Borne s’interviewe dans deux médias algériens et étale son paternalisme

Borne interview
Elisabeth Borne n'est pas venue chercher le réchauffement mais le chauffage. D. R.

Par Abdelkader S. – C’est une vieille coutume chez les présidents et Premiers ministres français qui, à la veille de chaque visite en Algérie, font précéder leur déplacement d’une interview clé-en-main envoyée de Paris à deux rédactions algériennes, l’une francophone, l’autre arabophone. Le choix des supports, les mêmes jusqu’à récemment, l’un des deux se trouvant à deux doigts du dépôt de bilan, n’est pas fortuit.

Les Algériens ont donc eu droit aux justifications des positions de la France sur un certain nombre de questions qui concernent directement l’Algérie, avec une ahurissante condescendance. Les concepteurs parisiens de l’interview d’Elisabeth Borne ne s’embarrassent plus de gants pour dévoiler les ambitions françaises à travers la visite quatre fois reportée des pensionnaires de Matignon. Un des objectifs principaux du déplacement qu’effectue la cheffe de l’Exécutif ce dimanche à Alger consiste à «soutenir» les efforts de l’Algérie d’augmenter sa production de pétrole et de gaz, apprend-on. Total se préparerait donc à prendre sa part dans les richesses souterraines algériennes pour pallier, à terme, sa dépendance à l’égard des hydrocarbures russes, la France comme l’Europe ayant compris que la guerre entre elle et la Russie s’inscrit dans la durée et sera donc très longue.

Cette annonce d’Elisabeth Borne, qui rappelle celle de l’ancien ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius annonçant le recours de l’Algérie aux énergies non-conventionnelles, c’est-à-dire au pétrole et au gaz de schiste, fait s’écrouler comme un château de cartes le discours officiel qui prône un affranchissement de l’hégémonie culturelle française en balayant la langue de Molière au profit de l’anglais, introduit dès cette année de façon précipitée et sans réelle préparation en classes primaires. Paris pratique la vente concomitante en adjoignant aux contrats que la Première ministre et les seize membres de son gouvernement qui l’accompagnent des accords bilatéraux dans le domaine culturel, cinématographique notamment.

Pour autant, Paris ne compte pas revenir en arrière en matière de limitation drastique du nombre de visas délivrés aux Algériens. Dans son interview placée sous embargo jusqu’à ce dimanche matin, Elisabeth Borne reprend mot à mot le discours de son président, Emmanuel Macron, qui admettait à partir d’Alger que la France ouvrirait ses portes à l’élite algérienne exclusivement, mettant ainsi en pratique la politique de l’immigration sélective prônée en son temps par un de ses prédécesseurs de droite, Nicolas Sarkozy. «La délivrance des visas est une décision souveraine», a martelé la responsable française qui se rend à Alger au moment où son pays traverse une crise économique, financière et sociale rarement égalée depuis la crise pétrolière du débit des années 1970, voire la fin de la Seconde Guerre mondiale.

C’est donc en position de faiblesse que l’hôte française de l’Algérie atterrit ce dimanche à Alger. L’interview concoctée par ses services a tout l’air de servir de voile à cette réalité, dans l’espoir, sans doute, de pouvoir picorer quelques victuailles en ces temps de grande disette dans cette «puissance» aux 3 000 milliards de dette, laquelle dette est appelée à s’envoler avec le conflit ukrainien qui va en s’enlisant.

L’arrogance sans borne affichée par Elisabeth Borne dans deux supports médiatiques algériens transparaît également par le choix des sujets traités : les questions mémorielles, le Sahel et l’énergie, mais pas un mot sur la situation cataclysmique qui prévaut dans l’Hexagone, pas une question sur le soutien incompréhensible au plan illégal d’autonomie proposé par le régime de Rabat, pas une allusion aux graves atteintes quotidiennes aux droits humains par l’armée israélienne en Palestine, pas un clin d’œil sur la situation en Libye induite par l’intervention militaire française aux côtés de milices islamistes libyennes chaperonnées par l’inénarrable Bernard-Henri Lévy, pas une parenthèse sur les attaques enragées d’agents algériens au service de la DGED et de la DGSE contre l’Algérie à partir du territoire français.

A. S.

Comment (45)

    Zaama
    10 octobre 2022 - 7 h 54 min

    Je serais très heureux si elle rentrait BREDOUILLE !
    Wallou – Nada – Makaneche – Ilalika
    Révisez votre copie, et quand vous serez prêts …… On y jettera un coup d’œil !!

      @Zaama
      10 octobre 2022 - 13 h 03 min

      On perd notre temps avec les français dont le partenariat avec notre pays n’a jamais été gagnant-gagnant et ne le sera jamais.La France est toujours à l’affut pour enfoncer la tête de notre pays des qu’il essaie de la relever.
      Borne vient siphoner nos devises contre des allégements en matiere DE VISAS. La France est en voie de sous developpement et elle compte sur nos dirigeants pour la relever.Idem pour le Qatar qui est en passe de nous coloniser économiquement.Ou est passé l’algérie de NOVEMBRE.

