Les véritables raisons du limogeage du colonel Fawzi

Après les affaires Sonatrach et Sonelgaz, s’achemine-t-on vers une affaire Anep ? Des documents en notre possession montrent, en effet, comment des pontes du système détournent l’argent des collectivités locales et des entreprises publiques en créant une multitude de journaux pour accaparer les annonces légales via l’Agence nationale d’édition et de publicité (Anep). Cette dernière, à la faveur d’une décision de l’Etat instaurant un monopole sur la publicité institutionnelle, gère indirectement le portefeuille publicitaire de toutes les entités publiques, qu’elles soient administratives ou économiques. Si, à l’origine, cette décision signée par l’ancien chef de gouvernement, Ahmed Ouyahia, visait à réguler ce marché lucratif, aider la presse boudée par les annonceurs privés et renflouer les caisses des journaux publics qui avaient du mal à résister face à la concurrence rude des journaux indépendants, celle-ci a, cependant, été détournée de sa vocation première et servi à enrichir une bande de potentats ripoux. Des échos nous sont parvenus du Club des Pins, suite à notre précédent article. Le principal cité dans l’affaire, à savoir Miloud Chorfi, ancien porte-parole du RND et actuel président du groupe parlementaire de ce parti, a affirmé vouloir entrer en contact avec Algeriepatriotique pour nous informer qu’il n’avait aucune relation avec le titre concerné par ce scandale, c’est-à-dire El Adjoua dans ses trois versions arabe, française et sportive. «Je n’ai rien à voir avec ces journaux. C’est mon défunt fils qui était ami avec son directeur, lequel a intégré son nom dans l’ours (l’emplacement indiquant les mentions obligatoires d’une publication, ndlr)», a-t-il précisé. La mise au point étant faite, le problème reste entier. Car en adoptant la posture de Ponce Pilate, Miloud Chorfi ne fait que confirmer l’existence de malversations dont il se lave les mains. Que le titre éclaté en trois journaux qui a amassé plus de 113 milliards entre janvier 2011 et septembre 2012 (plus ou moins 5 milliards par mois) lui appartient ou pas, cela ne change rien à ces chiffres qui montrent bien que des responsables malveillants détournent de l’argent par le biais de la publicité. Venons-en aux chiffres. Une enquête au niveau de la Société d’impression d’Alger (SIA), une imprimerie de l’Etat, nous a permis de connaître le tirage de ce journal coupé en trois «morceaux» pour multiplier les gains par trois. L’édition arabe du 27 juin de ce journal inconnu du grand public a été tirée à 2 200 exemplaires, la version française à 2 200 également et le supplément sportif à 4 400. Des sources ont expliqué à Algeriepatriotique que la majeure partie de ce tirage insignifiant n’est même pas distribuée et que seuls comptent les quelques centaines d’exemplaires destinés à la comptabilité de l’Anep et à l’archivage au niveau des différentes institutions publiques. Les mêmes sources ajoutent que pour éviter de tirer le minimum exigé par l’imprimerie, soit 5 000 exemplaires par publication, les responsables de cette multitude de journaux créés – souvent par des gens étrangers à la presse – pour détourner la publicité institutionnelle, font en sorte d’être mis en demeure par l’imprimeur de payer leur facture d’impression, laquelle mise en demeure est toujours accompagnée d’une baisse forcée du tirage. Une situation qui arrange cette mafia de la publicité qui, non seulement accapare l’argent des annonces légales, mais ne paye pas les imprimeries de l’Etat, elles-mêmes rattachées à l’Anep. Nos sources révèlent aussi que ces imprimeries ne font aucun effort pour recouvrer leurs créances et que les mises en demeure envoyées à ces titres servent uniquement comme couverture juridique pour ne pas être inquiétées au cas où ces pratiques mafieuses venaient à être découvertes. L’affaire du journal El Adjoua (traduit par ses propriétaires Les climats, sur une enseigne donnant sur le boulevard Colonel Amirouche, à Alger) n’est que la partie émergée de l’iceberg. Si El Adjoua n’appartient plus à Miloud Chorfi, qui l’a racheté ? Si Miloud Chorfi n’en est plus le propriétaire, à quel nom a été attribué l’agrément pour sa publication ? Miloud Chorfi a-t-il revendu l’agrément alors qu’il n’en a pas le droit ? Qui a décidé de transférer de telles sommes faramineuses à ce journal à très faible tirage ainsi qu’à d’autres titres de petite envergure ? Une chose est sûre : tout cela n’aurait pas pu se faire sans l’aval du colonel Fawzi, aujourd’hui objet d’une enquête dont l’élément déclencheur a été sa proximité suspecte avec Hichem Aboud qui a lui aussi bénéficié des «largesses» de cet officier, soit près de quatre milliards en quatre mois d’existence seulement. Une question demeure posée : comment ces pratiques mafieuses ont-elles pu exister durant toutes ces années, sans que le ministère de la Communication ou le parquet réagissent pour y mettre fin et traduire les coupables en justice ? L’enquête du DRS nous le dira.
M. Aït Amara
  

