Des sources informées à Algeriepatriotique : «Tamazight sera consacrée langue officielle dans la Constitution»

Nous apprenons de sources informées que la mouture de la Constitution, qui sera présentée au chef de l’Etat, comporte la consécration de tamazight comme langue officielle. L’Algérie sera le second pays, après le Maroc, à adopter la langue amazighe dans sa Constitution. Son enseignement est obligatoire dans les régions berbérophones, mais les épreuves d’examen demeurent jusqu’ici facultatives. Ce sera la seconde décision «historique» prise par Bouteflika en faveur d’une revendication longtemps occultée et bannie, après la reconnaissance de cette langue comme seconde langue nationale suite à la révision constitutionnelle de 2003, annoncée dans le cadre des mesures d’apaisement et de réconciliation dictées par les événements du printemps 2001 qui avaient secoué la Kabylie. Cela devrait également mettre fin à une polémique, ancrée dans les milieux berbérisants algériens, qui considèrent que le statut actuel de la langue tamazight serait en deçà des attentes, voire même qu’il l’a davantage amoindrie. Elle permettrait dans le même temps de gagner les faveurs d’une région redoutée pour ses éruptions périodiques, qui ont de tout temps constitué une source de souci pour le pouvoir central et, plus encore, dans une conjoncture politique marquée par des manœuvres politiciennes tous azimuts, où l’on craint, comme toujours, l’instrumentalisation de la question identitaire à des fins de pouvoir. Nous avons appris aussi qu’en concomitance avec cette consécration annoncée, le Haut Commissariat à l’amazighité (HCA), organisme créé dans le sillage de la promotion de la langue et la culture amazighes, s’apprête à se lancer dans une vaste campagne de promotion de ce projet, en réactivant ses relais associatifs, nombreux et actifs en Kabylie. Projet qui sera certainement présenté comme un gage de soutien au chef de l’Etat et à sa politique.
Rabah Aït Ali

Comment (73)

    Anonyme (vérifié)
    24 décembre 2013 - 23 h 37 min

    au maroc tamazightt officiel
    au maroc tamazightt officiel pour éviter la contagion kabyle.
    En algerie tamazight officiel pour éviter des troubles pendant la compagne électoral qui vise à justifier le royaume arabe, mais surtout parce que tamazight est déja officiel au maroc avant algerie.
    Mais dans les 2 cas les royaume arabe marginalisent tamazight (notamment au maroc), au profit de l’arabe saoudien.




    0



    0
    Kimpa Mazigh
    23 novembre 2013 - 18 h 29 min

    Je le redis encore la
    Je le redis encore la question linguistique est une question de patriotisme. Soit on est algérien soit on ne l’est pas. Ceux qui font le choix de l’arabe du Golf comme langue de l’Algérie ne sont pas des patriotes. Le tamazight algérien et le tamzight arabisé algérien (arabe du chaab!) sont nos deux langues nationales.

    Une fois réglée ce problème identitaire et de santé psychique publique, on pourra s’attaquer à tous les problèmes. Car les algériens redeviendront forts comme des lions. L’industrie culturelle, l’industrie pétrolière, l’agriculture, les technologies de pointe etc… Rien ne nous sera interdit car nous seront de nouveau disponible pour réfléchir et agir.

    L’Arabe classique langue officielle c’est antipatriotique car va entretenir les troubles psychiques des algériens, les rendre malades, incapables… C’est antipatriotique car notre patrie ce n’est pas l’Arabie, c’est l’Algérie.

    L’Algérie algérienne avec nos deux langues nationales algériennes (tamazight algérien et tamazight arabisé algérien) C’est reconnaître que le ventre d’où on vient vaut mieux que le ventre d’où viennent les autres. Réellement conscients de ce que nous sommes on aura un pays capables de s’ouvrir au monde et de prendre la vraie place qui lui revient. C’est tout cela qu’il y a derrière Tamazight langue officielle !