    🇩🇿TAHIA EL DZÉZAÏR🇩🇿
    9 octobre 2022 - 20 h 23 min

    L’arrogance sans borne affichée par Elisabeth Borne.
    Mouah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah
    Je suis certain qu’à ce jeu de dupe, les algériens auront le dernier mot.
    WALLAH, qui sont trop forts les stratèges algériens.
    Les gaulois ont vraiment tort de défié les algériens, ils n’ont aucune chance contre nos penseurs.

      LotfiALN
      9 octobre 2022 - 21 h 39 min

      Non Mme Borne n’est pas maternaliste et encore moins paternaliste ; elle est juste en service commandé!
      Forza ANP Algérie 🇩🇿 ‘

    Sprinkler
    9 octobre 2022 - 19 h 03 min

    Réciprocité sur tout le spectre de nos relations. À « l’occasion », que RENAULT s’explique sur son « usinette » de montage en Algérie et celle de TANGER au royaume de tous les dangers…Y a comme un soupçon d’arnaque.

    Anonyme
    9 octobre 2022 - 16 h 49 min

    J ai envi de dire que c’est une tradition bien française en Algérie et veulent la perpétuer de la même manière avec la nouvelle Algérie et c’est bien là que ils ont tout faux . Concernant les visas ou autres la France n est pas en mesure de jouer les coq en ces temps difficiles et surtt la position de force actuelle que l Algérie a en ce moment et à plusieurs titres sa position stratégique son énergie et sa force suffise de plier bcps de pays qui jouaient les coqs hier, pensent ils qu ils sont tjrs ds la même configuration alors ils se trompent aussi ? On continu la feuille de route bien établie et à tt les niveaux que ce soit avec la France l UE ou le sommet Arabe et plus . Vous allez tous nous respecter darwak et toi la première la France car tu n es pas à ton premier coup d essai. C est comme ça et pas autrement dorénavant.

    Tin-Hinane
    9 octobre 2022 - 15 h 55 min

    PS. Encore une fois c’est tout le gouvernement français qui se déplace en Algérie, au nom du ciel pourquoi mais pourquoi à chaque fois ils viennent tous ensemble. C’est quoi cette invasion des ministres français en Algérie, on a jamais vu çà nulle part dans le monde. Qu’est qu’ils s’imaginent obtenir en venant en bande, toute la marmaille gouvernementale se déverse à Alger à chaque visite. La france n’arrive pas à se comporter normalement et décemment avec l’Algérie, la seule solution c’est de rompre toute relation avec ce pays.

      Voici la raison de Si Mohand Ou M'hand
      10 octobre 2022 - 23 h 03 min

      Le grand rush des ministres Français est le résultat des données suivantes:
      1) Le prix du gaz et du pétrole et surtout à son accès.
      2) La dette Française est énorme
      3) La langue anglaise introduite au primaire est une menace à la survie de la langue française, son influence en Afrique et sa culture. La France a pu coloniser l’Afrique grâce à l’imposition par la force de la langue du négoce car sans le Français les Africains et Algériens deviennent des sourds muets. Dites aux Algériens de travailler exclusivement avec les anglo-saxons? A part Sonatrach, oulach, makane walou ami! Donc Tous ces ministres est une manière de perpétuer dans les prochaines 20 années la présence de la France. À mon avis, je n’ai rien contre la France “raciste officielle” bien qu’elle a un autre côté douce, mais les intérêts suprêmes de l’Algérie font que nos dirigeants se doivent d’imposer l’Anglais à tous les niveaux tout en gardant le Français tout de même vu nos bi-nationaux qui adorent tjrs le pays de leurs ancêtres, la proximité et enfin sauvegarder les échanges qui existent déjà. Par ailleurs, je rajoute un fait qui consiste en un point faible de nos dirigeants, ILS REFUSENT TOUJOURS À FAIRE APPEL À NOTRE DIASPORA QUI, SI ON LUI DONNE ACCÈS AUX FINANCEMENTS, JE JURERAI SUR LA TOMBE DE NOTRE SAINT PROPHÈTE qu’ils apporteront plus et plus vite que la France entière et en un temps records. Notre diaspora est une richesse et voilà nos dirigeants qui souffrent toujours du syndrome du colonisé pensent que França va t’ouvrir les portes à la connaissance lors qu’elle même va les chercher aux USA! Je préconise donc que 2022 soit l’année de la diaspora, ouverte aux chercheurs et porteurs de projets et valeur ajoutée et vous verrez le MIRACLE ALGÉRIEN qui se réveillera car sans cette initiative, Oukssimou Bi Allahi Al Alli Al 3Asim que 20 ans vont passer et l’Algérie importera toujours sauf que ce pays aura 80 millions d’habitants. Voilà si rien n’est envisagé avec la diaspora qui approche la retraite …

    Amina
    9 octobre 2022 - 15 h 51 min

    Quand « ON » parle et ON discute avec elle c’est qu’ON s’adresse et ON discute directement avec Israël….. Il ne faut pas se faire d’illusion.