Comment (69)

    Mahdi
    24 juillet 2013 - 23 h 44 min

    A lire l’accroche de votre
    A lire l’accroche de votre papier on comprend aisément qui tire les ficeles de tout ce remue ménage. Je pense que c’est une préparation pour les présidentielles de 2014. Le pouvoir sait très bien manier la carotte et le baton. Sinon comment expliquer qu’il ait fermé les yeux pendant uen décennie pour se réveiller maintenant. Excellent timing. Mais pourquoi ne citer que ce pseudo journal al adjoua ? Sur les 82 ou 90 quotidiens, combien sont-il a être concerné par ces magouilles ? AP il faut mettre à poil c’est torchons qui non seulement poluent l’environnement, ne paient, ne déclarent, ne cotisent, même pas les journalistes et travailleurs. Je suis d’accord avec ceux qui disent qu’il faut les liquider physiquement ces beggaras. Il faut laisser la place aux professionnel de la presse mai ENCORE FAUT-IL QUE CES DERNIERS SE MANIFESTENT.

    Barakat Ras le bol des voleurs
    24 juillet 2013 - 23 h 41 min

    La seule solution pour nous
    La seule solution pour nous Algériens est que toutes les wilayattes deviennent des autonomies, au moins comme ça nous seront sûrs, d’avoir un budget palpable pour faire fonctionner nos villes, nos médias, nos écoles et profiter de la richesse de notre sous sol, de notre rivages au lieu de nous faire voler par ces « pseudos » responsables rapaces, voleurs et mal élevés de la capitale et leurs complices d’Oujda!

    C’est de cette manière que se crée et se fabrique la guerre civile et la somalisation d’un pays!

    Ou sont les militaires? et les responsables qui ont encore un grain de patriotisme? ou sont les honnêtes gens? ou sont les R’djels?

    Pour rappel nous avons envoyé plusieurs dossiers de financements pour nos projets artistiques et sociaux à l’Anep, au ministère de la « dé » communication, de la culture et de le ‘Entv régionale et Nationale! Jamais de réponse comme si les gens et les jeunes du reste de l’Algérie
    ne comptent pas et ne font pas partie de l’Algérie!

    Étudiants Algériens en colère!
    UAS Mentouri

    omar
    24 juillet 2013 - 23 h 40 min

    Il faut chercher les traitres
    Il faut chercher les traitres qui financent l’hebdomadaire marocain ATLAS publié en France via des publicités d’Air Algérie, Hôtel El djazair et d’autres institutions algériennes.

    Mohamad el Maadi.
    24 juillet 2013 - 22 h 13 min

    [email protected]
    Afrique Asie est un

    [email protected]

    Afrique Asie est un des tres rare a défendre la position Algérienne et la question du Sahara Occidental Surtout..
    Non il est tres bien..

    NASSER
    24 juillet 2013 - 22 h 10 min

    RELAYONS CET ARTCILE. DES
    RELAYONS CET ARTCILE. DES TÊTES DOIVENT TOMBER!! C’EN EST TROP!

    NASSER
    24 juillet 2013 - 22 h 05 min

    Nos lois et notre paresse,
    Nos lois et notre paresse, dans leur application, font qu’il y a augmentation de la criminalité, généralisation de l’incompétence, déliquescence de nos institutions dont police, gendarmerie et justice, renoncement des citoyens à dénoncer les crimes, indiscipline. Il est faux de croire que la chose est facile à régler car incrustée dans certains moeurs. Il y a aussi des opportunistes, dans le pouvoir, qui sautent sur ces occasions pour accentuer les contradictions, inciter au désordre, aidé par des milieux anti-algériens connus, pour se donner une chance de pendre le pouvoir et accaparer la rente pétrolière et espérer changer tous nos principes. Le pouvoir actuel doit se ressaisir; il y va de sa survie et de la paix pour le pays.

