Farouk Ksentini : «Le Maroc mène une guerre contre l’Algérie»

Mustapha Farouk Ksentini s’inquiète. Le Maroc mène «une guerre» contre l’Algérie à travers le trafic de drogue. Tout en tirant la sonnette d’alarme sur l’ampleur qu’a pris le fléau, le président de la Commission nationale consultative de promotion et de protection des droits de l'Homme (CNCPPDH) affirme que le plus grave est le fait que le Maroc profite des produits alimentaires et du carburant algériens subventionnés et détournés par la contrebande et, en contrepartie, inonde délibérément notre marché par la drogue. Pour lui, il y a bien une forme d’hostilité dans cet encouragement du trafic de drogue vers l’Algérie. «La drogue est devenue une arme qu'on utilise contre l'Algérie et il est du devoir de l'Etat algérien de se prémunir contre ce fléau à travers des décisions fermes pour protéger aussi bien sa population que son économie», a affirmé Me Ksentini dans un entretien publié aujourd’hui par l’APS. «La drogue touche également l'économie du pays, puisqu'elle entre en Algérie en contrepartie de produits alimentaires subventionnés par l'Etat», tonne-t-il, estimant ainsi qu’il est du devoir de l’Etat algérien de mettre tous les moyens nécessaires pour protéger son peuple et son économie. «Devant cette situation, il est du devoir de l'Etat algérien de se défendre en luttant contre ce phénomène avec fermeté», insiste-t-il. Me Ksentini ne cache pas son étonnement quant à ces voix qui s’élèvent en Algérie pour réclamer la réouverture de la frontière avec le Maroc. Il est clair, selon lui, que «dans ces conditions, nous ne pouvons pas rouvrir nos frontières dans la mesure où des tonnes de drogue continuent d'entrer en Algérie», soutient-il. Pour lui, cette réouverture doit être conditionnée par la mise en place d’une politique commune de lutte contre la drogue. «L’urgence est de lutter efficacement contre le fléau de la drogue à travers notamment la révision de la loi 2004 relative à la lutte contre les crimes liés à la drogue. Nous ne demandons pas l'abrogation de la loi de 2004, mais son amélioration à travers la révision de quelques dispositions, notamment celles relatives à l'aspect pénal, car il n'est pas normal qu'on réserve la même sanction à celui qui vend 250 grammes de drogue qu'à celui qui en commercialise 20 tonnes», fait-il remarquer. La sortie de Ksentini s’ajoute à celle du ministre de l’Intérieur Dahou Ould Kablia, qui a indiqué récemment que le trafic de drogue était une nouvelle forme de terrorisme que l’Etat algérien compte combattre avec force.
Sonia B.
 

Comment (25)

    Anonyme
    30 juillet 2013 - 22 h 41 min

    une muraille comme celle de
    une muraille comme celle de la chine fera l’affaire




    0



    0
    Ninja
    30 juillet 2013 - 7 h 33 min

    Tu a raison, tu a bien dit
    Tu a raison, tu a bien dit anonyme




    0



    0
    amazigh
    29 juillet 2013 - 12 h 35 min

    je suis pour ouyahia car je
    je suis pour ouyahia car je suis certain que c’est un type déterminer sur ce genre de sujet, pas d’ouverture de frontière assuré et en plus il ne fait dans le laxisme comme beaucoup d’autres .




    0



    0
    Bilal
    29 juillet 2013 - 12 h 10 min

    Le Maroc doit être désespéré,
    Le Maroc doit être désespéré, pour en arriver là…
    .
    Pour que le Maroc en soit rendu à nous faire une guerre des lâches, c’est qu’il doit y avoir le feu la-bas ou péril en la demeure.




    0



    0
    S.S.A
    29 juillet 2013 - 1 h 45 min

    Salam Alikoum
    Saha

    Salam Alikoum

    Saha Souhourkoum

    A Par abdelkader wahrani (non vérifié) | 28. juillet 2013 – 19:24

    Salam, je savais pour les bi-nationaux. Même les citoyens lambda né en France ou ailleurs, ou tu parles d’autres bi-nationaux à un autre niveau?

