L’autre match

Par Kamel Moulfi – Alors que la partie la plus vive de la population, les jeunes qui en constituent l’écrasante majorité, a les yeux rivés sur l’AADL et l’Ansej, pour guetter les possibilités d’avoir un logement et un emploi, ses deux principales préoccupations, et que dans les moments de loisirs, voire d’oisiveté, elle se passionne pour les Verts et se projette, non pas sur avril 2014, mais sur juin de la même année, au Brésil, où va se jouer la Coupe du monde de football, Amar Saïdani réussit quand même à mobiliser l’attention médiatique autour d’un feuilleton politique qui a commencé en été avec la destitution d’Abdelaziz Belkhadem de la tête du FLN. Une dépêche de l’APS et quelques images au journal télévisé nous ont appris qu’il a pu réunir le comité central de son parti et lui faire adopter sa proposition de déclarer le président Bouteflika, candidat du FLN. L’article consacré à cette session publié par Algeriepatriotique laisse planer le doute sur la véracité des faits, en tout cas sur le nombre réel des membres du comité central présents, sur la sincérité de leur adhésion à la proposition pro-Bouteflika lancée par Saïdani, sur le respect des procédures d’usage, surtout qu’il s’agit d’une décision à caractère stratégique. Saïdani ne s’est pas cru obligé de s’entourer de toutes ces précautions, sans doute parce qu’il craignait qu’elles aient révélé toutes les failles du dispositif et de la démarche qu’il tente d’imposer au FLN. Mais le plus curieux est d’apprendre que Saïdani s’est entouré des anciens militants pro-Benflis pour soutenir un 4e mandat en faveur de Bouteflika (voir article Algeriepatriotique du 16 novembre 2013). Faut-il s’en étonner ? Le «retournement de veste» est un sport pratiqué par la masse d’opportunistes qui remplissent généralement les instances politiques liées au pouvoir, c’est valable presque partout dans le monde. A fortiori chez nous.
K. M.
 

Comment (7)

    TARIK - BAB EL OUED -
    17 novembre 2013 - 22 h 03 min

    FAITES GAFFE LES COSTUMES
    FAITES GAFFE LES COSTUMES CRAVATES……….!!!!

    CETTE FOIS LE RISQUE EST GROS.S’ILS NE TIENNENT PAS LEURS PROMESSES NOUS DIRONS A DIEU A NOTRE PAYS.CAR LE MENSONGE EST LIMITÉ PAR LE TEMPS.




    0



    0
    AL
    17 novembre 2013 - 21 h 57 min

    Pour ce qui concerne le
    Pour ce qui concerne le logement AADL (article APS ) apparemment, il ne faut pas être pressé ni être dans le besoin à moyen/long terme pour espérer être retenu (car aprés il y a le dossier !) vu les données chiffrées.
    et Bien sur,les plus chanceux seront certainement parmi ceux qui perçoivent 100.000 DA et + si affinités…
    (APS…)Plus de 700.000 souscripteurs ont été recensés à l’issue de l’opération d’inscription en ligne lancée à la mi-septembre et qui a duré plusieurs semaines.

    L’AADL envisage d’entamer la réalisation des 230.000 logements inscrits au titre du programme AADL2 avant la fin 2013 et début 2014, dont 90.000 logements seront réalisés pour la seule wilaya d’Alger.
    – Le programme de location vente est destiné principalement aux cadres des couches moyennes dont le revenu mensuel se situe entre 24.000 et 108.000 DA.




    0



    0
    RAMO
    17 novembre 2013 - 18 h 45 min

    ceux qui disent ou invite ou
    ceux qui disent ou invite ou propose la réélection de boutef
    sont indigne d être Algériens,leur seule préoccupation c est juste leur privilège, sans plus rien na ciré du peuple ni de boutef,le roi est mort vive le Roi.




    0



    0
    MACIZEL
    17 novembre 2013 - 18 h 45 min

    Le prochain président sera
    Le prochain président sera Ouyahia ou Benflis, l’un des deux sera choisi par le triangle et le compas alors toute cette diarrhée du Drabki est destinée à meubler la scène après que les deux partis d’opposition le rcd et le ffs se sont retirés volontairement de la scène politique, il faut quelque chose à mettre sous la dent pour le petit peuple!non




    0



    0
    Abou Stroff
    17 novembre 2013 - 15 h 01 min

    pas de panique, le fln n’a
    pas de panique, le fln n’a jamais été un faiseur de roi. dans les faits, ceux qui contrôlent l’administration (mairie, daïra, wilaya et ministère de l’intérieur) contrôlent et l’algérie et les algériens et déclareront vainqueur, celui qui aura été adoubé par eux. quant on sait que notre bienaimé fakhamatouhou national a placé ses hommes de main dans tous les postes stratégiques de l’administration, on peut être sûr que si boutef décide de se faire élire pour un quatrième mandat puis un cinquième mandat, puis…., il sera élu grâce à un score « brejnévien » qui sera annoncé par le ministre de l’intérieur à la télé de boutef.
    PS: il faut être super naïf pour croire que les frétillements et les tortillements de saadani ou d’un quelconque « chef de « parti » pourrait influer sur le destin programmé, par les distributeurs de rente, de l’algérie et des algériens




    0



    0
    inspecteur tahar
    17 novembre 2013 - 13 h 57 min

    Peuple Algérien arréter de
    Peuple Algérien arréter de voté pour des gens ignorant incompétent,qui ne sont mémes pas Algérien,qui laisse le peuple dans dans une précarité sévère en matiére de logements,social,santé et scolaire,sans parlé de l’ingérence de sonatrach,des infrastructures,technoloqie ect…Ce gouvernement véreux et corrompu s’est voleur,un exemple concret parmi temps d’otre l’affaire djezzy (orascom telecom) ou bien l’affaire algero-autrichienne de l’autoroute est ouest,l’affaire sonatrach de l’ancien premier ministre chakib khelil etc etc…Ses corrompu,voleur de gouvernement il se dise ALgérien,c’est une blague j’éspère.Marre de cette famille d’Oujda qui sont a la solde ses impérialo-sionitess.Faisons un petit tour dans l’histoire parlont de ses crime contre l’humanité ses 130 déporté algériens originaire de Setif envoyer dans la prison de la Nouvelle-Calédonie entre 1867 et 1897 par ses anciens colonisateurs français.Se gourvernement de la famille d’oujda et ancien gouvernement n’ont rien fait sur tout ses martyrs algériens et a l’histoire et encore moins sur nous peuple vivants algériens.Leur mangeoire a corruption est vaste mais le chatiment D’ALLAH est beaucoup plus…




    0



    0
    Anonyme
    17 novembre 2013 - 11 h 58 min

    le retournement de veste
    le retournement de veste n’est pas propres aux militants du fln ou des militants algériens ;il est le moyen le plus sur d’avoir sa part de la rente et de demander plus pour les plus gourmands et opportunistes ;
    en fait toute cette meute ne défend que ses propres intérêts et RIEN D’AUTRE;
    hier,avoir l’information c’était avoir le pouvoir ;aujourd’hui, dans les pays rentiers c’est la rente qui l’assure;




    0



    0

Les commentaires sont fermés.