S’extraire de l’hégémonie américaine

Biden Etats-Unis
Les présidents Joe Biden et Emmanuel Macron. D. R.

Une contribution d’Antoine Charpentier – Dans leur guerre contre la Russie, les Etats-Unis ont poussé l’Europe vers une crise économique et énergétique sans précédent. De nos jours, la situation s’aggrave en Europe puisque la guerre en Ukraine empêche les Européens d’avoir à bon prix le gaz russe et en même temps certains pays européens ont dû payer des prix élevés pour le gaz naturel liquéfié (GNL) américain. De ce fait, les Européens commencent à se demander s’ils ne sont pas devenus les victimes de la stratégie globale de Washington.

Les spécialistes estiment que le GNL coûte plus cher aux Européens que le gazoduc russe. Ce qui a poussé au mois d’octobre le président français, Emmanuel Macron, ainsi que le chancelier allemand, Olaf Schulz, à exprimer leur mécontentement face à la hausse des prix du GNL.

Il convient de préciser qu’il y a quelques années, le président Donald Trump souhaitait vendre le GNL américain aux pays européens, en voulant les forcer à investir des sommes colossales afin d’aménager certains ports à cet effet. Ce fut l’Allemagne sous la gouvernance de la chancelière Angela Merkel à l’époque qui refusera, au nom de toute l’Europe et en tant que première puissance économique de l’Union, les propositions du président Donald Trump. Cependant, un versant de la guerre en Ukraine a comme objectif de mettre à genoux l’Allemagne qui importait environ 60% de son énergie de la Russie, via le Nord Stream 2.

Certains dirigeants européens craignent que le conflit en Ukraine conduise à une hégémonie économique américaine et à un affaiblissement de l’Union européenne, à l’heure où l’Europe approche d’un hiver rigoureux avec des prix de l’énergie élevés, une forte inflation et une éventuelle récession, certains Etats membres de l’Union européenne partageant le désir de plafonner les prix de tous les types de gaz, et non les petites quantités qui proviennent encore de Russie.

La crise en Ukraine met en quelque sorte l’Europe à la croisée des chemins : soit continuer à suivre les Etats-Unis, soit empêcher Washington de profiter de la situation actuelle. Cependant, les forces politiques en Europe qui se réclament de l’opposition et se qualifient comme souverainistes n’agissent pas de manière significative afin de tenter de s’extraire de l’hégémonie états-unienne sur les pays européens. Enfin, il semble que les Etats-Unis essayent de profiter des troubles en Europe afin de transformer cela en une opportunité.

Début octobre, William Moloney écrivait dans The Hill qu’il y a, depuis la crise ukrainienne, de réels signes d’effondrement probable à l’avenir de l’OTAN. La scission entre les pays de l’OTAN s’aggrave à mesure que les problèmes économiques augmentent au sein de l’alliance. En cas d’effondrement, l’Europe payera le prix le plus onéreux, surtout qu’elle dépend en partie militairement de l’OTAN.

Toutefois, il est certain que les pays occidentaux ont rencontré des difficultés économiques et des problèmes dans le secteur de l’énergie en raison de la politique de sanctions contre la Fédération de Russie, qui prévoit de réduire les approvisionnements en provenance de ce pays et refuser d’importer des ressources énergétiques russes.

Ceci met concrètement l’Union européenne devant des choix cruciaux et au bord du précipice. L’Union européenne choisira de sauver son économie fortement menacée ou continuera à suivre la politique des Etats-Unis ?