      Salim Samai
      11 octobre 2022 - 7 h 29 min

      « Notre Diaspora » est CULTIVEE par « Les Autres » quand elle les SERT! Voir Imam Chelghoum & PLUSIEURS.

      Au Bled, on s´en MEFIE! « Binationaux » ou parfois « Traitres »..SAUF quand ils GAGNENT á la Coupe du Monde! Le Bled prefere CULTIVER « SES Imam Chelghoum qui LOVE Thoura & El Asl/origine »..et dans
      l´obscurite PILLENT la Caisse des Zaoualia!

    Des Tracteurs contre des Ingénieurs
    9 octobre 2022 - 15 h 15 min

    Voilà, pour moi c’est Tristement Simple..peut-être trop Simple, alors je m’en Excuse d’Avance.
    Pardon de paraître Négatif, mais

    on a d’un Côté :
    – Un pays Exportateur de Tracteurs Qui propose d’IMPORTER des INGÉNIEURS y-compris ALGÉRIENS pour les Fabriquer.
    De l’Autre Côté…
    – Un pays qui continue à IMPORTER des Tracteurs et EXPORTER des INGÉNIEURS pour fabriquer des Tracteurs dans le pays qui les vend.

    La Faute a Qui ?
    A celui qui Fabrique et qui vend ses Tracteurs ?
    ou a celui qui vend du Gaz pour continuer à Acheter…des Tracteurs
    C’est vrai que Gouverner c’est Prévoir mais c’est surtout commencer par Réfléchir 🤔

    Algérie_Libre
    9 octobre 2022 - 15 h 11 min

    Le comportement d’un ancien pays colonialiste ne changera jamais. Son intérêt passera toujours en premier. En particulier de la part de pseudo- socialiste. Il suffit de se rappeler la période de la guerre d’Algérie de 1954 à 1958. L’Algérie, pour une fois se trouve en position de force, doit imposer ses idées afin de développer notre pays et créer des emplois pour les milliers, voir millions, de diplômés universitaires. Les responsables du gouvernement doivent signer des contrats, dans tous les domaines, avec obligation de transfert de technologies (industries, énergies, transports, agriculture…). L’Algérie actuellement peut imposer à la France de cesser de soutenir le maroc dans son occupation du Sahara Occidental et de ne pas bloquer le règlement du problème libyen. Problème que la France de Sarkozy a créé. Nous nous sommes plus au temps où l’Algérie est gouverné par la issaba de 1999 à 2019. Période où la mafia travaillait main dans la main avec les hommes d’affaires français. Cette mafia volait l’argent du peuple pour s’acheter des appartements au 16ème arrondissement de Paris (Amar Saadani planqué aujourd’hui au Maroc, Abdessalem Bouchouareb planqué au Liban…).

      Elephant Man
      9 octobre 2022 - 17 h 02 min

      @Algérie_Libre
      Effectivement, Le GAZ ET Le PÉTROLE VOUS BANQUEZ.
      Pour les partenariats WIN-WIN et dans le respect MUTUEL avec TRANSFERT DE TECHNOLOGIE inutile d’attendre après la France la saint Glin Glin ….nous Algériens se rappelons de Renault et des propos ABJECTS du truand Ghosn ayant fui la Justice Japonaise et Dati….bref, la corruption ENDÉMIQUE…Un Détail De l’Histoire….

    Anonyme
    9 octobre 2022 - 15 h 06 min

    La France dans les pays du Sahel ne fait que jeter les amares pour encercler l Algerie par le sud par la destabilisation des pays du Sahel…la preuve tous les groupes terroristes Bocoharam,Daech et Ennosra qui circulent librement et a decouvert dans les steppes du Niger,du Mali et du Burkina Faso ne sont meme pas inquietes par les milliers de soldats Francais,Allemands,Anglais et americains aux armes ultras sophistiques, avec leurs drones,leurs avions et helicopteres de reconnaissances leurs satellites et pourtant les quelques dizaines de terroristes tuent,assassinent et sement la terreur dans les villages des pays du sahel…la il y a un probleme bien visible…tourner la tete et fermer les yeux ….sur des crimes abominables..c est faire partie de ces criminels..Que madame Borne trouve la veritable solution avec ses soldats au Sahel et dont la meilleure des solution c est de ramener ses soldats chez eux en France,ils n ont rien a foutre en Afrique,les Africains trouveront les solutions pour aneantir ses quelques dizaines de criminels engraisses par vos soins…et ceci a ete demontre par des journalistes …les camps d entrainement se trouvent en Europe..

