Le président Bouteflika évacué à l’étranger pour examens

Nous apprenons de sources sûres que le président Bouteflika a été évacué à l’hôpital militaire parisien du Val-de-Grâce, pour subir des examens approfondis suite à l’accident vasculaire cérébral dont il a été victime aujourd’hui samedi, en début d’après-midi. Nos sources confirment que ses médecins lui ont prescrit un repos strict et des examens approfondis pour éviter une aggravation de son cas. De son côté, le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a rassuré depuis Bejaïa sur l'état de santé du président de la République, affirmant que son état de santé «n'est pas du tout grave. «Il y a quelques heures, le Président a eu un petit malaise et a été hospitalisé mais sa situation n'est pas du tout grave», a déclaré Sellal lors de sa rencontre avec les représentants de la société civile. Auparavant, le directeur du Centre national de la médecine sportive, le professeur Rachid Bougherbal avait déclaré que les premières investigations «ont été déjà entamées et son excellence le président de la République doit observer un repos pour poursuivre ses examens», avait-il ajouté, tout en rassurant, lui aussi, que son état de santé «n'occasionne aucune inquiétude». L’état de santé du président de la République «évolue bien» et n’a subi «aucune lésion irréversible», a affirmé, aujourd’hui dimanche, le Pr Rachid Bougherbal. Le président de la République «n’a pas subi de séquelles irréversibles», a précisé à l’APS le professeur Bougherbal, expliquant qu’ «aucune fonction motrice ou sensorielle n'a été altérée». L’accident ischémique transitoire (AIT) «n’a pas duré longtemps» et l’affection est «réversible» et «régresse» sans laisser de «lésions séquellaires», a-t-il assuré. 
M. A.-A./Agence
 

Comment (80)

    ABDELLAH
    2 mai 2013 - 13 h 36 min

    Je ne sais quoi penser de ça.
    Je ne sais quoi penser de ça. Si ça est vrai, alors nous sommes tous les dindons de la farce.
    Soraya Rahim est l’épouse de Abdelouahab Rahim. Ce dernier est le propriétaire de Algeria Business Center, Centre d’affaires mitoyen au Hilton, président et propriétaire de ARCOFINA, Holding, président de l’Algérienne des Assurances, Président du Groupe Dahli Arcobank Banque dissoute,
    Partenaire du Groupe Carrefour, Grande distribution, Partenaire du Groupe REGUS n°1 mondial en gestion immobilière.

    ARCOFINA regroupe 2A, ARCOBANK, ARDIS, HILTON ALGER, DAHLI, OFARCO, COPHARM, PHARMAGEN et WEBCOM

    Projets : Immobiler Medina, Baie d’alger, Marina Baie d’alger,

    Abdelouahab Rahim est l’époux de Soraya Hamiani, une des femmes classée parmi les plus influentes dans le monde arabe, il est le propriétaire du groupe Arcofina Holding qui regroupe la Spa Dahli, plusieurs entreprises activant dans divers secteurs, tels que celui des assurances ( avec l’Algérienne des assurances 2 A), des industries pharmaceutiques (Pharmagen) , la grande distribution (Ardis) , l’hôtellerie (hôtel Hilton), les prestations de services telles que la location d’espaces à usage de bureaux ( avec l’Algeria business center et sa tour), les Tic (Webcom)….et un mégaprojet, « Alger Médina » ( Marina, parc aquatique, appart-hôtel, hyper centre commercial sous l’enseigne Carrefour, Palais des congrès, deux tours de bureaux de vingt étages chacune..) qui doit s’étaler sur 75 hectares à l’est d’Alger. Il a lancé en janvier 2009, un emprunt obligataire de 8,3 milliards de dinars , soit environ 100 millions d’euros qui doit financer une bonne spartie du projet…livré en 2011. Le reste est adossé à des hypothèques sur l’hôtel et l’Algeria business center qui ont une valeur de 23,5 milliards de dinars.

    ABDELLAH
    1 mai 2013 - 23 h 18 min

    Apres avoir lu ça, je ne sais
    Apres avoir lu ça, je ne sais quoi dire. Par qui sommes nous gouvernés. Comment faire et quelle est la solution pour changer tout, les espris, la politique, les administrations. Nous sommes au milieu d’une mafia trop riche et ça demande une longue reflexion. Que pense et que faire. Je n’ai jamais pensé que ce pouvoir était corrompu à ce point au point de n’avoir pas l’ombre d’une quelconque éthique.

    syriano
    1 mai 2013 - 23 h 01 min

    @maleh
    On a usurpé mon

    @maleh
    On a usurpé mon pseudo,ce n’etait pas moi,la bassesse de certain prouve leur degré de valeur.En ce qui me concerne,cet acte me fait plus rire qu’autre chose,il démontre clairement le »game over » pathétique
    La mésentente cordiale entre nous sera,je l’espere,toujours d’actualité
    (le vrai syriano n’a pas de S majuscule)
    Mahasalama akhi,

    Mohamed
    1 mai 2013 - 20 h 23 min

    Boumedienne. La communication
    Boumedienne. La communication avait dit qu’il allait bien, sans preuve de vie. Puis on a dit qu’il etait mort

    https://www.youtube.com/watch?v=9XnmZwh2dis

    Mohamed
    1 mai 2013 - 16 h 44 min

    Vu cet article l’article 88
    Vu cet article l’article 88 devrait être appliqué des aujourd’hui, faute de ne pas l’avoir fait plus tôt. Les conséquences de cette hésitation à l’appliquer se feront ressentir et se font déjà ressentir.

    Sources Algérie Express.
    Plus le temps passe, moins les informations distillées par les canaux officiels et parallèles sont crédibles. A commencer par l’invraisemblable déclaration du professeur Bougherbal, patron de la commission des évacuations depuis plus de 10 ans. Après avoir annoncé que le chef de l’Etat ne souffrait que d’un AIT (accident ischémique transitoire) sans séquelles, il justifie l’évacuation par la nécessité de procéder à une embolisation qui ne se fait pas à Alger. L’information a surpris et choqué tous les milieux spécialisés. L’embolisation est une indication pour les accidents vasculaires cérébraux hémorragiques : « la pratiquer sur un AIT une contre-indication absolue, nous déclare un spécialiste, puisqu’elle aggraverait l’état du malade en réduisant encore plus la lumière vasculaire déjà obstruée ».
    Dans ce jeu d’ombres chinoises, une chose est cependant sure. Pour l’instant, Bouteflika n’est pas décidé à renoncer à une présence politique de premier plan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.