A. C.

Journaliste indépendant, spécialiste du Moyen-Orient et de l’Europe

Ndlr : Le titre est de la rédaction

Comment (16)

    Algérien Pur Et Dur
    15 novembre 2022 - 18 h 52 min

    « Dans leur guerre contre la Russie ». Les Americains n’ont pas initié cette guerre. Ils n’ont fait qu’aider à tort ou à raison un allié de l’Otan. A ma connaissance les autres pays de l’Otan le font aussi y compris la france. « La guerre en Ukraine empêche les Européens d’avoir à bon prix le gaz russe et en même temps certains pays européens ont dû payer des prix élevés pour le gaz naturel liquéfié (GNL) américain. » Ca s’appelle la loi de l’offre et la demande. Les americains qui encore une fois n’ont pas declanché cette guerre ne font que vendre leur gaz au prix du marché tout comme le fait la Norvege d’ailleurs, pourtant un pays européen. La france l’aurait aussi vendu au prix fort si elle en avait. Espérons que notre pays n’est toujours pas en train de faire des cadeaux à l’europe égoiste et hypocrite. C’est facile pour l’europe de se cacher derriere le pragmatisme américain. Elle donne l’image d’un chiot qui mord et se cache vite derriere son maitre.

    Belveder
    15 novembre 2022 - 12 h 27 min

    je fais plus Confiance au Pragmatisme d un Americain qu a a un Sourire sournois d un Chinois prédateur
    ils rentrent sur la pointe des PIEDS chez vous au Bout de 10ANS ils deviennent MAITRE des LIEUX..
    VALABLE partout dans le Monde meme en ALGERIE ils sont MAITRES…

    Salim Samai
    13 novembre 2022 - 11 h 06 min

    Des LOBBIES US font les GUERRES au M.ORIENT & en UKRAINE, RECOLTENT LEURS Dividendes & ASSURENT la Securite d` »Israel-Pharaon au dessus de TOUS ».

    Que recoltent le Peuple US-les moins nantis & l`Europe?
    – Les 1ers: « Pas de Fonds! Dette élevée » pour payer l´Assurance Medicale & les SDF du Pont de Brooklyn!
    – La 2eme: les Refugies, Gaz +cher, Panique de Livraison & la CONTRIBUTION aux Guerres pour Israel!

    Les USA ont aussi leur Bouteflika
    12 novembre 2022 - 16 h 41 min

    Les Americains prétendent à donner des leçons de morales à la terre entière devrait balayer devant sa porte. Avoir un Président de près de 80 ans qui devient sénile ( on voit les bourdes qu’il fait tout les jours) qui a en sa possession l’arme nucléaire, ça fait peur. Le pire est que l’alternative a ce médiocre qui est la marionnette de lobbies obscurs à pour alternative Trump. Pour une puissance qui se dit une référence démocratique et donneuse de leçon, il y a de quoi être inquiet. Les USA sont clairement en déclin. Nous avons eu notre decennie noire puis Bouteflika, les Américains ont Sleepy Jo avec en back up Trump et uns potentiel guerre civile (on a vu le coup de force du Capitol). Nous les Algeriens avons connu ces expériences, nous savons de quoi nous parlons, que Dieu nous préserve de revivre ces chapitres noires de notre histoire. Travaillons à developper notre pays et a compter sur nous-mêmes, nos talents, nos ressources , notre jeunesse, notre diversité,.

    Elephant Man
    12 novembre 2022 - 14 h 46 min

    J’ai toujours écrit avant même l’Ukraine que Nordstream 2 c’est l’Allemagne qui l’a dans l’os, d’ailleurs on se demande comment elle a pu se faire blouser à ce point là.
    Toujours avant la guerre mon commentaire du 2022 02 11 :
    «L’Ukraine c’est aussi une « affaire » de gaz. La Russie est le concurrent direct des USA et son schiste pour fournir le gaz en UE et encore une fois c’est pourquoi Nord Stream2 dérange.
    Quoiqu’il en soit l’Europe l’aura et l’a dans l’os.».
    Enfin, le Trésor Américain autorise l’Inde à acheter du pétrole Russe, quel que soit le prix sachant que la Russie est devenue depuis octobre le plus gros fournisseur de pétrole de l’Inde dépassant l’Arabie Saoudite et l’Irak qui sont les exportateurs traditionnels de l’Inde.
    La Russie prévoit également la construction dès 2024 de Force de Sibérie 2 pour alimenter la Chine via la Mongolie, la stratégie énergétique Russe a pris un tournant vers l’Est.

