Le Quai d’Orsay poursuit son jeu trouble au Mali à travers l’AFP

La France continue à manœuvrer pour justifier l’urgence d’une intervention militaire au Mali. Au moment où le dialogue commence à s’installer entre les groupes rebelles du Nord et le gouvernement de Bamako, la campagne de la désinformation reprend de plus belle. La principale machine employée par le Quai d’Orsay n’est autre que la redoutable agence française de presse AFP, bien rôdée en la matière pour avoir étonnement toujours un «accès facile et privilégié» à l’information concernant le Mali. Aujourd’hui, cette agence annonce l’arrivée de «cortèges de djihadistes algériens» à Tombouctou pour renforcer le camp d'Al-Qaïda au Maghreb islamique. Elle dit tenir cette information d’une source sécuritaire régionale avant qu’elle ne lui soit confirmée par une source sécuritaire malienne. Cette même source, toujours anonyme, lui aurait affirmé que «Tombouctou devient de plus en plus le quartier général d'Aqmi dans le nord du Mali». «Nous avons vu des gens à la peau blanche venir samedi et dimanche rejoindre le camp militaire de Tombouctou», aurait ajouté cette source à l’AFP, laquelle source «dénonce le durcissement de l'application de la charia, la loi islamique, à Tombouctou». Bien sûr, ce «scoop» est signé exclusivement AFP. Aucune autre grande agence d’information n’a pu lui ravir la vedette sur ce dossier qu’elle manipule à volonté. Si elle n’en est pas à son premier «tuyau» sur le Mali, cette agence – qui bien entendu défend bec et ongles la ligne politico-diplomatique de Paris – parle pour la première fois de «renforts de djihadistes algériens» au Nord-Mali. Cela s’apparente à une attaque directe contre l’Algérie qui a annoncé récemment avoir pris ses dispositions pour rendre étanches ses frontières avec le septentrion malien. Comment donc ces djihadistes algériens ont-ils pu franchir cette frontière minutieusement surveillée par une armée algérienne puissante ? Cette agence avait déjà fait preuve de sa tendance à la manipulation à travers le traitement de la reprise des combats entre le Mouvement de la libération de l’Azawad (MNLA) et le Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’ouest (Mujao). Dans ses comptes-rendus, elle avait délibérément occulté les bilans chiffrés et détaillés fournis par le MNLA, parlant de sa déroute pour, encore une fois, justifier la nécessité d’une intervention étrangère pour reconquérir le Nord-Mali. Une intervention à laquelle s’oppose le MNLA qui s’est engagé à «nettoyer» le Nord-Mali. Algeriepatriotique s’est déjà interrogé sur le rôle de l’AFP au Mali en se demandant, dans un article publié le 24 septembre dernier, si cette agence de presse ne participait pas à un plan de la caserne Mortier et du Quai d’Orsay – dont elle relève du reste, au même titre d’ailleurs que la chaîne de télévision France 24 –, qui vise à renforcer la présence islamiste dans ce pays limitrophe de l’Algérie pour pousser à une intervention militaire étrangère. La réponse semble venir d’elle-même, à mesure que le temps passe.
Sonia B.
 

Comment (5)

    Ezzine
    28 novembre 2012 - 10 h 27 min

    Nous devons prendre garde
    Nous devons prendre garde aussi bien des Usa que de la France ou encore de l’Angleterre ou de l’Allemagne qui se terrent dans un silence complice. Ces deux pays rappelons-le sont aussi des queux de l’Amérique. Dans ce conflit les Etats unis et la France et les autres se sont attribués en catimini chacun un rôle précis :

    « La France continue de manœuvrer pour justifier l’urgence d’une intervention militaire au Mali. Quant aux Etats-Unis, ceux-ci réaffirment leur appui aux efforts de paix consentis par l’Algérie dans la résolution de la crise malienne ».

    C’est difficile de croire l’un comme l’autre lorsque ces deux pays sont stratégiquement liés pour le bien et pour le pire.

