Accidents de la route : qui arrêtera le carnage ?

Il ne se passe plus un jour sans que l’on enregistre des morts sur nos routes. Les accidents de la circulation sont de plus en plus spectaculaires de par l’intensité des chocs. Le bilan rendu public par la Gendarmerie nationale pour les seuls deux jours de l’Aïd El-Fitr en dit long sur l’ampleur de ce fléau. «Entre le 7 et 9 août, 36 personnes ont été tuées et 226 autres blessées dans 129 accidents de la route survenus à l’échelle nationale», indique la Gendarmerie nationale dans un communiqué de presse parvenu à notre rédaction. Ce nombre effarant d’accidents a été enregistré dans douze wilayas : Biskra, Chlef, Djelfa, M’sila, Mostaganem, Mascara, Tissemssilt, Relizane, Adrar, Bechar, El-Oued et Laghouat. Des collisions entre voitures et camions, des dérapages à grande vitesse, des chutes dans des ravins, les accidents ont été particulièrement meurtriers sur les grands axes routiers où les automobilistes usent et abusent de la vitesse, faisant fi des panneaux de signalisation. L’accident le plus grave s’est produit au niveau de la route reliant Chaïba à Ouled Djellal dans la commune de Doucen, wilaya de Biskra. Cet accident a causé la mort de quatre personnes appartenant à une même famille et des blessures à cinq autres. Ces accidents sont essentiellement dus à des erreurs humaines. Des erreurs parfois fatales qui résultent d’un excès de confiance, d’une prise de risque excessif ou encore l’inconscience des automobilistes quant aux risques encourus. Ces chiffres macabres fournis régulièrement (hebdomadairement) par les services de sécurité sont illustratifs d’un non-respect flagrant du code de la route mais aussi d’un manque de formation des conducteurs à la bonne conduite routière. L'Algérie, dont le parc automobile est de 6 millions de véhicules, enregistre autant de morts sur la route que la France qui dispose d'un parc roulant cinq fois plus grand. Jusqu'à quand ?
Sonia B. 

Comment (13)

    ayoub
    12 août 2013 - 11 h 28 min

    ne me dites pas que les
    ne me dites pas que les bédouins de Dubaï sont plus à même de minimiser leurs tués routier que les Algériens.si les bédouins réussissent,pourquoi pas nous????babay




    0



    0
    Rascasse
    11 août 2013 - 10 h 00 min

    @jeune Algérien; l’idée est
    @jeune Algérien; l’idée est charmante dans le fond mais dans la forme nos médiocre incompétent responsable croiront que c’est venu de mars eux qui ne voient même pas plus loin que leur ventre, sachez une chose aussi la culture du facteur n’existe pas en Algérie de même que le courrier ou boîte aux lettres , y’a des demeures qui ne sont même pas répertorié dans le fichier communal des personnes même sur aucun registre (sauf celui des naissances) c’est l’anarchie à la base déjà voilà comment fonctionne le pays , l’informel est partout nos augustes sinistres chef de cabinet directeurs centraux régionaux avec toute la tchippa et tout les voyages en Europe ou moyens orient n’ont vu que TATI , ÇA, carrefour kebab,MC do. etc…., le reste la ville comment elle fonctionne rien de tout ça, malheureusement c est une chose simple de bon sens et de savoir vivre et être mais avec les maquignons voraces actuelles vaut mieux agir que espérer qu’ils fassent quelques choses ; ils n’ont ni les capacités ni la volanté.




    0



    0
    amazigh
    10 août 2013 - 23 h 09 min

    toute les raisons sont réunis
    toute les raisons sont réunis pour justifier le carnage;
    -les conducteurs algériens obtiennent facilement le permis sans une véritable formation , (conduite ,code de laroute ).
    -la signalisation fait défaut sur les routes parfois impraticables et dangereuses .
    -les importations de véhicules à un niveau incroyable avec pour conséquences un réseau surchargé et une augmentation de véhicule non conforme sur ce réseau déjà difficile.
    _le laxisme des autorités qui ne prennent aucune mesure efficace .
    -le stress typiquement algérien lol , avec des autorités qui ne sensibilise pas ou trop peu .




    0



    0
    RoseMassi
    10 août 2013 - 21 h 05 min

    vous avez raison, on dirait
    vous avez raison, on dirait que les automobilistes pensent que la route est une piste de course mais personne ne prend au sérieux le code routier. Il y a surement des moyens que le gouvernorat peut prendre pour que ces accidents de la route puisse s arreter et le taux de mortalité puisse s afflaibir. L’an passé j ai vu des gens se prendrent pour des supermans de la route en dépassant alors que la vitesse était moindre et croyez moi je fermais les yeux pour ne pas voir si le chauffeur avait fini de dépasser ou non. C est une maladie surtout chez les jeunes d un certain age et c est la meme chose dans la province ou je vis (Québec, Canada). Et pourtant on a un code routier assez sévère mais pas aussi sévère que celui de Dubai, meme que notre gouvernement (Québec) devrait prendre certaines mesures comme a Dubaï et je peux vous dire que les carnages s arreteraient.

