L’écriture de notre histoire entre probité et commerce des réparations financières

JA Opération Torch
Emmanuel Macron, Jacques Attali et Jacques Lang à Alger. D. R.

Une contribution de Khaled Boulaziz – «Dans ces temps de mensonges universels, dire la vérité devient un acte révolutionnaire.» (George Orwell.) L’article «Opération Torch : l’histoire occultée du débarquement anglo-américain à Alger» a été rédigé à l’occasion du 80e anniversaire de cet événement. Il ne devait pas y avoir de suite à cet exercice dans l’immédiat. Toutefois, le mordançage des faits exige de l’auteur, sans duplicité ni finasserie, de réfuter les sophismes et autre ratiocinations et arguties.

Qui plus est, l’opportunité est aussi saisie au vol dans cet épilogue afin de plonger dans les méandres des forfaitures de l’histoire et lever le voile sur les arrière-plans d’une cabale qui peine à révéler tous ses secrets.

Notre première contribution s’est assigné les objectifs suivants sur un sujet qui reste méconnu du large public – le débarquement anglo-américain à Alger :

1- Révéler cet épisode à sa juste valeur. Il fut un des plus importants tournants historiques de la Seconde Guerre mondiale que bon nombre d’Algériens ignorent, spécialement la jeunesse.

2- Mettre en exergue le fait qu’un évènement aussi décisif devait s’appuyer sur la contribution du Mouvement national algérien pour sa réussite. Les contacts entre Rober Murphy, l’envoyé spécial du président des Etats-Unis Franklin Roosevelt et Ferhat Abbas avant et pendant le débarquement sont des faits avérés.

3- Au vu de la doxa historique officielle française que certains érigent en paroles d’évangile, l’article appelle à réécrire cette partie de l’histoire nationale – ce pan de l’histoire nationale reste à écrire au vu de son occultation de la part de la doxa historique française. Mais il le sera par les Algériens eux-mêmes car ce sont eux les véritables propulseurs de leur destinée sur leur propre terre. Dixit l’article.

4- L’écrit, sans tomber dans une béatitude infantilisante, récuse le fait que les Algériens fussent de simples figurants de leur propre histoire sur leur propre terre.

Cependant, si on prend la peine de lire, faire les recherches nécessaires et tirer les conclusions qui s’imposent, pour celui qui veut réellement être éclairé, découvre peu à peu que l’enjeu n’est point l’écriture de l’histoire pour l’histoire pour ceux qui se sont auto-proclamés dépositaires de la mémoire de la nation algérienne, les Stora, Attali et compagnie.

Plus particulièrement pour le récit du débarquement anglo-américain à Alger, les véritables visées sont ailleurs. Elles sont mesquines et d’ordre pécuniaire.

Petit rappel historique : le décret Crémieux octroya la nationalité française aux juifs d’Algérie en 1870, moyennant services rendus à l’effort de colonisation française en général et plus particulièrement pendant les terribles emmurades, enfumades et génocides des grandes tribus entre 1847 et 1884, période durant laquelle l’Algérie fut déclarée «pacifiée».

Soixante-dix ans après, et suite à la défaite de la France devant l’Allemagne en juin 1940, le décret Crémieux est abrogé en octobre de la même année par un arrêté du ministre de l’Intérieur du gouvernement de Vichy. Les juifs d’Algérie perdirent de ce fait la citoyenneté française.

Conséquence du débarquement anglo-américain en Algérie en novembre 1942, les lois de Vichy sont révoquées par les Alliés. Le décret Crémieux est rétabli en mars 1943 par ordonnance et les juifs d’Algérie retrouvent la nationalité française.

Présentement, on aura constaté l’éruption, et cela depuis quelques décennies, d’une lame de fond historique qui, avec une assiduité inégalée, met en exergue le rôle disproportionné des juifs d’Algérie dans la réussite du débarquement anglo-américain en 1942 à Alger.

Une pléthore d’articles, de livres et de conférences en français, en anglais et en allemand ont vu le jour ces dernières années. Pour ainsi dire, un véritable matraquage académique et médiatique œuvre à mythifier le rôle des juifs d’Algérie et leur apport à cet événement, le portant à la limite d’un treizième labeur d’Hercule. On est dans la continuité de la fable des tribus berbères judaïsées pour ainsi dire.

Cette floraison de littérature multiformats qu’on peut qualifier au mieux de jérémiades, décrit, brosse et peint méticuleusement et fastidieusement avec mille et un détails, jour par jour, saison par saison et année par année, le quotidien vécu, les péripéties et les fortunes de la population juive d’Algérie sous le régime de Vichy.