    Les américains sont des alliés du terrorisme d’al Quaida et des wahhabites sinon leur mère productrice sans parler encore des mercenaires de tout acabit qu’ils peuvent à tout moment faire intervenir pour sauvegarder leurs intérêts en bafouant toutes les règles internationales.

    L’exemple syrien est on ne peu plus clair. Dieu merci se conflit perdure et semble se tourner avec le temps malgré ses malheurs au profit du droit universel – ni le droit américain ni sa démocratie contre nature – sinon on aurait vu comment les américains, les français et autres mafieux politiques se conduire avec l’Algérie qui constitue leur objectif principal suivants après le pays du Sham. Ne lorgnaient-ils pas depuis longtemps, en bavant, ses propres richesses.

    Quant à la France comment voulez-vous que les pays autrefois colonisés par la France aient désormais confiance en elle si d’un côté cette même France d’aujourd’hui s’est faite d’une part isréaliser chez elle malgré elle et de l’autre elle se trouve exploiter et trainée dans la boue au sein même de ses anciennes zones d’influence, comme la Syrie par une autre puissance.

    Les USA ces derniers temps n’en ont fait qu’une bouchée et réduit la Nation française à moins que rien sinon une simple queue qui les suit aveuglement partout parfois même contre leurs propres intérêts au nom de cette « grande stratégie » qui les unissent en effet pou le bien et pour le mal. Balivernes !

    Oh combien même les relations stratégiques entre puissances s’enchevêtrent mais au moins chacun garde respectivement une certaine dignité, une certaine liberté d’agir et une certaine influence tout à fait indépendante notamment là où l’une d’entre elles fût un jour politiquement et militairement présente.

    Qui ne se souvient pas encore des réactions négatives américaines à l’époque où la France de Jacques CHIRAC décida de ne pas suivre ses yankees dans leur aventure arrogante en Irak malgré l’opposition du conseil de sécurité.

    La prépondérance des évènements en Syrie ancienne colonie française est un exemple frappant qu’il faut méditer. Celle-ci devrait revenir historiquement à la France ; mais devenant inapte politiquement et privée d’un savoir faire stratégique ce sont plutôt les américains qui en tiennent la direction et celle aussi de toute autre entreprise française dans d’autres pays.




    0



    0
    Anonyme
    27 novembre 2012 - 18 h 55 min

    Je tiens vivement à saluer
    Je tiens vivement à saluer l’auteur (e) de l’article ci-dessus. Je vous dis bravo les gars pour votre bravoure et votre sens autenthiquement patriotique et novembriste. En lisant de telles analyses, je me dis alhamdoullah, mon pays regorge encore de femmes et d’hommes sincères. Tahaya Al Djazair !




    0



    0
    salim
    27 novembre 2012 - 0 h 13 min

    POUR CES MESSIEURS DE L’AFP
    POUR CES MESSIEURS DE L’AFP VOILA L’INFO
    —————————————-
    Le réseau recrutait des “combattants” pour Aqmi et le Mujao
    Maroc : démantèlement d’une cellule de recrutement de terroristes
    Par : Rédaction Nationale

