Interview – Ghaleb Bencheikh : «La visite de Korsia aurait apporté un plus»

Bencheikh Haïm
Ghaleb Bencheikh, président de la Fondation de l'Islam de France. D. R.

La présence du grand rabbin de France parmi la délégation qui a accompagné le président français «aurait consacré l’ouverture de l’Algérie à l’altérité confessionnelle», pense le président de la Fondation de l’islam de France (FIF). Pour Ghaleb Bencheikh, qui dément avoir remplacé le recteur de la Grande Mosquée de Paris lors de son déplacement avec Emmanuel Macron car, a-t-il corrigé, la vocation de l’institution qu’il préside «n’est pas de pallier les défections», les relations entre l’Algérie et la France «sont tout, sauf banales». Interview.

Algeriepatriotique : Vous avez fait partie de la délégation qui a accompagné le président français Emmanuel Macron en Algérie. Quel bilan faites-vous de cette visite ?

Ghaleb Bencheikh : Nous nous sommes habitués, depuis Valery Giscard d’Estaing, lorsqu’il s’agit de visites des présidents français en Algérie, à un tétraptyque bien connu. Ses quatre volets insistent beaucoup d’abord sur le passé qu’il faut savoir dépasser, en soulignant l’injustice du système colonial. Puis, il faut se tourner résolument vers l’avenir : construire un avenir commun, radieux et mutuellement avantageux. Ensuite, il faut surtout s’adresser à la jeunesse, aux deux jeunesses algérienne et française avec des projets porteurs de sens et d’espérance. Enfin, il y a lieu de promouvoir l’amitié entre les deux peuples. N’oublions pas que l’intitulé même de la visite du président Macron est une visite officielle et d’amitié.

Maintenant, pour répondre directement à votre question. Oui, de mon point de vue, le bilan du déplacement, à Alger et à Oran, du président français Emmanuel Macron est extrêmement positif sur tous les plans ; le point d’orgue en est la signature de «la Déclaration d’Alger pour un partenariat renouvelé».

Si du côté officiel, les présidents algérien et français se sont dit satisfaits des résultats de ce déplacement de Macron en Algérie, les médias, eux, semblent plus mitigés. Comment expliquez-vous ce décalage ?

Les relations entre l’Algérie et la France sont complexes, passionnelles et passionnées, tantôt tumultueuses, tantôt apaisées. Elles sont tout, sauf banales.

Il me semble que le décalage entre l’expression de satisfaction affichée par les deux présidents Tebboune et Macron et le caractère mitigé que revêtent les appréciations des médias s’expliqueraient par les suspicions que nourrissent certains parmi ces derniers quant à la sincérité des intentions des protagonistes. Leur défiance se fonde sur la récente brouille diplomatique grave qui a assez duré dans le temps. Mais, en amitié, il faudrait bien quelques moments de fâcherie pour que la réconciliation soit intense et chaleureuse. En outre, certaines supputations relatives à la non-application du contenu de la Déclaration d’Alger allaient bon train.

Toujours est-il que beaucoup plus que des gestes d’apaisement ou des marques de détente, plus que des pétitions de principe, c’est une réelle volonté d’aller de l’avant qui est nécessaire et attendue pour que les deux peuples algérien et français, avec comme ossature la communauté franco-algérienne et ses talents, connaissent ensemble dans leur destin commun paix, bonheur et prospérité.

Certaines sources croient savoir que vous avez remplacé le recteur de la Grande Mosquée de Paris à la dernière minute. Est-ce vrai ? Si oui, qu’est-ce qui a motivé ce changement ?

Je n’ai remplacé personne. La vocation de la Fondation de l’islam de France que j’ai l’honneur de présider n’est pas de pallier les défections. Tout simplement, ces sources se trompent et ne peuvent étayer leurs allégations par aucun élément probant.

Ma présence dans la délégation présidentielle française est voulue intrinsèquement. Et, c’est naturellement et avec plaisir que j’ai accédé au désir du président Macron et ai répondu à sa demande. N’oublions pas que nous avons consacré, entre autres, à la question mémorielle des travaux et des débats dans le cadre de notre université populaire afin d’aplanir toutes les difficultés liées à la colonisation et le référent islamique.

La venue du grand rabbin de France a été annulée in extremis, officiellement pour raison de santé. Pensez-vous que la présence de Haïm Korsia en Algérie aurait apporté un plus à la visite officielle de Macron ?

Oui, je crois fondamentalement que la présence du grand rabbin de France aurait apporté un plus à la visite officielle et d’amitié d’Emmanuel Macron. Elle aurait consacré l’ouverture de l’Algérie à l’altérité confessionnelle, notamment au rameau juif de la grande famille abrahamique, en plus du rameau chrétien. Je constate que les autorités algériennes ont octroyé le visa à Haïm Korsia et le président Tebboune lui-même a affirmé à Monseigneur Vesco, archevêque d’Alger, qu’il n’y avait aucune réticence à ce que le grand rabbin de France fût présent en Algérie. Bien au contraire, c’eût été une occasion avec Jean-Paul Vesco et les dignitaires religieux musulmans en Algérie d’avoir un dialogue judéo-islamo-chrétien qui mettrait en avant les valeurs d’accueil, de générosité, d’hospitalité et de fraternité enseignées par le Coran, la Torah et l’Evangile. Ainsi, la confiance sera recouvrée et la paix instaurée sur un substratum de justice et d’équité.

L’annonce de la présence du responsable religieux juif a donné lieu à une levée de boucliers sur les réseaux sociaux. En réponse, ce dernier a réitéré sa «proximité avec Israël » dont il a affirmé qu’il ne pouvait la «renier». Comment, selon vous, les deux communautés doivent-elles agir pour faire un distinguo clair entre judaïsme et sionisme, et antisémitisme et antisionisme ?

La raison, le bon sens et l’intelligence hybride du cœur et de l’esprit recommandent de distinguer les registres, de séparer les paramètres et de faire preuve de discernement. Le judaïsme comme religion, tradition et spiritualité ne peut être confondu avec la politique des différents gouvernements israéliens.

En outre, la solidarité du peuple algérien avec la cause palestinienne n’est pas une solidarité d’instinct, allant de pair avec une quelconque appartenance confessionnelle ou ethnique. Il y a d’ailleurs des Palestiniens chrétiens et d’autres athées. La solidarité est fondée sur le droit et la justice et s’inscrit dans le cadre de la légalité internationale.

L’antisémitisme dans l’acception retenue après moult débats, puisque d’aucuns lui préfèrent le terme judéophobie, est la haine, la discrimination et l’hostilité manifestées à l’encontre des juifs parce que juifs en tant que groupe ethnique, religieux ou supposément racial.

A travers l’histoire récente, les motifs et mises en pratique de l’antisémitisme ont dû inclure divers préjugés fallacieux, des allégations mensongères, des mesures discriminatoires ou d’exclusion socio-économique, des expulsions injustes, des massacres effroyables d’individus ou de communautés entières. L’expression antisémite est condamnée et condamnable. Tandis que le sionisme est le nom donné à la fin du XIXe siècle à un mouvement politique. Rappelons que le terme apparaît pour la première fois dans l’histoire en 1890 sous la plume du penseur Nathan Birnbaum.

Il a beaucoup été question d’islam de France ces derniers temps, notamment à l’occasion de la campagne pour la présidentielle d’avril dernier. Or, on n’a pas beaucoup entendu la Fondation que vous présidez au milieu de cette agitation, provoquée, notamment, par le discours islamophobe d’Eric Zemmour, du Rassemblement national et de deux ou trois ténors de la droite. Pourquoi ce silence ?

Pardonnez-moi ! Je vous trouve quelque peu sévère dans votre question. Il se trouve que durant toute la campagne électorale et, bien avant, tout comme nous continuons après, nos prises de position systématiques contre ce candidat haineux ont été claires et incessantes. Je ne citerai que quelques-unes de nos manifestations, à l’exemple de l’important colloque sur la théorie inepte du Grand Remplacement afin de dirimer le bien-fondé de l’idéologie raciste qu’elle sous-tend. La caution intellectuelle amenée par le professeur au Collège de France François Héran et la politologue Catherine Wihtol de Wenden du CNRS ont garanti le succès du colloque, sans parler des réactions contre tous les propos diffamant les musulmans ou nous faisant sortir de l’Etat de droit, comme la proposition d’Eric Ciotti de créer un Guantanamo à la française ! Nous avons toujours dénoncé et réprouvé les attaques dont ont fait l’objet les musulmans, citoyens et résidants légaux, en France.

Comment voyez-vous l’avenir des relations en dents de scie entre l’Algérie et la France à l’avenir, à la lumière de la visite que vous venez d’effectuer avec le président Macron et à l’aune de ce que vous avez vu et entendu sur place ?

Soixante ans dans la vie des nations, c’est court. D’aucuns pensent même que pour la révolution française, nous n’avons pas suffisamment de recul pour tirer toutes les leçons, alors que dire de la révolution algérienne.

La promesse de paix, de stabilité et de prospérité des deux peuples est directement liée à la fidélité aux idéaux de l’humanisme et ceux pour lesquels la révolution française eut lieu pour le côté français et aux idéaux exprimés notamment par la Charte de la Soummam pour le côté algérien.

Résultante d’un passé, certes, douloureux mais qui a néanmoins donné lieu à une intimité fertile, le binôme franco-algérien peut participer à faire de la zone méditerranéenne un incubateur d’avenir. Les défis du monde, les périls et les difficultés les plus tenaces se jouent aussi dans cette zone à la grande histoire. Le couple franco-algérien peut être le noyau d’un mouvement durable vers le développement de la rive sud, seul à même de sauvegarder les équilibres et de nourrir les ambitions communes.

Aux tensions mémorielle et migratoire doivent se substituer l’élan créateur et la dynamique des échanges fructueux. Tout comme le couple franco-allemand a été le fer de lance de l’Europe, l’Algérie et la France peuvent être motrices de la «nouvelle Méditerranée». La jeunesse, encore une fois, y jouera un rôle déterminant. C’est pour cela que nous sommes nombreux à espérer un OFAJ, l’Office franco-algérien pour la jeunesse, inspiré du modèle franco-allemand.