Ce titanesque effort d’écriture de l’histoire, dans sa persévérance et abnégation démesurées, accouche par enchantement d’une comptabilité qui inventoria les préjudices et dommages censés être causés aux juifs d’Algérie suite à leur perte de la citoyenneté française et de leurs conditions de vie sous le régime de Vichy.

Cette comptabilité, sous forme de réparations financières, est présentée à l’Allemagne pour paiement rubis sur l’ongle comme on dit. Février 2018, l’Allemagne acquiesce et paye (1).

Sauf pour celui qui, par mauvaise foi ne veut pas voir, tout esprit éclairé saura distinguer sans effort où se situe l’honnêteté intellectuelle dans l’écriture de l’histoire de l’Algérie.

En d’autres termes, il aura à la situer, cette honnêteté intellectuelle, entre une plume qui dans un franc-parler et sans équivoque aspire à révéler les faits dans leur véracité, et une plume de comptable et de surcroît veule, qui consigne une histoire de feintises.

En outre, quel crédit peut-on donner au vaste corpus sur l’histoire de l’Algérie produit par les Stora, Attali et compagnie ? On est même en droit de se poser la question de savoir si ces auteurs roulent pour le seul intérêt de leur communauté et si eux, leurs familles, entourage ou amis ont bénéficié des réparations financières allemandes.

Ce questionnement légitime devient une certitude quand on s’ancre dans le cadre de l’actualité du jour, en concomitance avec les continuelles conciliabules sionistes conduits par les sionistes Nuland-Azoulay-Attali et autres suppôts qui œuvrent nuit et jour à créer les conditions d’une guerre entre l’Algérie et le Maroc. Une guerre voulue inéluctable et dont l’unique bénéficiaire serait Israël.

K. B.

1- https://information.tv5monde.com/info/les-juifs-d-algerie-indemnises-par-l-allemagne-apres-75-ans-218962

Comment (9)

    petite précison dire "HISTOIRE CONTEMPORAINE" DE L'ALGERIE , PAS HISTOIRE" DE L'ALGERIE
    21 novembre 2022 - 13 h 37 min

    il faut juste préciser qu’il s’agit de notre histoire Contemporaine, car l’histoire de l’algérie a 3000 ans et elle n’est aps né avec la france. au contraire, la france apillé toutes nos archives et livres qui étaient d dans nos bibliothèques, vestiges historiques majeurs, oeuvres d’art, manuscrits, documents diplomatiques algériens d’avant 1830 (l’algérie avait signé des traités avec toutes les grandes puissances mondiales du 15ieme au 18 iemes siecles, y compris avec la france du roi louis 14, ce qui atteste d’une manière irréfutable et indiscutable l’existence de la nation algérienne, la plus forte et leader et l’unique puissance de tous temps de l’afrique du nord).
    le problème avec la france ce n’est pas l’écriture de l’histoire franco algérienne, mais de l’histoire de l’algérie, car la france voulait exterminer le peuple algérien (d’où les 8 millions d’algérien assassinés d’une manière barbares) et effacer toute notre histoire, pour rendre notre pays « neuf et vierge » pour les nouveaux colons. Tout ce qu’elle ne pouvait pas effacer, elle l’offrait à son protectorat et complice qui l’a aidé à notre colonisation : le maroc. comme ce buste en bronze de juba 2 et cette exposition obsène au musée du Louvre sur le maroc : « maroc médiéval: un empire de l’Afrique du nord à l’espagne » qui restera un scandale médiatique passible de plainte pénale contre la france pour mensonge et manipulation historique ayant pour but de détourner notre histoire vers leur pays pantin et dénigrer l’algérie aussi dans le but de justifier leurs crimes en algérie. la france veut atténuer ses crimes auprès de la communauté internationale, prétextant qu’ils ont perdu 400.000 soldats et 8 millions d’algériens de 1830 à 1890 pour nous a ramener la civilisation, alors que nous étions plus civilisés qu’eux, (voilà pourquoi la france actuelle refuse et refusera de nous rendre nos archives d’avant 1830 ce qui est un crime qui reste impuni, ce qui mettra la france actuelle aussi criminelle que la france de 1830), et les organisateurs du musée du Louvre. pour rappel le musée du Louvre est de notoriété mondiale, cette exposition mensongère et trompeuse entache la crédibilité de ce musée. qui roule pour l’impérialisme et des pays corrupteurs. il n’est pas dans les oeuvres culturelles mais dans les oeuvres sionistes et impérialistes.

    Anonyme
    21 novembre 2022 - 8 h 16 min

    Un responsable avait dit: ennemie éternelle et classique, c’est la réalité. Bravo au brave!

