Près de 650 otages libérés par les forces spéciales

Près de 650 otages retenus par le groupe terroriste sur le site gazier d’In Amenas (wilaya d'Illizi), dont 573 Algériens, dont 573 Algériens et près d'une centaine d'étrangers sur les 132, ont été libérés ont été libérés, pendant que l’opération de délogement d’un groupe  retranché dans l’installation gazière se poursuivait, selon un bilan provisoire établi vendredi en fin de matinée. Les forces spéciales de l’Armée nationale populaire (ANP), a indiqué à l’APS une source sécuritaire, tentent encore de parvenir à un «dénouement pacifique» avant de neutraliser le groupe terroriste qui s'est retranché dans la raffinerie et libérer un groupe d’otages encore détenu. Le bilan exhaustif n’est pas encore établi et certains travailleurs étrangers du site gazier s’étaient mis aux abris dans divers points du site, ajoute-t-on de même source. D’autre part, l’installation gazière a été mise hors service pour éviter les risques d'explosion.
R. N.
 

Commentaires

    Badr27000
    20 janvier 2013 - 9 h 09 min

    L’Algérie, est la mieux
    L’Algérie, est la mieux placée dans la lutte contre le terrorisme et n’a pas de leçon à recevoir dans ce domaine d’aucun pays. J’ ajoutes fièrement que l’Algérie est souveraine et n’a pas à demander l’autorisation des Etats-Unis,de la France, du Japon ou de qui que ce soit pour intervenir pour la libération des otages.
    Je conclue par ces quelques mots :
    Nous sommes des soldats pour la justice,
    révoltés,
    Et pour notre indépendance nous avons
    engagé le combat,
    Nous n’avons obéi à nulle injonction en nous
    soulevant.
    Le cri de la patrie monte des champs de bataille.
    Et le crépitement des mitrailleuse notre
    chant favori.
    Et nous avons juré de mourir pour que vive
    l’Algérie !




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.