Interview réalisée par Karim B.

Comment (84)

    Souk-Ahras
    9 septembre 2022 - 6 h 39 min

    Krimo,

    Bonjour cher ami,

    Tu perds inutilement ton temps à vouloir « éduquer » un provo d’une rare incohérence.

    Les juifs, tout comme nous, mettent le prénom avant le nom :
    Golda Meir
    Roger Hanin
    Patrick Timsit
    Haïm Korsia
    Itshak Rabbin
    Gaston Ghrenassia
    Etc, etc…

    Alors, si Tordjman Daniel est juif, moi je suis Theodor Herzl en personne.

    Bien à toi l’ami.

      Daniel Tordjman
      9 septembre 2022 - 20 h 18 min

      Mr. Krimo. J’ai bien écrit Daniel Tordjman. Où le prénom est Daniel et Tordjman le nom de famille…

        Souk-Ahras
        10 septembre 2022 - 0 h 42 min

        Peut importe qui vous êtes, le constat que l’on tire de vos commentaires, le dernier inclus, fait état d’une incohérence avérée dans vos propos et d’une incapacité flagrante à tenir un cap défini dans vos pérégrinations revendicatrices. Illusoires soit dit !
        Pour info : Tordjman est le nom d’une grande famille algérienne musulmane qui a fait, depuis les débuts de l’occupation française, le choix irréversible de rallier le colon et de « franciser » les prénoms. Ce genre de comportement se vêt honteusement du colibet « Harki ».
        Cela vous rappelle-t’il quelque réalité ?

          Daniel Tordjman
          10 septembre 2022 - 8 h 02 min

          Vous avez encore tout faux et vous persistez dans cette voie. D’après-vous : les BEN MOUSSA, les BEN SAÏD qui sont mes cousins, les BEN ZAKEN, les BEN GOURIOUN et tous les autres BEN…… sont selon vos propres conclusions erronées issus de familles d’origine « arabe »…
          Vous vous trompez lourdement mon frère et je vous pardonne malgré tout car je sais pertinemment que vous êtes loin très loin même de la vérité.

        Krimo
        10 septembre 2022 - 11 h 35 min

        DanieLTordjman,

        Souk Ahras dans un premier temps t’a livre un message d’une rare subtilite . Helas !!!! Tu n’y as rien compris………  » n’est pas Algerien qui veut. ».

    Krimo
    6 septembre 2022 - 15 h 35 min

    M Daniel Tordjman,

    Arretez de tanguer d’un bord a l’autre.

    Vous dites : «NOUS JUIFS ALGÉRIENS SOMMES DES AUTOCHTONES habitants d’Algérie depuis des MILLÉNAIRES bien avant l’arrivée des Phéniciens, des Romains, des Arabes, et des Français qui ont ramenés des populations du pourtour méditerranéen pour peupler notre pays l’Algérie contrairement aux dits « pieds-noirs » qui n’ont été installés dans notre pays maternel l’ALGÉRIE qu’à partir de 1836….. »
    Je vous demanderai de ressasser un peu d’Histoire avant de livrer ces « zemmouriades » reprises a l’envie. Certes le culte Israelite est très ancien en terre d’Algérie, ce qui ne peut nullement attester de la présence d’hébreux en nombre mais plus le travail d’un Cou7ene ou d’un rav dans ses œuvres prosélytiques. Haut « transfert de valeurs civilisationnelles » comme l’on dirait aujourd’hui pour ramener a la conversion l’autochtone d’alors. C’est donc le culte qui était présent et non l’hébreu. Pour sur, a vous questionner votre réponse serait contraire, Selon vos livres, l’Exode en particulier, la Terre promise c’est au 18eme siècle av. JC. Et vous n’allez pas me convaincre que l’hébreux d’alors aurait quitter une terre sainte pour émigrer sous d’autres cieux aussi lointains, bien que les phéniciens soient apparus tel qu’ils sont connus que quelques siècles plus tard. Je ne parlerai pas des premières déportations du temps de Nabuchodonosor, de la destruction du premier temple et tout le toutim……. Ce qui est sur et certain vos congénères ont quitté le territoire, la terre de Canaan après la  » révolte légendaire de Bar Kohba » qui amena la destruction du second temple vers la moitié du premier siècle après JC et Jérusalem prit le nom d’Aelia Capitolina donne par Hadrien.

    Vous vos dites Juifs Séfarades, ce nom était consacre exclusivement aux juifs d’Andalousie et ces derniers ne sont venus en Algérie qu’après 1492 ap JC, soit 5 siècles auparavant.

    Alors M. « l’interprète » vous étiez là quand ?

    Ya si Tordjman. au-delà de toutes ces équivoques voici en clair un appel du FLN date de 1956 a l’encontre de votre engeance : « Le Front de libération nationale (FLN), qui dirige depuis deux ans la révolution anticolonialiste pour la libération nationale de l’Algérie, estime que le moment est venu où chaque Algérien d’origine israélite, à la lumière de sa propre expérience, doit sans aucune équivoque prendre parti dans cette grande bataille historique »
    Tout en vous rappelant ceci : « Au dernier congrès mondial juif de Londres, les délégués algériens, contrairement à leurs coreligionnaires de Tunisie et du Maroc, se sont prononcés, à notre grand regret, pour la citoyenneté française.»

    Quelle fut votre réaction ?

    Et aujourd’hui l’effet boomerang ………. dirait-on ?

      Daniel Tordjman
      7 septembre 2022 - 15 h 12 min

      @Krimo mon frère algérien.
      Tu fais une grossière erreur. Je suis JUIF ALGÉRIEN et TRÈS FIER DE L’ÊTRE ! Sauf que JE NE SUIS PAS un « pieds-noir », c’est tout. Pourquoi me refusez-vous d’être ALGÉRIEN JUIF voire JUIF ALGÉRIEN… » selon toi. Peux-tu m’expliquer cela ? Tu es MON KHOUYA LAÂZIZ ! VIVE MON SEUL ET UNIQUE PAYS ET MON UNIQUE PATRIE L’ALGÉRIE…!!! On va tous bientôt retourner dans le pays de nos illustres ancêtres : L’ALGÉRIE…..

        Jazayria
        8 septembre 2022 - 8 h 46 min

        @Daniel Tordjman
        Vous pouvez rêver Monsieur, les sionistes ne sont pas les bienvenus en Algérie.

          Samy
          23 septembre 2022 - 11 h 02 min

          Sionistes ou pas tous les Juifs algériens doivent retourner dans leur pays et y séjourner librement.Arrêtons de priver l’Algérie de ses fils quels qu’ils soient car ils apporteront un plus dont ce pays a grandement besoin pour surtout sortir de son isolement criminel voulu par certains.

        Krimo
        8 septembre 2022 - 10 h 51 min

        Daniel Tordjman,

        Grosse erreur dis-tu ? A ton encontre peut etre mais pas sur le sujet.

        S’ il te plait ne me fais pas du Macias ……. Sinon il n’a jamais ete question pour un Algerien de surencherir ou d etre refractaire a l’idee qu’un juif voudrait visiter ou encore vivre en Algerie, seulement y a des regles administratives et surtout morales qui ne doivent preter a aucune equivoque.

        Si tel est ton, alors t’es le bienvenu.

        Par contre ce qui me chiffonne, c’est ton intervention un peu collet monte au sujet de Haim Korsia. Celui-ci a voulu etre grand rabbin de france. Ce qu’il est devenu, mais comme tu le sais tres bien, n’est pas grand rabbin qui veut ? Beaucoup de regles conditionnelles sont imposees au candidat et l’une d’entre elle, et non pas des moindres, ne se conjugue pas avec Algerien. C’est ainsi et pas autrement.

        Que Korsia le prenne comme si ou comme ca, on s’en tape.

        Beaucoup de juifs sont restes en Algerie apres 1962. Tiens en exemple un Zemmour, Freddy de son prenom, un excellent joueur de football de l ‘USMA post independance ,comme un poisson dans l’eau, et quand un petit zele voulait se la jouer a son encontre, c’etaient d’abord ses coequipiers et les supporters qui le defendaient comme pas possible. Pour la petite histoire il a meme ete selectionne en equipe nationale B en 1964 (si je ne m’abuse). Autrement beaucoup d’autres ont pris la cle des champs apres 1967 sans qu’il y ait de pression particuliere seulement ils ont reagi en tant que francais. Freddy lui par contre est reste et il est parti bien plus tard pour raisons professionnelles, a l’epoque le football en Algerie se pratiquait en amateur.

        Pied noir, ce terme etait pratiquement inusite en Algerie et ceux qui l’emploieent sont ceux qui te revulsent. Malheurement beaucoup de ta communaute, des neo-francais (par la grace de qui tu sais et quelque peu de la Prusse….. ) s’en prevalerent et s’en prevalent encore. Sinon les termes en usage etaient pataouetes pour ceux d’Algerie et pathos pour ceux de metropole.

        Si tu serais de la generation de Korsia sous l’effet boomerang, demande a tes anciens sur ces juifs qui n’ont pas laisse un bon souvenir et ce independamment d’ « eretz israel ». Le zele qui les animait pour casser de l’arabe ou « ratonner” a l’envie, pour plaire a qui tu sais, est encore vivace dans les memoires de ceux qui ont subi. Et pourtant t’en sais quelque chose ………

        Vois-tu, y a de ces p…. de valeurs dont est petri l’Algerien, et l’une d’entre elles apprise sans fioritures est la suivante « Y a que le mulet qui renie ses origines ». Connaitrais celle du mulet israelien auquel on demanda «Qui est ton pere ? » et pas con il repondit «Mon oncle maternel est un pur-sang arabe».

        Alors de cousin on devient frere ?

        Juif algerien, il s’en compte ya si Tordjman, Roger Hanin parmi tant d’autres ….. pourtant proche d’un nomme pejorativement « dieu » ….. et il n’a jamais failli.

