Le professeur Antal Fekete à Algeriepatriotique : «Les réserves d’or et d’argent de l’Algérie sont en danger»

Pr Antal Fekete. D. R.

Algeriepatriotique : Avec des réserves de change avoisinant les 200 milliards de dollars, l’Algérie est-elle à l’abri de la crise ou, au contraire, risque-t-elle de faire les frais du dépôt de ses avoirs dans les banques étrangères ?

Pr Antal Fekete : Très vulnérable, en effet, et à plusieurs égards. En plus du risque qui pèse sur ses réserves de change, au regard notamment de la politique déclarée des Etats-Unis visant à abaisser la valeur internationale du dollar, il y aussi le risque lié au taux d’intérêt dans la mesure où les réserves algériennes sont investies dans le papier (fiduciaire) du Trésor américain. Quand les taux d’intérêt augmentent, la valeur des bons du Trésor américain s’effondreront. Ces pertes s’ajoutent à celles déjà liées à la valeur du dollar elle-même. L’Algérie, comme tout autre pays, assumera les conséquences de la folie qui consiste à déposer son argent dans des comptes en dollar dans des banques relevant de la juridiction de gouvernements étrangers.

L’Algérie court-elle plus de risques à garder ses réserves en or à l’étranger ou à les rapatrier ?

Il y a toujours un risque à garder les réserves en or d’un pays à l’étranger. Les gouvernements étrangers pourraient faire prévaloir un cas de force majeure et refuser de restituer l’or, comme cela s’est passé pour l’or que la République d’Espagne avait déposé en Union soviétique dans les années 1930. Les Etats-Unis ont eux aussi refusé à plusieurs occasions de restituer l’or appartenant à des gouvernements étrangers. Les vols étaient justifiés en invoquant la loi sur le commerce avec l’ennemi. Le rapatriement (de l’or) est la meilleure décision à prendre.

Comment les Etats – dont l’Algérie – pourraient-ils revenir au standard-or, sachant que ce sont les Américains qui détiennent la «clé» de la finance mondiale à travers ce que vous avez appelé «l’impérialisme du dollar» ?

Le mécanisme d’institution du standard-or est assez simple. L’Algérie devra déclarer une pièce d’or (disons la pièce d’or de 20 francs de la défunte Union monétaire latine) comme monnaie du pays. Elle devra commencer à frapper et estampiller cette pièce avec son propre blason et à la date courante. Enfin, et cela est encore plus important, l’Algérie devra prendre un engagement international solennel de convertir tous les lingots d’or de poids et de finesse appropriés utilisés pour frapper la monnaie du pays, libre de toute taxe de seigneuriage, à des quantités illimitées. Dans les annales de l’histoire monétaire, cet engagement est connu sous l’appellation suivante : ouverture de l’or à la libre frappe de la monnaie. Il serait sage de rapatrier les réserves d’or algériennes d’abord. De même qu’il serait sage de convertir les 200 milliards de dollars de réserves de change du pays en lingots d’or avant d’ouvrir l’or à la frappe libre de la monnaie. Si l’or n’est pas disponible en quantité suffisante, les réserves minières d’or et d’argent peuvent servir comme proxy (intermédiaire).

Qu’adviendrait-il si les Américains, en guise de représailles, expulsaient l’Algérie du système de compensation du dollar ?

L’Algérie, en tant que pays important en matière d’échanges commerciaux, ne devrait pas trop se soucier de cela. Mieux encore, l’Algérie peut tirer un profit supplémentaire de telles représailles si elles venaient à exister. Elle pourrait mettre en place le premier système de compensation des dispositifs d’or du XXIe siècle (c’est-à-dire de vrais billets venant à échéance en monnaie d’or en 91 jours ou moins). Les dispositifs d’or sont de loin supérieurs aux crédits en dollars et le monde les traitera en tant que tels. D’autres pays commerçants commenceront à payer leurs importations en établissant des factures en monnaie algérienne comme cela se faisait au XIXe siècle lorsque les fractures étaient établies en monnaie londonienne.