    Anonyme
    9 octobre 2022 - 14 h 51 min

    L Algerie doit poser ses conditions qui sont bien connues de tout le monde,elles ne sont pas nouvelles,mais avec la difference que notre pays est aujourd hui en position de force…Elisabeth Borne de son vrai nom Bornstein,(source Tribune juive),atterit en Algerie avec plus de 17 ministres pour amadouer les responsables Algeriens,mais elle a certainement dans la tete de tirer le maximum des Algeriens sous des promesses qui n engagent que ceux qui y croient..Le pouvoir Francais a ete pour nous Algeriens depuis l aire Mitterrant plein de promesses non tenues,mais plutot des deceptions sans fins….un pouvoir francais qui a fait ses choix des choix contraires a nos interets communs…Depuis Mitterrant tout a ete fait pour encourager la corruption en Algerie et proteger et soutenir les detournements de fonds de l Etat Algeriens pour trouver refuge en France .Plusieurs centaines de milliards d Euros investis en France ou loges dans des comptes bancaires francais…pourtant il y a une lois claire concernant les fonds illicites qui ont trouves refuge en France en forme de comptes bancaires ou en forme d acquisition immobiliers…. et malgre les appels des autorites Algeriennes rien ne semble progresser pour rapatrier les fonds detournes et le transfert des luxueuses proprites au profit de l Etat Algerien..et l extradition des voleurs et des gangsters refugies en France…..En ce qui concerne le gaz et le petrole Algerien ,il n y a aucune barriere pour les entreprises amis de notre pays et a leur tete ENI italienne qui ne nous a jamais trahis…

      Belveder
      10 octobre 2022 - 10 h 30 min

      la quasi totalité des PUTSH en AFRIQUE sont dus a des differents sur les SOLDES des Armées qui ne sont pas payé
      un caporal renverse un capitaine qui renverse un autre
      c est normal qu ils viennent a LA TV accusé l ennemi exterieure et prometttre la democratie
      c est d un ridicule

    Anonym3
    9 octobre 2022 - 14 h 36 min

    Trois quart de l’électricité viens de l’uranium Nigérien qui alimente leur nucléaire et autres richesses d’autres pays du Sahel et d’Afrique. ils les ont même pas aidé à construire une petite école ou un dispensaire ou leurs dire merci.Au contraire tout ceux qui se lèvent Pour leur dire dégagé de notre pays that’s enough vous êtes dès pilleurs et supporteurs des dictateurs il lès accuses de djihadistes, islamistes etc etc.Aujourdhui ils essayent d’accusé lès burkinabès de djihadistes aussi. @ Belveder ne perd pas ton temps et le mien a répondre à mon commentaire,si tu aimes pas mes positions envers les haineux tant pis pour toi.les haineux qui insultes mon pays ,ma culture,mon histoire et ma religion ne sont pas les bienvenus chez moi et reçus comme dès frères et lès bye bye avec dès gestes d’une bonne relation et de fraternité.point barre !

    Anonyme
    9 octobre 2022 - 13 h 58 min

    Le problème des élites algériennes concerne l’Algérie et pas la France. Qu’est ce que le gouvernement algérien fait pour retenir ces élites ? Quelles sont les raisons pour cette fuite ? Economic, politique ou social? Il faut qu’on apprend à prendre nos responsabilités et de ne pas se laisser dicter la direction de notre future. La France comme tout les autres pays du monde ne protège que ses intérêts. Les pays démocratiques sont politiquement et économiquement plus stables….

      Anonyme
      9 octobre 2022 - 16 h 13 min

      Vous avez partiellement raison. Qu’est ce que font les élites pour ne pas courir après une autre identité, un autre pays ? Qu’est ce que fait la population entière pour comprendre la nécessité d’une élite algérienne à condition qu’elle assume de représenter son peuple et n’ait pas de complexes ?
      On pourra dire ce qu’on veut mais seuls les algériens de l’ANP sont solides sur ses questions. Ils savent ce qu’ils font et pour qui et pour quoi ils le font.
      Par conséquent nos devrions nous en inspirerer et étendre cet état d’esprit ANP à tous le monde pour vraiment décoller.
      Le Borne ń’est pas la bienvenue, nous ne voulons plus de la Fafa.

    Anonyme
    9 octobre 2022 - 13 h 31 min

    Tjrs le même discours arrogant paternaliste supérieur et tjrs à sens unique. Nos dirigeants doivent se tenir éveillé en permanence et ne pas tomber dans le sommeil des nuls dignes de l’ère bouteflika. Intérêts de chaque partie et sans plus avec tout de même franchise respect et égalité de la souveraineté. L’Algérie doit évoluer à son rythme suivant ses valeurs propres et ses objectifs voulus par le peuple et se tenir raide pour ne pas être plumée ni dévorée par les menteurs et les flatteurs. Schiste interdit pour l’éternité, car le peuple ne trouve pas suffisamment d’eau à boire! Les intérêts des compagnies étrangères doivent être encadrés et surveillés en continue. EVALUER chaque étape et chaque opération en continue. Le pays a tout de même des compétences inégalables qui doivent être utilisées . Alors….nous aussi on peut tenir le crayon et écrire ce qui nous vient à l’esprit ou faire la dictée aux autres .. VIVE l’ANP

    Brahms
    9 octobre 2022 - 13 h 30 min

    Ne rien attendre de la France,

    Pour se faire respecter dans le monde, il faut travailler son pays, point barre.

