Tebboune rend la monnaie de sa pièce au prince héritier d’Arabie Saoudite

Tebb Ryad
Abdelmadjid Tebboune et le prince héritier de l'Arabie Saoudite. D. R.

Par Houari A. – Le président Tebboune ne fera pas le déplacement à Ryad où se tient pourtant un événement de la plus haute importance. C’est le Premier ministre, Aymène Benabderrahmane, qui représentera le chef de l’Etat à la rencontre sino-arabe à laquelle prend part le président chinois, accueilli en grande pompe dans la capitale saoudienne.

La défection de Mohamed Ben Salman est restée en travers de la gorge du président Tebboune qui s’était juré de faire du Sommet de la Ligue arabe, qui s’est tenu à Alger les 1er et 2 novembre dernier, une occasion pour réduire l’immense fossé qui sépare les Etats arabes. Mais la décision du prince saoudien de ne pas y participer, pour une raison pour le moins capricieuse, a fait perdre au rendez-vous algérois l’envergure que les autorités algériennes voulaient lui donner, après que l’ensemble des monarques et présidents avaient fait la promesse de se rendre en Algérie pour appuyer le président Tebboune dans sa démarche panarabe réconciliatrice.

L’annonce de l’absence du prince héritier saoudien au Sommet d’Alger a eu un effet d’entraînement sur les dirigeants des pays du Golfe qui se raviseront et enverront des délégués à leur place, hormis l’émir du Qatar auquel Abdelmadjid Tebboune a répondu en se rendant à l’ouverture de la Coupe du monde de football où il a fait l’éloge de la «parfaite organisation» par le pays hôte de cet événement sportif mondial.

Une visite de Mohamed Ben Salman en Algérie serait au programme. Ce déplacement fera office, en quelque sorte, de mea culpa et permettra de tourner la page de son faux bond inattendu qui avait chamboulé tout le programme du Sommet de la Ligue arabe, sans que cela ait été commenté en tant que tel par les sources officielles algériennes, lesquelles se sont contentées de rendre public cet impondérable de dernière minute et d’en atténuer l’impact, en édulcorant le communiqué de la Présidence pour éviter que ce manquement à un engagement pris au préalable ne perturbe l’événement pour la réussite duquel l’Algérie s’était employée plus d’une année durant.

L’absence d’Abdelmadjid Tebboune à Riyad n’aura, du reste, aucune conséquence négative sur les relations bilatérales algéro-chinoises qui s’inscrivent dans un cadre stratégique similaire à celles qui la lient à la Russie, les deux puissances est-européenne et asiatique étant, par ailleurs, les deux piliers des BRICS auxquels l’Algérie comme l’Arabie Saoudite entendent adhérer.

H. A.

Comment (21)

    Algérien-Libre
    11 décembre 2022 - 13 h 40 min

    Bonjour,
    L’Algérie n’a aucun intérêt a lié son sort aux Arabes. Tout le monde sait que ces royaumes ou Émirats qui se comportent avec leur population comme au moyen âge : dictature, privilèges excessifs à une minorité régnante, perpétuation du règne du même clan, répression des minorités et dans certains cas de la majorité car c’est la minorité qui règne. Ces bédouins essaient de montrer un visage moderne grâce aux sommes de dollars faramineuses obtenues grâce aux gaz et pétrole. L’argent leur tourne la tête et pensent qu’ils permettra de dominer certains pays. L’Arabie Saoudite, avec un PIB de 1 040,166 milliards de dollars, croit que cela est suffisant pour imposer leur loi au monde musulman. En premier lieu l’Iran pays de civilisation millénaire. Avec sa population de 84 923 000 habitants (contre 34 179 000 pour l’Arabie Saoudite), elle a 2,2 millions d’étudiants en 1994, 700 universités et écoles supérieures et 65 universités classées dans le monde. C’est un pays développé bien qu’il sous embargo, depuis des années, de la part de l’Occident.Il a bâtit tout seul une industrie civile et militaire ainsi qu’une agriculture très développée. L’Arabie Saoudite dépend complètement des compétences étrangères, comme toutes ces émirats autour d’elle. L’assassinat, le 2 octobre, du journaliste Jamal Khashoggi d’origine Arabie Saoudite et de nationalité américaine au sein de l’ambassade d’Arabie en Turquie. Il a été coupé en morceaux et sorti dans des valises l’ordre a été donné par le principe héritier Mohammed Ben Salmane. Il y a tellement de choses à dire qu’il faudra des livres. Je termine par l’un des différents entre l’Algérie et l’Arabie. L’Algérie a refusé de rejoindre militairement la coalition formée par l’Arabie Saoudite contre le Yémen, pays le plus pauvre du monde voir ce lieu pour plus d’information….