    0



    0
    Anonyme
    6 octobre 2013 - 18 h 35 min

    j »espere prompt
    j »espere prompt rétablissements a notre president boutaflika et que Dieu nous le garde et qu il vive longtemps mais de toute façon un jour viendra ou il passera comme nous tous vas t il prendre avec lui le regret de ne pas offiocialiser la langue amazigh et peut etre plonger l algerie ds un malaise PR UN DROIT LEGITIME ?je crois vraiment qu elle sera oofficielle et vive l algerie et ls algériens avec toutes ses diversites




    0



    0
    ali
    1 octobre 2013 - 22 h 34 min

    pas de reve soyez sur que
    pas de reve soyez sur que tamaeight ne sera jamais reconnue officielle par ce regime baathiste avant que des revieres du sang coulent comme il sont coulee au pritemps noir.




    0



    0
    Amcum
    30 septembre 2013 - 19 h 19 min

    @ MHAND (non vérifié) | 30.
    @ MHAND (non vérifié) | 30. septembre 2013 – 13:54
    100% Ok avec vous




    0



    0
    MHAND
    30 septembre 2013 - 12 h 54 min

    maintenant que tamazigh sera
    maintenant que tamazigh sera reconnue officiel, qu’on aura tout les outils pour l’utilise, donnez moi svp un projet de société vu que nous les kabyle on a tous fais science politique merci




    0



    0
    Nassima
    29 septembre 2013 - 9 h 46 min

    Jamila (non vérifié) | 27.
    Jamila (non vérifié) | 27. septembre 2013 – 14:19

    Ahhhhhh! Encore un détail supplémentaire pour éclairer ma lanterne concernant l´inestimable richesse historique et culturelle de mon cher pays qui est l´Algérie mais Djamila ,on ne nous cache pas tout sur notre patrimoine tout simplement nous n´avons pas de culture touristique ,le tourisme c´est tout un art Djamila ,et il faut le cultiver notre pays regorge machalah de vestiges et de curiosités historiques un témoin matériel ,une trace visible qui atteste la vie passée de nos ancêtres . Avez -vous eu l´occasion de visiter le Musée National Ahmed Zabana de l´enchanteresse ville d´Oran ? Sinon je vous emmène a travers les lignes de cet article a faire un voyage dans le temps afin que vous replongiez dans de belles pages d’histoire et d’ethnographie de notre pays.

    http://artdz.info/patrimoine/108-innombrables-collections-du-musee-national-ahmed-zabana-doran–des-uvres-dune-richesse-inestimable

    Bon voyage Djamila ! 😉

    cordialement

    Nassima




    0



    0
    Anonyme
    29 septembre 2013 - 8 h 52 min

    Kimpa où sont ces « arabes
    Kimpa où sont ces « arabes algériens » qui revendique l’officialisation de leur langue  » l’arabe algérien » ? le kabyle Rachid Ali Yahya ? soyons sérieux ! les Kabyles ne peuvent imposer aux « arabes » la langue qui devrait leur appartenir quand même ! eux ont choisi l’arabe « classique » pourquoi un Kabyle viendrait leur imposer l’ « arabe algérien » ! ? ne fait-il pas , dans ce cas précis, ce que fait le régime depuis 1962 avec tamazight, c’est à dire imposer à une partie de la population une langue qu’elle considère pas comme la sienne ?
    L’arabe Algérien est mort avec Lili Boniche.




    0



    0
    Kimpa MAZIH
    29 septembre 2013 - 8 h 23 min

    Je suis un amazigh algérien
    Je suis un amazigh algérien patriote. Je ne suis pas une moitié d’algérien. Si mon pays ne reconnait pas le tamazight algérien et l’arabe algérien comme les langues nationales et officielles de notre pays comment être clair sur son « algérianité ».

    Si ce qui est écrit dans cet article est vrai. Alors, je rends dors et déjà hommage à l’Etat algérien, je rends honneur au président BOUTEFLIKA et à son chef de gouvernement. Les amazighs algériens sont d’authentiques patriotes. Vive la république, vive l’ALGERIE ALGERIENNE !