    Anonyme
    24 juillet 2013 - 21 h 21 min

    Aprés l’ANEP viendra le tour
    Aprés l’ANEP viendra le tour de l’ENTV (khr..) avec ses radios sectaires qui sont les propriétés privés de certaines familles et clan, le ministere de la culture et beaucoup d’autres.. ou l’argent du pays est dilapidé directement.. C’est cette Algérie là que nous voulons grande?? Je me permet de signaler que tout cette argent détourné par ces voleurs ne fait tourner aucune structure! Imaginez les autres villes d’Algérie? Et surtout imaginez les villes du Sud de l’Algérie! C’est pour cela que je suis fou de rage et de honte quand je vois ces pseudos responsables et artistes nuls, qui se congratulent entre eux, ces voleurs et farceurs qui se prennent pour des génies, qui poussent le bouchon à même s’offrir des prix, des chèques, des voyages et des milliers de billets d’air Algérie, des récompenses avec des sigles officieux. Quelle honte Oh misère!
    Et ils osent même se moquer de nous qui sommes des Algériens des plaines, du désert, des montagnes, de la mer etc…

    JAZ
    24 juillet 2013 - 18 h 48 min

    Les martyres de
    Les martyres de l’indépendance ,les martyres de la liberté,les harragas,les immolés ,les exilés,les laisser pour compte ont beau se regarder dans le miroir ,ils ne se voient pas puisque ils n’existent pas.Mettre tous les Algériens dans le mm panier en s’aidant d’une sourate, voir comparer un voleur de poules à un voleur de milliards de dollars c’est se moquer du monde.Certes,certains se sont fait corrompre par nécessité,parfois pour survivre,rien à voir avec les corrompus ripoux Algériens des corrupteurs que sont leurs maitres de l’orient et de l’occident,qui ont programmés le maintient de ce pays dans le sous développement.Que peuvent faire les passagers d’un avion contre le pilote dans sa cabine fermée à double tours en plus armé qui va dans le mur!!!!ils ont qu’à prier Dieu pour aller au paradis,déchiquetés.

    abdelkader wahrani
    24 juillet 2013 - 17 h 01 min

    il n´y a ni clan de oujda ni
    il n´y a ni clan de oujda ni arabo-bahtistes? nous sommes tous ou presque des corrompus et hypocrites? nous devons être honnêtes avec nous même en avouant franchement que nous sommes plus au moins corrompus, accuser le systéme ou les hommes du systéme d´être les seuls corrompus, c´est escarmoter la part de la responsabilité qui incombe au peuple et a ses élites soit-disant intellectuels et universitaires, les responsabilités sont partagées malgrés les accusations mutuelles de corruption que l´on portent contre les autres. c´est la vérité? la vérité est un miroir tombé de la main d´Allah et qui s´est brisée, chacun ramasse un fragment et dit toute la vérité s´y trouve? (Djallal Ad-Dine 1207-1273)

    Amine
    24 juillet 2013 - 14 h 02 min

    Le politologue et Colonel à
    Le politologue et Colonel à la retraite du DRS a été clair dans le dernière interview qu’il a accordée au Soir d’Algérie : »Le jour ou un audit sur la manière dont l’argent public a été utilisé par Boutflika (et son clan de prédateurs), il y aura de grandes surprises ».
    Il a annoncé la couleur.
    Ce qui explique pourquoi Bouteflika s’accroche désespérément à son fauteuil roulant. Il est assis sur des bombes, qui vont bientôt lui exploser à la figure.
    Quelle fin pathétique !
    Il faut être un maudit comme Bouteflika pour la mériter.

    saadielbachir
    24 juillet 2013 - 13 h 28 min

    mon observation jusqu’ici m’a
    mon observation jusqu’ici m’a permit de conclure que quand une ponte du regime tombe dans une disgrace ,c’est que bda ytoub

    ANAIS
    24 juillet 2013 - 12 h 24 min

    c(est juste une ancienne
    c(est juste une ancienne histoire entre tartag et fawzi ….tartag veut se venger de fawzi….longue histoire…

    SiZineddine
    24 juillet 2013 - 11 h 46 min

    Pour vérifier qui fait quoi à
    Pour vérifier qui fait quoi à tous les niveaux de responsabilités, il faut informatiser les administrations, toutes les administrations. Il sera ainsi de garder toute trace de manipulation de dossier et qui l’a créé, qui l’a ouvert et à quel moment. Il faudra créer au niveau de chaque entité commerciale une équipe de contrôle pour faire remonter toutes les anomalies et les problemes d’incohérence avec la fonction qu’occupe le fonctionnaire et pouvoir le noter car il est temps de responsabiliser chacun.

