La Coface et la présidentielle de 2014 : «L’issue de la succession de Bouteflika est imprévisible»

Deux ans après le déclenchement du «printemps arabe», l’Algérie continue de trôner comme une exception face au déferlement de violence et d’instabilité politique qui ont soufflé sur le monde arabe. La dernière étude livrée à ce sujet par la compagnie d’assurance spécialisée dans l’assurance-crédit à l’exportation, Coface, a tenté d’examiner les raisons, tant politiques qu’économiques, qui ont permis à l’Algérie de ne pas sombrer dans l’anarchie que continuent de connaître plusieurs pays de la région. Les experts de la Coface estiment d’emblée que «les protestations populaires (…) récurrentes en Algérie» ne représentent pas «une réelle menace pour le régime». Pour eux, les événements vécus par notre pays durant la décennie noire ont beaucoup pesé dans l’émergence de cette «exception algérienne». «Après le traumatisme de la guerre civile larvée des années 1990, la population aspire plus au calme qu’à une expérience révolutionnaire, en dépit du mécontentement populaire», relèvent les rédacteurs de cette analyse qui mettent également en exergue le fait que «grâce à la manne des hydrocarbures, le pouvoir a les moyens d’atténuer la contestation politique et sociale, en prenant, par exemple, depuis début 2011, diverses mesures comme la hausse des salaires dans le secteur public ou l’augmentation des subventions». La Coface constate, par ailleurs, que les chambardements vécus par les pays arabes n’ont pas réellement influé sur le cours des évènements en l’Algérie, comme le démontre l’échec cuisant des islamistes aux dernières élections organisées dans le pays. «Dans ce contexte, les élections législatives de mai 2012, marquées par un niveau élevé d’abstention, n’ont pas conduit à la prééminence de partis islamistes, la coalition nationaliste au pouvoir ayant conservé la majorité.» Quant à la prochaine échéance politique qui attend le pays, l’élection présidentielle d’avril 2014 en l’occurrence, la Coface pense que «le président Abdelaziz Bouteflika ne devrait pas briguer un quatrième mandat». Elle note cependant qu’après l’éviction début 2013 des dirigeants des deux principaux partis de la coalition gouvernementale, «l’issue de sa succession est imprévisible à ce stade». Sur le plan sécuritaire, la compagnie relève que «la situation sécuritaire s’est relativement améliorée», tout en précisant que «l’activisme de groupes islamistes radicaux et terroristes s’est intensifié aux frontières sud du pays, comme en témoigne l’attaque du complexe gazier d’In Amenas en janvier 2013».
Amine Sadek
 

Comment (26)

    usa
    8 avril 2013 - 17 h 51 min

    Je pense pour que l’Algerie
    Je pense pour que l’Algerie soit un pays bien et démocratique
    elle doit etre Laique .
    On le voit avec la le mal etre des gens en particuliers
    les adolescentes et les femmes adultes. Il faut que ca se
    change en Algerie.




    0



    0
    abdelkader wahrani
    3 avril 2013 - 11 h 51 min

    @ Djel, peut-être tu es un
    @ Djel, peut-être tu es un fils de harki, ou un traitre bougnoul de service sans honneur ni dignité.




    0



    0
    JAZ
    2 avril 2013 - 20 h 01 min

    Il faut argumenter,au lieu de
    Il faut argumenter,au lieu de s’insulter,meme si je comprends votre courroux .
    D’autre part,Algérie-patriotique,nous permet à tous, de donner notre avis,pour faire avancer le débat,il ne faut pas cracher dans la soupe.
    Restons respectueux,meme si on est pas d’accord.
    Merci