Pourquoi les puissances financières mondiales, qui imposent à l’humanité le dollar et l’euro comme monnaies principales dans les échanges commerciaux, s’échinent-elles sinon à interdire du moins à empêcher tout retour au standard-or ?

Le vieil adage dit : «Celui qui détient l’or mène la barque.» Les puissances financières mondiales veulent mener la barque elles-mêmes tout en épargnant leur propre or. Ouvrir l’or algérien à la libre frappe de la monnaie éloignera les prédateurs. Le seul moyen pour ceux qui gèrent le dollar de faire échouer cette démarche serait d’ouvrir l’or américain à la frappe libre de la monnaie également. En d’autres termes, le dollar devra être ramené au standard-or aussi. Les «impérialistes du dollar» seraient impuissants face à une telle démarche de la part de l’Algérie. Ouvrir l’or à la libre frappe de la monnaie serait «une heure de gloire pour l’Algérie».

Qui pourrait tenir tête à ceux que vous qualifiez de «chrysophobes», sachant que, comme vous le dites, l’étalon-or pourrait démasquer les «mauvaises banques» et mettre en péril les gros intérêts mercantiles de ceux qui profitent du système financier actuel ?

L’Algérie peut le faire. Elle peut adopter une législation qui exige des banques de tenir leurs comptes sur la base de la monnaie en or en vigueur dans le pays, faute de quoi elles (les banques) perdraient leur agrément et ne seraient plus autorisées à activer en Algérie. Les banques algériennes seraient pratiquement les seules banques solvables dans le monde. Les banques, ailleurs, avec l’autorisation du gouvernement, ont permis que des crédits bancaires sans limite soient bâtis sur une dette publique illiquide. Le système bancaire mondial est un château de cartes et la tempête guette. Les commissaires aux comptes et les experts comptables ont trahi la confiance en établissant à des banques malades des certificats attestant de leur bonne santé sous la pression du gouvernement. L’Algérie devrait aussi mettre un terme à la protection légale des billets de banque émis par la Banque (centrale) d’Algérie. Cela aussi serait une première au XXIe siècle. Il faut laisser les billets de banque émis par les banques centrales être en compétition sur le marché avec les pièces d’or. C’est une question de «survie du plus fort», comme cela devrait se dérouler. Il faut laisser les gens qui travaillent décider s’ils veulent que leurs salaires leur soient versés en monnaie fiduciaire qui, historiquement, est toujours retournée à sa valeur intrinsèque, c’est-à-dire zéro, selon Voltaire, ou en pièces d’or ou d’argent qui ont résisté à l’épreuve du temps depuis des millénaires.

Vous dites qu’en déclarant la guerre à l’Irak, les Etats-Unis ont voulu amener ce pays à refuser les paiements en or. Votre approche est inédite car on a tendance à croire que la raison essentielle de cette invasion est le pétrole…

Dire que «l’action policière» des Etats-Unis pour punir l’Irak est due au fait que ce pays soit sorti des rangs est, bien entendu, une hypothèse. Mais une hypothèse plausible. L’idée que les pays soient libres de choisir quelle monnaie ils doivent accepter ou refuser en échange de biens ou de services réels est trop dangereuse et trop contagieuse, et représente donc une menace pour le confort des Américains. Ces derniers ont beaucoup à perdre si la communauté mondiale se passait du dollar. Cependant, «l’action policière» contre l’Irak a été un échec lamentable. Même si l’Amérique est autosuffisante en pétrole, l’idée d’une action punitive contre ces pays qui abandonnent le «navire dollar» serait de plus en plus effective. Le financement du commerce mondial par l’établissement des factures à échéance en or au lieu et place du dollar avec la mention «je ne vous dois rien» est une idée qu’il est temps de mettre en pratique. Victor Hugo dit : «Rien n’est plus fort qu’une idée dont l’heure est venue.»

Le dollar est une monnaie contrefaite qui a conféré un pouvoir réel au contrefacteur. La Réserve fédérale a été autorisée à fouler aux pieds la Constitution américaine depuis près d’un siècle, tout en laminant à 99% le pouvoir d’achat du dollar. Pourquoi le monde accepte-t-il ce système fraudeur sans hésitation ?