    AnonymeKELAM
    24 juillet 2013 - 10 h 18 min

    je pense que c’est trés
    je pense que c’est trés difficile de comptabilisé toute la corruption:les walis les chefs de dairas les s/gs de wilaya les drag les différents directeurs de wilaya les minsitéres enfin la pyramide ne ce termine pas;
    mais un coup de ballet ne fera pas de mal:avoir le courage de laver le tapis ,mais a 100% ce n’est pas possible alors soyons bon coeur et positif pour parler que le pays doit aller a l’avant nous ne sommes pas capable de construire une autoroute moderne ,avoir des logements fait part des ALGERIENS nous ne faisant pas confiance a nos jeunes architectes :nous n’avons pas la possibilité de former des spécialistes zen médecines dignes de ce pays car l’incompétance nous fait défauts et ceux qui sont capables on les pointes.ect…….tout ce rejoint alors messieurs ce battre ce battre ect…..

    Nenuphar
    24 juillet 2013 - 7 h 33 min

    La seule justification à ces
    La seule justification à ces laisser-faire, laisser-aller est l’incompétence de ceux qui sont chargés de superviser les affaires de l’état et le contrôle de l’utilisation des deniers publics.
    Toute l’administration et son armada de responsables est défaillante car elle est sclérosée par la corruption.

    Kamel Soumiat
    24 juillet 2013 - 7 h 30 min

    Ne faisons pas les autruches.
    Ne faisons pas les autruches. Tout le monde était au courant de ce trafic, tout le monde savait que Zoubiri qui est venu à Alger en bus en 2006 est devenu multimilliardaire avec appartement à paris. Mais il n’y a pas que lui : Le courrier (2000 exemplaires)aussi est concerné puisqu’il claironne qu’il reverse 50% de commission à ses sponsors (anep et fawzi)
    Le directuer du courrier qui roulait en super cinq dans les années 2000 est devenu, lui aussi milliardaire : appartement à paris et hôtel-bar-restaurant en Espagne. une honte!

    kako
    24 juillet 2013 - 6 h 57 min

    Sonelgaz : plus de 24
    Sonelgaz : plus de 24 milliards dilapidés pour racheter à Bejaïa la villa de l’ami du fils de Chakib Khalil.

    Un autre scandale implique directement CHAKIB KHALIL. Un citoyen algérien réside à l’U.S.A, possède une bâtisse située au quartier des quatre chemins à Bejaia à côté de l’Ets MAHLEB (hydraulique) et avant l’arrive à l’hôtel THIZIRI, qui la mit en vente chez un gérant d’une Agence immobilière dans la même wilaya pour une somme de 07 milliards de centimes.
    Vu l’exagération du prix demande et le manque flagrant de la conformité, aucun n’acheteur n’a manifeste son intérêt.
    Le temps passe, ce monsieur n’a rien vu venir et a fini par solliciter directement une connaissance qui réside en Amérique du Nord comme lui, en l’occurrence le fils de CHAKIB KHALIL. Ce dernier, sans hésitation, demanda directement l’aide de son père qui était cette époque ministre de l’énergie et des mines. Cette affaire a été prise en charge par (l’ex) directeur de la distribution de Bejaïa pour l’achat de cette bâtisse pour une somme de 24 milliards au frais de la Sonelgaz de Bejaïa, un prix mirobolant qui dépasse largement son prix initial avec une différence de 17 milliards par-rapport à la somme demandée !!!! Aujourd’hui, une enveloppe budgétaire supplémentaire a été débloquée pour les travaux et le réaménagement de cette bâtisse qui se trouve en état ruinée afin que le service (D.F.C) de la Sonelgaz s’y installe définitivement.

    chawi pure laine
    24 juillet 2013 - 3 h 33 min

    le jour ou des enquetes
    le jour ou des enquetes sérieuses auront lieu au pays Alcatraz sera plein et on aura à penser ou mettre le reste:
    si cela est un scandale parmi des milliers continuons à chercher d’autres merci aux journalistes de AP wallah au moins on trouve maintenant notre chez nous sur le journal TON PAYS EST LA OU LA MAJORITÉ TE RESSEMBLE ET NON FORCEMENT LA OU TU ES NÉ si chorfi dit c’est à mon fils allah yrahmou deux choses à retrnir A MON FILS et ALLAH YRAHMOU donc il n,est pas concerné du tout EL HAJ CHORFI, ce minable qui prend les gens pour des cruches, d’Ou est ce que ton fils a eu le pognon pour çà?
    continuez à les dénoncer ces voyous continuez à vous poser des questions, posez vous une autre:Qui prend en charge le pilote de Formule 3000 Nassim Sidi Said? la familia
    comme le DRS enquête je n’ai qu’à dire
    MAAK YA DRS DIRI HALA

