Hôpital algéro-qatari-allemand et extension du complexe de Bellara : lancement des projets

alg hôpital algéro-qatari-allemand
Abdelmadjid Tebboune et Cheikh Tamim Ben Hamad Al-Thani. D. R.

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, et l’émir de l’Etat du Qatar, Cheikh Tamim Ben Hamad Al-Thani, ont procédé, mardi à Alger, au lancement du projet de réalisation de l’hôpital algéro-qatari-allemand, et de celui portant extension du complexe de la société algéro-qatarie de sidérurgie dans la région de Bellara (Jijel), rapporte l’APS.

La cérémonie de lancement de la réalisation de ces deux projets a été organisée au Centre international des Conférences (CIC) d’Alger, en marge des travaux de la 31e session ordinaire de la Ligue des Etats arabes.

D’une capacité de 400 lits, cet édifice sera construit conformément aux normes internationales, en matière d’architecture hospitalière et de management.

Il devrait permettre la prise en charge de la majorité des cas et des interventions chirurgicales, notamment celles difficiles qui nécessitaient un transfert vers l’étranger.

Par ailleurs, un mémorandum d’entente pour la réalisation d’une étude de faisabilité pour l’extension du complexe de la société algéro-qatarie de sidérurgie dans la région de Bellara (Jijel) a été signé en février dernier à Doha.

Le document a été signé en marge de la visite d’Etat qu’avait effectuée le président Tebboune au Qatar.

Grâce à ce projet d’extension, la capacité de production de l’usine passera de 2 millions de tonnes à 4 millions de tonnes annuellement.

R. E.

Comment (15)

    Anti HOGRA SIONISTE
    2 novembre 2022 - 19 h 00 min

    Bachir Mohamed Lahsen
    Les milices de l’occupation marocaine au Sahara Occidental occupé bravent les femmes sahraouies sans défense.
    Même la fierté et la masculinité ne se retrouvent pas chez ces semi-hommes. Une femme crie alors qu’ils la battent et la traînent comme des chiens enragés.

    https://twitter.com/ml_bachir/status/1587769839392903169

    MALIKA
    2 novembre 2022 - 17 h 17 min

    Pourquoi pas 100% algerien ? Est il payant ou pour les riches seulement ?

      Anonyme
      2 novembre 2022 - 21 h 16 min

      Bonne question mais je pense pas que ce soit juste pour les riches mais que ce soit gratuit non ni pour les riches ni pour les pauvres et c’est pour ça qu il faut réformer la santé le logement le travail et bcps de choses en Algerie et même le pauvre entreguillemets doit savoir qu on a rien sans rien et qu il faut travailler et faire un petit effort mais au pire s abstenir de vouloir ressembler aux riches ou jouer le riche qd on a pas le sous . En France il y a aussi deux médecines deux écoles ect et ds chaque pays on a ces riches ces pauvres et ces profiteurs qui ces derniers font plus de grabuge finalement mais bon faut que l état puissent faire des infrastructures hospitalières ou autres écoles routes ect mais faut que tt les algériens y contribuent par l impôt ou par le travail qu on soit riche ou pauvres. Après ça peut se discuter et on a droit pas être d accord et c’est réciproque. Mais une chose est sûre il y a des pauvres et eux faut les soigner les accompagner et c’est à l état par son ministre à la solidarité nationale et celui de la santé et d autres se disent pauvres mais y ratona toi moi et le village entier par leurs argents dissimulés donc il faut contrôler qui est moujahidines et qu il est pas , qui est pauvre et qui ne l est pas idem pour les riches et ça c est aussi à l état par son ministre des finances et économies donc le trésor public algérien. Sinon tt ce qui se fait en Algérie est pour le peuple algérien en premier lieu sache le , l algérien n est ni le marocain ni le tunisien il n accepterait pas ce genre de sélection mais faut appeler un chat un chat et ds le monde entier on mélange pas les serviettes et les torchons, nous avons essayer en Algérie en mettant des algériens différents ds des co propriétés ou des immeubles, ça a été une catastrophe de vouloir en faire des serviettes ces torchons et les problématiques n ont pas cessé due aux incivilités violence et manque d hygiène oui les proprio ont perdu gros . Toi tu achètes ton appartement en peine citée ou zup en France à l époque c’était cosmopolite et peu d immigrants variés espagnol portugais Italien marocain algérien peu de tunisien et presque pas de noirs ds ces villes françaises et nouvelles mais mtn c’est plus le cas black et rebeux ou autres roumains et une centaine de nationalités du tiers monde ,l européen lui est parti il y a longtemps seul le français Jacou le croquant pauvre vivant du RSA et de petites combines ou être une nourrice, tu achètes un appartement ds ce contexte là ? Mais faut le dire ça aussi ?