    Il faut du sérieux, de l’intelligence, de la confiance et en avant. Nos banques peuvent financer des projets sérieux puis tout doucement, l’entreprise grandira et fera un chiffre d’affaire colossale.

    Regardez l’entreprise AMAZON, son gérant avait commencé avec une simple librairie, il y a 20 ans et maintenant, il est numéro un mondial.

    Enfin, la France vient juste pour nous coller l’usine SANOFI pour « l’insuline des diabétiques » car il n’y a que 03 grandes entreprises dans le monde qui détiennent le marché de l’insuline « chasse gardée » faisant de colossaux bénéfices avec la complicité des entreprises alimentaires qui bourrent de sucre et de colorants leurs produits qu’elles mettent en vente dans le commerce comme au MEXIQUE avec Coca Cola qui dans chaque bouteille met l’équivalent de 42 sucres fusillant d’office le petit « pancréas » du citoyen lambda.

      Elephant Man
      9 octobre 2022 - 17 h 43 min

      @Brahms
      Sanofi condamnée pour surfacturations en Algérie ….Un Détail De L’Histoire….
      Certes la tête du PDG french de la filiale Algérienne est tombée à JUSTE TITRE mais pas derrière les barreaux avec un retour en France sous la médaille nationale de mérite….en « prime ».. contrairement aux ministres et autres industriels derrière les barreaux par la Justice Algérienne en France CORRUPTION = PROMOTION AU « MÉRITE ».
      Un exemple de partenariat WIN-WIN dans le respect MUTUEL avec TRANSFERT DE TECHNOLOGIE et comme la Chine la production du vaccin CoronaVac à Constantine la firme Chinoise Sinovac et ça n’a pas pris «plus de X décennies après ses premiers engagements…» …» !!!!

    Anonyme
    9 octobre 2022 - 13 h 28 min

    Tjrs le même discours arrogant paternaliste supérieur et tjrs à sens unique. Nos dirigeants doivent se tenir éveillé en permanence et ne pas tomber dans le sommeil des nuls dignes de l’ère bouteflika. Intérêts de chaque partie et sans plus avec tout de même franchise respect et égalité de la souveraineté. L’Algérie doit évoluer à son rythme suivant ses valeurs propres et ses objectifs voulus par le peuple et se tenir raide pour ne pas être plumée ni dévorée par les menteurs et les flatteurs. Schiste interdit pour l’éternité, car le peuple ne trouve pas suffisamment d’eau à boire! Les intérêts des compagnies étrangères doivent être encadrés et surveillés en continue. EVALUER chaque étape et chaque opération en continue. Le pays a tout de même des compétences inégalables qui doivent être utilisées . Alors…… VIVE l’ANP

      DZ69
      9 octobre 2022 - 15 h 47 min

      Bonjour,
      Merci pour votre commentaire et vos judicieux conseil.

    anonyme
    9 octobre 2022 - 13 h 05 min

    L’auteur de cet excellent article cite trois noms : Elisabeth Borne (Bornstein, en réalité), Nicolas Sarkozy, Bernard-Henri Lévy … qui disent tout sur notre relation avec la France. Depuis 1870 et Izaac Crémieux, la France est dirigée par des apatrides, contrairement à nous, libres seulement depuis 1962 !

    BOUMEDIENE TU NOUS MANQUE !!!
    9 octobre 2022 - 12 h 41 min

    Comme la France est sous occupation d’une idéologie SATANIQUE il faut rapidement couper toute relation, j’en veux énormément aux traitres qui accèpte la venu de nos ennemis en nous humiliant par la suite !