    0



    0
    Ezzine
    2 avril 2013 - 15 h 44 min

    N’est-il pas souhaitable par
    N’est-il pas souhaitable par les mauvais temps qui courent qu’un organisme purement algérien soucieux de la stabilité et la sécurité de l’Algérie fasse une enquête d’opinion ( Un sondage) au sein de plusieurs couches de la population pour jauger respectivement leur degré de vigilance, que pensent-t-ils de la récente tentative avortée de commencer par « printaniser » l’Algérie sous couvert de prise d’otages à In Amenas, leurs premiers soucis et tout ce qui se rapporte à leurs inquiétudes ou à leurs quiétudes dans cette tourmente qui secoue le monde arabe dont les effets risquent d’atteindre le pays au moment où l’on s’y attend le moins.l’excès de confiance messieurs dames est-il permis en ces moments difficiles que traverse le monde entier. a-t-on oublié que l’Algérie a été désignée comme deuxième cible après la Syrie.
    Des citoyens craignent déjà que la contagion des virus produits par la CIA et le Mossad et qui tuent en Syrie gagne notre cher pays. Alors du cran Messieurs Dames avant qu’il ne soit trop tard!




    0



    0
    syriano
    2 avril 2013 - 14 h 16 min

    @Djel
    la seule merde ici

    @Djel
    la seule merde ici c’est toi




    0



    0
    00213
    2 avril 2013 - 13 h 34 min

    C’est la subtilité de la
    C’est la subtilité de la politique algérienne:
    On ne sait jamais quand, jamais où, jamais qui et jamais comment !




    0



    0
    Djel
    2 avril 2013 - 10 h 50 min

    Je ne comprends vraiment pas
    Je ne comprends vraiment pas certains commentaires, qui disent que Boutef est un grand Monsieur !!!

    1. Boutef c’est une merde
    2. les militaires sont des merdes
    3. algerie patriotique c’est de la merde
    4. le gouvernement c’est de la merde
    5. la classe dirigeante c’est de la merde

    Bouguera Soltani, Ouyahya, Belkhadem, Louisa Hanoune, Sellal,
    Tartag, Toufik, Guenaizia, les walis ect….

    Tous autant que vous etes, inchallah Rabi ikhalasse wa cha3b ichouf !!!!!!!!!!!!!!

    Vous aviez un pays en OR entre les mains, et vous en avez fait de la merde !!!!!!!!!!!!!




    0



    0
    algerien libre
    2 avril 2013 - 10 h 23 min

    Comment voulez-vous pouvoir
    Comment voulez-vous pouvoir assurer votre sécurité la nuit ,tout en sachant que les militaires et les gendarmes vous chercheront toutes sortes d’histoires juste pour vous démontrer que c’est eux seuls qui doivent circuler la nuit ;d’où tous les fléaux qui s’y déroulent et les hauteurs de tous ces eux à 99% . Les Kabyles ne pourront jamais faire un faux barrage ,la nuit car ces choses sont réservées uniquement et exclusivement aux militaires et les gendarmes ,c’est surtout le cas des kidnappings ,les gendarmes ;dans leur brigades et casernes vous diront d’aller payer la rançon éxigée pour pouvoir retrouver votre proche vivant ,et ils riront de vous et de votre naïveté politique . Cette insécurité et tous les fléaux se sont installés avec l’occupation des forces combinées des militaires et des gendarmes ,donc c’est voulu et c’est programmé depuis les ministères de la défense et de l’intérieur . Le mal est profond surtout que tous les élus ,que sont les présidents des APC et des chefs de Dairas ,eux ils ne disent jamais rien car ils sont complices et ils ont reçu des ordres pour ne rien dire .
    (…)




    0



    0
    Mahdi
    2 avril 2013 - 8 h 09 min

    Voilà ce que j’appelle
    Voilà ce que j’appelle « logique-pragmatisme ». La coface lance un appel aux « décideurs » de ce pays pour « dénicher » un président avec qui ils feront des affaires. Pour les algériens ils s’en foutent royalement. Moi je vois de loin l’ombre de h’mimid ! seul capable de parler sans sourciller… !