    Anonyme
    2 novembre 2022 - 17 h 07 min

    C est très bien mais une réforme de la santé est nécessaire au pays, il faudrait construire des Hôpitaux publics dans les normes internationales et un management de qualités mais surtt organiser et planifier en fait c est ça le plus dur et que je crains le plus de nos personnels de santé y compris chirurgiens et secrétariat, restauration, hygiène surtt. Les algériens et Algériennes doivent aussi faire preuve de civisme et de respect car sinon j’ ai peur qu on est donné de la confiture aux cochons,. Prouvez moi que je me trompe j aimerai tant me tromper sur ça.

    Elephant Man
    2 novembre 2022 - 14 h 20 min

    Perfect ! Well done.

    Amin99
    2 novembre 2022 - 14 h 01 min

    Toujours en rapport avec notre sujet, les produits consommables et jeutables doivent être largement fabriqués en Algérie dans le but de réduire la facture d’importation, améliorer la qualité des prestations et lutter contre les pénuries.

    Par exemple les consommables utilisés en medecine générale, en soins dentaires ou en soins hospitaliers (blouses, gants, masques, gels,…), dans le secteur agro-alimentaire (emballages, colorants, concentrés…), dans l’administration (papier, stylos, cartouches d’encre..), dans l’automobile (filtres, pneumatiques, plaquettes..) et dans pleins d’autres secteurs tant la liste est longue, doivent être fabriqués localement.

    Le beau rôle revient au ministère de l’industrie qui doit travailler en étroite collaboration avec les services des douanes sur des listes de produits importées de large consommation, tout secteur confondu, afin qu’il definit la stratégie d’industrialisation du pays.
    A bon entendeur

      Anonyme
      3 novembre 2022 - 7 h 00 min

      C est le secteur prive,les petites et moyennes entreprises qui doivent relever les defis:frabriquer sur place ce dont on a besoin…et aux citoyens Algeriens de consommer de preference ce que nos entreprises produisent…et produisent ce que nous consommons….c est a dire proteger nos jeunes entrepreneurs de la concurrence etrangere surtout europeenne..

        Amin99
        4 novembre 2022 - 11 h 40 min

        Bien entendu, c’est aux PME de se développer et d’assurer la production.
        Le ministère de l’industrie est là pour définir la politique industrielle, les mesures incitatives et d’encouragement pour atteindre ces objectifs.

    Amin99
    2 novembre 2022 - 10 h 54 min

    C’est une très bonne chose. Le pays se doit de soigner ces malades chroniques chez lui avec toutes les compétences et les commodités nécessaires. C’est aussi l’occasion d’attirer nos talents établis à l’étranger pour qu’ils rentrent au pays.

    On construit aux standards internationaux, on recrute aux standards internationaux et on fonctionne aux standards internationaux.

    Le recrutement doit être à la hauteur des ambitions avec la sélection des meilleurs spécialistes, il faut arrêter avec le copinage, le piston et l’incompétence, un fléau largement généralisé qui gangrène notre société, favorise la médiocrité et tire le pays vers le bas. Notre pays souffre d’un déficit chronique de prestations de qualité.

    Ce sont d’abord les compétences qui font la réputation des hôpitaux étrangers, faisons en sorte que ce soit le cas chez nous.

    Ceci dit, la privatisation totale du système de soin n’est pas la solution, notre système de soin doit se réformer, se met aux standards internationaux et répond à l’attente de la population.
    Des bugdets conséquents doivent être alloués aux hôpitaux pour les moderniser et assurer leur bon fonctionnement et produire une certaine qualité de soins. La couverture sociale doit être à la hauteur pour tout type de prestation.