C’est en partie dû à l’inertie. On préfère le diable qu’on connaît à l’ange qu’on ne connaît pas. L’autre raison est la crainte de représailles comme cela a été démontré avec la destruction de l’Irak. Cependant, l’Amérique est en train de se transformer en un colosse aux pieds d’argile ou, si vous préférez, en un tigre en papier. Quoi qu’elle fasse, elle en train de creuser la tombe du tout-puissant dollar. Mais il y a une troisième réponse, également, et qui est quelque peu technique : tant que les marchés futurs de l’or existent, les bons du Trésor américain peuvent être convertis en or physique. Mais comme le montre la tendance à la disparition de la base d’or (définie comme la différence entre le prix approximatif à terme et le prix au comptant de l’or), le marché de l’or à terme est moribond. Il partira dans un nuage de fumée quand le déport de l’or sera permanent. Il s’en suivra un défaut de paiement à terme en or et par contrat d’option. Beaucoup de gens sont conscients de cela. Mais ce que personne – pratiquement – ne réalise, c’est qu’au même moment, la demande des bons du Trésor américain s’évaporeront. Le dollar, même aujourd’hui, ne sert que comme un proxy (intermédiaire) de l’or. Certes, il est plus pratique de payer à travers des virements en dollars que par l’expédition d’or. Mais lorsque le marché à terme de l’or succombera aux inexorables forces de la loi économique et qu’il ne sera plus possible d’obtenir de l’or physique en échange d’un dollar déshonoré, alors, le commerce mondial sera réduit au troc. Les sociétés mettront la clé sous le paillasson et les travailleurs seront licenciés. Aucune université et aucun think tank au monde ne sont en train d’étudier les retombées de la disparition de la base d’or, ni les problèmes liés au fait qu’elle devient négative. La menace d’un déport permanent de l’or est ignorée. Cependant, cette politique de l’autruche ne changera rien au fait que la base d’or est réelle et que l’heure d’un déport permanent de l’or est proche. Une des raisons qui m’ont poussé à intégrer la New Australian School of Economics (NASOE), c’est la légitimation de l’étude de la base or et argent et la circulation de billets réels dont la valeur est basée sur l’or en tant qu’effort académique. Le prochain séminaire de la NASOE se tiendra à Madrid fin mars courant. Il est destiné aux débutants qui pourront en savoir plus sur ces questions.

L’Allemagne a demandé à connaître l’état de ses réserves d’or au FMI et elle a reçu un refus catégorique. Le FMI serait-il plus puissant qu’un Etat de l’envergure de l’Allemagne ?

De mon point de vue, l’Allemagne n’est pas un pays occidental puissant. Comme le Japon, c’est un territoire occupé grêlé par les bases militaires américaines qui ont perdu leur raison d’être après l’effondrement de l’Union soviétique en 1991. Toutes les décisions du gouvernement allemand peuvent être considérées comme étant tributaires du veto américain, tant que les troupes américaines seront stationnées dans ce pays. Même la puissance économique de l’Allemagne est subordonnée à des facteurs externes. Par exemple, les réserves d’or allemandes sont entre les mains des Américains et leur restitution peut être refusée sous n’importe quel prétexte. Le FMI est une marionnette américaine et aurait dû être dissous en 1973, quand le système de taux de change fixe – que le FMI était censé sauvegarder – a été abandonné. Il est ridicule de garder la fonction de bourreau alors que la peine capitale a été abolie.

Vous affirmez que le fait de ne pas retourner au standard-or «peut signifier le commencement d’un nouveau Moyen-Âge». Est-ce à dire que nous vivons au Moyen-Âge depuis 1971, année de ce que vous appelez la «conspiration de Nixon et Friedman» ?

