Le mensonge des tribus berbères judaïsées

juifs juifs d’Afrique du Nord
Les tribus berbères judaïsées d’Afrique du Nord n'existent pas. D. R.

Une contribution de Khaled Boulaziz – «Je suis un juif berbère.» (Eric Zemmour.) De nos jours, un certain nombre de gratte-papiers affublés de titre d’«historiens» ont concocté à des fins non-avouées une élucubration, fruit de leur esprit malade, une prétendue existence de tribus berbères judaïsées d’Afrique du Nord, résumée comme suit : nombreuses étaient les tribus berbères qui seraient converties au judaïsme avant l’arrivée de l’islam au Afrique du Nord au cours du VIIIe siècle ; les juifs qui vécurent en Afrique du Nord au cours des derniers siècles sont les descendants en partie de ces prosélytes berbères.

En premier, ces afféteries ne tiennent pas du fait qu’aucun grand texte juif disponible écrit avant le XXe siècle ne fait référence à cette supposée conversion massive des Berbères d’Afrique du Nord au judaïsme. D’autre part, un nombre d’auteurs musulmans de l’époque fournissent des informations qui peuvent être pertinentes, directement ou indirectement, pour la problématique du second énoncé cité plus haut.

La première référence vient de la plume d’Al-Idrîsî, géographe arabe du XIIe siècle, qui mentionna l’existence dans l’Antiquité de tribus juives en Afrique du Nord. Un autre auteur, Ibn Abî-Zar qui vécut durant le premier quart du XIVe siècle rapporte qu’à l’époque de la fondation de la ville de Fès à la fin du VIIIe siècle, deux tribus berbères Banû Zanâta, vivaient dans la région de Fès, dont l’une était composée de musulmans et un autre de chrétiens, de juifs et de païens.

A noter qu’aucun de ces deux auteurs ne parle de prosélytes. Leurs textes ne sont pertinents dans ce contexte que dans la mesure où ils font référence non pas à des juifs individuels, mais à des membres de tribus professant le judaïsme.

Le troisième auteur, Ibn Khaldûn (1332-1406), historien avéré de cette partie du monde mais qui, pourtant, resta prudent sur ce fait. A peine s’il avança le récit des Jarâwa, peuple des monts des Aurès (aujourd’hui dans l’est de l’Algérie), et celui des Nafûsa (aujourd’hui à l’ouest de la Libye), des Fandalâwa, Madyûna, Bahlûla, Ghayâta, et Banû Fazâz (tous du Maghreb occidental, présentement le nord-ouest de l’Algérie et du Maroc).

Juste avant l’arrivée de l’islam, les Berbères du Maghreb oriental et occidental professaient la religion chrétienne. Ibn Khaldûn narra également l’histoire d’une femme, surnommée Al-Kâhina, la reine des Jarâwa (une des tribus précitées) qui fut l’élue de sa tribu parmi d’autres tribus berbères qui étaient chrétiennes et en partie païennes.

D’autre part, les recherches récentes en linguistique montrent que l’origine berbère d’un prénom et de plusieurs dizaines de patronymes juifs du Maroc, ainsi que de quelques patronymes de l’est de l’Algérie est indubitable.

Pourtant, la géographie de ces noms berbères utilisés par les juifs correspond parfaitement à la géographie de l’implantation des groupes de populations musulmans berbérophones en Afrique du Nord.

On sait aussi qu’à l’époque moderne, des juifs vivaient dans les territoires en question. En conséquence, ces noms sont apparus dans les communautés juives qui utilisaient un idiome berbère comme langue vernaculaire.

Rien n’indique que ces patronymes existaient déjà au Moyen-Âge. Tous les arguments onomastiques suggérés par les partisans de la pseudo-théorie des judéo-berbères tentant de lier ces noms – et de nombreux autres, en réalité sans rapport avec les Berbères – aux prosélytes berbères du judaïsme, sont indéfendables.