    Anonyme
    24 juillet 2013 - 2 h 18 min

    @Hocine L.je suis entierement
    @Hocine L.je suis entierement d’accord avec vous, et j’ajouterai..une chose,que dorenavant il faut interdire aux islamistes (wahabites-salafistes) l’accés aux medias,et remplacés les discours des imams salafistes dans les mosquées,par des chants patriotiques a la gloire de nos martyrs,et notre patrie l’Algerie

    Rachida
    24 juillet 2013 - 0 h 24 min

    Merci du fond du coeur pour
    Merci du fond du coeur pour cet article, mais je souhaite que notre très cher site Algérie Patriotique, enquête sur l argent des Algériens versé aux Magazines étrangers pour soit disant défendre la position de l Algérie , alors que tout le Monde sait que ces Magazines ne sont jamais achetés par les lecteurs . Afrique Asie est un exemple, personne ne l achète en France et malgré cela il perçoit chaque mois 10000 euros, j aurais souhaite que l argent des algériens va aux algeriens et pourquoi pas a notre site Algérie Patriotique.
    Saha Ramdankom

    AL
    23 juillet 2013 - 22 h 46 min

    que font les ministères de la
    que font les ministères de la communication, des fiances, de l’intérieur la cour des compte, l’inspection générale des finances , l’APN ?

    JAZ
    23 juillet 2013 - 22 h 34 min

    Qui va sauver l’Algérie du
    Qui va sauver l’Algérie du naufrage ???? BOUDIAF !!!ils l’ont assassiné lachement dans le dos en directe à la télé,le peuple en partie c’est juste du ghachi qui croit que dieu va tout résoudre puisqu’il est responsable,l’autre partie dès que quelqu’un ose lever le petit doigt on lui coupe.Ils sont très forts ces pseudo-Algériens qui dirigent le pays,appuyer par le néo colonialisme français et les dictateurs arabes.Rien n’est donner,les Algériens ont arracher l’indépendance,mais pas la liberté,il faudra une seconde révolution pour cela.

    Mohamad el Maadi.
    23 juillet 2013 - 22 h 16 min

    Avec mon regard
    Avec mon regard « d’occidentaux « d’origine Algérienne sur cette triste affaire, je me demande ce qui se passe dans ce pays ? !! Des gamins de mon quartier sont devenus des cadres du milieu et du banditisme Français et sont basés en Espagne et tout cela avec la force du poignet, alors que l’Algérie a les moyens et normalement les hommes pour traquer les ennemis du pays et toujours rien … Inquiétant .

    Hocine L
    23 juillet 2013 - 21 h 28 min

    C’est avec ce genre d’affaire
    C’est avec ce genre d’affaire que nous retrouvons au niveau de beaucoup de ministères, qu’un pays comme le notre peut faire faillite du jour au lendemain. Pourquoi?

    Parce que les voleurs ne seront jamais poursuivis en justice, ce qui veut dire pour eux que l’Algérie n’existe pas!

    Sur cette affaire de l’ANEP, les prochains responsables vont reproduire aussi le même schéma, et c’est cela qui met en danger l’avenir du pays. (La corruption, le vol, le régionalisme, le sectarisme et la clique d’outre frontière qui se fait passer pour Algérienne, alors qu’elle active contrairement aux intérêts de ce pays..)

    La seule est unique solution devant le vide juridique, le vide de contrôle et le vide des compétences. c’est tout simplement créer une milice secrète qui devra se charger de liquider cette racaille là ou qu’elle soit, bien entendu avant de la liquider, elle devra rendre rubis sur ongle ce qu’elle à détourné à cette nation.

    C’est la seule solution! liquider cette racaille de manière intelligente!

    Commandant H.L

    mohamed viva
    23 juillet 2013 - 20 h 45 min

    D’abord, ce sont tous les
    D’abord, ce sont tous les journaux qui sont concernés mis à part les vrais journaux à grands tirages. Puis c’est le système DRS qui a crée cette magouille.Je suis surpris par la naiveté de votre article comme si c’était seulement un dysfonctionnement ? Non il s’agit d’un travail bien organisé par les services.
    Veut-on laver le DRS de sa responsabilité ?

