionnée de la force pour empêcher près de 2 000 d’entre eux d’entrer dans l’enclave espagnole de Melilla, selon un bilan officiel provisoire, rapporte l’APS.

D’après Omar Naji, de l’Association marocaine des droits de l’Homme (AMDH), section Nador, des «affrontements» avaient eu lieu dans la nuit de jeudi à vendredi entre migrants et agents marocains lorsque quelque 2 000 migrants subsahariens ont tenté de passer à Melilla.

Des images diffusées notamment par l’AMDH montrent une réaction disproportionnée de la police marocaine. Les migrants, arrêtés par cette dernière, ont été entassés par terre les uns sur les autres. Les images choquantes, ainsi que le nombre élevé de victimes, ont suscité un tollé sur les réseaux sociaux.

«Laisser dans cette situation, sans aucun secours sur place, des centaines de migrants qui ont été traités avec violence de la part des (forces) marocaines et espagnoles a sans doute fait augmenter le nombre de décès», a dénoncé l’AMDH sur sa page Facebook. «Une vraie catastrophe qui nous laisse croire que le nombre de migrants morts est beaucoup plus élevé», a-t-elle encore écrit.

«Comment peut-on accepter de laisser des dizaines de migrants gravement blessés sans aucun secours pendant presque 9 heures sur place, entourés de militaires alors qu’on avait besoin de secouristes ?» s’est encore indignée l’AMDH.

«Un bilan très lourd, catastrophique qui montre que les politiques migratoires suivies sont mortelles avec des frontières et des barrières qui tuent», a dénoncé l’Association des droits de l’Homme, qui a appelé devant ces «violations gravissimes», à l’«ouverture d’une enquête rapide et sérieuse pour déterminer les circonstances» de ce bilan «très lourd».

Selon l’AMDH Nador, tous les morts sont à la morgue de l’hôpital de Nador (ville marocaine la plus proche de Melilla).

R. I.

Comment (3)

    Bouziane Al Kalii
    28 juin 2022 - 0 h 12 min

    On parle de 42 morts et 230 blesses graves, et les esclaves du royaume du haschich ont déjà commencé à enterrer les morts pour qu’il n’y ait pas d’enquêtes sérieuses.

    C’est un véritable holocauste commis par ces fils de chiens contre des Africains qui sont entrés au Maroc avec des passeports avec témoignage à l’appui d’un soudanais qui a même dit que c’est la police qui les a encouragés à franchir les frontières, exactement ce que ce royaume de chi… a fait avec les leurs citoyens pour faire pression sur l’Espagne l’année dernière.

    L’Union africaine doit exclure ce pays de lâches de la communauté africaine. Je pense que les Africains comprendrons maintenant pourquoi les Sahraoui veulent leur independance de ce royaume des esclaves et de de fils de chi…

    Deja la presse francaise a trouve des excuses pour proteger le royaume des esclaves, qu’elle honte …

    Elephant Man
    26 juin 2022 - 11 h 13 min

    1. Who cares.
    2. Où sont donc passés toutes ces ONG BIDONS européennes et autres tartufferies toujours si prompt à cracher sur l’Algérie et les Algériens …sans AUCUNE CONDAMNATION de nos compatriotes martyrs Algériens ALLAH YARHMOUM lâchement assassinés dans l’exercice de leur fonction par la narco-terroriste-pédophile-monarchie en territoire Sahraoui encore faut-il le souligner et rappeler…Et même ce fut la victime Algérie qui a été criminalisée dans tous les merdias et la narco-terroriste-pédophile-monarchie victimisée..
    On se rappelle également tout ce foin lorsque l’Algérie a reconduit dans la dignité humaine les migrants à leurs frontières et pays d’origine…..que n’ont-ils pas craché sur l’Algérie 😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂 On se rappelle également tout ce foin à l’encontre de l’Algérie lorsque la narco-terroriste-pédophile-monarchie a déversé ses migrants à nos frontières la disculpant et pour toujours incriminer et propagander sur l’Algérie 😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂
    Je cite bfm wc :
    «Les victimes ont trouvé la mort « dans des bousculades et en chutant de la clôture de fer » qui sépare l’enclave espagnole du territoire marocain, lors d' »un assaut marqué par L’USAGE DE MÉTHODES TRÈS VIOLENTES DE LA PART DES MIGRANTS », a précisé la même source. Contactée par l’AFP, la Garde civile espagnole, qui surveille l’autre côté de la clôture, a assuré ne pas avoir d’informations sur ce drame, renvoyant vers le Maroc.» →→→ 😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂

      Anonyme
      26 juin 2022 - 20 h 36 min

      L’Algèrie trouvera bien la solution la plus efficace pour que tous ces migrants regagnent leurs pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.