    Algérien et patriote
    9 octobre 2022 - 12 h 30 min

    J’espère que les autorités Algérienne vont lui maitre les points sur les i à cette première ministre et que l’intérêt de l’économie Algérienne prime et aussi accorder des Visas à tous les ALGÉRIENS qui le demandent sans contrainte sinon qu’ils aillent se faire cuire un œuf.
    Ses consulats mafieux raquettes les ALGÉRIENS, il faut que cette escroquerie cesse…

    Tin-Hinane
    9 octobre 2022 - 12 h 29 min

    Maintenant ils veulent nous dire comment gérer nos hydrocarbures, franchement un pays en pleine déconfiture, en pleine débâcle économique, énergétique, politique et sociale et qui veut nous donner des leçons c’est juste incroyable et insupportable! Je crois que le délire français s’aggrave de jour en jour, ils ne se rendent pas bien compte de qui ils sont et qui sont les algériens. Des qu’ils parlent aux algériens et de l’Algérie, ils parlent des visas, c’est à dire que pour eux ils nous tiennent avec ces visas a la noix. Ils ne sont que des petits vassaux des anglo-saxons et rien d’autre. Pendant qu’ils font la roue devant les américains ils veulent jouer aux commandeurs en chef en Afrique et particulièrement en Algérie. Leur attitude et comportement sont incohérents, ce que les français doivent comprendre c’est qu’on ne peut pas être obséquieux avec les uns et arrogants avec les autres, ça ne marche pas comme ça. C’est toujours pareil avec eux ils sont coincés dans leurs chimères et délires et s’éloignent de la real life. Ils sont vraiment mais vraiment pathétiques et ce qu’ils disent n’a aucune espèce d’importance.

      DZ69
      9 octobre 2022 - 15 h 45 min

      …Dit elle depuis la France.

        Tin-Hinane
        10 octobre 2022 - 11 h 16 min

        Tous ceux qui lisent régulièrement AP et qui font des commentaires sont des algériens et des patriotes, des algériens qui aiment l’Algérie et qui sont attachés à leur pays, à leur peuple et aux idéaux de novembre. Leur lieu de résidence ne regarde pas les anti-algériens, pleins de fiel et de duplicité, qui se glissent parmi les patriotes commentateurs. Que les algériens resident en Algérie ou ailleurs ils sont tous habités par l’Algérie.

    Raïna
    9 octobre 2022 - 12 h 27 min

    Ya wouddi combien de fois faudra t-il le répéter??
    Il n’y a rien à attendre de cette foutue et maudite france,ce pays est au bord du gouffre et de l’implosion sociale et comme à l’accoutumée ce pays se tourne vers qui?
    Et bien vers ses (anciennes) colonies,celles qui servent de soupapes,de relais,celles que l’on pillent à tout va pour apporter de l’eau au moulin.
    Les français ont toujours revendiqué avec véhémence et insistance la primauté de leurs intérêts et plus particulièrement ceux avec la françafrique…
    Nos dirigeants viennent de commettre une très très grave erreur en renouant avec ce piteux empire colonial,ils viennent de nous faire entrer le loup dans la bergerie,avec la france ce sera le grand retour de la corruption,du marchandage,du chantage aux visas,sans parler du « qui tue qui »et bien évidemment du grand partenariat gagnant-perdant…
    Nous aurions du manifester à travers tout le territoire national et les représentations diplomatiques françaises à l’étranger pour dénoncer les crimes coloniaux en Algérie,en Palestine et au Sahara Occidental,la complicité de l’état français et son silence assourdissant sur la question des droits de l’homme…
    O’combien il est triste et malheureux de constater que nos dirigeants n’ont décidément pas retenu la leçon!

      Elephant Man
      9 octobre 2022 - 22 h 56 min

      @Raïna
      Excellent commentaire et perspicace.
      À croire que l’Histoire de l’Algérie ne leur a strictement rien appris encore moins l’ère récente du Président Bouteflika Allah Yarhmou et cette corruption ENDÉMIQUE sabotage ÉHONTÉ installés par la France au profit d’elle-même de sa narco-terroriste-pédophile-monarchie notamment entité sioniste ….
      FREE WESTERN SAHARA
      FREE PALESTINE

    Chaoui
    9 octobre 2022 - 12 h 16 min

    Un tiret, un seul :

    Mais Madame…Borne ! De ‘borne’ nous en avons déjà une ! Elle date de 1830.

    Chaque jour que Dieu fait, elle nous rappelle les ‘bienfaits de civilisation’ dont vous nous avez froidement affligés 132 ans durant, et dont les effets perdurent jusqu’à ce jour sur chacun des Algérien(ne)s d’aujourd’hui que nous sommes.

    Nous n’oublierons JAMAIS que nos têtes sont encore entreposées en 2022 dans vos dépôts sous forme de trophée comme le sont les Archives de NOTRE propre Histoire que vous avez cru nous voler. Nous n’oublierons encore moins que vos déchets nucléaires continuent de nous tuer comme vos millions de mines anti personnel que vous avez disséminés à nos frontières en vous refusant à ce jour de nous livrer les plans de leurs emplacements. Nous n’oublierons certainement pas vos campagnes de bombardements au NAPALM de plusieurs centaines de nos Douars et villages (y brûlant vifs les nôtres, femmes et enfants compris) comme la destruction de nos forêts. Nous n’oublierons pas qu’en 1847 vous avez cru faire ‘don’ de notre fleuve la Moulouya au sultan de Fès en contrepartie de son aide à la capture de notre Émir Abdelkader…(De quel droit ? AUCUN. Vous n’inscrirez unilatéralement le territoire Algérien dans votre Constitution que l’année suivante : en 1848. C’est dire que votre ‘don’ de 1847 est aussi nul que non avenu aussi certain qu’on ne peut donner ce qui ne vous appartient pas).