    Je m adresse a Mahdi, ou avez vous lu qu on mettait quelque chose dans l eau que vous buvez? et est ce l eau du robinet ou l’eau de source? car j en ai bu de l eau de source l été dernier et j ai rien remarqué.




    0



    0
    wahid
    10 août 2013 - 20 h 51 min

    le jour ou nos responsables
    le jour ou nos responsables seront vraiment responsables, ce jour là l’algérien à son tour deviendra responsable, sur la route, au travail ,à l’école,dans la rue, l’algérien deviendra respectueux de tout, mais tant que nos responsables se comportent en irresponsables, l’algérien lambda fera autant, il suffit que la justice interpelle et met sous les verrous quelqu’un comme Chakib khellil pour que la moitié des accidents de la route disparaissent, c’est l’impunité qui est le véritable mal dans notre pays.




    0



    0
    Inspektor Tahara
    10 août 2013 - 18 h 42 min

    Accidents de la route : qui
    Accidents de la route : qui arrêtera le carnage ?….La police Allemande puisque l Algerie achete….TOUT….TOUT…ou tout simplement ….la prison




    0



    0
    Jeune Algérien
    10 août 2013 - 18 h 31 min

    À Dubaï , les permis de
    À Dubaï , les permis de conduire (à points) sont valable 5 ans et la carte grise valable 1 an.
    En cas de violation du code de la route, un PV électronique est émis sur la base de la constatation de l’infraction par la police.
    Le PV donne lieu à une amende salée (1000 dollars l’excès de vitesse de plus de 40kmh) et une réduction de points.

    Pour renouveler la carte grise (chaque année) il faut payer ses amendes et avoir un permis valide.
    Si tu ne payes pas les PV ou que tu n’as plus de poins sur le permis, tu n’as pas le droit de conduire ta voiture.

    Celui qui roule sans carte grise est détecté par les caméras de surveillance, et sa voiture est saisie immédiatement. Idem si tu roules sans permis, c’est la prison.

    En 2007 Dubaï avait un taux d’accidents comparable à l’Algérie.
    Après la mise en place de ce système, les routes sont devenues aussi sûres que les pays développés.

    Les solutions existent. Il faut du courage politique, et du volontarisme.
    Les technologies modernes peuvent résoudre ces problèmes.

    Encore faudrait il avoir des dirigeants politiques capables de prendre les décisions qu’il faut pour sauver des vies.




    0



    0
    ayoub
    10 août 2013 - 18 h 21 min

    je me pose la question de
    je me pose la question de savoir combien parmi ces tués ou blessés auraient été sous l’emprise de drogue?




    0



    0
    Mahdi
    10 août 2013 - 17 h 49 min

    faites le calcul messieurs
    faites le calcul messieurs dammes : à raison de 1000 dinars pour le contrôle technique, à partir de 1000 dinars aussi pour la vignette auto multiplier par (si on se refère au chiffre des ventes concessionnaires) 5 millions minimum de véhicules ! 1O OOO OOO OOO de dinars !!!! au dernière nouvelle il parait qu’un truc a été introduit dans l’eau qu’on boit afin de nous rendre schizophrène et à tendance suicidaire, ce qui explique ce comportement débile de certains algériens sur la route !




    0



    0
    Adam Adam
    10 août 2013 - 17 h 39 min

    Les accidents de la route
    Les accidents de la route seront inévitable , si le comportement des conducteurs ne changeront pas . Les sanctions doivent être plus grave afin que les esprits se calmeront.
    il faut de la répression de la part des autorités et qu’elle soit médiatisé par une présence de caméra pour que tout spectateurs de la télé voient. ça fera réfléchir certain par la suite. et de ne plus recommencer .




    0



    0
    Mohamad el Maadi.
    10 août 2013 - 17 h 34 min

    L’algérien doit être
    L’algérien doit être responsabiliser et surtout, il faut lui bourrer le mou par des campagnes publicitaire incessantes.

    Quand j’ai vu le circuit au pays et les automobilistes algériens conduire, je me suis dit : » çà y est c’est la fin on va tous y passer ». Cela sent la mort sur les routes algérienne. Sans déconner, ils abusent.




    0



    0
    Anonyme
    10 août 2013 - 17 h 16 min

    [email protected]@m
    Augmenter le prix du

    [email protected]@m
    Augmenter le prix du carburant jusqu’à rejoindre une moyenne mondiale, se servir des revenus pour développer de vrais transports en communs, fidéliser les usagers de ces transports pour qu’ils cessent d’être des repaires de voyous et enfin contrôler sérieusement le parc roulant du pays.
    [email protected]@ @idkoum




    0



    0
    Rascasse
    10 août 2013 - 16 h 46 min

    Pour arrêter l’hécatombe il
    Pour arrêter l’hécatombe il faudrait une expertise psychosomatique et psychiatrique pour l’ensemble des détenteurs actuels de permis de conduire d’un côté et d’évaluer de la même manière les futurs candidats mais deux situations bloquantes; la première est que y’a pas d’expert pour l’évaluation car l’expert lui même doit être évaluer et de deux élans reviendrait à exclure plus de 90 % des algériens du permis de conduire eh oui nous sommes une société schizophrénique ou le délire est collectif quand à l’irréversibilité du drame je laisserai les experts nous le dire.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.