        Fodil
        8 septembre 2022 - 11 h 04 min

        Algérien juif voire juif algérien, c’est comme blanc benêt et benêt blanc. Vous avez le « choix » !

        Chaoui-Arguez
        8 septembre 2022 - 14 h 46 min

        J’ai l’impression que vous n’avez pas lu mon commentaire du 5 septembre et les 2 suivants du 6 septembre. Vous avez poser la question à Krimo :  » Peux-tu m’expliquer cela ? ». Voici ma réponse. je vous rappeler certains principes élémentaires qu’être digne de ce nom doit connaître et remplir dans sa vie. Être Algérien c’est remplir un certain nombre de DEVOIR ET d’OBLIGATION : (je cite quelques points qui ne sont pas exhaustifs) pour commencer, être né dans en ALG2RIE, faire son service militaire et par la suite contribuer pour son développement (apporter une richesse à son pays), payer ses impôts et pendant toute sa vie être présent durant les bons moments de la vie de la cité et surtout se rendre utile à tout moment pour aider son prochain. Les juifs nés en Algérie ne remplissent aucune des ces conditions donc ne peuvent pas dire on est des « Juifs Algériens ». Pire certains ont collaboré avec le colonisateur et torturé et assassiné des milliers d’Algériens (voir les liens cités). Je ne discute même le cas de ceux nés en France. Un conseil gratuit : lire mes 3 commentaires et les articles des liens cités. Moi à votre place j’aurai honte et ne jamais prononcé le mot ALGÉRIEN car ce titre il faut le mériter.

        Anonyme
        8 septembre 2022 - 15 h 35 min

        Oh là Daniel, tu me fais penser au dicton algérien: chére cousine, je m´en vais de par le monde chercher une épouse et, si je n´entrouve pas, je reviendrais à toi pour
        t´épouser.
        Non, sérieusement Daniel, tu as opté pour la France en 62.
        Si l´Algérie algérienne t´étais si chère comme tu le prétends, tu serais resté avec tes « fréres » algériens, personne ne t´en empechait, surtout si tu avais la conscience tranquile

      Jazayria
      8 septembre 2022 - 9 h 56 min

      @Krimo. Merci pour ce petit rappel historique.
      Les juifs sont condamnés – par décret divin – (et ils le savent, c’est dans leurs Ecritures) à vivre éparpillés dans le monde (diaspora) et jouissent très souvent d’un statut social élevé dans toutes les sociétés du monde. Il suffit de voir leur représentation au niveau politique, médiatique, culturelle … où ils occupent des postes-clés, et ce depuis toujours.
      A chaque fois qu’ils ont défié le décret divin et sont retournés à Jérusalem pour ériger un temple, ils en ont été chassés. Et l’Histoire se répète….
      Leurs plans sont voués à l’échec jusqu’à la fin des Temps, on ne peut pas défier Dieu indéfiniment.
      Une personnalité juive avait déclaré lors de la création de l’Etat d’IsraHell en 1948, que les juifs avaient signé leur arrêt de mort et que ce n’était qu’une question de temps avant qu’ils en soient chassés à nouveau.

      Un Etat qui se construit sur la spoliation des terres palestiniennes, pratique l’apartheid et inculque aux enfants très jeunes la haine de l’arabe, n’est pas légitime. Ils ressemblent en tout point aux colons ultras en Algérie qui pratiquaient la terreur, les vols, viols et massacres…. Ils ne vivront jamais en paix.

    dz
    6 septembre 2022 - 13 h 15 min

    fodil l algerie n est pas en guerre

      Fodil
      6 septembre 2022 - 18 h 01 min

      Je pense que vous avez mal lu mon commentaire. Sinon vous auriez remarqué que j’ai débuté ma phrase où il est question d’Algérie par un verbe conjugué au passé : »Et n’oubliez pas que derrière les guerres qui ont touché(…) ».
      Je faisais évidemment allusion à la guerre contre le terrorisme islamiste durant la décennie noire.

    Touhmai
    5 septembre 2022 - 20 h 58 min

    L’Algérie ne reconnait pas l’Etat d’Israël et ne le reconnaitra pas tant que les Palestiniens seront persécutés chez eux, sur leurs terres, par le régime sioniste et d’apartheid qu’est cette entité sioniste.

    Le Rabbin Korsia ne cache pas sa sympathie, il l’a avoué lui-même, pour cet Etat juif et sioniste (c’est sa Constitution qui le dit). Il n’a, par conséquent, rien à faire en Algérie.

    Quant aux rapports Franco Algériens, nous sommes tous pour un rapprochement et une coopération plus importante entre les deux pays. Mais ce vœu passe par une reconnaissance, et non une repentance, de tous les crimes qui ont été commis en Algérie sur le seul fait d’avoir voulu asservir, exploiter, esclavagiser, opprimer, persécuter et tenter d’éradiquer des populations autochtones arabo berbères (estimées à 8 millions d’individus par des Historiens) par la France qui fut une des pires puissances coloniales.

    Beaucoup de pays dans le monde ont eu le courage et l’honnêteté de reconnaitre leurs crimes et n’ont eu aucune difficulté à l’exprimer. La France s’honorerait en suivant l’exemple de ces pays. Pourquoi ne le fait-elle pas ? A cause des puissants lobbies qui subsistent encore et qui dictent leur volonté.

    Pour ma part, je retiendrai, de ce voyage d’Emmanuel Macron, non pas sa visite chez Disco Maghreb, mais la sortie de Abdelmadjid Tebboune lorsqu’il s’est adressé au président français en ces termes :

    — Si vous me le permettez, monsieur le président, vous êtes venu en tant que chef d’une puissance européenne, alors sachez que vous êtes ici accueilli par une puissance africaine. »

    La France a un problème avec son passé. Qu’elle le résolve rapidement.

    Désormais, c’est d’égal à égal que la France devra traiter avec El-Djazaïr. Car le mot Algérie est bien la seule fabrication made in France en Algérie.

    Anonyme
    5 septembre 2022 - 19 h 24 min

    Bonjour @mohrichard ,
    J’irais même bien plus loin quand on voit les dégâts causés par la religion.
    Ceux ci s’attaquent dès le plus jeune âge aux enfants j’usqu à les traumatiser voir les lobotomiser et cela d »abord au sein de la famille ensuite la communauté d’appartenance afin d’être mieux asservi .
    Faites vous même le calcul d’au nom de dieu, combiens de personnes ont été tués ?.
    Personnellement ce sont eux qui m’ont toujours approché et jamais moi ?.
    À mon âge aujourd’hui, plus personne ppur tenté la lobotomie : trop tard ! avec des faibles à dormir debout ,se permettre de rentrer dans les vies privées des familles et de toute façon, je les acceuille très mal.
    Je ne pense pas être le seul dans ce cas et chacun dans sa communauté rendant les interactions sociales difficile entre les différents groupes « ethnique » ou religieux .
    Un frère de la même famille peut se dresse contre vous si vos moeurs le dérange.
    Je peux vous assurer que de ma jeunesse et particulièrement chez nous en islam et les catholiques de leurs côté.
    Des juifs, j’en ai connu un qui cachait sa religion ? et un rabin qui ne se mélange pas avec les autres. L’entente fut cordiale et brève. Je respecte le choix de tout un chacun mais je pense que mon parcours aurait été beaucoup plus un long fleuve tranquille que ses histoires abracadabrantesque des religions.
    D’ailleurs que viens faire cette discussion entre nous ? car j’estime que le protocole pur et simple entre l’Algérie et la France à été vicié avec cette affaire de rabins et monsieur bencheikh le soutenir?
    Nous nous attendons à mieux que ça.
    Bien à vous cependant monsieur @moh Richard.

      Fodil
      6 septembre 2022 - 0 h 15 min

      Et vous, prenez donc une calculatrice et faites le calcul des morts provoqués par les 2 guerres mondiales, les guerres provoquées par l’impérialisme sauvage américain (Corée, Vietnam, Irak…), la colonisation européenne en Afrique, Asie, Amérique du Sud et les guerres d’indépendance ayant eu lieu dans certains de ces pays colonisés (dont l’Algérie), le nazisme, le communisme (stalinisme, maoïsme)…La liste des génocides est loin d’être exaustive.
      On a bien compris que certains se cachent derrière un discours « anti islamiste » pour s’attaquer en fait aux religions dans leur ensemble et particulièrement à l’Islam.
      Vous êtes laïc, c’est votre droit. Je vous demande donc seulement de sortir votre calculette.
      Et n’oubliez pas que derrière les guerres qui ont touché, et qui touchent encore de nombreux pays à majorité musulmans (Syrie, Lybie, Algérie, Palestine…), se cachent l’idéologie occidentale et ultra libérale (impérialisme américain, pays occidentaux inféodés, sionisme international).
      En fin de compte, je trouve que vous n’êtes pas objective et que vous ne voulez pas voir au-delà de vos a priori sur le fait religieux.
      Les médiamensonges occidentaux font des dégâts en manipulant l’opinion publique à travers leurs méthodes subversives.
      Vous nous avez même sorti le mot « abracadabrantesque » utilisé par Jacques Chirac lors d’une interview avec la journaliste Élise Lucet alors qu’il était empêtré dans des affaires… Un ex-président de la république française qui était surnommé ‘Supermenteur’ dans l’émission satyrique « Les Guignols de l’info ».
      Tout ça pour dire le crédit que j’accorde à votre commentaire qui semble celui d’une personne lobotomisée par ces médias qui laissent à vos cerveaux la place disponible pour ne pas oublier d’acheter du coca et de passer à la caisse !