    Lo ji
    19 novembre 2022 - 10 h 32 min

    Éléphant man and co : Il faut arreter de fantasmer ! Les accords d’Évian donnent une amnistie pour tous les crimes (des 2 côtés) !
    De plus, le crime contre l’humanité n’existe pas dans le code algérien !
    Aucune poursuite n’est possible ou il faudrait remettre en cause les accords d’Évian avec L’Accord de la France !

    Kamel
    19 novembre 2022 - 3 h 21 min

    C’est l’Algérie qui devrait demander pour tous les massacres qu’il y a eu il demandait à sa communauté de payer leur trahison à l’Algérie les harkis

    Elephant Man
    18 novembre 2022 - 23 h 35 min

    Votre conclusion est ubuesque :
    « guerre entre l’Algérie et le Maroc. Une guerre voulue inéluctable et dont l’unique bénéficiaire serait Israël.» →→→ Sérieux ??!!
    On a l’impression que vous êtes sur un autre planète vous nous présentez la narco-terroriste-pédophile-monarchie, vassal de la France et annexe de l’entité sioniste, comme un état à part entière et souverain !!!
    Doit-on vous rappeler l’assassinat délibéré BARBARE ABJECT ACTE TERRORISTE D’UNE LÂCHETÉ INNOMMABLE de nos compatriotes martyrs Algériens dans l’exercice de leur fonction en territoire Sahraoui encore faut-il le souligner et rappeler.
    Parce que la narco-terroriste-pédophile-monarchie colonisateur de la RASD n’est déjà pas en guerre avec le POLISARIO ….
    Rappelez-nous les guerres et héros de la narco-terroriste-ppédophile-monarchie création lyautey 1912 !!
    L’Histoire de l’Algérie dans son INTÉGRALITÉ parle d’elle-même et ensuite doit-on vous rappeler la guerre terroriste sioniste par procuration décennie noire qu’a combattu vaillamment l’Algérie avec son ANP et son peuple avec une participation plus qu’active du royaume enchanté….et QUI TUE QUI zaâma !
    L’occasion m’étant rarement donnée je saisis la perche qui m’est tendue pour QU’ATTEND l’État Algérien pour expulser tous les clandestins d’où qu’ils viennent j’insiste et de surcroît TOUS les makhnaz et TOUS les naturalisés traîtres à la Patrie qui oeuvrent exclusivement j’insiste exclusivement pour leur narco-terroriste-pédophile-monarchie déchéance de nationalité et cessez de financer l’IMA et Jack 👅, la majesté et ses maîtres auront largement de quoi s’occuper et se chauffer y compris avec un tee-shirt adidas 😉et les nourrir à coups de drones !!

      Tin-Hinane
      21 novembre 2022 - 11 h 35 min

      Il n’y a que les juifs qui ont monnayé les crimes commis contre eux, logiquement une fois qu’elle les a pays logiquement l’Allemagne est quitte avec eux. Mais non les juifs séfarades, lesquels rappelons le il n’est rien arrivé en dehors de quelques vexations, continueront à exploiter cette tragédie jusqu’à la fin des temps. Quand à nous aucune compensation au monde ne saurait réparer les dégâts commis par la France en Algérie. Nous avons chassé la France les armes à la main comme des hommes et nos exigences envers les criminels français vont au delà de la réparation pécuniaire. Cela étant dit, je ne comprends pas qu’un juif français veuille absolument nous imposer sa vision de l’histoire de notre pays comme l’Histoire de l’Algerie. N’avons nous pas des historiens pour protester contre cette aberration. Personne dans ce pays ne peut remettre ce tartuffe falsificateur à sa place, vraiment personne? Personne ne peut rappeler à ce type que nous sommes indépendants depuis 60 ans maintenant. Nous n’avons pas à subir les juifs d’Algérie ou d’ailleurs, ils ont falsifié l’histoire du monde entier, à les entendre ce seraient eux qui étaient dans les résistants français alors qu’ils n’ont jamais résister, ils ont été conduits dans les camps comme des moutons. Ce sont les américains qui les ont imposés en Europe et surtout en France comme une force de décision. Quand à nous nous devons loin de chez nous, nous n’avons pas à supporter leurs phantasmes et leur folie. Un conseil à tous les algériens qui font ami ami avec eux, ils ne sont pas dans l’amitié mais dans la manipulation. Ils ne sont jamais les amis de personne et prenez garde à ce qu’ils vous demandent,

    DZ
    18 novembre 2022 - 18 h 51 min

    C EST A L ALGERIE DE DEMANDER DES REPARTIONS A LA FRANCE MAIS OSERA T ELLE LE FAIRE C EST NI STORA NI ATTALI NI WALOU A ECRIRE L HISTOIRE DE L ALGERIE MAIS AUX ALGERIENS