    Benyoucef
    23 juillet 2013 - 20 h 34 min

    @Bounif. C’est juste pour
    @Bounif. C’est juste pour corriger c’est Lakhdar Bouzid dit Fouzi et non pas Fouzi Lakhdar.Pour le reste, je suis entièrement d’accord. Fouzi appartient à l’aile dite du « clan présidentiel » du DRS.
    Elle est dans de sales draps aujourd’hui car elle a préféré la région à l’Institution , c’est à dire au pays.

    le Naïf
    23 juillet 2013 - 20 h 14 min

    Tout un tapage médiatique
    Tout un tapage médiatique pour rien!
    Tout va rentrer dans l’ordre lorsque les mafias qui s’entredéchirent trouveront un compromis. l’avenir nous le dira
    comme il nous le dit pour les autres affaires précédentes.

    Antisioniste
    23 juillet 2013 - 19 h 33 min

    Salamou 3alikoum wa saha
    Salamou 3alikoum wa saha ftourkoum

    Merci Mr M. Aït Amara pour cet article qui n’est qu’un début dans un long trajet de désinfection de notre Algérie. Bien sur que le DRS fait son job, mais la question est la suivante est ce que l’algérien et l’algérienne soucieux/soucieuse du sort de leur patrie en font autant? C’est bien de critiquer, car la critique est censé apporté un plus au débat dont la perspective de trouver des solutions.

    Se que j’ai remarquer à travers certains commentaires, c’est que certains n’ont pas encore compris qu’il faut faire la part des choses avec un minimum de discernement entre les faits avérer, et les suppositions ou théories non vérifier et qui plus est ne s’appuie que sur des élucubrations. Je ne désespère pas des algériens/algériennes qui s’acharne contre leur institutions souvent par amour de leur patrie chose qui les honore, mais je rappel à ceux qui essaye de profiter de chaque situation afin d’envenimer les choses pour les pousser au paroxysme de leur inavouables désirs malsains que quel que soi vos efforts l’Algérie restera debout et ne vacillera pas incha Allah.

    00213
    23 juillet 2013 - 18 h 49 min

    111 milliards !
    Ça fait

    111 milliards !
    Ça fait combien de chimio-thérapie pour nos personnes âgés délaissés dans nos mouroirs faute de moyens ?
    .
    Ni Qatar, ni Al Qaida, ni Mossad, le gouvernement est entrain de s’autodétruire pas besoin d’aide extérieur.

    AL
    23 juillet 2013 - 18 h 41 min

    bravo AP ,c’est pour vos
    bravo AP ,c’est pour vos investigations et les sujets souvent traités seulement par vous et avec …courage !
    -pourriez-vous éclairer le citoyen/ lecteur sur le montant des bénéfices mensuels provenant de la publicité revenant à un journal d’un tirage moyen .
    exemple
    tirage = 50.000 exemplaires ,
    nombre pages de publicités et montant
    Merci ,cela nous aidera à mieux comprendre les intérêts en jeux autres que sosio-policito-journalistiques
    PS: pour ma part c’est le site préféré, pourquoi ne passer créer un journal papier, vous en avez les capacités et compétences nécessaires, certainement bien supérieurs à d’autres  » canard » ou  »rossignols »!

    Fadili Bourezka
    23 juillet 2013 - 18 h 35 min

    Je comprends pourquoi l’ANEP
    Je comprends pourquoi l’ANEP ne répondait jamais au téléphone au pauvre Journaliste que j’étais. C’était une propriété privé!

    Rassa el Fazda! Hacha Radjel!

    TARIK - BAB EL OUED -
    23 juillet 2013 - 18 h 34 min

    LE GÉRANT UN CERTAIN:
    LE GÉRANT UN CERTAIN: ZOUBIRI
    IL A UN ACCENT DE L’OUEST ET IL EST D’UNE GÉNÉROSITÉ TRÈS RARE.IL PEUT VOUS ENVOYEZ AU PÈLERINAGE A CAUSE DE VOTRE SOURIRE.
    DANS SON DISCOURS IL NE CITE QU’OUYAHIA COMME GUIDE SPIRITUEL DE SA LIGNE DE CONDUITE.IL POSSÈDE UN LUXUEUX APPARTEMENT EN FACE DU bar DE LA FACULTÉ A 100 MÈTRES DE LA PLACE MAURICE ,TRANSFORMER EN SIÈGE DE RÉDACTION.ET PUIS IL A UN AUTRE SIÈGE AU BOULEVARD AMIROUCHE .AU DÉPART IL A REÇU UN ÉNORME COUP DE POUSSE D’AHMED BOUCENNA L’ÉTERNEL PDG DE L’ANEP.
    GLOIRE A NOS MARTYRS ET VIVE L’ALGÉRIE DU VOL A CIEL OUVERT AVEC UNE ÉTERNELLE IMPUNITÉ.