    La ritournelle
    5 septembre 2022 - 8 h 16 min

    Effectivement un plus pour monsieur bencheikh qui serait bien aimable de garder ses conseillers en France. Nous n’avons pas besoin de tuteurs ou tutrices.
    À bon entendeur salut!

    dz
    4 septembre 2022 - 21 h 43 min

    ont peut etre un erudit comme mr bencheiks et se tromper ou etre proche des sionistes l un empeche pas l autre la proximitee de ce monsieur avec le rabin korsia est reelle il n est pas le seul d ailleurs enfin mr korsia a demontrer son amitiee pour les algeriens apres sont annulation de visa il sest decouvert lui meme en montrant son visage de soutient de l entitee sioniste et de mepris pour les algeriens pas tres malin en passant il prend les algeriens pour des anes ou quoi? enfin pour terminer si monsieur korsia n etait pas dans un coup fourre son visa n aurait pas ete annules les infos ca circulent

    Anti cléricale
    4 septembre 2022 - 21 h 31 min

    Bonsoir,
    Pour un pays qui défend la laïcité et/ou les rabins sont censées rester dans leurs synagogues, les immams dans leurs mosquées et enfin les curés dans leurs églises sortent des tannieres pour l’Algérie??. Quelle traitement bizzare de devoir encore devoir supporter leurs sarcasmes de + ou de -.
    Ces 3 religions à elles seule ont provoquer le plus grand nombre de victimes dans le monde au nom du grand capital depuis plus de 2000 ans et chacun est sûr d’avoir raison.
    Personnellement je fais ma vie sans eux et oh mon dieu!!, quelle soulagement de ne pas les recevoir fusse t il un bonjour puisqu’il vont venir me dire ce qui est bien ou mal ??, ce qu’il faut faire ou pas faire mais surtout comment faire ???? et par dessus tout me cataloguer ??.
    Si tu n’est pas de ma religion alors tu est un mécréant ?
    Je n’ai pas choisi de naître mais je n’ai pas non plus ni le besoin et encore moins l’envie de dialoguer avec ces sans cervelle qui se détestent j’usqu à la mort.
    Je me vois mal dans mes affaires du quotidien avoir à fait à ces rats. Je sais compter et parle plus ou moins correctement le français et à chaque fois que je tombe sur eux puisque sans gêne ni aucune dignité, je me marre intérieurement face à ces professeur de la foi?.
    L’enfer est ici bas les amis et gardé pour vous vos tarifs s.v.p.
    À bon entendeur salut!

      MohRichard
      5 septembre 2022 - 12 h 39 min

      Bonjour à toutes et à tous;
      @ Anti cléricale
      4 septembre 2022 – 21 h 31 min
      « personnellement je fais ma vie sans eux « ,
      libre à vous de croire ou ne pas croire, mais de là à invectiver et de généraliser l’attitude de quelques fanatiques, il y à un abîme.
       » Je n’ai pas choisi de naître mais je n’ai pas non plus ni le besoin et encore moins l’envie de dialoguer avec ces sans cervelle qui se détestent j’usqu’ à la mort. »
      personne n’a choisi de naître, mais les croyants avec une cervelle,n’ont eux aussi, pas envi de vous croiser et vous laisse avec vos certitudes et votre égo-centrisme mal placé.
       » Je me vois mal dans mes affaires du quotidien avoir à fait à ces rats. Je sais compter et parle plus ou moins correctement le français et à chaque fois que je tombe sur eux puisque sans gêne ni aucune dignité  »
      Aussi je vous laisse avec votre dignité, qui est surement celle du « rat », dont vous nous qualifié.
      A bon entendeur.

    dz
    4 septembre 2022 - 19 h 03 min

    bien dit anonyme mr ghaleb bencheiks tout theologien quil est ce qui est respectable n a pas la science infuse peut se tromper comme tout un chacun on est pas d accord son approche sur korsia et l algerie des gens indispensables logent les allees des cimetieres personne est irremplacable puis les gens des hlm sont pas plus betes que les autres arreter cette arrogance mr belveder j ai parcourus beaucoup de commantaires d anonyme qui sont coherent et instructif mr belveder soyez plus humble

    dz
    4 septembre 2022 - 15 h 40 min

    raina tout afait exact rien a ajouter

    Anonyme
    4 septembre 2022 - 14 h 31 min

    Dans cette interview la majorité des arguments de GB sont tout à fait à côté des attentes . Quant à korsia pourquoi n’a t il jamais manifesté la moindre intention de voir un jour l’Algérie? Quant à gaston ghenassia , son rêve est parti avec son amour pour israel.

      Elephant Man
      4 septembre 2022 - 20 h 07 min

      @Anonyme
      Je rebondis sur votre conclusion sur ghenassia.
      Et je reprends mon commentaire pour l’occasion en réponse @Dzz(Enrico Macias et la guerre d’Algérie : Quand Gaston chassait du fellagha…
      https://tipaza.typepad.fr/mon_weblog/2020/09/enrico-macias-et-la-guerre-dalg%C3%A9rie-quand-gaston-chassait-du-fellagha-il-jouait-au-messie-et-chantait-lamour-la-pa.html) :
      @Dzz
      Merci pour ce lien je ne reviens sur l’entité sioniste mais j’extrais :
      1. « Et ce n’est pas seulement à cause de son soutien public à Israël», ajoute-t-il, estimant que le thème Algérie ne constitue pour Enrico qu’un «fond de commerce».
      Pour cet homme, qui avoue avoir apprécié la musique de Enrico dans sa jeunesse, Enrico Macias ne reviendra pas en Algérie parce qu’il y a commis des crimes pendant la guerre de libération. Selon lui, Enrico faisait partie d’une milice locale, les «unités territoriales», composées de partisans de l’Algérie française, qui formaient des milices de supplétifs de l’armée coloniale. L’unité à laquelle appartenait Enrico Macias a commis de nombreuses
      exactions, et a participé à des ratonnades, affirme cet ancien haut fonctionnaire».
      2. La conclusion :
      «Un ancien haut fonctionnaire affirme toutefois que Enrico n’avait aucune chance de revenir en Algérie. Les anciens pieds noirs étaient classés en plusieurs catégories, explique ce fonctionnaire. Enrico Macias fait partie d’une sorte de liste rouge officieuse, qui comporte les noms de militaires, colons et ultras ayant commis des exactions. Ceux-là ne peuvent pas entrer en Algérie, dit-il.
      Autre détail troublant dans l’histoire d’Enrico : quand il sévissait au sein des «unités territoriales», IL COLLABORAIT avec un personnage célèbre, MAURICE PAPON ! Celui-ci a en effet exercé comme préfet à Constantine, où il a contribué à organiser de redoutables escadrons de la mort. Milices, unités paramilitaires, escadrons de la mort, tout ce monde collaborait joyeusement quand il s’agissait de réprimer. Des témoins sont encore vivants.».

    Raïna
    4 septembre 2022 - 12 h 42 min

    Monsieur Bencheikh ne soyez pas dupe et laissez de côté cette partie émotionnelle et fraternelle qu’il y a en vous un instant.
    Le rabbin de france n’a pas seulement une fonction d’ordre religieux,il a été nommé et choisit par l’entité sioniste à travers le crif et ce rabbin a une mission bien précise celle de servir avant tout l’intérêt d’israël,il faut savoir qu’en france les enfants juifs ne fréquentent pas les écoles laïques et républicaines françaises,ils ne se mélangent pas aux non juifs et ont leurs inculquent que tout ce qu’ils entreprennent doit servir et aller dans l’intérêt et uniquement dans l’intérêt de leur entité.
    Ce qui peut vous sembler être bien et être bon à vos yeux peut hélas constituer une vraie menace et un vrai danger…

      Algérien
      4 septembre 2022 - 14 h 14 min

      Il savais tout ça.

        Tordjman Daniel
        4 septembre 2022 - 22 h 39 min

        @Monsieur Gjameb Bencheikh A Lu Des Milliers De Livres Dont La Moitié Sur L’islam Et Toi Tu Parles Comme Un Khfafdji Et Encore ! 4 septembre 2022 – 15 h 01 min.

        En tant que JUIF D’ALGÉRIE « séfarades » comme vous dites et non PIEDS-NOIRS, je tiens à vous apporter le correctif suivant :

        NOUS JUIFS ALGÉRIENS SOMMES DES AUTOCHTONES habitants d’Algérie depuis des MILLÉNAIRES bien avant l’arrivée des Phéniciens, des Romains, des Arabes, et des Français qui ont ramenés des populations du pourtour méditerranéen pour peupler notre pays l’Algérie contrairement aux dits « pieds-noirs » qui n’ont été installés dans notre pays maternel l’ALGÉRIE qu’à partir de 1836…..
        Je prie A.P. de bien vouloir poster mon rectificatif qui s’impose en la circonstance. Pour rappel :
        NOUS JUIFS ALGÉRIENS NOUS NE SOMMES PAS « pieds-noirs » qui sont des apatrides ramassis des peuples de la Méditerranée….. merci.

          Anonyme
          5 septembre 2022 - 12 h 05 min

          Conclusion:

          Vous vous êtes même inventé une origine Berbère.
          C’est bizarre d’apprendre qu’un Juif qui se revendique algérien au lieu de « Juif d’Algérie » comme vous avez l’habitude de le répéter.

          Chaouiarguez
          5 septembre 2022 - 14 h 23 min

          Vous écrivez ; « NOUS JUIFS ALGÉRIENS SOMMES DES AUTOCHTONES…. ». Pour commencer vous êtes des Juifs d’Algérie et non Algériens. Il y a une grande différence entre les deux expressions. A partir du moment (1870, décret Crémieux) où vous avez retourné votre veste vous êtes sortis de la communauté algérienne LA VRAIE. Vous avez montré votre alignement avec le colonisateur durant la guerre d’Algérie (novembre 1954 à mars 1962) excepté quelques rares cas de juifs d’ailleurs de France qui ont aidé la révolution algérienne. Je peux même vous citez le cas du sous-préfet Juif André Achiary de Guelma qui, durant les massacres du 8 mai 1945 (Sétif, Guelma, Kherata) s’est distingué par le massacre d’Algériens. Il a enterré dans premier temps ses victimes dans des charniers et dans un second temps il les a brulé dans des fours. Voici un lieu pour votre culture :
          https://www.djazairess.com/fr/letemps/189956.
          Pour nous les ALGÉRIENS, on préfère un ennemi déclaré à un soi-disant proche qui vous poignarde dans le dos. A bon entendeur salut.