      Elephant Man
      18 novembre 2022 - 23 h 14 min

      @DZ
      Excellent commentaire.
      Je reprends mon commentaire pour l’occasion :
      Ce ne sont pas les Historiens qui manquent en Algérie….
      Depuis quand devons-nous débattre des 2 côtés avec le bourreau CRIMINEL VAINCU et Nuremberg alors c’était pour quoi pour le fun ?!!
      On n’écrit pas l’Histoire avec un grand H avec le VAINCU.
      Je reprends mon commentaire pour l’occasion :
      1)Tout d’abord L’État Algérien a l’OBLIGATION et le DEVOIR de légiférer et voter la loi criminalisant le colonialisme français.
      2)«… encore, à réconcilier, à résoudre le conflit des mémoires…» →→→ sauf votre respect, que de balivernes et billevesées quel conflit des mémoires ?!! L’Algérie est un peuple jeune et ne souffre aucunement du maux qui a atteint la France Alzheimer et démence sénile en rente mémorielle récurrente très très très très très très extrêmement extrêmement lucrative qui ressort tel un mantra kama sutra à chaque présidentielle, à chaque problème français et y compris faits divers sans aucun lien avec l’Algérie et les Algériens.
      Encore une énième fois @Anonyme 13/07/2019 :
      « Un raciste restera toujours un raciste.
      Il est temps pour nous Algériens de changer notre politique envers cette France pour le bien de l´Algérie.
      Une des priorités de la nouvelle république….est de régler le contentieux historique avec la France!
      La France devra ou pas demander pardon pour ces crimes, c est son affaire: on ne peut pas exiger de la grandeur de celui qui n´en a pas.
      Mais on doit obligatoirement exiger des réparations pour 132 années de crimes et d´exploitation de pillage.
      C est meme une question d´estime de soi!»
      Sans omettre la guerre terroriste par procuration décennie noire.
      «Il n’est question ni de pardon ni d’oubli. Juste la justice, rien que la justice.»
      Ce qui mettra un TERME DÉFINITIF à toutes ces pérégrinations récurrentes.
      C’est marrant la France et le contribuable Français continuent
      d’indemniser à vau-l’eau en rente mémorielle récurrente pour de l’antisémitisme VIRTUEL sans aucun problème…. D’autant que ces mêmes soi-disant victimes soutiennent les néo-nazis ukrainiens…..
      « ÉTONNANT NON ? » pour reprendre le cultissime Desproges.
      Allah Yarham EL CHOUHADAS AL ABRAR
      TAHIA EL-DJAZAÏR
      Et @Dz :
      Benjamin Stora qui a fait l’éloge de l’OAS :
      https://www.algeriepatriotique.com/2021/01/27/contribution-de-boualem-snaoui-rapport-stora-le-conte-nest-pas-bon/
      donne des leçons politiques anti-coloniales ?
      Et @Anonyme : 29/06/22 : 👍
      Pourquoi continuer de parler de Stora. Il défend les siens et fait partie de ceux qui souhaiteront avoir un pied dans notre futur. Ils n’ont pas soutenu la décolonisation, inutile de faire appel à eux comme conseillers, intermédiaires ou futurs entrepreneurs. Ils vont toujours avec les puissants du moment, quitte à balafrer ceux qui les ont secourus. Donc stop. ARRÊTONS LES CONTES DE FÉES.👍
      En conclusion : lors d’une exposition sur les Indiens d’Amérique au musée des confluences de Lyon ils parlent de colonisation européenne BARBARE ET ETHNOCIDAIRE et GÉNOCIDAIRE par contre dès qu’il s’agit de l’Algérie « les bienfaits de la colonisation »… « ÉTONNANT NON ? »…pourtant le code pénal français article 212-1 définit clairement le CRIME CONTRE L’HUMANITÉ : « la déportation, la réduction en esclavage ou la pratique massive et systématique d’exécutions sommaires, d’enlèvements de personnes suivis de leur disparition, de la torture, ou d’actes inhumains, inspirés par des motifs politiques, philosophiques, raciaux ou religieux et organisés en exécution d’un plan concerté à l’encontre d’un groupe de population civile ».

    Elephant Man
    18 novembre 2022 - 18 h 22 min

    Rien que sur l’illustration de l’article : Jacques Attali encore un «natif d’Algérie» occupant une fonction hautement stratégique en France.
    Mr Attali où puis-je vous envoyer mon CV pour un « coup » de piston 😁 entre « natifs d’Algérie », trêve de plaisanterie je suis sérieuse d’ailleurs vous connaissez parfaitement l’époux d’une amie de Master 2 IAE elle se reconnaîtra😉 salutations Mdame😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.