1971 fut l’année durant laquelle le génie de la dette a été libéré de son flacon doré. Depuis cette date, il est libre d’errer à travers le monde, donnant frisson et fièvre et causant des dommages irréparables là où il passe, quadruplant les prix du pétrole et explosant la structure des taux d’intérêt, par-ci, et faisant de même avec la bulle immobilière jusqu’à l’effondrement de la structure des taux d’intérêt, par-là. Mais le nouvel âge sombre du monde commencera sérieusement lorsque l’or passera au déport (*) permanent. Ce sera un âge marqué par les dépressions, les fermetures d’entreprises et les pertes d’emplois, ainsi que par l’effondrement du marché mondial, le remplacement du commerce multilatéral par le troc, la disparition de la loi de l’ordre, la propagation de la famine et de la peste, et j’en passe. La seule manière de prévenir cet âge sombre, c’est de retourner immédiatement au standard-or et au financement du commerce mondial sur la base de la valeur de l’or. Tout ce dont le monde a besoin pour ce faire, c’est qu’un pays – ou un ensemble de pays – ouvre l’or à la libre frappe de la monnaie et autorise la circulation de billets réels payables en pièces d’or. L’Algérie se trouve dans une position idéale pour faire un pas dans cette direction, ce qui lui permettrait d’éviter au peuple une souffrance économique atroce. Il faut garder en tête l’exemple de Byzance qui a réussi à épargner à son peuple, qui vivait dans la moitié est de l’empire romain, le sort de ceux qui étaient établis dans sa moitié ouest, en continuant à frapper sa monnaie d’or, le besant.

L’effondrement économique que vous avez prédit a-t-il eu lieu ou n’en est-il qu’à ces premiers balbutiements ?

La réponse à votre question est la suivante : vous n’avez encore rien vu !

Interview réalisée par Hounaïda Acil et M. Aït Amara

(*) On parle de déport lorsque le change à terme est inférieur au change comptant. Le déport provient d’un différentiel négatif de taux entre la monnaie de référence et la monnaie étrangère.

Voir aussi dans la rubrique Bibliothèque

Comment (23)

    Argent Internet
    18 septembre 2013 - 12 h 39 min

    Il y a un bon moment que je n
    Il y a un bon moment que je n avais pas trouve une lecture de cette qualite !!!
    Argent Internet http://www.methodeargent.net/




    0



    0
    Anonyme
    22 mars 2013 - 19 h 24 min

    Qu allez vous manger quand le
    Qu allez vous manger quand le system capitaliste effondrera ? Ah vous croyez pas qu il va s effondrer ? Bizzare, pourtant vous etes bon a croire a tous les miracles, comme celui de dieu qui vous a choisie pour paitre dans son paradie…Le capitalisme s effondrera bientot, car il porte les genes de sa propre destruction dans son concept de base.

    Il partira comme en a vue partir le socialisme et la russie dans la poubelle de l histoire des systemes qui ne fonctionnent pas. Comme le system islamique qui a conquit le monde et se retrouve aujourdhuit le dernier a avoir a manger.

    Qu allez vous manger quand le capitalisme s effondrera? Choisissez votre plat svp servie a l OR qui vous preocupe tellement:

    -Mont d’or chaud
    -Tarte au Mont d’or
    -Pommes de terre au Mont d’Or
    -Mont d’Or et cochonailles

    Ou allez vous manger les kalaschnikow dont vous avez fait le plein? A quoi servirons les armes que vous achetez sans arrets? Pour attaquer les marrocains et les tunesiens et les boufer? ou voulez vous passer au canibalisme national?

    Bon dieu, quesqu il y a dans vos petites tetes? Pourqoui les bourricots connaissent leur interets mais pas les Algeriens?




    0



    0
    Jamila
    22 mars 2013 - 11 h 42 min

    A quand, des fmen algériennes
    A quand, des fmen algériennes pour sortir l’Algérie de la bigoterie dans laquelle elle est étouffée et ou tout est relié au corps de la femme qu’on ne cesse de martyriser.
    Algérienne unissez-vous contre la bigoterie, si non, votre societés deviendra vomme la societés pakistanaise ou egyptienne ou le viol et la pédophilie sont des sport nationaux. Plus les femmes se couvrent, plus la pédophilie est banalisées comme en Afganistan où les notable ont leur gholem agés à peine de 8 à 12 ans avec les conséquences que vous devez deviner