    TATBABLI
    23 juillet 2013 - 18 h 30 min

    J´en ai marre d´entendre;
    J´en ai marre d´entendre; voire; lire quoi que ce soit sur ce pays, RIEN DE POSITIF; Dommage qu´on a de la famille qui vit la, sinon je ferais des milliers de Kilometres de plus pour ne pas s´approcher de ce pays MAUDIT. Bienque la moitié de ma famille a donné sa vie pour ce pays. POUR RIEN ET ENCORE RIEN.
    J´epere seulement pouvoir sortir la famille a temps.

    Rabah
    23 juillet 2013 - 17 h 38 min

    Le rafiot « Boutesrika » est en
    Le rafiot « Boutesrika » est en train de couler à pic.
    Les rats commencent à le quitter massivement.
    Le sauve-qui-peut va se généraliser dans quelques semaines.

    ELBAHRI
    23 juillet 2013 - 17 h 24 min

    Une presse sur mesure au
    Une presse sur mesure au départ , comment a t’elle été crée et par qui comme au temps du mercenariat choisissons nos hommes c’est bien dommage pour certains que l histoire divulguera .

    Anonyme
    23 juillet 2013 - 17 h 06 min

    La roue tourne mais elle peut
    La roue tourne mais elle peut aussi tourner pour juste le bénéfice d’une autre famille mafieuse
    on verra

    Une de fripouilles tous

    Samra
    23 juillet 2013 - 16 h 59 min

    Je n’arrive pas à croire que
    Je n’arrive pas à croire que le DRS ignorait l’existence de toutes ces magouilles, pendant 10 années, et encore moins que c’est Fawazi qui chapeautait les marmites.
    L’article met l’accent sur Deux personnes : Chorfi et Aboud. n’y-t-il que ces deux lapinous que l’ANEP allaitait?
    Quelle est la part de responsabilité de l’ANEP?
    Fawzi a gravement enfreint la loi et on le remercie par une mise à la retraite : tous les magouilleurs en poste et en devenir savent à quoi s’attendre dans le cas où on voudrait les sacrifier.

    selecto
    23 juillet 2013 - 16 h 29 min

    Merci AP pour vos efforts,
    Merci AP pour vos efforts, continuez à dénuder ces escrocs qui ont transformer l’Algérie en un domaine privé, le jour viendra où on saura le nom du responsable qui a signé l’ordre du financement des procès du voyou Mohamed Khalifati dit Cheb Mami du trésor public ainsi que les centaines de milliers d’euros versés à l’escroc Taleb Bendiab Mokhtar l’ex directeur du centre culturel algérien par des complices au MAE sous formes de rappel et primes bidons tout au long des huit années passées au CCA en manipulant les textes internes du ministère, REMBOURSEZ NOUS BANDES DE VOLEURS !

    Bounif
    23 juillet 2013 - 16 h 15 min

    Contrairement à ce que
    Contrairement à ce que ressasse une certaine presse, le Colonel Fouzi Lakhdar est plutôt un proche de Said Bouteflika et du clan présidentiel que de Toufik,dont il ne dépend que hiérarchiquement, pas plus et que cette pseudo presse veut visiblement salir en associant son nom à cet escroc connu pour son régionalisme.

    Amcum
    23 juillet 2013 - 16 h 13 min

    Pour quand une justice libre
    Pour quand une justice libre et indépendante et un numéro vert sécurisé pour dénoncer ces affaires ! A ma connaissance et c’est envient, tout les fonctionnaires et ceux qui gravitent au tour du monde de l’impression des journaux ainsi que les journalistes sont au courant de ces anomalies ! C’est clair !!
    Pour quand on va avoir droit a un jugement équitable et publique de ces voyous ???
    Pour ma part c’est le plus gros point noir du passage de Bouteflika.

    Abdelwakil blamm
    23 juillet 2013 - 16 h 08 min

    Pour rappel
    C’est belaid

    Pour rappel
    C’est belaid Abdeslem qui a donné instruction et non ouyahia.