    L’Algérie, pays émergeant, riche par ses resources humaines et naturelles doit se donner les moyens pour atteindre ces objectifs, il faut qu’ils soient inscrits dans le calendrier des réformes et étalés dans le temps.
    A bon entendeur

    40 milles lits et non 400 lits que l'Algérie à besoin [email protected]
    2 novembre 2022 - 10 h 23 min

    C’est 100 hôpitaux comme celui-ci que l’Algérie a besoin.
    Avec le nombre de malades graves et moins graves et celles et ceux en prévisions qu’il y a en Algérie, c’est 40 milles lits que l’Algérie à besoin.
    Car j’ai la crainte que ce sera uniquement les gens riches, les personnalités, les relations qu’auront le privilège de se faire soigner dans cet hôpital.

      ZYRIAB
      3 novembre 2022 - 13 h 30 min

      Même si je suis d’accord que »c’est 40 milles lits que l’Algérie à besoin. » Qu’attends tu pour les construire ???Cette propension ç dénigrer tout ce que l’Algérie réalise sans se bouger toujours à donner des ordres stupides sans se rendre compte ni de la débilité de la proposition ni des réalités réelles de notre véritable situation C’est exactement ce que beaucoup déplorent que nous avons 45 milles médecins en France et personne ne fait rien pour les faire revenir attendant que ce soit les autres qui doivent faire Lui il ne fait rien juste il donne des ordres Tout le monde dort mais dés que l’Algérie réalise quelque chose Tout le monde critique et propose autre chose selon ses propres intérêts mais jamais dans les intérêts de tout le monde

    Anonyme
    2 novembre 2022 - 9 h 10 min

    Tout investisseur viable et toute cooperation positive avec transfert technologique sont les bienvenues…L Etat se doit de faciliter les modalites et la paperasse administrative pour les eventuels investisseurs et partenaires de la haute trechnologie …Imaginez vous que la grande Usine Tesla avait profité d’une procédure exceptionnelle lui permettant de lancer ses travaux avant même d’avoir un permis de construire définitif, grâce au soutien de la région qui compte beaucoup sur ce projet pour l’emploi. Avec ces quelques étapes grillées, Elon Musk pestait encore contre la lenteur de la bureaucratie allemande, qui ne lui avait pas délivré d’accord final. Malgre cela la cadence de ce site de production de 300 hectares devrait être élevée, puisque le constructeur espère produire environ 500 000 véhicules électriques chaque année.L Usine est totalement construite et a commence sa production grace a une procedure administrative ecceptionnelle…les autorisations administratives prendront le temps qu il faudra…mais ne seront pas un frein pour la realisation du projet d Elon Musk..Usine Tesla et Usine de Batteries.

      Abdelkrim
      2 novembre 2022 - 14 h 02 min

      Hamdoulillah ! Pour ce qui est de l’extension de l’usine sidérurgique et le doublement de sa production, c’est une bonne chose pour la progression du PIB hors hydrocarbures. Quand à l’hôpital, en plus de pouvoir soigner les algériens chez eux, ça permettra je l’espère de développer les compétences des chirurgiens algériens et pourquoi pas, voir d’autres établissements du pays, pratiquer ces interventions chirurgicales complexes. Inchallah

      Anonyme
      2 novembre 2022 - 19 h 24 min

      Precision il sagit de l usine tesla se trouvant au nord ouest de l Allemagne et proprietee du milliardaire Elon Must qui vient d acheter Twitter pour 44 milliards e dollars….

    Brahms
    2 novembre 2022 - 8 h 01 min

    Ces projets sont bons pour le pays,

    Il y a un début à tout, il faut que nos jeunes trouvent des débouchés dans leur pays pour avancer.

    Ces projets vont les servir mais il reste beaucoup à faire. L’Europe ne fera rien de bon pour nous et il faut profiter de la dette américaine de 30 000 milliards de dollars pour attirer le constructeur FORD qui pourrait satisfaire le marché algérien avec des projets multiformes.

    Enfin, pour éviter la corruption, les dessous de table et tout ce qui va avec, il faut signer des projets d’Etat à Etat sans passer par des intermédiaires et le paiement doit se faire de banque à banque.

    De cette façon, l’Algérie avancera vite sur le plan international et sera débarrassée de tous les bons à rien comme les Bouchouareb, Bedjaoui, Saadani, Kouninef et j’en passe qui ruinaient le pays à notre insu se fichant éperdument du sacrifice de nos anciens combattants dont les 220 guillotinés et les 20 000 déportés à Cayenne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.