      BonneNouvelle
      14 décembre 2022 - 15 h 54 min

      Waoo,bravo Mr Tebounne.On ne peut pas plus Algérien que vous.Vous avz rendu la monnaie de sa piece à BMS qui se croit çtre sorti de la cuisse de Jupiter et que tout le monde courtise sauf notre fierté d’être Algérien libre et rebelle.
      Mr Teboune,vous avez rendu la dignité à notre pays et tranquillisé dans leur dernieres demeures les martyrs de Novembre.

    Kahina-DZ
    11 décembre 2022 - 0 h 56 min

    Une reponse diplomatique digne et juste…

    Brahms
    10 décembre 2022 - 11 h 10 min

    Donald Trump a ramassé son chèque de 379 milliards de dollars en 2019 rendant malade le Roi Salmane (père) qui n’a toujours pas digéré cette somme pharaonique + 100 millions de dollars pour sa fille IVANA qu’il a dû débourser, il est complètement assommé par cette très grosse facture.

    Son fils sentant la grosse arnaque financière (379 milliards de dollars) ne veut plus d’AMERIQUE chez lui et se tourne maintenant vers la CHINE pour se refaire financièrement.

    Merci les bédouins de la bédouinerie, l’AMERIQUE vous a bien fait les poches.

    Le problème c’est que maintenant, tous ces bédouins vont envoyer plein d’IMAMS dans les mosquées du Maghreb et en EUROPE pour claironner avec une trompette (l’enfer, le paradis) aux croyants afin de récupérer leur argent donné aux américains (379 milliards de dollars) et ce, sur le dos de gens crédules et naïfs qui croient aux histoires de TOTO (l’enfer et paradis) vendues par tous ces bédouins de la bédouinerie qui ne cherchent que l’argent par tous les moyens.

    Il est donc grand temps que l’algérien ouvre les yeux et travaille sérieusement son pays.

    Salim Samai
    10 décembre 2022 - 10 h 08 min

    Les Saoud ne sont PAS des Bedouin!
    Ils sont une NATION QUI MONTE et c´est TANT MIEUX! Le MEPRIS est la FORCE des MEPRISÈS!

    Les Saoud ont fait un CHOIX Strategique CONTRE la Region, leur Religion et leur Pays á long terme:
    HIZBOLLAH N`EST PAS TERRORISTE & l`IRAN N`EST PAS LEUR ENNEMI! C´est Israel qui OCCUPE le 3eme Lieu Saint de l`Islam et non pas l`Iran & Hizbollah!

    En faisant ce choix les Saoud S`ALLIENT á Israel & aux USA qui n´ont PAS Bonne Reputation de Fidelite á l´egard de ceux qui LES SERVENT et qu´ils JETTENT á la fin. Voir « Kurdes du Kurdistan. »

    Anonyme
    10 décembre 2022 - 9 h 40 min

    Israel a un grand reve ,elle a lance tous ses diplomates pour amadouer les Saoudiens de s integrer dans les accords qu ils appellent d Abraham,c est a dire normaliser des relations Tatbi3 avec la Saoudie ,un refus total et categorique de Ben Salman…Pas de Tatbi3 avant l acceptation de l entite sioniste de l initiative arabe de paix du defun Roi Khaled du sommet de Beyrouth en 2002 confirmee au sommet de Riadh en 2007

    informations ℹ️ d'ailleurs
    9 décembre 2022 - 19 h 12 min

    🇸🇦🇨🇳Xi à atterri ce jeudi à Riyad pour une visite de trois jours.
    Au menu des accords d’une valeur de 30 milliards de dollars à signer pour cacher l’essentiel : la relance du petroyuan!
    L’immunité accordée par Biden à Ben Salmane dans l’affaire de Khashoggi n’a servi à rien Xi ayant été accueilli en « leader » en Arabie.
    La Réaction US ? n’a pas tarder à se faire connaître !
    Biden à dit « L’Arabie saoudite est notre allié stratégique…on ne dit pas aux pays de choisir entre la Chine et les Etats-Unis.
    Mais comme l’a réitéré le président Biden, les Etats-Unis sont la seule puissance au monde à être capable d’assumer le leadership des batailles stratégique en cours sur l’échiquier mondial » » ce qui en dit long …..

