Que le 1er novembre 2022 rappelle au monde entier que la Palestine vivra !

Palestine SA
La Palestine vivra. La Palestine retrouvera ses terres. D. R.

Une contribution d’Ali Akika – Les chefs d’Etat membres de la Ligue arabe sont réunis en Algérie, capitale Alger (1). Voici une occasion qui s’offre à eux pour clamer leur soutien, sans marchander, à la cause de la Palestine, capitale Al-Qods. Un soutien bienvenu le jour anniversaire du début de la lutte de libération de l’Algérie, où il y a, soixante-six ans, se déroulait la Bataille d’Alger qui porta la voix du pays au sein même de l’ONU. Aujourd’hui, dans les Casbah de Jénine et de Naplouse, le peuple palestinien résiste aux assauts d’une armée d’occupation se nourrissant de l’illusion que la force mécanique peut vaincre les rêves qui habitent l’âme de la Palestine.

Cette terre, ce pays, son peuple, son âme ne doivent plus souffrir de solitude, des pièges, des erreurs, des complicités qui ont jalonné leur combat. L’histoire témoin intraitable de la vérité enseigne qu’elle ne connaît pas de hasard mais enregistre dans ses livres les succès et les échecs, sans oublier les rendez-vous ratés avec, précisément, l’histoire. Le peuple palestinien, la Palestine demandent, attendent, espèrent que le Sommet de la Ligue arabe du 1er novembre 2022 ne soit pas en déphasage avec la solidarité des peuples du monde arabe. Puisse cette date s’ajouter et renforcer celle du 1er janvier 1965 en Palestine où l’ennemi entendit les détonations du baroud, prélude de la lutte armée, celle du 13 novembre 1974 où la voix de la Palestine résonna à l’ONU, celle du 15 novembre 1988 où naquit l’Etat de Palestine ici même à Alger.

Que les 1er et 2 novembre 2022 rappellent au monde que la Palestine vivra, que son peuple, en hommes libres, retrouvera sa terre. Reconquérir sa terre comme l’a fait l’Algérie, un certain et mémorable 1er novembre 1954. Assurément, le peuple palestinien, à l’instar du peuple algérien, après une longue marche jalonnée de cris de douleur mais aussi d’espoir, concrétisa le rêve lové dans sa conscience. Oui, leur rêve se réalisera car, de nos jours, les peuples ne supportent plus d’être privés de dignité. Les bouleversements que connaît le monde sont un signe en direction de ceux qui privent les peuples de soleil, une invitation à ceux qui oublient que l’histoire n’obéit pas à un maître préoccupé uniquement par son confort matériel, par des plaisirs de la toute-puissance qui l’incitent à jouer au gendarme. Ce monde enfermé dans ses certitudes a tout intérêt à entendre le cri de la Palestine, à reconnaître ses droits nationaux exprimés par son président à l’ONU en 1974 qui appela l’auguste Assemblée des Nations unies «à ne pas laisser tomber de sa main le rameau de l’olivier de la paix».

Quoi de plus normal que le droit fondamental et légitime de ce peuple qui trouva en Mahmoud Darwich, le poète, qui témoigna et chanta sa Palestine, terre de prophétie qui aspire aussi à demeurer la terre de l’Olivier. A côté du poète, son peuple, toutes générations confondues, veille sur cet olivier depuis 1948. Chaque jour, les Palestiniens font face à ces colons venus de nulle part qui s’échinent à vandaliser leur terre. Vaine tentative d’effacer sa présence sur sa terre, illusoire objectif, cette terre a vu défiler tant d’armées qui ont fini par être chassées par les vents de l’histoire. Et l’olivier est toujours là, sentinelle vigilante sur une terre si bien nommée par leur poète national : «Sur cette terre, il y a ce qui mérite vie/Sur cette terre, se tient la maîtresse de la terre/Mère des préludes et des épilogues/On l’appelait Palestine/On l’appelle désormais Palestine/Ma Dame, je mérite la vie car tu es ma Dame.» (2)

A. A.

1- Titre d’un poème d’Anna Kréa, Colette Grégoire à l’état civil, est une des figures marquantes de la poésie algérienne durant la Guerre de libération. Elle est née à Batna le 14 mars1931, décédée à Alger le 6 janvier 1966.

2- Sur cette terre, titre d’un poème de Mahmoud Darwich.

Commentaires

    Elephant Man
    1 novembre 2022 - 17 h 31 min

    Excellente contribution et synthétique 😉 et perspicace.
    VIVE LA RÉSISTANCE PALESTINIENNE VIVE LA PALESTINE LIBRE VIVE LE POLISARIO VIVE LA RÉSISTANCE SAHRAOUIE VIVE LA RASD LIBRE QU’ALLAH VOUS PROTÈGE
    Ensuite, le sommet doit être l’occasion pour la PALESTINE de destituer la narco-terroriste-pédophile-monarchie de son emploi fictif : Retirer à la «kommandantur» des croyants la majesté du royaume des songes et mensonges pour reprendre @Sprinkler la « présidence » du Comité El-Qods →→→ outre l’hachouma internationale, c’est effectivement un PRÉREQUIS !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.