    Salam Alikoum.




    0



    0
    S.S.A
    29 juillet 2013 - 1 h 29 min

    Salam Alikoum
    Saha

    Salam Alikoum

    Saha Souhourkoum

    A Par Anonyme (non vérifié) | 29. juillet 2013 – 1:28

    Merci, cher frère, y en a marre. ON leur demande rien nous.

    Salam Alikoum




    0



    0
    AL
    29 juillet 2013 - 1 h 09 min

    l’Algérie a non seulement le
    l’Algérie a non seulement le droit absolu de se défendre mais surtout de combattre ce fléau sans aucune faiblesse .c’est un option de sécurité hautement prioritaire à mettre au même niveau que la lutte contre le terrorisme qui peut y trouver des subsides …
    la diplomatie et la politique dans ce domaine doivent agir concrètement et sans équivoque ni tergiversation pour optimiser cette option, tout le reste n’est que phraséologie sans conséquence!
    l’armée et les services de sécurité doivent avoir tous les moyens nécessaires et exiger sans complaisance des résultats probants, il y va de l’intérêt supérieur du pays !




    0



    0
    Anonyme
    29 juillet 2013 - 0 h 28 min

    @Anonyme,28 juillet
    @Anonyme,28 juillet 2013-16:21. marc Dutroux est Belge, et michel fourniret français?.bref, @S.S.A. je suis entierement d’accord avec vous. cher compatriote




    0



    0
    Mohamad el Maadi.
    28 juillet 2013 - 23 h 31 min

    Mon commentaire précèdent a
    Mon commentaire précèdent a été censuré ,le fond de ma pensée c’est qu’il faut arrêtez de geindre et agir !!




    0



    0
    yaakoub
    28 juillet 2013 - 22 h 39 min

    il faut construire un mur
    il faut construire un mur tout au long de la frontière, comme celui bâti par les Etats Unis sur sa frontière avec le Mexique, c’est l’unique solution à mes yeux pour stopper ce trafic




    0



    0
    Mohamad el Maadi.
    28 juillet 2013 - 22 h 16 min

    Cela fait combien de temps
    Cela fait combien de temps que je dis que le Maroc cherche des noises a l’Algérie et pourquoi ? Car ils savent que nos politiques sont lâches et tenues par les c… . La seule solution viable pour redonner un coup de fierté a l’Algérie c’est de mettre que des Kabyles dans le gouvernement algérien (des nationalistes purs sur sang), certes se sont aussi des requins dans le milieu financier mais ils aiment l’Algérie plus que l’arabe … Mon beau-frère de Béjaïa se lève quand il entend l’hymne national Algérien, un sacré bonhomme, je vous le dis. Si ce n’était pas le Mak islamophobe, je militerais pour leur cause, mais berbère nationaliste algérienne cela s’entend…Enfin vous remarquerez que le makhzen et la monarchie évite de s’en prendre au peuple Algérien ,car le peuple lui se contrefiche un peu de tout cela ,mais défendra Tindouf et bechar avec son sang pas de doute la dessus..




    0



    0
    Anonyme
    28 juillet 2013 - 21 h 46 min

    Ce ksentini il etait planque
    Ce ksentini il etait planque ou exactement lorsque le porte parole du MAE se bagarrait seul contre le makhzen? Maintenant il se ramene une fois que ses chefs ont decide de reagir. Il devrait se taire.