Il est juste de conclure que les deux énoncés de la pseudo-théorie des judéo-berbères sont simplement insoutenables. En fait, l’un d’eux ou même les deux à la fois ne sont que des contrevérités éhontées. En essence et cela pour raison citée : les arguments onomastiques considérés par divers historiens comme des «corroborations» de cette pseudo-théorie sont simplement des élucubrations.

Aujourd’hui, nos connaissances concernant la première hypothèse de cette pseudo-théorie ne sont pas significativement plus riches que les informations connues d’Ibn Khaldûn au cours du XIVe siècle.

En effet, aucun élément historique, archéologique, linguistique ou onomastique n’a été découvert depuis son époque qui corroborerait l’existence de tribus berbères judaïsées en Afrique du Nord ainsi que leurs noms exacts.

Et qui plus est, aucune information en notre possession ne permet d’affirmer que certains prosélytes berbères du judaïsme doivent ou non être comptés parmi les ancêtres des juifs ayant vécu en Afrique du Nord au cours des derniers siècles.

Et il n’est pas sans intérêt ici de rappeler que La Revue africaine, parue en 1859, avait publié un rapport de l’interprète militaire Alphonse Meyer titré «L’origine des Kabyles selon la tradition orale et les connaissances locales» et dans lequel il s’était basé sur les témoignages des aînés respectés de la région qui affirmèrent avoir la conviction d’être d’origine arabe, à l’exception de la tribu des Fraoussen qui serait d’origine perse.

Enfin, la considération du corpus des prénoms et des particularités linguistiques des dialectes judaïques témoigne fondamentalement, et sans équivoque, de l’absence du substrat culturel berbère dans ce corpus et les idiomes en question.

Et finalement, le judaïsme en tant que religion a banni le prosélytisme, se considérant comme la propriété des juifs, transmis par parenté.

Cette divagation historique concernant les juifs d’Afrique du Nord, gribouillée par des écrivaillons ressemble beaucoup plus à de la littérature fantaisiste qu’à de l’érudition intellectuelle, relevant à la limite d’une falsification intentionnelle. Une conjuration où la majorité de ces faussaires de l’histoire excelle.

Jadis, les chantres du colonialisme ânonnaient que les Gaulois furent nos ancêtres. Aujourd’hui, ces nouveaux faux mages bêlent à tue-tête la perfidie de leur pharisaïsme sur les prétendues tribus berbères judaïsées d’Afrique du Nord.

K. B.

Comment (36)

    Lahouaria
    3 novembre 2022 - 0 h 20 min

    en 2012 je suis partie en Algérie et j’ai trouvé dans une ruelle près de notre maison deux petits enfants voisins qui jouaient en déchirant les pages de beaucoup de livres anciens, trop dommage, j’en ai choisi un et je leur ai donné de l’argent 50 DA chacun, ils étaient contents, j’ai amené ce livre déchiré avec des ciseaux, en France, Ce livre est une mine d’or, sur l’Algérie avant la colonisation et pendant, datant de 1800, je n’ai pas retrouvé son auteur, il doit être un chercheur scientifique, qui en venant en Algérie a écrit ce petit livre en répertoriant toutes les régions d’Algérie.. La Kabylie, Chaouia, Alger,
    Je souhaite expertiser ce livre et retrouver le même. Car ce livre témoigne que l’Algérie est un grand pays avec différents peuples autochtones qui vit dans des villes, y’avait dest dessins de mosquée, palais et oasis du Sahara que les nostalgiques de l’Algérie Française reniaient que le Sahara que c’est De Gaules qui l’a donné à l’Algérie.
    J’espère retrouver son auteur et racheter le même et le mettre en ligne pour que racistes se taisent.