          Anonyme
          5 septembre 2022 - 15 h 22 min

          Il fallait vous distinguer des pieds noirs pendant que vous étiez encore en Algérie, d´abord en militant pour son indépendance, sous n´importe forme qu´elle soit et puis enfin, en restant vivre dans votre pays l´Algérie.
          Voilà Mr Tordjman Daniel, tout simplement.

          Rachid
          5 septembre 2022 - 18 h 20 min

          Plutôt juifs séfarades chassés d’Espagne suite à la reconquista. Arrêtez de vous inventer une identité et une histoire qui n’est pas la vôtre.
          Vous avez confisqué les terres de nos frères palestiniens en occultant leur antériorité en Palestine. Maintenant vous vous présentez comme des autochtones algériens.
          Allez voir du côté du maroc si vous voulez mais laissez l’Algérie et les algériens authentiques tranquilles.
          Faites comme votre coreligionnaire gérard darmon, également juif séfarade qui se présente également et étrangement comme berbère judaïsé et qui a acquis la nationalité marocaine bien que natif d’Algérie.
          Ou comme le juif séfarade éric zemmour, originaire du Constantinois, qui se dit berbère et kabyle, qui a l’outrecuidance de mettre en avant une présence de 1000 ans de ses ancêtres sur le sol algérien alors qu’il ne pourra jamais produire aucune preuve tangible de ses dires fantasmés à part son bla bla habituel.
          Faites donc comme votre frère benjamin stora, également juif séfarade originaire de Constantine, qui a l’honnêteté intellectuelle de dire qu’il est originaire d’une famille de juifs chassés d’Espagne.
          C’est vraiment étrange cette façon de vouloir vous faire passer pour des autochtones…

          Chaoui-arguez
          6 septembre 2022 - 10 h 11 min

          Je vais essayer de contribuer à aider Tordjman Daniel (et tous les lecteurs d’AP) en mettant à sa (leur) disposition des liens sur le passé NOIR de certains de ses compatriotes, aujourd’hui : Gaston Ghrenassia Enrico Macias)
          https://tipaza.typepad.fr/mon_weblog/2020/09/enrico-macias-et-la-guerre-dalg%C3%A9rie-quand-gaston-chassait-du-fellagha-il-jouait-au-messie-et-chantait-lamour-la-pa.html

          Chaoui-Argues
          6 septembre 2022 - 15 h 01 min

          Toujours pour la culture de Tordjman Daniel deux liens qu’il apprenne le massacre de son compatriote assassin André Achiary :
          1) https://www.socialgerie.net/IMG/pdf/BIENTOT_L.pdf
          et
          2) http://www.dknews-dz.com/article/11371-un-criminel-nomme-achiary.html

      monsieur gjameb bencheikh a lu des milliers de livres dont la moitié sur l'islam et toi tu parles comme un khfafdji et encore!
      4 septembre 2022 - 15 h 01 min

      d’abord le rabbin de france a eu un visa de nos autorités et cela signifie qu’il ne représente aucun danger pour l’algérie bien au contraire. il représente une communauté juive qui est importante en france, qui a un lien avec l’algérie via les séfarades algériens, et qui n’est pas forcément hostile à l’algérie, absolument pas. je te rappelle que roger hanin, alexandre arcady, gisèle halimi qui a été si proche de nos moudjahidates et qui les a défendus avec une grande détermination et loyauté, que cohen jacob, que salim helali, que robert castel et la liste est trop longue sont tous des juifs et amis sincères de l’algérie et des algériens.
      Maintenant si toi tu as des informations secrètes que ce rabbin va poser des bombes en algérie en semant tout le monde c’est une autre histoire. mais je te laisse dans tes fantasmes qui ne sont pas algériens.
      concernant ghalib bencheikh, je crains que tu n’arriveras jamais à sa cheville en matière de l’islam et de sa culture.
      le rabbin de france n’a aucun pouvoir pour imposer quoique ce soit à l’algérie s’il agit comme un sioniste comme tu dis. nous sommes pas dupes. mais s’il vient pour renforcer la paix et els liens amicaux qui existent concrètement, entre les séfarades d’algérie et le peuple algérien, il est le bienvenue.
      je pense qu’il faut rétablir un visa spécial pour tous les pieds noirs juifs ou pas juifs pour pouvoir rentrer en algérie en toute sécurité. le visa sera accordé que si l’intéressé n’a pas commis de crime et pour préserver la sécurité publique. et comme ça, un étranger qui rentre avec ce visa sera tranquille moralement car les algériens savent que cette personne n’a rien fait de criminel et il sera reçu comme tout étranger avec l’hospitalité légendaire algérienne. avec le système de visa actuel, tout étranger qui rentre en algérie est un ami de l’algérie.

      Bouzelouf au miel
      4 septembre 2022 - 18 h 51 min

      Bonne soirrée @raina , votre commentaire est on ne peut plus explicite de la situation.
      Bonne continuation et tahia el djazair.

    Anonyme
    4 septembre 2022 - 10 h 45 min

    NON ! Cela aurait été le début de problèmes insoupçonnables.
    Il n’est pas le bienvenu et ne le sera jamais non plus.

    Chark
    4 septembre 2022 - 7 h 46 min

    M Ghaleb Bencheikh n’à pas encore compris que la laïcité  » française  » était née pour détruire les racines des trois religions monothéistes , c’est pour cela qu’aujourd’hui , la France et l’occident en général sont devenu athéistes subversif ( exp : charlie hebdo , certificat de mariage pour homosexuel , GPA/PMA , salman rujdi ,ect … ) , ces décadents qui ne croient ni en dieu et ni en diable veulent à présent donner des leçons à la grande Russie orthodoxe qui fait face actuellement à une guerre sainte et saine face à l’ukraine qui vendait des bébés sur catalogue !

      Mohamed El Maadi
      6 septembre 2022 - 0 h 09 min

      Dans l’islam il est dit ceci : » Parlé au gens selon leur compréhension voulez que Dieu et son prophète salla lahou alayhi wa Salem soit traité de menteur  »
      Voilà à quoi doit tout d’abord s’atteler Monsieur Ben cheikh pour être véritablement une voix qui compte dans la communauté musulmane voire Algérienne.
      Il est également exact que nous l’avons très peu entendue philosopher sur les discours de l’immonde et ignoble sayanim Zemmour.

    La laïcité tant décriée en France n'est qu'à géométrie variable !!
    3 septembre 2022 - 23 h 48 min

    Moi je fais confiance aux décisions de nos dirigeants sur cette question.
    Ils sont dans le cœur des actions qui se préparent contre et à l’insu de l’Algérie, dont les religieux n’ont aucune connaissance.
    Ce qui se trame de mauvais contre l’Algérie, pire que la décennies noir et rouge , sont les amies de ce rabin religieux, qui les glorifie sans détour et avec fierté.
    L’Algérie veut recevoir un président d’un pays et non pas l’orchestre folklorique joueurs de flûtes et charmeurs de serpent.
    En France il est écrit dans les textes de lois, que les religieux, la religion ne doit pas empiéter sur les plats de bandes de la politique.
    Que c’est interdit et condamnables.
    Alors c’est religieux n’ont qu’à appliquer leurs propres lois sur eux mêmes en se contenant à leurs synagogues , mosquées et églises.
    Ces pseudos religieux font du zèle.

      memona
      4 septembre 2022 - 11 h 55 min

      tout à fait d’accord avec vous ,car si vous écoutez le rav ron chaya lla haine qu’il voue aux palestiniens est tenace et donc il a une yechiva donc il enseigne toute sa haiene aux jeunes qui étudient dans sa yéchiva
      c’est BHL,sarkozy il ne faut aps se tromper
      je suis aussi d’accord pour la phrase de Ghaleb quand il parle du soutien indéfectible des algériens au peuple palestiniens

      M & Mss
      4 septembre 2022 - 13 h 03 min

      Bonjour ,
      Excellent commentaire et apparemment ce qui doit s’appliquer à nous ne s’applique pas à ces laudateurs.
      Encore merci pour votre commentaire et bien à vous
      . .
      À bon entendeur…

      Anonyme
      4 septembre 2022 - 15 h 39 min

      EXACTEMENT !!!

    Seddik l'agriculteur
    3 septembre 2022 - 21 h 32 min

    Bonjour,
    Le + serait si j’ai bien compris et je pense fortement l’avoir bien compris aurait été de chialer comme les mrrarkass,se vanter d’être fraternelles et un pays ouvert en ouvrant la porte aux sauvages ainsi accepter l’étiquette que l’on nous à savamment programmée et qui ne reflètent en rien l’Algérie que ce serait nous les sauvages.
    Faudrait peut être s’excuser tant que l’on y est ?! .
    Il n’était pas le bienvenu,le peuple l’a décidé dans sa grande majorité malgré l’invitation.
    D’ailleurs, voila comment macron se débarrasse de ses responsabilités et éviter les sujets qui fâchent en nous collant cette affaire de rabins qui n’aurait pas dû avoir lieu puisque ce rabin peut demander un visa et voir la terre de ces ancêtres à titre personnel. Cela lui aurait été bénéfique pour lui et sa famille.
    Que voulez-vous qui lui arrive ?.
    Voila comment la France officielle noie le poisson avec une volonté délibérée de nous fourguer ses difficultés ethnique et intrinsèquement lié à elle sur nos gueules ,nous faire perdre notre temps mais surtout de nous rendre coupable pour des propos qui ne devait pas faire partie du programme puisque si macron n’avais pas la trouille, rien ne l’empechait de voir l’Algérie comme pays souverain et nation incontournable dans la région sans les manouches (imam compriss) de la république française et discuter d’homme à homme tous simplement de président à président.
    À bon entendeur salut!