    Les ‘bornes’ ! En Algérie votre pays la France les a TOUTES dépassées. Elles sont aussi inscrites de notre sang qu’elles sont et demeurent dans nos mémoires. A JAMAIS.
    Notre seul remède s’appelle LA JUSTICE. C’est par cette action que vous devriez commencer. Et par aucune autre.

      Jazayria
      9 octobre 2022 - 21 h 20 min

      Merci @Chaoui.
      Sans justice, il ne peut y avoir de paix durable. Et les français ne feront jamais amende honorable de leurs crimes en Algérie. Ils nous considéreront toujours comme leurs vassaux et de ce fait les relations ne seront jamais équitables. L’Algérie a largement les moyens d’imposer sa vision et ses choix politiques, si des hommes intègres et courageux veulent s’en donner la peine.

    Elephant Man
    9 octobre 2022 - 12 h 06 min

    Encore une énième fois la France pille le gaz et le pétrole Yéménite via la légion étrangère française au Yémen notamment et la société française TOTAL pour pillage du pétrole dans la partie du sud de la région Kharkhir ….
    L’ancien ministre yéménite des Affaires étrangères, Abou Bakr al-Qirbi, avait annoncé plus tôt l’arrivée d’un groupe de forces militaires françaises dans le port de Belhaf, au sud de la province de Chabwa, à environ 350 km à l’est d’Aden (sud), pour la soi-disant mission de sécuriser d’importantes installations de l’extraction du GNL.
    L’ancien ministre a déclaré que les préparatifs français étaient en cours pour exporter du gaz de l’installation de Belhaf à la lumière de l’augmentation du prix du gaz dans le marché mondial.

      Anonyme6
      9 octobre 2022 - 17 h 24 min

      Merci Elephant Man et bonne continuation.

    Anonyme
    9 octobre 2022 - 11 h 42 min

    Avec la gauche socialo sioniste l Algérie doit être très vigilante!!!
    Nos intérêts doivent primer…..il y a de très bons entrepreneurs français il faut juste savoir choisir et on y gagnera ……

    SYGAL
    9 octobre 2022 - 11 h 39 min

    Nos journalistes qui oeuvrent en Algérie devraient la snober dès sa descente d’avion et l’ignorer sèchement !
    Si ce n’est que pour le GAZ et le PETROLE qu’elle s’est aventurée, alors nos gouvernants se doivent lui montrer que sa faconde insolente à laquelle ils se sont tous habitués est d’un autre temps, maintenant.
    C’est nous qui menons le Bal et c’est nous qui devons savoir accepter ou rejeter leurs demandes.
    La conjoncture factuelle est en leur défaveur, sachons en tirer les marrons du feu et osons remettre ceux qui pensent pouvoir imposer leur politique.
    Nous ne sommes ni le Makhzen, ni la Côte d’ivoire , ni le Niger.
    Vive l’Algérie libre et Force à ses Hommes !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

      Bds
      9 octobre 2022 - 20 h 19 min

      Ils vous tendent la main droite pour vous saluer et dans la main gauche ils tiennent un poignard prêt a vous le planté dans le dos a la première occasion venue

    Belveder
    9 octobre 2022 - 11 h 38 min

    La haute commission se reunira a ALGER et avancera sur les dossiers en cours
    c est dans la Continuité des voeux des deux Chefs d états Le President TEBOUNNE et le president MACRON
    Confinace aux hautes Autorités Algeriennes dans la gestion de ces dossiers dans l intéret supréme de la Nation
    Apres on a l habitude du Déferlement des POST (souvent de FRANCE d ailleurs) concernant les relations Algero francaises avec toujours les memes refrains

    Salim Samai
    9 octobre 2022 - 11 h 11 min

    Bienvenue en DZ Mme Borne & la FRANCE! La France & DZ sont PARENTS & VOISINS en depit du DIVORCE! En DZ Vous avez plein d`ATOUTS & DZ en a plein chez VOUS!
    Les 2 pays choisissent leurs FOURNISSEURS selon le Marché & le Commerce!

    Cranes & « Memoire » sont 1 « Debat Franco Francais »! Ils ne sont NI demande NI souci de DZ!
    Vous ecrivez votre Histoire et nous la Notre! « A vous votre religion & á nous la notre!
    En Bons Voisins & par Ordre Divin, nous PARDONNONS! L`INTERET MUTUEL l`EXIGE AUSSI!

    Dans l´esprit d´Asterix, La Fontaine & la Coexistence du Bistro & Souk du Coin; VOTRE TACHE est LIMPIDE sans DISSERTATION, RAPPORTS ni COMPLEXITE de la Legion de vos Savants!