    Belveder
    12 novembre 2022 - 14 h 09 min

    On n a besoin de l hégémonie de personne
    Ni des Usa ni de la Chine ni de La Russie ni Autre
    Il Faut oublier le pétrole
    Se retrousser les Manches et bosser
    Arrêtez de croire que la force d une Nation c est le militaire
    C est le savoir l éducation la santé un environnements sain pour nous et Nos enfants

    Raïna
    12 novembre 2022 - 14 h 06 min

    Les états unis et l’entité sioniste sont les grands responsables du désordre mondial,voulant asseoir leur suprématie ils ont toujours violé le droit international créant des guerres,des crises,des conflits…aux conséquences dévastatrices.

    Les us ont poussé au suicide les ukrainiens et ont créé une grave crise économique mondiale pour une expansion de l’Organisation Terroriste Atlantique Nord aux frontières russes et pour clore le tout on présente la facture aux européens et on leur demande de payer…accueil des réfugiés,aides militaires et financières,coût élevé des matières premières et des énergies ce qui mène à une crise politico-économique = inflation,baisse du pouvoir d’achat,licenciement,chômage,précarité = délinquance,criminalité = CNews,BFM..= islamophobie,nationalisme,racisme = élections = extrême-droite = guerre civile = guerre mondiale = Dajjal…

    Anonyme
    12 novembre 2022 - 13 h 38 min

    L Europe elle même est une création des états Unis. https://youtu.be/MdFO9usm6dE

    Algeria First!
    12 novembre 2022 - 12 h 33 min

    Le monde est rentré encore plus dans une période anxiogène déstabilisante et dangereuse. L’Algerie doit s’immuniser contre tout les dangers qui peuvent la nuire. Comment?1/ La priorité est de federer tout les Algeriens autours de la Republique et sa Constitution pour assurer un Etat de Droit et une model de gouvernance irréprochable! 2/ Developper son économie, la diversifier et aller vers un maximum d’indépendance afin de ne pas dépendre des autres pays sur les aspects stratégiques (agriculture, l’industrie & la technologie), l’armement, …), 3/ Travailler sur nos faiblesses structurelles : stress hydrique, transition énergétique et écologique, l’urbanisme, reboisement, recyclage, aménagement du territoire,…4/ Capitaliser sur « le cerveaux » des Algeriens notamment la jeunesse: Education, l’entrepreneuriat, la R&D,.. 5/ Améliorer le cadre de vie et aller vers l’excellence dans les secteurs de la Sante, Education, Sécurité Habitat, cadre de vie…6/ Renforcer la securite interne et externe en allant vers les nouvelles technologies: IA, Cybersecurite, les nouveaux Medias sociaux, le renseignement, les armements derniers générations (drones, défense anti aérienne,..
    ) 7/ Rester a equidistance des grandes puissances et des conflits tout en nouant des alliances stratégiques ( ce que fait bien l’Algerie): BRICS, Espace Meditteranneen et Africain, Europe,.. 8/ Capitaliser sur nos forces: richesses naturelles, le soleil, la nappe phréatique, la diversité régionale, la jeunesse et les femmes, notre position géographique et l’immensité du territoire,..
    9/Liberer les initiatives entrepreunariales, lutter contre la bureaucratie et la corruption ( un objectif d’exportations hors hydrocarbures à l’horizon 2030 de plus de 80 B $ est réalisable 10/ Avoir une diplomatie politique et économique offensive, travailler l’image Algerie et la promouvoir, appliquer le Soft power en utilisant nos leaders d’opinions internes et externes toutes tendances confondus,…
    Le President doit nous emmener vers l’émergence dans les 10 prochaines années et nous sortir du sous développement et de la dépendance des énergies fossiles une bonne fois pour toute. Nous avons beaucoup d’atouts, de forces, d’opportunités MAIS nous devons travailler sur nos faiblesses et les risques si nous ne voulons pas subir les diktats des grands de ce jour pour cela nous devons passer dans la cour des grands. Qu’ont ils de plus que nous les pays comme la Turquie, Qatar, KSA, Israel, Pays UE, USA, Russie, Chine,..? La volonté, l’ambition, la vision, la stratégie!!!! Mr le President on sent des prémices de changement de paradigmes depuis que vous êtes aux commandes mais on sent aussi que des cercles occultes freinent des 3 fers pour éviter le changement qui nuirait à leurs privilèges. HALLA, Mr Le President, on est avec vous. Rentrer dans l’histoire de notre pays comme le President qui nous aura fait émerger une bonne fois pour toute!