    Sprinkler
    1 novembre 2022 - 12 h 00 min

    Ne faudrait-il pas plutôt parler de « tribus juives berbèrophones »…Pour autant que ces juifs aient été assez nombreux et puissants pour se constituer en tribu en Afrique du Nord, dans le sillage des conquêtes phéniciennes et de leurs comptoirs…

      Raïna
      1 novembre 2022 - 13 h 10 min

      Exactement

        souak
        2 novembre 2022 - 15 h 32 min

        Pourquoi faire confiance à Meyer affirmant que le peuple d’Afrique du Nord soit arabe et perse en niant le fait que la péninsule arabique est un désert peu peuplé de bédouins qui en aucun cas ne peut venir peuplé une région au climat plus tempéré et donc favorable à l’accroissement démographique. L’Afrique du Nord comme toutes régions du pourtour méditerranéen ont une histoire similaire concernant le développement des religions monothéistes. Faite un tour à Tementit près d’Adrar vous trouverez un des plus vieux cimetière juif en Afrique du Nord.

      Sprinkler
      1 novembre 2022 - 13 h 11 min

      Qu’Qu’il soit bien entendu que le postulat « tribus juives berbèrophones » ne doit pas être compris par la peste sioniste comme un motif de revendications territoriales ! A Cette vermine pourrait bien saisir l’opportunité pour étendre son cancer…

      Dellali
      1 novembre 2022 - 21 h 05 min

      Le judaisme est la première religion monothéiste, vient ensuite le christianisme et l’Islam qu’on le veuille ou pas. Le problème est plus l’être humain plutôt que la religion ou la race.
      Nos ancêtres ne juraient-ils pas par « Djmaa liman » ? c’est à dire en respect aux prophètes et hommes de foi de ces religion sans distinction aucune.
      Tout bien qu Dieu donne est perverti par l’homme, voyez c qui se passe en Algérie avec ces nouveaux araboislamobaathistes dont on ne sait à quel saint ils se vouent.

    LIES AMOKRANE
    1 novembre 2022 - 11 h 35 min

    J’ai eu la chance, il y a quelques années, de tomber sur une dame d’un âge certain. Elle m’a expliqué qu’elle est juive marocaine. OK.
    Ma curiosité m’a poussé à lui demander si elle était  » juive berbère » ? Elle m’a répondu, telle une connaisseuse mieux que quiconque, que cette notion n’existe que dans l’esprit de certains ignares qui ne veulent pas admettre « LA vérité » historique qui est la suivante;
    « …, le Judaïsme n’use pas de prosélytisme pour recruter et admettre des gens d’autres religions ou même non croyants, dans leurs rangs ». Elle poursuit en affirmant avec certitude que « ceux qui se disent ne sont en fait que des berbères qui ont côtoyé des juifs durant des siècles en Afrique du Nord. Et sous influence de l’idéologie colonialiste, ils ont pris cette dénomination qui ne se base sur aucun fait historique ni même biologique.
    Elle réaffirme le principe judaïque (bien connu chez les musulmans) que la descendance et la filiation dans la lignée juive se transmet par la mère exclusivement. Il s’ensuit alors qu’on ne peut pas être juif et berbère à la fois.
    Si on est juif c’est que notre mère est juive du premier ancêtre à ce jour.
    Si on se dit berbère c’est que nous avons probablement des racines séculaires d’Afrique du Nord , sans pour cela, ignorer que nous pouvons être des métisses sans le savoir avec d’autres populations qui ont côtoyé ces berbères (l’Afrique du Nord étant un espace géographique qui a subi plusieurs invasions au cours de son existence).
    En définitive, dit-elle, « la lignée juive est impénétrable pour les , c’est-à-dire des non juifs.
    Je dirai pour ma part que : soit on est berbère, soit on est juif mais on ne peut pas être les deux à la fois car les juifs n’acceptent aucun non juifs dans leur religion sauf s’il prouve que sa mère est bel et bien juive. Or si tel est le cas il devient tout simplement juif et ne peut en aucun cas être berbère. Cette confusion, lourde de sens, a été soigneusement pensée et entretenue et même avalisée comme étant une stricte vérité (non prouvée !!!) par les ethnologues, au service du colonialisme français, qui avaient pour mission de connaître la « généalogie », la « sociologie » et « l’histoire » de l’Afrique du Nord et surtout de l’Algérie et du Maroc pour mieux les manipuler et les déculturer afin de les soumettre définitivement à leur diktat.
    Diviser pour mieux régner était appliquée depuis les premiers jours de l’affreuse colonisation française et ses conséquences sont vivaces jusqu’à présent.