    0



    0
    Réalité
    22 mars 2013 - 10 h 06 min

    Pour plus de clarté je vous
    Pour plus de clarté je vous invite à regarder et écouter cette vidéo attentivement merci

    http://www.youtube.com/watch?v=p6XxtkbNUfo




    0



    0
    Ezzine
    22 mars 2013 - 9 h 56 min

    Les américains considèrent
    Les américains considèrent que toutes les richesses du monde sont les leurs et leur appartiennent à eux seuls. Que Dieu, selon les yankees, s’est trompé en les octroyant aux restes du monde.
    Les américains croient donc que tout ce qui est sous ou sur terre, et dans l’espace c’est leurs propriétés absolues sans rival et doivent par conséquent les reconquérir par tous les moyens, n’importe où n’importe comment et quand ils le décident.
    Gare à celui qui ne se montre pas docile ou il lui vient à l’esprit de s’y opposer ! Les islamistes, les démocrates ou les promoteurs des droits de l’homme de fabrication américaine sont déjà sur le pied de guerre chez lui et n’attendent qu’un petit signal de la fameuse CIA pour lui régler son compte.
    En plus de ces risques majeurs dont il est question n’avons-nous pas l’impression dans la vie quotidienne que l’Algérie toute entière vit à peu prêt et elle s’enfonce de plus en plus, tête baissée, poings et pieds liés dans le sable mouvant d’une jungle inconnue sans aucune sortie de secours possible.
    Lorsqu’on met outre mesure, comme on dit, tous nos œufs dans un même panier douteux, il ne faut pas s’attendre à les récupérer un jour même pas abimés.
    Les dirigeants du pays ont-ils opté pour la prévention et la sécurité des richesses algériennes ? Ces richesses que Dieu a octroyées au peuple algérien uniquement dans l’intérêt suprême du pays, de son bien être, de celui de son avenir et de celui de ses futures générations ne méritent—ils pas un dispositif de protection fiable à toutes épreuves.
    Dans le cas contraire, ne peuvent-elles pas finir par devenir bientôt une malédiction à cause de toutes sortes de manipulations frauduleuses parallèles dont elles souffrent sans cesse.
    N’est-il pas péché que ces richesses soient posées par nos propres mains dans des banques sionistes euro-américaines ou dans des aumônières de hors la loi internationaux, voleurs de bétails, de pays et de dévaliseurs de banques.
    Dieu nous en préserve seulement si on se laisse pas faire comme des novices !




    0



    0
    Anonyme
    21 mars 2013 - 21 h 15 min

    seikh imran a etudier le
    seikh imran a etudier le systeme monetaire international ;a etudier le sujet,a ecrit un livre au sujet De l’or
    Titre le Dinar or et le Dihram argent(le metal) quant au mot predit je l’ai utiliser car le seikh a predit l’effondrement economique mondial
    Il y a plus de 15 ans car il se base sur
    L’etude de la fin des temps et c’est d’apres les hadites du prophete(saw)
    Et du coran les subprimes wall street
    Ce sont des details de l’effondrement
    Econonique




    0



    0
    Anonyme
    21 mars 2013 - 20 h 15 min

    Que voulez vous faire de cet
    Que voulez vous faire de cet OR ?? Acheter des cerveaux pour vos enfants que vous avez finit par les abrutir ?

    Que voulez vous faire de cet OR ?? Acheter des voitures ou de la nouriture de ceux que vous meprisez, et ainsi leur rendre l OR indirectement ?

    Honte a vous, pays des ignards et imposteurs !




    0



    0
    Brahim Haddou
    21 mars 2013 - 18 h 44 min

    L’Algerie doit immiter le
    L’Algerie doit immiter le Venezuela qui n’a pas tardé à rapatrier ses réserves d’or pour les sécuriser.De quoi l’Etat algérien a-t-il peur? De quoi se sent-il empêché d’enfin résoudre de ramener ses réserves chez nous?