    Le ministère marocain de l’Intérieur a affirmé, hier, avoir démantelé une “cellule” qui recrutait et formait des jeunes jihadistes pour le compte de groupes islamistes armés contrôlant le nord du Mali, dont Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi). Le démantèlement concerne “une cellule active dans l’embrigadement et l’enrôlement de jeunes Marocains imprégnés des idées d’Al-Qaïda, dans le dessein de les envoyer” au Sahel, est-il indiqué dans un communiqué cité par l’agence MAP. Le texte ne précise pas le nombre d’interpellations, évoquant simplement “plusieurs membres opérant” dans les villes de Nador (Nord), Casablanca (Ouest) ou encore Laâyoune, la principale ville du Sahara occidental.
    Selon la même source, “les investigations” ont permis d’établir que “plus de 20 volontaires marocains”, qui ont été identifiés, avaient déjà été envoyés par “les chefs de cette cellule” auprès d’Aqmi et du Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest (Mujao), autre groupe contrôlant le nord du Mali. Ils “suivaient des entraînements militaires en vue de les associer à des opérations terroristes dans la région”, d’après le ministère de l’Intérieur. Ce réseau “se préparait à envoyer de nouveaux combattants dans le nord du Mali (…) après avoir réussi à sceller des liens étroits avec des éléments extrémistes actifs dans le sud du royaume”, a-t-il encore relevé.
    Les personnes interpellées seront traduites devant la justice. Un “volontaire affilié à cette organisation” a déjà été présenté, précise le texte. C’est la troisième fois en moins d’un mois que le Maroc rapporte le démantèlement d’une “cellule terroriste”.
    Le 5 novembre, les autorités avaient annoncé l’arrestation de huit personnes appartenant à “Ansar achariaa au Maghreb islamique”, qui s’apprêtaient à commettre des “actes de sabotage contre des sites stratégiques”. Quelques jours plus tôt, le ministère de l’Intérieur avait annoncé le démantèlement d’une “cellule terroriste” de neuf membres projetant la création d’un camp d’entraînement dans le Rif (Nord) afin de préparer des attaques contre “les autorités publiques”.

    Journal Liberté du 24.11.2012




    0



    0
    Safa
    26 novembre 2012 - 5 h 29 min

    il est temps que la France
    il est temps que la France comprenne que le temps des colonies est révolu et que son besoin insatiable d énergie et de richesse doit passer par les voies régulière du commerce international et non par la force militaire .
    Nul n’est dupe de ce qui se trame derrière cette ingérence camouflée derrière de prétendus bons sentiments.




    0



    0
    salim
    26 novembre 2012 - 1 h 25 min

    Ces messieurs de l’AFP

    Ces messieurs de l’AFP semblent avoir prit le relais de la chaine TV France 24.
    Il fut un temps les journalistes français avaient la côte quand à la fiabilité et la justesse de leurs informations.

    Cependant depuis qu’ils ont baissés culotte devant les sionistes israéliens pour autoriser des militaires israéliens à leur dicter ce qu’ils doivent dire et ce qu’ils censurent.
    Et depuis ce jour, la chute a été fatale à des journaux et revues français qui ont connus des moments de mévente, la pagaille quoi.

    Les citoyens français n’achetaient plus ces torchons et qui étaient pour majorité informés par cette AFP.

    Voilà que cette agence à magouilles se sert dans le désert chez des correspondants bien informés. Et qui aiment garder l’anonymat pour faire plus vrais.

    Toutes les informations, venant du Maroc, de l’ex ambassadeur de France au Sénégal et de l’AFP vont dans le même sens, la manipulation et l’entente à outrance sur le dos de l’Algérie.

    A ces messieurs de l’AFP quand vous voulez mentir arranger vous pour le faire seuls, sans complicité, peut être que votre coup portera ses fruits.

    En l’état actuel des choses, vous êtes dans une situation minable non pas d’une agence de presse, mais de charlatans ou de diseuses de bonne aventure qui interprète l’avenir des gens en plein désert.

    La voyance messieurs de l’AFP n’est pas donnée à tout le monde, ni le journalisme de bonne qualité, ni encore cette efficacité de rapporter des faits avérés et crédibles.

    Le charlatanisme semble avoir prit racine dans vos locaux, alors utilisez le pour régler les problèmes internes à votre pays qui est embourbé dans des luttes de clans, et de coups bas.

    Tout ce que nous pouvons faire pour vous aider c’est de vous envoyer un sac de sable à vous partager entre vous.

    En attendant messieurs sachez le que nos terroristes sons abattus, et les vôtres qu’en faites vous. Sont-ils toujours de connivence et ami-ami avec vos services. Nul besoin de citer les noms vous les connaissez déjà.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.