      Et alors
      2 novembre 2022 - 8 h 36 min

      Nous savons cela depuis toujours sans avoir besoin (sauf pour les jeunes ce que je ne suis pas) qu’une « dame juive » nous le dise. Le judaisme au Maroc et en Algérie sont différents ! El Algérie il y a bien eu des mélanges très importants avec la population locale dans l’est algérien. je peux vous donner le nom de plusieurs tribus dont on dit qu’elles sont d’origine juive : des SERFATI, des HALIMI, ZERBIBE, … Mais il y en a aussi dans le Sud. Dans mon enfance j’ai vécu dans les quartiers de Constantine où vivaient des couples mixtes (hommes musulmans et femme juives) et cela n’avait aucune conséquence et ne posait aucun problème. Dans les années 30 et 40, mon père rencontrait des tribus nomades juives du cote de BOUSSADA , de MSILA, … Plus près de nous, la mère de SALIM HELLALI était juive (Chelbia) de la tribu des Ouled Djellal (à Coté de KHENCHELA) dans les Aurès. Je l’affirme et cela est vérifiable que la majorité des juifs d’Algérie sont venus bien avant les arabes et s’y sont installés, d’autres ont accompagné les arabes ( une partie est revenue après la reconquista, on les a désigné comme sépharades car sépharade désigne l’Espagne chez les juifs). Une partie des mes copains d’enfance sont juifs par leur mère il n’y a jamais eu de problèmes avec eux et dire qu’on est berbère et juif n’est pas incompatible, le parler et la religion ne sont incompatibles. On a toujours parlé des juifs arabes, des juifs polonais, russes, … Il suffit qu’on vive dans une région berbérophone, qu’on parle le berbère de père en fils, … et cela existé en Algérie et la colonisation française a tout broyé.
      Comme conclusion j’aimerai bien que quelqu’un sur ce site soit honnête et nous dise s’il a entendu parler de juifs berbères marocains qui ont des parents mixtes (musulman, juive ou musulmane, juif).

        dz
        2 novembre 2022 - 12 h 40 min

        le probleme c est quils ont trahis les algeriens a la premiere occasion le decret cremieux des algeriens quil cotoyaient depuis des siecles alors votre miellerie ne me touche pas les juifs vont trahiront un jour ou l autre verifie l histoire pour eux nous sommes des goys il ny que leur communaute qui compte si vous avez pas compris cela vous n avez rien compris

    Raïna
    1 novembre 2022 - 11 h 25 min

    Durant la colonisation française la france s’était fixée pour objectif d’effacer l’identité algérienne et elle a procédé d’ailleurs à un génocide identitaire en s’attaquant à notre histoire,notre culture,notre religion,à nos langues et différents dialectes…et c’est l’islam qu’on le veuille ou non qui nous a permis de maintenir notre identité.

    La france a tenté de semer la division entre berberophone et arabophone et a créé la kabylie,une région qui a durement souffert de cet endoctrinement coloniale et qui a été victime par la suite d’une certaine forme de prosélytisme.
    La manipulation, l’ignorance et la méconnaissance de sa propre histoire ont poussé certains néo-convertis au christianisme et au judaïsme…

    Durant les années 2000 l’église anglicane à travers certaines pseudo-ONG et associations culturelles à menée une vraie campagne d’évangélisation en kabylie en promettant monts et merveilles et obtention de visas pour tout nouveau converti.

      dz
      1 novembre 2022 - 13 h 05 min

      malheureusement vrai ce que vous dites faut ce reconcilier avec notre histoire il y a du chemin mais cest possible l islam a ete le socle salvateur qui a permis de preserver notre histoire millenaire

    Anonyme
    1 novembre 2022 - 10 h 55 min

    Enfin quelqu’un qui démonte ce narratif mensonger à but non avoué. Merci. Bon 1er novembre à tous.