    0



    0
    JAZ
    1 avril 2013 - 23 h 28 min

    Je remercie
    Je remercie Algérie-patriotique,pour son ouverture à la liberté d’expression.
    Si je participe au débat,qui concerne l’Algérie,c’est parce que,je crois sincèrement au peuple,qui n’attend que d’etre libéré de la corruption,de l’injustice,de l’incompétence etc, pour montrer sa force.C’est parce que,son existence est menacée aujourd’hui.Meme le Qatar,avec ses 300 000 habitants,marionnette,des occidentaux,veut sa part,il commence déja à se servir,et bientot nous miner avec ses tangos revenus de Syrie.Quant aux ennemis habituels,on les connait déjà.Réveillez-vous,il faut agir pour l’Algérie,rien que pour l’Algérie vive.




    0



    0
    bilal
    1 avril 2013 - 17 h 01 min

    [email protected] Je vous comprends et mes
    [email protected] Je vous comprends et mes parents ont vécu la même chose
    D’ailleurs la rédaction d’El Watan a voulu interroger ma mère sur les combattants algériens en France et en faire un article pour les 50 années d’indépendance. Ma mère a refusé car elle leur a dit ceci: » ce que je vais vous dire ne vous plaira pas et ne sera jamais mentionné dans votre journal » … Voilà .




    0



    0
    JAZ
    1 avril 2013 - 16 h 53 min

    @syriano et
    @syriano et compères…
    Continuez à falsifier l’histoire,et à soutenir des imposteurs,comme Boutef,qui est venu d’Oujda,sans jamais avoir tirer,une balle contre l’ennemi,et pendant,la décennie noire,caché chez ses maitres d’Arabie,pour nous revenir prince.La vraie histoire de l’Algérie,je la connais depuis l’antiquité,et particulièrement,celle d’après 62,que j’ai vécu personnellement.Mon père me disait,l’histoire est faite de faits,et chaque fait,n’a qu’une seule vérité,mais pour lequel,on peut fabriquer,plusieurs mensonges,selon les interets,des clans en embuscade.Seulement,la vérité finit toujours par triompher malgré ces détracteurs.Continuez à berner ceux qui ignorent les faits,mais le temps ne joue pas ,en votre faveur.Ce qui me fait le plus marrer ,c’est votre mépris à traiter ceux qui ont un avis différent de vous, de traitre,de Français,d’agent du mossad etc …




    0



    0
    bilal
    1 avril 2013 - 16 h 53 min

    À titre personnel je suis
    À titre personnel je suis contre un quatrième mandat. Je vis cela de l’extérieur et nous avons quand même ce boulet qui traîne et notre président est vu à l’étranger comme un homme à l’article de la mort et ayant l’aura d’un monarque!
    Tout homme doit laisser sa place et boutéflika a fait son temps L’homme a fait beaucoup pour ce pays et qu’on le veuille ou pas à redorer l’image internationale de ce pays. Il existe une vraie crainte dans ce pays car le peuple ne voit pas de leader nouveau et d’envergure après sa disparition (physique ou politique) ! personne n’a immergé et là tout est le problème.
    Personnellement c’est extrêmement complexe ce pays et je pense comme un Occidental, donc je dois me tromper sur l’analyse, mais si quelqu’un pouvait m’éclairer et me donner le nom d’un homme à la hauteur des défis qui attend l’Algérie, cela éclairait ma lanterne Merci




    0



    0
    ghorab
    1 avril 2013 - 14 h 02 min

    qu’il
    qu’il dégaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaage




    0



    0
    abdelkader wahrani
    1 avril 2013 - 11 h 38 min

    vous regrettez Bouteflika,
    vous regrettez Bouteflika, vous préférez peut-être qu´un membre de hizb-franca (bougnoul de service) ou un membre du GPK fontôme s´occupe de vous? en verra a ce moment???, l´algerie se prépare a tous les scénarios et les pseudos candidats assoiffés de pouvoir se mettre en ordre de marche et n´en demeure pas moins que les corrompus assoiffés de pouvoir, et que la guerre de pouvoir qui s´annonce sera féroce???.