    0



    0
    Noureddine Legheliel
    21 mars 2013 - 18 h 43 min

    Bonsoir Tout le monde
    à tout

    Bonsoir Tout le monde

    à tout seigneur tout honneur , le docteur Fekete est mondialement connu pour sa défence de l´étalon d´or , cependant je peux vous assurer que les paroles de ce docteur ne sont pas des paroles divines et qu´á avec un langage purement économique loin de toute démagogie politique á l´algerienne on peut critiquer ce docteur .

    Je vais demander au directeur de ce journal son avis sur ma reponse au docteur Fekete qui sera sous forme d´un grand article et je ne demanderais pas un euro aux responsables de ce journal c´est une affaire de principe .

    Noureddine Legheliel : Analyste boursier résidant en Suéde.




    0



    0
    ben
    21 mars 2013 - 18 h 19 min

    tout a fait exact. ils ont
    tout a fait exact. ils ont fait le coup plusieurs fois, il suffit de voir comment les présidents algériens ont toujours étés présentés comme des dictateurs sanguinaires exactement comme Sadam Hussein, Kadafi Chavez et actuellement Assad y compris dans les guignols. ils attendent simplement l’occasion de le déclarer illégitime pour bloquer les avoirs.
    pour l’espagne leur or était à la banque de france et physiquement en angleterre, il a été rendu une fois que Franco a pris le pouvoir rubis sur l’ongle voir dans (le choix de la défaite de Annie Lacroix Riz)




    0



    0
    Mahdi
    21 mars 2013 - 17 h 27 min

    On ne récupérera JAMAIS notre
    On ne récupérera JAMAIS notre or et nos soit disant « gouvernants » n’ont rien à cirer de tout cela, pour la simple raison que eux ce sont les simple pions dans le fameux jeu d’échec mondial. En lisant ce que déclarent « les gouvernants » par rapport au budget, à la rente, aux réserves, au FMI etc. on comprendra facilement ce qui se trame. Il est aberrant que l’algérie puisse prêter de l’argent au FMI !!! il est aussi aberrant que nos « gouvernants » déposent nos réserves dans des banque « fédérales » détenues par des privés !! enfin, vous n’avez qu’à suivre l’actualité fiscale américaine ces dernier jour et vous remarquerez que les USA IMPRIMENT des sommes importantes de dollars pour parer à leur fosse de la dette intérieur, prétextant préserver la politique de l’emploi d’Obama. L’information est relayée par des médias français qui essaient de faire passer la pilule aux francophones d’afrique, histoire de préparer psychologiquement le terrain !




    0



    0
    chark
    21 mars 2013 - 14 h 29 min

    @ Anonyme , salemoualikoum ,
    @ Anonyme , salemoualikoum , bien parlé l’ami !! j’ajouterai seulement ceci pour completer , il nous faut au plus vite un autre feu H BOUMEDIENNE ( rahimaoualah ) pour faire le grand menage , cloturer toutes nos frontieres , remettre notre jeunesse au travail même  » forcé  » , et rejoindre sans perdre de temps l’organisation des ‘ BRICS ( pays émérgeant à fort potentiel de croissance économique .




    0



    0
    Anonyme
    21 mars 2013 - 13 h 24 min

    @issam. je suis d’accord avec
    @issam. je suis d’accord avec vous sur le sujet..oui l’algérie doit s’armée à outrance et sécuriser nos frontières..#..puis mettre sous eteignoir..les pseudo opposants politiques en premiers lieux ces islamistes parasites..et interdire toutes visites de courtoisie à là cons des ambassadeurs étrangers à travers le territoire algérien,et je cité le yankee ,l’anglais ,et le français comme des ambassadeurs les plus dangereux pour notre pays?.puis rompre les liaisons~avec le maroc,lybie,quatar,arabie saoudite ,et là tunisie d’ennahda?.après çà..ont peut rapatrier nos milliards $.€.£.et l’or avec..mais encore une chose..bannissement des organisations criminelles du genres FMI ,OMC ,et les autres salopperies comme médecins sans frontières ,droits de l’homme,reporters sans frontières , des ONG sionistes ces pourriture




    0



    0
    issam
    21 mars 2013 - 12 h 27 min

    Par Anonyme (non vérifié) |
    Par Anonyme (non vérifié) | 21. mars 2013 – 12:41

    Je sais d’ou provient ce genre de commentaires foireux ,je sais quel site internet tu fréquentes .Les algériens ont le droit de ne pas renier leur islamité,ils ont le droit d’avoir comme référence religieuse sheik imran hossein ;ça te dérange ?