    La France EST plus d'origien ARABE que le nord de l'Afrique serait soit disant Gaulois ou ...
    1 novembre 2022 - 8 h 37 min

    … »Judaïque », Prenant par exemple le cas de la ville de « Ramatuelle » (رحمت الله ) dont le nom Arabe a été francisé et laissé à la postérité par les Sarrasins de passage à l’époque de la présence des Arabes justement dans la dite ville du … Sud de la France !!

    Salim Samai
    1 novembre 2022 - 8 h 10 min

    Les Juifs sont comme Dieu, les Pharaons, le General De Gaulle & R.Reagan. TOUS les INVOQUENT! Chacun POUR SON RECIT, ses Interets & son Histoire qui VARIE avec le Temps!

    Recemment sur le Figaro quelqu´un disait (« Dieu existe t-il? »): « Israel est un ANACHRONISME dans un monde á MULTIPLES IDENTITES. » Juste! Il y a 3 « Nations » de la Tribu & la Religion: Israel, S.Soudan & le « Kurdistan » dont BHL est l`ambassadeur!

    Au Congres de Bale des JUIFS AVERTISSAIENT deja (N.Z.Zeitung) sur le DANGER de l´EXCEPTION! TOUTES les autres Nations sont des AMALGAMES de DIVERSES TRIBUS! Les RELIGIONS, auss; d´ou le Sage PUISE dans la Soura qui BATIT & l`Idiot dans la Soura qui DEMOLIT!
    Ses ennemis l´ASSSISTENT volontiers!

    Benali
    1 novembre 2022 - 7 h 29 min

    Il y a eu au cours du premier millénaire des juifs qui ont accompagné les Phéniciens lors de leur installation en Afrique du Nord. Ils sont venus de Palestine soit à cause de conflits avec d’autres ethnies, soit pour d’autres raisons. Une colonie s’est installée à Tamentit au sud d’Adrar où subsiste une de leur forteresse. Ils se sont spécialisé dans le commerce car cette région était sur la route des caravanes circulant entre l’Afrique noire et l’Afrique du Nord et qui transportaient l’or et les épices. Ils sont restés assez longtemps mais ont fini par être chassés par un leader religieux musulman. Une partie d’entre eux se sont réfugiés à Tlemcen

    Tin-Hinane
    1 novembre 2022 - 2 h 25 min

    Les juifs répètent leurs mensonges éhontés en boucle, ça reste des mensonges. Les berbères d’Algérie furent d’abord chrétiens et ensuite musulmans points barre. Ils ont recueilli les juifs venus d’orient d’abord et ensuite ceux qui étaient chassés d’Espagne. Cela étant dit, combien même nous serions assez bêtes et complètement ignorants de notre propre histoire et qu’ils auraient raison (ce qui n’est pas le cas) je dirai: et alors ? Ils cherchent une nouvelle Palestine et ils essaient de se convaincre qu’il leur suffirait d’exprimer leur envie de posséder une terre pour que l’occident la leur offre.
    Juste pour avoir une idée de leur folie, les juifs séfarades originaires d’Andalousie ont obligé l’Espagne d’aujourd’hui à leur octroyer la nationalité, ils veulent tous les pays du monde. Quelle bande de cingles !

    Bientôt !! ils diront que l'Algérie leurs appartenaient.
    31 octobre 2022 - 22 h 59 min

    Plus grands falsificateurs qu’eux dans toute l’existence l’humanité ça n’existe pas.