      Anonyme
      12 novembre 2022 - 19 h 58 min

      Pour ce qui nous concerne devant ces pays dont le paradigme agissant est malade, mortifère, morbide, c’est « Algeria First ».

      Tout à fait d’accord.

      Notre pays mérite notre attention à tous les niveaux.

    The desert fox 🦊
    12 novembre 2022 - 11 h 42 min

    De toute façon, on se dirige logiquement vers un conflit majeur. C’est inévitable. Et comme on a voulu faire de ce monde un monde globalisé, ce conflit sera forcément lui-aussi globalisé. La fameuse théorie de « la bonne petite guerre pour tout reconstruire ».

    Brahms
    12 novembre 2022 - 11 h 24 min

    Ce sont les agents du réseau américain,

    Ils fonctionnent comme des malfaiteurs, un gang bien organisé. Ces dirigeants qui sont sur la photo culminent des dettes pharaoniques, ce sont des surendettés qui veulent que les autres pays du monde paient leurs ardoises de dépensiers.

    Ils font croire au monde qu’ils investissent pour gagner mais l’argent magique n’existe pas.

    A cet effet, ils vont toquer chez les bédouins de la bédouinerie qui sont leur tirelire ou dans les banques centrales ou alors sur les marchés financiers pour lever des fonds, ils jouent avec le système.

    Ensuite, ils mènent des ratonnades dans certains pays musulmans ou africains pour prendre leurs richesses naturelles à moindre coûts en échanges de gadgets, de visas, d’appartements, d’argent, de promotions et sont donc complices des crimes impunis qu’ils commettent en se couvrant entre eux.

    La ratonnade en Libye donnant 250 000 morts c’est gratuit, en Syrie avec 5000 milliards de dollars de dégâts même chose, gratuit. La guerre au Yémen avec 400 000 morts innocents a rapporté aux industries américaines et européennes beaucoup d’argent en contrat avec l’Arabie saoudite bouclant ainsi leur budget militaire.

    Maintenant, ils cherchent des financement pour la transition énergétique et l’Amérique surendettée prétendrait mettre sur la table un chèque de 366 milliards de dollars d’où le déclenchement soudain de la guerre en UKRAINE qui a servi à faire monter les prix de l’énergie afin de subventionner les industries américaines pour qu’elles puissent dominer la Chine sur les batteries électriques (lithium).

    Voilà, les plans de ce gang organisé.

    Réaction ou passivité
    12 novembre 2022 - 10 h 43 min

    La réponse à votre interrogations est dans la réaction des peuples européens à subir ou réagir avec rigueur et détermination contre leurs gouvernement face à cette soumission mystérieuse et inexplicable !!

      Echec EUROPÉEN
      12 novembre 2022 - 15 h 12 min

      L’EUROPE a été INCAPABLE de faire Respecter les ACCORDS de MINSK entre l’UKRAINE et la RUSSIE.
      L’EUROPE a suivi bêtement les USA
      L’EUROPE n’a pas écouté L’ALGERIE
      En Prime l’Europe s’est créé un Nouvel Ennemi : La la Russie 🇷🇺 Avec un POUTINE qui a manœuvrer en BON JUDOKA qu’il est..
      => L’EUROPE doit PAYER 💰 💰💰
      On ne peut pas reprocher aux USA de profiter de l’AVEUGLEMENT et de la NAÏVETÉ des EUROPÉENS..
      Congratulations 🇺🇸
      Well Played 👏 👍

        Elephant Man
        12 novembre 2022 - 17 h 35 min

        @Echec EUROPÉEN
        Excellent commentaire et perspicace et excellente conclusion.

        Jazayria
        12 novembre 2022 - 20 h 35 min

        @Echec EUROPEEN, bien dit !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.