AADL : près de 60% des logements seront des F4

Près de 60% des logements qui seront réalisés dans le cadre de la formule location-vente de l’AADL sont des F4, alors que les logements restants seront des F3, a indiqué, mercredi, le directeur de l’Agence nationale de l’amélioration et du développement du logement (AADL), Lyès Benidir. La superficie des logements F3 est 75 m2 contre 90 m2 pour les logements F4, a souligné M. Benidir lors de la rencontre sur le partenariat algéro-italien dans le secteur de l’habitat tenue à Alger. Les premiers logements AADL seront réalisés dans la future ville nouvelle de Bouinan (Blida) par la joint-venture algéro-italienne Aicost. Selon M. Benidir, les études et les préparations concernant le projet AADL de Bouinan avancent d’une façon «très appréciable». La société mixte algéro-italienne Aicost a été lancée début janvier 2013. Implantée dans la zone industrielle d’El-Harrach (Alger), cette entreprise est en mesure de réaliser 2 000 logements par an en usine, pour les monter par la suite sur chantiers. Le ministère de l’habitat compte lancer près de 230 000 logements location-vente, dont 80 000 logements ont été déjà prévus dans l’ancien programme LPA, et 150 000 logements récemment introduits dans le cadre du programme AADL. Parmi ces 230 000 logements, la wilaya d’Alger aura le plus grand quota avec 60 000 logements, alors qu’Oran, Annaba et Sétif bénéficieront de 10 000 logements chacune. Parallèlement à la construction de ces projets, l’AADL traitera les dossiers de postulants en commençant par les anciens souscripteurs de 2001 jusqu’à 2005. L’Agence avait procédé le 14 janvier dernier à l’envoi des convocations individuelles aux souscripteurs ayant déposé leurs dossiers le 18 août 2001, alors que le premier groupe sera reçu le 28 janvier. L’opération de la réception des souscripteurs se poursuivra par la réception à raison de 400 à 500 personnes par jour, jusqu’à la finalisation des dossiers de tous les souscripteurs concernés. A cet égard, l’AADL a appelé, dans un communiqué récemment publié sur son site internet, les souscripteurs de 2001 et 2002 qui ont changé d’adresse ou perdu leurs numéros du dossier figurant sur le récépissé de dépôt, à contacter l’agence par courrier électronique ([email protected]). Les souscripteurs qui ont changé d’adresse doivent introduire leur numéro de dossier, nom, prénom ainsi que la nouvelle adresse dans l’email qui doit porter la mention «changement adresse» dans l’objet du courrier. Quant aux souscripteurs qui ont perdu leur numéro, ils doivent introduire leur nom, prénom et date de naissance dans l’email qui doit aussi porter la mention «N°dossier» dans l’objet du courrier, selon la même source.
R. N.
 

Comment (3)

    Inuomhqr
    4 juin 2017 - 17 h 46 min

    Ok
    Ok




    0



    0
    madrich
    29 janvier 2013 - 21 h 57 min

    salam alikoum j ai deposer un
    salam alikoum j ai deposer un dossier de l annes de 2003 je suis un zama emigre en espagne madrid j ai contacter l aadl pour information makan oualou ga khoter ma ban oualou ou je vais plaindre pas compris mrci abiento




    0



    0
    rachid
    24 janvier 2013 - 22 h 40 min

    c’est quoi la solution pour
    c’est quoi la solution pour un couple qui gagne plus de 108000DA EST QUI SONT SOUSCRIPTEURS DU 11 AOUT 2001
    DONNER NOUS LA REPONSE
    TOUT LE MONDE PARLE MAIS PERSONNE NOUS DONNE DES REPONSES DETAILES
    FAITE VOTRE METIER NOBLE DE JOURNALISTE
    APPORTER DES REPONSES POUR TOUTES LES CATEGORIE
    CE « DG AADL » chaque a une nouvelle chansons 18.000DA? NO? 24000DA? LES SOUSCRI¨PTEUR 2001 ET 2002 NO LES SOUSCRIPTEUR 2001 A 2005 NON? ……?…….?…..?….AADL NO ?…..LPP……NO?
    J’AI LA TETE QUI SONNE A VOUS LIRE




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.