    0



    0
    Anonyme
    29 septembre 2013 - 0 h 09 min

    Les islamistes censurent qui
    Les islamistes censurent qui tape sur dieu, coran ou prophète ; le régime algérien zappe à peu près sur tout sauf ses meddahates ; les partis politiques eux je parle des « démocrates » zapent ceux qu’on critiquent leur dirigeant et ça c’est légitime mais aussi, « chouhadas » ; Ait Ali lui, est dérangé par la « naïveté de Abbane » et la divinité du « moudjahid » je parle du « vrai » qu’on touche pourtant on ne fait que parler de l’histoire, je reconnais qu’on l’aborde d’une façon différente que celle de l’école du FLN.
    On peut tromper tout le monde quelques temps, on peut tromper quelques hommes tout le temps mais on ne peut jamais tromper tout le monde et tout le temps. Même tamazight ne pourra pas être construite sur du mensonge.




    0



    0
    HADJARAB Khaled
    27 septembre 2013 - 22 h 08 min

    l AMAZIGHITE, est KABYLE d
    l AMAZIGHITE, est KABYLE d algerie, ensuite transportée, vers les autres pays, car depuis la nuit des temps, la revendication a eclaté en KABYLIE (TIZI-OUZOU) uniquement la reconnaissance de la langue , n avait pas besoin de decrets, mais l arabisation l a imposée, elle doit passer par le stade politique la LANGUE KABYLE N A PAS PEUR DES REFERENDUM, parce que toute L ALGERIE est AMAZIGH ——SIGNE HADJARAB KHALED ———-




    0



    0
    abdelkader wahrani
    27 septembre 2013 - 13 h 24 min

    svp. arréter cette histoire
    svp. arréter cette histoire de langues ou dialéctes, kabyles,chinois,francise,allemagne, anglais…ect. jetez un coup d´oeil, dans les villages de la kabylie.de l´oranie,des aures,du sud…ect les jeunes diplomés chomeurs, les sans abris,les SDF,mendiants…ect. les pauvres malheureux cherchent leur pitance dans les poubelles dans l´algerie pays riche?. l´algerie est livrée aux prédateurs elle est en pillage et en sacage, détournements en serie et scandales financiers,détournement et transfert par milliers de milliards de dollars, gangs et mafias, le mal est partout les nouveaux milliardaires sont riches par milliers de milliards, l´algerie leur appartient et import-import aussi? le peuple est occupé a ses agapes et a ses fresques en discorde il n´arrive plus a s´entendre (arabe,kabyle,mzabi,chaoui,sahraoui…ect)il a perdu son identité et ses principes nous perdons le terrain nous sommes particuliérement sur la voie de tout perdre de ce pays. nous ne savons plus qui est nous sommes nous ni qui ou a quoi nous appartenons, car voila longtemps depuis que nous sommes plus les plus forts contre nous mêmes?. l´algerie pays riche nos compatriotes pauvres malheureux cherchent leur pitance dans les poubelles, comme a l´époque du colonialisme dans les grandes villes constantine,oran,setif,annaba…ect. et nous aujourd´hui nous sommes dans le probléme de langues et dialéctes?.




    0



    0
    Jamila
    27 septembre 2013 - 13 h 19 min

    @Nassima
    Merci pour votre

    @Nassima
    Merci pour votre perséverence dans la connaissance de notre culture qui n’est pas seulement celle des kabyles mais c’est celle des algériens et même des africains du nord.
    A Oran nous avons les vestiges berberes et un vocabulaire qui montre que nous sommes berberes mais les décideurs ont détcidé d’occulter tout cela. Le cimetiere des escargots à Cap Facon sur la c^te oranaise est l’un des témoins de notre berbérité.
    On trouve notre berberité dans les comptes d’enfants qui ont été transmis par la mémoire et la parole.




    0



    0
    Anonyme
    27 septembre 2013 - 12 h 52 min

    Amcum tu es le pur produit du
    Amcum tu es le pur produit du régime, ton raisonnement est celui prôné par le régime, c’est à dire prondément inculte, surtout quand tu prétends en affirmant :

    «  » » » »La logique de la pensée unique imposée par des Algériens aux Algériens en Algérie poste indépendance dans un but d’unifier le peuple sur un certain nombre d’idéaux a clairement apporté ces fruits dans plusieurs domaines » » » »

    Tu prends tes délires pour des réalités, la pensée unique (arabo islamiste) dont fu fais l’apologie, est bien celle là qui a mené la pays à la catastrophe. Les gens comme toi doivent se taire et aller s’instruire, car dangereux pour le pays. La pensée unique est une pensée faschiste qui engendre des faschistes qui pensent comme toi.

