FLN : le ministère de l’Intérieur choisit son camp

Les choses s’accélèrent au FLN. La demande du Bureau politique pour la tenue d’une session extraordinaire du comité central les 29 et 30 août à l’hôtel Riadh de Sidi-Fredj a été rejetée, a-t-on appris d’une source sûre. Surpris par cette décision, le bureau politique se rabat sur le siège national du parti pour maintenir cette session sans être sûr de sa réussite. La décision du ministère de l’Intérieur a été reçue comme un coup de massue par les partisans de Belayat. Non motivée, cette décision met encore une fois le coordonnateur du parti Abderrahmane Belayat en difficulté face à ses adversaires qui poursuivent les préparatifs, de leur côté, pour la tenue le même jour de la session du comité central, mais à l’hôtel El-Aurassi. Contrairement à Abderrahmane Belayat, Ahmed Boumehdi, président du bureau de la 6e session du comité central, qui a convoqué cette réunion extraordinaire pour élire le secrétaire général du parti, a bel et bien obtenu du ministère de l’Intérieur l’autorisation nécessaire pour la tenue de ce rendez-vous organique à l’hôtel El-Aurassi. Le ministère de l’Intérieur tente-t-il d’avantager un camp sur l’autre ? Soutient-il le groupe de Boumehdi ? Quoi qu’il en soit, ce refus sonne comme un désaveu pour Belayat et son équipe. Un geste qui risque de peser lourd dans ce conflit qui secoue le parti depuis la destitution de Abdelaziz Belkhadem en janvier dernier. La balance semble ainsi pencher du côté d’Ahmed Boumehdi, soutenu par les milliardaires du parti qui veulent garder d’une manière ou d’une autre le contrôle de la direction nationale du FLN. Ce qui crédite encore davantage cette hypothèse, c’est le rejet par le Conseil d’Etat de la plainte en référé déposée par Belayat contre le groupe de Boumehdi qui semble avoir tout préparé pour le plébiscite de la candidature de Amar Saïdani qui, selon certaines indiscrétions, serait soutenu par l’entourage du président Bouteflika.
Sonia B.

Comment (9)

    adam
    27 août 2013 - 17 h 16 min

    il est temps qu’il pprend sa
    il est temps qu’il pprend sa place dans un musée et etre a l’abri des traitres et voleurs de tout acabit




    0



    0
    Alg
    27 août 2013 - 16 h 50 min

    Avant que cela ne soit une
    Avant que cela ne soit une humiliation pour nos chouhadas et pour peuple Algériens, c’est une humiliation subie par nos politiques qui ne sont pas des hommes libres (des sous hommes) et qui se font traiter comme des moins que rien par une poigné de v(…) La raison… nos politiques, sont sans doute pires que ces caïds.




    0



    0
    Algérien2
    27 août 2013 - 16 h 23 min

    Pas de Lucky Luke en Algérie
    Pas de Lucky Luke en Algérie pour faire face à la famille Dalton…
    Ce petit caïd de S(…) (William) sans fonction officielle que tout le monde sais que c’est un vo(…) Gère le pays à la place de son frère « la d(…) / Joe Dalton » et fait peur a toute la classe politique Algérienne.
    (..) nos politiques




    0



    0
    harki-out
    27 août 2013 - 10 h 03 min

    je ne connaissais pas AP
    je ne connaissais pas AP aussi frileux en usant de  » selon certaines indiscrétions » et nous a plus habitué à appeler « un chat un chat ».
    ce qui se trame au FLN est connu de tous. c’est une OPA organisée par le clan Said Bouteflika pour installer le percussionniste en chef, Saidani, a la tête du parti historique malgré les casseroles qu’il traine dans les scandales du PNDRA et de la CNMA. le ministre de l’intérieur, DOK pour les intimes, n’a fait que signer une liste de présents (le fameux quorum)qui ne peut être que fausse du moment que Boumahdi et les milliardaires du FLN ne peuvent, en aucun cas, avoir la majorité. le FLN va toucher le fond et le ministre de l’intérieur a fait son cadeau d’adieu avant de quitter le gouvernement à ses sponsors.




    0



    0
    Anonyme
    27 août 2013 - 8 h 07 min

    Le spectacle de la
    Le spectacle de la médiocratie continue à faire ses siens. Les hommes ayant un passé douteux s’octroient le parti de un million et demi de chouhada. Ils vont certainement se retourner dans leurs tombes pour se mémoriser le vrai objectif de leur sacrifice alors que les survivants ont simplement oublié la parole qu’ils ont tenu au détriment du de l’option matérialiste de ce bas monde. Dieu en saurait distinguer la bonne graine de l’ivraie.




    0



    0
    Anonyme
    27 août 2013 - 8 h 03 min

    Le FLN va se réunir dans un
    Le FLN va se réunir dans un hotel! A elle toute seule cette phrase résume notre système politique.




    0



    0
    Nenuphar
    27 août 2013 - 3 h 45 min

    FLN, FLN, FLN, on n’entend
    FLN, FLN, FLN, on n’entend plus parler que de cela ces derniers temps, comme s’il s’agissait du centre de la terre ou encore comme s’il s’agissait d’un problème pour les citoyens qui ont d’autres chats à fouetter.
    Ces pontes, sortis de nulle part, dont ce qui reste des prétendus combattants de la guerre de libération étaient des planqués des frontières font comme s’ils avaient libéré le pays en s’adossant l’étiquette FLN d’origine et la seule qui ne mérite pas mais alors vraiment pas d’être salie par ce genre d’individus.
    Recherchez donc une seule bibliographie de ces caciques qui se drapent dans dans de prétendus débats afin de mieux coloniser le pays à leur seul profit. Il n’y en a aucune. Nada, pas de bibliographie de quiconque. Bizarre quand même qu’il n’y ait aucune information sur leur parcours révolutionnaire ou leurs faits d’armes. Ces individus qui pavanent autant, qui veulent être aux commandes du pays, par la fraude dont ils sont coutumiers, souvent, trop souvent n’ont été que des planqués pendant la guerre, ou encore des anciens soldats de l’armée coloniale ou mieux, si on peut dire, des faux moudjahid.
    Pauvre Algérie qui a encore des traîtres en son sein et on comprend mieux pourquoi ces individus ne recherchent pas par priorité le développement du pays qui les abrite et qui les goinfre de son sous sol.
    Toute cette racaille devra, un jour, bientôt rendre compte de ce qu’elle a fait comme tord au pays et payer rubis sur l’ongle et au prix fort ses traitrises et ses mensonges depuis qu’ils sont devenus les nouveaux colons de l’Algérie.




    0



    0
    rez
    26 août 2013 - 23 h 28 min

    la france a souille le parti
    la france a souille le parti f l n qui lui a tenu tete pendant la revolution.le sang des chouhadas vont vous ratrappe.la franc e veut une guetre civile et boutef est guide par madame la france




    0



    0
    hadjira
    26 août 2013 - 20 h 29 min

    Nom de Dieu, n’y a t-il plus
    Nom de Dieu, n’y a t-il plus d’hommes et de femmes en Algerie pour laisser une poignée de voyous et a leur tête le gringalet de S(…) qui vole avec les orientations de son frérot (…)faire du pays la risée de toute la planète ??????
    Bougez-vous merde ,le pays est ruine a cause de ce chitan de (…),il a toujours géré le pays dans un esprit de vengeance,il s’est attaque jusqu’à la sève du pays et tout le monde râle dans son petit coin sans plus ???




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.