Halilhodzic assume son échec mais défend ses choix

Le sélectionneur de l'équipe algérienne de football, le Bosnien Vahid Halilhodzic, a appelé à «retenir les leçons» de l'échec de la sélection, éliminée au premier tour de la Coupe d'Afrique des nations 2013 qui s'est déroulée en Afrique du Sud. «Il faut bien retenir les leçons de cet échec, reconstruire un esprit plus fort et déterminant, pour repartir du bon pied en vue des éliminatoires de la Coupe du monde 2014», a souligné le coach national lundi soir lors del'émission sportive «Saâ Ryadha» de la Télévision nationale. Lors de la CAN, l'Algérie, engagée dans le groupe D, a concédé deux défaites, face à la Tunisie (1-0) et le Togo (2-0), avant de faire match nul face à la Côte d'Ivoire (2-2). Le coach national, qui se dit responsable de cet échec, estime que l'équipe nationale «est passée à côté d'une belle performance». «Nous étions capables de faire mieux lors de cette CAN, nous sommes passés devant une belle performance, jusqu’à même atteindre la finale. Nous sommes tombés dans l’euphorie, et c’était notre faute. Malheureusement, la réalité était toute autre. Ça s’est joué vraiment sur de petits détails. Nous avons manqué de réussite, en plus de l’arbitrage qui nous a joué un mauvais tour», a-t-il regretté. Et d'ajouter : «J’ai vécu un moment assez difficile, j’ai réfléchi sur les raisons de cet échec. Les résultats sont assez décevants, ça c’est clair, mais nous avons développé en parallèle du beau jeu, c’est l’absurdité du football.» Appelé à expliquer les raisons de cet échec, il estime que l’attaque était le maillon faible, en dépit d’un «jeu attrayant» développé lors des trois matches disputés. «On a bien joué, mais on n’a pas réussi à marquer. Nous avons manqué de réussite. Il ne faut pas accabler les joueurs qui ont fait de leur mieux pour bien représenter le pays. Cette équipe a ses qualités, comme elle a ses faiblesses. Nous n’avons pas réussi à être à la hauteur, peut être que cela est dû à la méforme de certains joueurs.» Pour ce qui est des joueurs convoqués pour cette CAN, Halilhodzic a défendu ses choix, estimant qu’il avait fait appel «aux éléments les plus aptes». «Avant la CAN, j’avais vraiment souffert pour composer la liste des 23 joueurs, c’était un vrai casse-tête pour moi. Je pense que j’ai emmené les éléments les plus aptes, maintenant il y a des personnes qui parlent de Ziani, Djebbour, ou Djabou, si j’ai décidé de ne pas les convoquer, c’est que j’ai mes raisons», estimant que le groupe a manqué «d'un leader, quelqu’un comme l’Ivoirien Didier Drogba, capable sur une action de marquer un but». Dans un autre registre, et pour ce qui est des nouveaux joueurs annoncés en grande pompe pour renforcer les rangs des Verts, Halilhodzic est resté évasif sur le sujet. «Comme chaque équipe, nous allons nous renforcer par des joueurs de qualité dans les différents compartiments pour être plus performants. Je ne peux pas dévoiler les noms de ces éléments. Je préfère travailler dans la discretion et en catimini. Mais je tiens à préciser une chose importante, celui qui veut jouer pour l’équipe nationale doit le faire sans aucune condition», a-t-il prévenu. Des joueurs comme l’attaquant du FC Parme, Ishak Belfodil, le milieu de terrain du FC Bologne, Saphir Taider, ainsi que le milieu offensif du FC Grenade, Yacine Brahimi, sont susceptibles d’intégrer dans un avenir proche la sélection algérienne. «Avec les prochains renforts, je suis persuadé que cette équipe aura un bel avenir, il faut continuer à travailler et aller de l’avant. Un jour, elle va certainement récolter les fruits de son travail, est ce que je serai là encore ? On verra bien», a-t-il conclu. La prochaine sortie des Verts est prévue le 26 mars prochain face au Bénin au stade Mustapha-Tchaker de Blida (20h30), en match comptant pour la 3e journée (G. 8) des éliminatoires de la Coupe du monde 2014.
R. S.
 

Comment (2)

    Nike free clearance
    13 janvier 2014 - 20 h 12 min

    It is not my first time to
    It is not my first time to pay a quick visit this website, i am visiting this site dailly and get good data Halilhodzic assume son échec mais défend ses choix | Algerie patriotique : le monde vu d’Algérie from here all the time.
    Nike free clearance http://www.greekorthodoxchurchtampa.com/include/en.php




    0



    0
    kaddem Adda
    20 février 2013 - 13 h 58 min

    en foot-ball le principe est
    en foot-ball le principe est de marquer des buts pour gagner et non pas faire le spectacle et oublier de marquer.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.