    De quelle diversité parles-tu, le peuple algérien subit le colonialisme un génocide de sa culture millénaire, qui a été même interdite par les français, benbella, boumédienne et tous les pourris harkis qui sont au pouvoir contre la volonté du peuple, pour abrutir le peuple et lui faire perdre ses fondements identitaires.




    0



    0
    Anonyme
    27 septembre 2013 - 12 h 02 min

    2 Inspecteur Tahar (…)
    2 Inspecteur Tahar (…) l’allemand, le chinois, ne troqueraient pas son identité pour une autre. Si les allemands, les chinois etc… avaient troqué leur langue, leur identité par une autre, par exemple arabe, ils ne seraient pas là ou ils sont, c’est à dire des peuples avancés civilisés travailleurs, le chinois est très difficile à comprendre, à écrire, à lire, mais pourtant il a fait sa place dans le monde, il est en passe de devenir la langue qui remplacera l’anglais,le français qui sont des langues issues de plusieurs dialectes dans le monde. Dites moi ce qu’a fait la langue arabe dont vous cultivez (…) une admiration sans borne, absolument rien les arabes sont derniers dans le monde, ils ont réduits aux valets des impérialistes et des sionistes. L’hébreux, langue morte, qui n’a pas beaucoup de locuteurs, est parlé seulement en Israël, mais Israël a dépassé ses voisins arabes dans le développement.




    0



    0
    Anonyme
    27 septembre 2013 - 11 h 29 min

    @ inspectour tahar
    (…)

    @ inspectour tahar

    (…) inspector tahar nous expliquera que peut etre avec (la) langue arabe..que l’algerie et les pays utilisant cette langue morte et décadente ont atteint les cimes de la technologie,ya hasra,ton ressentiment refoulé ne pourra que te nuire,l’histoire est en marche (…)




    0



    0
    Mansour
    27 septembre 2013 - 9 h 38 min

    Quoi que
    Quoi que tardive,l’officialisation de Tamazight est un acte positif qui mettra fin à une injustice historique et renforcera à coup sûr la cohésion nationale si elle ne comporte pas des arrières pensées pour faire perdurer l’hégémonisme.Avec les technologies modernes de la communication,le monde est vraiment devenu un village où l’on ne peut rien cacher et tout se sait à la vitesse de la lumière.Les peuples comme les hommes ne peuvent vivre sans liberté et les en priver sous quelque prétexte que ce soit est un crime abominable.Priver un peuple ou un homme de son identité en la lui cachant pour lui greffer une identité qui n’est pas la sienne est aussi criminel.Arrêtons de mentir parfois à nous mêmes pour le confort mais pour vivre dans le mensonge.La vérité finit toujours par triompher,c’est une loi de la nature et non celle du plus fort.Vive Tamazgha et sa langue ancestrale:Tamazight.




    0



    0
    Inspektor TAHAR
    27 septembre 2013 - 7 h 28 min

    Des sources informées à
    Des sources informées à Algeriepatriotique : «Tamazight sera consacrée langue officielle dans la Constitution» ,,,Ce serait une excellente idee de recevoir des documents ecrits en tamazigh d Allemagne, d Italie, des USA, du japon et surtout de Chine pour le developpementde des tous les secteurs d activites economiques et surtout scientifiques de notre pays. ce la ira plus vite quavec l utilisation de la langue anglaise et francaise utilisess actuellement. Surtout toutes les heures investies par no jeunes pour apprendre a bien utiliser cette langue. Est ce que les touristes etravailleurs etrangers devrant s exprimer en tamazigh en Algerie…? allons nousprogresser plus vites au bled…33% des maghrebins installes au Canada parmi eux une grande comunuate berbere au  » chomage permanent « . les employeurs du Quebec confirmenr que ces immigrants surtout nos algeriens parlent un francais et un anglais de Charabia. Good luck to all of you and GOD Bless all of you. Faut reflechir a ce que nous donnons a nos enfants pour qu ils reussissent dans leur carriere et dans leur vie professionnelle surtout a l immigration…Les billets de banque imprimes en Tamazigh ils ferons fureur pour tous les touristes etrangers en Algerie. Ce touristes etrangers passeront des nuits de lecture passionees sur les ouvrages en Tamazigh




