Empoisonnement de Yasser Arafat : le neveu du dirigeant palestinien accuse Israël

Le neveu du défunt président palestinien Yasser Arafat, Nasser al-Qidwa, a accusé jeudi Israël d'avoir empoisonné son oncle au polonium, exigeant que «les responsables de cet assassinat soient jugés». Le dossier médical, qui n'élucide pas les causes de la mort, a été publié à partir de 13h locales (10h GMT) sur le site de la Fondation Yasser Arafat, www.yasserarafat.ps, comme venait de l'annoncer dans une conférence de presse à Ramallah le chef du comité médical de la fondation, le Dr Abdallah al-Bachir. «Nous accusons Israël d'avoir empoisonné Yasser Arafat au moyen de cette substance mortelle et nous réclamons que les responsables de cet assassinat soient jugés», a-t-il ajouté. Assiégé depuis avril 2002 au siège de la présidence à Ramallah par Israël qui recherchait ouvertement son éviction, Yasser Arafat n'en était sorti que pour aller se faire soigner en France, où il est décédé le 11 novembre 2004 à l'hôpital militaire français de Percy, près de Paris. L'Institute for Radiation Physics de Lausanne (Suisse), qui a analysé des échantillons biologiques prélevés sur les effets personnels d'Arafat remis à sa veuve, Souha Arafat, par l'hôpital, y a découvert «une quantité anormale de polonium». «La Fondation Arafat a pris contact avec le laboratoire suisse pour l'informer qu'elle n'avait pas d'objection à l'analyse d'échantillons du corps du défunt président palestinien Yasser Arafat si cela était nécessaire», a précisé M. Qidwa. La direction palestinienne a demandé la semaine dernière la création d'une commission d'enquête internationale sur le modèle de celle formée sur l'assassinat de l'ancien Premier ministre libanais Rafic Hariri en 2005. Un cabinet d'avocats parisien a annoncé mardi avoir été mandaté par la veuve de Yasser Arafat «pour déposer plainte contre X devant les juridictions françaises».
R. I.
 

Commentaires

    momolito2311
    14 juillet 2012 - 22 h 22 min

    Effectivement, depuis 1948
    Effectivement, depuis 1948 les crimes sionistes sont toujours « justifiés » et sous couvert du VETO des USA (et G.B.). Maintenant, il faut agir envers un état terroriste. Comme aimait le dire Jacques CHIRAC, on ne négocie pas avec les terroristes (du moins officiellement !).

    Israël devrait être bannit de l’ONU car ils ne respectent rien, aucune Résolutions de l’ONU et pire encore, les Conventions de Genève qui détermine les droits et le sorts des prisonniers et des peuples occupés (comme la Palestine).

    Puis un jour, il y aura la goutte qui fait déborder le vase. Russes et Chinois s’en mêlent. Bientôt, ça va enfin chauffer !

    USA-Israël: Champions du monde du crime organisé (sans compter tous les trafics !!!).




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.