Abderrahmane Belayat : «Le FLN risque de se retrouver avec deux secrétaires généraux»

Dans une déclaration, le coordinateur du bureau politique du FLN, Abderrahmane Belayat, répond à ses détracteurs et dément toute convocation du comité central du parti fin août pour élire un nouveau secrétaire général, comme cela a été annoncé mardi, rappelant que selon l’article 9 du règlement intérieur du comité central, seul le coordinateur du bureau politique est habilité à convoquer une réunion de cette instance. A cette occasion, le bureau politique exhorte les militants à ne pas se fier à tout ce qui a été avancé par ce que Belayat qualifie de «certaines sources inconnues». La déclaration affirme qu’aucune date, ni aucun ordre du jour n’ont été fixés par l’instance habilitée, à savoir le bureau politique. Le coordinateur précise qu’une telle réunion, si elle devenir avoir lieu, «serait frappée d’illégalité, parce que non conforme aux statuts du parti». «Devant ces agissements surprenants et suspects», Belayat appelle tous les militants «conscients et jaloux de l’influence de leur parti» d’observer prudence et vigilance, et de mobiliser toutes leurs énergies et leurs efforts «pour éviter le spectre de la division et les risques de l’aventure dont nul ne peut prévoir les conséquences». Il met notamment en garde contre le risque que le parti puisse se retrouver avec deux têtes et deux secrétaires généraux. Il exhorte enfin les militants à se démarquer d’une démarche qui tend, selon ses termes, à «confisquer la volonté du comité central et à transformer le parti en risée publique».
R. Mahmoudi
 

Comment (14)

    chemlal
    25 août 2013 - 17 h 37 min

    Ce clone,appelé parti
    Ce clone,appelé parti politique, aux mains d’ un ramassis d’ opportunistes qui ont squatté , le F L N historique, symbole d’unité et de lutte pour l’ indépendance de notre pays, en s’accrochent misérablement a leurs intérêts, sans se soucier des graves problèmes auxquels sont confrontés les algériens. Il doit disparaitre de la scène politique, car responsable de tous nos maux.




    0



    0
    Abou Stroff
    25 août 2013 - 13 h 19 min

    «Le FLN risque de se
    «Le FLN risque de se retrouver avec deux secrétaires généraux». aucun problème du moment que les deux secrétaires généraux dont le parti n’a pas de programme, défendront le programme d’un énergumène grabataire, scotché à un koursi pour la vie mais qui,par un curieux hasard, n’a pas de programme. moralité de l’histoire: que le fln ait un, deux ou trente six secrétaires généraux, nous, les individus lambda, nous nous en fichons royalement. au fait, ces secrétaires généraux auront ils l’amabilité de porter des couches-culottes pour adultes pour nous éviter les odeurs nauséabondes qui se dégagent de leurs popotins?




    0



    0
    ABDELILAH
    23 août 2013 - 19 h 16 min

    JE NE CROIS PAS QUE VOUS
    JE NE CROIS PAS QUE VOUS AIMEZ L’ALGERIE ,USURPATION DU SIGLE
    DU FLN A DES FINS D’INTERTS DE CLAN , DEGAGEZ 51 ANS BARAKAT ,VOUS AVEZ VIDES LE PAYS ,LAISSEZ LA JEUNESSE VIVRE SON TEMPS ,VOUS AVES DELAPIDEZ LE PAYS ,LES PUITS SONT VIDES,ALLEZ GERER VOTRE ARGENT PRIS SUR LE DOS DU PEUPLE DEPUIS 1962.




    0



    0
    Al idrissi
    23 août 2013 - 13 h 31 min

    Ils sont près à mettre toute
    Ils sont près à mettre toute l’Algérie à feux pour leurs intérêt.




    0



    0
    Mahdi
    23 août 2013 - 11 h 57 min

    alors que l’on se rapproche
    alors que l’on se rapproche de plus en plus vite des présidentielles de 2014, voilà que le Frank eLekher Naklouh ne trouve même pas un k…. pour le représenter ! le parti des vieux brigands attend toujours le claquement des doigts ! Broutias va ! Le peuple ne vous reconnaît plus ! la meilleure preuve c’est le score « historique » des dernières élections !