    0



    0
    Amcum
    26 septembre 2013 - 23 h 48 min

    La question de la langue qui
    La question de la langue qui est intimement liée à l’identité, doit être traitée avec sagesse et lucidité loin de toute surenchère afin qu’elle soit un facteur fédérateur pour notre grande nation Algérienne. Mon texte ne s’adresse pas aux manipulateurs-criminels mais plutôt aux Algériens sincères, à qui leurs compréhensions de la question ou encore leurs expériences dans la vie, les fait situer dans les deux extrémités de la question. A savoir dire soit que nous sommes Amazigh et on ne veut pas entendre parler des autres. Et dans l’autre extrémité dire que nous sommes des arabes et que cette question Amazigh nous ne regarde pas ! On est dans une logique d’exclusion.

    Il appartient à tout le monde ici de prendre conscience d’un point important :
    La logique de la pensée unique imposée par des Algériens aux Algériens en Algérie poste indépendance dans un but d’unifier le peuple sur un certain nombre d’idéaux a clairement apporté ces fruits dans plusieurs domaines. Néanmoins sur certains aspects, cette logique postindépendance a montré ses limites. On peut citer certains domaines en économie telle que l’agricole à titre d’exemple. En effet, la politique suivi a été un échec au regard de notre facture alimentaire, même si le but idéologique derrière la révolution agraire était et reste noble. Le domaine culturel n’échappe cependant pas à cette logique, avec l’exclusion totale de la dimension Amazigh dans l’identité Algérienne millénaire est un exemple de cet échec de cette politique qui a eu pour but noble de fédérer les Algériens et non pas les diviser.

    En Algérie de 2013, il y a essentiellement des Algériens qui culturellement sont le résultat de cette politique suivi depuis l’indépendance. Essayer de méditer pour un bref moment de Les discussions-insultes-frustrations dans cette page est un indice de l’échec de cette politique.

    J’aimerais attirer l’attention de mes sœurs et frères Algériens sur un certains nombres de points car la question de la langue est très sensible et plus encore les temps sont graves. Notre jugement doit impérativement dépasser notre propre expérience. Il faut se projeter au-delà de notre ego car la question et les enjeux dépassent échelle de l’individu.

    – On doit tous se demander quelle Algérie allons-nous léguer à nos enfants ?

    – Moi l’Algérien qui ne vois aucune utilisé à cette langue Amazigh, et plus encore, cette langue me fait sentir que l’Algérie est divisée pour la simple raison qu’on ne m’a jamais exposé ni à cette langue ni à son histoire. Est-ce que je suis capable d’être suffisamment lucide pour réaliser que je suis en mesure de régler définitivement ce problème, dans l’Algérie de demain, en permettant à mes enfants de s’identifier à cette langue !

    – Moi l’Algérien dont la langue maternelle est bannie et dont l’indépendance de 1962 n’est pas tout à fait complète. Est-que je suis capable de ne pas planter la haine dans le cœurs de mes enfants en considérant que le fait de bannir ma langue dans mon pays est plus une erreur de parcours d’une Algérie jeune et majestueuse ?

    Sur un autre registre, pour ceux qui croient qu’une partie ou une région de l’Algérie leur serait une propriété privée, je vous dis que cette terre ne vous appartient pas et elle ne nous appartient pas non plus, et elle n’appartient à personne d’ailleurs! On l’a hérité et on va à notre tour la transmettre. On a le devoir de la protéger car on est ici des locataires. Le seul propriétaire est le peuple, qui lui se renouvèle au fil des générations.

    Je terminerais mon commentaire avec un verset coranique car je sais que moi-même et mes compatriotes accordent une grande importance (pour vu que l’interprétation soit intelligente). Dieu dit : il est certain (Inna : Adatou Nsabine Li Ataakid) que dans la diversité de vos langues et de vos couleurs, des signes de la grandeur de Dieu miracles, pour ceux parmi vous qui savent observer.

    En d’autres termes, vivre la diversité que de Dieu a voulu, dans le respect de ses recommandations, nous rapproche d’avantage de Dieu.