    0



    0
    ISSAM
    1 avril 2013 - 11 h 05 min

    Tout ceux qui ont fait la
    Tout ceux qui ont fait la guerre d’indépendance ne sont pas ceux qui dirige le pays aujourd’hui,mais bien des parasites,des profiteurs et des assassins(hormis bouteflika qui est un vrai anti impérialiste de la première heures )mais il est trop âgée pour un 4iéme mandat qui demande à avoir une pleine possession de ses moyens intellectuel et physique,bouteflika doit passer la main,il ne voyage plus ,il ne fait plus de déplacement à l’étranger ,il est fatigué.Les algériens doivent se poser une seul question ,voter pour un libéral antlantiste qui recevra ses ordres de washington ou un patriote anti impérialistes souverainistes .




    0



    0
    zyriab
    1 avril 2013 - 10 h 39 min

    Bon maintenant que Fafa a dit
    Bon maintenant que Fafa a dit que « oui Bouteflika ne sera pas candidat » enfin toute la presse nationale va reconnaitre que ce que Bouteflika a déclaré le 24 février il va l’appliquer.Nous ne sommes crédible que lorsque c’est Fafa qui le dit Pauvre presse et pauvre classe politique minable Benbitour qui a démontré sa totale incompétence lors de son passage au gouvernement quand au pôvre Soufiane Djillali il n’a qu’a voir le score qu’il réalisé lors des élections (aux législatives moins de 1% ,aux locales c’est autour de 1.5%)et ce il se prétend représenter quoi que ce soi.




    0



    0
    raselkhit
    1 avril 2013 - 9 h 22 min

    Mon cher JAZ je peux
    Mon cher JAZ je peux éventuellement essayer de réponde à tes inepties point par point .Mais rentrer dans une telle polémique voudrait dire que tu as une connaissance politique approfondie.Alors que toute l’histoire de l’humanité est basée sur la force et comme le dit la fable « la loi du plus fort est la meilleure » Sinon comment expliquer que les USA reconnaissent avoir commis un crime contre l’humanité » en attaquant l’Irak sur la base d’un mensonge et ils en sont fiers.Nous devrions d’abord apprendre à comprendre le fait politique au lieu de nous jeter dans la diatribe sans avoir le moindre biscuit




    0



    0
    syriano
    1 avril 2013 - 7 h 15 min

    @ JAZ
    Etre le cerveau de la

    @ JAZ
    Etre le cerveau de la révolution pour la guerre d’indépendance et un etre un révolutionnaire tout court,ce n’est pas pareil.Bouteflika faisait parti des cerveaux de la révolution tel que Ben Bella,Khider,mostefa lacheraf,hocine ait ahmed et Boudiaf qui ont fondé le FLN.
    Bien sur lorsque je dis que ce n’est pas pareil,cela ne veut pas dire qu’il y a une hiérarchisation de chouhada,je dis simplement qu’ils n’ont pas le meme degré de responsabilité.
    C’est comme par exemple pour la révolution cubaine,certe beaucoup de cubains étaient des révolutionnaires mais fidel castro,cheguevara,raul castro,camilo cienfugos et Alméida ont été les cerveaux de la révolution cubaine.Pour le vietnam pareil ho chi minh etait le cerveau de la révolution.
    Lorsque on est le cerveau d’une révolution,c’est a dire l’architecte de cette révolution,il est de droit légitime de guider et de prendre le pouvoir de cette révolution que vous venez de fonder.Puisque la révolution algérienne a triomphé grace a Allah(swt),il est tout a fait légitime que ceux qui ont fondé cette révolution continue a gouverné ce pays,ils sont les garant de cette révolution.Et comme disait Ernesto guevara »un révolutionnaire ne démissionne jamais »
    De plus avec toutes les infiltrations des services secrets etrangers et les manipulations,car nous sommes en tant de guerre,il est plus que primordial que ceux qui ont lutté contre la france colonial,avec toute l’expérience acquit,ils ont le privilège et le devoir d’etre les garants de la souveraineté algerienne.
    De plus vous dites: »L’Algérie est à sa cinquième génération,depuis 1962,et c’est toujours,la génération-1,qui est aux commandes.Un pays spéciale et unique dans le monde de la manipulation. »
    Donc pour vous Ben Bella,le premier président de l’Algerie indépendante en 1962,Ben Bella,celui qui a fondé le FLN.Celui qui a eu l’idée de départ de braquer la banque postal,la case d’Oran pour financer la révolution,Ben bella le héro de l’Algerie est a vos yeux qu’un manipulateur???
    Donc selon votre théorie depuis 1962 il y a eu que des malfrats manipulateurs(Ben bella,boumedienne,boutef,…) et la france coloniale a toute seul décider de donner sans raison et si chere pour les francais,l’algerie francaise aux algeriens tout court a cette bande de malfrats
    Soyez serieux une minute….,ceci dit votre théorie est partager par les haineux de francais qui ont toujours la haine d’avoir perdu cette guerre et qui veulent refaire l’histoire car la réalité blesse
    Tahia bouteflika,
    Tahia l’ANP
    « un révolutionnaire ne démissionne jamais »EL CHE