    0



    0
    Inspektor Tahar
    23 août 2013 - 11 h 48 min

    Abderrahmane Belayat : «Le
    Abderrahmane Belayat : «Le FLN risque de se retrouver avec deux secrétaires généraux…La course au pouvoir a tous les niveaux de notre societe…Nous sommes une societe  » Power oriented « . Chacun veut etre le boss….avoir du pouvoir pour commander et donner des ordres….De toute facon que pouvons nous faire….? juste regarder ce qui se passe et wait …and see…




    0



    0
    Barchi
    23 août 2013 - 10 h 45 min

    Ils ne savent même pas lire
    Ils ne savent même pas lire et écrire! Le FLN de 2013 devrait s’appeler Le rendez-vous des affairistes, trabendistes et voleurs en tout genres! Lors des votes vous pouvez comprendre la grande mascarade et surtout la grande fraude!




    0



    0
    Anonyme
    23 août 2013 - 1 h 18 min

    il n’y a plus de parti car le
    il n’y a plus de parti car le téléphone ne cesse de contredire
    les uns et les autres ;quand l’intérieur autorise la réunion du cc ,cela veut dire que l’ordre est donné d’élire Flen comme SG du fln;c’est surement le « gallal »;




    0



    0
    massinissa
    22 août 2013 - 17 h 52 min

    Comme vient de le dire
    Comme vient de le dire Monsieur Benaoumeur Khelfaoui. Le vrai FLN a terminé sa mission en 62 avec des Hommes qui ont libéré le pays. Aujourd’hui se sont des (…) qui usurpent ce prestigieux sigle et parlent en son nom alors qu’ils ont oublié d’avoir voté la loi qui empute notre hymne national du couplet « YA FIRANCA LAKAD MADAA OUAKT EL IBAAD » pour plaire á leur maitre francois miterrand qui a dit en 1947 « la france c’est de dunkerque á Tamanrasset ». Ca c’est passé sous le régne du Moudjahed Chadli Bendjedid. C’est une facon pour ce dernier de se faire pardonner pour avoir combattu franca. Puis ils ont voté la loi qui brade notre principale richesse le Pétrole sous le régne du moudjahed Bouteflika, celui la voulait aussi s’excuser de n’avoir rien fait pour empécher la nationalisation des hydraucarbures en 1971. Voila donc les résidus du faux fln d’aujourd’hui car le véritable
    FLN est toujours dans nos coeurs et nous ne cessons de l’aimer.




    0



    0
    Houria
    22 août 2013 - 16 h 59 min

    Algérie Patriotique,
    Ce

    Algérie Patriotique,

    Ce partie dah el Oued. Les Algériens dans leurs immense majorité s’en tape…




    0



    0
    djabed roho
    22 août 2013 - 15 h 58 min

    allah la yfak fess aala
    allah la yfak fess aala hrawa….c est quoi tout ce cinema? pourquoi on se chamaille ? zaama c est pour sauver l algerie ? yakhi khorti…. barkawna on n est plus dans les années 60 et 70 kasmate et mouhafadate….du n importe quoi….s il n y’avait pas a boire et a manger wallah personne ne quittera sa demeure….blad khorti




    0



    0
    Benaoumeur Khelfaoui
    22 août 2013 - 14 h 36 min

    Le FLN dont vous parlez
    Le FLN dont vous parlez (celui qui a libéré le pays) n’est plus là et celui dont on assiste à sa tragicomédie n’est qu’un ensemble d’opportunistes qui n’ont pas hésité à « lever » la main pour légaliser la privatisation du pétrole heureusement que cette loi fut annulée par les mêmes « législateurs » leveurs des mains à 35 millions de cts…




    0



    0
    Amar Bouzouar
    22 août 2013 - 13 h 59 min

    Y’a Si Mokhtar, le FLN des
    Y’a Si Mokhtar, le FLN des ces années de gloire n’est pas celui des sacs poubelle bourrés de fric, et les Hommes qui le dirigeaient étaient des Hommes. Balayât, Belkhadem, le guessab- danseur, Qahwa, tout  »çà » c’est kifkif: même mauvaise sel3a




    0



    0
    Mokhtar
    22 août 2013 - 12 h 17 min

    Et dire que l’armée coloniale
    Et dire que l’armée coloniale n’a jamais pu ni diviser ni détruire et encore moins salir ce symbole de la révolution algérienne. Malheureusement elle à laisser stratégiquement parlant, une partie de ses Harkis pour finir l’oeuvre et voilà le résultat.
    Honte à vous,bande de véreux et d’opportunistes-trabendistes sans foi, ni loi.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.