    0



    0
    le Naïf
    28 juillet 2013 - 20 h 21 min

    Mustapha Farouk Ksentini
    Mustapha Farouk Ksentini s’inquiète. Le Maroc mène «une guerre» contre l’Algérie à travers le trafic de drogue.
    Cela est-il nouveau ! Il ne s’agit pas d’une guerre cher monsieur mais c’est de la politique des faibles dont les auteurs utilisent vainement des pressions pour que les frontières maroco-algériennes soient recouvertes afin que sa majesté le roi se débarrasse d’une grande partie de son cher peuple miséreux en Algérie.
    C’est évident ! Au lieu de partager sa fortune avec ses sujets le Roi préfère se l’accaparer tout seul pour continuer de se prélasser dans ses palais avec…pendant que son peuple souffre de pauvreté.




    0



    0
    inspektor Tahar
    28 juillet 2013 - 20 h 04 min

    Farouk Ksentini : «Le Maroc
    Farouk Ksentini : «Le Maroc mène une guerre contre l’Algérie…pas de guerre ya si Ksentini…just money….money…a tous les niveaux et probablement les trafiquants marocains beneficent de support par quelques algériens, comme probablement les islamistes internationaux les poches pleines de fric….Les dollars ne sont pas uniquement de nationalité US, mais de toutes les nationalités….de la grosse business qui rapporte beaucoup pas juste en Algerie mais sur toute la planète. Le fait que ce sont des grandes quantités qui traversent les frontières peut être que cela veut tout simplement dire que les agriculteurs marocains et qu ils sont très efficaces et travaillent plus que les nôtres vu qu ils disposent de beaucoup de main d oeuvre désireuse de travailler la terre….




    0



    0
    abdelkader wahrani
    28 juillet 2013 - 18 h 59 min

    Qidem est un maroki, il sa
    Qidem est un maroki, il sa cache derriére les algeriens.




    0



    0
    abdelkader wahrani
    28 juillet 2013 - 18 h 24 min

    @ S.S.A. ceux qu´ils veulent
    @ S.S.A. ceux qu´ils veulent la réouvertures des frontiéres avec la monarchie marocaine des crapules. sont des traitres a la nation, les pseudo algeriens d´origines marocains, les binationaux,et les algeriens de fraîche date? sont les ennemis de l´algerie. saha ftorkoum.wa sidna ramadhan moubarek lil djamiy3.




    0



    0
    abdelkader wahrani
    28 juillet 2013 - 18 h 15 min

    le maroc est un pays
    le maroc est un pays criminel, et ouled ahram.




    0



    0
    Lyes48
    28 juillet 2013 - 18 h 02 min

    Que l’on fasse comme les USA
    Que l’on fasse comme les USA avec le Mexique, un mur de plus de 1000 km entre les 2 pays, et celui qui essaie de passer est flingué !




    0



    0
    Anonyme
    28 juillet 2013 - 17 h 45 min

    salam
    @Quidam il faut arreter

    salam

    @Quidam il faut arreter de dire des betises
    c la meilleure celle la a croire vos propos vous etes avec les marocains
    calmez vous et plutot defendez votre pays meme si vous n’etes pas d’accord avec Mr ksentini. ce qu’il dit est vrai
    il est cbien connu qu’introduire de la drogue dans un pays c une forme de guerre. ce que font tres bien les etats unis, les kowetien en iran etc.
    savez vous que meme la fausse monnaie est introduite dans les pays pour detruire l’economie
    @Quidam essayez d’aimer votre pays meme si c dur




    0



    0
    Jeune Algerien
    28 juillet 2013 - 17 h 18 min

    Les seuls a demander
    Les seuls a demander l’ouverture de la frontière c’est les marocains + quelques traitres anciennement algériens, des politicard véreux planqués a Paris, Londres ou Qatar City qui touchent des subsides de la monarchie narco-terroriste glaouie.