    Elephant Man
    31 octobre 2022 - 22 h 47 min

    Pour reprendre @Sprinkler «sionistes et faux profils les 2 faces d’une même pièce».
    Zemmour est né de parents Algériens de confession juive.
    1) Contribution AP « Le secret enfin levé : le Maroc n’a pas aidé les juifs mais les a «livrés» à Vichy »
    https://www.algeriepatriotique.com/2022/06/26/le-secret-enfin-leve-le-maroc-na-pas-aide-les-juifs-mais-les-a-livres-a-vichy/
    dont j’extrais :
    1. ..«la vérité est pourtant loin de cette fresque romancée dont l’objectif est de présenter le royaume du sultan Mohamed V comme le seul pays à avoir véritablement épargné à ses juifs la lâcheté vichyste».
    Les décrets royaux anti-juifs signés par Mohamed V sans la moindre résistance :
    le premier interdit explicitement aux juifs marocains l’accès à la fonction publique, y compris à l’enseignement ; le deuxième interdit aux juifs marocains l’exercice d’un grand nombre de professions dans les domaines de la finance, du journalisme, du théâtre et du cinéma, ainsi que les fonctions d’avocat et de médecin tandis que le troisième ordonne aux juifs marocains de quitter leurs domiciles en ville nouvelle pour réintégrer les mellahs des médinas, populaires et exigus.
    2. Le mensonge est «fortement relayé» en France, …. «propagande officielle tendant à présenter le grand-père de l’actuel roi comme le sauveur des juifs marocains» et «épaulé par une poignée d’intellectuels, responsables politiques et journalistes proches du palais», au premier rang desquels l’inénarrable BHL qui, dans une chronique publiée dans Le Point en 2016, «fait l’éloge de l’actuel roi du maroc en le présentant comme le petit-fils du sultan qui, en 1942, fit honte à l’Etat français en se solidarisant avec les juifs du protectorat».
    Je reprends pour l’occasion @Etoile d’Amour : 28/09/21 :
    Bonjour,
    Il est temps de remettre la mosquée au milieu du village, ou certains(es) sur ce site même traite le peuple marroki de peuple « frère »??
    Je rappelle par ces quelques lignes que la peuplade d’esclaves jubilait pendant la décennie noir et profitaient de nous pour d’une part ne jamais criminaliser le massacre (qui ne dit mot conscent) et d’autre par y participer.
    La troisième voie étant de se mettre en avant notamment en Europe avec les faux jetons marroki nous traiter de terroristes, se prétendre des gens civilisées alors que ce ne sont que des misérables et réclamer également un pseudo retour d’une pseudo aide de la monarchiotte pendant notre révolution.
    L’histoire nous enseigne que ce ne sont que des traîtres et assassins, donc de grâce éviter des mots de frère et soeur ou gardée les pour vous .
    Nous n’avons pas à endosser ce fardeau pour quelques couples ayant quelques intérêts avec la monarchiotte en jouant du sentimentalisme .
    J’espère que ces quelques lignes vous feront ouvrir les yeux.
    PS: un débat est lancé pour debaptiser le boulevard m6 pour lequel il faut y adhèrer en masse..
    Bonne journée.
    Et @Abdelfatah
    28 septembre 2021 – 12 h 02 min
    @Etoile d’amour 28 septembre 7h36.
    Petite correction concernant la fin de votre commentaire. Je pense que vous vouliez parler du boulevard Mohamed 5 et non de celui de m6. Merci.
    2) Contribution AP la vôtre 😉 « L’histoire de l’Algérie expliquée à Benjamin Stora : les massacres du 8 Mai 45 et les milices juives »
    https://www.algeriepatriotique.com/2021/02/03/lhistoire-de-lalgerie-expliquee-a-benjamin-stora-les-massacres-du-8-mai-45-et-les-milices-juives/
    3) Contribution AP « La marocaine Belkacem «infiltre» les milieux berbéristes algériens en France »
    https://www.algeriepatriotique.com/2017/09/15/belkacem-berberistes-algeriens/
    En cette veille du 1ER NOVEMBRE date au combien symbolique ALLAH YARHMOUM à nos compatriotes martyrs Algériens lâchement assassinés dans l’exercice de leur fonction acte TERRORISTE ABJECT D’UNE LÂCHETÉ INNOMMABLE par la narco-terroriste-pédophile-monarchie en territoire Sahraoui encore faut-il le souligner et rappeler.

      Fodil
      1 novembre 2022 - 7 h 56 min

      Salam, bonjour cher @Elephant Man. J’espère que vous allez bien.

      Je vous souhaite une bonne journée.