    Mahdi
    23 juillet 2013 - 15 h 59 min

    quand lahssira commence à
    quand lahssira commence à être tirée c’est difficile et douloureux pour le dos !

    algerino
    23 juillet 2013 - 15 h 58 min

    heureusement que le drs est
    heureusement que le drs est la

    Anonyme
    23 juillet 2013 - 15 h 44 min

    Et bien c’est simple, il faut
    Et bien c’est simple, il faut savoir conjuguer le verbe manger à la première personne du singulier une fois et à la troisieme personne du singulier plusieures fois. Un exemple:
    je mange, tu manges tu manges tu manges tu manges tu manges………

    Anonyme
    23 juillet 2013 - 15 h 29 min

    Ou sont les protecteurs de
    Ou sont les protecteurs de cet état ?
    Partout des détournements sociétés nationales ministères wilayas ambassades consulats mairies c est la course à celui qui s enrichit plus vite partis les ordinateurs et les financiers .
    ou est la cour des comptes , ils sont payés non et même bien payés ..
    Que dieu les juge par chèque ils ont faillis à leur noble mission ….

    Jeune Algerien
    23 juillet 2013 - 15 h 12 min

    Tirage de 2200 exemplaires
    Tirage de 2200 exemplaires éclaté en trois journaux qui a amassé plus de 113 milliards entre janvier 2011 et septembre 2012 (plus ou moins 5 milliards par mois) ????????

    Un demi million de dollars par mois ?????? Pour un journal fictif ??????

    A qui appartient cette publication dont on ne connaissait pas l’existence?? Vous nous dites que le fils (défunt?) de ce Miloud Chorfi était sans le savoir associé a quelqu’un ? Qui est cet associé?

    ANEP doit immédiatement publier sur internet la liste de TOUS LES RÉCIPIENDAIRES DE BUDGETS PUBLICITAIRES AVEC LES MONTANTS !!!!!!!!!!!!

    L’imprimerie de l’état doit publier sur internet immédiatement la liste de TOUTES LES DETTES IMPAYÉES DES SOIT DISANT JOURNAUX ALGÉRIENS !!!!!!!!!!!

    IL faut en FINIR avec cette gabegie !!!!

    MOHAMED ZOUGA DZ
    23 juillet 2013 - 15 h 00 min

    Bonjour a tous et saha
    Bonjour a tous et saha ramdhankoum. !
    Nous le peuple, nous ne saurons jamais les véritables raisons du limogeage de ce colonel Fawzi, parler d’un système maffieux dans la gestion de l’ANEP ce n’est as surprenant car partout il ya un système maffieux pour siphonner l’argent du peuple (meskine);
    En plus pourquoi l’appeler colonel Fawzi, il n’a pas de nom complet comme tout être algérien ou bien ca marche par des pseudos la haut et nous le peuple nous ne saurons jamais c’est qui. et c’est une grande honte qu’un fonctionnaire fonctionne avec un pseudo en 2013 et vous parler de démocratie et un méprit pour la constitution et au peuple.
    Vous trouver normal dans un pays dit démocratique qu’un colonel du DRS gère les journaux par l’entremise de la publicité et comme ca il a droit de vie ou de mort sur tous les titres s’ils ne suivent pas certaines lignes éditoriales..en plus vous dites que le DRS va enquêter sur qui , sur le DRS.
    dans un pays normal, la concurrence aurait régler tout ces problème et que le monopole de la publicité par l’état n’e saura exister surtout géré par un service de propagande du système qui est contraire a la déontologie des journalistes et que seulement les bons et crédibles journaux vivront.
    Lah yerham Chouhada.

    Adel
    23 juillet 2013 - 14 h 49 min

    La création de deux
    La création de deux quotidiens, par un type sorti de nulle part était en soi une anomalie.
    surtout qu’un soir ce type est apparu sur la chaine sioniste france 24, pour dégueuler sa puanteur sur le serviteur de l’algérie.
    La devise de ses rapiats, c’est piller, toujours piller, encore piller, quoiqu’il advienne de mon pays.
    ses lècheurs de derrrière de fafa n’ont aucun répi, ils démolissenr, ils cassent, ils trahissent, sans vergogne, aucune morale.
    Grace à la vigilence des vrais patriotes le prédateur en question est tombé dans la souricière il paiera pour ses crimes.

    Caporal Boubaghla
    23 juillet 2013 - 14 h 44 min

    Que des voleurs! Quelle
    Que des voleurs! Quelle honte!

    Anonyme
    23 juillet 2013 - 14 h 33 min

    Le monsieur est accusé de
    Le monsieur est accusé de malversations et de détournement de fonds public et il est juste démis de ses fonctions (en langage de la mafia,comprendre muté à d’autres fonctions),vivement l’éclatement de ce pays et la naissance d’une deuxième république et celle-là vraiment Algerienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.