    Anonyme
    3 septembre 2022 - 20 h 35 min

    Ben Mr qu il viennent en Algérie seul ou ds un autre contexte et la je vous donnerai raison . Sinon sur bcps de choses je vous rejoins et je sais que vs êtes un musulman et un homme honnête. Mais ça veut pas dire que vous avez raison sur ce sujet de ce rabin en visite officielle d état d un pays qui se dit laïque et combat une seule religion l Islam chez lui et ne pas font l amalgame selon eux sur les musulmans en France mais il y a pas un jour où on les frappe pas eux et leurs religions, on est pas bon . …

    M & Mss
    3 septembre 2022 - 19 h 28 min

    Bonjour,
    Je prend fait et cause pour la majorité des commentaires Notamment @Éléphant man puisque quand macron se déplace aux u.s.a par exemple ?.
    Est ce que monsieur bencheikh ainsi que monsieur koria voir l’évangile de Paris les accompagner (la clique) ????. On cherche constamment à nous instrumentaliser mais surtout nous infantiliser telle des nouveaux nés. Quelle apport finalement que monsieur bencheikh soit de la partie ?puisque seulement l’économie nous intéresse. Notre révolution n’a rien avoir avec la révolution française et ne demandons aucunes excuses ni repentir.
    Notre révolution et malgré les embûches nous à façonner dans ce sens.
    La France, je ne la vois nulle part et mis à part un abatardissement inouï ou ces mêmes b… et b… s’ingérer dans une relation qui ne les concerne nullement et dont jamais ils ne pourront en définir un gramme de contour. Je le rappelle de colons à colonisateurs des plus infâmes et cruelles ou la shoah si on devait rentrer dans ce jeu malsain de la comparaison pourrait bien aller se cacher.
    Et l’axe soit disant Alger Paris, c’est n’importe quoi et ça fait des décennies que l’on nous chante ce morceau. …
    N’oublions jamais les dérives religieuses qui nous font bien plus reculer s’avancer et n’oublierons jamais nos martyrs, exit ceux et celles qui veulent en faire du marchandage…
    À bon entendeur…

    Bien parlé Mr Ghaleb Bencheikh!
    3 septembre 2022 - 18 h 18 min

    Homme de paix éclairé, sage, cultivé et instruit, Mr Galheb Bencheikh est une valeur ajoutée de la diaspora à l’Algerie. A ceux qui le critique, ils devraient faire preuve d’humilité, ne lui arrivant même pas à la cheville. L’Algerie a besoin de tout ses talents quelques soit leurs lieux physiques et/ou de leurs compétences. Le President A.tebboune l’a bien compris. Bravo à lui et nous le suivrons pour la grande majorité dans la voix qu’il nous propose.

      Chaoui-arguez
      4 septembre 2022 - 7 h 38 min

      Désolé de vous contredire, mais je ne vois vraiment pas ce peut apporter M. Bencheikh à l’Algérie. L’Algérie a surtout besoin de se développer économiquement (investir dans la création d’usines dans beaucoup de domaines afin de créer de la richesse et de l’emploi aux millions d’universitaires diplômés qui restent actuellement sur le carreaux..). La diaspora qui pourrait contribuer à ce développement est celle des cadres dans le domaine scientifique, technologique et informatique…Il est président de la fondation islam de France que presque personne, ici en France, ne connu. Tous les algériens savent ce que les religieux ont apportés à l’Algérie pendant la décennie noir. La religion est une affaire personnelle. Pour éviter des problèmes, nous devons s’inspirer de ce les pays développés sont arrivés à réaliser (la Corée du sud en 1945 était un pays aussi pauvre que l’Algérie de 1962). Soyons pragmatiques et travaillons pour le développement de notre pays pour améliorer la situation des futurs générations.

    dz
    3 septembre 2022 - 17 h 12 min

    les algeriens en ont asser de ces intellos teologiens franchement le sionisme a devore leurs cerveaux il y a un glissement vers la normalisation j en ai bien peur que vONT
    penser les algeriens ? sont ils payes par le crif ou quoi? c est incroyable j ai honte pour ces gens korsia est sioniste les palestiniens souffre

      Belveder
      4 septembre 2022 - 10 h 36 min

      VOUS etes Petits
      les Autres sont fiers de leurs hommes de science de lettre de religion ….
      et vous vous dénigréz
      ce MONSieur est Algerien c est une fiérté pour l ALGERIE le president TEBBOUNE l a invité dans ce cadre
      un homme eclairé reconnu mondialement qui s est battu contre le FANATISME et a défendu lui est son pére la mosquée de Paris pour qu elle demerre ALGERIENNE
      et de ton HLM illitiré comme tu es insultes tout le monde

        Anonyme
        4 septembre 2022 - 17 h 59 min

        C est toi qui est petit.Faut habiter une villa et ne pas vivre d aide sociale pour commenter sur AP ? C est bien toi qui est petit avant les autres. Tu ne cesses de dénigrer tes compatriotes de France et de Navarre et accuse tjrs sans fondements ceux qui commentent sur ce site. Je te rassure il est ni la lumière ni l élu de dieu et toi non plus pour venir nous faire la morale. Et pour finir tu n est plus algérien qu un autre et tu n as plus de légitimité qu un autre algérien donc laisse les gens se prononcer librement même si on est pas d accord . On a le droit de ne pas être d accord et réciproquement , …

        Chaoui-arguez
        5 septembre 2022 - 14 h 29 min

        AP nous donne la possibilité de s’exprimer et d’échanger nos idées. Dommage, que certains baissent le niveau au point d’insulter certains lecteurs.

    Bouzelouf au miel
    3 septembre 2022 - 17 h 02 min

    Bonne soirrée ,à ce rhytme la on va nous soupçonner que l’on fasse des provocations et donc on mérite la colonisation ?. Le rabbin de France n’est pas venue malgré qu’il faisait partie des invités et que peut on faire si il a attrapé le virus ?. Après avoir tenté de réformer la réforme entreprise par le clan de bouteflika voila qu’ on polémique la polémique.
    Oui il aurait apporter un plus de mekla.
    Yakhi yakhi et même ce commentaire il sert à rien.
    Simple point de vue.
    Tahia el djazair et bonne soirrée .

      Elephant Man
      4 septembre 2022 - 20 h 11 min

      @Bouzelouf Au Miel
      Exactement et excellente commentaire : débat stérile et franco-français.
      Epicitou.
      Comme si l’Algérie et les Algériens n’avaient que ça à faire retourner à l’ère du paléolithique en plein XXI ème siècle et des nanotechnologies !!!

    Mohamed Ait Abdelrazak
    3 septembre 2022 - 15 h 17 min

    M. Benckeikh, je vous ai compris !

    Anonyme
    3 septembre 2022 - 15 h 07 min

    Pour mieux comprendre les veritables buts de la gouvernance du president Macron comme celui de son predecesseur Sarkosy ,lisez cet article d un journal Suisse…et vous serez tres surpris de decouvrir le veritable but du couple France/Allemagne sous l entente Merkel/Sarkosy/Macron dictee par le congres juif mondial a travers ses representants en France (CRIF) et en Allemagne (Zentralrat der Juden in Deutschland)
    https://lesobservateurs.ch/2016/06/23/qui-est-vraiment-angela-merkel/

    Allemand
    3 septembre 2022 - 14 h 05 min

    on met souvent en avant la reconcilaition du couple franco-allemand comme un modèle à batir pour la relation Franco-algèrienne. Why not?
    L’Allemagne, qui était l’agresseur a reconnu officiellemnt ses horreurs et a travaillé intensement son histoire et reconnaissant ce que le nazisme a fait subir à la France et à toute l’Europe. L’Allemagne enseigne dés le primaire les affres de la guerre, et plutard au collège et au lycee des Workshops et des visites des lieux de memoire sont organisés par les enseignants. La population connait son histoire et l’assume. L’Allemagne voit et bati son futur dans une Europe unie.
    Des fortes sommes ont été octroyées aux differents pays européens comme reparation.
    La réussite du couple franco-allemand est en grande parti dûe au comportement allemand!

    Dans la relation entre la France et l’Algérie, on a l’impression que l’agresseur ne se reconnait pas.
    Les algériens seront alors trés reconnaissant et iront très loin avec la France pour batir une couple solide et une méditerranée de paix si l’agresseur se reconnait en tant que tel et se comporte comme dans le couple franco-Allemand.

      Chaoui-arguez
      3 septembre 2022 - 17 h 18 min

      Très bonne analyse, merci.

      Bilal
      3 septembre 2022 - 17 h 56 min

      Merci de me donner l’occasion de compléter tes commentaires justes. Ce qu’il faut souligner c’est que l’occupation allemande en France a été de courte durée. L’occupation française a durée 132 ans; 132 ans de brimades, de mépris, de pillage des ressources agricoles, minières, acculturation, indigénat, c’est un statut inférieur à ceux des animaux, des chiens et des chats, spoliation des terres algériennes, analphabétisme de la population, à l’indépendance très peu de médecins, pharmaciens, infirmières, professeurs, ingénieurs algériens et j’en passe. Infrastructure inexistante ou seulement au service des européens, on les appelaient les  » francis ». Les beaux quartiers européens et les quartiers minables des arabes. Pas de cours d’arabe ou peu. En tous les cas pas d’écoles enseignants l’arabe. Pas ou peu de piscine, peu de structures sportives de très petits stades de foot ou s’affrontaient les joueurs arabes et français. La main d’oeuvre algérienne était exclusivement pastorale, agricole, exploitée et mal payée, peu d’industrie, le commerce de gros et les moyennes surfaces étaient européens, les petits commerces et artisanat étaient réservés aux autochtones. Les quelques mouvements politiques marginalisés par ce que l’on appelle le 2ème collège, Messali ElHADJ et Ferhat ABBAS se battaient comme des lions contre le colonialisme fachiste français .Les populations ne mangeaient pas à leur faim, ni se vétir correctement, ni se soigner. Sans oublier les enfumades, les massacres du 8 mai 1945 que je qualifie de génocide des populations à Sétif, Kherrata, Guelma. La guerre de libération qui a durée 7 ans avec ses millions de chouhadas, à part la guerre du Vietnam il n’y a aucune comparaison avec les conflits Franco allemand, mis à part, les millions de soviétiques qui sont morts contre les nazis.
      Donc, oublier le passé c’est cracher sur notre histoire, sur les victimes de la barbarie coloniale française qui d’après leurs dires ils étaient seulement en vacances en Algérie pendant 132 ans. Quel mépris de leur part. Ces Occidentaux qui aujourd’hui parlent des crimes russes en Ukraine et promettent de juger Poutine et ses compagnons, occultent leurs massacres les génocides les dégâts causés sur les populations civiles algériennes, vietnamiennes, syriennes, Irakiennes, libyennes, palestiniennes, sahraouis et d’autres crimes commis sur des dirigeants du monde, hostiles à leur vision impérialiste.