    0



    0
    Quidam
    28 juillet 2013 - 16 h 36 min

    Monsieur Ksentini,
    C’est

    Monsieur Ksentini,
    C’est maintenant que vous vous réveillez? Vous le défenseur des droits de l’homme, vous attendez en bon opportuniste que de hautes sphères dont l’ANP se prononce contre ce phénomène pour joindre votre voix fluette au concert. Et d’ailleurs pourquoi villipender le Maroc? Pourquoi en effet, accuser les Marocains lorsque ce sont des Algériens comme vous qui introduisent la drogue et font sortir les produits soutenus? Avez vous entendu dire qu’un convoyeur Marocain avait été capturé? Cessez de prendre les Algériens pour des idiots et taisez vous cela vaut mieux car vos jérémiades et vos rodomontades n’ont jamais servi à quelque chose dans tous les sujets pour lesquels vous semblez vous offusquer. Vous nous dégoûtez avec vos prises de positions bidon, démagogiques et intéressées.




    0



    0
    Mahdi
    28 juillet 2013 - 16 h 23 min

    ce ksentini sait très bien
    ce ksentini sait très bien que celui qui vend 20 tonnes de chira ne sera jamais jamais arrêté ! ce ksentini va encore nous faire perdre des années à chercher sur le comment va-t-on sanctionner celui qui vend 20 tonnes de kif alors que ce dernier n’a rien à foutre de tout cela. et il sont bien connu, même ce ksintini les connaît !




    0



    0
    Nenuphar
    28 juillet 2013 - 16 h 23 min

    Ksentini et avant lui papy
    Ksentini et avant lui papy doc découvrent l’eau chaude. Ce phénomène est ancien, il dure depuis au moins 5 ans et tout le monde en parle sans que l’état algérien n’ait rien fait de concret pour stopper ce cauchemar.
    Dans tout marché, il n’y a d’offre que s’il y a demande. Les algériens sont demandeurs alors les marocains leur offrent ce poison. Cerise sur le gâteau, les trafiquants algériens qui gravitent autour de cette activité illégale, ne sont pas vraiment malins ni nationalistes. Ils donnent en contrepartie des balles de drogues des camions de produits alimentaires et carburants.
    On ne va pas nous faire croire que ces camions remplis de produits passent la frontière sans la complicité des autorités algériennes qui normalement son chargées de surveiller le territoire et préserver son économie.
    On va répéter la solution, la seule qui est s’il faut en arriver à bout de ces trafics est de sanctionner les trafiquants à des peines incompressibles et saisies de leurs biens familiaux et pour les trafiquants qui tentent d’échapper vers le Maroc, de leur tirer dessus. C’est simple à appliquer et économique.




    0



    0
    S.S.A
    28 juillet 2013 - 15 h 40 min

    Salam Alikoum
    Saha

    Salam Alikoum

    Saha Ftourkoum

    Qui sont ces fils de Harkis, ces Fils de chien qui veulent la réouverture des frontières? Des marocains d’origine embusqués, des marocains qui ont à échappé à la déportation de Boumedienne(Allah I Rahmo).
    Qu’on les choppent et qu’on les expulsent dans leur monar-chie puante, et qu’on creuse des tranchées de 20 M de profondeur avec de l’acide sulfurique concentré tout le long de la frontière de Marsa ben Mhidi au hamada de Tindouf.

    Bandes de Beni Ouin-Ouin, vous n’arrêtez pas de chialer pour vos maitres, si on vous attrape vous allez passez un sale quart d’heure chiens du Makhzen.

    Ya Dawwla, Bellar3 Rebbha maritimement et aériennement et instauration de visas de guerre de 7 jours uniquement pour les familles co-frontalières et si ceux là sont pas contents, soit ils rejoignent le giron de la mère-Patrie ou ils renoncent par déclaration manuscrite a la Nationalité Algérienne.
    Ils vont nous emmerder longtemps encore ces marochiens.

    Désolé, ils me font ch…

    Salam Alikoum




    0



    0
    Anonyme
    28 juillet 2013 - 15 h 21 min

    Ceux qui demandent
    Ceux qui demandent l’ouverture des frontières avec cette maison clause à ciel aux Dutroux français doivent avoir l’ADN marocain, ils faut les identifier pour les neutraliser le moment venu.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.