    0



    0
    JAZ
    1 avril 2013 - 0 h 36 min

    @syriano-horizon
    Mon père a

    @syriano-horizon
    Mon père a fait la guerre de libération,il a été torturé,il a vu son frère ainé tomber au champs d’honneur.A l’indépendance,il a estimé son devoir fait,et sa mission terminée,il a repris,ce qu’il savait mieux faire,son activité de soudeur.Il n’a jamais rien demandé,meme sa pension de moudjahed,ce sont ces compagnons d’armes,qui ont fait les démarches,pour lui obtenir.De quelle famille révolutionnaire,parlez-vous???? De celle ,qui a pris le pouvoir et assassine en direct à la télé l’Algérie du glorieux et regretté BOUDIAF!!!! De quelle légitimité,parlez-vous??? Dans la lignée de mon père,je défend l’Algérie,et non un clan .Dans mon éducation,l’honneur ,et la dignité,nourrissent la foie d’hommes et de femmes libres.




    0



    0
    syriano
    1 avril 2013 - 0 h 03 min

    Bouteflika,le maestro en
    Bouteflika,le maestro en diplomatie agit souvent en concordance avec cette maxime de Sun Tzu dans « l’art de la guerre ».
    « Quand vous êtes capable, feignez l’incapacité. Quand vous agissez, feignez l’inactivité. Quand vous êtes proche, feignez l’éloignement. Quand vous êtes loin, feignez la proximité. »:
    Envers un ennemi, il faut savoir se rendre indiscernable dans ses hauts projets, invisible dans ses actions, et capable de leurrer.
    Avec des maestros et des légendes au pouvoir comme Bouteflika, le cheikh toufik et encore une multitude de personnes qui travaillent dans l’ombre,nous sommes aptes,avec l’aide d’Allah(swt),a proteger la mere patrie jusqu’a au moins la « malhama ».




    0



    0
    amyne
    31 mars 2013 - 21 h 45 min

    enfin malgrés son bilan
    enfin malgrés son bilan mitigé ce president merite la sanction de la democratie…il a le droit de se presenter pour le prochain mandat…mais avant il doit accepter l examan du debat….du bilan et autre….il a des comptes à rendre




    0



    0
    Horizon
    31 mars 2013 - 20 h 57 min

    @ JAZ
    Je te cite « Un pays

    @ JAZ
    Je te cite « Un pays spéciale et unique dans le monde de la manipulation. »
    Quelle ineptie de votre pars .
    Vous nous prenez pour des débarqués de je ne sais ou .
    Les peuples du monde entier sont manipulés à outrance .
    Tout les peuples subissent des injustices de toutes les sortes , chacun a sa manière démocratie ou pas dictature ou pas , monarchique ou pas , etc….etc….
    Un pays gouverner par des bisounours cela n’existe pas.
    S’il vous plait cesser de prendre les enfants du bon dieu pour des canards sauvages…….