        Elephant Man
        3 septembre 2022 - 21 h 22 min

        @Bilal
        Exactement.

      Anonyme
      3 septembre 2022 - 21 h 36 min

      Le couple franco/Allemand malheureusement s est mis au service des interets autres que ceux de l Europe…Surtout pendant la « dictature  » d Angela Merkel et ses chi… de garde Sarkosy /Macron.. Ne soyons pas si naifs..En politique seuls les resultats comptent…et jugez les…c est un desastre politique,economique et culturel europeen….
      Tous ont rates leur RDV avec l histoire apres la desintegration de l URSS et le pacte de Varsovie.Le resultat de leur folie de dominance sur la planete est ratee laissant derriere eux que des ruines et des millions de morts…et cela n a pas l air de s arreter…
      L Algerie a fait son choix.en premier lieu atteindre son autosuffisance alimentaire,et developper sa defense militaire et securitaire.et surtout diversifier son economie pour ne plus compter uniquement sur les hydrocarbures…

      Anatole France
      4 septembre 2022 - 1 h 47 min

      Ce sont la France et l’Angleterre qui ont déclaré la guerre à l’Allemagne. Daladier et Chamberlin ont soutenu le Nazisme comme de nos jours l’EU soutient le Nazisme en Ukraine encore une fois quand il s’agit d’attaquer la Russie.

    Algérien et patriote
    3 septembre 2022 - 11 h 39 min

    La visite de korsia aurait apporté un plus ? C’est quoi le plus précisé. Le deal c’était déroulé le tapis rouge à ce rabbin en échange c’est cousins cessent de nous insulter à longueur de journée sur leurs merdias…
    Vôtre avis ne compte pas face au 50 millions d’Algériens à travers le monde

    Anonyme
    3 septembre 2022 - 11 h 39 min

    Comme il y va « il faut des moments de fâcherie pour que la réconciliation soit intense et chaleureuse » Monsieur Bencheikh de quoi parlez vous, nous n’avons jamais été amis, comment pourrions-nous l’être avec un pays qui nie l’existence de notre nation. Nous n’avons pas non plus de relation passionnelle avec les français, eux ont une passion pour l’Algérie mais ce n’est pas notre problème, qu’ils se d’émergentes avec leurs passions et leur folie.
    Ouvrir les portes à l’altérité confessionnelle c’est séreux? vous avez bien fait d’utiliser le mot « altérité » plutôt que diversité ce qui laisse entendre que vous n’êtes quand même pas très a l’aise. Eh bien non on a assez de problèmes confessionnels comme ça, des problèmes je le rappelle crées par l’occident et l’entité sioniste. Non merci sans façons nous ne voulons pas de juifs chez nous, ils nous ont renié et renié l’Algérie pour bien moins que trente deniers, il faut que les juifs d’Algérie assument leur choix et leur trahison.
    Nous ne sommes ni un binôme et encore moins un couple avec un pays qui nous a attaqué d’une manière barbare, violente et bestiole, et les algériens sont parfaitement sains d’esprit et ne souffrent pas du syndrome de Stockholm
    La Révolution algérienne n’a rien de commun avec la révolution française. La révolution française est une révolution bourgeoise faite pour et par les bourgeois et qui a fait et fait toujours régner l’exploitation, la maltraitance et la terreur. La révolution algérienne est d’une toute autre nature, elle a libéré un peuple et lui rendu sa dignité pleine et entière, lui restitue sa terre ancestrale et lui a redonné l’espoir et foi en l’humanité. C’est la différence entre nous et la France.
    Nous n’avons pas besoin de la France pour mener notre politique et nous ne voulons pas de juifs sionistes chez nous.
    Tahia El Djazair et les idéaux de novembre.

    Elephant Man
    3 septembre 2022 - 11 h 31 min

    Pour compléter mon précédent commentaire je réitère la FIF CFCM et tutti quanti ne servent que les intérêts de celui qui les a créé à savoir l’état français et pas les Algériens de France et Français d’origine Algérienne et ….musulmans.
    Mr Bencheikh l’on vous attend avec Mr Korsia au prochain déplacement officiel du Président Macron qu’il s’effectue en Europe ou USA ou Asie ou sur la lune ou en Libye ou au Yémen ou en Syrie ou au Liban ou chez l’entité sioniste …pour plus de laïcité french comprendre géostratégie et géopolitique !!

    Belveder
    3 septembre 2022 - 11 h 28 min

    Il a une position un point de vue il a le droit de la défendre
    Il a été reçu en Algérie
    Pour ceux qui traitent les gens de HARKIS un peu de Décence
    Depuis 62 les même qui utilisent ce vocabulaire sont les premiers à écumer les préfectures de France pour mendier des paniers
    Depuis 1962 ils sont planqués dans les rouages de l’état Algérien Nous donnant des Lecons sur le patriotisme et le sacrifice

    Ghaleb Bencheikh est un vrai savant en islam
    3 septembre 2022 - 11 h 28 min

    ce monsieur est un vrai génie, visionnaire et modeste. c’est la crème de nos penseurs sur le « vrai » islam. il est absolument digne de nos glorieux aïeux qui ont été à l’origine de notre épanouissement social et de notre immense et rayonnante culture qui s’est répandu jusqu’en Andalousie via les Zirides. il a une culture phénoménale. d’ailleurs les chaines de télévision en france ne l’invitent plus sur les plateaux pour débattre sur l’islam face à BHL par exemple, car il est cartésien, maitrise son sujet et il donne une excellente image de l’islam et de l’algérie. il dérange certains milieux anti algériens et anti islam. en france, ils ne montrent que le négatif de certains imam ou de pseudo musulmans, qui sont tous marocains, en plus. en matière de l’islam les marocains ont tout faux: ils se prosternent pour un roi alors que l’adoration n’est réservée qu’à allah soubhnaou, ce sont des menteurs (Raissouni et cie), des vicieux, des manipulateurs, des traitres, et de lâches sanguinaires (ils ne frappent que dans le dos, ou par procuration). c’est eux qui ont ramené le salafisme en algérie ne manipulant de vrais imbéciles et incultes. ils savent quel type d’idiots, et souvent des repris de justice, choisir pour manipuler. le hirak algérien les a complètement et royalement rejeté. d’ailleurs le hirak, le vrai, fait entièrement confiance à tebboune pour redresser l’algérie. et l’armée pour le hirak est une institution sacré, composée des enfants du peuple, et que c’est une ligne rouge qu’on ne laissera aucun pays ou média la dénigrer par des mensonges, car nous savons tous que notre armée est notre garant pour notre stabilité et notre sécurité. si les USA ont le congrès et l’armée derrière, nous on a l »ANP, et nous savons qu’elle ne sera jamais corruptible par le sionisme ou autres Etats corrupteurs voyous, car c’est une institution composée de cadres de très haut niveau. ce n’est pas une entreprise privée appartenant à un seul décideur. comme ce qui se passe dans les gouvernements du monde entier, même occidentaux dits « démocraties » appellation hypocrite pour tromper l’opinion. Regardez pedro sanchez en espagne, il est corrompu par le maroc et donc il prend des décisions pro marcoaines, mais contre les intérêts du peuple espagnol. ils obéissent tous au doigt et à l’oeil au sionisme et à israel. mais pas chez nous en algérie, ni au Venezuela, ni à Cuba, ni en Chine, ni en Afrique du Sud, …
    quant à l’affaire du rabbin de france, je suis tout aussi déçu qu’il ne soit pas venu. les réseaux sociaux ne représentent pas l’algérie surtout que des milliers de marocains sont payés par le makhzen et portent tous des pseudos et noms algériens, pour faire croire que ce sont des algériens. le rabbin de france représente les juifs et pas israel. et les juifs n’ont jamais été nos ennemis, bien au contraire, ils vivaient en parfaite harmonie avec les algériens. quand j’ai été à Paris, je suis rentré dans une pharmacie de français de souche, ils refusaient de me vendre des médicaments faute d’ordonnance. j’ai été dans une autre pharmacie, je leur ai dit que c’est des médicament pour alger, le pharmacien d’origine algérienne, m’a tout de suite donné les médicaments tout en me disant qu’il aime l’algérie et les Algériens et que je suis le bienvenue dans sa pharmacie pour avoir les médicaments que je veux. il m’a dit qu’il est juif de Constantine. pareil pour les médecins, ils deviennent très attentionné envers nous et disponible, et ça c’est une réalité. et les juifs d’algérie en franec sont tous fiers d’être d’origine algérienne, ils aiment l’algérie comme roger hanin, comme alexandre arcady, comme gisele halimi, comme des milliers d’autres, alors arrêtons de dire n’importe quoi et surtout laisser nos ennemis parler à notre place et influencer d’autres qui sont malléables à cause de leur inculture. si seulement ils se posent la question pourquoi notre prophète saaws avait épousé une juive. mieux encore, les juifs séfarades (surtout s’ils sont algériens) de france sont plus proches des algériens que des juifs ashkénazes.
    j’aurai aimé que le rabbin de france vienne en algérie, même seul, pour trouver une solution juste, afin de permettre aux juifs de rentrer en algérie. pour cela, il faut instaurer un visa pour pieds noirs (juifs ou pas juifs). ce visa ne sera obtenue qu’après enquête et être certain que les demandeurs n’ont pas commis de crimes en algérie pour éviter tout problème. le visa permettra aux étrangers d’être en sécurité, car les algériens quand ils voient un étranger en algérie ils savent qu’il n’a rien à se reprocher. d’ailleurs les algériens ont tourné la page de la colonisation, ils demandent juste à la france la restitution de nos archives, livres, vestiges et objets historiques d’avant 1830, dérobés par la france pour nous priver de notre mémoire et noter histoire, car ça c’est un crime abominable qui est toujours en vigueur et qui touche la france et le gouvernement français d’aujourd’hui. les algériens considèrent toujours que les français sont les plus proches des algériens, et les français peuvent être tranquille du côté des algériens, ils ne seront jamais trahi et ça vous le savez!

