Le paiement d’internet par PayPal suspendu à l’aéroport international d’Alger suite à un article d’Algeriepatriotique

Suite aux révélations d’Algeriepatriotique sur un très subtil détournement de fonds à l’aéroport international d’Alger, le paiement par PayPal pour l’accès à Internet a été supprimé. Désormais, pour se connecter au wifi de l’aéroport Houari-Boumediene, il faut acheter une carte aux bornes de l’aérogare, payable sur place. Des sources nous ont indiqué que la publication de notre article a «contribué à casser le business illégal d’un ou de plusieurs petit escrocs qui détournaient l’argent du contribuable». Notre source ajoute qu’«au vu de la rapidité de la réaction (des autorités aéroportuaires ou du réseau mafieux lui-même, ndlr), la décision a dû être prise au sommet de la hiérarchie de l’administration de l’aéroport». Mais à l’heure où nous publions cette nouvelle information, nous ne savons pas si les services de sécurité ont déclenché une enquête pour démanteler cette filière et arrêter le ou les coupables de ce trafic qui semble avoir prospéré pendant plusieurs années, avant qu’un lecteur ne nous alerte et qu’Algeriepatriotique ne découvre le pot aux roses à son tour, après enquête in situ. L’affaire remonte au mois d’avril dernier. Un citoyen avait pris attache avec Algeriepatriotique pour nous alerter sur une pratique douteuse qui se déroulait à l’aéroport international d’Alger. Il s’agit de la connexion internet via le réseau wifi de l’aérogare. «Lors de mon dernier déplacement à l'aéroport d'Alger, j'ai pris la décision de tenter de me connecter via le réseau payant wifi», racontait ce citoyen qui a, donc, acheté 60 minutes de wifi via le portail en ligne en se connectant au réseau «Wifi-Airport». «J’accède au portail de paiement, paye avec PayPal et reçois un reçu de paiement d'un compte PayPal dont le mail est info@rakaik.ca, de la société Rakaik Networks dont le nom s’affiche sur l’écran une fois connecté», explique ce citoyen à la curiosité aiguisée, qui décide alors de s’intéresser de plus près à cette société. Résultat de la recherche : Rakaik Networks est une entité fantôme. Algeriepatriotique avait dépêché des professionnels à l’aéroport pour vérifier l’information qui en sont revenus avec la même conviction : quelqu'un, à l'aéroport international d’Alger, détournait tous les paiements de connexion internet vers une source basée au Canada qui utilisait son compte personnel PayPal conjointement avec une entreprise spécialisée dans la revente de voitures d’occasion qui recevait les paiements. On ne sait toujours pas, néanmoins, quels étaient les complices à l’intérieur de l’aéroport qui assureraient une couverture à cette grosse opération de détournement.
Lina S.
http://algeriepatriotique.com/article/detournement-d-argent-internet-l-aeroport-d-alger
 

Comment (8)

    chawi pure laine
    23 juin 2013 - 2 h 29 min

    Bravo aux journalistes pour
    Bravo aux journalistes pour ce beau travail, maintenant si les pourris du pouvoir et les services veulent avoir ces minables, paypal est la société la plus fiable probablement au monde, je l’utilise chaque jour en effectuant des achats sur ebay, l’argent ne va pas au compte du vendeur avant 45 jours ouvrables(ne pas compter les week end) et si jamais dans les 45 jours une plainte est ouverte rien ne peut la fermer sauf la mise en lumière de tout donc si ce citoyen vous contacte encore dite lui de communiquer avec paypal et ne pas compter sur les pourris de chez nous, car si tu dis paypal à un policier au bled il va penser que tu parle d’une karantita ou d’une marque de voiture

    ahmed
    20 juin 2013 - 17 h 06 min

    Il faudrait créer un site
    Il faudrait créer un site internet qui dénonce toutes les irrégularités en Algerie

    Anonyme
    20 juin 2013 - 1 h 09 min

    Je félicite cet honnête
    Je félicite cet honnête citoyen pour avoir déceler ce subterfuge utilisé par cette société off-shore et A.P d’avoir ébruité cette affaire qui est certes une goutte d’eau dans l’océan de la corruption. Néanmoins nos concitoyens, par leurs patriotisme et civisme et jaloux de la bonne gouvernance de leur pays, peuvent contribuer à lutter un tant soit peu contre ce fléau abominable qui a gangrené l’économie du pays et a mis l’avenir de tout un peuple et ce, en dénonçant des malversations et autres méfaits de certains nationaux peu véreux à travers les pages de notre presse nationale écrite, télévisuelle et en ligne, à l’image du courageux journal A.P pour étayer ces méfaits au grand public et ainsi faire réagir d’une façon forcée les responsables de la lutte contre la corruption car à eux seuls, l »inertie de leur action a fait preuve de leur impuissance devant les barrons et les tenants de ces réseaux maffiuex.

    Kassa
    19 juin 2013 - 22 h 26 min

    Venez enquêter à bordj bou
    Venez enquêter à bordj bou arreridj et vous allez être servis.

    bilal
    19 juin 2013 - 16 h 08 min

    Je ne pensez pas que Algérie
    Je ne pensez pas que Algérie Patriotique eût le pouvoir de changer les choses , je commence à regretter certain commentaire, qui je l’espère ne me seront pas préjudiciable en Algérie cette été .

    yacine
    19 juin 2013 - 12 h 17 min

    j’ai rien compris est ce que
    j’ai rien compris est ce que vous pouvez donner plus de detailles technique au lieu de la literature il faut etre expert pour ce genre d’enquete

    S.S.A
    19 juin 2013 - 11 h 53 min

    Salam Alikoum
    Bravo a A.P et

    Salam Alikoum

    Bravo a A.P et a ce citoyen qui a dénoncé cette escroquerie. Y en a marre de ces Algériens qui arnaquent d’autres Algériens. Honte a eux, et ce citoyen il avait la connexion au moins?

    R3hib a3lihoum, un vrai Algérien fait pas ça. On est intelligent et on s’en sert pour abuser d’honnêtes citoyens.

    5 ans de prison devraient les faire réfléchir!

    Hasbouna Allah oua Nirma el ouakil

    Salam Alikoum

    Karl Lawson
    19 juin 2013 - 11 h 15 min

    Bravo, mais il reste encore
    Bravo, mais il reste encore ces fameuses caméras de surveillance, d’ ou l’on peut se connecter même via internet pour savoir qui vient et qui sort de l’aéroport et bien d’autres en Algérie. Pour savoir qui est derrière ce business – espionnage il faut juste demander aux Beznassias de la Tour d’affaire de Mohammadia. pourtant ce n’est pas compliqué? il faut juste voir qui sont les instigateurs, les commissionnaires et ceux qui ferment les yeux. Allez un petit indice: Mon papa fut un ancien 1 er ministre..et mon associé fut le premier à vendre des chemises made in Algeria.. mon troisième est une bureau d’avocat ou la majorité ont eu de faux vrais diplômes d’avocat? C’est bon??

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.