Attractivité touristique : l’Algérie au bas du tableau

L’Algérie est loin d’être une destination touristique. Selon le rapport sur le voyage et le tourisme élaboré par le Forum économique mondial, elle fait partie des pays où l’activité touristique est (presque) au point mort. Sur les 140 nations concernées par ce classement annuel, elle figure à la 132e place, à peine devant la Mauritanie (134e), le Yémen et Haïti (140e) qui ferme la marche. En deux ans, l’Algérie a considérablement reculé dans ce domaine, perdant 13 places au classement mondial. Elle était à la 113e place en 2011. Autrement dit, l’Algérie n’a nullement profité du contexte de déstabilisation et de violences que connaissent des pays à très fort potentiel touristique comme la Tunisie ou l’Egypte. Les offres touristiques existantes restent moins compétitives que celles de nos voisins immédiats, à savoir le Maroc (71e) et l’Egypte (85e). Ce classement n’a pas concerné la Tunisie, totalement déstabilisée depuis son «révolution du Jasmin». Le Qatar (11e) prend la tête de la région arabe, tandis que l'Arabie Saoudite conserve sa place dans le top 20 (18e). Les Émirats arabes unis (24e) améliorent leurs performances alors que le Koweït (37e) enregistre une légère baisse. La Jordanie (63e) progresse légèrement. En Afrique subsaharienne, l'Afrique du Sud (52e) et l'île Maurice (54e) figurent dans la première moitié du classement. Par ailleurs, la Suisse, Singapour et la Finlande sont en tête du classement global de la compétitivité 2012 qui révèle de profondes fractures. Le rapport indique que la Suisse et les pays de l'Europe du Nord ont renforcé leur leadership depuis la crise de 2008, alors que les pays d'Europe du Sud comme le Portugal (49e), l'Espagne (36e), l'Italie (42e) et la Grèce (96e) continuent de souffrir d’un manque de compétitivité en raison de leurs déséquilibres macro-économiques, de l’accès limité au financement, de la rigidité de leurs marchés du travail et d’une faible capacité à innover. Même s’ils améliorent leur score, les États-Unis (7e) continuent leur chute, pour la quatrième année consécutive, passant de la cinquième à la septième place. Outre les difficultés macro-économiques croissantes, certains aspects de l'environnement institutionnel américain continuent de nourrir les inquiétudes des chefs d'entreprise, notamment le faible degré de confiance accordé aux hommes politiques et l'inefficacité du gouvernement.
Sonia B.
 

Comment (8)

    Anonyme
    11 mars 2013 - 10 h 17 min

    ATTRACTIVITÉ
    ATTRACTIVITÉ TOURISTIQUE=nights clubs,discothèques,maisons closes,alcools,drogues,plages sudistes,prostitutions…etc « un pays d’accueil à la thaïlandaise,marocaine,ou je n’sait quoi? ».non merci! et leur classement..ils le mettent..là …ou je pense?.il faut favorisé le tourisme pour les algériens vivant en europe pour qu’ils rentrent au bercail..pour visité leur pays d’origine et bien entendu les algériens de la bas..en algérie,et comme çà ..tout le monde est contents..pas de blancs,noirs,jaunes,ou gris,qui rentrent..dans les familles algériennes{l’honneurs est sauve..et la paix avec?




    0



    0
    RoseMassi
    9 mars 2013 - 23 h 24 min

    Allah yastar, les nights club
    Allah yastar, les nights club la nuit et la plage le jour, mais le tourisme n est pas que cela et si l Algérie se dit pays musulman alors que les touristes acceptent ce que nous sommes. Si des gens veulent démontrer que l Algérie est un très beau pays alors il faut juste reconstruire le Ministère du Tourisme et y choisir les bonnes personnes ce qui donnera un très bon relief a ce beau pays. Et ce n est pas avec des nights clubs et discothèque pour faire plaisir aux touristes que l Algérie va montrer ce qu elle est.




    0



    0
    Aziz GH
    9 mars 2013 - 19 h 16 min

    Et pourtant, le ministère du
    Et pourtant, le ministère du tourisme existe depuis 1962 …alors il serait peut-être plus judicieux de l’éliminer afin d’utiliser son budget pour le bien de l’Algérie




    0



    0
    YOUCEFdz
    9 mars 2013 - 16 h 08 min

    El Hamdoulillah, le tourisme
    El Hamdoulillah, le tourisme n’attire que des pervers et n’amene qu’humiliation et corruption chez les pauvres. Que le Tres Haut fasse que notre pays et notre peuple ne soient jamais attractifs pour les corrupteurs.




    0



    0
    00213
    9 mars 2013 - 15 h 02 min

    Le tourisme c’est comme la
    Le tourisme c’est comme la démocratie, c’est une culture.




    0



    0
    RoseMassi
    9 mars 2013 - 14 h 42 min

    La seule chose que j ai a
    La seule chose que j ai a dire, c est de demander au gouvernement qu ils arrêtent de demander de rentrer en Agérie avec un visa touriste, ce qui permettrait a tout le monde de prendre un grand départ pour aller visiter l Algérie. Qui d ailleurs est un tres beau pays a visiter puisque j y étais l été dernier.




    0



    0
    Inspektor Tahar
    9 mars 2013 - 14 h 39 min

    Attractivité touristique :
    Attractivité touristique : l’Algérie au bas du tableau…Rien de neuf a l Ouest….la critère de sécurité des personnes et des biens des touristes 24X24 en Algerie est inexistant. Ensuite les services médicaux en cas d accident ou maladie ainsi que le critère d’hygiène en général au pays…Le touriste etranger veut la plage dans le jour et les night clubs la nuit…dans une vaingtaine d annee l Algerie sera prete




    0



    0
    slimane abid
    9 mars 2013 - 14 h 26 min

    ce n’est pas en vendant des
    ce n’est pas en vendant des croissants et en offrant des chambres avec des cafards que nous allons développer l’activité touristique, il faut recréer la culture touristique totalement perdue, et réapprendre aux gens le sens de l’hospitalité et de bon acueil




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.