    Elephant Man
    3 septembre 2022 - 10 h 53 min

    1. Les BRICS
    2. L’anglais langue internationale le french= françaFRIC le fils Sarkozy étudie aux USA pas en France et encore moins en françaFRIC.
    3. Encore une fois comparaison n’est pas raison mais je ne crois pas que le Président Italien Sergio Mattarella soit venu accompagné d’un moine bouddhiste et d’un chaman d’Amazonie 😁😉
    Posez-vous la question de à quoi sert la FIF ? Quel apport pour l’Algérie les Franco-AlgérienFranco-Algériens et Algériens de France…..WALOUUU À l’image de Montebourg et son assos tout aussi BIDON vous n’occupez AUCUN MINISTÈRE AUCUNE ADMINISTRATION DE POIDS contrairement aux Vallaud-Belkacem El Khomri Ben Jelloun…. Dati et tutti quanti ….
    INUTILITÉ TOTALE d’ailleurs la FIF PAF PIF a été initialement présidé par le grand ami de l’Algérie française Chevènement…..
    Voilà à quoi sont cantonnés les Algériens en France à la religion uniquement Zekri…. Bref, le packaging BIDON «musulmans Islam « de France »» «maghrebins» «méditerranéens» par contre dès qu’il s’agit de cracher sur l’Algérie et les Algériens et Français d’origine Algérienne ces packaging BIDONS sont inexistants « ÉTONNANT NON ? » pour reprendre le cultissime Desproges.
    En conclusion : la FIF est-elle garante des cours du GAZ et du PÉTROLE?!!! deu développement ÉCONOMIQUE ET INDUSTRIEL de l’Algérie?!!! du développement de l’ÉDUCATION ET LA SANTÉ de l’Algérie?!!!!
    Rappelez-nous quel partenariat à bénéficier à l’Algérie hormis du dominé dominant on se rappelle de Renault et les propos ABJECTS du truand Ghosn et Dati ….
    Cessez de prendre l’Algérie et les Algériens pour des lapins de 6 semaines cf. @Sprinkler.
    PS : Enfin, une p’tite virée à la Guillotière Mr Bencheikh … !!

    Dzz
    3 septembre 2022 - 9 h 10 min

    Jusqu’à quand vous allez nous tenir la jambe avec les religions, pour mieux nous inoculer le choc des civilisations ? Vous prônez la laïcité, et puis dès qu’il s’agit de s’infiltrer avec vos idées insupportables, vous vous pointez pour maintenir les peuples sous vos draps de confrontations.
    Non M. Bencheikh, gardez vos distances, religieusement, avec la politique. A moins qu’il y ait des ficelles transparentes qui guident votre propos parisien.
    C’est décevant.

    icialG
    3 septembre 2022 - 8 h 57 min

    ton avis contre 40 millions d’Algériens aucune aucune ,non parce que il est juif mais a cause de ses liens avec israel, moi je dirais qu’il aurait provoquer une méga manif anti apartheid ça ne sera pas un petit plus mais un grand moins

      Chaoui-arguez
      3 septembre 2022 - 14 h 27 min

      La population algérienne résident en Algérie est estime au 1 janvier 2021 à 44,6 millions. Le nombre d’algériens de la diasporas est estimé approximativement à 5, 5 millions de personnes.

    emigre de France
    3 septembre 2022 - 8 h 40 min

    Ce philosophe des religions n’a jamais réfléchi politiquement … Or la politique détermine la philosophie, puisqu’elle lui sert de base de … réflexion ! Sa volonté d’une Algérie multiconfessionnelle va dans le sens du Coran, mais la volonté des Israélites va dans le sens de l’extinction des musulmans. Dilemme sans autre solution que celle d’éliminer avant d’être éliminé : c’est la solution des sionistes !!!

    Anonyme
    3 septembre 2022 - 8 h 39 min

    « Tout comme le couple franco-allemand a été le fer de lance de l’Europe, l’Algérie et la France peuvent être motrices de la «nouvelle Méditerranée» ».
    Comparaison n´est pas raison:
    Tandis que la grande Allemagne a énormément donné à la France, à toute l´Europe, d´abord comme réparations et aujourd´hui encore comme aide au développement à toute l´Europe du sud, y compris la France.

    La France quant à elle n´a rien à donner et ne donnera rien, meme pas rendre le butin qu´elle a pris et continue à prendre de ses (anciennes) colonies.

    Refuser de revoir son passé devient une question de survie pour la France.

    Reconnaitre ses méfaits et crimes la mettrait dans une faillite sur tous les plans, entre autres morale et économique (les réparations se chiffreraient à au moins 10fois son BIP), et la « Grande Nation » serait nue comme un ver.

      Bilal
      3 septembre 2022 - 18 h 09 min

      C’est exact, voir mon commentaire

      Elephant Man
      3 septembre 2022 - 22 h 22 min

      @Anonyme
      Excellent commentaire.

    Chaoui-arguez
    3 septembre 2022 - 8 h 35 min

    Bonjour, Vous dites : »Le judaïsme comme religion, tradition et spiritualité ne peut être confondu avec la politique des différents gouvernements israéliens ». Vous avez raison, mais ce que vous oubliez ou ne pas vouloir dire c’est que Haïm Korsia n’est pas un simple religieux mais aussi un politique et il le proclame haut et fort comme réponse aux Algériens qui ont manifesté leur mécontentement et leur refus de sa venue en Algérie, terre sainte libérée par le sang de plusieurs millions de martyrs. Les algériens ne souhaitent pas que des sionistes foulent leur terre. Les Algériens ne font pas confiance à ces personnes qui veulent abattre leur état comme ils l’ont fait un peu partout. Vous ne vivez pas en Algérie et vous n’avez aucune idée de ce que les vrais Algériens ont subi dans leur cher pendant 132 ans et surtout de 1954 à 1962. Je parle en connaissance de cause. Plus de 20 hommes de ma familles ont participé à la guerre d’Algérie. La moitié a été tuée pendant la guerre dont certains ont été torturées (dont mon père). L’autre partie a fait de la prison après des tortures atroces. Arrêtez de faire de la publicité au programme de Macron qui veut diviser la société Algérienne entre anciens (pour lui vivant de la rente mémorielle) et jeunes. Il pense que ces jeunes ne connaissent pas les atrocités (l’histoire) subies par le peuple Algérien. Il se trompe lourdement. Pour preuve la réaction des algériens lors de sa visite à Oran et le port du drapeau algérien dans toutes les manifestation à travers le monde et surtout en France.

    Abou Stroff
    3 septembre 2022 - 7 h 32 min

    « Mais, en amitié, il faudrait bien quelques moments de fâcherie pour que la réconciliation soit intense et chaleureuse. » dixit bencheikh.

    c’est quasiment la même idée avancée par le président français à savoir qu’entre fafa et l’Algérie il n’y a rien de plus que: « une histoire d’amour qui a sa part de tragique ». bizarre, bizarrement bizarre, n’est ce pas?

    parlant de la présence du rabbin de france au sein de la délégation française, bencheikh avance qu’ « Elle aurait consacré l’ouverture de l’Algérie à l’altérité confessionnelle ».
    désolé, mais le registre confessionnel n’a strictement rien à voir avec le venue ou la non venue du rabbin. le rabbin de france est un sioniste qui revendique son soutien inconditionnel à un vestige colonial doublé d’une entité raciste basée sur la religion et ce rabbin ne peut, en aucun cas, être le bienvenu sur une terre abreuvée du sang de centaines de milliers d’anticolonialistes et d’antiracistes.

    moralité de l’histoire: il n’y en aucune, à part le constat incontournable que bencheikh est, d’abord et avant tout, un citoyen français qui défend les intérêts de la france (c’est pour cela qu’il a fait partie de la délégation française, n’est ce pas?) et qu’à ce titre, il ne fait que défendre la france impérialiste et (ex?) puissance coloniale que représente, quoi qu’on en dise, le président français.

      anonyme
      3 septembre 2022 - 8 h 46 min

      Il y avait les harkis et aujourd’hui il y a les néo-harkis. En France, il suffit de dénigrer l’Algérie pour accéder à un strapontin … Travailler dur chez Michelin ou Renault ne suffit pas !

        Elephant Man
        3 septembre 2022 - 11 h 17 min

        @Anonyme
        Excellent commentaire et perspicace.

        Belveder
        3 septembre 2022 - 11 h 21 min

        Les Harkis tu serais étonné de savoir ils sont où
        Pendant 60ans ceux qui parlaient de Hizb Franca étaient les premiers à se bousculer dans les préfectures pour avoir des papiers français

          Bilal
          4 septembre 2022 - 17 h 38 min

          Oui, je dirais même que ça s’est exacerbé depuis l’arrivée au pouvoir du seigneur bOUTEF ET SA SMALA. Presque tous les hauts dirigeants avaient la double nationalité. QUELLE soit française, américaine, canadienne ou autre. Je n’ai pas encore vu des dirigeants français, européens, américains, canadiens se bousculer pour obtenir la nationalité Algérienne. A part, les grandes figures qui avaient participaient à la révolution algérienne, par exemple Frantz Fanon, Monseigneur Duval, etc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.