Armes chimiques : Médecins sans frontières dénonce les manipulations des gouvernements occidentaux

Suite aux déclarations du gouvernement américain et de responsables d’autres pays faisant état de rapport émanant de différents organismes sur l’utilisation d’armes chimiques en Syrie, Médecins sans frontières (MSF) a tenu à préciser que les informations médicales qu’elle a récoltées ne peuvent, en aucun cas, «être utilisées comme preuve pour attester l’origine précise de l’exposition à un agent neurotoxique ni pour attribuer une responsabilité». «MSF ne sait pas quelles substances précises ont déclenché les symptômes neurotoxiques observés sur des patients dans trois hôpitaux auxquels MSF apporte un soutien dans la région de Damas», a déclaré l’ONG, indiquant clairement «qu'il fallait procéder à des analyses scientifiques indépendantes pour identifier ces agents toxiques» et affirmant «qu’elle n’est pas en mesure d’établir la responsabilité de l’exposition à des agents neurotoxiques des personnes se trouvant dans la région de Damas touchée». Selon MSF, une enquête indépendante «est nécessaire» pour faire la lumière sur ce qui constituerait, en cas de confirmation, une violation grossière et inacceptable du droit humanitaire international. Les trois hôpitaux soutenus par l’ONG dans la région de Damas en Syrie ont indiqué avoir reçu 3 600 patients souffrant de symptômes neurotoxiques, dont 355 seraient morts, toujours selon MSF qui «refuse que ses déclarations soient utilisées comme un substitut à l’enquête des inspecteurs de l’ONU ou comme une justification à une action militaire». Pour cette ONG, l’afflux massif de patients présentant des symptômes neurotoxiques dans la région de Damas vient s’ajouter à une situation humanitaire déjà catastrophique à laquelle est confrontée la population syrienne. Cette situation est caractérisée par une violence extrême, des déplacements de populations, la destruction de structures médicales et de sévères entraves à l’action humanitaire, voire même son blocage et MSF, ajoute l’ONG, témoigne des événements très importants, dans le strict respect des principes de neutralité et d’impartialité. Pour conclure, MSF demande aux internautes de se référer aux contenus précis de ses communications publiées sur son site officiel et non les fausses déclarations la concernant, qui circulent sur le Net.
Houneïda Acil
 

Comment (6)

    Anonyme
    5 septembre 2013 - 22 h 34 min

    Tous les moyens sont bons
    Tous les moyens sont bons pour mettre en œuvre la politique d’invasion préconisée par Israël et qui devait être exécutée par les puissances mondiales vaille que vaille. Le maillon manquant à la réalisation du grand moyen orient est justement la Syrie. Ce pays qui semble être un obstacle qu’il faut absolument rendre docile pour mener à bien cette politique de main mise sur les pays arabes et leur richesses naturelles.




    0



    0
    Inspektor TAHAR
    5 septembre 2013 - 22 h 30 min

    Armes chimiques : Médecins
    Armes chimiques : Médecins sans frontières dénonce les manipulations des gouvernements occidentaux…Toute cette saga des américains et de Hollande n a pour objectif que de destabiliser la région en créant en Syrie un nouvel Irak. Quand tous ces pays arabo musulmans seront dans le chaos il sera plus facile de les manipuler…car ils vont se retrouver dans le besoin ….d un pays etranger pour les aider…comme les monarchies du Gulf qui ont demande de l aide aux occidentaux pour degommer Saddam Hussein




    0



    0
    le naïf
    5 septembre 2013 - 14 h 23 min

    Ce qu’il faut réellement
    Ce qu’il faut réellement déplorer c’est le silence avilissant ou les tergiversations de certains gouvernements de pays-arabes-gibiers-de-potence devant des anglo-saxons tyrans-mythomanes qui osent même déclarer cyniquement vouloir écraser le concert des nations s’il ne leur satisfait plus leurs esprits revanchards contre les pays qui résistent à leur ordre impérialo-colonialiste. L’Arabie saoudite les a tous transformé des chasseurs de primes.
    Comment se fait-il qu’un président d’un grand pays comme les Usa devient un nouveau führer et raconte au monde des tissus de mensonges sans sourciller le moins du monde pour justifier une agression contre un pays souverain. N’a-t-il pas honte de se laisser manipuler par des chameliers qui n’ont de cervelle en tout et pour tout que le pétrodollar.

    يقول عنترة العبسي عندما كان راعيا عند الطاغية الملك نعمان
    إن كنت تعلم يا نعمان أن يدي قصيرة عنك فالأيام تنقلب. إن الأفاعي وإن لانت ملامسها عند التقلب في أنيابها العطب




    0



    0
    moha
    5 septembre 2013 - 12 h 49 min

    la planete entiere les extras
    la planete entiere les extras terestres inclus savent que ce n’est que des pretextes pour faire basculer les rapports de forces au profit des egorgeures de la cia




    0



    0
    Anonyme
    5 septembre 2013 - 10 h 57 min

    Médecins sans frontières
    Médecins sans frontières (MSF) est hypocrite.

    Médecins sans frontières (MSF) est maintenant de facto le service de santé des armées de terroristes mercenaires fanatiques et fascistes d’Al-Qaïda et des frères musulmans qui terrorisent et massacrent le peuple syrien et son état.

    En syrie, qui paie la prestation de se service de santé qu’est Médecins sans frontières (MSF) ? Al-Qaïda et les frères musulmans ? La france, le qatar et l’arabie saoudite ? Qui se ressemble s’assemble.

    En syrie et même ailleurs, Médecins sans frontières (MSF) est de facto un allié et soutien des terroristes fascistes d’Al-Qaïda et des frères musulmans. Qui se ressemble s’assemble.

    Médecins sans frontières (MSF) = Médecins Soutenant le Fascisme.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.