    0



    0
    Nassima
    26 septembre 2013 - 18 h 19 min

    http://www.academia.edu/41163
    http://www.academia.edu/4116362/Le_conte_berbere_lexemple_de_Mkdidesh_le_nain_ruse

    voila un lien sur la littérature et les contes berbères intitulé Le conte berbère, l’exemple de Mkdidesh, le nain rusé.more

    par Ait Islem

    Merci encore une fois Djamila




    0



    0
    abdelkader wahrani
    26 septembre 2013 - 18 h 06 min

    ya okht, avec mes respects.
    ya okht, avec mes respects. je ne suis pas contre la langue amazigh, je suis d´origine berbére,islamisé et arabisé, donc aujourd´hui je suis arabe. aprés des siécles?. c´est dans l´impossibilité de revenir en arriére (de am dakouis) alakoulihel Allah ijib el kheir li chaab eldjazairi djamyy3. que dieu bénisse cette qui est l´algerie. merci.




    0



    0
    Anonyme
    26 septembre 2013 - 17 h 25 min

    Abdelkader el wahrani parle
    Abdelkader el wahrani parle de Harki ou de fils de Harki !

    Voici les chiffres publiés par le gouvernement provisoire ( ALN FLN ) en 1958 :

    Kabylie ( wilya III) : 12 000 combattants armés, Constantinois ( Wilaya II) 7 000 ; Aures (Wilaya I) : 6000 ; Wilaya IV) 35000 ; Wilaya V : 760 ; Wilaya VI : « une centaine ».




    0



    0
    Horizon
    26 septembre 2013 - 17 h 25 min

    @ Islam l’infiltré
    @ Islam l’infiltré Marocain

    Tout d’abord ce pseudonyme Islam change le car tu déshonore ça réelle signification en le portant.

    Ensuite tu dis que tu veux que la région de tizouzou soit autonome pour devenir une fédérale.

    Les tamazight sont contre toute division de l’Algérie en quoi que ce soit , elle est une et indivisible.

    Alors je te répond que moi et d’autres nous vous confronterons toujours et sans cesse pour que jamais ce rêve abracadabrantesque celui de créer la FITNA chez nous en ALGERIE ne se réalise jamais.

    Nous savons que vous êtes payer au lance pierre par ton momo 6 le sionistes pour infiltrés tous nos sites et semer la confusion entre Algériens sur des sujets a (polémique)pour les naïfs seulement .

    Cependant nous sommes et nous serons nous Algériens et Algériennes toujours d accord pour vivre en bonne harmonie comme des vrais frères avec les composantes y compris les gens qui se disent descendant de martien ou d’hommes néandertaliens et homo sapiens l’éssentiel c’est que nous sommes tous pour une seule Algérie un seul peuple unis sous la même religion l’Islam .
    Les warras frontières a vie fermer pour vous.

    Les Tamazight comme tu dis sont ceux qui vous haïssent le plus et a juste raison .
    Ils ne supportent plus que des infiltrés ce la joue d’eux a des fin de FITNA en vue d’instaurer des conflits une déstabilisation intérieur de l’Algérie , que vous voulez faire endossées et porter le chapeau .
    Les tamazight sont de farouches fervents défenseurs de l’unité et stabilité de leur pays ils lavent leur linges sales en famille et sans interférence ou influence venu des WARA ET DAIBA maitre en la matière pour être des paillassons aux maitres occidentaux qu’ils sont pour vous.

    Nos ennemis proche et de toujours ces le sioniste de momo 6 et ceux qui gravitent autour de lui.
    J’aimerais tant que un jour le président de l’Algérie soit d’origine Tamazight votre jalousie de l’Algérie et de son peuple sera de puissance 10 comparer a maintenant et vous aurez des soucies a vous faire car votre clapet ont vous le fera fermer sans sil vous plait .

    Le tamazight est un bien pour l’Algérie et son peuple qui est Algérien et certainement pas un inconvénient.

    Reste dans ta planète mars poussiéreuse toi et tes semblables qui polluées nos sites.

    Je t’ai dis ce que j’avais a dire dorénavant cause tout seul car je t’ai déjà donner trop d’importance en t’adressant ce commentaire.
    (…)




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.