    Anonyme
    31 octobre 2022 - 21 h 07 min

    Ce n’est pas une pure coïncidence mais tout simplement la suite d’un programme concocté et tracé par la synagogue des banquiers. C’est pour créer des troubles au sein des pays d’Afrique du Nord et le pays le plus visé dans ce cas précis c’est comme de bien entendu L’ALGÉRIE et la convocation de Ferhat Mhenni à tel-aviv n’est pas n’est pas du tout du au simple hasard. Mais comme le disait le Professeur Jacques MONNOT : le hasard et la nécessité.
    Je vous renvois sur cette question à l’interview de Monsieur Jacob COHEN une personne de PAIX et très respecté qui affirme en tant qu’ISRAELITE PROGRESSISTE qu’israël et le mossad n’aime ni les arabes ni encore moins les berbères….. (son interview existe encore sur A.P. et que tout lecteur assidu d’A.P. peut toujours consulter).
    Alors que Bibi (Ben Yamine NETHANYAHU) a affirmé, avec force, que l’on détruira l’Algérie par le problème des berbères kabyles selon ses propres propos.

    Anonyme
    31 octobre 2022 - 21 h 05 min

    Voila une excellente analyse scientifique,historique,intellectuelle a suivre:
    https://www.youtube.com/watch?v=rIPqdowN5DE

    Brahms
    31 octobre 2022 - 20 h 44 min

    Il y a énormément de mensonges dans les histoires de juifs.

    Luca
    31 octobre 2022 - 20 h 20 min

    Oui mais là ça ment vingt quatre heures sur vingt quatre, cest le diable medjoul boulettes et tajine. Ça ment même sur dieu , c’est a dire sur la création reçu, et pour ne pas que ça se voit ça met en avant les LGBT et le changement de critères humain…, Jusqu’à ce que ça finisse par disparaître dissous dans les impossibilités, là bientôt ça commence dans 3 mois

    Adhrar DZ
    31 octobre 2022 - 18 h 42 min

    Berbère TV avait invité Zemmour pendant sa compagne électorale, pour appuyer ce mensonge. D’ailleurs, certaines rues portent les noms de certains chanteurs pour faire croire qu’ils étaient proches dans le passé lointain. Peut-être, ils sont proches aussi de Chichnaq . شيشناق

      Elephant Man
      31 octobre 2022 - 22 h 49 min

      @Adhrar DZ
      Effectivement, le MAK = QG à Paris et formation par le mossad à meknès chez la narco-terroriste-pédophile-monarchie.
      Rappelons que les Autorités Algériennes ont émis un mandat d’arrêt international contre les TERRORISTES DU MAK ET DE RACHAD.

    MohDu12
    31 octobre 2022 - 18 h 40 min

    En tout cas la grande majorité des Berbères sont musulmans. Point barre.
    Quant à ces ecrivaillons pseudo historiens, parce qu’ils n’assument pas leurs origines, ils se disent juifs histoire de plaire à leurs nouveaux maîtres sionistes.

      DZ
      31 octobre 2022 - 23 h 46 min

      nous avons rien a voir avec les juifs nj sepharade ni walou ni de pres ni de loin ils sont venus en algerie se greffer aux arabo berbere c est tout la preuve leur trahison au cote de la france ethniquement rien du tout berbere tv cest de la daube hypocrite anti patriote par excellence reste de harkis et surtout sioniste

    Ferid
    31 octobre 2022 - 17 h 41 min

    Excellents éléments rappels !

    Les berbères ont accueilli ces gens venus d’ailleurs au lendemain de la destruction du temple de Salomon ( vers 50 avant JC) … Ils les ont aidé à s’installer et à s’implanter sans leur demander quoi que ce soit si ce n’est de ne pas faire de vague. Le vivre en bonne intelligence est venu de cette acceptation. Le reste comme vous le dites n’est que rocambolesques masturbations de quelques égarés qui n’ont plus d’identité.