    La Chine a préféré augmenter ces achats de pétrole chez les saoudiens au lieu de l’Algérie.
    Et est devenu le premier partenaire commercial de L’Arabie saoudite.
    La Chine aurait pu aussi réciproquement demander à l’Algérie de lui vendre une partie de son pétrole ou en partenariat dans des explorations et productions comme le fait ENI en Algérie.
    Mais non, la Chine est amnésique, elle préfère tout simplement satisfaire les monarques et espérer prendre la place des yankees au Moyen-Orient et augmenter ces intérêts et profits dans tous les domaines commerciaux.
    Monarchie #saoudite🇸🇦 / #Chine🇨🇳

    La Chine est désormais le premier partenaire commercial de l’Arabie saoudite. 📈

    L’Arabie saoudite est désormais le plus grand fournisseur de pétrole brut de Pékin. ⛽️

    Les deux pays collaborent sur la technologie, les drones et autres équipements militaires.

    Étant donné que la monarchie saoudite est gardée par des bases # américains… à moyen terme cela pourrait risquer d’entrainer 2 conséquences éventuelles (parmi d’autres)…

    1 – Soit une malheureuse et fatale chute dans l’escalier du taulier saoudien actuel.
    Ça arrive…

    2 – Soit les # les US🇺🇸/# et les 🇮🇱 risquent de créer de fausses « menaces iraniennes » pour pousser Riyad à garder sa protection américaine son territoire et fourguer leurs quincaillerie .
    Ça peut arriver encore d’ailleurs…

    L’Algérie doit comprendre que aucun pays lui fera des cadeaux pour ces beaux yeux 👀.
    Tous les pays jouent la comédie par des mots qui plaisent aux oreilles de ceux d’en face, et uniquement pour rafler des mises, et l’enrichissement de leurs pays.
    L’Algérie doit cesser de fonctionner avec les émotions et la gentillesse.
    L’Algérie doit comprendre que le business et un mon IMPITOYABLE.
    Seul les cœurs d’artichauts se font plumé.
    Nos intérêts doivent être une condition sine qua non pour faire affaire avec qui que ce soit.

    Raïna
    9 décembre 2022 - 17 h 10 min

    Ils se sont entendu sur un point,ne jamais s’entendre.
    Les monarques arabes aiment être entouré et négocier avec leurs semblables il n’y a que comme ça qu’ils s’entendent,quand ils sont face à un algérien et à ses principes il y a un certain malaise et un complexe qui les animent car la traîtrise et la soumission se lisent sur leurs visages.

    M & Mss
    9 décembre 2022 - 16 h 12 min

    Bonjour,
    Ces bédouins ne méritent que du mépris de notre part puisqu’ils calquent leurs mode de vie sous des slogans faux et creux telles que « descendance d’ordre divin » quand nous sommes aux antipodes de ce mode de vies d’arriérés et de soumission ou seulement des sous homme le vouloir.
    Quand on voit les choses de cette manière, il n’est pas étonnant d’en arriver la.
    À bon entendeur…

    Belveder
    9 décembre 2022 - 16 h 08 min

    Il faut arrêter de s enflammer Pour Rien
    La Diplomatie ce n est pas des disputes de Gamins dans une cour de récréation
    Le Président TEBBOUNE sait tres bien Agir
    Il a ses raisons
    L Arabie S.et ses Alliés du Gonf hormis le Qatar reprochent à L Algerie son rapprochement avec l Iran
    Et reprochent aussi la présence des Fractions palestiniennes proche de l Iran a Alger

      dzcca
      9 décembre 2022 - 19 h 13 min

      l iran c est pas des enturbannes c est des perses une civilisation millenaire

      Ouinna ! ! !
      10 décembre 2022 - 0 h 25 min

      Voltaire disait le mépris est une pilule qu’on peut avaler mais qu’on peut mâcher ! Bravo à monsieur tebboune ! Ces bédouins ne méritent pas le respect bien aux contraire,souvenons-nous de Donald Trump face mbs il a ridiculiser ont montrant les chèques des centaines de milliards et le bédouin était entrain de rire ! Vive l’Algérie !