    Et ne rentre pas dans la polémique « des années de plomb ».




    0



    0
    Anonyme
    21 mars 2013 - 11 h 41 min

    shekh imran hossein fait des
    shekh imran hossein fait des interprétation du coran point.
    De là à lui confier les cordons de la bourse d’un quelconque pays ?
    De là à s’appuyer sur son interprétation coranique afin de lui apporter un quelconque crédit en matière économique, financière ou industrielle il y a loin.
    il faut raison garder chacun sa place.

    par le passé en Algérie nous avons suivi à la lettre les préceptes de quelques fous de dieu et spécialiste en matières coraniques et cela nous a mené à la mort de de 200 000 citoyens.
    Si les études islamiques permettaient de former des managers, des traders, des spécialistes en processus industriels ou en économie, les madrasa regorgeraient de prix Nobels.

    Cessez de délirer. Cet imposteur ne prédit rien et ne fait que synthétiser les doctrines, ou les théories économiques, sociales, politiques….. des experts occidentaux.

    shekh imran hossein n’a prévu ni la crise des subprime, ni l’effondrement de la bulle internet lors de années 2000….

    Antal Fekete sait de quoi il parle et maitrise le sujet.




    0



    0
    Samir Fattal
    21 mars 2013 - 11 h 03 min

    Qu’elle serait la solution..
    Qu’elle serait la solution.. comment pourrait on faire pression pour appliquer l’étalon-or sans faire atteinte à la stabilité du pays ? ..Quelqu’un aurait il un début de réponse ?




    0



    0
    Anonyme
    21 mars 2013 - 10 h 07 min

    bonjour
    ce que predit cet

    bonjour

    ce que predit cet intello est la meme analyse que predit depuis des années le shekh imran hossein meme qui a ecrit des livres a ce sujet
    bien vu pour ce mathematicien l’algerie doit faire vite




    0



    0
    issam
    21 mars 2013 - 9 h 53 min

    Il fait une bonne analyse
    Il fait une bonne analyse ,mais il prend l’exemple de l’irak agréssé par les états unis pour avoir renoncer au dollar au profit de l’or .Il dit à l’algérie de s’émanciper du dollars ,mais que risque l’algérie si elle suit ce chemin ?Une guerre !

    Il faut d’abord que l’algérie s’équipe militairement à outrance ,aprés elle fais ce qu’elle veut.




    0



    0
    00213
    21 mars 2013 - 9 h 03 min

    Vraiment très intéressant
    Vraiment très intéressant !
    .
    Il faut être réaliste :
    Sachez que nous ne récupérerons JAMAIS notre or.
    Et d’ici 5 ans maximum, les USA vont vivre une crise inédite qui va faire effondrer le dollar (pire que le franc CFA). Nos 195 milliards de dollars vaudront alors 195 000 dinars.
    .
    Nous devrions commencer à exploiter nos ressources aurifères de manière intense (sans participation d’entreprise étrangère) et stocker localement notre production.
    .
    Si dans 5 ans le scénario se confirme et que l’état est à sec, ça va exploser aux 4 coins du pays car la population est sous perfusion des deniers de l’état.
    .
    Une dernière chose :
    Même les traders habitués à investir (à titre personnel) dans l’immobilier ou les obligations d’état, investissent massivement dans cette nouvelle valeur refuge.
    Celui qui détiendra les plus grandes réserves d’or, détiendra une grande partie de la future économie mondiale.