    Anonyme
    31 octobre 2022 - 17 h 23 min

    Un mensonge historique…tout a fait…leur strategie ce sont les manipulations de la veritable histoire de l humanite…Semer le doute et les contres verites…il y a des livres surtout ceux des bibliotheques anciennes des eglises qui retracent les verites sur la vie berbere en Afrique du nord avant l arrivee des arabes …Les juifs en grande partie sont arrives en Afrique du nord venants d europe et fuyants les pogroms en Europe…ils n ont ete que des refugies parmi les peuples arabo-berberes…

    dz
    31 octobre 2022 - 17 h 14 min

    a mon avis les juifs sont simplement d origine sepharade d espagne chasses par la reconquista espagnole en 1490 DE NOTRE ERE ils se sont intalles au maroc en algerie en tunisie et en turquie ils se melanges aux berberes et aux arabes mais ne sont pas de souches berberes certainement pas millenaire j ai cherche a la bibliotheque nationale et cette version me semble la plus judicieuse

      Question
      1 novembre 2022 - 6 h 49 min

      Hum hum, vous devriez bien lire … pour vous faire une idée.
      Le surnom Kahina a été donnée par les arabes à la reine des Jerawa , Dihya.
      Beaucoup d’algériens ont des parents (souvent des femmes) qui sont juifs. Dans ma famille il y en a et je suis de l’est algérien (intérieur). La mère de Salim (Shlomo) Hellali est juive (Chelbia) de Ouled Jellal à coté de Khenchela. Voici un lien sur une interview exceptionnelle où il le dit : https://www.youtube.com/watch?v=ijhJcl3xPt0
      D’autre part, les juifs qui vivaient en Algérie viennent du Moyen-Orient depuis des millénaires (comme en Tunisie ou encore au Maroc, en Libye, …) seule une partie a suivi les arabes en Espagne et ensuite (une partie seulement) retournée en Afrique du Nord (ou elle a retrouvé certains autres juifs). Les berbérophones algériens n’étaient vraiment pas tous chrétiens et Saint-Augustin (berbère romanisé catholique) les a combattu en les affublant du qualificatif « circoncellions » (pillards autour des villes). Vous avez beaucoup de choses à apprendre vraiment. Ibn Khaldoun (un arabe originaire du Yémen) qui affirmait que la Kahina était « juive » n’avait peut-être pas tort mais il utilise juste le surnom péjoratif « Kahina », au lieu d’utiliser son nom berbère ! Bien évidemment, car elle s’est opposée à l’avancée des troupes arabes.

        Anonyme
        1 novembre 2022 - 11 h 37 min

        Combien même et alors?
        Qu’ils aient tort ou raison cela ne change en rien le fond de l’affaire. Peu importe ce qu’ils ont été ou pas été il y a 3000 ans. Les juifs ont trahi d’une manière abjecte les algériens (berbères et arabes confondus), ils ont même formé des milices contre le peuple algérien pendant la guerre de libération. Ce peuple qui les a recueilli et parmi lequel ils ont vécu tranquillement sans jamais être persécutés comme ils l’étaient en Europe et au Maroc.
        Ce sont des gens malhonnêtes et haineux ils n’aiment perso même pas eux mêmes.

          Question
          2 novembre 2022 - 8 h 48 min

          C’est un point d’histoire c’est tout et n’a rien à voir avec une polémique que vous tentez de susciter. J’aimerai bien vous voir dire la m^me chose vis à vis des autres arrivants du Moyen-Orient que sont les phéniciens, lesquels n’existent plus en termes de groupes sociaux, mais ils forment le substrat des populations de l’est algérien. Saint Augustin disaient , à propos de la population d’Hippone « ils se disent cananéens ».
          Pour résumer, je parle d’Histoire et vous parlez de petites histoires, c’est ce qui diffère.

        dz
        1 novembre 2022 - 13 h 40 min

        les juifs sepharade etait present en espagne bien avant l arrive des musulmans

        killy
        3 novembre 2022 - 13 h 49 min

        cest aussi simple que ca
        chassez despagne et du reste de leurope nous les avons betement acceuillis….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.