        Ammar
        11 décembre 2022 - 22 h 14 min

        Je m’excuse de devoir corriger vos propos, mais la citation exacte est : « Le mépris est une pilule qu’on peut avaler mais qu’on NE peut mâcher.» Et elle est Molière pas de Voltaire.

    Brahms
    9 décembre 2022 - 14 h 59 min


    Faîtes le bilan sur 30 ans en arrière, il n’y a que du néant, du zéro pointé donc à quoi bon de continuer dans cette voie.

    Je vous le dis, il faut des pays forts comme la Chine, l’Allemagne, la Russie, les USA pour avancer et instruire son peuple et non se rendre chez des vendeurs de terrorisme, d’islamisme radical qui saboteront l’Algérie de fond en comble.

    Ces bédouins se moquent de vous, ils achètent tout Paris et n’attendent que votre cash pour s’enrichir toujours +

    bds
    9 décembre 2022 - 14 h 58 min

    les chinois ainsi que les brics avec qui auront ils le plus d interet l arabie saoudite ou l algerie ?
    ces pays arabes qui sont toujours en désaccord doivent les irrités mais vraiment au plus au point .
    eux se projettent dans le future et nous dans le passé
    le centre du pouvoir mondial et économique se déplace vers l asie le monde arabe unis en ces temps de crise energetique peut prendre la place de l europe économiquement mais l ont ils compris ?

    Abou Stroff
    9 décembre 2022 - 14 h 55 min

    « Tebboune rend la monnaie de sa pièce au prince héritier d’Arabie Saoudite » titre H. A..

    je persiste et signe: notre profondeur stratégique est en Afrique et nulle part ailleurs.

    quant aux enturbannés du golfe, reconnaissons qu’ils sont tous, SANS EXCEPTION, des alliés objectifs et subjectifs des puissances impérialistes (les usa, en tête) et de l’entité sioniste, puissances et entités qui sont, jusqu’à preuve du contraire, les ennemis de tous les peuples qui veulent s’émanciper du sous développement dans lequel les inscrit les division internationnale du travail qui sert ces dites puissance et l’entité qui leur sert de gendarmes au moyen orient.

      Anonyme
      9 décembre 2022 - 16 h 55 min

      “Les USA en tête.” Malheureusement le pays de Kennedy est devenu un pantin dans les mains de l’état sioniste. Quand ça revient à la region MENA les USA ne font que ce que Israel leur exige de faire.

    Anonyme
    9 décembre 2022 - 14 h 26 min

    Normal ca s appel la réciprocité. L’Algérie de tout temps et Tebboune n y est pour rien , c’est tu me suis je te suis, tu me suis pas je te suis pas tt simplement. Règle number one de notre diplomatie et depuis l’indépendance ! …

    Anonyme
    9 décembre 2022 - 14 h 00 min

    Belle réponse au petit roitelet diabolique! Thank you Mr President !

    dz
    9 décembre 2022 - 13 h 14 min

    tres bien c est ce quil faut avec l arrogance ces arabes que des girouettes il faut pas quil oublie que les algeriens sont les descendants des chouadas il ny a pas de confiance

    les pays arabes dont les chefs d'Etat ont boycotté alger seront nos ennemsiisà jamais, qu'ils le mettent bien dans leur tête!
    9 décembre 2022 - 12 h 14 min

    tous les chefs d’Etat arabes qui ne sont pas venus attestent par leur comportement qu’ils obéissent tous à israel et sont contre l’algérie. QUOI QU’ILS FASSENT ILS SONT DORÉNAVANT DES PAYS QUE L’ALGERIE NE FERA JAMAIS CONFIANCE. QU’ILS NOUS OUBLIENT CAR NOUS ON LES A DÉJÀ OUBLIÉE. CE SONT DES HYPOCRITES ET LÂCHES. ILS ONT AUSSI DES ENNEMIS DE ALLAH SOUBHNAOU

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.