    0



    0
    Walho
    21 mars 2013 - 8 h 58 min

    Reste à savoir si nos
    Reste à savoir si nos gouvernants sauront comprendre la gravité de la situation .Mais je doute fort qu’ils le sachent d’autant plus que la seule règle économique qu’ils connaissent est : l’Import – Import . Engrangeant des dizaines de milliards de dollars par la vente des hydrocarbures , ils dilapident cette même manne en important la quincaillerie inutile et les déchets alimentaires du monde occidental . Et pour ne pas froisser SYADHOUM , ils placent d’autres dizaines de milliards dans les bons du trésor américain pour à la fin ne récolter que du VENT . Mais ils n’en ont cure .Quant à notre OR , le grand manitou yankee peut se lécher les babines puisqu’il est dans ses coffres . Vous avez dit FMI ? C’est cet organisme sioniste qui affame et appauvrit les peuples . Nos Dirigeants qui ont en lui une confiance qui frise l’aveuglement doivent méditer cette phrase de cet expert : VOUS N’AVEZ ENCORE RIEN VU . Des jours sombres en perspective .




    0



    0
    syriano
    21 mars 2013 - 8 h 35 min

    Le dernier audit sérieux de
    Le dernier audit sérieux de la réserve fédéral montre qu’il n’y plus que 466t d’or au leu de 8133 prévu.Il faut absolument qu’on echange notre 200 milliards de dollars(qui en réalité ne vaut rien puisque c’est de la « fiat monnaie »,c’est a dire du papier qui ne vaut rien et qui peut s’imprimer a l’infini,il faut juste du courant pour faire marcher la machine a papier et de l’encre)en or.Donc d’abord echanger notre 200milliards de dollars papier en or puis rappatrier illéco presto l’essentiel de notre or(et mettre une partie faible dans des pays plus fiable,c’est a dire la Chine,la Russie,…).Ces pays sont plus fiable car les USA,nous avons vu qu’ils ne se sont pas priver a plusieurs reprise de voler les économies des autres pays.
    La Chine est un pays assez sur car ce pays rafle une grande partie de l’or du monde,elle achete en ce moment tout l’or qu’elle peut.
    Nous marchons sur un fil,il est possible que demain on se retrouve a poil avec pas un sou,il faut réagir le plus rapidement,c’est vraiment l’etat d’alerte.Hugo Chavez(alah y rahmou)a déja rappatrier l’essentiel de l’or de son pays et c’est l’une des choses les plus brillante qu’il est faite.
    D’abord rappatrions notre OR puis lorsque nous ayons sauver notre économie,nous pouvons pourquoi pas comme dit le docteur Antal Feteke faire une véritable révolution qui poussera notre pays a faire partis dans le futur des etats les plus puissants.
    S’il y a bien une révolution que nous devons faire,c’est bien cella la,une révolution économique qui nous poussera parmi les plus grands de ce monde et fera de nous des révolutionnaires authentiques a l’image de nos ancetres.Si l’Algerie fait cela le Gouvernement algérien et Bouteflika a sa tete sera le plus grand homme que l’Algerie n’aura jamais connu,il aura épargner une famine et un massacre généralisé
    (de plus faire cela fait partis des principe islamique qui devrait etre la norme,une monnaie basé sur l’etalon or.Meme l’Islam nous pousse a cette révolution en plus des principes rationnels et économique,voir Cheikh Imran Hosein)
    http://www.silverdoctors.com/treasury-dept-releases-findings-of-ny-fed-gold-audit-states-gold-more-pure-than-previously-thought/




    0



    0
    syriano
    21 mars 2013 - 7 h 24 min

    Excellent travail,Merci
    Excellent travail,Merci AP
    Vous avez invité un maitre en la matiere,docteur en mathématique et spécialiste des banque centrales et des reserve de changes.Cet intellectuel brillant,a passé toute sa vie a étudier sur cette question et c’est un maestro,tres écouté(puisque il a prévus de nombreux élements qui se sont avéré juste)parmi les économistes de raison.
    Merci merci AP
    Comme il a dit et ce que j’ai toujours défendu il faut absolument que l’Algerie rapatrie l’essentiel de son or et mette le reste dans des pays plus sur(Chine-Russie)car elle risque de perdre toute ses économies,le dollar va s’effondrer,c’est une question de temps.




    0



    0
    Mouh
    21 mars 2013 - 7 h 17 min

    L’armée au pouvoir. Vite. Le
    L’armée au pouvoir. Vite. Le pays est en guerre.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.