Un Algérien à la tête du groupe terroriste dans le djebel Chaambi

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères tunisien, Mohamed-Ali Laroui, a affirmé, dans une déclaration à la Télévision nationale tunisienne, et rapportée par l’agence turque Anatolie, qu’un terroriste de nationalité algérienne, portant le pseudonyme de Yahia, recherché par les autorités algériennes, est à la tête du groupe armé qui a investi le djebel Chaambi, sur les frontières algéro-tunisiennes, depuis plusieurs mois. Le porte-parole tunisien a indiqué que «des terroristes algériens ont réussi à recruter des Tunisiens pour commettre des attentats terroristes dans les forêts de Chaambi et assurer des financements en devises fortes de l’intérieur et de l’extérieur du pays». Cette déclaration intervient au lendemain de la décision, prise par le gouvernement tunisien, en concertation avec Alger, de créer une zone tampon dans la région sud. Décision qui atteste que les services de sécurité tunisiens continuent à coordonner leurs efforts avec les forces de sécurité algériennes dans la lutte contre les groupes terroristes, depuis que leur affiliation à Aqmi a été établie. Pour rappel, 8 soldats de l’armée tunisienne ont été tués dans une embuscade tendue par les terroristes à une patrouille militaire dans le djebel Chaambi fin juillet dernier.
R. Mahmoudi

Comment (27)

    le guetteur
    9 septembre 2013 - 4 h 46 min

    JE CONSTATE QUE MON DERNIER
    JE CONSTATE QUE MON DERNIER COMMENTAIRE N’A PAS ETE PUBLIE VOTRE PARTIALITE NE FAIT QU’ENCOURAGER LES PROPOS HAINEUX ET RETROGRADES DES ANONYME ALGERIEN ET LEURS SEMBLABLES




    0



    0
    wahid bey
    4 septembre 2013 - 15 h 35 min

    Depuis l’accès au pouvoir de
    Depuis l’accès au pouvoir de Ennahda, la situation politique en Tunisie semble dans une impasse. A la crise politique est venue se greffer une crise économique et une crise morale de méfiance et défiance. Ce flou politique a profité aux extrémistes qui tentent d’imposer leur vue sur la société par la violence. Les autorités tunisiennes ont de plus en plus de mal à assumer cette crise ainsi que ses divers débordements notamment sur le plan sécuritaire. Et, Mohamed-Ali Laroui, en tant que porte-parole du ministère des Affaires étrangères tunisien, ne fait que relayer le malaise des Islamistes d’Ennahda et on sent l’embarras et l’incapacité des autorités tunisiennes à endiguer la violence qui s’installe progressivement dans leur pays. Le mouvement Ennahda sait qu’il a une part importante de responsabilité dans ces troubles politiques mais il ne l’assume pas. Et, au lieu de s’attacher à trouver des solutions et à faire des compromis avec les autres composantes de la vie politique tunisienne, il préfère la fuite en avant en attribuant la responsabilité du terrorisme qui sévit au djebel Chaambi à des djihadistes algériens (le sous-entendu est éloquent lorsque ce monsieur déclare que : «des terroristes algériens ont réussi à recruter des Tunisiens pour commettre des attentats terroristes dans les forêts de Chaambi! (…) »). Il ne dit pas des Tunisiens ont commis… mais des Algériens ont réussi à recruter… Ces pauvres tunisiens ont certainement été utilisés et instrumentalisés par les méchants djihadistes algériens. C’est pitoyable comme attitude ! C’est à la fois simpliste comme explication et dangereux comme position. Cela dit, personne ne nie l’existence de djihadistes algériens à l’intérieur et à l’extérieur du pays (il y en a même en Syrie et ils seraient nombreux). Donc, il n’est pas exclu que des terroristes algériens font cause commune avec leurs acolytes tunisiens. Mais, comme dit un internaute, un djihadiste n’a pas de nationalité mais une doctrine.
    Dans tout cela, les Tunisiens dans leur majorité ne croient pas Ennahda et ne leur font plus confiance, aux prochaines élections, ce mouvement sera vraisemblablement marginalisé et son emprise sur la société tunisienne ne sera plus qu’un mauvais souvenir.

    « Les ruses et les machinations ténébreuses ont été imaginées par les hommes pour venir en aide à leur lâcheté » (citations de Euripide)




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.