    0



    0
    syriano
    31 mars 2013 - 20 h 43 min

    @jaz
    Un pays construit par

    @jaz
    Un pays construit par des moujahidines et dirigé par la force est un pays solide et souverain qui tient tete aux puissant empires de ce monde.
    Depuis 1962 c’est toujours la génération 1,qui est commande.
    La génération des braves et des moujahidines authentiques qui ont lutté contre la france coloniale grace aux dévouement a la patrie et aux genies militaire appris sur le front de la guerre
    Un pays spéciale et unique dans le monde de la manipulation qui fait de lui un pays redoutable et difficile a cerné par les autres nations(usrael) qui veulent notre peau.
    De toute facon le FLN a toujours été détesté par les harkis,voici un frere algérien qui a une lecture interessante sur la géopolitique algérienne:
    http://www.youtube.com/watch?v=uas7CDqvdGU&list=UUiGQyHrtILa0NTCYDMOSa6A&index=2
    .
    sur les traitres:
    http://www.youtube.com/watch?v=VdoRGACv4xU&list=UUiGQyHrtILa0NTCYDMOSa6A




    0



    0
    syriano
    31 mars 2013 - 20 h 23 min

    Face a l’etat de guerre qui
    Face a l’etat de guerre qui se situe dans les régions arabes et a nos frontieres,il est impératif que le peuple suit son gouvernement qui jusque la a démontrer qu’il est souverain et qu’il n’est pas une marionette au service de l’empire.
    Faisons confiance a notre président Bouteflika qui a une légitimité historique.Il ne faut pas oublier que Bouteflika etait ancien recruteur au FLN pendant la guerre d’indépendance et faisait parti des braves de la révolution qui ont crée le FLN pour l’indépendance national.
    Bouteflika nous a sauvé de la decennie noir,son bilan présidentiel de 1999 a maintenant est incontestablement positif.
    Depuis son arrivé,il a abolit la guerre civile,il a assez bien gérer les rentes pétroliere en payant la dette exterieur de l’Algerie de plusieurs milliards de dollars rendant l’Algerie libre de ses vautours impérialistes qui n’ont désormais aucun droit sur notre façon de gerer notre économie
    Il a contribué a rendre l’ANP,une armée puissante,indépendante et forte.En effet avec plus de 10 milliards de dollars/an notre armée est de loin la plus puissante d’afrique et a une position honorable dans le monde.Il a contribué également a l’infrastructure du pays(plus grande usine au monde de désalement d’eau,autoroute est-ouest,nord-sud,métro,tramway,voies férovaires,mosquées,universités,…)
    Bien sur il reste beaucoup a faire,bien sur que le gouvernement a des lacunes,bien sur qu’il reste encore la corruption,…
    Ceci dit il faut reconnaitre a juste titre que Bouteflika a une légitimité historique et a fait un bilan présidentiel incontestablement positif(bien qu’il reste encore beaucoup a faire)
    Face a cette double légitimité et a la position de guerre dans laquelle on se trouve,je fais confiance a ceux qui dans le temps nous en sortit d’affaire face aux colons
    Vive Bouteflika et je pense que dans un etat de guerre nous pouvons pas nous payer le luxe d’organiser la présidentiel,il faut rester comme on est et on emmerde le monde et les vautours impérialistes qui veulent nous imposer leur prétendu démocratie.J’esperes inshalah que Bouteflika(qu’Allah(swt) lui donne la santé)soit président d’office qui sera le seul a se représenté et qu’il repartira pour un nouveau mandat.
    Tahia l’ANP
    Tahia Bouteflika




    0



    0
    JAZ
    31 mars 2013 - 17 h 05 min

    Un pays construit sur le
    Un pays construit sur le mensonge et diriger par la force,ne se développe pas,il recule.Combien de temps une maison,construite sur de fausses fondations,tiendra-elle????
    L’Algérie est à sa cinquième génération,depuis 1962,et c’est toujours,la génération-1,qui est aux commandes.Un pays spéciale et unique dans le monde de la manipulation.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.