    A)- La France doit en 1er CESSER D`ÍNSULTER & INSTRUMENTALISER l`ISLAM DESINTEGRANT ainsi SA PROPRE NATION bien qu´elle ait DIGNEMENT ACCUEILLI ses Nouveaux Enfants! J`en suisTEMOIN!

    B)- Elle doit CESSER DE SOUTENIR ISRAEL « Solidaires » avec les USA devenus « Big Hammer »-Chihuahua d´Israel & surtout SANS TETE! Toute Entreprise autour de la Mediterranee DEPEND de ce CONFLIT qui RUINE la Credibilite, l´Integrite & la Sincerite de l` »Occident de la Langue Fourchue » qui PRECHE les Lumieres, Voltaire & »Nos Valeurs » et qu´ il PIETINE aussitot avec la PALESTINE!

    Asyar
    9 octobre 2022 - 11 h 03 min

    Leurs agendas de poux les tics, à la poubelle ou la déchèterie, au choix…

    Abou Stroff
    9 octobre 2022 - 10 h 51 min

    « L’arrogance sans borne affichée par Elisabeth Borne dans deux supports médiatiques algériens transparaît également par le choix des sujets traités : les questions mémorielles, le Sahel et l’énergie, mais pas un mot sur la situation cataclysmique qui prévaut dans l’Hexagone, pas une question sur le soutien incompréhensible au plan illégal d’autonomie proposé par le régime de Rabat, pas une allusion aux graves atteintes quotidiennes aux droits humains par l’armée israélienne en Palestine, pas un clin d’œil sur la situation en Libye induite par l’intervention militaire française aux côtés de milices islamistes libyennes chaperonnées par l’inénarrable Bernard-Henri Lévy, pas une parenthèse sur les attaques enragées d’agents algériens au service de la DGED et de la DGSE contre l’Algérie à partir du territoire français. » conclut A. S..

    je pense que tout est dit dans cette conclusion-synthèse qui mérite d’être lue et relue par nos augustes dirigeants.

    il s’agit donc, pour nos augustes dirigeants, d’adopter une stratégie qui contrecarre au mieux l'(ex?) puissance coloniale dans ses projets impérialistes et les tactiques qui enfonceront, encore plus l’économie moribonde de fafa dans la gadoue au sein de laquelle elle se débat au moment présent.

    en termes crus, il faut que nos augustes dirigeants arrêtent d’attendre des flatteries des représentants du grand capital français et se mettent à défendre, bec et ongles, nos intérêts bien compris qui sont, généralement aux antipodes des intérêts de fafa.

    PS1: quant à l’ahurissante condescendance qu’exhibent les dirigeants de fafa à l’égard des dirigeants algériens, il n’est nul besoin de sortir d’Oxford pour comprendre que si ahurissante condescendance, il y a, elle est due à 100% au complexe du colonisé qu’exhibe une grande majorité de nos compatriotes et certains de nos augustes dirigeants à l’égard de fafa, leur mère nourricière.

    PS2 : tout le monde sait que la venue d’une partie du gouvernement français en Algérie a pour objectif essentiel de nous gruger et de nous utiliser comme support à une revitalisation de l’économie moribonde de fafa.
    La balle est donc dans le camp de nos augustes dirigeants. Quant au dirigeants français, nul ne peut les blâmer de défendre le grand capital français.

    Luca
    9 octobre 2022 - 10 h 21 min

    Oh elle elle n’est pas intelligente, c’est une femme de gauche facho qui n’est même pas capable de moderniser le mali ahahahaha, et cela depuis 70 ans quand même…, c’est une perte de temps pour lintelligence des personnes de ce type, c’est du gachis pour la fiesta, des sans dieu éternels

      Anonyme
      9 octobre 2022 - 15 h 47 min

      L art de venir prendre et faire croire qu on va donner.
      Cet art, les Français le pratiquent à merveille avec nous les Algériens, comme avec les Africains en général.
      Y’a sidi, si on a besoin de partenaires pour développer notre pays, ce n est surtout pas avec la France. Soyons logiques.
      Les français veulent plutôt nous voir sous développés pour satisfaire leur haine envers notre pays et démontrer au monde, que sous la France, c était beaucoup mieux, parce qu on est incapables sans la France comme maître des lieux et des Algériens.
      Il faut dire qu il y a, malheureusement des Algériens qui ont pensent, contre toute logique que la France et l Algérie sont faites l une pour l autre et aident ainsi la France dans ses projets maléfiques en Algérie.
      Mais bon dieu, combien de pays existent il dans ce monde et pourquoi notre boussole s est arrêtée sur la France !?
      Y’a khouya Tebboune, avec Macron, bonjour bonsoir, ça devrait suffire et ceci, juste parce qu on a des compatriotes qui vivent là-bas, sinon walou, koul washed fi trigou!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.